Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Equipe 5 [ELIMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre du Jeu
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 11/01/2008

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Equipe 5 [ELIMINEE]   Dim 12 Oct 2008, 20:04

Après une terrible ascension doublée d'une tempête monstrueuse, vous vous réveillez sur les mers célestes inférieures...



A vos cotés se trouvent deux personnes, connues ou non. Perdu dans cet univers de légende, vous savez d'ores et déjà que vous aurez besoin d'eux.

Vous n'êtes que trois, seuls sur un navire ressemblant plus à une épave, au beau milieu d'une mer de nuage, mais vous avez tous le même but, trouver la cité d'or.


Faites chacun votre tour un message expliquant votre arrivée en ces lieux et pourquoi vous décidez de vous allier aux deux autres.

Rappel : Un minimum de 15-20 lignes est exigé


Dernière édition par Maitre du Jeu le Dim 07 Déc 2008, 03:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Dim 12 Oct 2008, 22:10

Le vent, frais et agréable, de l'immense Grand Line, la plus grande mer du monde, soufflait sur le visage de Laónenn.... Transporté à la vitesse des flots par l'immense serpet de mer Ryuuken, l'ami du Chasseur de Primes depuis maintenant quelques mois. A deux, ils avaient traversés de nombreuses épreuves, qu'ils s'agissent de se battre dans des combats déchaînés, de lutter contre les tempêtes furieuses, ou encore de vaincre les éléments violents et les dieux égoistes, et avaient réussi à survivre avec brio jusqu'ici...

Tout à coup, au milieu de la brise légère, une bourrasque de vent violente, venant briser soudain le calme ambiant, failli renversé Ikari qui, par réflexe, s'accrocha rapidement à une large écaille verdâtre, afin de ne pas basculer dans les eaux profondes et sombres de Grand Line....
Qu'arrivait-il donc ? Après avoir essuyé quelques bourrasques du même type, le vent en général s'intensifia fortement, bientot suivi par les vagues qui comencaient à sérieusement entamer l'équilibre du guerrier.

Le ciel, en l'espace d'un instant, était devenu d'un noir de jet et, déjà de nombreux éclairs vifs le rayaient à de nombreux endroits, immédiatement suivis par de terribles grondements résonnant dans toute l'immensité de la sombre voûte céleste...

Soufdain, un mince filet de lumière, presque imperceptible, traversant l'immensité noire et ténébreuse jusqu'au visage d'un blanc neige de Laonenn, comme pour lui indiquer la voie à suivre pour sortir de ce terrible chaos...
Criant afin de percer l'épais voile de pluies, de vents et d'ondes qui recouvraient à présent toute la zone de tempête, Ikari hurla de toute ses forces à Ryuuken d'ouvrir les yeux, et de foncer à pleine vitesse en direction de ce mince filet de lumière brillante, que ce dernier les mènerait probablement vers des eaux plus calmes, loin de ce violent opµuragan.
Répoondant immédiatement aux besoins de son maître, Ryuuken, toute sa large masse musculaire déployée, fonca de toute la force et de toute la rapidité dont il était capable en direction du petit point de lumière blanchâtre qui perçait jusqu'à lui, déterminé à les sauver, lui et son ami, Laónenn...

Quelques secondes plus tard de lutte intense contre les éléments, les deux comparses semblaient enfin pouvoir s'approcher de l'accomplissement de leur objectif : le léger filet de lumière, augmentant en intensité au fur et à mesure que les mêtres étaient parcourus, autrefois pas plus concret qu'un simple rêve, s'était mdésormais transformé en un intense bain de lumière blanche qui, rapidement, envahi tout l'espace alentour aux deux fidèles compagnons.... S'était.... fini... Ils avaient réus...

Tout à coup, alors que les deux amis se reposaient, l'un sur l'autre, contents d'avoir échappé à une nouvelle épreuve, ne furent me pas interpellés par le bouillonement soudain qui avait commencé à agir en dessous d'eux lorsque soudain, des centaines et des centaines de grandes gerbes d'eau avaient commencer à voler en tout sens, puis.... Plus rien...

Qu.... Que s'était-il donc passé ? Tout était flou dans la tête du chasseur de primes et, alors que celle-ci lui faisait affreusement mal, il ré-ouvrait lentement les deux paupières lourdes de ses yeux.
Premier constat : le lieu où se trouvait Ikari se trouvait baigné dans une luminosité intense et forte... Tout à coup, autour de lui, deux autres gémissements, suivis par les craquements humides et sourds d'un vieux bois usé...

Se relevant avec difficulté, il bascula tout à coup sur le côté, réussissant in-extremis à se rattraper sur la rampe en ruine du vieux navire dépravé.... Un navire ?!
Mais que faisait-il ici ? Où était Ryuuken, son serpent de mer et son plus fidèle compagnon ? Et qui étaient les deux personnages qui, petit-à-petit se relevait, la tête entre les mains, sur le vieux pont usé du fameux bateau ?
Détournant le regard des deux hommes, il fixa la mer alentour, dans un espoir peut-être vain, de pouvoir se situer dans l'espace... Et quelle surprise : ce n'était pas l'eau bleue et brillante qui couvrait la quasi-totalité de la "terre d'en bas" que Laónenn avait à présent sous les yeux, mais bel et bien de longues et grandes étendues de nuages blancs comme la neige et, s'il on en croyait la stabilité, quoique précaire, du navire délabré sur lequel les trois hommes se trouvaient, aussi dense que de l'eau de mer normale.... Quoi de plus impressionnant et perturbant qu'une mer emplie de nuages blancs ?

Se retournant calmement, le souffle coupé, en direction de ses deux nouveaux compagnons, le visage de l'un d'entre eux l'intrigua.... Il le connaissait...


"Atshi ? C'est Laónenn.

Qu'est-ce qu'on fait ici, à ton avis ?"


HRP : Fin un peu pourrie, enfin ><''''''''''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Mar 14 Oct 2008, 21:21

En pleine forme, Mathéo était le seul debout, juste après l'ascension ténébreuse. La nature d'elfe lui permettait de mieux supporter certaines situations... dont celle-là ! Il fit un tour du bateau, pour observer les dégâts. Il fit la grimace en voyant la poupe, ferma les yeux en passant dans la cale, et ne se sentit mieux que lorsqu'il remarqua que l'intérieur était intact. Avec soulagement, il reconnut un visage familier, celui de Mioni. Le démon, pour changer, avait le visage caché, et Mathéo n'arrivait pas à savoir comment il s'en résultait du voyage. Un troisième personnage vint à leur encontre. Il ne le connaissait pas. Après quelques banalités, Mathéo se débrouilla pour rafistoler le bateau avec la matériel à bord. Mais cela lui prit beaucoup de temps, sachant que son regard se perdait toutes les minutes dans l'infinie mer de nuages... Mathéo ne savait personnellement pas dans quelle direction aller. Il inspecta les réserves de nourriture, mangea un petit peu... Ils finirent tous autour d'une "table", au milieu du pont. Il était clair que Mathéo, enfin le pensait-il, était allié avec Mioni, pour ce voyage. Chacun savait que le nombre de périls serait énorme, et valait mieux être unis que morts. La discussion commença doucement... Le soir serait calme.

Flash Back

Mathéo vérifia qu'ils étaient bien au bon endroit, au croisement des courants. Il inspecta le bateau et soudain... Le bateau parti en l'air, extrêmement vite, à la verticale. Il fallait s'accrocher aux rambardes, fermer les bouches et les yeux... Et un voile noir s'afficha devant ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voneve D. Mirage
Criminel Mondial
Criminel Mondial
avatar

Nbre de messages : 679
Equipage : N/A
Inscrit le : 15/12/2007

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Fruit du Démon : Mirage
Expérience:
350/700  (350/700)

MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Ven 17 Oct 2008, 16:21

Avant l'exécution de Voneve D. Mirage et après sa rencontre avec Yoh Asakura

J'étais en train de voguer sur la route des tous les périls, le navire sur lequel je me trouvais avancé à bon train. Le soleil rayonnait de mille feux, le vent était calme, c'était le parfait temps pour voyager, bizarrement aucunes mouettes n'étaient visible du bateau. Je rentra dans ma cabine et sortis de ma poche un papier avec ma prime écrit dessus, par chance aucun des passagers sur le bateau n'avaient encore vu ma prime. J'allais me doucher quand des bruits de pas au-dessus de cabine commençaient à s'entendre, par pur curiosité je sortie de ma cabine et regarda ce que les gens observaient avec peur. Je pouvais entendre des pleures, des cris, même des personnes c'étaient jeter a la mort avec l'espoir d'y échappé, je regarda le ciel qui était maintenant noir puis je vis devant moi un tourbillon dons la taille serait comparable a 4 vaisseaux de guerre de la [/list]marine. Je pouvais distingué deux bateaux devant nous, mais avant que je puisse voir qui était dedans, un geyser propulsa notre bateau dans les airs. Je me pris un sceau dans le tête puis je tomba dans le coma.

Dans le cieux, près de Skypea.

Toujours a terre, j'ouvris les yeux et tourna ma tête vers la droite, le navire sur lequel j'étais été tombé en ruine. Les planches en bois commençaient avoir des fissures, le mat avant était cassé en deux et les barrières de sécurité n'exister plus et ils n'y avaient que des corps sans vie dans le navire, je passa une bonne demie heure à chercher un survivant dans le navire, mais en sans résultat. Ils étaient mort sois par le changement de pression soit ils étaient tomber par-dessus bort. Je me deriga vers le reste du pont et regarda la mer de nuage, c'était la première fois que j'étais sur une ile céleste, j'en avais déjà entendu parlé, mais je pensais que c'était juste des légendes. Je pris l'apparence d'un faucon et survola les environs, je vis devant moi une ile et je decida d'enquêter.

Sur Skypea:

Je venais d'arriver sur la terre ferme et la seule chose que je pouvais voir été des arbres, dont leur taille étaient insensé par rapport au monde d'en bas, à perte de vue et quelque ruine parsi par la. Une civilisation existait donc bien ici. Je me promena un peu et entendu des bruits.

Qui est la?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 11/01/2008

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Dim 02 Nov 2008, 20:18

Le maître du jeu lance le dé...

Vous faites 3.

Un navire pirate est -semble-t-il, arrivé en même temps que vous. Ce dernier vous attaque.
Battez-les ou votre voyage s'arrêtera bien plus tôt que prévu...

Informations :

Les pirates sont vingt-cinq.
Une vingtaine est d'un niveau entre 10 et 15.
Quatre lieutenants de niveau 18 à 20.
Le Capitaine est niveau 22.

Récompense : Une carte indiquant la position de la porte du paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Dim 02 Nov 2008, 23:49

Alors que le jeune Chasseur de Primes, signe de sa sympathie, s'était ouvertement adressé à l'un des deux hommes semlblant l'accompagner dans cette nouvelle "aventure", ce dernier se retourna, tout en annonçant, comme s'il n'avait pas totalement compris ce qu'on lui disait :

"Qui est là ?"

Laonenn, d'abord surpris par l'apparence de celui qu'il avait pris pour Atshi Mukarya, membre des Red Force aux côtés de lui, perdit un instant l'équilibre, juste le temps que la gêne s'installe...
L'inconnu ne semblait pas être réellement sur ses gardes, alors qu'il semblait tout aussi surpris que Ikari.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le jeune homme n'avait ni entendu parler, ni vu d'affiches concernant l'homme pourtant célèbre de par le monde. Voneve D. Mirage, le fameux pirate dont les exploits avaient traversé les flots et les marées.
Pourtant, il semblait bien que la petite île natale du guerrier, Vulcano Island, maintenant rayée de la carte par les hommes du Gouvernement, avait été "épargnée" par cette vague de gloire et de terreur mêlées...

Tout à coup, un sinistre craquement s'éleva dans les airs... Un léger frisson parcourut le corps du bretteur qui, empoignant immédiatement le manche de ses deux énormes lames fixées chacune dans son dos en croix, et pivotant rapidement sur son talon...
Face à lui, droit, semblant calme et serein, avec une lueur de malice dans ses yeux brillants, se tenait un homme de taille normale, et de teint légèrement basanné... Un homme ? Non, ce n'était pas à proprement parler un homme : en y regardant d'un peu plus prêt cet... "être animé de vie", possèdait de longues et fines oreilles pointues, percées en quelques endroits par de petites boucles d'oreilles de fer. De plus, ces yeux, à première vue de couleur brune, brillaient d'un léger éclat rougeâtre.
Il ne semblait pas être dangereux. De plus, il était apparemment dans le même cas que les deux comparses ici présents : catapultés par une gerbe d'eau de la mer aux cieux, sonnés et désorientés, ils devaient maintenant s'allier... Ou s'entre-tuer...

Tout à coup, un coup de feu résonna dans la grande enceinte blanche de la mer de nuages... Pas le temps de discuter, semblait-il, que, déjà, les ennuis arrivait.
Un autre bateau, plus ou moins dans le même état déplorable que celui des trois compagnons, s'approcha rapidement, glissant vivement sur l'épaisse couche nuageuse, il s'arrêta tout à coup net, dans un grincement terrible, côte-à-côte avec l'autre épave...

Ikari retînt sa respiration. Qu'allait-il sortir de ce nouvel ennemi qui se profilait comme une ombre sinistre dans l'avenir du chasseur de primes.
Soudain, un nouveau coup de feu retentit, cette fois plus proche, venant du bateau accosté, suivit d'un long rire gras et sardonnique. Immédiatement après le coup de feu, accompagnant l'hilarité de l'homme qui se tenait, droit et fier, un pistolet et un sabre à la main, sur le pont de la carcasse de navire, une véritable nuée d'hommes en armes, jaillissant des hauteurs du bâtiment, suspendu à de longues cordes tendues, dégringola littéralement sur le petit groupe à peine remis de ses émotions...

Cependant, il ne fallait pas se laisser aller... Ces hommes, de toute évidenece, était des pirates... La tête de leur capitaine disait vaguement quelque chose à Laónenn, qui l'avait déjà vu sur une affiche WANTED de la Marine, sans pouvoir cependant se rappeller précisément la somme convenue.
Pas d'importance, comme tous les pirates, ils allaient payer pour leur démence et leur folie de se complaire du mal...

Projetant immédiatement ses deux énormes lames loin dans les cieux, Ikari, les empoignant soudainement, les tira de toute la force incroyable de ses bras, afin de les rabattre violemment en direction de la vingtaine de hors-la-lois qui tentaient piteusement de rejoindre l'autre embarquation.
Ce fut un véritable carnage. Les premières lignes, leur corde, tranchée net par l'attaque du guerrier, tombèrent en hurlant d'effroi, dans la mer blanche, sans causer grand dégats... Et de quatre...
Mais les ennuis ne faisaient que commencer, et, déjà, cinq autres pirates, menés par un sixième, prenaient pieds sur le vieux placher, l'arme à la main.

Usaznt à nouveau de la force titanesque de son torse et de ses bras, Ikari rabattit à nouveau avec toute la force dont il était capable, ses deux grandes épées sur ses nouveaux adversaires qui, immédiatement, urent le réflexe de s'écarter promptement. Errezur fatale.
Alors que les deux armes tombaient lourdement sur le bois pourri du navire, l'explosant totalement au passage, six projectiles blancs partirent à toute vitesse faucher le petit groupe d'hommes. Seul trois d'entre eux, dont le lieutenant, arrivèrent à parer in-extremis les longs os effilés et pointus projetés par le bretteur, évitant ainsi le sort des trois autres malheureux, embrochés et décédés dans d'atroces souffrances...


""Cela fait à présent déjà quelques temps que j'erre, sans but, sur les mers mouvementées, à la recherche d'une vengeance perdue, d'une histoire oubliée....
Mon nom n'a pas d'importance, appelez-moi Laónenn..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Mar 04 Nov 2008, 04:05

Mathéo, en faisant le tour du bateau, rencontra, au niveau de la "poupe", deux hommes, dont un lui rappelait férocement Voneve D. Mirage. L'autre lui était malencontreusement inconnu, sachant qu'il ne le voyait que de dos pour l'instant. En s'approchant d'eux, et malgré son poids très léger, il fit craquer, affreusement, tout le monde en convenait, une vieille planche de bois, si l'on pût encore la nommer ainsi. L'homme aux cheveux d'un noir brillant, apparemment un bretteur, saisit les deux grosses poignées de ses sabres, et se retourna vivement. Voyant que l'individu devant lui était "inoffensif", ou du moins qu'il n'essayait pas de l'attaquer, il se mit à l'observer de haut en bas. Il devait penser à autre chose, car il fixait les yeux rouges de Mathéo avec insistance, sans apparemment être gêné. Heureusement que les elfes n'ont pas la même notion de "honte" que l'espèce humaine... Mathéo pensait à une plage quelconque, sans vraiment de raison, avec des palmiers et des acacias partout... Hum, il pensait donc a une plage lorsque un lourd coup de feu le sortit vaguement de ses rêveries. Ce ne fût que quand un boulet de canon passa à cinq centimètre de son visage qu'il réalisa qu'il tenait à sa vie, et qu'il commença donc à combattre. Il produisit un arc, des flèches, et lorsque le navire arriva assez proche, il se mit à fusiller ses adversaires d'une réserve de flèches intarissable, observant ses opposant qui cherchaient vainement la source de ce massacre. Le brun s'était déjà occupé d'une demi-douzaine de pirates, avec sa force et son agilité, alors que Mathéo n'avait pour l'instant que cherché à leur faire peur. Il se mit alors humblement au travail, et en profita, au passage, pour en embrocher deux d'un coup, au milieu des deux yeux. Il saisit aussi l'opportunité pour tuer un canonnier qui l'énervait franchement, à essayer de le viser, lui.
*Il voulait sûrement vouloir faire de moi un bel animal empaillé à la foire de sa femme, pour qu'elle soit contente... Je vous jure, ces humains... Il commencent vraiment à me taper sur les nerfs!*
Sur ceux, il envoya quatre flèches, dont une qui n'atteignit pas sa cible, coupée à mi-chemin par un sabre valsant à travers l'espace séparant les deux na... le navire adverse et l'épave. Soudain Mathéo vit un homme imposant, grand, sortir de je ne sais quelle cabine vers l'arrière du "bâtiment". Il repéra Mathéo, sortit son épée de son fourreau et commença à avancer vers lui. Cela donnait à penser au jeune elfe...
*Je suis un archer, et je suis plus souvent chargé des arrières qu'autre chose...*
Il décida donc de garder ses distances, tout en essayant de leur infliger le mauvais sort. Ces canailles n'étaient, après tout, pas faciles à abattre... Le supérieur, comme l'indiquait certains détails de ses habits, qui avait prit Mathéo en mouche, ne se laissait pas facilement duper ; l'elfe était obligé de le bombarder en même temps avec son arc qu'avec des flèches venant de nul part pour réussir à le blesser quelque peu. Il appliqua alors sa petite botte secrète, qu'il n'avait encore jamais utilisé -il n'avait pas eu beaucoup l'occasion de s'entraîner avec son fruit depuis le début, et il commençait à perfectionner ses techniques que peu à peu... L'homme tomba à genoux en se bouchant les oreilles pour échapper aux horribles sifflements stridents des flèches tournant autour de lui, et alors Mathéo se concentra pour faire une flèche d'un diamètre particulièrement impressionnant, avec un bout particulièrement pointu, qu'il laissa tomber sur cette âme à la pitié de ses tours. Un brave matelot voulant aider ce corps en peine trouva la mort au même moment que son supérieur, embroché avec lui jusque dans l'au-delà.
*Comme c'est beau ! ...*pensa ironiquement Mathéo. Un nouveau coup de feu le rappela au combat. Il vit avec plaisir que Mirage s'y était mit de bon coeur, lui aussi... Ils n'étaient pour l'instant par surpassés, et les réactions des pirates donnaient même à penser qu'ils avaient l'avantage, mais mieux ne vaut pas se réjouir trop tôt, la situation pouvait encore tourner...
Revenir en haut Aller en bas
Voneve D. Mirage
Criminel Mondial
Criminel Mondial
avatar

Nbre de messages : 679
Equipage : N/A
Inscrit le : 15/12/2007

Feuille de personnage
Niveau:
32/40  (32/40)
Fruit du Démon : Mirage
Expérience:
350/700  (350/700)

MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Mer 12 Nov 2008, 02:07

Les choses commençaient a devenir de plus en plus bizarre, premièrement je me trouvais sur une ile dans le ciel puis je me faisais attaquer par des pirates de l'au dela! Deux autres personne de mon coter et se battaient contre les pirates. Je les observa puis un pirate avec un chapeau noir et un bandana noir sauta dans l'air au-dessus de moi. Je leva ma tête puis le pirate brandit son sabre et le pointa vers mon corps. Je ne pris pas la peine de bouger, son sabre me traversa et me trancha en deux comme du beurre. Le pirate bondit en arrière une fois m'avoir trancher puis au lieu de sourire et de se vanter devant ses camarades, il tomba a terre avec stupeur. Voyez-vous, il pensait voir du sang gicler partout, mais à la place il voyait mon corps devenir flou comme s'il était un mirage. Mon corps se reforma puis je craqua mes doigts et mon cou.

Devrais je te dire que j'ai mangé le fruit du démon qui me donne la capacité d'être un mirage? Soru!

Je disparus de la vu du pirate puis j'apparus derrière lui et pointa mon index gauche à sa nuque. Tout le monde me fixa pendant une seconde puis je cria:

Place au festivité! Finger gun!

Je fis un trou dans sa gorge puis je retira mon doigt, le pirate tomba à terre puis je sauta en l'air et lança une onde tranchante vers le capitaine des pirates, il l'évita puis il cracha par terre et me jeta un juron. Il ordonna à un des hommes de s'occuper de moi. Je regarde autour de moi puis je vis les deux hommes qui se débrouillaient plutôt bien puis je leur dis:

Vous êtes prêt à faire griller quelque pirate au barbecue ce soir? Laonnen et hum c'est quoi ton nom l'autre?

Puis le pirate chargeait de me tue coupa ma tête, qui se reforma tout de suite aprés. Je pris sa tête puis je la fracassa contre un arbre don sa taille était supérieure à celle du mat d'un vaisseau de la marine.

Vas te coucher toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Dim 16 Nov 2008, 13:04

La mêlée venait juste de commencer, et, déjà, une quinzaine de pirates venaient juste de perdre la vie.
Mais les ennuis commençaient.

Alors que Voneve D. Mirage, usant des formidables capacités de son Fruit du Démon, ainsi que de son don pour le Rokushiki, abattait deux hommes, indifférent, d'un air de rigolade, et que l'homme étrange aux oreilles pointues projettait une véritable pluie de projectiles pointus sur les lignes adverses, le gros lieutenant et ses trois hommes, ayant réchappé in-extremis à la technique fulgurante du Chasseur de Primes, empoignèrent plus fermement encore leurs armes, avant de partir à l'assaut, dans un cri de guerre terrifiant.
Ikari s'abaissa vite au niveau du vieux plancher moisi, évitant ainsi rapidement deux balles de fusil, qui vinrent immédiatement se planter profondément dans le bois du mât de l'épave.

Immédiatement, les deux autres pirates, chacun un court sabre à la main, se jetèrent en avant, prêtant toute leur force et tout lmeur poids à cet assaut.
Faisant glisser habilement ses deux énormes lames juste dans la trajectoire des armes de ses deux nouveaux adversaires, il repoussa l'attaque sans trop de difficulté. Mais ce n'était pas fini, loin de là... Alors que les deux pirates, appuyant de tous leurs muscles sur la défenses d'acier trempé de Laónenn, tentaient de défoncer celle-ci (hrp : la défense -__________-'''), quatre os, blancs, distincts, poussèrent à grande vitesse, partant du torse musclé du guerrier, jusqu'à atteindre, enfin, le ventre et la cuisse de chacun de leurs opposants qui, pris de douleur, se jettèrent en arrière, en se tordant de douleur, tandis que les quatre pics immaculés regagnaient leurs place dans l'organisme d'Ikari...

Il n'eut cependant pas le loisir de s'attarder plus sur sa petite victoire que, déjà, deux coups de feu filèrent, l'un deux, rayant la cuisse droite du chasseur de pirates, laissant derrière lui une longue estafilade ensanglantée.
Le lieutenant, ramassant son immense massue qui avait volé à terre lors de la première attaque de Laónenn, sauta, lui aussi, en avant, tout en réalisant quelques moulinets dans le vide, avant de plonger la lourde arme en direction de la tête de Laónenn, qui, surpris par l'étonnante rapidité du gros lourdeau, ne put éviter qu'in-extremis la puissante attaque ascendante du pirate, qui vint dés lors s'écraser violemment sur le pont du navire délabré, faisant voler, au passage, plusieurs planches moisies et trouées.

Un cris d'agonie s'éleva alors, suivi, immédiatement après, d'une revendiquation, fière et impudente, de la part de Mirage, le grand criminel :


Vous êtes prêt à faire griller quelque pirate au barbecue ce soir? Laonnen et hum c'est quoi ton nom l'autre?

Vas te coucher toi!

Ne semblant même pas prêter attention au hors-la-loi, le bretteur fonca droit vers le lieutenant lorsque, tout à coup, deux os partirent à toute vitesse des larges épaules du guerrier, non pas en direction du gros balourd, mais bien en direction de son subordonné qui, en train de recharger ses deux pistolets, ne vît qu'au dernier moment les deux projectile se diriger à toute vitesse vers lui, avant de se planter brutalement dans sa chair, ne laissant, au final, qu'un tas de vêtements ensanglantés recouvrant une peau martyrisée par les ossements.
Le coup partit, vif, rapide, brutal, balayant tout sur son passage.
En effet, le gros lieutenant, faisant tournoyer puissament son énorme massue au-dessus de sa tête, profitant de la déconcentration momentannée de Laónenn, l'avait projeté de toute sa force, à deux bras, violemment vers le flanc droit du guerrier, le faisant immédiatement valdinguer à plusieurs mêtres de là, en vrille, dans les airs, avant de retomber lourdement sur le sol.

Il s'approcha alors d'un pas lourd et, avec un sourire satisfait et benêt, conclut, à l'inactivité apparente de la dépouille de son adversaire, étendue sur le sol, qu'il était mort. Déduction beaucoup trop rapide, sans doute...
A peine le pirate s'était-il retourné que, déjà, deux os, longs et effillés partirent à toute vitesse en direction de son dos, se plantant dans un bruit flasque et mou dans sa chair grasse.
Ikari, empoignant fermement le pommeau de ses deux armes, se remit debout, crachant un petit cayot de sang par la bouche, et fit à nouveau face à son adversaire, dans cette pose bien particulière que nombre de ses ennemis avaient eu l'occasion d'admirer, avant de rejoindre, finalement, les fonds du Styx : il placa ses deux lames juste parallèlement à son front, en éventail.

Tout se passa en un éclair... Le gros lard, la massue à la main, tentant d'assèner un nouveau coup au Chasseur de Primes, fit un pas en avant, tout en rabattant brusquement sa lourde arme, tandis que Laónenn, passant, tout à coup, derrière le hors-la-loi, avait les deux bras tendus, ses deux énormes lames en avant, face à luis, le corps reposé sur le genou droit, et la jambe gauche tendue en arrière...
Qui était le vainqueur de ce terrible affrontement ?

Soudain, l'énorme pirate, dans un arc de sang rougeâtre, s'écroula à terre, le ventre et la poitrine tailladée par un immense croissant ensanglanté. Ikari avait gagné.
Simple stratégie : alors que la massue du lieutenant allait juste s'abattre sur la tête du bretteur, se dernier avait fait apparaîttre deux longs os qui, en se croisant, avait stoppé en pleine course le mouvement d'attaque, laissant ainsi tout le temps à l'épéiste de placer sa technique.

Il se détendit et, tout en rengainant ses deux lames dans son dos, les yeux mi-clos, il murmura :


"Tsuki no Kiba."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maitre du Jeu
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 11/01/2008

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Dim 16 Nov 2008, 19:53

La carte vous mène tout droit à la porte du Paradis. La vieille amazone vous prends en photo et le Homard vous emmène sur les mers supérieures...


TOUR N°2




Vous voici dans les strates supérieures des mers célestes ! Au loin vous apercevez la mythique île de Skypiea ! Sans attendre, vous débarquez sur une plage de nuage…


Le maître du jeu lance le dé...

Vous faites 4.

Vos photos servent d’avis de recherche, vous comprenez alors que vous avez été dupés. Les bérets blancs vous attaquent et le Homard Express emmène votre navire vers Upper-Yard. Triomphez de vos ennemis et rendez-vous dans la mystérieuse jungle.

Informations :

20 Béret Blanc de niveau 20-22
Capitaine de niveau 24

Récompense :

Carte de Skypiea
Embarcation lente mais sûre vers Upper-Yard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 11/01/2008

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   Dim 07 Déc 2008, 03:46

Seul Laónenn a justifié son absence... Équipe éliminée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equipe 5 [ELIMINEE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equipe 5 [ELIMINEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Equipe de Bloodbowl
» Equipe 4 : Yosuke, Kenji, Youso, Nara
» [Match 3] Equipe Poufsouffle
» Equipe idéale?
» [Foot en Herbe] Equipe inter-Ligue 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Archives-
Sauter vers: