Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Doloxel Phyrexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sengoku le Bouddha
Admin/Amiral en Chef
Admin/Amiral en Chef
avatar

Nbre de messages : 2490
Equipage : EMM
Inscrit le : 21/08/2007

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Fiche de Doloxel Phyrexion   Jeu 25 Déc 2008, 20:44

Mon histoire commence à l'extrême Nord-Est d'Alabasta, dans une partie du désert que jamais personne ne visite. Cet endroit est assez éloigné de la mer pour ne pas être remarqué par de quelconques navires, et trop espacé des villes et villages pour être surveillé par des unités politiques ou judiciaires. Bien entendu, il dut arriver plusieurs fois à des habitants du pays ne connaissant pas le lieu de se prendre l'envie de satisfaire leur curiosité. Je ne sus jamais ce qui advint d'eux. Dans les sables ardents de l'extrême Nord-Est d'Alabasta, trônait un bâtiment de granit (granit qui en lui-même n'a rien à voir avec celui qui annihile les pouvoirs d'un fruit du démon). Il aurait été visible si n'étant pas géographiquement bien placé, en plus d'être situé dans une crevasse.

Un homme inconnu, sûrement un des pires forbans du monde, fut responsable de ma création. Oh, ce ne fut pas mon père, loin de là, on peut plutôt parler d'un clone. Oui, un clone, je pense à présent que c'est cela que nous étions. Je dis « nous », car en fait, je n'étais pas seul : des centaines d'adolescents se côtoyaient entre ces murs de pierre grise. Notre mode de vie, notre nourriture, nos chambres, notre tenue vestimentaire, tout était frugal. Quant à l'éducation, je n'en ai que des souvenirs très flous. A mon avis, on ne nous enseignait rien du tout concernant le monde extérieur. J'ai l'impression que nous étions créés adolescents et que des souvenirs nous étaient implantés. Ne me demandez surtout pas comment cela put être fait. Cela peut très bien être le fruit de mon imagination. Nous avions tous un nom. Enfin, quand je dis un nom, il s'agissait en fait de X suivit d'un nombre entre 000 et 999. Moi, c'était X-000.

Dans le bâtiment, ils y en avaient, des différents de nous. Je dirais aujourd'hui qu'ils étaient normaux ou qu'ils étaient plutôt ses employés. Ils veillaient à notre bien-être, ou peut-être à notre survie. Lui, c'était le dirigeant de tous ça. Son identité ? Je l'ignore. Il me ressemblait, plus qu'un père pouvait ressembler à son fils. Parfois, des gens richement vêtus entraient, nous ignorant, et menaient avec lui des discussions incompréhensibles.

Mais un jour, lorsque je devais approcher de ma quinzaine d'années, le bâtiment fut encerclé d'hommes armés, sûrement par les autorités locales. Les forces policières criaient à travers les hauts parleurs et je pus distinguer grâce à mes tympans soudainement atrophiés quelques expressions, du type « Vous êtes cernés » ou « Ceci est une organisation criminelle ». Tous les adolescents furent en panique. Que se passait-il ? De tels changement dans la vie monotone que nous menions demeurèrent effrayants. Les « employés » couraient également dans tous les sens, ne sachant que faire. Lui seul restait calme. Puis il se retourna, semblant prendre une décision. Il sorti une dague longue et effilée de son lourd manteau ; c'est ainsi qu'une véritable boucherie commença. Je me rappelle qu'il tuait rapidement et proprement chaque personne se trouvant à sa portée. Je vis ainsi les adolescents avec qui j'entretenais une relation amicale tomber, heurter le sol avec fracas et perdre son âme. Ce fut un acte incompréhensible à mon égard ; même à présent je ne sais s'il poignardait par pure rage ou pour indiquer à ses assaillants qu'il en sortait tout de même vainqueur.

Lorsque nous fûmes seuls tous les deux, il m'empoigna et s'enfuit de l'édifice, sans oublier d'y mettre le feu. Nous sortîmes et il s'arrêta, me dévisageant.
« Mais qui êtes-vous ? » lui demandai-je.
« Tu poses la mauvaise question, X-000. La bonne est « Qui es-tu ? », et je vais te dire qui tu es. Tu es moi, ma copie conforme, mon clone en quelque sorte. Tu n'es qu'une réserve d'organes qui me seront utiles quand les miens auront une défaillance. Il en fut de même pour tous tes amis, bien sûr. »
« Mais alors, les gens qui venaient... »
« Exactement, tu as tout compris. Grâce à vous, je leur assurais une longévité plus conséquente. Mais je savais que tôt ou tard, mon trafic se remarquerait, vois-tu ? J'avais tout prévu. »
J'eus alors le cœur au bord des lèvres. Je compris que tous les souvenirs qui étaient implantés dans mon cerveau étaient factices. C'est à ce moment-là que j'ai du oublier tout cela.
« Vous êtes vraiment une sacrée ordure... »
« Merci, merci, mais les compliments attendront. Nous n'avons que peu de temps. Tu me hais, n'est-ce pas ? Alors entraine-toi, deviens fort et reviens me voir. Ça me fera toujours plaisir de savoir qu'un poumon ou deux en bonne santé m'attendent quelque part. Sur ce, je te laisse. Prends ça » me dit-il en me filant le poignard. « Tu auras un beau souvenir, comme ça. Ne m'oublie pas, surtout ! » Et il disparut.

Il en suivit les moments les plus sombres de mon existence. Je fus capturé par les forces d'Alabasta, emprisonné dans la capitale et malmené durant des mois. Étant tenu pour responsable des événements qui animèrent ma vie, je fus torturé, fouetté, menacé et mal nourri. On finit par comprendre que je n'étais pas l'auteur de ces atrocités. On me soigna, me nourrit, on s'excusa. La veille de ma libération, un garde me demanda pour la cent troisième fois :
« Ne veux-tu vraiment pas me donner ton nom ? »
Je finis alors par répondre faiblement : « Je n'en ai pas. »
Il me proposa d'en inventer un, mais je savais que j'en demeurais incapable. Il m'en trouva alors des dizaines, tous plus tordus les uns que les autres. Je décidai finalement d'en choisir un : Doloxel Phyrexion.

L'année qui s'écoula ensuite fut fastidieuse. Durant des semaines j'ai parcouru le pays des sables sans réel but d'existence. Je me laissais mener, tant par ma condition physique que ma condition morale, mais aussi géographiquement. Arrivé aux côtes, je me suis incrusté dans des équipages pirates qui parcouraient la route de tous les périls. Le dernier dans lequel j'ai été fut arrêté et envoyé à Ennies Lobby. Et c'est ainsi que je pris connaissance du CP9. J'y vis un moyen indiscutable d'améliorer ma condition physique et de pouvoir accomplir la vengeance qui avait ruminé en moi pendant un an. Suppliant les autorités, leur dévoilant ce que je savais sur les équipages pirates que j'avais fréquentés, je réussis à me faire prendre comme apprenti ; aujourd'hui, ce genre de chose me paraît inconcevable pourtant.

A présent, j'ai donc l'apparence d'un jeune homme de dix-huit ans. Je mesure un mètre quatre-vingt trois et je pèse soixante sept kilogrammes. Mes cheveux, mi-longs, sont blond foncé. Mes yeux sont bleus. Je ne pourrais pas vous décrire ma tenue vestimentaire puisqu'elle diverge chaque jour, mais je suis généralement habillé de noir. Ma musculature peut être considérée comme plutôt appréciable, étant donné que je suis dans les rangs du CP9 depuis 4 ou 5 ans. Bien que mon corps serve les intérêts de la Marine, je n'en demeure pas moins un cérébral. Je ne suis bien sûr pas un stratège parmi mon groupe, les autres sont tous beaucoup plus expérimentés que moi. Mais j'aurais pu prouver mon utilité dans ce domaine face à des personnes qui possèdent la même expérience que moi. Quand à mon caractère... bah, je suis généralement quelqu'un dans les nuages et il m'arrive d'émettre des pensées philosophiques. Je ne suis pas vraiment susceptible. Je ne suis ni téméraire, ni un lâche. Mais quand j'ai quelque chose à faire, je le fais. Après tout, je suis un assassin du gouvernement.

Je n'ai pas mangé de fruit démoniaque ; cependant il me plairait d'acquérir les pouvoirs de l'un d'eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chapeaudepaille-rpg.forumsactifs.com
Conan Shodan
Première Classe
Première Classe
avatar

Nbre de messages : 45
Equipage : Connais pas.
Inscrit le : 21/12/2008

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon : A pas. Veux.
Expérience:
0/200  (0/200)
MessageSujet: Re: Fiche de Doloxel Phyrexion   Sam 10 Jan 2009, 17:56

Les Techniques du Rokushiki :



Finger Gun / Shigan : Mon index droit et/ou gauche devient aussi dur que l'acier, ce qui me permet de transpercer n'importe quoi.

Tekkai : Je durci énormément mon corps : je ne peux plus bouger mais ma résistance aux attaques physique est largement augmentée.

Razor / Soru : Je me déplace ultra-rapidement (plus de dix pas par seconde) pour éviter une attaque généralement.

Kami : Je deviens si souple que je peux esquiver très facilement les attaques.

Ran Kyaku : En élançant ma jambe, je lance un coup de pied très tranchant qui est utile à distance ou semi-distance.

Moon Walk / Geppou : Je peut sauter sur l'air, ce qui donne l'impression que je suis capable de voler.



Mes techniques :



Finger Gun / Shigan « D » : Je peux durcir mon majeur en même temps que mon index. De cette façon, j’exécute une attaque à deux doigts (en les collant l’un à l’autre).
Le « D » veut en fait dire « Double ».

Quatuor : Mes deux index et majeurs deviennent aussi durs que l'acier. En les collant les uns aux autres, je fais un giga Finger Gun / Shigan.

Knife Gun : De manière extêmement rapide et précise, je sors mon poignard de ma poche et le lance sur une distance de cinq à quinze mètres en touchant une partie du corps désignée à l'avance de ma cible. Cette technique est pratique dans le sens où elle possède une meilleure portée que le Finger Gun / Shigan et est généralement plus rapide et fatale que le Ran Kyaku.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conan Shodan
Première Classe
Première Classe
avatar

Nbre de messages : 45
Equipage : Connais pas.
Inscrit le : 21/12/2008

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon : A pas. Veux.
Expérience:
0/200  (0/200)
MessageSujet: Re: Fiche de Doloxel Phyrexion   Dim 11 Jan 2009, 13:29

Mes différents RPs



Doloxel Phyrexion versus X Drake (non terminé) : Dans lequel je mène un palpitant combat Hors Jeu contre le célèbre pirate X Drake.

Convocation : Dans lequel je suis convoqué par Spandam pour partir en mission sur l'île d'Oeilon en compagnie de Jabura. Nous devons ramener le puissant Capitaine Corsaire Doflamingo vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche de Doloxel Phyrexion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche de Doloxel Phyrexion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Archives-
Sauter vers: