Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Lun 31 Aoû 2009, 14:24

Shabondy! A cet Archipel! Le nombre de fois où Sophy avait pu y aller! Et aujourd'hui, en sortant du bar où elle avait déposé Kyo et son sabre, elle décida d'aller faire un tour. Elle avait été très contente de revoir sa dulcinée, même si elle était vite repartie, ce qui était dommage! Mais bon, elles se reverraient plus tôt que ne le pensait la belle blonde, ça, c'était sur. Le plan était en marche. Restait plus que la question des Amiraux et Vice Amiraux et le tour était joué. Car même si ils étaient fort à l'Ashura, l'Etat Major de la Marine compait des homme qui valaient une armée à eux seul. Entre la glace, le magma, la lumière et les illusions, les quatres Amiraux savaient y faire. Quatre? Et bien oui! Sophy avait récementappris la nomination de Byakuya Kuchiki à ce poste et cela ne lui faisait pas plaisir. C'était un combattant redoutable, la jeune femme l'avait vu à la bataille d'Oeillon, il y a longtemps déja.

Sophy s'arrêta en bas des marches de l'escalier dubar d'où elle sortait, se caressant le menton avec ses doigts, réfléchissant. Quatre Amiraux, ça le faisait, Sophy espérait vraiment qu'ils soient de sortie le jour de l'attaque du QG. Elle pourrait appeler shanks à la rescousse -elle avait toujours son escargo-numéro - mais elle doutait que Kyo aprécie ça. Puis elle se souvint de son objectif de vaincre les amiraux et se rappela une chose. Elle ne connaissait pas leur force. Haussant les épaules, elle finit par se dire qu'autant être fou et foncer lorsque Kyo leur enverra le signal. En attendant, autant causer plein de soucis à la marine! C'est alors qu'un infime bruissement lui fit lever la tête, la tirant de ses songeries. Le pas de cette homme en face d'elle était très léger, si léger que sophy l'avait à peine entendut. Mais en voyant cet homme, il était obligé de se dire qu'il avait fait cet infime bruit pour signaler à la jeune femme qu'il était la. Sous le choc, Sophy recula d'un pas, les yeux écarquillés, non pas de terreur, mais de surprise.

Finalement, elle se repris vite, révélabnt un visage presque de marbre où se décelait un peu de haine. Depuis l'épisode du Bouddha, elle haîssait tout ce qui avait trait à l'EMM. Compréhensible en même temps, mais sophyn'attaque pourtant pas. Dans un murmure, elle prononça le nom de l'homme devant elle.

- Amiral de la Marine Byakuya Kuchiki!

Sophy serra les dents. Etait-il au courant des conneries qu'elle avait fait? De ce qu'elle allait-faire? Elle se demandait même ce qu'il foutait ici. La cherchait-il? Où était il ici par pur hasard? Sophy secoua sa tête et finit par redevenir elle même en...

- Yo l'Amiral, qu'est ce que vous foutez ici?

... Posant directement la question. C'était bien de not' Sophy ça, hein? On la changera jamais! Pourtant, sous cet air normal se cachait se fureur qui menaçait d'exploser à tout moment. Il était sous les ordrese l'homme qui l'avait menacé de sacrifier sa famille, ses amis si elle ne lui obéissait pas. Mais elle était devenue beaucoup plus forte qu'avant, et si il fallait le montrer, elle le montrerais! Sophy était prête à se battre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mar 01 Sep 2009, 00:30

Cela faisait un long et meme tres long moment que l'Amiral Kuchiki Byakuya n'était pas parti en voyage a dos de son aigle Arashi, et cela lui avait certes beaucoup manqué , mais pas seulement a lui, son aigle aussi s'était beaucoup ennuyé a rester dans son bureau et a se dégourdir les ailes seulement autour du QG de la Marine, ou Byakuya avait passé ses quelques dernieres semaines. Il était sur qu'avec son tout nouveau grade, ses missions se faisaient de plus en plus rare et d'ailleurs , il n'en avait plus eu une seule depuis qu'il avait capturé l'équipage du Kido. A présent, il avait suffisamment d'autorité pour reléguer de simples missions a des soldats moins gradés soit pratiquement tout le monde. Mais en meme temps, il n'allait quand meme pas perdre son temps a capturer des pirates tout juste sorti des mers bleues , ou alors des pirates qui cassaient tout simplement pour se rendre intéressant alors qu'ils fuyaient des qu'un simple soldat se pointait devant eux. C'était la raison pour laquelle, comme il n'avait rien a faire, il était parti faire un tour , il se dirigeait rapidement vers la moitié de la route de Grandline, soit l'Archipel de Shabondy ou tout bons pirates qui se respectaient passaient au moins une fois pour accéder au Nouveau Monde.

Arashi, son aigle, avancait tres vite et meme bien plus vite que d'habitude, Byakuya comprenait ainsi que son aigle était vraiment heureux de pouvoir voyager de nouveau et il lui montrait en allant le plus vite possible et sans trop se fatiguer a Shabondy. Il voulait également lui prouver qu'il ne s'était pas ramolli et meme au contraire, qu'a présent, il avait progressé et qu'il se déplacait bien plus vite , bien plus longtemps et sans que le Kuchiki ne soit gené par le vent devant lui. 3 jours passerent ainsi durant lesquels l'Amiral voyageait a dos d'Arashi , faisant une escale chaque soir pour prendre de la nourriture et se reposer un peu avant de reprendre la route. Lorsqu'il arriva a l'Archipel , il découvrit quelquechose de tres intéressant qu'il avait soupconnv auparavant, mais dont il n'avait encore jamais eu confirmation. Il atterrit tranquillement sur l'ile, personne n'était au courant de sa visite et donc, personne ne s'en inquiétait sachant qu'il n'y avait actuellement aucun probleme sur cette ile, Byakuya n'aurait normalement pas a combattre. Mais bon, apres tout le monde était rempli de surprises et il aurait d'ailleurs une de ses surprises la lorsqu'il poserait les pieds dans un certain endroit de l'Archipel, il serait accueilli par une personne qu'il aurait pensé ne plus voir avant un certain moment.

En effet, a son arrivée sur cette ile, le Kuchiki se dirigea tranquillement vers un restaurant pour aller se nourrir un peu , son aigle , quant a lui partit faire un tour autour de l'ile, il reviendrait quand Byakuya sifflerait pour l'appeler. Le restaurant dans lequel il déjeuna était juste en face d'un bar ou comme de par hasard, Byakuya, avec son Mantra toujours activé, reconnut deux voix qu'il avait souvent senti, elles appartenaient a Millia Rage et a Sophy D. Asashi , le Kuchiki tourna donc la tete pour regarder ce qui se passait dans l'autre bar et la il vit que Millia et Sophy s'étaient embrassées, il comprit alors que ses doutes étaient bien fondées. Car en effet depuis quelques mois maintenant, Byakuya s'était rendu compte que les voix de Sophy et de Millia se rapprochaient de plus en plus souvent, mais meme si ce n'était absolument pas ses affaires, il aimait bien etre au courant de ce qui se passait dans le QG et dans la vie personnel de certains membres de la Marine. En particulier les personnes qui avaient fait parti de sa flotte lors de l'attaque d'Oeilon ou il avait d'ailleurs vaincu et capturé Wilyan Olonai. Apres avoir vu ce baiser qu'il aurait peut-etre, il ne savait pas trop en vérité , voulu ne pas voir, le Kuchiki termina rapidement son déjeuner et attendit patiemment de voir ce qui allait se passer ensuite.

Millia ressorti plusieurs minutes plus tard avec un guépard derriere elle, Byakuya était sur que cet animal cachait quelquechose, mais il fit l'erreur de ne pas y préter attention, enfin apres tout, ce n'était pas vraiment une grave erreur quand on savait ce que représentait ce guépard en réalité, rien de bien dangereux pour un Amiral. Il ne restait donc plus que Sophy dans ce bar, mais celle-ci aussi sortit juste apres en descendant les marches de l'entrée du bar. C'est ce moment-la que choisit l'Amiral pour sortir du restaurant apres avoir payé la note , il sortit du bar en utilisant le Senka, juste pour que Sophy se rende compte qu'il était la et donc comme il l'espérait , elle le repéra aussitot. D'ailleurs celle-ci fit un pas en arriere, elle semblait vraiment surprise , mais juste apres, elle avait l'air en colere contre Byakuya qui n'avait pourtant jamais rien fait contre elle. Sophy prononca alors le nom et le grade du Kuchiki, comme si celui-ci l'avait oublié, mais en meme temps , cela voulait dire qu'elle se tenait toujours informée de ce qui se passait dans la marine. Puis juste apres , elle lui demanda assez violemment d'ailleurs ce qu'il foutait ici.

"Bien que ce ne soit pas vraiment tes affaires. Je suis venu ici pour me d
égourdir les jambes, etre Amiral , c'est bien, mais on a pratiquement rien a faire , vu que seul les Empereurs ou les pirates des plus dangereux sont susceptibles de nous intéresser. Maintenant, j'aimerais bien savoir ce que toi tu fais ici et surtout pourquoi tu as l'air en colere en me voyant, alors que je n'ai absolument rien contre toi, bien que tu aies quitté la Marine pour rejoindre une organisation des plus pathétiques ?"

Il répondit calmement sans hausser le ton et d'une voix qui ne portait pour une fois pas une seule once de mépris pour cette jeune femme qui se comportait presque comme un garcon avec ses airs sauvages. Meme si au fond, elle n'était pas si puissante que cela, elle avait quand meme une certaine expérience du combat et son point faible résidait dans son caractere impulsif. Patientant tranquillement et se rapprochant de quelques pas de Sophy, il attendit une réponse ou une réaction de cette derniere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mar 01 Sep 2009, 13:29

Peu à peu, Sophy se détendait, se ressaisissant. Même si elle détestait tout ce qui avait trait à l'Etat Major de la Marine, se mettre à dos un amiral qui n'avait rien fait contre elle était tout simplement stupide. Néanmoins elle se méfiant, craignant que ses actes criminnels aient été découverts. Mais apparement, ce n'était pas le cas, sinon elle aurait déja été mise aux arrêts. Elle écouta alors attentivementla réponse de Byakuya à sa question, espérant en savoir plus sur le motif de sa présence.

- Bien que ce ne soit pas vraiment tes affaires. Je suis venu ici pour me dégourdir les jambes, etre Amiral , c'est bien, mais on a pratiquement rien a faire , vu que seul les Empereurs ou les pirates des plus dangereux sont susceptibles de nous intéresser. Maintenant, j'aimerais bien savoir ce que toi tu fais ici et surtout pourquoi tu as l'air en colere en me voyant, alors que je n'ai absolument rien contre toi, bien que tu aies quitté la Marine pour rejoindre une organisation des plus pathétiques ?

Sophy se détendit alors, un sourire aux lèvres. La discussion allait être tout à fait interessante, ce qui lui plaisait, surtout que Sophy ne décelait aucune once de mépris dans ses paroles. Mais dans le même temps, l'envie de combattre cet Amiral commençait à se faire sentir. Le fait qu'il soit apparut devant elle si vite... Il semblait extraordinairement fort, bien que ce n'était qu'un simple déplacement. Tout en fouillant dans sa pocheà la recherche de son paquet de cigarettes, elle commença à répondre.

- Me ballade, rien de plus...

Elle sortit son paquet de cigarette et se mit une cigarette à la bouche, interrompant sa phrase le temps de l'allumer, puis elle continua en rangeant son paquet dans sa poche en fixant l'Amiral de ses yeux de sauvage.

- Et je hais tout ce qui à trait a l'Etat Major de la Marine depuis mon départ. Petite histoire pas vraiment chouette avec Sengoku... Mais vous n'avez pas vraiment répondut à ma question... Pourquoi êtes-vous apparut devant moi en faisant bien exprès de vous faire repérer?

La jeune femme souriait toujours avec sa cigarette à la bouche, bien que ses poings soient serrés, visiblement prête au combat. Tout cela l'intriguait, et l'inquiétait en même temps. Même si cet Amiral s'ennuyait, pourquoi était-il apparut devant elle en particulier? Et surtout, surtout, la question qui se posait le plus dans l'esprit de sophy, c'était cette question dont la réponse pouvait signer son arrêt de mort. allait-elle, ou non, attaquer cet Amiral? La réponse au prochain épisode!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mer 02 Sep 2009, 00:26

Faisant toujours face a Sophy, le Kuchiki se trouvait a seulement 3 metres de celle-ci , de sorte qu'elle puisse l'entendre et lui répondre sans qu'il n'ait a lui demander de répéter ce qu'elle venait de lui dire. De plus, il se demandait en meme temps, comment elle allait et comment se passait sa toute nouvelle vie. Ce n'était pas forcément qu'il s'inquiétait pour elle , car apres tout, il était l'un des mieux placé pour savoir qu'elle savait se débrouiller et qu'elle était tout sauf une personne qui se laissait marcher sur les pieds et meme si elle faisait a présent partie de l'Ashura, et qu'elle n'était pas le boss de cette organisation, il se disait que normalement, Kyo Zatochi aurait du mal a se faire obéir d'elle, mais apres tout, peut-etre que cet homme , malgré sa faiblesse apparente aux yeux de Byakuya, avait trouvé un argument de poids pour forcer l'amazone a l'écouter. Celle-ci lorsqu'elle avait vu Byakuya arriver face a elle , lui avait immédiatement demandé ce qu'il faisait ici a Shabondy et pile poil devant Sophy, comme s'il avait cherché a la trouver justement pour la capturer ou quelquechose dans ce genre-la. Mais penser ce genre de chose était franchement une preuve que l'on connaissait tres mal cet Amiral, sachant qu'il ne se déplacait que tres rarement pour une personne dont la prime était inférieur a 100.000.000 de berry's et Sophy n'était meme pas primé.

Le Kuchiki lui avait donc répondu qu'il était simplement venu faire un détour car il s'ennuyait en ce moment dans son bureau, il se doutait que Sophy ne se satisferait pas de cette réponse. D'ailleurs , il avait choisi de poser a son tour une question a celle-ci pour qu'elle ne soit pas la seule a l'interroger. L'Amiral lui avait retourné sa question faisait au passage une remarque sur l'organisation qu'elle avait rejoint quelques temps plus tot, mais il Sophy n'y fit pas attention et commenca donc a se détendre un peu , quand Byakuya lui déclara qu'il n'avait rien contre elle , du moins pour le moment. Pourquoi pour le moment ? Et bien tout simplement parce que Sophy n'avait encore tué aucun soldat de la marine, enfin pas d'apres les dernieres nouvelles de cet Amiral , de plus, sa tete n'était pas encore mise a prix et bien que le Kuchiki détestait les traitres, il ne la considererait pas comme telle, tant qu'elle n'aurait pas franchi la limite qui était de tuer un marine. Sophy se mit alors a sourire , et Byakuya se dit qu'elle avait forcément une idée derriere la tete , il le découvrirait bien tot ou tard et puis en attendant il se demandait ce qu'elle complotait en ce moment , car ce rendez-vous avec Millia ne disait rien qui vaille au jeune homme a la longue chevelure noire. Il écouta donc attentivement la réponse de Sophy qui lui parvint finalement.

Elle lui répondit qu'elle se baladait sans vraiment donner de détail supplémentaire, c'était a croire qu'elle pensait que Byakuya n'avait rien vu de son entretien avec Millia. Elle sortit alors son paquet de cigarette et en prit une, elle se l'alluma et la mit dans sa bouche avant de reprendre sa réponse. Elle lui expliqua qu'elle détestait tout ce qui avait un rapport avec l'état-Major de la Marine , soit les Amiraux , l'Amiral en Chef et d'autres personnes d'une tres haute importance. Enfin d'apres elle , tout ca c'était de la faute du Bouddha , il devait donc y avoir eu une dispute entre les deux que la jeune Sophy n'aurait pas apprécié surement la cause de sa démission. Le Kuchiki n'était pas au courant de cette histoire mais il savait que parfois lorsqu'il nétait pas obéi et écouté l'Amiral en Chef de la Marine se mettait a menacer et d'une maniere plutot cruelle, mais le Kuchiki ne s'en inquiétait pas puisque pour lui seul la fin de l'ere des pirates lui importait. Et puis dans tous les cas, il n'avait plus de famille donc c'était pas avec sa qu'il pourrait l'avoir, meme si le simple fait d'entendre le Chef de la Marine le menacer pourrait etre une raison suffisante de quitter la Marine pour lui, c'est pourquoi il comprendrait un peu la décision de Sophy si elle avait quitté la Marine a cause des menaces de Sengoku.

Sophy reprit ensuite son interrogatoire en affirmant qu'il ne lui disait pas toute la vérité et donc elle précisa sa question et lui demanda pourquoi il avait fait expres de signaler sa présence. Il aurait opté pour une réponse courte et simple qui n'en serait pas moins vrai, mais finalement il préféra lui expliquer completement la raison.

"Eh bien, en fait, je voulais voir si tu avais fait des progres depuis ton d
épart du QG, histoire de voir si tu t'étais pas ramollie en nous quittant, et j'ai été content de voir que tu avais senti mouvement sachant que quelques mois plus tot, tu ne te serais meme pas rendu compte que j'étais la et que j'avais bougé."

Byakuya s'arreta la puis regarda Sophy de bas en haut, elle n'avait pas vraiment changé en apparence ni au niveau du caractere , mais une chose dans ce qu'il voyait en Sophy le genait énormément et il se dit qu'il se devrait de corriger ce léger détail qui avait quand meme son importance. Byakuya disparut alors totalement et ré-apparut meme pas une seconde plus tard au meme endroit, une personne non entrainée ne se serait pas rendu compte qu'il avait bougé, mais peut-etre que Sophy aurrait suffisamment de claire-voyance pour se rendre compte que Byakuya lui avait pris quelquechose. Il leva alors sa main droite devant Sophy lui montra la cigarette allumée qui se trouvait un instant plus tot dans la bouche de celle-ci.

"Tu devrais
éviter de fumer , c'est mauvais pour tes poumons et sa pourrait te tuer petit a petit."

Apres cette petite explication il jeta la cigarette au sol et l'écrasa avec son pied pour l'éteindre, par contre, il avait peut-etre allumé quelquechose dans l'esprit de Sophy, mais rien n'était vraiment prévisible avec une femme comme elle, on pouvait toujours s'attendre aux pires réactions venant d'elle et surtout aux pires situations pour elle en fonction de comment elle réagissait lorsqu'on la titillait juste un peu. Comment Sophy allait réagir face a cette pr
évention pour Byakuya, mais qui pouvait etre vu comme une provocation de la part de Sophy , aprss tout seule la suite de cette discution nous le dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mer 02 Sep 2009, 01:43

Sophy était une femme surprenante a qui il arrivait, il faut le dire, pas mal de mésaventures étranges. Fréquenter des pirates, tomber sur un Empereur qui l'empêche de frapper un Tenryuubito, Se retrouver dans l'Ashura et préparer une attaque du QG de Marie Joa... Vous voyez, Asashi D. Sophy n'était pas vraiment un modèle de vertu, mais elle avait une vision particulière de ce que pouvait être le monde. Et détester la marine de tout son coeur était fondé, car, pour elle, il était impensable que le chef d'un gouvernement mondial puisse se comporter comme ça en menaçant les gens. Pour elle, la marine était pourrie jusqu'a la Moelle. C'était donc pour ça qu'elle avait réagis haineusementen voyant Bykuya arriver. Puis sa colère se calma, et elle posa la question qui l'intriguait, car il était assez étrange qu'il arrive comme ça en se faisait discrètement repérer. Et, toujours sans une once de mépris dans la voix, il répondit, tout en stupéfiant Sophy.

- Eh bien, en fait, je voulais voir si tu avais fait des progres depuis ton départ du QG, histoire de voir si tu t'étais pas ramollie en nous quittant, et j'ai été content de voir que tu avais senti mouvement sachant que quelques mois plus tot, tu ne te serais meme pas rendu compte que j'étais la et que j'avais bougé.

Sophy n'en croyait pas ses oreilles. Même si elle savait qu'elle s'était améliorée, l'entendre de la bouche de cet homme était la confirmation qu'elle voulait. Et la, elle était joyeuse... Jusqu'a ce qu'elle sentit un mouvement de la part de l'Amiral. Un déplacement si rapide qu'elle n'en vit rien. Puis il se retrouva à sa place à peine une seconde après qu'il ai bougé. Sophy, elle, ne bougeait pas. elle savait ce qui lui avait été pris, mais avant que Byakuya ne parle, les pensées se bousculaient dans sa tête.

' Ce n'était pas un Soru! Je l'aurait directement remarqué! Mais qu'est ce que c'était que ça??? '

Pas le temps d'y penser, Byakuya lui faisait une insulte incroyable. Il la sermonnait sur le fait qu'il ne fallait pas fumer! Il lui avait pris sa clope de sa bouche! Mais le comble, ce fut qu'il l'écrase! Pas encore finie et déja écrasée! Oh! Pauvre cigarette! Désolé, Sophy va te venger promis! Telle une tigresse en colère... Bon ok, tigresse on sait pas, maisen colère, on en est sur... aieuh mais quoi? Bref, elle fit preuve d'une étonnante... Stupidité. En effet, toute personne normale ne chercherait pas à attaquer un amiral, en fait, cette pensée n'effleurerait même pas la tête d'une personne normale. Mais même une personne folle n'y penserait pas. Pourtant... Asashi D. Sophy fonça aussi vite qu'elle le pouvait sur son adversaire, franchissant les trois mètres qui les séparaient en un clin d'oeil, le poing levé.

Et elle attaqua, donnant un simple coup de poing basique, se demandant ce que l'amiral allait faire. Bloquer le coup et l'envoyer valser ou esquiver juste un peu pour la narguer et l'encourager a continuer? Telle était la question.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mer 02 Sep 2009, 20:24

Décidément , Byakuya venait de se rendre compte qu'a présent il ne pourrait plus se promener et se ballader sur les mers sans se faire attaquer une seule fois. En effet, a présent qu'il faisait face a Sophy qui semblait le détester au plus haut point par la faute de Sengoku qui avait encore une fois cédé a la colere et avait tenté de menacer la jeune femme. Apres tout, c'était tout a fait compréhensible , mais en meme temps, elle avait fait le contraie de ce que lui avait demandé son ancien Chef , donc a présent , elle était a moitié libre, meme si elle pourrait tres bien mourir d'ici quelques instants suite a ce qu'elle avait l'intention de faire. Ce serait peut-etre un prix a payer pour avoir osé attaquer un Amiral pour une raison pour le moins stupide et meme completement stupide, mais bon parfois dans certains cas d'ailleurs , la stupidité avait du bon et c'est d'ailleurs ce qui allait etre prouvé par la suite de cette journée. Continuant de s'interroger et de se répondre mutuellement, Sophy demanda vraiment a Byakuya pourquoi il s'était fait remarqué par elle en sortant de son restaurant. Celui-ci lui avait donc répondu en lui lancant un compliment au passage, meme s'il n'y fit pas vraiment attention , vu qu'il n'avait pas songé a la base a la complimenter, mais ce qu'il avait répondu était tout a fait vrai.

La réaction de Sophy face a ce compliment fut pour le moins surprenante , car elle semblait rayonner de joie, mais quoi de plus étonnant puisque c'était tout de meme l'un des hommes les plus puissants des mers qui venait de lui faire ce compliment , ce qui n'était pas rien. De plus , elle devait se sentir vraiment surpuissante a présent que Byakuya lui avait dit qu'elle pouvait le sentir bouger , mais a vrai dire, il n'avait pas bougé si vite que sa , car un colonel de la marine n'aurait eu aucun mal a le voir bouger. Ce qui démontrait que Sophy avait encore des progres a faire et elle s'en rendrait compte bien assez tot , lorsque Byakuya lui montrerait sa véritable vitesse , elle ne se rendrait meme pas compte qu'il avait bougé , de plus un tel choc pouvait pour certaine personne etre vraiment écrasant, et enchainer une dépression , si la personne avait une énorme fierté et se rendait ainsi compte de la différence de force qui le séparait d'un homme d'une telle prestance. Ainsi la joie de Sophy fut de courte durée , car Byakuya décida de la mettre en garde contre les cigarettes, en lui prenant la sienne , en lui expliquant que c'était mauvais pour sa santé et en l'écrasant par la suite , alors qu'elle venait tout juste de l'entamer. Autant dire que ce fut comme le raz-de-marée qui fit déborder le vase et pas seulement une goutte, car la réaction de Sophy ne se fit pas attendre.

De la folie ? Ou alors était-ce déja prémédité plus tot et dans ce cas la , la cigarette écrasée n'était qu'un simple prétexte pour attaquer Byakuya et ainsi se tester, si c'était la deuxieme solution , elle était vraiment audacieuse , car le Kuchiki pouvait tres bien décider de mettre fin au jour de Sophy d'un simple mouvement sans qu'elle ne se rende compte que sa tete avait quitté ses épaules a ce moment-la. Mais en meme temps, cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas dégourdi un peu et peut-etre que cette jeune femme aux cheveux noires réussirait a le distraire pendant plusieurs minutes voir plusieurs heures , si son endurance tenait jusque la. Donc , Sophy fonca immédiatement sur Byakuya cédant ainsi a la colere , ce qui était une énorme erreur , car une attaque sous le coup de la colere était bien moins puissante et bien plus facile a esquiver. Mais en voyant Sophy charger vers lui comme une furie, il se dit qu'elle pourrait tout casser autour d'elle si Byakuya ne faisait qu'esquiver ses coups, c'est pourquoi il décida d'emmener Sophy ailleurs. Celle-ci lui foncait toujours dessus, et grace a son Mantra , il esquiva tranquillement le coup de poing de la jeune amazone avec une facilité déconcertante, il se déplaca tout simplement d'un pas sur le coté avant de disparaitre et de se retrouver derriere Sophy, la il posa la main sur l'épaule de celle-ci rapprocha sa tete de son oreille et lui murmura.

"Allons ailleurs, pour que tu puisses te d
éfouler vraiment."

Il utilisa alors le Senka et se retrouva tres rapidement avec Sophy dans un lieu désert de l'ile de Shabondy, la au moins, elle ne pourrait blesser personne et personne ne serait témoin de son humiliation. Comprenant la raison de cette colere, Byakuya juste apres avoir atterri avec Sophy, re-disparut tout en prenant le paquet de cigarette encore rempli qui se trouvait dans la poche de la Asashi. Il se trouvait maintenant a 5 metres de la jeune femme , il lui montra alors le paquet entier , il se demandait si elle s'était rendu compte de la distance que Byakuya avait parcouru pour se retrouver dans ce lieu désert en l'accompagnant par la meme occasion sans vraiment lui demander son avis et ce en l'espace de quelques secondes. Ce n'était clairement pas a la portée du premier venu, présentant toujours le paquet de cigarette de Sophy a cette derniere.

"Tu devrais savoir qu'il est clairement stupide d'attaquer une personne de mon rang juste pour une cigarette, de plus , la maitrise de soi est une qualit
é que tu devrais tenter d'acquérir car sinon tes adversaires pourraient profiter de cette faiblesse de ta part. Tu as encore beaucoup a apprendre des combats, mais on va jouer a un jeu , l'enjeu sera ton paquet de cigarette. Il t'en reste 5 ou 6 je crois, donc chaque fois que tu m'attaqueras et que j'éviterais ton attaque j'en écraserais une. Bien sur si tu m'attaques sans arret , il se peut que je n'ai pas le temps de les écraser , ce qui te donnera plus de chance de les récupérer. Il ne tient donc plus qu'a toi de tenter de me toucher avec l'un de tes coups , techniques ou ruses , mais je serais meme surpris que tu parviennes a ne serait-ce que m'effleurer. Par contre, il va de soi que j'ai le droit de riposter si le coeur m'en dit, c'est donc a toi de voir si tu es prete a risquer ta vie pour un paquet de cigarette , meme si sa te permettrait de progresser un peu ou alors tu t'en vas et tu me prouves ainsi que tu es bien plus faible et plus lache que je ne le pensais."

Cette derniere phrase avait été prononcée avec un ton clairement glacial et plein de mépris cela ne signifiait pas qu'il la méprisait , mais plutot qu'il la mépriserait si jamais elle abandonnait déja la partie. Le jeu pouvait donc a présent commencer, Sophy avait le droit d'agir comme elle l'entendait pour le toucher ne serait-ce qu'une seule fois. Byakuya s'amuserait peut-etre un peu a la voir s'agiter dans tous les sens pour l'attaquer et donc il n'aurait pas fait ce voyage pour rien.

"Que d
écides-tu ?"

Il attendit alors patiemment une réaction de sa part , le paquet de cigarette était toujours dans la main gauche de Byakuya, il ne bougeait plus , devinant completement la réaction de Sophy, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle il lui avait expliqué qu'une attaque sous le coup de la colere ne servait strictement a rien, il espérait sérieusement pour elle qu'elle écouterait ses conseils a la lettre et l'attaquerait avec calme et maitrise de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Jeu 03 Sep 2009, 19:14

Sophy devait se rendre à l'évidence. Elle était condamnée à faire les boulettes qu'il ne fallait pas où rencontrer des gens qui avaient pour seul but de la tuer ou de tuer ses proches. Pour vous dire, elle voyait plus ses ennemis que ses proches! Trouvez vous ça normal, vous? D'être ainsi séparé de ses amis? En y repensant, sophy se disait que la piraterie avait du bon, car même si on était hors la loi, même si on était en constant danger... On était avec ses amis, et c'était ça, le plus important. Pour elle, en tout cas, c'était ça. Ses amis lui manquaient, sa femme lui manquait, sa famille lui manquait. Bref, tout le monde lui manquait.

Et pourtant, elle était la, face à l'Amiral Byakuya Kuchiki, avec qui elle discutait, sentant néanmoins la colère monter en elle. Cet homme lui rappelait son patron, Sengoku le Bouddha, l'Amiral en Chef de la Marine. Elle haîssait l'Etat Major, et pourtant, c'était regrettable qu'elle se soit énervée sur lui alors qu'il n'avait rien faire. C'est ce qu'elle commençait à réaliser lorsqu'il fit une chose qu'il ne fallait surtout pas faire, une chose qui mettait à coup sûr Sophy en colère. Il avait utilisé une rapidité bien supérieure à celle de la jeune femme et lui avait littéralement piqué la clope qu'elle avait à la bouche avant de l'écraser sous ses yeux en disant qu'il ne fallait pas fumer. Folle de rage, évidement, elle n'hésita pas à attaquer, courrant peut être à sa propre perte. Dans tous les cas, sa simple attaque ne pouvait atteindre l'Amiral, surtout dans l'état d'énervement dans lequel elle se trouvait. C'est ainsi que l'amiral esquiva avec une aisance non feinte le coup de poing. Même si elle s'attendait à voir son attaque échouer, elle fut légèrement surprise. Elle n'était pas morte. Puis Byakuya disparut, et elle le sentit apparaître derrière elle. ellesentit également la main de l'amiral sur son épaule.

Le suggestion de l'Amiral pour aller se défouler ailleurs stupéfia la jeune femme, dont toute trace de colère s'évanouit. Puis elle se sentit tirée à une vitesse impressionante, ne voyant pas du tout nettement ds habitations et des arbres Mangrove défiler... Jusqu'a ce qu'il s'arêta. Quelle vitesse stupéfiante, Sophy n'avait jamais vu ça. Il y avait donc une telle différence entre un Amiral et elle? C'était impossible! Mais s'était pourtant vrai. L'arrêt fut assez brusque, du moins, brusque seulement pour elle, mais elle tint debout dans trop peiner, pendant que l'amiral apparaissait devant elle, son paquet de cigarettes à la main. Sophy tâta la poche de son minishort. Quand est ce qu'il les lui avait prises? Son étonnement se lisait sur son visage, mais elle réussit, au bout de pas mal d'effort, à la résorber. Garder son calme était la clef. Puis il parla, et ce fut un véritable pâté qui lui fut servit!

- Tu devrais savoir qu'il est clairement stupide d'attaquer une personne de mon rang juste pour une cigarette, de plus , la maitrise de soi est une qualité que tu devrais tenter d'acquérir car sinon tes adversaires pourraient profiter de cette faiblesse de ta part. Tu as encore beaucoup a apprendre des combats, mais on va jouer a un jeu , l'enjeu sera ton paquet de cigarette. Il t'en reste 5 ou 6 je crois, donc chaque fois que tu m'attaqueras et que j'éviterais ton attaque j'en écraserais une. Bien sur si tu m'attaques sans arret , il se peut que je n'ai pas le temps de les écraser , ce qui te donnera plus de chance de les récupérer. Il ne tient donc plus qu'a toi de tenter de me toucher avec l'un de tes coups , techniques ou ruses , mais je serais meme surpris que tu parviennes a ne serait-ce que m'effleurer. Par contre, il va de soi que j'ai le droit de riposter si le coeur m'en dit, c'est donc a toi de voir si tu es prete a risquer ta vie pour un paquet de cigarette , meme si sa te permettrait de progresser un peu ou alors tu t'en vas et tu me prouves ainsi que tu es bien plus faible et plus lache que je ne le pensais.

Le visage de Sophy fut insodable pendant un instant... Les yeux cachés par l'ombre provoquée par sa mèche de cheveux, sont regard était invisible. Ses poings étaient serrés sans être crispés... Soudain...

Spoiler:
 

Un clair sourire apparut. Mais ce n'était pas un sourire normal. C'était LE sourire. Oui, le sourire qui faisait de sophy une femme complétement barje, mais dotée d'une volonté et d'une persévérence à toute épreuve. C'était le sourire qui garantissait à Byakuya Kuchiki que peu lui importait les blessures, peu lui importait même de mourrir! Car elle avait la réponse, elle tenait à son paquet de cigarette, elle voulait s'améliorer quel qu'en soit le risque. Ainsi, lorsque Byakuya posa la question qui était sencée mettre encore plus le doute dans l'esprit d'une personne normale qui aurait peur, le sourire de sophy s'élargit encore. Pourquoi un tel sourire? Pour elle s'était simple. elle avait en face d'elle un amiral de la Marine qui lui permettait de s'améliorer, même si l'aboutissement de cette épreuve était la mort. Relevant un peu la tête pour montrer ses yeux et fixer son regard dans celui de l'Amiral, ce dernier aurait pu voir une sorte de flamme y résider. Sophy était bel et bien barje mais déterminée. C'est pourquoi, sans hésitation, elle répondit, tout en s'échauffant un peu.

- J'aime bien ce jeu... Yosh! Je vais y aller à fond!

C'est alors que, toujoursavec ce sourire, et sans cesser de s'échauffer, il se passa quelque chose que toute personne nouvelle qu'elle combattait trouvait bizarre.En effet, sa peau se mit à rougeoyer. Encore si ce n'était que ça, on aurait pu croire qu'elle avait seulement pris un coup de solei sur l'ensemble de son corps, mais lorsque de la fumée s'échappa de son corps svelte et qu'elle énonça " Estado Segundo! " , il fut clair que c'était une technique un peu spéciale, générée par son fruit du démon. Cette technique lui permettait d'employer, pendant un laps de temps limité, les capaité et de son corps etde son fruit du démon au maximum. Puis elle prit une position étrange, c'est à dire un bon appui avec les jambes, le bras gauche le long du corps, mais le bras droit plié, prête à donner un coup de poing. C'était très difficile à voir, mais le poing en lui même vibrait, lui donnant une puissance encore plus destructrice. Ce qui était étrange dans cette position, c'est qu'elle la prenait alors que son adversaire était hors de portée.

- Vibro Vibro No....

Elle commençait déja à formuler sa technique, ce qui était en soit très étrange, où alors, elle avait quelque chose derrière la tête. Dans tous les cas, elle disparut à l'instar de l'amiral un peu plus tôt, bien que ce dernier devait sans dotue voir sa progression. Il nota donc sûrement le fait que sophy n'avait pas de technique de déplacement ultra-rapide, car elle courrait simplement au maximum de ce qu'elle pouvait faire. Puis elle réaparrut sur le côté de l'amiral, le poing levé.

- Jet Directo!

Son poing partit à une vitesse atronomique vers le visage de l'amiral et en une fraction de seconde, il revint à sa place, avant que la jeune femme n'enchaîne par une autre attaque, une attaque qui avait causé pas mal d'ennuis à plusieurs adversaires auparavant, dont le prophète Darion Morgraine de la Cabale. Semblable à une mitrailleuse, ses poings firent des allers-retour surpuissants entre leur position de base et l'Amiral Kuchiki.

- Jet Torbellino De Puños!

Comment son adversaire allait il réagir face à cela? Sans même se poser la question, Sophycontinua son attaque. Elle y allait à plein régime, mais peut être ne serait-ce pas suffisant?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Jeu 03 Sep 2009, 20:08

Byakuya avait donc évité la premiere attaque de Sophy avec une aisance naturelle qui n'était guere surprenante venant de sa part. A premiere vue, on pourrait penser qu'il aurait pu seulement stopper son coup de poing pour lui montrer que son coup de poing n'était pas vraiment puissant, mais ensuite il s'était dit que la voir aussi en colere pour une cigarette, il valait mieux accentuer cette colere qu'elle contenait un peu en esquivant son coup aussi facilement. Puis en lui montrant a quel point sa vitesse était supérieure a celle de Sophy , il creusait un peu plus l'écart de puissance qui les séparait et Sophy se rendrait alors compte du chemin qu'il lui restait a parcourir et en meme temps de ce a quoi elle se risquait si jamais elle commettait des crimes comme les pirates qui passaient leur temps a tout détruire et a ravager tout sur leur passage sans faire de distinction et sans aucune pitié. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle le jeune Kuchiki n'avait plus du tout de famille, a cause d'une bande de pirates qui avait assassinés sous ses yeux tous les membres de sa famille y compris son pere et sa mere, seul son grand-pere avait survécu et c'est d'ailleurs lui qui l'avait formé et qui avait fait de Byakuya ce qu'il était.

Son grand-pere était mort juste avant que Byakuya ne rejoigne les rangs de la Marine lorsqu'il eut 18 ans et depuis il a toujours gardé pres de lui ses deux objets qui lui étaient les plus chers pour le moment. En effet, étant les seuls et derniers souvenirs qui lui restaient d'un membre de sa famille il y tenait énormément, tout comme sa longue chevelure qu'il avait héritée de sa mere et le Mantra, ce don héréditaire qu'il avait hérité a sa naissance. Donc apres avoir esquivé le simple coup de poing de Sophy, il l'avait directement emmené avec lui dans un lieu désert et lorsqu'il avait atterrit avec elle , il avait tout de suite remarqué son étonnement qui n'avait franchement rien d'étonnant. Car parcourir une si longue distance en aussi peu de temps était d'un niveau bien trop élevé pour elle, mais en meme temps, la vitesse avait été le point fort du Kuchiki depuis qu'il s'était entrainer dans les bases de la Marine, de plus le Mantra et son sabre puissant ne faisait qu'ajouter des plus a la force naturelle de cette homme qui ne se dopait pas et qui ne passait pas son temps a s'entrainer ni a se muscler dans une salle d'entrainement. Son niveau actuel n'était du qu'au fait qu'il voulait venger ses parents en trouvant les pirates qui les avaient assassinés et il était d'ailleurs sur que ceux-ci devaient se trouver au Nouveau Monde.

A présent qu'il était Amiral dans la Marine , il pouvait aisément se rendre au Nouveau Monde pour retrouver ses barbares et les faire mourir dans d'atroces souffrances exactement comme ses parents a lui avaient été et sous ses yeux en plus. Il était plus que déterminé a les retrouver, mais reprenons a présent le déroulement du combat qui se passe entre Byakuya et Sophy, meme si on appelerait pas vraiment sa un combat, mais plutot un jeu dont l'objectif était un paquet de cigarette. Le Kuchiki avait ensuite demandé a Sophy si elle acceptait les regles du jeu, celle-ci ne répondit pas tout de suite et commenca a serrer les poings comme si elle réfléchissait, mais Byakuya connaissait suffisamment bien son esprit combattif pour savoir qu'il prendrait le dessus. C'est d'ailleurs ce qui se passa quand Sophy montra finalement son visage souriant , c'était étonnant comme ce genre de sourire était célebre dans de nombreux combats, car il représentait les personnes dont le taux d'adrénaline commencait a monter tandis que l'impatience du combat remplissait le corps de cette personne. D'ailleurs, inconsciemment Byakuya eut exactement le meme sourire a l'intérieur de lui-meme , mais il ne laissa rien transparaitre sur son visage impassible. Surtout que le sourire de Sophy avait pris des mesures plutot exagérées, car la jeune femme ressemblait a présent a une psychopate prete a tout pour son paquet de cigarette, elle était comme possédée et donc completement folle !!!

Sophy commenca alors a s'échauffer tout en répondant qu'elle allait s'y mettre a fond, Byakuya n'en attendait pas moins venant de sa part. Soudain son corps se mit a irradier d'une étrange couleur rouge comme si elle se réchauffait de l'intérieur, apres avoir affronté plusieurs adversaires aux aptitudes particulieres, il comprit sur le champ qu'elle devait etre doté des pouvoirs d'un fruit du démon a présent, mais c'était une surprise pour lui car il n'avait pas été au courant de cette nouveauté. Il espérait au moins que son pouvoir était intéressant et surtout utile dans un combat car autrement, la pauvre devrait se racheter un nouveau paquet de cigarettes. Byakuya entendit alors Sophy prononcer 2 mots qui signifiaient stade 2, mais elle avait du utilisé une autre langue pour se donner un genre, Byakuya trouvait cet acte vraiment puéril. Sophy prit par la suite une drole de posture de combat, puis tout en courant aussi vite que ses jambes le pouvaient , elle annonca le nom de son fruit juste avant son attaque, ainsi son fruit consistait a émettre des vibrations avec tout son corps, certes, si on se prenait un coup de plein fouet sa pouvait provoquer de nombreux dégats et ce stade 2 prouvait qu'elle avait acquis une certaine maitrise et que cette technique augmenterait certainement les dégats de ses prochaines attaques. Byakuya attendait donc la suite avec impatience a présent.

Sophy avait beau courir aussi vite qu'elle le pouvait, elle restait tout a fait visible pour Byakuya, qui Mantra activé , ce qui était dommage, c'était qu'elle n'était pas tres rapide, et donc Byakuya en conclut que la puissance et la force brut devaient sans doute etre ses spécialités car elle ne faisait que courir vers Byakuya , elle n'avait pas de technique particuliere comme bon nombre de pirates ou Marines du Monde. Sophy arriva finalement sur le coté de l'Amiral, qui ne l'avait pas perdu de vu et qui regarda donc le poing de la brune lui foncer dessus a grande vitesse en direction de son visage. Byakuya esquiva tranquillement bien que Sophy devait etre a pleine vitesse, il était bien plus rapide qu'elle et son Mantra lui permettait en plus de voir ses actes a l'avance. Il comprit donc qu'elle allait a présent enchainer avec de nombreux coups de poings tres rapides et tres puissants, visant la quasi-totalité de son corps et donc Byakuya , de sa vitesse assez extraordinaire esquiva toutes les attaques de Sophy en se déplacant a droite lorsque le point gauche arrivait vers lui et a gauche lorsque c'était le poing droit et tout sa a grande vitesse. Si une personne les avait regardé a ce moment-la il aurait halluciné face a la vitesse de ses deux personnes, Sophy frappant avec une hargne de taureau et Byakuya esquivant avec une grace des plus impressionnantes. Lorsque Byakuya en eut marre d'esquiver comme sa il se déplaca tres rapidement et atterrit derriere Sophy en lui murmurant.

"Dommage essaie encore, sa fait une cigarette de moins, plus que 5 !!!"


Il atterrit alors a une dizaine de metre derriere Sophy, retirant tranquillement une cigarette du paquet , il la brisa en deux avant de l'écraser sur le sol avec son pied tout comme il l'avait fait précédement. Ne restait plusqu'a voir comment elle allait l'attaquer a présent, mais Byakuya décida de lui faire une petite remarque sur sa respiration.

"Tu respires beaucoup trop bruyamment , ce n'est pas tres compliqu
é de te repvrer quand tu cours a pleine vitesse, tu dois essayer de calquer ta respiration sur tes mouvements, lorsque tu donnes un coup de poing expire en meme temps , ou alors ton coup perdra en puissance. De plus il faudrait que tu apprenne a viser les angles morts de ton adversaire, sans pour autant attaquer dans le dos tu dois deviner en voyant sa position ou son allure et son physique quelles sont ses points forts et ses points faibles. Toi par exemple , tu n'es pas tres rapide , alors que ton physique est fait pour la vitesse normalement, tu mises sur ta force brut alors que tu n'as pas tant de muscle que sa. Chaque combattant se doit de trouver sa spécialité pour le combat que ce soit la force , la vitesse , la précision, la résistance ou encore l'esquive et apres il améliore sa spécialité premiere tout en tentant de combler ses lacunes. Il te reste encore 5 tentatives avant que tu ne doives racheter des cigarettes. Bonne chance."

Il attendit ensuite sa prochaine attaque espérant vraiment qu'elle prendrait compte de ses remarques, meme si c'était plutot mal barré vu qu'elle détestait l'Etat-Major et donc Byakuya par la meme occasion et peut-etre que le fait d'appliquer ses conseils pourraient la répugner. Mais elle ne surpasserait jamais Millia si elle restait tetue toute sa vie, il fallait savoir faire des choix dans la vie et les assumer apres. Sophy avait le choix entre écouter les conseils d'un homme bien plus expériment
é qu'elle ou garder son entetement et rester faible pour la plupart des combattants des mers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Sam 05 Sep 2009, 00:11

Tadadadadadadadadadadadadadadadadada!!!! Hein? Manqué? Bon... Tadadadadadadadadadadadadadadadadadadadada!!!! Mais merde! C'était quoi ce bordel?! Cette jeune brune en pleine forme et dans la fleur de l'âge avait beau devenir une vraie mitrailleuse à munitions illimitées, elle n'arrivais quand même pas à toucher cet homme! C'était paslogique! aux yeux d'une personne normale, ses poings étaient invisibles tellement qu'ils se déplaçaient rapidement! Pourtant, cet homme arrivait, on ne sait comment, à tout éviter comme si il avait esquivé des poings aussi rapides toute sa vie! C'était louche tout ça! Très louche! Ce ne fut que lorsque l'amiral se dégagea que Sophy interrompit sa technique en reprenant son souffle, souffle qui l'avait apparement trahie, bien qu'elle savait pertinement que Byakuya avait cent fois le temps de la voir venir.

Se retournant lentement, le visage toujours animé du sourire combattif et déterminé, elle regarda l'Amiral extraire de son paquet de cigarette une clope, la casser en deux et l'écrser avec son pied. Son sourire ne s'effrita même pas, et aucune colère ne se manifesta. Elle était calme, très calme. Elle combattait un Amiral, une personne puissante, et pourtant, elle n'avais pas peur. elle pourrait mourrir si byakuya Kuchiki se lassait et faisait preuve d'une cruauté commune aux personnes de haut niveau. Pourtant, la jeune femme n'en avait rien à faire. Qu'elle meure si c'est son destin! Ce n'était pas un problème. En tout cas, elle avait donné sa parole, à elle même et à d'autres. elle avait pour ambition de devenir la plus forte, la meilleure de tous dans le seul but de protéger ses amis. Depuis son départ, il était certain qu'elle s'était améliorée. Les ennemis qu'elle avait affronté n'étaient plus du même niveau qu'avant. Tout ce qu'elle avait fait avait été d'une autre paire de manche, d'un autre niveau. Son Estado Segundo lui avait été très utile, mais elle l'utilisait en généralqu'en dernier recours. Pourtant, la, elle l'avait utilisé dès le début.

Elle n'était pas folle, oh non. Elle savait juste instinctivement qu'elle devait y aller à fond directement avec lui. Elle écouta ses conseils, et trouva qu'il avait raison. son tempérament emporté ne se manifesta même pas tant elle était concentrée pour progresser. Elle montrait la une toute autre personnalité, entre ce sourire combattif, ses yeux concentré, sa respiration de nouveau normale, et sa posture stable. La fumée s'échapant de son corps s'intensifia soudain. Elle s'apprêtait à attaquer, sans même répondre à l'Amiral. Sa jambe vibrante se leva avec la vitesse d'un boulet de canon et retomba sur le sol avec une rapidité et une force incontestable. Le coup mêlé aux vibration créa un véritable petit séisme et Sophy profita de cette occasion pour disparaître dans les airs. Tout ce qu'elle faisait n'était pas issus d'un plan,elle faisait ça instinctivement, ne sachant qu'une chose: prendrel'Amiral par surprise était sa meilleure chance. Le Temblor qu'elle venait d'effectuer n'était qu'une diversion pour distraire Byakuya une seconde ou deux. Et elle profita bien de ce laps de temps. Dans les airs, ses bras s'agitèrent devant elle, imitant les gestes que faisaient ses pieds lorsqu'elle effectuait un Geppou. Le faire avec ses mains permettait une chose qui se passait inexorablement.

- Jet Air Canon!

Et un véritable tourbillon d'air sous pression fonça sur l'amiral. Pendant ce temps, sophy effectuait une multitude de Geppou pour éviter de subir le contrecoup de sa technique. en effet, cette technique avait pour particularité d'envoyer son adversaire sur orbite, et de l'envoyer elle aussi enorbite! Mais faire cette technique tout en se débrouillant pour éviter d'être emporté par l'élan était plus facile, beaucoup plus facile, que de contrer cette attaque. Se stabilisant, elle redisparut aussitôt, se retrouvant accroupie telle une féline derrnière Byakuya, ayant profité de la bourrasque pour s'élancer sans être vue. Tout sourire avait disparut du visage de la jeune femme. Elle était plus cencentrée que jamais. Rapidement et silencieusement, elle semit sur une main et tournoya à une vitesse folle sur elle même et profitant de cet élan, elle tendis la jambe, une jambe vibrant au maximum de ce qu'elle pouvait, et visa les côtes de l'Amiral en murmurant:

- Jet Trompo.

Les dés étaient jetés. elle avait fait tout ce qu'elle avait pu. Pendant que son coup partait, elle eut les brèves images des visages de ses amis, de sa famille... et de son aimée. Davy, Yun, Saya, Millia, son père, sa mère... Et même les pirates connus sous le nom de Fléaux Célèstes! Les gars de l'Ashura aussi firent leur apparition. Elle était très entourée et rien que pour eux tous qui l'acceptaient sans poser de question sur sa situation, son tempérement et le fait qu'elle attire les ennuis, elle se devait de devenir plus fort. Revenantà l'instant présent, elle y alla à fond dans ce coup, décuplant au maximum de ses capacité lavitesse et la puissance de son coup. Elle devait au moins le surprendre, il le fallait! Elle devait s'améliorer!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Sam 05 Sep 2009, 20:40

Sophy frappait assez vite pour Byakuya , enfin assez était déja beaucoup pour une personne d'un niveau normal , surtout que quand Byakuya disait assez , cela voulait dire que la personne était vraiment tres rapide, mais malheureusement cette personne "assez" rapide se retrouvait confronté au Kuchiki en ce moment meme. Elle avait enchainé une multitude de coups de poings d'une puissance impressionnantes et avec une rapidité sans pareil , mais pas assez grande pour que Byakuya ne puisse l'esquiver et donc il avait réussi a esquiver la totalité des coups de Sophy qui avait du commencé a devenir folle a force de frapper dans le vent. Heureusement le'Amiral s'était ensuite éloigné de Sophy pour que celle-ci évite de se fatiguer pour rien et qu'elle ne puisse ensuite plus continuer le jeu surtout que Byakuya commencait vraiment a s'amuser. Il se trouvait a présent derriere l'amazone et attendit tranquillement qu'elle se retourne pour observer sa réaction face a toutes les esquives de Byakuya. D'ailleurs celui-ci ne semblait absolument pas essouflé par toutes ses esquives , il gardait toujours son impassibilité habituelle et remarqua qu'elle souriait toujours meme quand il détruisit une nouvelle cigarette de son paquet.

Elle avait donc retenu la lecon que lui avait donn
é le Kuchiki, et il était fier a moitié disons de pouvoir considérer Sophy comme une éleve qui avait un potentiel a exploiter. Au moins , elle devait etre contente de ne pas etre un cas désespérée pas comme certains soldats de la Marine qui était tout juste bon a cirer les sols du QG et a porter un fusil qui ne leur servaient pratiquement a rien. Mais la , il avait en face de lui une jeune fille pleine d'énergie a revendre et qui n'avait absolument pas l'air d'avoir compris comment fonctionnait un combat et surtout comment on pouvait s'améliorer rapidement pour parvenir a un niveau bien supérieur a celui qu'on possédait actuellement. D'ailleurs Sophy n'avait meme pas compris pour quoi elle était spécialisée , elle ne pensait qu'a la force et n'avait pas compris qu'elle était désavantagée sur cette aptitude a cause du fait qu'elle était une femme. Attention n'allez pas croire que l'Amiral Kuchiki était sexiste, mais il y avait des choses qui ne changeaient pas et donc les capacités physique d'un homme et d'une femme étaient assez différentes. Par contre , certaines femmes étaient bien plus fortes que certains hommes , mais le prix a payer pour celles-ci étaient en général la perte de toutes traces de féminités autant physiquement que mentalement. Et comme Sophy était encore assez féminine en apparence , meme si son comportement laissait penser le contraire, le Kuchiki lui avait expliqué que son corps était fait pour la vitesse et pas pour la force.

N
éanmoins, Sophy avait su faire preuve d'une force extraordinaire et le Kuchiki savait qu'encaisser un coup de cette puissance et vibrant ainsi pourrait etre dangereux pour lui, il connaissait ses capacités et savait que lui aussi sa force n'était pas son point fort. De plus, il avait choisi la vitesse a partir du moment ou il avait eu un sabre en main, car pour lui un bretteur ne pouvait etre dangereux que s'il était rapide et précis. De plus avec son Mantra, il n'avait a craindre que les personnes plus rapide que lui, c'était la raison pour laquelle il se disait souvent que si l'Amiral Ki Saru avait le Mantra il serait certainement invincible. Mais bon, personne dans ce bas-monde n'était invincible et donc, il se disait que c'était fait expres pour que chaque etre humain puisse etre battu par un autre. En gros , on trouvait toujours plus fort que soit qu'importait la force , le grade ou les dons que l'on possedait. Et le Kuchiki le savait tres bien, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle il y avait 3 grandes puissances sur les mers , en la personne des 3 Amiraux , des 4 Empereurs et des 7 Puissants Capitaines Corsaires. Ainsi parmi ses 14 personnes , dont Byakuya 13 d'entre elles étaient susceptibles de battre Byakuya, c'était ce que toutes ses personnes la devaient souvent se dire , ou alors le Kuchiki était le seul et l'unique a se poser ce genre de question.

Reprenons a pr
ésent le combat la ou il en était, Sophy commencait a dégager de plus en plus de fumée et donc Byakuya comprit qu'elle courrait de graves risques en utilisant ce second stade. Le fait qu'elle utilise ce stade des le début du combat était un honneur pour le Kuchiki, car il le prenait comme un compliment, Sophy avait choisi d'y aller a fond des le début sachant qui était son adversaire et donc a présent , elle relachait vraiment tout ce qu'elle possédait. Elle leva ensuite la jambe en l'air avant de l'abbatre violemment sur le sol en provoquant ainsi un tremblement de terre , Byakuya fut alors destabilisé et ne tenait plus vraiment debout, il se dit alors qu'il valait mieux qu'il saute en l'air pour mieux riposter a la prochaine attaque de Sophy. Sauf que celle-ci avait profité de la diversion de son séisme pour disparaitre, mais Byakuya la repéra aussitot et leva la tete pour observer la prochaine action de Sophy, préférant oublier que le sol tremblait il n'y faisait plus attention. Il avait appris a ne pas se fier au diversion et vu que Sophy improvisait au fur et a mesure il se concentrait davantage pour capter ses pensées.

Eh oui ce qu'il fallait savoir sur le Mantra, c'
était que ce don était vraiment utile, surtout que la capacité de lire les pensées de l'adversaire ou plutot de lire dans son esprit ce qu'il comptait faire par la suite était sans doute un pouvoir unique. Et ce qui le rendait vraiment dangereux , c'était quand on savait que pour chaque action on était obligé de penser , meme si on ne s'en rendait pas compte, ce qui faisait que Byakuya avait compris que le tremblement de terre était une diversion, il savait que le sol ne se fissurerait pas , car Sophy n'avait pas mis toute sa force dans son coup de pied. Regardant a présent ce qu'elle faisait , il vit qu'elle marchait dans l'air , il comprit alors qu'elle avait du apprendre une technique du Cp9 , car il avait déja vu un membre de cette organisation se déplacer de cette maniere. Ainsi, la brune voulait l'attaquer par en haut, juste apres avoir attaqué les points d'appuis de l'Amiral , c'était une tres bonne idée, il se demandait ce que réserverait sa prochaine attaque. Vu le temps de préparation qu'elle avait utilisé et la diversion dont elle s'était servie il comprit que ce serait sans doute quelquechose de gros et un petit sourire se forma sur les levres du Kuchiki, mais personne ne le remarqua, surtout que Sophy se concentra sur sa prochaine attaque.

Sophy envoya alors un tourbillon d'air droit sur Byakuya , l'attaque
était rapide et vraiment tres puissante, de plus a cause du tremblement de terre, qui ne durerait plus que quelques secondes encore, il ne pourrait pas esquiver cette bourrasque qui ressemblait a un véritable mini cyclone. Byakuya rapprocha alors sa main droite du manche de son sabre et l'instant d'apres la bourrasque avait été completement annihilée, comment avait-il fait ? Et bien, c'était tres simple, mais seul un oeil vraiment tres expérimenté aurait pu voir toute l'action, car Byakuya avait seulement dégainé son sabre tres rapidement et avait envoyé une onde tranchante d'une puissance phénoménale sur la bourrasque de Sophy qui n'avait pas pu résister a un tel déploiement de force. Il avait ensuite immédiatement rengainé comme si de rien n'était de sorte que Sophy se demande comment la bourrasque avait fait pour disparaitre comme sa. Mais bon, son mantra toujours activé , le tremblement de terre était terminé et Byakuya tenait toujours debout , toujours indemne et savait pertinement que l'amazone se trouvait derriere lui. Il sentait que la jeune brune était concentrée a 300% , elle avait l'air sure d'elle et de son plan , elle devait sans doute se dire que celui-ci était parfait , ce qui était parfaitement vrai, car si Byakuya n'avait pas possédé son don particulier, il se serait sans doute fait avoir par la double diversion de Sophy.

Le Kuchiki ne se retourna pas pour faire face a Sophy, il voulait la surprendre en esquivant son attaque au dernier instant pour qu'elle ait l'impression d'avoir r
éussi son coup, c'était une mauvaise habitude de Byakuya de toujours vouloir montrer a son adversaire qu'il avait largement le dessus. Ainsi, s'appuyant sur une main et se mettant a tourner sur elle-meme a une vitesse folle avant de tenter de mettre un coup de pied amplifiée a la fois par la vitesse de rotation et par les vibrations de son corps. Elle frappa fort et atteignit la cible qu'elle visait soit l'endroit ou devrait normalement se trouver les cotes de Byakuya, a la place, se trouvait seulement son haori, soit la veste blanche et sans manche qu'il portait par dessus son kimono noir et qui représentait la couleur blanche de la Marine. Son haori fut completement tranché en deux par le coup vibrant de Sophy , mais le corps du Kuchiki se trouvait ailleurs, a plusieurs metres de Sophy, il était en face d'elle pour qu'elle puisse le voir , vetu de son kimono noir, mais sans son haori qu'il avait substitué avec son corps pour ainsi éviter l'attaque de Sophy. C'était rare qu'il fasse appel a cette technique , et pour l'instant , il supposait qu'il était peut-etre le seul a se servir de ce genre d'esquive, mais c'était faux, car au moins une autre personne utilisait le meme style d'esquive.

"Surprise ? j'ai nomm
é la technique que je viens d'utiliser Utsusemi, elle consiste a substituer son corps avec un objet ou un vetement pour éviter une attaque, l'adversaire croit alors avoir atteint sa cible, tandis que la cible peut alors en profiter pour attaquer son adversaire par surprise le temps que celui-ci se rende compte qu'il a manqué sa cible. Bien sur, ce n'est pas en 1 jour qu'on maitrise ce genre de technique, cela demande des années de perferction pour y arriver completement."

Il voulait voir la r
éaction de Sophy a présent, car cela devait etre la premiere fois qu'elle voyait ce genre de chose, et avec de l'entrainement elle pourrait certainement réussir a réaliser ce prodigieux exploit. Byakuya détruisit une nouvelle cigarette avant de déclarer.

"Plus que 4 tentatives, mais a partir de maintenant je riposterais apres tes attaques, j'espere que tu es meilleur en en d
éfense et en esquive qu'en diversion et en attaque. Je te souhaite bonne chance."

Il se pr
épara ensuite a la prochaine attaque de Sophy , mais finalement il utilisa le senka pour se retrouver juste devant son adversaire, seuls quelques petits centimetres les séparaient, c'était une provocation pure et simple, et il attendait a présent de voir comment celle-ci réagirait, il espérait qu'elle n'avait pas perdu tout espoir, car elle devait a pr
ésent avoir compris que Byakuya avait un truc qui lui permettait d'esquiver ses attaques et de savoir ou elle se trouvait quand il le souhaitait. Sinon cela voudrait dire qu'elle ne se serait pas poser de questions et donc qu'elle ne tenait pas vraiment a sa vie pour s'interroger sur son adversaire. Patientant tranquillement, Byakuya se mit a regarder son adversaire droit dans les yeux, sans rien faire de plus.



[Je suis content de ma rep ^^]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mar 08 Sep 2009, 19:42

Alerte!!!! Tremblement de terre repéré à shabondy!!! Mettez vous tous a l'abri!! Ceci n'est pas un exercice... Ah si, merde, c'est juste sophy qui se bat... rien de bien grave! Quoi que... aux abris quand même, a force de jouer avec elle, l'Amiral va forcément l'énerver! Et encore...* le narrateur penche la tête sur le côté en réfléchissant* Pourquoi elle s'énerve pas au fait? *tout le monde* Baka!!!! tu devrais le savoir, c'est toi qui narres!!!!!. Ah!Oui! Bon ben... *choppe le micro* En piste! Entrons dans la tête de Sophy! ce qui est étonnement facile...

La jeune brune est en pleine attaque! Oui, vous la voyez? Vous voyez comme elle est concentrée dans les airs en préparant son attaque spéciale, sans doute unique au monde? Et voila! l'attaque de l'armée de l'air regroupée en une seule personne éclate!! Et... Quoi? Disparue? Mais.. Co-Comment s'est possible ça? Byakuya y serait-il pour quelque chose? Mais sophy n'y fait pas attention! Sa diversion marche du tonnerre, elle est derrière l'amiral et s'app^rte a lui donner le coup final... Le coup de peid vibrant part et... Ouaiiiiiiis! Touché! Ah non... C'est juste le haori de l'Amiral qui se retrouve tranché net par le pied de Sophy! Celle ci se remet debout, le visage masqué par une stupeur qu'elle parvint très vite à refouler. Comment avait-il sut? Comment? Il ne pouvait pas l'avoir vue, c'était impossible! L'Amiral était la, quelques mètres devant elle, se moquant littéralement d'elle en nommant le nom de sa technique d'esquive. elle s'en fichait complètement deça, elle avait déja sa propre façon d'esquiver. non, ce qui faisait travailler sesméninges, c'était le mystère. Oui, un véritable mystère planait sous ce combat. Byakuya Kuchiki semblait prévoir chaque fait et geste de sophy et semblait pouvoir la localiser à volonté.

Même la destruction d'une nouvelle cigarette ne parvint pas à la distraire. Une seule chose pu la détourner de la question qu'elle se posait. A présent, il riposterais à ses attaques. L'Estado Segundo battait son plein, pourtant, elle ne bougeait pas, alors que la durée de ce stade était limité. Puis byakuya disparut avant de réparaître devant sophy. Ca y était! elle avait pigé comment fonctionnait cette technique! Mais elle ne pigeait toujours pas comment il faisait pour la trouver et prévoir ses gestes à chaque fois...Il apparut devant elle en un éclair, mais elle ne bougea même pas, vrillant son regard dans celui de Byakuya. Tout sourire avait disparut du visage de la belle brune. Elle était serieuse et serrait les dents tout en essayant de comprendre. Et la, le déclic se fit.

[Flash Back]

Cette scène remonte au lendemaindes 17 ans de Sophy. Déja a cet âge la, elle était dans la marine, très occupée par son entrainement. Mais, pour ne pas changer de sa vie à Arabasta, les hommes de la bas la méprisaient ou s'amusaient à la faire chier. en effet, elle était arrogante et tenait tête aux gens qui s'en prenaient à elle sans reculer d'un pas. Un jour, cependant, ce fut un gros morceau qui s'en pris à elle, et un combat suivit par des dizaines de marines survint. John était un célèste, cela se voyait aux ailes qu'il avait dans le dos et il était réputé pour être un excellent combattant. Etant à un rang au dessus de Sophy, il était soit-disant supérieur à elle. La jeune brune, pas encore tatouée, voulut donc prouver le contraire.

Le combat avait donc débuté et déja, le célèste esquivait avec aisance tous les coups de sophy et ne ratait jamais son coup malgré les esquives agiles que faisait Sophy. Cette dernièrecommençait à désespérer, c'était comme si il avait un pouvoir étrange lui permettant de prévoir ses moindrs gestes. Même les diversions ne marchaient pas contre lui. Alors qu'elle était à court d'idée, John c'était enfindécidé à lui dire son secret.

- Ah ah, baka. Tu ne peux pas me battre! Tu te demandes peut être comment je t'évite et je ne te rate jamais? C'est très simple... Je suis un célèste, et j'ai donc le Mantra depuis ma naissance.
- Mantra... Je vois... Mais n'espère pas que ça te sauvera...

Satisfaite de la réponse, Sophy avait alors montré son génie. En effet, elle n'avait pastarder pour trouver le point faible du mantra et avait donc attaqué sans hésiter. Evidement, John avait esquivé, mais lorsqu'il contre-attaqua, il manqua sophy. Etonné, il essaya et réessaya encore sans y arriver. Puis, par surprise, Sophy le mit KO avec un coup mortel à la gorge. Ce coup ne le tua pas, il était trop solide pour ça, mais c'était ce qu'escomptait Sophy.

- J'espère que t'as pigé mon p'tit gars...

Et elle s'en était allée en s'essuyant le sang qui voulait de sa bouche d'un revers de main pendant que les marines rompaient le cercla en s'écartant sur son passage.

[Fin Flash Back]

Un éclair de compréhension passa dans le regard de sophy. C'était donc le Mantra que possédait Byakuya! Elle avait enfin compris! Mais elle se demanda si la technique qu'elle avait utilisé face a John marcherais sur l'amiral qui était beaucoup plus rapide qu'elle. Elle allait ouvrir la bouche pour dire qu'elle abandonnait mais quelque chose l'en empêcha. L'envie de progresser, le fait qu'elle aura de grands adversaires à combattre sous peu la poussèrent à continuer. Sophy parla alors.

- J'ai trouvé pourquoi ma ruse n'a pas marché... Don bien pratique que tu as, Kuchiki Byakuya...

Sophy fuma soudainement beaucoup plus tandis qu'il semblait que son corps entier vibrait. Sophy activait l'Estado Segundo au maximum de ses capacités, le point le plus dangereux pour elle: Le Nivel Extremo. Le sol autour d'elle se mit à trembler sous l'intensité des vibrations du corps de la jeune femme tandis que même ses cheveux ondulaient alors qu'il n'y avait pas de vent. Et soudain, elle disparut littéralement d'une impulsion de la cheville, s'en étant inspirée lorsqu'elle avait remarqué que l'Amiral ne faisait pas de trucs spéciaux avec ses pieds. Disparaissant donc à la vitesse d'un Soru, elle réaparut derrière Byakuya en donnant un coup de poing qui n'étteignit jamais sa cible: sophy avait redisparut pour apparaitre accroupie devant lui.

- Vibro vibro No Jet Uppercut!

Elle sauta alors a une vitesse impressionante tout en donnant un énorme coup de poing vibrant sous le menton de l'amiral. Sans même savoir si elle l'avait eu, elle se retrouvant dans les airs avant de disparaitre pour se retrouver au sol, en garde, le regard déterminé. Elle adorait ce genre d'attaque-esquive ou elle attaquait tout en se dégageant. Dans quelques secondes, elle allait voir si l'amiral avait eu le temps d'utiliser son Mantra...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mer 09 Sep 2009, 20:48

Le Kuchiki avait donc une nouvelle fois fait preuve d'une adresse incroyable pour parvenir a esquiver la nouvelle attaque de la jeune Sophy , a force d'utiliser le Mantra on pourrait croire qu'il allait se fatiguer mais en fait non, apres tout ce don inné n'était pas quelquechose qui fatiguait son utilisateur. Mais en meme temps, il en avait un peu marre de compter uniquement sur ce pouvoir particulier pour vaincre ses adversaires, car apres tout , on pourrait tres bien le considérer comme un tricheur a cause du fait qu'il pouvait lire les mouvements de son adversaire avant meme que celui-ci ne commencent a les effectuer. Ce don , c'était certain lui donnait un net avantage sur ses adversaires et c'est un peu grace a cette faculté qu'il était a présent un Amiral, car toutes personnes connaissant un tant soi peu de choses sur les Amiraux savaient que les 3 principaux étaient des logias et donc ils ne craignaient pas les attaques physiques, quant a Byakuya avec le mantra, ils ne craignaient pas vraiment non plus les attaques physiques car en général il pouvait les esquiver. Ce don le rapprochait donc un peu plus de la nature meme des Amiraux et de leur soi-disant invincibilité face a un adversaire de calibre normal.

Le combat commencait a tourner a la routine a pr
ésent , et ceci devenait clairement ennuyant pour l'Amiral Kuchiki, qui ne supportait pas de s'ennuyer surtout lorsque la raison pour laquelle il était venu a Shabondy était justement parce qu'il s'ennuyait dans son bureau. Donc si maintenant il s'ennuyait en plein jeu avec Sophy, il se dépecherait de la mettre KO avant de s'en aller ou alors il s'en irait directement sans rien dire laissant Sophy en plan comme une vieille chaussette. A présent surtout qu'il avait vu que l'amazone avait su faire preuve de beaucoup d'intelligence pour tenter une vaine diversion qui n'avait servi strictement a rien puisque Byakuya avait lu dans l'esprit de Sophy ce qu'elle comptait faire par la suite. Il avait utilisé une substitution pour esquiver l'attaque de Sophy, bien qu'il aurait pu esquiver son attaque d'une toute autre maniere, mais son habituel défaut de vouloir montrer a son adversaire a quel point Byakuya le surpassait revenait a chaque fois sans qu'il ne le fasse vraiment expres. Il avait d'ailleurs meme expliquer en quoi consistait sa technique sachant pertinnement que Sophy n'aurait pas l'habileté nécessaire pour l'apprendre par elle-meme , surtout qu'elle semblait se ficher totalement de la facon dont il l'avait esquivé car elle venait finalement de comprendre la facon dont le Kuchiki s'y prenait pour esquiver ses attaques sans grand mal.

Elle semblait quand meme avoir compris quelquechose quand Byakuya lui annonca que finalement il se mettrait a riposter et donc qu'elle aurait des chances de mourir lors de l'affrontement car le Kuchiki n'allait pas y aller a fond peut-etre, mais il ne lui ferait pas de cadeau non plus, il attaquerait rapidement et avec force. Sophy planta alors son regard dans celui de l'Amiral quand celui-ci se d
éplaca tres rapidement et se planta juste devant elle la regardant de haut, vu qu'il était plus grand qu'elle, mais avec un certain respect quand meme pour cette jeune femme qui n'avait pas l'air d'avoir l'intention d'abandonner. Elle avait d'ailleurs perdu son sourir de combattante qu'elle avait gardé depuis le début du jeu, elle semblait comprendre que maintenant qu'il avait dvcidv de riposter, ce ne serait plus un simple jeu sans risque pour l'un des participants. Mais Buakuya était loin de se douter que perdre son sourir en serrant les dents était pour Sophy une maniere de se souvenir d'une chose vraiment tres importante et qui aurait peut-etre son effet lors de ce combat, sauf si finalement l'Asashi décidait d'abandonner pour sauver sa peau. Autant dire qu'une telle décision pourrait énerver le Kuchiki qui en voyant le sourire de Sophy et donc sa petite arrogance disparaitre s'était remotivé un peu pour la suite du jeu, et donc si le jeu se terminait maintenant il devrait trouver autre chose pour se changer les idées comme interroger Sophy sur sa discussion avec Millia et la présence assez douteuse d'un guépard a ses pieds.

Sophy ouvrit finalement la bouche au bout de quelques minutes, elle ne s'
était pas rendue compte qu'entre temps quelquechose de tres important avait changé. Quoiqu'il en soit , elle déclara qu'elle avait enfin trouvé pourquoi sa ruse n'avait pas marché, il était temps se disait Byakuya car depuis le temps qu'elle l'attaquait soit le Kuchiki était un devin soit il avait forcément un truc, meme si son pouvoir se rapprochait un peu du domaine du divin. Puis elle rajouta que son don était plutot pratique avant de l'appeler par son nom et de le tutoyer par la meme occasion, mais en meme temps quoi de plus logique de la part d'une personne qui ne respectait que tres peu de personnes sur cette planete, pas meme l'Amiral en Chef Sengoku qui avait pourtant été son Chef pendant plusieurs années. Donc ce n'était pas maintenant qu'elle allait continuer a respecter quelqu'un qu'elle détestait par dessus tout, meme si pour certains il y avait d'autre forme de respect que le vouvoiement. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle le Kuchiki ne releva pas et se contenta de regarder Sophy qui devenait de plus en plus bizarre avec les pouvoirs de son fruit du démon. Le sol se mit a trembler face a la puissance des vibrements de Sophy qui avait carrément ses cheveux qui ondulaient sans qu'il n'y ait aucune trace de vent sur le terrain de combat désert ou l'homme et la femme s'affrontaient.

Quelques secondes plus tard , la jeune fille disparut tres rapidement et se retrouva derriere le Kuchiki avec une vitesse qui n'avait absolument aucun rapport avec celle qu'elle poss
édait un peu plus tot lors de ses précédentes attaques. Une fois derriere lui, elle fit une feinte de frappe avant de se retrouver l'instant d'apres devant Byakuya accroupie sur le sol pour se donner bien plus d'impulsion. Puis tandis que Sophy bondissait le poing en direction du menton de son adversaire pour , sans doute , lui arracher la tete , le Kuchiki a son tour faisait un saut en l'air tandis que si quelqu'un pouvait voir la scene au ralenti il verrait Byakuya en train de sauter en l'air avant de reculer sa tete en arriere en soulevant son menton et ce en l'espace de quelques centiemes de secondes, ce qui était sur , c'était que sans le Mantra il se serait pris le coup de plein fouet , mais la il réussit de justesse a esquiver ce coup qui aurait pu etre fatale pour n'importe qui. Tandis que le Kuchiki se préparait a atterrir tranquillement ou a esquiver d'autres attaques de la jeune fille , il remarqua que celle-ci était déja sur le sol ferme et en garde pour parer la prochaine attaque de Byakuya qui avait prévenu qu'il se mettrait a riposter. Byakuya dégaina alors son sabre rapidement et ...

"Zangetsu !!!"


Il envoya une onde tranchante directement sur Sophy, avant d'utiliser le Senka en
étant toujours en l'air pour se retrouver derriere Sophy toujours en l'air et a 5 metres d'elle pour ainsi lui en envoyer un autre, puis il utilisa une nouvelle fois le senka pour se retrouver cette fois-ci au dessus de Sophy et lui envoya un troisieme Zangetsu mais bien plus rapide et plus puissant que les deux autres pour tenter ainsi de l'empecher d'esquiver les deux autres ondes tranchantes par la voie des airs. Mais l'amazone était pleine de ressource et trouverait surement un moyen pour ne pas mourir aussi vite et peut-etre meme pour ressortir de ses attaques indemnes et en contre-attaquant a son tour pour ainsi continuer le combat qui en devenait vraiment un. Le Kuchiki atterrit finalement au sol a une bonne vingtaine de metre de Sophy, tenant toujours son sabre qu'il ne rengaina pas, il se préparait, attendant tranquillement la réaction de son adversaire au comportement en général impulsif et précipité. Comment ce combat allait-il se terminer, tandis que Byakuya détruisait une nouvelle cigarette de Sophy ?

"Plus que 3 cigarettes !!!"

Il attendit patiemment la suite des
évenements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Jeu 10 Sep 2009, 19:51

- Vibro vibro No Jet Uppercut!

C'était la première que Sophy se lançait à la fois dans la rapidité, la force et la ruse pour donner un coup de poing. Cet adversaire était vraiment un adversaire coriace pour que la jeune femme se mette a user de toutes les ressources qu'elle avait et qui sommeillaient en elle depuis des années. Elle même, au fond, était étonnée de ses prouesses qui, elle le savait, auraient pu surprendre l'amiral si il n'avait pas eu ce don qu'était le mantra. Même si Kuchiki Byakuya était très puissant, il semblait à Sophy que le mantra avait pas mal participé dans ses diverses montée en grade. Dans tous les cas, Sophy était déterminée à faire tout ce qu'elle pouvait pour essayer de le batte, même si il y avait peu de chance que cela arrive.

C'est donc comme ça qu'elle avait donné son formidable coup de poing en sautant que Byakuya avait esquivé de peu en penchant la tête en arrière. dommage, mais la jeune femme n'avait pas insisté, réattérissant à l'écart de son adversaire en se remettant en garde, attendant, avec une certaine apréhension mêlée à de l'impatience, la contre attaque de l'amiral qui ne tarda pas. Sophy arrivait de mieux en mieux à percevoir ses gestes, et elle vit nettement dégainement et envoyer une onde tranchante sur elle. Elle ne se focalisa pas sur l'attaque, mais tenta de percevoir le déplacement de l'Amiral qui n'avait pas finit. En effet, il était réaparrut derrière elle, même si elle ne l'avait pas vu, elle l'avait sentit arriver quelques mètres derrière elle. Une autre onde tranchante arriva par derrière, puis une autre vint du ciel. Sophy, entre les trois, ne détala pas. Lentement, puis de plus en plus rapidement, elle tourna sur elle même jusqu'a en devenir floue, très flouen, même l'Amiral la verrait sûrement flkoue tellement qu'elle tournait vite sur elle même.

Tournoyant ainsi, elle réussit a tendre les mains devant sans perdre son équilibre et a répéter sa technique de l'Air Canon, sauf que cette fois, l'attaque allait s'étal dans tous les sens...En effet une véritable bombe d'air explosa au final pendant que Sophy executait sa technique dans tous les sens, déterminée a anéantir ses ondes tranchantes plutôt que de les éviter vulgairement. Dans tout ce fracac, elle prononça bien haut le nom de cette technique la.

- Jet Air Boom!

L'attaque souffla tout sur son passage et réussit a repousser les ondes tranchantes, mais s'attaquèrent aussi à l'Amiral en soulevant un grand nuage de poussière. Quelques secondes plus tard, lorsque l'air fut de nouveau calme et que le nuage de poussière se fut dissipé, on pu voir Sophy, toujours à sa place, L'air calme, respirant calmement, le niveau maximum de son Estado Segundo toujours activé. Fumante et roygeoyante, elle n'attendit pas de voir si l'air l'avait touché,et disparut de nouveau, Allant encore une fois y aller à fond. elle réaparrut devant lui, le poing levé, la mine concentrée.

- Jet Directo...

Elle donna un violent et rapide coup de poing dans la tête de l'amiral, maisne s'attarda pas pour voir si elle l'avait eu, car elle continua en levant sa jambe et et en l'abattit rapidement en direction du crâne de Byakuya, avec la puissance d'un Temblor magistral. Ce coup la, il l'évita, car elle toucha le sol et ce dernier se mit à trembler violement, sans pour autant se fissurer car sophy avait maîtrisé sa force en voyant qu'elle le ratait.

- Jet Temblor...

Indifférente aux secousses, elle utilisa sa formidable rapidité pour se retrouver légèrement en l'air derri-re Byakuya. Puis elle donna une longue série de coups de pied extrêment rapides et dévastateurs.

- Jet Torbellino De Piernas...

Puis elle se stabilisa en réatérissant et, sans se déplacer plus, elle tendis ses bras vers l'arrière, le regard animé d'une flamme farouche. Elle allait faire la plus puissante et rapide attaque de cet enchaînement.

- Jet Canon!!!!!

Et elle donna deux coups de poing simultanés en direction de la poitrine de Byakuya, en une fraction de seconde avant qu'elle ne s'éloigne rapidement de quelques mètres histoire d'éviter toute contre attaque et de souffler un peu, bien qu'elle n'halète plus du tout. Ce jeu difficile la faisait progresser à vue d'oeil sans même qu'elle ne s'en rende compte. Comment allait-donc se finir ce combat? Sophy pouvait-elle vaincre un amiral? Etait-ce futile de tenter le coup? Dans tous les cas, Sophy était gagnante car elle s'éméliorait de façon extraordinaire. Allait-elle continuer comme ça longtemps ou l'Estado Segundo allait-il venir à bout d la jeune femme avant que l'amiral ne doive s'y mettre serieusement? Nous verrons cela dans les prochaines épisodes...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Ven 11 Sep 2009, 11:33

Le combat continuait et au moins une des deux personnes qui combattaient semblait profiter de ce combat pour progresser et atteindre un niveau supérieur, et il était inutile d'etre un intello pour deviner que cette personne n'était nulle autre qu'Asashi D. Sophy. Et oui , des deux , c'était la seule qui pouvaient progresser pisqu'elle affrontait un adversaire plus puissant qu'elle et qui n'avait aucune intention meurtriere envers elle pour le moment. Mais bon, a force d'esquiver, on aurait pu penser qu'il s'ennuierait, mais en fait non, ce n'était absolument pas le cas, car cela faisait vraiment longtemps qu'il ne s'était pas autant amusé si on puit dire. Bien sur il ne riait pas aux éclats et ne souriait pas comme un clown , mais il s'amusait beaucoup interieurement a voir son adversaire faire tous ses efforts pour le frapper au moins une fois et récupérer son paquet de cigarette, meme si depuis un moment le Kuchiki avait clairement compris que la paquet de cigarette ne l'intéressait franchement plus. Tout ce qui comptait a présent pour elle, c'était devenir plus forte et , par la meme occasion, si elle y arrivait de foutre son poing dans la figure d'un membre de l'Etat-Major au moins une fois juste pour se dire qu'elle l'avait fait. Par contre, elle n'était pas pret d'y arriver de si tot, car Byakuya aimait beaucoup son visage , surtout qu'il avait toutes ses dents et qu'il avait l'intention de les garder encore une bonne cinquantaine d'années, et puis, contrairement aux autres Amiraux, le Kuchiki était encore jeune, il n'avait meme pas atteint la trentaine, il avait donc toute la vie devant lui et savait qu'il n'avait pas encore profité de toutes les joies de ce monde.

Donc, apres avoir esquivé le coup de poing de Sophy en basculant la tete en arriere, il avait ensuite enchainé en envoyant 3 ondes tranchantes successives un de face , l'autre par derriere et le dernier par la voie des airs, coupant ainsi toutes tentatives d'esquives de la part de la jeune brune. Mais celle-ci n'avait pas eu l'air d'avoir envie d'esquiver ses attaques-ci, elle devait sans doute vouloir les parer pour montrer au Kuchiki qu'elle aussi pouvait encaisser ses attaques sans trop de probleme. Elle se mit a tourner sur elle-meme a une vitesse alarmante , elle allait tellement vite que le Kuchiki comprit tout de suite ce qui allait se passer, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il leva son sabre au dessus de sa tete et attendit tranquillement les prochains mots de la guerriere qui annonceraient son attaque. Elle envoya ainsi une grande vague d'air sur le Kuchiki qui en abaissant son sabre vers l'attaque de Sophy la scinda en deux parties bien distinctes qui partirent de part et d'autre de l'Amiral et qui n'eut d'autre fait que de soulever un peu de poussiere et de soulever les cheveux de Byakuya pendant l'espace de quelques secondes. Des que le nuage de poussiere fut dissipé on put remarquer que l'Amiral de la Marine avait les yeux completement fermés , la raison, c'était qu'il avait recu une poussiere dans l'oeil et donc qu'il n'avait pas le temps de la retirer pendant le combat. Son Mantra lui permettait de toutes les facons de visualiser Sophy sans la voir avec ses propres yeux , il pouvait donc largement continuer le combat, meme avec les yeux fermés.

Sophy disparut alors avant de se retrouver devant le Kuchiki, pour le moment elle n'avait pas du remarquer qu'il fermait les yeux, mais elle tenta de lui mettre une nouvelle fois son poing dans la figure, mais le Kuchiki esquiva simplement en déplacant sa tete sur le coté. Puis ce fut autour de la jambe de Sophy de s'élever avant de tenter de s'abattre une nouvelle fois sur le crane de Byakuya, décidement cette femme en voulait vraiment a son visage, pourtant il n'avait rien fait de grave. Mais cette fois-ci le Kuchiki fit un pas de coté pour esquiver , avant de faire un saut en arriere pour s'éloigner un peu de la brune, mais elle se retrouva alors derriere lui et enchaina avec une série de coups de pieds tres rapides. Le Kuchiki évita tous les coups de la belle amazone s'aidant de temps en temps du plat de la lame de son sabre pour parer tout en esquivant ses coups, une fois son enchainement terminé, elle atterrit sur le sol avant de rabattre ses bras vers l'arriere et de préparer le bouquet final de son enchainement qui devait surement etre le plus puissant qu'elle ait concu jusqu'a ce jour. Elle envoya ensuite ses deux poings en avant sur le Kuchiki en visant sa poitrine, mais ce ne fut pas le Kuchiki qu'elle atteignit, en effet, car elle frappa du vide , tandis que la jeune avancait ses poings vers Byakuya celui-ci avait disparu utilisant une nouvelle fois le utsusemi pour se sortir de cette situation périlleuse, son corps fut alors remplacer par une buche de bois qui éclata sous la puissance du coup de Sophy.

La zone de combat n'était plus ce qu'elle était au début du combat, en effet, a cause de la technique qu'avait utilisé Sophy pour se protéger des ondes tranchantes de Byakuya, elle avait du faire exploser la zone autour d'elle, ce qui faisait qu'un petit cratere se trouva a quelques metres plus loin sur la droite de l'Amiral. Autrement, la zone de combat n'était guere plus différent que cela, la suite d'attaques de Sophy étant achevé , elle sembla avoir plus de facilité pour enchainer des attaques aussi dangereuses pour son corps mais également dangereuses pour ses adversaires sans se fatiguer tant que cela. Autant dire que le but de Byakuya qui était de faire progresser Sophy fonctionnait, puisque son endurance, sa résistance face aux effets secondaires de sa technique de stade 2 , mais également son aptitude a pouvoir réfléchir clairement durant le combat était bien supérieurs a ce qu'ils étaient avant qu'elle n'affronte le Kuchiki. Mais en meme temps, il ne restait a Sophy plus que 2 tentatives pour toucher Byakuya, qui avait toujours les yeux fermés mais qui était introuvable pour le moment sur le champs de bataille. En vérité, le Kuchiki ne se trouvait pas tres loin, il préparait son offensive tout en marchant silencieusement et sans aller trop vite vers Sophy. Il se trouvait a quelques metres sur la droite de la brune lorsque ...

"Plus que 2 tentatives Sophy."


Il marchait au départ tres lentement tout en levant son sabre en l'air et en concentrant toute la force qu'il possédait dans son bras droit. Puis il se déplaca tres rapidement et atterrit a un metre devant Sophy , et la il abattit violemment son sabre droit devant lui et envisant tres précisément la jeune femme, si son coup la touchait elle ne serait pas tranché en deux , mais littéralement rvduite en bouillie tout comme la zone le serait dans quelques instants. En effet , Byakuya avait utilisé sa technique qu'il avait baptisée Tenken, et qui consistait a concentrer toutes ses forces dans un seul et unique coup pour détruire tout ce qui se trouvait sur son passage, en général, il ne s'en servait que quand son adversaire ne pouvait plus bouger et ce pour éviter d'avoir a transporté le corps de sa cible qui serait alors méconnaissable. Néamoins, le Kuchiki savait que Sophy avait trouvé le moyen d'esquiver le coup en lui-meme , mais par contre le coup de Byakuya n'était pas terminé puisque son sabre frappa le sol en provoquant une gigantesque explosion qui dévasta completement le sol et un énorme nuage de terre et de poussiere se souleva du sol dépassant ainsi la cime des plus grands arbres de l'Archipel de Shabondy. Les yeux toujours fermés , Byakuya se demandait si Sophy avait subi les dégats du a l'explosion ou pas, mais il ne comptait pas s'arreter la car lorsque son Mantra lui indiqua l'endroit ou se trouvait Sophy, il fit alors un mouvement a l'horizontal avec son sabre et ....

"Senkei !!!"


Il ne bougea pas de l'endroit ou il était, bien qu'il se trouvait toujours a l'intérieur du nuage de terre et de poussiere , plus précisément en son centre , mais il se doutait que Sophy avait du s'éloigner de ce nuage pour tenter de repérer le Kuchiki, mais il pouvait tres bien se tromper, car son Mantra savait ou se trouvait le corps de Sophy, mais pas si elle se trouvait derriere un arbre ou a l'extérieur du nuage de poussiere ou pas. Il visualisait Sophy, mais pas le décor autour d'elle, puisqu'il fermait les yeux et qu'en plus le nuage de poussiere aurait empeché ses yeux de la voir. L'attaque du Kuchiki consistait a mitrailler son adversaire de mini-ondes perforantes faute d'un meilleur terme , car Byakuya enchaina une multitude de coups droit sur Sophy , mais a une certaine distance , ce qui ne changeait rien a son attaque, puisque ce qu'il envoyait a Sophy était a peu pres la meme chose que la multitude coups de poings qu'elle avait enchainé sur lui au début de leur affrontement sauf que l'Amiral attaquait a distance et ses coups ne visaient pas a briser des os , mais plutot a transpercer a divers endroit du corps le corps de Sophy, causant ainsi plusieurs dommages, dont certaines pourraient etre sérieux , provoquant ainsi une hémorragie, tandis que d'autres ne provoqueraient que des hématomes assez consistants sur le corps de la brune. Mais que ce soit des bleus ou des trous , la douleur et les dégats seraient toujours la et donc, a la fin du combat, si bien entendu, elle encaissa l'attaque de plein fouet, elle devrait se faire soigner tres rapidement.

Le Kuchiki lanca donc son attaque droit sur Sophy , c'était comme si il avait tenté de mitrailler Sophy avec des balles provenant d'un fusil tout simple. Byakuya acheva ainsi son attaque et attendit alors patiemment que le nuage de poussiere se dissipe , ce qui ne tarda pas a arriver, le nuage de poussiere se dissipa et on pouvait a présent voir que l'Amiral se trouvait au centre d'un énorme cratere, on aurait pu croire qu'une mini météorite était tombée a l'endroit meme ou il se trouvait, sauf que ce cratere d'une bonne vingtaine de metres de diametre avait été provoqué par l'ancien Vice Amiral de la Marine. Byakuya, toujours au centre du cratere , et les yeux toujours fermés avanca lentement et sentit alors qu'il était en train de monter comme une montagne pour se sortir du trou dans lequel il était. Il y parvint finalement et décida alors d'ouvrir les yeux pour regarder comment était Sophy. Avait-elle été atteint par ses deux attaques dévastatrices qui avaient d'ailleurs eu un gros impact sur l'ile de Shabondy ? Ou avait-elle trouvé un moyen d'éviter ses deux attaques , ce qui, pour etre tout a fait honnete, aurait étonné Byakuya , qui se laissait d'ailleurs rarement surprendre ? Son regard se posa alors sur Sophy et il commenca a la regarder de bas en haut pour observer son état général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Lun 14 Sep 2009, 21:44

Sophy se déchaînait. Peut être était-elle la seule à se déchaîner autant, mais elel s'en foutzit. Elle remarquait les progrès étranges qu'elle avait fait en seulement un seul entraînement qui n'était pas encore terminé. Son Estado Segundo ne faiblissait pas et durait plus longtemps qu'a l'ordinaire, et aucun signe de fatigue ne venait la troubler. De plus, elle utilisait des stratégie diverses et variée pour essayer de surprendre son adversaire, et ce, malgré le Mantra qu'il possédait et qui était d'un niveau bien au dessus du marine qu'elle avait envoyé bouler en un seul coup alors qu'elle avait seulement dix-sept ans. Elle avait maintenant 21 ans, avait toutes ses dents, une petite amie qu'elle chérissait plus que tout au monde, un niveau au combat très apréciable et une volonté de fer, et pourtant, elle n'arrivait pas à faire ce qu'elle voullait faire en ce moment précis.

Ce qu'elle tenait tant à faire en ce moment précis, c'était quelque chose de très simple: toucher l'amiral au ùmoins une fois, pour se prouver qu'elle n'était pas si nulle que ça et qu'elle était sur la bonne voie, qu'elle pourrait biebntôt protéger ses amis comme il le faut, les protéger contre toutes les grandes puissances de ce monde. Elle savait qu'elle n'y était pas encore, sinon l'amiral serait déja KO, soyons lmogique, mais elle ne savait pas où elle en était par rapport à Millia ou Davy, ou encore Yun. Elle savait que sa force et sa rapidité avait dépassé beaucoup de gens qu'avant, elle n'arrivait pas à toucher, elle s'était grandement améliorée en peu de temps, et la encore, elle s'améliorait. Kuchiki Byakuya ne montrait aucun signe de contentement, d'amusement, ou d'envie de tuer. La jeune femme ne savait donc pas ce qu'il avait en tête. La combattait-il pour la faire progresser de son plein gré ou bien est ce qu'elle progressait toute seule en entrant dans le jeu que l'Amiral avait si bien proposé? La porteuse du D. n'en savait rien, mais en donnant son Jet Canon, elle décidait qu'elle s'en foutait.

Car elle devait se concentrer, car Byakuya avait tout éviter, et avait même répété sa technique d'esquive qui avait provoqué l'explosion d'une pauvre buche de bois qui n'avait rien demandé à personne. Malgré son échec, Sophy eut un sourire, la première fois qu'il l'avait utilisé, l'Amiral voulait se vanter, mais cette fois, est ce que sa fameuse technique avait été utilisée pour se vanter encore une fois ou parce que le coup de Sophy était trop rapide pour tenter une esquive normale? Encore une question sans réponse mais qui laissait un léger espoir à la jeune femme, encore un peu et elle y arriverait peut être. En attendant, Byakuya avait disparut. Sophy ne bougea pas la tête, son regard allant dans toutes les direction. *la chanson "cette année la" se lance* En haut!! (Toudoumdadoum) En bas! (Toudoumdadoum) A gauche!! (Toudoudadoum) A droite!! (Toumdadoum) *fin de la chanson* Bref, vous aurez compris ce que faisaient les yeux de Sophy. Mais le regard était le sens qu'elle utilisait le moins. L'ouîe, l'odeur et son sixième sens que chacun avait au plus profond de soit-même, c'est à dire, l'instinct, tournaient à plein régime si je puis dire. En effet, elle cherchait Byakuya avec des signes qui pourraient le trahir, mais rien ne vint, mis à part...


- Plus que 2 tentatives Sophy.

La voix de son adversaire ne la surpris pas, mais elle se tourna avec la rapidité de son Estado Segundo à plein régime vers lui. Fumante, et rougeoyante, elle attendait qu'il attaque qui n'allait pas tarder à arriver, elle le sentait. Le fait qu'il tienne son sabre levé comme ça était un signe, pour sophy, tout était clair: si elle se prebnait la prochaine attaque, elle allait morfler. Et Morfler grave! Soudain il disparut et réaparrut directement un mètre devant elle tout en donnant un grand bon et puissant coup de sabre sur la jeune femme quiserait réduite en charpie si elle se le prenait. Le sabre était à un millimètre de son front lorsqu'elle bougea ultrarapidement, perdant quelques cheveux, coupé par le sabre. La suite fut confuse car toute la zone explosa au momentoù le sabre touchait le sol et Sophy fut catapultée en arrière tandis qu'elle se protégeait le visage de ses bras. La situation était critiqu car elle était à moitié assomée lorsqu'elle émergea du nuage de poussière dans les airs. Mais elle se repris vite et usant du Geppou, elle replongea dans le nuage et se positionna derrière un arbre pour souffler deux minutes et bien reprendre ses esprits. L'atque avait été, comme elle l'avait prédit, très très puissante. Et elle était sûre que l'Amiral n'avait pas tout donné,si il avait voulut la tuer, elle serait déja morte. Ou peut être pas...Mais elle ne pu se reposer sur ses lauriers car ce n'était pas finit. Byakuya l'avait repéré grâce à son mantra. Sophy eut un sourire au lieu de paniquer.

' C'est le moment...'

- Vibro Vibro No Jet Finta Instintiva!

C'est la que Sophy fit quelque chose qu'on voyait rarement: elle vida complètement son esprit, aucune pensée, aucune émotion n'était présente en elle. Elle était debout à côté de l'arbre et évitait toutes les petites onde sperforantes que lui lançait l'Amiral d'une façon bizarre. elle se contortionnait, faisait des pirouettes étranges, et lorsque l'arbre tomba à cause de la multitude de coup qu'il avait reçut, Sophy l'évita instinctivement d'un grand bont. Le fait qu'elle ne pense devait la rendre invisible aux yeux de Byakuya vu que le Mantra ne fonctionnait plus et que la poussière était bien présente. Et fut au moment où la poussière se volatilisa qu'elle repris conscience d'elle même. Malgré ses esquives rapides, elle avait pris un serieux coup dans l'épaule gauche, mais elle ne sentait pas vraiment la douleur, car elle était fixée sur Byakuya. Elle sourit.

- Je suis pas la seule à échouer.. Ou presque. Me reste deux tentatives, hein? Yosh...

Ce qui suivit arriva alors qu'elle suivait son instinct. Tendant les bras devant elle, elle tournoya à nouveau, recréant une anorme bulle d'air sans même prononcer le nom de la technique. Elle l'avait créé, a son propre étonnement, assez facilement, comme si elle n'avait pas besoin de forcer. Souriante, elle lança son attaque, qui s'éparpilla autour d'elle, visant au passage l'amiral. Et la, sophy ne lésina pas. Elle fonça.

Il faut préciser que la jeune femme n'avait jamais été très futée, la stratégie n'étant pas son fort. Lorsqu'elle ne combattait pas, elle buvait ou fumait des clopes ni peu ni assez, rigolait, ou s'entraînait. Enfin, ça, c'était lm'ancienne Sophy. La Sophy actuelle était un tantinet différente, surtout depuis son entrevue avec le bouddha. L'envie de rire avait disparut de son esprit et elle avait tout fait pour devenir plus forte et les sauver, tous. Elle ne riait plus, buvait beaucoup moins, mais fumait toujours autant pour déstresser. Et elle s'entraînait plus que jamais. Pourtant, malgré tous ses cobmats et ses durs entraînements, la jeune femme ne parvenait pas a faire de plans d'attaques lorsqu'elle combattait. toutes els feintes, les diversions et les coups formidables qu'elle utilisait, elle ne les prévoyait pas. Instinctivement, elle savait ce qu'elle devait faire, la solution venait d'elle même. C'était étrange, mais comme ça, elle n'avait pas besoin de réfléchir comme ses personnes qui établissaient des stratégie celon les forces et faiblesses de leurs adversaire. Ca, elle le faisait instinctivement. C'est donc pour cela qu'en plein millia de sa course rapide vers Byakuya elle vida son esprit. Et automatiquement, elle s'arrêta.

La poussière qu'il y avait empêchait l'Amiral de la voir et son mantra ne servait à rien lorsque que son adversaire n'était plus conscient de ses actes. Elle resta comme ça le temps que Byakuya se demande où elle était et comment elle pouvait foncer sur lui tout en vidant son esprit, ce qui n'était pas le cas puisqu'elle s'était arrêtée, Et soudainement, elle repris conscience et fonça sur Byakuya, se retouvait agenouillée devant lui, tournant sur elle même pour faire une balayette et le faire tomber. Elle comptait sur l'effet de surprise pour l'avoir, mais elle ne s'arrêta pas la. Ne sachant même pas si il était tombé ou pas, elle fit de nouveau un tour en levant bien haut sa jambe et l'abattit à l'endroit ou pourrait se trouver l'Amiral, qu'il soit couché ou debout, sauf si il s'était barré. Le coup provoqua un véritable nuage de poussière, bien minable comparé a celui qu'avait fait l'amiral un peu plus tôt, mais qui prouvait que son coup était redoutable.

Puis elle se retira d'une impulsion du pied, se déplaçant depuis tout à l'heure de cette manière, puis resta à une dizaine de mètres de l'amiral, attendant que le nuage se lève pour voir si elle l'avait eu. Elle espérait que la surprise avait eu son effet, sinon, et bah tant pis, la jeune femme aurait juste confirmation que cet homme n'était pas humain...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mer 16 Sep 2009, 19:55

Le combat commencait a devenir vraiment sérieux , surtout depuis que le nouvel Amiral de la marine avait décidé de riposter lors des attaques de Sophy, plutot que de se contenter d'esquiver, ce qui a force devenait vraiment lassant meme surtout pour Byakuya qui détestait la routine en général. Le fait d'annoncer clairement a Sophy ses intentions avait pour premier but de la faire réfléchir pour qu'il sache si elle était vraiment déterminée a faire des progres ou pas , le second but était de la pousser a bout pour qu'elle donne vraiment tout ce qu'elle a quite a mourir a la fin de ses 6 tentatives. Si jamais Byakuya la tuait a la fin du jeu, elle serait au moins morte dignement , c'était-a-dire, en combattant au maximum de ses capacités et donc de la meilleure des manieres meme si le combat n'allait que dans un seul et unique sens depuis le début. Byakuya n'était pas blessé et ne respirait pas comme un buffle a cause de la fatigue, a vrai dire il n'était pas fatigué physiquement, mais bientot il le serait peut-etre mentalement, la raison vous le saurez peut-etre par la suite, sinon vous n'aurez qu'a tenter de deviner. Le jeune homme respirait donc calmement inspirant et expirant presque inconsciemment , son souffle était quasiment imperceptible, c'était comme s'il venait tout juste de se lever.

Mais n'allez pas croire que Byakuya était le seul a tre indélébile et sans trace de blessure physique, car Sophy n'avait aucune égratinure non plus, elle avait beau affronté un adversaire de tres loin supérieur a elle, elle arrivait a tenir le choc esquivant et parant les techniques du Kuchiki avec une aisance remarquable. La seule chose qui semblait l'éprouver physiquement était le fait de sauter partout pour tenter de frapper au moins une fois son adversaire, et elle avait d'ailleurs pris pour cible le visage de ce dernier, pourtant elle pourrai tenter de frapper ailleurs. Puisque n'importe qui ferait 10 fois plus d'efforts pour tenter d'esquiver un coup au visage qu'un coup au corps, c'était une question d'instinct de préservation. Mais la technique particuliere de Sophy qu'elle avait utilisé avec son fruit du démon semblait également dangereuse pour son corps et elle en garderait certainement des séquelles apres le combat, surtout qu'elle rougeoyait de plus en plus a chaque nouvelle tentative d'attaque sur Byakuya, celui-ci avait d'ailleurs compris que l'activation sanguine de cette derniere était en surchauffe ce qui lui permettait d'amélirorer ses prouesses physiques bien qu'en l'état actuel des choses, cela ne lui était pas vraiment utile. Elle était a présent plus rapide qu'auparavant et plus le combat avancait plus elle réfléchissait vite et bien pour trouver la faille dans la garde du Kuchiki, la question par contre était de savoir si sa défense avait une faille , car le Kuchiki avait souvent réfléchit a la question et la chose qu'il savait, c'était qu'une personne moins rapide que lui avait peu de chance de le toucher ne serait-ce qu'une fois peu importait son niveau.

Néanmoins, cette confiance presque aveugle en son don héréditaire allait certainement le perdre un jour ou l'autre lorsqu'il croiserait un adversaire bien plus malin que lui et capable de réfléchir a plusieurs choses en meme temps, ou alors une personne faisant mine d'etre moins rapide que lui alors que la vérité était tout autre. Mais encore, a force de prendre ses adversaires de haut , viendrait le jour ou cette arrogance viendrait a bout de l'Amiral , lorsque son adversaire en profiterait pour faire de ce défaut un gros avantage pour lui. Mais reprenons a présent le cours actuel du combat, car juste apres avoir esquivé une nouvelle fois le double coup de poing de Sophy avec sa permutation, il avait contre-attaqué avec un coup de sabre direct et composé uniquement de force brute. Le coup faillit réduire Sophy en poussiere , mais celle-ci réussit a esquiver de justesse perdant uniquement quelque cheveux au passage. L'explosion qui résulta du coup du Kuchiki détruisit un bon quart de la zone de combat laissant un gros cratere en plein mileu de l'ile de Shabondy. Sophy fut littéralement soufflée par l'explosion et s'envola vers d'autres cieuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux !!!!!! Mais elle ré-atterrit sur le sol et eut l'intelligence , ce qui était plutot surprenant venant de sa part de se cacher derriere un arbre ce qui lui fournissait donc une couche de protection supplémentaire en cas d'attaque surprise de Byakuya. Attaque surprise qui pourrait plutot porter le nom d'attaque-éclair puisqu'il lanca une nouvelle attaque quelques instants apres que Sophy ait atterri.

L'attaque était composée d'une multitude de mini-ondes perforantes dont certaines furent carrément stoppés par l'épaisseur de l'arbre derriere lequel était caché Sophy, tandis que d'autres transpercaient le tronc de l'arbre , mais perdant ainsi de leur puissance pour frapper Sophy qui avait d'ailleurs disparu du champs de vision du Kuchiki pendant le temps de son attaque seule la derniere frappa Sophy a l'épaule. L'arbre tomba provoquant ainsi un grand bruit et la nuage de poussiere fut finalement dissipé, il était temps d'ailleurs, car Byakuya avait finalement rouvert les yeux pour observer les dégats de son attaque, meme si pendant les instants ou il avait perdu Sophy de son Mantra il s'était douté qu'elle avait fait quelquechose de spéciale justement pour éviter l'attaque du Kuchiki. Elle souriait et déclara a l'Amiral qu'elle n'était pas la seule a échouer lors de ses attaques, mais elle se corrigea en précisant "presque" , en effet il avait remarqué l'hématome sur l'épaule gauche de la jeune fille, qui semblait ne pas y faire attention. Byakuya le prit comme si elle lui disait que si lui ne s'y mettait pas a fond aussi, il n'arriverait pas a la blesser vraiment lui non plus. Tenant toujours son sabre dans sa main, il observa Sophy qui se remettait a jouer les toupis , il se demandait comment cela se faisait qu'elle n'ait pas la tete qui tourne a force de tourner comme cela. Mais il eut pas le temps de faire sa remarque qu'une bourrasque jaillit du corps de Sophy de tous les cotés attaquant donc par la meme Byakuya. Celui-ci fit simplement un grand saut en arriere tout en regardant bien ou se trouvait Sophy pour évaluer la distance qui les séparait car avec cette attaque elle avait de nouveau créer un nuage de poussiere.

La bourrasque continua sa course vers lui lorsqu'il atterrit et avec un simple Zangetsu il fendit l'attaque en deux , avant de sentir avec son Mantra que Sophy se mettait a courir vers lui, il attendit donc sagement les yeux fermés pour ne pas prendre de poussiere dans l'oeil. Sauf qu'en plein milieu de sa course la jeune brune s'arreta nette, et franchement il suffisait d'avoir un tant soit peu de jugeotte pour savoir qu'on ne pouvait pas bouger sans penser neserait-ce qu'une infime seconde, et donc , mis a part pour les réflexes du corps humain, il avait compris sans grand mal que Sophy restait debout a quelques metres de lui sans rien faire d'autres que respirer inconsciemment. Elle fonca alors d'un coup sur Byakuya, inutile de préciser ce qui se passa ensuite puisqu'en rebougeant de nouveau, elle s'était remis a penser et donc il vit la balayette de Sophy venir , il fit un grand saut en l'air et atterrit alors sur la branche d'un arbre, sachant que de toutes facons, elle ne le voyait et donc son coup qui avait pour but d'affaiblit la perception de Byakuya se retourna contre son utilisateur. Surtout que Byakuya aurait pu profiter du fait qu'elle donne un coup de pied dans le vent, puisque son adversaire s'était fait la malle , pour l'attaquer par surprise, mais il préférait que celle-ci voit son adversaire venir ou alors qu'elle le voit un instant avant de se faire attaquer, car Byakuya avait envie d'en finir avec ce combat , il passait donc au niveau supérieur. Disons que si Byakuya se battait avant avec le niveau d'un colonel tres puissant voire meme d'un sous-amiral, il décida de passer au niveau d'un vice-amiral , soit le niveau qu'il possédait lors de son combat contre Wilyan Olonai , un ancien corsaire anciennement primé a 300 Millions de berry's.

Autant dire que ce niveau était clairement au-dessus de celui d'un lieutenant colonel , bien qu'il savait que Sophy pourrait avec quelques efforts en plus affronter un colonel d'égal a égal apres cette entrevue, si elle y survivait bien sur. Byakuya atterrit au sol apres le coup de Sophy et lorsque le nuage de poussiere fut dissipé, il observait son adversaire avec un sourire , cette fois-ci celui-ci était un vrai , c'était celui qu'il avait lorsqu'il s'amusait, meme si Sophy pourrait certainement le prendre pour le signe d'un prochain acte véritablement sanglant pour elle, car il ne sortait que tres rarement ce sourire-la. Il déclara donc.

"Il ne te reste plus qu'une seule tentative et je voulais te féliciter pour ta persévérance et les progres que tu as du remarqué que tu avais fait depuis le début du jeu. Néanmoins j'ai décidé de hausser le niveau et de t'attaquer disons sérieusement pour que tu aies une idée aussi petite soit-elle de mon vértible niveau, j'espere au moins que tu auras le temps de voir mon attaque, avant de tomber KO ou meme morte !!!
Ekisaigo !"

Juste apres avoir pronconcé ce mot, il se déplaca tres vite et sans un seul bruit et atterrit derriere Sophy, son coup avait déja été porté , mais peut-etre que Sophy mettrait plus de temps que prévu pour s'en rendre compte. Il l'avait attaqué a l'épaule pour la lui trancher et ainsi l'empecher de continuer le combat a cause de l'hémorragie et surtout de la douleur causé par l'attaque. Ce qu'il voulait, c'était terminé le combat, mais peut-etre que Sophy avait eu le temps de se décaler pour esquiver un peu des dégats ou alors elle avait empiré les dégats de l'attaque de Byakuya en tentant justement de l'esquiver. L'Amiral de la marine rengaina juste apres avoir esquissé un mouvement sec et rapide de son sabre dans le vent pour retirer une chose liquide qui commencait a couler dessus. Une fois son sabre rengainé, il se disait que le jeu était terminé , mais il se trompait a moitié , car la fin du combat n'était pas encore arrivée , il avait sous-estimé son adversaire une nouvelle fois, mais celui-ci n'était pas n'importe qui, c'était Asashi D. Sophy , une jeune femme bien plus solide qu'il n'y paraissait. Il se retourna donc vers Sophy pour observer l'ampleur de son attaque, une surprise de taille l'attendait, c'
était sure et certain et cela en surprendrait plus d'un....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mer 16 Sep 2009, 22:39

Un bleu? Rien que ça? L'attaque éclair de Byakuya n'avait pas vraiment affecté Sophy, ou alors elle avait eu une chance monstrueuse. En même temps, elle n'avait pas vraiment été maîtresse de cette excelente prouesse que représentait l'esquive de l'attaque d'un Amiral de la Marine. En effet, ayant reconnu la faiblesse du Mantra, elle avait vidé son esprit et s'était contentée d'éviter les attaques unes à unes instinctivement. Cette solution était rapide simple et très efficace, mais elle avait un inconvéniant majeur: en contrepartie, la jeune femme ne pouvait pas attaquer car il fallait qu'elle soit consciente de ses actes pour cela. Cela l'ennuyait car c'était surtout dans le domaine de l'attaque qu'elle en avait besoin car, il fallait l'avouer, elle n'arrivait pas du tout à le toucher.

Il était rapide et avait son fichu Mantra. Si cela l'ennuyait, la porteuse du D. ne considérait pourtant pas cette faculeté comme une tricherie. Après tout, elle avait bien une volonté de combattre hors du commun et personne ne l'avait traité de tricheuse pour autant lorsqu'elle continuait de se battre même lorsqu'elle était à bout. C'est pour cela qu'elle acceptait le don de l'amiral avec calme et se concentrait pour essayer de limiter ses effets. C'est donc comme ça qu'elle décida d'essayer de le surprendre. Pour celan, il fallait de la poussière,et la jeune femme brune avait exactement ce qu'il lui fallait pour ça. Et ni une, ni deux, elle retournoya sur elle même à une vitesse astronomique tout en envoyant de l'air de tous les côtés. L'attaque ne toucha pas Byakuya car il la cotnra facilement, mais il y eut beaucoup de poussière. L'amiral avait son mantra pour la repérer, et elle n'avait que la mémoire. Elle se souvenait avec exactitude 'lendroit ou se trouvait l'amiral malgré la poussière et elle avait donc foncé tout en vidant son esprit pour devenir invisible au mantra. L'effet fut qu'elle s'arrêta automatiquement, mais elle le savait depuis le début. Elle espérait que l'amiral pense qu'elle avait une technique qui lui permettait de pouvoir courrir l'esprit vide, espérant ainsi le surprendre.

Puis elle repris le contrôle et fonça sur Bakuya en espérant que ça marche. non seulement sa baleyette n'eut aucun effet, maisen plus, elle donna un coup pour rien. Après s'êtredéplacée rapidement en arrière pour éviter toute contre-attaque, l'ex-marine eut confirmation de ce qu'elle pensait: un Amiral, c'était pas humain. Mais bon, si vous vous attendiez à ce que ça refroidisse une tête brûlée, vous vous mettiez le dois dans le cul jusqu'a l'épaule! Car notre chère amie... Souriait en regardant autour d'elle dans la poussière, s'attendant à voir surgir un homme aux cheveux bruns, le visage ferme une épée à la main... Mais rien ne vint. Toujours souriante, toujours rougeoyante, toujours fumante, elle attendit que la poussière se dissipe et la, elle montra enfin un signe de faiblesse: elle se mit à haleter. Son corp ne pourrait plus supporter la pression bien longtemps. Le combat allait bientôt finir, Sophy le sentait... C'était obligé.

La poussière se dissipa lentement, et la jeune femme se mit en garde, prête à riposter, mais rien ne vint encore une fois. Le cherchant des yeux, elle le trouva, sur une branche d'arbre, la regardant avec un grand sourire que Sophy lui rendit. C'était pas des petits souriren, c'était des signes qu'ils combattaient serieusement et aimaient ça. En tout cas, la jeune femme adorait ça, combattre quelqu'un dimmensément fort, de risquer sa peau pour rien, oubliant tous les problèmes de la vie un instant.. Oublier le Bouddha, oublier Millia, oublier Kyo et Marie Joa, oublier Alabasta qui était tombé pour Oswin D. Janus, oublier les sacrifices, les défaites et les victoires. Se concentrer uniquement sur une chose l'aidait, en quelques sortesn, à se sentir mieux et a véritablement s'améliorer. Dans ce combat, elle avait rattrapé son retard et composé les techniques qu'elle aurait pu créer bien avant mais qui n'apparaissaient pas dans son esprit alors troublé...

Puis Byakuya finit par parler. Il ne lui restait plus qu'une seule tentative, plus qu'une seule cigarette. Il la félicita pour tout ce qu'elle avait fait, de ses progrès qu'elle même avait remarqué. Puis il dit quelque chose qui accentua le regard de Sophy alors que son Estado Segunndo redoublait encore de puissance tandis qu'elle se préparait. Il allait attaquer plus serieusement. Et il attaqua plus serieusement. L'action dura une fraction de seconde, mais pour elle, cela dura une éternité.

Elle vit clairement l'amiral foncer sur elle à une vitesse incroyablement supérieure à la sienne, le sabre levé. Elle eut tout juste le temps de se déplacer sur le côté pour éviter de se faire emporter son bras entier. Son visage conservait une trace de son sourire qui s'effaçait pour devenir une grimace de douleur. Son épaule resta entière. son bras lui, ne le resta malheuresement pas... L'Amiral secoua son sabre, envoyant le sang présent sur sa lame au sol avant de rengainer tandis que quelque chose tombait à terre avec un bruit mat. Puis il y eut un bruit de déchirement tandis qu'une pleinte semblait étouffée. Sophy avait déchiré avec son bras valide tout le bas de son t shirt, le racoucissant de manière considérable et s'en servit comme bandage pour empêcher le seng de couler de ce qu'il restait de son bras coupé un peu au dessus du coude. Son Estado Segundo avait cessé pur éviter qu'elle ne perde trop de sang, mais elle ne tiendrais pas longtemps avant de succomber. Mais qui voudrais aider une femme comme elle à s'en sortir? Elle était dans une organisation de tueurs à gages et avait clairemet montré son opposition à la marine, l'ordre mondial! L'air calme une fois la douleur passé, elle se retourna vers Byakya qui la regarda, manifestement étonné, reprendre une position de combat, le débardeur cachant à peine sa poitrine.

- Ce n'est pas finit, il me reste encore un bras et deux jambes et surtout une tentative! Dans tous les cas, je crève, alors autant aller jusqu'au bout du jeu... Non? De toutes façons... Je n'abandonnerais pas... Estado Segundo!!!!!!!!

Et de la vapeur s'éleva de nouveau d'elle avec plus de panache que jamais, elle fut plus rouge que jamais, son visage exprimait à la fois la douleur, la concentration et bizarrement... la joie. La joie de mourir au combat, comme elle l'avait toujours souhaité. Depuis le début de sa vien, elle savait qu'elle ne mourrais pas de vieillesse, alors autant crever à 21 ans, un âge où l'ont a encore toutes ses dents! Souriant intérieurement à cette pensée, Zophy fusa, plus rapidement que jamais s'arrêta à deux mètre de l'amiral, se penchant en avant, prenant appui sur une jambe, l'autre élevée en arrière comme si elle allait shouter dans un ballon. elle savait que le Mantra pouvait ire les gestes qu'elle allait effectuer, mais il ne pouvait pas savoir ce qui en résulterait. Dans une rapidité et une puissance phénoménale, elle donna une grand coup de pied remontant en diagonale. quelque chose partit, mais Sophy avait l'air déçue, comme si son attaque foirait.

Elle n'avait pas denom pour cette attaque, mais ce qui était sur c'était quelle n'était pas déçue parce qu'elle avait foiré, normal vu qu'elle avait réussit, mais c'était aps très visible et ça l'enchantait pas. Carelle avait envoyé une véritable lame d'air avec son pied, mais pas un truc ressemblant au Rankyaua, non. Cane se voyait pratiquement pas et c'était pas tellement tranchant, ça faisait juste très mal à quise le prenait. Mais ce n'était pas finit. Un coup d'oeil à son bandage lui indiqua qu'elle perdait pas mal de sang, a en croire le tissu fumant qui gouttait. La prochaine attaque allait être la dernière. Disparaissant de nouveau, elle réaparrut en l'air, un peu au dessus et à droite de Byakuya, la jambe gauche levée.

- Jet Akuma No Mooda!

Et envoya son pied en direction du cou de l'Amiral à une vitesse impressionante pile au momentou la lame quasi invisible arrivait. Sans attendre d'en voir le résultat, elle disparut pour se retrouver quelque mètre plus loins, faisant cesser sa suractivité corporelle et restant la, debout et pantelante, l'air vraiment fatiguée mais heureuse. Etait-ce la dernière offenseive qu'elle avait menée de sa vie? Nous le saurons un peu plus tard...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Sam 19 Sep 2009, 15:58

Etait-ce la , la fin de ce combat qui durait depuis environ une bonne quinzaine de minutes maintenant ? Etait-ce la, tout ce dont Asashi D. Sophy , une officier de l'organisation Ashura , soit une sorte de bras-droit de Kyo , était capable face a un adversaire d'un tel calibre ? Ou alors était-ce la fin de la vie de Sophy qui aurait vécu plus de 20 ans seulement, elle aurait connu l'amour avant de mourir , mais peut-etre que celle qui aimait Sophy l'accompagnerait alors dans la mort apres avoir appris la nouvelle ? Enfin derniere option, était-ce la , le moment de vérité de ce combat , celui ou tout se jouerait sur une seule et unique chose , la volonté infaillible de Sophy quelque soit sa blessure et quelque soit l'adversaire qu'elle affrontait ? La réponse , vous la verrez de vos propres yeux en observant la suite de ce combat qui cachait encore une belle surprise et meme une surprise de taille pour l'Amiral Kuchiki Byakuya qui a la base était simplement venu pour se promener un petit peu et pour respirer un air différent de celui de son bureau et du Quartier Général de la Marine. Et son intention avait été quelque peu modifié en cours de route, avec la présence de Sophy et de Millia qui était d'ailleurs partie depuis un bon moment maintenant. Que faisait-elle avec ce félin a ses pieds ? Et quelle avait été la véritable raison pour que Sophy s'énerve comme cela contre Byakuya ? Car il resta sceptique face au fait qu'elle le hait simplement parce qu'il faisait partie de l'Etat-Major, il savait que ce n'était pas une raison valable.

Plus tot dans le combat, Byakuya avait évité les deux nouvelles tentatives d'attaque de la jeune fille , qui avait cru que l'avoir par surprise avec une attaque rapide au dernier moment serait la solution, mais c'était sous-estimer a la fois l'Amiral , mais aussi le don inné de cet homme qui avait fait face a de nombreux adversaires depuis qu'il était entré dans la Marine. Nombreux étaient ses adversaires qui avaient finalement été vaincu sans réussir a comprendre comment il avait fait pour esquiver et parer tous leurs coups , pourtant certains d'entre eux étaient plus puissants que la Sophy actuel qui avait deviné son don , sans doute parce qu'elle y avait déja eu affaire. Car sinon , elle aurait tres bien pu penser que c'était du au pouvoir d'un fruit du démon, mais non , elle avait bien utilisé le mot don pour le complimenter et pas pouvoir. Parce que la nature du pouvoir du Kuchiki était tout autre , en effet , il avait bien obtenu les pouvoirs d'un fruit du démon quelques années plus tot, mais seul Sengoku , Kuzan , Borsalino , Sakazuki et certains membres de l'équipage du Kido , mais aussi Akeno Samishii savaient a présent quelle était la nature de son pouvoir. Autant dire moins d'une dizaine de personnes , ce qui était un gros avantage, meme si en général il n'utilisait ses pouvoirs que contre un adversaire de son niveau ou quand il affrontait plusieurs ennemies et qu'il jugeait que l'un d'entre eux était plus dangereux que les autres sans pour autant qu'il soit le Capitaine de l'équipage. Sinon il combattait au sabre , car c'était son arme de prédilection, elle lui permettait de combattre au corps-a-corps ses adversaires , de les trancher et de les transpercer pour infliger de gros dégats a son adversaire, le seul probleme était que la zone de combat était remplie de sang quand il la quittait en général et ce combat ne ferait pas exception.

Byakuya s'était ensuite remis en face de Sophy pour lui annoncer qu'il ne lui restait plus qu'une seule tentative et qu'il allait hausser le niveau, il affirma ensuite qu'elle avait fait de gros progres , et qu'il espérait qu'elle aurait le temps de voir la prochaine de Byakuya arriver. Aussitot dit , aussitot fait comme on dit , moins d'une seconde apres avoir prononcé le nom de son attaque, il se retrouva derriere la Asashi, il faisait un mouvement sec avec son sabre avant de le rengainer, retirant ainsi le sang de Sophy qui s'était répandu sur la plus belle lame du monde, il ne voulait surtout pas la souiller, d'ailleurs il devrait bientot retourner acheter des produits pour nettoyer son sabre. Il avait clairement vu Sophy se décaler sur le coté pour éviter de se prendre toute l'attaque et elle perdit ainsi la moitié de son bras qui s'envola avant de tomber au sol avec un bruit de chute. Mais au meme instant, Sophy avait déchiré le bas de son débardeur , enfin plutot les 3/5 de son débardeur vu que ce qu'il en restait couvrait a peine sa poitrine, si c'était une stratégie pour distraire le Kuchiki, c'était raté, car en combat, il ne se laissait pas distraire par ce genre de chose subtile. La seule chose qui avait surpris l'Amiral au point de briser totalement son mantra , sans qu'il ne s'en rende compte , c'était que Sophy avait bandé sa blessure et qu'elle se remettait déja en garde pour la suite, a croire qu'elle avait oublié la plainte qu'elle venait tout juste de pousser , en tentant de la retenir un peu. Ce gémissement aurait pu provoquer un froid sur n'importe qui , mais le Kuchiki restait de marbre, apres tout , c'était elle qui avait accepté d'affronter l'Amiral et si sa avait été un autre Amiral que le jeune brun , elle serait déja morte depuis longtemps. Mais il avait su se montrer clément et elle aurait du en profiter , mais a la place , elle voulut continuer sans abandonner, elle avait été stupide et elle en payait le prix.

Le regard de Byakuya se jeta alors dans celui de Sophy qui le regardait avec une rage non dissimulée , ainsi qu'une détermination tout a fait admirable, il était claire qu'elle était prete a mourir , mais pas avant d'avoir réussi le jeu et donc de toucher son adversaire au moins une fois. Elle déclara au Kuchiki qu'elle avait toujours un bras et 2 jambes et que de toutes facons elle n'avait absolument rien a perdre en continuant , vu que l'hémorragie causé par son attaque aurait de toutes facons raison d'elle. Vu que personne n'accepterait de la soigner et que le bandage ne faisait que retarder l'échéance , elle mourrait bientot d'anémie. Elle dit ensuite qu'elle n'abandonnerait pas avant de ré-utiliser son état second qu'elle avait annulé pour éviter que son sang ne se vide d'un coup par la blessure a son bras. A présent , elle se fichait de tout et Byakuya resta la bouche bée a la regarder devenir completement rouge et lui foncer dessus a toute vitesse, il reprit alors ses esprits au moment ou elle shootait le vent dans sa direction. Il avait l'habitude des ondes envoyées par des coups de sabres ou de poings, donc il n'avait qu'a se concentrer sur le bruit que faisait le vent en foncant dans sa direction pour le parer, il dégaina alors rapidement son sabre et détruisit l'onde de choc assez facilement quand juste a sa droite il sentit l'ombre de Sophy plus imposante que jamais la jambe gauche levée, il se rendit alors compte que son Mantra avait été désactivé, il ne pourrait pas l'esquiver et au mieux il pourrait éviter un coup mortel. Elle visait son cou, il eut donc tout juste le temps de se retourner pour placer son bras gauche en opposition et tout sa en un instant, son bras gauche se prit tout la puissance de l'attaque et fut en meme temps ramené vers son épaule avec un choc qui brisa tous les os de son bras avant de finalement se faire éjecter a une bonne dizaine de metres de Sophy.

Il fut projeté au sol et le rasa avant de finalement terminer sa course sur un rocher , mais sa vitesse avait été ralenti par le sol , ce qui fit qu'il s'arreta juste devant le rocher sans vraiment le percuter pour autant. Il ne bougea plus pendant quelques secondes, il regardait le ciel, car il venait de se rendre compte que c'était sans doute la premiere fois qu'il tombait sur le dos dans un combat depuis des années. Il réalisait alors ce que ressentait ces adversaires quand l'inverse se produisait, un sentiment de vulnérabilité et de faiblesse assez conséquent, meme si en l'occurence, son adversaire n'en avait pas profiter, certainement car elle avait pensé que Byakuya esquiverait ou parrait son coup comme auparavant durant tout le combat. Au bout d'une minute et trente-six secondes, il se leva tranquillement , il planta son sabre dans le sol et s'appuya dessus pour se mettre debout, son bras gauche étant completement brisé, il ne pouvait plus s'en servir avant que les os se ressoudent , ce qui prendrait plusieurs mois, c'était les risques du métier quand on était un simple etre humain fragile , bien que tres puissant. Une fois debout, il regarda Sophy qui était revenue a son état normal, elle avait perdu beaucoup de sang a cause de sa technique spéciale et ce n'était plus qu'une question d'heure avant qu'elle ne rende son dernier souffle. Byakuya prit alors la parole.

"Félicitation, ta derniere tentative est un franc succes, tu as réussi non seulement a me porter un coup, mais aussi a me briser entierement mon bras gauche, mais en échange de ta vie malheureusement, vu qu'avec tout le sang que tu as perdu, tu dois savoir qu'il ne te reste que quelques douleureuses heures a vivre. Mais dans le meme temps, te tuer maintenant serait pour toi la meilleure des choses, je t'épargnerais ainsi des heures de souffrances inutiles. C'est donc ce que je vais faire, je te dis adieu Asashi D. Sophy, tu auras été une adversaire valeureuse et qui en valait la peine, ton honneur sera sauf vu que tu auras péri par ma main. J'espere que tu n'as rien laissé derriere toi, car une fois morte , tu ne pourras plus rien faire pour tes proches et tu ne pourras pas savoir ce qui leur arrivera. Tu n'auras plus aucun pouvoir sur quoi que ce soit."


Apres ce petit discours sur ce qu'elle perdrait et gagnerait en mourrant il leva son sabre sur le coté , et déclara alors en fermant les yeux.

"Repose en paix Sophy ! Nadegiri !"


Le mouvement fut précis et net et cette fois-ci , il avait été bien trop vite pour que Sophy percoive le moindre geste de son attaque. Elle aurait peut-etre remarqué qu'il n'était plus a sa place pendant l'espace d'un dixieme de seconde, mais lorsque le Kuchiki refit son apparition, une chose vola dans les airs et il rengaina son sabre avant de se retourner une derniere fois. Que s'était-il passé ? Personne n'en avait aucune idée dans toute l'Archipel de Shabondy ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Dim 20 Sep 2009, 22:54

Etait-ce la fin? Telle était la question qui se posait. En effet, la question se posait, car la situation était plus que critique avec une autre offensive de Sophy qui avait lamentablement échoué. Et oui, il est bon de préciser qu'en plus de sous-estimer son adversaire, elle avait également mal réagis face à son mantra. Elle savait qu'un grand choc pouvait le briser, mais elle en savait pas comment surprendre l'Amiral alors elle avait tenté tout et n'importe quoi. Et elle avait misérablement échoué, c'était comme ça, c'était la vie. Puis il avait contre-attaqué, et, contre tout attente, la porteuse du D. ne surpris personne: elle se prit l'attaque de plein fouet, perdant au passage un bras. Malgré la douleur et la plainte a moitié étouffé qu'elle laissa échapper, elle avait eu deux bons réflèxes. D'une part elle avait "désactivé" son Estado Segundo pour éviter de perdre trop de sang d'un coup, puis elle avait immédiatement pansé la blessure en ustilisant pour bandage les 3/4 de son T-shirt. C'était les meilleures réflèxes qu'elle puisse avoir qui prouvaient qu'elle avait été une marine compétente et qu'elle restait une guerrière compétente et qui avait de l'expérience. Et surtout qui retenait les leçons même si elle n'en avait pas l'air.

Cependant, cela ne pouvait pas la sauver. Et oui, la perte de sang et l'hémoragie allaient forcément avoir raison d'elle, sachant que personne sur cet archipel ne pouvait l'aider. Ou plutôt... N'aurait voulu l'aider. Qui voudrait aider une Ashura? Qui voudrait aider celle, qui par le passé, avait faillit frapper un Tenryuubito? Celle qui avait été amie avec des pirates? Avec un Empereur? Hélas, c'était la fin pour elle... alors elle n'avait pas hésité. elle avait tout perdut, et ce qu'elle n'avait aps encore perdut, elle allait le perdre. Millia, ses compagnons d'Ashura, ses amis de la marine, de la piraterie.. Ah ça, c'était sur, Sophy avait vécut pas mal de rencontre, et elle ne regrettais rien de sa vie, sauf une chose: Elle aurait aimé en profiter encore un peu plus. Mais ce n'était pas le moment d'être nostalgique car quelmque instant après, elle lançait son ultime offensive, la dernière de sa vie. Et vu que c'était la dernière, et bien elle décida d'y aller à fond. Estado Segundo pleine puissance,elle avait foncé.

Si la lame d'air provoquée par sa jambe ne donna rien lorsqu'elle attaque, son déplacement rapide qu'elle effectua et le fabuleux coup de pied qu'elle asséna a l'amiral porta ses fruits. En, effet, le fait qu'elle soit encore prête à combattre avait du le surprendre assez pour que son mantra soit interromput sans même qu'il ne s'en rende compte. La jeune femme en était assez fière lorsqu'elle avait vu la stupeur de son adversaire. Mais revenons en au sublime coup de pied de notre chère Sophette. Comme l'avez donc constaté, le mantra de l'amiral étant contré, et sa surprise l'ayant légèrement déconcentré, il ne vit qu'a la dernière seconde l'attaque de Sophy arriver. Byakuya réussit de justesse à éloigner son cou qui était la cible de la jeune officier d'Ashura et tenter de bloquer le coup de pied vibrant de la femme rougoyante qui eut le don d'agir comme si il n'y avait eu aucun obstacle. En effet, le bras de l'amiral fut plaqué contre lui, les os brisé et ce dernier s'envola sur quelques mètre tandis que Sophy remettait pied à terre après s'être déplacée dans les airs histoire d'être en sécurité de toute contre-attaque instantanée. Puis elle resta la, pantelante, pendant que son Estado Segundo cessait son activité. Elle n'en pouvait plus et n'avait plus que quelques heures à vivre. L'amiral se releva, tandis qu'elle souriait. Oui, elle souriait. Elle avait atteint son objectif, quoi de mieux pour crever en beauté? Byakuya finit par prendre la parole.

- Félicitation, ta derniere tentative est un franc succes, tu as réussi non seulement a me porter un coup, mais aussi a me briser entierement mon bras gauche, mais en échange de ta vie malheureusement, vu qu'avec tout le sang que tu as perdu, tu dois savoir qu'il ne te reste que quelques douleureuses heures a vivre. Mais dans le meme temps, te tuer maintenant serait pour toi la meilleure des choses, je t'épargnerais ainsi des heures de souffrances inutiles. C'est donc ce que je vais faire, je te dis adieu Asashi D. Sophy, tu auras été une adversaire valeureuse et qui en valait la peine, ton honneur sera sauf vu que tu auras péri par ma main. J'espere que tu n'as rien laissé derriere toi, car une fois morte , tu ne pourras plus rien faire pour tes proches et tu ne pourras pas savoir ce qui leur arrivera. Tu n'auras plus aucun pouvoir sur quoi que ce soit.

La jeune femme, toujours avec un grand sourire à la Gol D Roger, acquiesca d'un signe de tête. Puis il lui dit de reposer en paix. Ca, c'était plus dur, mais elle opina encore une fois, toujours souriante. C'était bizarre comme elle attendait la mort avec impatience. Quand on savait qu'on allait mourrir, c'était toujours mieux de crever le plus vit possible, histoire de ne plus affrotner les douleurs de la vie, de pouvoir enfin se reposer... C'est pour cela que lorsqu'elle vit Byakuya disparaître soudainement, elle fut heureuse, tout en ayant des souvenirs fugitifs de sa vie passée...

Elle se revoyait embrasser Millia pour la première fois, à Arabasta... Elle revoyait le moment où toutle commando Arashi pleurait, sur une barque, la perte de leur meneur, Arashi Davy... Elle revit le moment où elle le retrouvait, et l'envie de rire qu'elle eut pour la première fois depuis ce qui lui semblait être des siècles... Elle se revit à Arabasta, se battant pour son pays, puis à Troke, se battant pour se prouver à elle même qu'elle pouvait devenir plus forte... Elle revoyait Saya lui foutre une gifle pour avoir quitté la marine... Que de bons souvenirs...

Puis elle se sentit décoller... Ce sang qui coulait de partout... Etait-ce le sien? Avant même d'avoir finit de se poser cette question, ce fut le noir complet... Le corp de Sophy s'écroula a terre, amputé d'un bras et sa tête qui tombait sur le sol quelques mètres plus loins avec un bruit mat et un flot de sang... Asashi D. Sophy était morte.

' C'est tout noir... C'est donc ça mourir? C'est pas si indolore... J'ai mal aux genoux... Où est ce que je suis? '

Bizarrement, notre jeune amie avait peur de ce qu'elle allait découvrir en ouvrant les yeux. Mais la question, en effet, se posait. Pouvait-on ressentir la douleur dans la mort? Pouvait-on sentir le vent faire légèrement flotter nos cheveux? Pouvons nous encore avoir mal au coeur, ressentir le manque de ses proches et la furieuse envie de combattre qui nous anime? Telles étaient les questions que sophyse posait. C'est pour satisfaire sa curiosité qu'elle oublia sa peur et rouvrit ses yeux. Tremblant de tout son corps malgré elle, elle ne chercha même pas à reconnaître l'endroit où elle était, préférant se pencher sur le coté et vomir un bon coup tout en se demandant:

' On peut vomir quand on crève? C'pourrit de crever, c'comme si j'était encore vivante! '

Se redressant en s'essuyant la bouche d'un revers de sa main gantelée, elle reconnus l'archipel Shabondy, avec ses arbes Mangroves, ses bubulles, un amiral qui était assis a environs cinq mètre et qui le regardait calmement... Ca, c'était tout, sauf le paradis. L'endroit était intact, pourtant, c'était l'endroit où ils s'étaient battus... Mais que c'était-il passé? Respirant un peu difficilement après le choc, elle se décida à parler.

- Qu'est ce qui se passe... Je devrais être morte... C'toi qui as fait ça, Kuchiki... Explique moi pourquoi...

Sophy vrilla son regard dans celui de l'Amiral, s'aprêtant à poser la question ultime, celle qui piquait sa curiosité plus que de savoir comment il avait fait tout ça.

- Pourquoi tu ne m'as pas tué?

La jeune femme s'était préparée à mourir, elle avait accepté le fait de mourir, l'avait pris presque pour une délivrance, et pourtant, elle était encore la, tremblant de tous ses membres, survivant encore une fois à un combat dans lequel elle aurait du mourir. Elle ne comprenait pas, elle n'y arrivait pas. Même si elle n'était pas dui genre à vouloir mourrir, elle se demandait pourquoi la mort la rejettait à chaque fois comme ça... Non, il ne fallait pas se demander ça, c'était bien qu'elle soit encore en vie. Mettant un point final à ce dileme, elle se leva tout en cherchant lmachinalement son paquet de cigarettes. C'était vrai qu'elle ne l'avait plus... Soupirant, elle ne se rendit même pas compte que ses jambes ne la soutenaient plus et elle tomba ridiculement sur les fesses, avant de lever les yeux au ciel. Qu'allait-il se passeer maintenant?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kin Taka
Amiral
Amiral
avatar

Nbre de messages : 142
Equipage : EMM
Inscrit le : 15/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
98/100  (98/100)
Fruit du Démon : Gen Gen no Mi
Expérience:
788/800  (788/800)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mar 22 Sep 2009, 01:11

La toute derniere attaque de Sophy avait finalement fonctionné, mais a quel prix ? Il était vrai qu'elle avait causé une blessure sérieuse a l'Amiral ce qui était déja un exploit en soi, mais en meme temps, elle avait completement gaché les dernieres chances de survie déja tres tres minces qui auraient pu lui rester. En effet, pour toutes ses attaques depuis le début du combat , elle avait utilisé son Estado Segundo, soit un mode de combat spécial qui lui permettait d'accroitre considérablement les capacités de son fruit du démon , mais a un prix élevé , car les effets secondaires n'étaient surement pas une simple fatigue , mais bien plus que cela. De plus, c'était justement ce mode spécial qui avait causé sa perte a cause de l'accélaration de la pression sanguine qui était la clé de ce dopage, cet état second avait accéléré et intensifié l'hémorragie causé par l'attaque précédente du Kuchiki qui avait littéralement tranché l'avant-bras de Sophy avec une facilité déconcertante. Une fois ce bras découpé , il avait pensé que Sophy laisserait tomber et ferait tout pour se trouver un médecin, mais en fait , cela n'avait pas du tout été le cas , et c'était la raison pour laquelle son Mantra avait été brisé, car il n'avait plus du tout fait attention au combat et était simplement resté la a regarder Sophy et sa volonté inébranlable , meme avec un bras en moins. Il s'était demandé a ce moment-la ce qui pourrait stopper Sophy , ou la faire abandonner , car si un bras en moins ne suffisait pas, il se doutait que seule la mort ou le découpage des jambes pourraient la forcer a arreter le combat et encore, ce n'était pas sure a 100% !!!

C'est donc en profitant de cette effet de surprise que Sophy réussit a porter un coup d'une violence inouie a Byakuya réduisant ainsi en miettes les os de son bras gauche qui était a présent inutilisable. Il s'était par la suite relevé au bout d'une minute et quelques secondes, avant de commencer a parler, expliquant que comme Sophy allait de toutes les facons mourir d'ici quelques heures et que ce serait lui rendre un service que de la tuer maintenant. Il avait ensuite espéré qu'elle n'ait rien a regretter dans ce monde pour qu'elle ait l'esprit tranquille avant qu'il ne mette fin a ses jours, apres tout elle avait vu Millia pour la derniere fois il avait a peu pres une demie heure maintenant. Sophy avait a présent un sourire au levres, tout comme une certaine personne juste avant de mourir et qui avait fait une immense révélation le jour de son exécution. Sauf que Sophy n'avait pratiquement aucun rapport avec cette homme , mis a part le D dans son nom, qui était d'ailleurs une énigme pour plusieurs chercheurs. On disait que lorsqu'on s'apprétait a mourir on revoyait des scenes de son passé a grande vitesse, peut-etre était-ce le cas pour Sophy , le Kuchiki n'en avait absolument aucune idée vu qu'il ne pouvait pas lire dans les pensées de celle qui lui faisait face. Byakuya leva alors son sabre et disparut totalement du champs de vision de la Asashi , prononcant le mot Nadegiri apres avoir souhaité a Sophy de reposer en paix, c'était des mots qu'il pensait sincerement, car apres tout, il ne voulait pas la tuer au départ, mais elle n'avait pas voulu abandonner donc , c'était un peu de sa faute quand meme.

La technique qu'il venait d'utiliser était sans doute la plus puissante qu'il possédait dans son répertoire, car elle était a la fois rapide et particulierement sanglante en général, surtout quand on savait qu'elle avait permis a l'Amiral de couper Wilyan Olonai en deux, ce qui aurait d'ailleurs causé sa mort , sans les pouvoirs de régénération que lui avaient prodigué son fruit du démon. Donc en l'utilisant a présent contre Sophy, bien qu'il savait qu'elle ne tenterait pas d'esquiver, il faisait en sorte qu'elle ne se rende pas compte de sa mort et donc qu'elle soit rapide et douce en meme temps. Il ré-apparut derriere Sophy et au moment meme ou il rengaina son sabre, la tete de Sophy s'envola dans les airs et un flot de sang jaillit du cou de cette derniere. Autant dire que ce n'était pas tres beau a voir , le corps s'affaissa au sol , tandis que la tete au cheveux bruns de la jeune femme atterrissait au sol avec un petit bruit de chute. C'était la fin de Sophy, une ancienne marine qui avait démissionné pour rejoindre une organisation nommée Ashura, et c'était avant meme de devenir une réelle hors-la-loi qu'elle avait été décapitée par l'Amiral Kuchiki Byakuya ....

Tout a coup , la scene changea completement, on était toujours au meme endroit, mais c'était comme si le combat n'avait jamais vraiment eu lieu, ils étaient toujours dans le coin désert de Shabondy, mais la zone de combat n'avait pas été détruite et tous les arbres étaient a leurs places d'origines. Byakuya Kuchiki était tranquillement installé sur un rocher , assis et il regardait Sophy qui était en sueur et sans doute en état de choc. D'ailleurs quand elle reprit completement connaissance , elle était a genoux au sol et se pencha sur le coté pour vomir, Byakuya ne détourna pas son regard et continua a la fixer pour voir comment elle se remettait du choc et si elle avait compris ce qui s'était passé. Visiblement ce n'était pas le cas , elle se releva essuyant sa bouche d'un revers de gant, elle respira prodondément avant de finalement demander ce qui se passait. Elle réalisa par la suite qu'elle devrait etre morte , avant de demander au Kuchiki si c'était lui qui avait fait cela , enfin elle lui demanda pourquoi. Mais elle ne précisa pas tout a fait cette derniere question, car il fallait bien une fois a cette question , un pourquoi pouvait amener a beaucoup de questions sans réponse , ou alors a une réponse claire et précise. Enfin , posant son regard dans celui de l'Amiral , elle lui posa la question fatidique qui était de savoir pourquoi il ne l'avait pas tué.

*Je vois qu'elle n'a pas trouvé la nature de mes pouvoirs, cela vaut mieux pour la suite, moins de personnes le savent, mieux cela vaudra pour moi. De plus , cette technique m'a un peu épuisée et il vaut mieux que j'en reste la pour le moment.*


En effet, Byakuya était fatigué , non pas a cause du combat qui n'avait pratiquement pas eu lieu réellement, mais a cause du pouvoir de son fruit du démon qui avait des effets sur le mental de son adversaire. Cette variante du Shikumi, qui normalement ne faisait que voir a la cible une mort rapide par la main de Byakuya, était bien plus complexe , car elle provoquait un effet de réel absolu, la victime ne se rendait absolument pas compte qu'elle était sous l'emprise d'un sort. En contre-partie, le Kuchiki devait se reposer un peu par la suite, il n'était pas completement fatigué et pouvait encore tres bien combattra, mais au sabre par contre, parce qu'il y avait une limite a son pouvoir, il ne pouvait pas se résoudre a en abuser, car il ne connaissait pas encore les effets que causaient plusieurs illusions complexes a la suite. Et puis de toutes les facons, pour lui le jeu était terminé et bien qu'il se soit déroulé dans une dimension parallele, Sophy avait réussi sa derniere tentative et donc , elle gagnait la derniere cigarette qu'il lui restait dans son paquet. Puisque pendant que Sophy se remettait du choc, il en avait détruit plusieurs qu'il restait au fur et a mesure que l'illusion se déroulait. Toujours assis sur son rocher, il décida de répondre a certaines questions de son adversaire.

"Oui , tu devrais etre morte, et oui c'est moi qui ait fait ce que tu appeles ca."


Il fit alors une pause le temps que Sophy se rende compte qu'elle était belle et bien morte pendant l'espace de quelques secondes du moins. Il inspira un bon coup avant de dire.

"J'ai le pouvoir de modifier le temps comme bon me semble, donc lorsque je t'ai tué , je me suis souvenu qu'au début, c'était un simple jeu dont la récompense était les cigarettes qu'il te restait. Tu as gagné vu que tu m'as touché a ta derniere tentative, donc une fois que je t'ai tué , je suis revenu en arriere jusqu'a ce moment-ci. De plus, si je ne t'ai pas tué c'est a cause de Millia, j'ai déja travaillé avec elle par le passé et elle s'est révélé etre un tres bon élément pour la Marine, elle a aidé a capturer beaucoup de pirates et comme , vous etes ensemble, je t'ai laissé en vie."


Byakuya venait de mentir, oui ce n'était pas nouveau pour lui, mais son mensonge était tout a fait crédible, suffisamment pour que Sophy cesse de se poser des questions et ne trouve pas la nature exacte de ses pouvoirs. De plus, en tant qu'ex-membre de la Marine, elle devait savoir que chaque Amiral avait un pouvoir exceptionnel par rapport aux autres fruits du démon et le Kuchiki ne faisait pas exception. Le fait de modifier le temps était une chose qui pourrait etre considéré comme particulierement dangereux entre de mauvaises mains, et puis le pouvoir de Byakuya lui permettait de controler l'espace et le temps dans le cerveau de son adversaire, donc ce n'était pas vraiment un mensonge. Sophy pouvait s'estimer heureuse, puisqu'elle s'était réveillé seulement quelques instants apres la fin de l'illusion, alors que des personnes ayant beaucoup moins de volonté , mais peut-etre du meme niveau aurait pu rester dans un coma de plusieurs heures , voire meme de plusieurs jours pour les plus faibles. Finalement, il se leva de son rocher joint ses doigts a sa bouche et siffla un bon coup , avant de tourner le dos a Sophy et de lui annoncer, pendant que celle-ci tremblait encore des pieds a la tete suite a l'illusion et a la frayeur qu'elle en avait ressenti.

"Tu as beau avoir progressé, Millia reste de loin supérieure a toi, son seul probleme, c'est qu'elle n'est pas encore capable de faire abstraction de ses émotions dans un combat, mais si cela s'avérait a changer, elle pourrait devenir bien plus dangereuses qu'elle ne l'imagine elle-meme. Quant a toi, ta volonté a beau etre infaillible, tu vas devoir apprendre le gout de la vie, c'est en partie pour cela que je t'ai fait gouter a la mort avant de revenir en arriere, pour que tu te rendes compte que tu avais encore des années devant toi, ou peut-etre simplement quelques mois dans ton organisation. Continue a t'entrainer dans ce pour quoi tu es faite , c'est-a-dire la rapidité ou meme l'esquive , et tu pourras devenir vraiment tres forte, néanmoins , essaie d'utiliser ton Estado Segundo de moins en moins souvent, car ton adversaire pourrait en profiter. Apprend a progresser a ton état normal pour faire de ton état second un dernier recours !"


Il fit alors un pas pour s'en aller lorsque son aigle, nommé Arashi fit son apparition suite a l'appel du Kuchiki, il fusait sur lui a grande vitesse et ralenti au dernier moment, tandis que Byakuya sautait dessus pour s'en aller. Mais l'aigle se stoppa en l'air tandis, que l'Amiral prononcait ses derniers mots.

"La prochaine fois que nous nous croiserons sera peut-etre la derniere fois que tu auras le loisir de respirer, profites-en donc pour progresser et devenir un adversaire de taille qui pourra m'affronter presque d'égal a égal. A la prochaine Asashi D. Sophy, ce fut un plaisir de t'affronter."


Il lanca alors le paquet de cigarette derriere lui et celui-ci atterrit a quelques pas seulement de l'ancienne membre de la Marine. Il n'en restait plus qu'une, c'était sa récompense pour avoir frappé le Kuchiki, quant a celui-ci , son aigle battit des ailes et s'envola en direction du ciel pour prendre de la hauteur et sortir de cette foret d'arbres géants , une fois au dessus des nuages, il accéléra le mouvement et se dirigea tout droit vers le QG de la marine.

[Topic terminé pour ma part]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi D. Sophy
.ø. Modérateur .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Modérateur .ø. Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 722
Equipage : Purple Beer
Prime : 115. 000. 000
Inscrit le : 29/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Vibro Vibro No Mi
Expérience:
1580/600  (1580/600)
MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   Mar 22 Sep 2009, 22:34

Sophy se tenait les bras comme si elle avait froid, tremblant énormément. Malgréque sa voix fut normale, elle tremblait de tout son corps comme jamais, pas encore remise du choc. illusion ou pas, elle avait été tuée! C'est pas rien! Et malgré tout ça, elle avait réussit à parler à l'amiral tout en le regardant dans les yeux. Le fait qu'elle ne soit pas morte la troublait, et la peinait d'un côté, car dans la mort, elle aurait bien voulut avoir la paix. Non pas qu'elle veuille mourir hein! Mais disons que ça ne l'aurait pas dérangée plus que ça si il n'y avait pas eu Millia. Ah, quelle belle merde que tout cela! En tout cas, elle avait au moins réussit une chose dans ce merdier total qu'on pourrais qualifier de fiasco: elle avait bousillé le bras de l'amiral! Bon, ok, c'était une illusion et si ça avait été vrai, elle aurait crevé, mais quand même! attendez que Millia, Kyo, et les autres le sachent? Quoi que non... après tout, Sophy ne se vante pas de ce genre de choses! Ah, quelle chance il a ce Byakuya!

Dans tous les cas, notre Sophy était peut être en pleine forme physiquement, mais mentalement, c'était tout l'inverse. Bizarrement, elle n'avait jamais été aussi boulversée, tellement qu'elle ne s'interessait même pas au pouvoir de Byakuya! C'est pour cela qu'elle ne répondit rien après la traite de Byakuya, qui lui racontait son prétendu pouvoir et le fait qu'il ai décidé de la laisser en vie pour Millia. comment savait-il qu'elles étaient ensemble? Et si Kuchiki le savait, le bouddha le savait-il? Sûrement... Fallait pas se leurrer, il fallait vite récupérer Millia et la sortir de cet enfer! Mais avant qu'elle n'ai pu mettre quoi que ce soit au point, Byakuya continua, parlant de Millia.

- Tu as beau avoir progressé, Millia reste de loin supérieure a toi, son seul probleme, c'est qu'elle n'est pas encore capable de faire abstraction de ses émotions dans un combat, mais si cela s'avérait a changer, elle pourrait devenir bien plus dangereuses qu'elle ne l'imagine elle-meme. Quant a toi, ta volonté a beau etre infaillible, tu vas devoir apprendre le gout de la vie, c'est en partie pour cela que je t'ai fait gouter a la mort avant de revenir en arriere, pour que tu te rendes compte que tu avais encore des années devant toi, ou peut-etre simplement quelques mois dans ton organisation. Continue a t'entrainer dans ce pour quoi tu es faite , c'est-a-dire la rapidité ou meme l'esquive , et tu pourras devenir vraiment tres forte, néanmoins , essaie d'utiliser ton Estado Segundo de moins en moins souvent, car ton adversaire pourrait en profiter. Apprend a progresser a ton état normal pour faire de ton état second un dernier recours !

Et la, Sophy eut un grand sourire. Evidement que Millia était plus forte qu'elle, elle le savait depuis le début ça! Son seul défaut, comme l'avait si bien dit l'amiral, était son manque de confiance, et son ignorance. elle ignorait vraiment touts les capacités qu'elle avait, ses cheveux étaient une arme qu'il ne fallait pas sous-estimer! Si elle plus elle s'entraîne à l'art du sabre et, mais ça, Sophy le supposait juste en ayant vu Millia un peu plus tôt, elle suivait un entraînement spécial comme le rokushiki, Elle serait dangereuse, très dangereuse. Par contre, le sourire de la jeune Ashura perdit très vite son sourire lorsque Byakuya lui parla de son goùt de la vie. Aimer la vie... Cela faisait longtemps que cet "amour" avait disparut, remplacé par le besoin urgent de protéger ses amis sans penser a elle. Combien de temps cela faisait-il qu'elle ne s'était pas reposée? Vraiment reposée? La dernière fois qu'elle avait fait du Shopping? Cela remontait si loin qu'elle ne s'en souvenait même pas.

Un Aigle, sifflé un peu plus tôt par l'Amiral, fit son apparition, mais lorsque Byakuya pris place dessus, l'aigle ne partit pas immédiatement, laissant le temps au membre de l'Etat Major de prononcer quelques derniers mots. Sophy eut un vrai sourire lorsqu'il prononça les mots "presque d'égal à égal", se disant que la prochaine fois qu'elle le verrait, elle aura tout fait avant pour surpasser quiconque en ce monde, Amiraux et Empereurs compris. Soudainement, son sourire se transforma en grimace et se repencha sur le côté, vomissant une nouvelle fois. Décidément, mourrir, c'était trop merdique! Mais grâce à ça, elle avait compris à quel point son coeur qui battait entre ses côtes était important pour elle, et pour d'autres. Beaucoup moins tremblante et plus assurante, la jeune Asashi D. Sophy se releva. Il était temps de rentrer au QG, elle avait suffisement pris son temps.. Alors qu'elle commençait à partir, un objet au sol la fit s'arrêter, et elle alla le ramasser. son paquet de cigarettes, et il ne restait qu'une seule clope, comme convenut. Ayant de nouveau un sourire, elle se l'alluma et partit elle aussi avec classe: elle utilisa sa nouvelle technique de déplacement pour s'évaporer. Direction: Troke!


[RP terminé, merci Bya!^^]


Sophy & Byakuya : 45 XP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après l'Empereurs, l'Amiral! Sophy en direct de Shabondy avec Byakuya!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Archipel Shabondy-
Sauter vers: