Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Caïn Shaytan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuro Kami
Commandant du Snow-Dragon
Commandant du Snow-Dragon
avatar

Nbre de messages : 3126
Equipage : Snow-Dragon
Prime : 271. 000. 000
Inscrit le : 04/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
82/100  (82/100)
Fruit du Démon : Fruit Kamie Kamie
Expérience:
523/1000  (523/1000)

MessageSujet: Fiche de Caïn Shaytan   Ven 03 Juil 2009, 00:56

Nom : Shaytan
Prénom : Caïn
Âge : Âge et date de naissance inconnus (visiblement un peu plus de la trentaine).
Rang/Grade : Aucun actuellement. Brigue le rang d'Officier du Gouvernement.
Métier(s) : Pas de profession régulière. Affirme posséder une certaine maîtrise dans le maniement des armes à feu et prétend avoir une longue expérience des techniques d'espionnage et de renseignement.
Arme(s) : Assortiment de poignards et de pistolets.
Équipage : Aucun.

Description :

Shaytan est un individu de taille légèrement supérieure à la moyenne (aux alentours d'un mètre quatre-vingts) dont la carrure en apparence un peu chétive cache une musculature relativement robuste. Ses traits fins marqués par une fatigue constante et la paleur inhabituelle de son teint dénotent une existence difficile, et la fausse désinvolture de son attitude ne parvient pas toujours à dissimuler la tension continuelle que trahissent sa démarche et sa gestuelle. Bien qu'il s'exprime toujours sur un ton calme et réfléchi, sa présence et ses paroles provoquent invariablement un sentiment de malaise dans son entourage. Il est impossible de savoir si cet effet est délibérément voulu par Caïn, ou si c'est une conséquence non maîtrisée de caractère froid et de sa rigidité. Il est généralement vêtu d'habits simples et sombres, visant à le faire passer inaperçu. Sa seule véritable particularité physique réside dans ses doigts: il en a six à la main gauche, et quatre à la main droite, l'annulaire ayant été amputé dans des circonstances dont ils se refuse toujours à parler.
La personnalité de Shaytan est autrement plus difficile à définir: souvent froid sans être jamais véritablement distant, taciturne quand il s'agit de parler de ce qui le concerne mais capables de longues tirades sur tout sujet plaisant, ses buts et ses motivations restent obscur. D'un professionalisme à tout épreuve, il semble avant tout rechercher le maintien de l'ordre, le respect d'une certaine discipline et, dans une certaine mesure, l'exercice et le perfectionnement de ses propres compétences. Il vise ainsi à entrer au sein des services secrets du Gouvernement. Volontiers paternaliste avec ceux dont il a la charge, il n'hésite cependant pas à les mettre face à des situations d'urgence dans le but de les tester ou de les former.
Son désir de rejoindre le Gouvernement au sein des services secrets serait motivé par sa sensibilité aux idéaux d'ordre et de justice, ainsi que poue sa conception particulièrement cynique des moyens à employer pour parvenir à la réalisation de ces idéaux à l'échelle mondiale.

Histoire :

Shaytan semble profondément marqué par un passé auquel il ne fait pourtant aucune allusion. Sur Valach Island, l'île de Westblue où Shaytan s'est présenté pour entrer au service du Gouvernement, personne ne paraît savoir quoi que ce soit sur lui. Le nom de Shaytan est traditionellement associé, dans les très vieux folkores de certaines îles de Westblue, d'Eastblue et de Grand Line, au démon (certains prétendent même que Shaytan serait le nom du démon à l'origine de la malédiction des Fruits du Démon). Pour prendre de la distance vis-à-vis de cette onomastique sinistre, Shaytan a pris l'habitude de se faire connaître sous le pseudonyme de "Gregorius" et c'est ainsi qu'on le désigne dans la plupart des cas. Ses compétences, son cynisme et les cicatrices que de rares personnes ont pu apercevoir dans son dos suggèrent que Shaytan aurait fait partie, à un moment donné de son existence, des services secrets. Cependant rien n'explique pourquoi il tiendrait tant à vouloir en faire partie à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destinyofnaruto.forum-actif.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiche de Caïn Shaytan   Mer 15 Juil 2009, 05:29

Techniques :

L'équipement [en cours] :

Quand il se bat, Shaytan utilise un assortiment de couteaux et de pistolets dont certains présentent des "améliorations".


Les pistolets:


Shaytan en emporte toujours au moins quatre (deux à la ceinture, à gauche et à droite, un dans un holster à son côté gauche et un pistolet miniature généralement dissimulé dans sa manche) et jusqu'à six pistolets avec lui. Tous sont en bois recouvert d'un vernis spécial, avec armatures, renforcements et canon en acier trempé. Leur conception et le vernis qui les recouvre leur permet d'être imperméable aux liquides et aux sables sauf en cas d'immersion prolongée (plus d'un quart d'heure). Shaytan possède trois types de pistolets:

-les mini-pistolets (généralement un et jusqu'à trois): légers et discrets, il sont assez petits pour tenir dans le creux de la paume. Bien que d'une puissance et d'une portée assez faible, il constituent un avantage appréciable à très courte portée dans les situatios difficiles.

-les pistolets "trois-coups" (généralement deux et jusqu'à quatre): Entre dix et quinze centimètres de longs, ces pistolets de taille intermédiaire sont parfaits à courte et moyenne portée. Leur conception leur permet de tirer jusqu'à trois balles en rafales ou au coup par coup sans être rechargés. Leurs trois coups tirés, ils sont si longs à recharger qu'on peut généralement les considérer comme inutiles pour la durée du combat.

-le pistolet "six-coups" (toujours un et un seul): L'arme à feu favorite de Shaytan. Plus longue que les pistolets "trois-coups" (vingt-cinq à trente centimètres), cette arme à feu unique (commande spéciale de Shaytan aux armuriers de la Marine) peut être rechargée assez vite à condition de ne pas remettre plus d'une munition à la fois.

Shaytan utilise par ailleurs des munitions spéciales:

-munitions recouvertes de poison: La plupart des munitions de Shaytan sont recouvertes d'un poison dont la virulence dépend du type de mission (capture, exécution, maintien de l'ordre...). Il peut s'agir d'un venin neurotoxique très violent ou d'un simple paralysant à court terme.

-projectiles à fragmentation: Ces balles perforantes sont conçues pour exploser en dizaines de petit éclat immédiatement après l'impact, ce qui permet de toucher dans la plupart des cas un ou plusieurs organes vitaux et de causer une mort très rapide de la cible...à condition de parvenir à la toucher. Shaytan emporte un nombre relativement réduit de ces munitions assez rares.

-projectiles à explosion: Dérivés des projectiles à fragmentations, ces munitions explosent littéralement dans le corps de la cible en libérant un liquide brûlant ou corrosif (un alcool inflammable ou un acide sous pression généralement). Un seul projectile à explosion bien placé peut suffire à abattre un adversaire de la taille d'un rhinocéros. Ces munitions sont très rares aussi Shaytan en emporte-t-il rarement plus de trois ou quatre.

-projectiles à dispersion: Les balles à dispersion, contrairement aux projectiles à fragmentation, n'explosent pas à l'impact mais dès la sortie du canon, projetant une nuée de petits éclats métalliques tranchant sur une large zone devant le tireur. Permet de couvrir une zone plus large d'un seul tir et de toucher un adversaire rapide ou un groupe d'adversaire avec une seule balle. Très efficace dans les endroits confinés. Aussi rares que les projectiles à fragmentation.

Les couteaux [en cours]:

Les dentelures: Le dos de la lame des couteaux utilisées par Shaytan présentent de profondes dentelures. Ceci permet d'empêcher la victime de retirer elle-même une lame fichée dans le corps (du moins pas sans grandes souffrance) et permet d'infliger des blessures très difficiles à cicatriser. Toutes les lames de Shaytan sont garnies de dentelures.

Les lames empoisonnées: De même que pour ses munitions, Shaytan aime à recouvrir les lames de ses couteaux de diverses substances toxiques. Mais il évite d'en abuser, de peur que ces armes soient utilisées contre lui, aussi il n'en emporte en général que deux ou trois.

Les lames à ressort: En exerçant une pression sur le manches des couteaux dotés de lame à ressorts, on actionne trois ressorts comprimés à l'extrême qui projettent violemment la lame en se détendant. Ceci permet de porter des coups à une distance pouvant aller jusqu'à trois voire cinq mètres, et avec une force comparable à celle d'un coup moyen porté au contact.






Techniques du Tokkan'gekkou:[en cours]


Shaytan a appris cette technique de combat au corps à corps, dérivée des arts martiaux et des méthodes de combat classiques des militaires, dans sa jeunesse. Il en a acquit une grande maîtrise avec les années et a même mis au point ses propres techniques. Particulièrement méthodique, cette technique d'"assaut au clair de lune" (elle a été développée à l'origine pour les interventiosn furtives de nuit, pendant lesquelles les combattants, par souci de discrètion, n'avaient que la lumière du clair de lune pour les guider) a la particularité d'utiliser le corps de l'adversaire comme une arme.Ccontrairement au Rokushiki, le Tokkan'gekkou ne pourra jamais faire du soldat qui l'utilise un surhomme. Mais indique où et comment frapper pour infliger la maximum de douleur en dépensant le minimum d'énergie, enseigne par quels mouvements parer un coup venu de derrière, par quelles prises immobiliser un adversaire plus massif ou plus fort, par quels enchainements acculer l'ennemi jusqu'à l'impuissance.

Les techniques de base du Tokkan'gekkou :

Man'getsu (pleine lune) :
Grâce à cette technique, le combattat atteint un état de concentration proche de la transe. Ses sens se concentrent sur la respiration, le rythme cardiaque et les déplacements d'air dégagés par les mouvements des adversaires pour déceler la fatigue ou la colère, anticiper (généralement de peu) un coup et le parer du mieux possible, voire, pour un combattant expérimenté, mémoriser un mouvement ou une technique adverse, et ainsi y être préparé.

Kusari (chaîne ?): Il s'agit de prises au contact visant à immobiliser l'adversaire.

gekkou no odori (danse du clair de lune): feinte ou succession de feintes et d'esquives très rapides qui vise à rendre le combattant intouchable pour l'adversaire.


Hebikiba (crocs du serpent):
Le combattant recourbe ses doigts comme des crocs et porte des coups précis et très rapide, à plusieurs reprises, centrés sur les points vitaux de l'adversaire. Permet de provoquer une paralysie temporaire et une douleur intense si le point vital et touché avec suffisamment de force et de précision.



Kokurou ono (hache du loup noir) : Ce coup bref et puissant porté avec la tranche de la main, le poing, la paume ou le pied est censé briser un os. En particulier le Kokurou shikei consiste à porter un coup violent à la base du nez avec la paume. Si le coup est réussi le sommet de l'arrête du nez se brise et la pointe osseuse ainsi formée pénètre dans le cerveau, causant une mort rapide (il s'agit en fait d'une prise commando à la sauce one piece).


Techniques avancées :


gekkou no kari (chasse au clair de lune): Utilisant le man'getsu pour sentir avec précision les mouvements de son adversaire, le combattant enchaîne une série de passes, feintes, parades, esquives pour coller aux plus près des mouvements de l'ennemi et devancer ses coups. Dans l'idéal le gekkou no kari permet de percevoir le coup à peine esquissé de l'adversaire, d'anticiper sa trajectoire et de frapper adversaire au point faible de sa garde avant qu'il ait terminé son coup.


wana (piège): Cette variante du kusari permet d'effectuer très rapidement une prise d'immobilisation juste après un coup ou dans la lignée d'un coup. Surprend généralement l'adversaire.

kokurou no getsu (lune du loup noir): Cette variante du man'getsu permet de percevoir avec acuité son environnement proche de manière à pouvoir l'utiliser comme avantage tactique lors d'un combat.

gekkou no kyouki (frénésie du clair de lune): Le combattant effectue une succession de mouvements erratiques, très rapides et théoriquement imprévisibles. Il s'agit d'une véritable improvisation gestuelle qui aboutit généralement à des coups audacieux, très violents et inattendus. Nécessite une intense concentration (comparable à celle procurée par le man'getsu) pour être maîtrisé.

sen getsu (mille lunes): Version ultime du man'getsu qui combine le kokurou no getsu et le man'getsu poussés à leur intensité la plus extrême.

ryuukiba (crocs du dragon): Variante du hebikiba, qui utilise n'importe quelle partie du corps (et pas seulement les doigts). Les coups portés avec le ryuukiba sont très violents et douloureux, particulièrement précis et rapides et visent tous des points vitaux soigneusement identifiés par le combattant.


ippiki no odori (danse du loup solitaire)
: Cette technique élabore les coups dans toutes les directions de manière à pouvoir combattre plusieurs adversaires simultanément.


yoroi (cuirasse): Cette technique consiste en l'adoption d'une posture défensive combiné à l'utilisation du man'getsu pour parer les coups adverses venant de toutes les directions.


Kaze no unaru (hurlement du vent): Il s'agit de la technique la plus aboutie du Tokkan'gekkou, regroupant les coups les plus fulgurants. Le Tokkan'gekkou est un art martial particulièrement rationalisé et presque conceptuel: le Kaze no unaru, qui lui est très spécifique, place la mise en oeuvre des coups à un niveau tout différent de celui des techniques les plus classiques. Utilisant le sen'getsu pour acquérir une sensibilité absolue de son environnement et de ses adversaires, le kaze no unaru élabore les coups comme un langage, de manière ordonnée et cohérente en une succession extrêmement rapide qui offre à l'adversaire non informé l'image d'une accumulation furieuse et pléthorique de frappes brutales. Le kaze no unaru consiste au contraire en la mise en oeuvre d'enchaînements et de prises originaux qui se coordonent et se complètent selon un mouvement qui leur est propre, dessinant une trajectoire extrêmement particulière et toujours unique, irreproductible. Fuite, poursuite, chasse, improvisation, planification, contact rapproché et postures de défenses s'enchevêtrent irrépressiblement au cours du mouvement du combattant qui, parvenu à un certain degré de concentration, devient presque impossible à stopper dans la rapidité et la rigueur de ses coups. Combinant en un ensemble qui se construit, se complexifie et se renforce à chaque coup porté toutes les techniques les plus avancées du Tokkan'gekkou, le kaze no unaru permet à un utilisateur aguerri de faire face sans difficulté à des adversaires très supérieurs en nombre et en force brute. Il en existe par ailleurs plusieurs variantes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche de Caïn Shaytan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Archives-
Sauter vers: