Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Ryôma Mokushi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuro Kami
Commandant du Snow-Dragon
Commandant du Snow-Dragon
avatar

Nbre de messages : 3126
Equipage : Snow-Dragon
Prime : 271. 000. 000
Inscrit le : 04/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
82/100  (82/100)
Fruit du Démon : Fruit Kamie Kamie
Expérience:
523/1000  (523/1000)

MessageSujet: Fiche de Ryôma Mokushi   Mar 30 Juin 2009, 23:42

    Nom & Prénom : Ryôma Mokushi

    Surnom : The Joker

    Âge : 24 ans

    Grade : Membre Du CP9

    Métier : Assassin

    Equipage :
    Aucun

    Armes :

    Ryôma utilise des poignards aux lames tranchantes qui paraissent ordinaires, mais qui inexplicablement flottent dans l'air. Evidemment, ce n'est pas un tour de magie, ses poignards flottent grâce au pouvoir du fruit du démon de Ryôma. Ce qui lui offre un large panel d'attaques. Cela lui permet donc le combat à distance ...

    Portrait Physique :
    Notre héros, est un jeune adulte. Agé de 24 ans, bien que lorsque l’on voit, on lui donnerait plutôt vers les quarante printemps. Il mesure 1 mètre 80 pour 78 kg. Autant préciser que celui-ci est réellement d'une carrure imposante. En effet, ses bras, son torse, ses jambes, toutes les parties de son corps se trouvent être incroyablement musclées tout en étant « sec », ce qui donne vraiment l'impression que l'homme en face de soi est fort, très fort ! Vous pourriez croire que ces dires sont totalement grotesques mais vous seriez dans le faux. Néanmoins, ne nous arrêtons pas ici, à déblatérer des paroles inutiles. Ryôma est musclé et cela se voit ! N'importe qui le remarquera et sous entendra qu'il ne voudra pas se prendre un coup par celui-ci. Il ne croirait pas si bien dire évidemment. En tous les cas, ce qui marque lorsqu'on le voit est le volume de ses bras, les veines ressortant comme si l'individu venait de faire un exercice intense. Pourtant, c'est toujours comme ça chez ce combattant ou plutôt devrais-je dire chez cet agent ...

    Evidemment, comme chez tout être humain, la carrure n'est pas la seule chose à détailler. Il y a toujours d'autres choses à dire, que ce soit sur le visage, ce qu'il porte, toutes sortes de petits détails à relever. Parfois il y a un grand nombre de points à révéler. C'est le cas ici ! Si nous regardons le visage de notre héros, nous pouvons remarquer que celui-ci aborde une expression carrément loufoque, avec ce maquillage présent accentuant son coté non sérieux, surtout au niveau de la bouche. Mais lorsque l'on regarde de plus près, on peut voir une paire d'œil tous simplement magnifique et plein de vie. Ces yeux sont d'une couleur assez inhabituel, en effet, ceux-ci sont d’un bleu foncé aussi beau que la mer. Une chose est certaine, ils ont marqués bien des esprits, dont celui d'une certaine personne, décédée trop tôt malheureusement. Ceux qui connaissent Ryôma diront tous la même chose, cette personne, du moins son âme se reflèterait dans ses yeux. Ryôma possède de longue cicatrice autour de la bouche, formant un large sourire. Sa vraie bouche est toujours étirée, comme ci il était tous le temps content, bien il le soit sans doute. Que sa soit sa façon de ce tenir, ou sa manière de parler, il a toujours l'air décontracté, c'est un don plutôt bizarre que de nombreuses personnes aimeraient avoir, lui il ne trouve pas ça génial. Malgré son grand sourire, son regard le rend sombre, il a quelque chose de malsain, quelque chose qui nous empêche de le regarder dans les yeux. Pour accentuer le tout, il porte du maquillage sur tous son visage, la couleur de sa peau est donc blanche. Autour des yeux, il y a énormément de noir, accentuant ainsi son regard noir, donnant une couche d'obscurité à son visage souriant et rayonnant, enfin rayonnant pour lui, une personne normal qui voit sa, ne peut pas rester de marbre, n'importe qui serait décontenancé par cette vision d'horreur ...

    Cruelle métaphore pour l'agent puisque le fardeau qu'il porte n'en est que plus lourd. Bien que cette image soit plaisante, nous nous y attarderons sous peu. Nous pouvons voir que notre héros est, en y regardant de près, quelqu'un qui est peu commun. Commençons par sa chevelure, elle est mi-longue, tombant dans son cou en une cascade de souples boucles blondes de jais. Afin d'enchainer directement, je vais vous dire pourquoi n'importe qui pourrait se méfier de cet accro aux entrainements : les vêtements de notre agent. C'est une tenue reflétant bien le côte clown de Ryôma. Sur son torse musclé vint se poser une veste blanche orné de motif, ressemblant à des hexagones. Par dessus cette veste se trouve une chemise violette, à l'intérieur de celle-ci sont présents de nombreux petits couteaux que Ryôma manie avec une habilitée déconcertante. Entre ses mains, ces petites armes blanches deviennent aussi dangereuses qu'un Katana. Pour compléter le tout, il a une cravate verte assorti à ses cheveux bouclés qui tombe sur ses épaules. Venons-en à la partie inférieure, il porte un pantalon bleu, très simple, lui permettant de bon mouvement. Il possède également des chaussures noires, ayant le bout tourné vers le haut et enfin des chaussettes non assortis. Un ensemble rare mais ample, apportant une certaine classe à Ryôma. Mais ça, chez le CP9, on s'en fout ...


    Portrait Psychologique :
    Atypique... Voilà une chose de sure lorsque l'on parle de ce personnage. Cet homme parvient à associer des traits de caractères qui en temps normal ne pourraient en aucun cas se compléter par la simple bonne raison que ceci est tout à fait impossible ! Autant quelqu'un peu avoir un caractère qui ne vas pas du tous avec son physique, autant il est impossible que quelqu'un de couard aille s'attaquer directement à un groupe de Marines. Ce n'est qu'un exemple évidemment. Mais vous comprendrez mieux pourquoi je dis cela après tous. Ryôma est tous d'abord quelqu'un qui adopte toujours un air très loufoque bien que sur de soi et imperturbable. Personne ne peut, semble t'il pouvoir le déconcentrer. Vous pourrez l'insulter autant que vous le voulez, il continuera sa route tranquillement sans prêter attention à vous et ce dans le but de tous simplement montrer qu'il ne joue pas dans votre catégorie. Cela laisse penser qu'il a un égo démesuré et que cet individu est tous simplement insociable. Ce n'est pourtant pas le cas du tous. Il porte beaucoup d'attention aux gens qui l’entourent. Il fait bien plus mûr que ses autres « congénères » et il s'en doute. C'est pour cela qu'il dit toujours : « ne cède pas à la provocation ». Quoi qu'il en soit, si tous ceci lui donne une sorte d'esprit chevaleresque, ne vous inquiétez pas, ce n'est bien sûr pas tous le temps le cas puisque tous les monde à ses défauts et est pour certaines personnes : Bizarre.
    Quelqu'un qui ne cède pas à la provocation, de calme et apparemment de censé, on se demande ce qui ne va pas aller chez lui. En fait, il s'agit d'une chose : On pense que Ryôma souffre d'une maladie, mais ça reste improuvé, peut être fait il semblant d'être fou, il n'y a que lui et son cerveau dérangé qui le sait. En tous cas, s’il fait semblant, il doit tous de même être assez bizarre pour réussir à ce comporté aussi souvent comme un cinglé ...

    Cependant, c'est une personne possédant ne grande intelligence, capable d'élaborer des plans dans n'importe quel situation et pas n'importe quels plans, sans doute les choses les plus élaborés que le monde est vu. Ryôma est un être démoniaque, il aime tuer et plus précisément charcuter la personne avant de lui ôter la vie, il adore tracer de longue cicatrice autour de sa bouche. Il fait cela pour que ses victime elle aussi prenne plaisir au jeu, pour enlever cet air si sérieux de leurs visages. D'ailleurs il prononce cette phrase qu'il adore quand il s'adresse à une personne, le plus souvent il la dit en anglais pour lui donner un certain style, sa donne donc « Why So Serious ? ». Même si il n'éprouve pas de sentiment, il arrive très bien à savoir comment vont agir des personnes qui en éprouvent. Il est possible que Ryôma est des sentiments enfoui dans son cœur, ceci est une possibilité, mais il faudrait déjà qu'il est un cœur, ce qui serait très étonnant. Une chose est sûr, bien qu'il soit quelqu'un d'atypique, Ryôma est en quelque sorte très polyvalent. En effet, il est quelqu'un qui sait rester calme ou alors s'énerver. Il ne néglige pas sa culture et encore moins son physique. Il ne lui manque rien même si il est étrange. Mais il manque un élément dont nous n'avons pas parlé. Sa façon d'agir, il le dit lui même d'ailleurs, « Je suis un peux comme un chien, je cours après les chats, mais je ne sais pas ce que je ferrais lorsque je les aurais attrapés ». Une phrase laissant encore plus pensé aux autres qu'il est fou ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinyofnaruto.forum-actif.net/
Kuro Kami
Commandant du Snow-Dragon
Commandant du Snow-Dragon
avatar

Nbre de messages : 3126
Equipage : Snow-Dragon
Prime : 271. 000. 000
Inscrit le : 04/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
82/100  (82/100)
Fruit du Démon : Fruit Kamie Kamie
Expérience:
523/1000  (523/1000)

MessageSujet: Re: Fiche de Ryôma Mokushi   Mar 30 Juin 2009, 23:43

    Biographie :
    Quatre grandes mers séparées pour un seul et unique globe. Une séparation nommée Grand Line. Zone la plus dangereuse, que ce soit au niveau climatique et pour bien d'autres choses. La plupart savent pourquoi, et ce n'est pas vraiment la peine de les énoncer ici, cela ne concerne pas notre héros. Non, prévenons tous de suite, il ne vient pas de l'une des iles de Grand Line. Ryôma naquit il y a exactement 18 ans dans l'une des plus grandes villes de West Blue. Autant prévenir que son enfance est la continuité de sa vie n'est pas très heureuse. Il ne connaitra jamais sa mère qui décéda en lui donnant naissance. Une mort qui d'après les bribes de souvenirs qu'il a de cette époque, n'aurait jamais dû avoir lieu. Les complications qui sont apparues lors de l'accouchement n'auraient pas eu lieu d'être d'après les médecins. Il fallait croire que la vie voulait mettre à l'épreuve ce garçon et ce dès sa naissance. Une cruauté atteignant son paroxysme à ce moment. Mais comme vous le verrez plus tard, elle n'a rien à voir avec celle des Hommes. Heureusement, bien que nous parlions de cruauté, durant ses quatre premières années, il put connaitre, bien qu'il soit très peu présent, un certain nombre de moment heureux en compagnie de son père, un fier membre de la Marine. Un simple Lieutenant qui était assez bien réputé d'après les témoignages qu'il a recueilli bien plus tard dans sa vie. Cet Homme exécuta parfaitement son rôle de père même s'il devait laisser son fils lorsqu'il était appelé à quitter la caserne. Un père aimant, jouant avec son fils, lui inculquant normes et valeurs comme l'auraient fais tout autres pères. Apprentissage de la politesse, du respect. Tout cela avait été assimilé en quatre petites années. Pourtant, il aurait fallu que cela dure bien plus longtemps. Mais le sort semblait vouloir s'acharner sur le jeune Ryôma ...

    « Tombé au combat pour la Justice Absolue », obtention de la légion d'honneur pour un homme dit d'exception. Quelque chose qui n'a jamais été compris par notre héros. A quoi bon être décoré lorsque l'on commence à redevenir poussière ? Certains le comprendraient. D'autres non. Une chose est sûr, si il se repose la question 20 ans plus tard, il ne comprendra toujours pas cette logique. Une chose en tous cas était sûr, cet homme : Aoï Mokushi tomba pour avoir défendu un royaume contre des personnes dîtes Révolutionnaires. C'est dans cette situation qu'un paradoxe se pose. Si Ryôma ne parvient toujours pas à comprendre pourquoi son père est mort pour cette « Justice absolue » et pourquoi il fut décoré à sa mort, il changea d'avis sur les Révolutionnaires après 16 années de sa vie. Pourtant, il ne les détestera jamais. Chose étrange qui semblait lui prédestiner un futur tracé, se mettant en travers du Gouvernement Mondial, d'une manière ou d'une autre. Quoi qu'il en soit, qu’allait-il devenir sans père ? Les amis qui le gardaient lors de son absence n'obtinrent pas l'autorisation de devenir les tuteurs légaux de cet enfant. Il fut placé dans un orphelinat, loin de sa ville natale, toujours sur une île de West Blue. Ile qui allait subir beaucoup de dégâts quelques années après. Toutefois, même en sachant cela, la vie semblait réserver une surprise de taille pour Ryôma. Même si celle-ci était haïssable depuis qu'il était née, elle semblait se reposer de temps à autre et permettait au jeune garçon de connaitre le bonheur. Celui-ci se nommait : « Aiko ». Et ces deux la, bien qu'âgés de seulement quatre ans à cette époque allaient faire un très long chemin ensemble ! C'est durant dix ans qu'ils restèrent dans cet orphelinat et qu’ils apprirent à se connaitre de plus en plus et de mieux en mieux. Une relation de complicité allait s'installer d'années en années. Après les enfantillages, allait se suivre d'autres activités. Ils continuèrent de grandir jusqu'à arriver à l'adolescence. Aiko semblait être une fille qui donnait du punch à tous ceux dont elle adressait la parole. Elle encourageait très bien les autres à un tel point qu'elle pouvait leur permettre d'aller au delà de leurs capacités. Ryôma lui, était devenu quelqu'un de tête brulé qui avait un gout prononcé pour les jeux de mains, en d'autres termes : la Baston. Ceci n'est évidemment qu'une parenthèse mais qui permettra de comprendre au mieux la suite des évènements ...

    Alors, à quatorze ans donc, vous ne l'aurez pas forcément deviné, Aiko et notre héros, à l'époque adolescent étaient dans un amour fou. On ne peut pas comparer cela à un amour entre deux adultes, mais cela se voyait qu'ils s'aimaient. Pour le moment, celui-ci ne serait pas compromis par quoi que ce soit. Mais une difficulté allait se présenter. En effet, à cette époque ce couple si l'on peut dire vivait nourrit et logé, afin qu’il puisse vivre normalement. L'école était assuré évidemment, et Aiko tenait à ce que Ryôma ait le plus de connaissances possibles. C'était d'après elle, ce qui leur permettrait de sortir du gouffre et leur garantirais un avenir pour plus tard. Il faut dire que celle-ci était tout à fait mature pour son âge. Mais un compromis arriva donc. Sur cela, pas d'informations. Un soir, tous les surveillant de l'établissement firent sortir chacun des pensionnaires en vitesse, ce sans aucune explications. Un conflit avait lieu d'après les mots entendu par Ryôma. Mais c'est tous, pas d'autres informations. Quoi qu'il en soit, après bien des évènements lors de cette nuit, nos deux personnages se retrouvèrent seuls face à leur destin. Il allait devoir vivre, du moins survivre dans cette situation. Cependant, tâchons de préciser que ces deux amoureux se mirent dans cette situation après un mouvement de panique massif, qui les fis s'éloigner du groupe et se perdre dans la foret, tous simplement. Aussi bêtement. Même si cela parait loufoque, cela est en fait assez triste pour ces deux la. Ils allaient devoir survivre en milieux inconnue, sans aucun sous en poche et en pyjama ! Bref. Ils arrivèrent le lendemain aux abords d'une ville qui leur était inconnue. A vu d'œil, elle n'était que très peu recommandable. Mais c'était mieux que rien, semble il. Ils y allèrent et c'est à ce moment que les problèmes commencèrent, même si au début, ils ne semblaient pas déranger. Survivant en volant divers chose tel que de la nourriture, des vêtements, ils finirent par se faire remarquer par les autorités de la ville, ainsi que de la petite racaille. La encore c'est très bête, mais dans le même milieu, les individus semblent se serrer les coudes et pour l'occasion, ils les amenèrent à un lieu de rassemblement où se déroulait tous les trois jours des combats entre humains. Des paris étaient pris évidemment, ce qui amenait beaucoup de monde en ce lieu dit : « lucratif ». Le premier jour, ils regardèrent les combats qui avaient lieux. Evidemment, bien que matures pour leur âge, la vue de l'argent remporté par le gagnant les allécha. C'était une porte de sortie pour leur galère quotidienne. Leur décision était prise, et ce en même temps, Ryôma combattrait, Aiko le coacherait. Est ce que cela se passerait bien ? Toutefois, n'allez pas croire que notre héros allait se battre à ce jeune âge. Non, il allait s'entrainer pour pouvoir entrer dans l'arène et être sûr de gagner le plus de Berry possible. Cela allait toutefois prendre du temps ...

    Et c'est lorsqu'il eut ses seize ans qu'il entra dans l'arène pour la première fois. Il avait désormais une bonne carrure par rapport à certaines personnes et de très bon bras. Heureusement, lors de ces deux années, ils avaient pu se lier d'amitié, ce du moins entre parenthèse avec des personnes du milieu du vol. Cela leur donnait un endroit où dormir, mais cela était mieux que rien ! En tous les cas, ces combats en arène étaient d'une extrême violence, mais malgré parfois de grosses blessures, ses adversaires étaient terrassé et il parvenait empocher le pactole à chaque fois. Il fallu peu de temps aux deux pour obtenir une somme d'argent considérable. Durant une année, ils firent cela tous les trois jours. Avec l'argent gagné, ils purent se loger dans un hôtel et vivre en temps que paisible résidents dans la petite ville d'à côté. Il continuera encore pendant un an de combattre dans cette fameuse arène, à un rythme moins soutenu qu'avant bien évidemment. Malheureusement, un gros problème allait survenir, source d'un drame, le dernier qu'à subit Ryôma. Un combat qui devait être truqué, pour qu'il se couche face à un Marine. Un Colonel très peu scrupuleux en voulait pour son argent et avait des arguments de tailles. Il l'embarquerait, lui et sa petite amie et les ferait inculper pour combat illégal. Retour à la case départ. Mais voilà. Notre héros n'était pas de cet avis et gagna haut la main face à son adversaire. Par ailleurs, le Colonel peut scrupuleux n'allait pas tenir sa promesse, malheureusement. Lorsqu'il rentra comme à son habitude à l'Hôtel, Aiko n'était pas seule. C'était la première fois qu'elle ne venait pas à l'un des duels, résultat elle s'était fait avoir directement, un canon de pistolet pointé sur elle. La chose qui traversa l'esprit de Ryôma fut : « retour à la case départ ». Ils allaient être inculpés et à leurs sorties, ils seraient dans la même situation que bien des années auparavant. Mais en fait cela n'allait pas se passer comme ça. Dès son entrée dans la pièce, ce fut une balle du Colonel qui l'accueilli à bras ouvert. Elle se logea au niveau du trapèze droit. L'homme qui faisait cela allait exprimer le sadisme à son summum. Aiko se fit tirer dessus, ce à huit reprise. Elle souffrit et lorsque Ryôma vit cela, entendit ce son, ce fut comme si on le transperçait de part en part. En voyant cela et ne pouvant pas se lever, ne pouvant rien faire, les larmes coulèrent toutes seules. Il venait de voir sa compagne mourir. La vengeance devait être établit. Mieux, la Justice absolue devait être établit sur cet homme. Sur lui et les deux autres qui avaient osés regardés, sans rien faire pour s'opposer à cela. En osant esquisser un sourire. Ils devaient tous payer ...

    Il semblait que le Colonel voulait tous simplement être le plus sadique possible. Il s'approcha, prit les cheveux de notre héros et l'obligea à regarder d'où il était le cadavre de sa bien-aimé. C'est à ce moment qu'il exécuta sa sentence. La colère, la haine, l'envie de vengeance étaient les trois sentiments qui le guidaient. Surpassant la douleur, il agrippa son assaillant par la gorge pour ensuite lui prendre l'arme avec laquelle il avait tiré auparavant. Ryôma s'en servit pour tirer sur l'un des marines directement au niveau du cou. Il envoya le Colonel sur l'autre pour l'empêcher de lui tirer dessus. Il leur sauta dessus et se déchaina sur eux, en ressentant un plaisir extrême, bien que pleurant toutes les larmes de son corps. Une fois le Marine KO, le Colonel désarmé, il le retourna vers lui et le frappa à mort au niveau du visage. Ce n'était à la fin plus un visage qui était frappé mais des cendres. Il partit après cela, la situation l'obligeait. Quoi qu'il en soit, il avait laissé une inscription sur l'une de ses victimes c'était une signature, et il était marqué : The Joker. A partir de ce jour, plus personne n'entendit parler de Ryôma, cependant, une personne aux allure de clown arborant du maquillge venait de rejoindre l'organisation secrete du Gouvernement Mondial, le Cipher Pol Nine. Bizarrement, cet homme est surnommé « The Joker » ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinyofnaruto.forum-actif.net/
 
Fiche de Ryôma Mokushi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Archives-
Sauter vers: