Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kukabara Shin
Capitaine des Ryuu Shuiro
Capitaine des Ryuu Shuiro
avatar

Nbre de messages : 186
Inscrit le : 22/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
53/100  (53/100)
Fruit du Démon : Fude Fude no Mi (Fruit du pinceau)
Expérience:
450/500  (450/500)
MessageSujet: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Mer 04 Nov 2009, 00:20

Impérial Biscuit, un des rares archipels où pirate, civil et gouvernement mondial cohabitent. Cet archipel est divisée en trois parties, la première est une zone de non droit où les pirates les plus puissants et influent règnent en maître, la seconde partie est une grande ville très calme, avec une activité économique des plus fascinant avec un système de défense à faire rougir les plus puissants cuirasse des mers. La troisième partie de l'île est une base-prison du gouvernement mondial. La zone des pirates est très difficile à trouver, car les pirates ont établie plusieurs petits villages illégaux sur les nombreuses petites îles qui forment l'archipel d'Impérial Biscuit et malgré les efforts des navires du gouvernement mondial afin de mettre fin aux constructions des villages pirates, ils n'y parviennent jamais, voyant l'échec de nombreuses opérations de destruction des villages pirates, le gouvernement décida de laisser les villages clandestins des pirates, mais depuis ce jour, la zone est sous surveillance continue par navires de la marine, afin de prendre les mesures nécessaires en cas de trouble trop important dans cette zone. La plus grande ville de l'archipel se nomme Troie, cette ville est une forteresse imprenable et ce depuis plusieurs siècles, la ville avait connu plus d'un siècle de siège par le passé et jamais aucun ennemi n'a jamais réussi à y faire tomber ses murs indestructibles.

Après une escapade au royaume de Drum, le jeune prince Shin avait réussi à trouver quelques personnes pour le suivre dans ses aventures autour du monde, le nombre de personne qui composait son équipage se portait à deux, deux personnes qui comme lui possédaient des pouvoirs extraordinaires, des pouvoir provenant de fruit du démon. N'ayant pas de bateau, le jeune prince donna un simple rendez-vous à ses compagnons sur une des îles de l'archipel d'Impérial Biscuit où de nombreux pirates se regroupaient afin de former des villes clandestines. Le jour J approchait, les hommes qui avaient accepté de le suivre ne devait plus tarder, car le jeune prince leur avait demandé de venir sans aucun retard, car ils allaient devoir travailler ensemble afin de réunir des fonds pour pouvoir se payer un navire digne de l'équipage, car à l'heure actuel, chacun devait voyagé par ses propres moyens et un équipage de pirate sans navire, n'est pas vraiment un équipage pirate. Le jeune prince venait de passer trois jours dans un motel d'une île clandestine à attendre le jour du rendez-vous, le temps semblait ne pas avancer et l'attente était très dur à supporter, mais ne sachant pas comment ses compagnons naviguaient sur les mers, il ne pouvait pas fixer un rendez-vous plus tôt. Sortant de sa chambre, le jeune prince décida de prendre une bonne douche avant de rencontrer ses nakamas, mais le motel où il logeait n'avait pas de douche et afin de prendre une douche le jeune prince décida de partir à la sortie de la ville, prendre un bain de rivière. Armée d'un savon, d'une serviette et d'une brosse, le jeune pirate piqua une tête dans la rivière, l'eau était très bonne, le soleil réchauffait l'eau de la rivière, la température ambiante de l'eau était de 19° et le jeune prince profitait de ce moment pour oublier ses problèmes de la vie courantes. Le prince n'avait pas pris de douche depuis qu'il avait quitté le royaume de Drum et ce bain soulageait son corps fatiguer des combats et des fêtes à longueur de soirée.


<< Un bon bain, un temps parfait, que demander de plus. >>


Devant un moment de détente pareille, le jeune prince ne vit pas le temps passer et resta deux longues heures dans l'eau avant de sortir afin de retourner à son motel. Son corps fin et musclé encore mouillé par le bain sortit de l'eau et sauta sur les quelques rochers qui le séparaient de sa serviette. Une fois sec et habillé, Shin se mit en route pour la ville, quand il marcha sur un rocher mouillé qui le fit basculé en arrière et l'envoya directement à la case départ. Maintenant il se trouvait dans la rivière avec ses vêtements trempés. Ne pouvant pas se présenter devant ses compagnons avec des vêtements mouillés, le jeune prince se déshabilla et posa ses vêtements sur un rocher afin de les faire sécher avec l'aide du soleil. Ne pouvant abandonné ses vêtements, le jeune prince sauta une nouvelle fois dans la rivière, s'il ne pouvait pas rentrer en ville, alors il profiterait de l'eau pour tuer le temps. Ce n'est qu'une heure plus tard que Shin rentra en ville, ses vêtements n'étaient pas totalement secs, l'humidité de ses vêtements était encore visible, mais cela ne dérangeait en aucun cas le pirate qui traversait la ville nu pied, avec une serviette autour de la taille et un gilet encore humide sur lui. Tous les regards se braqua sur l'homme qui traversait la ville en pénoir, mais très vite les habitants continuèrent leurs activités, dans une ville comme celle-ci des personnes étranges, dépravés, dévergondés, voir inconscient étaient monnaie courantes et plus personne n'était étonné d'en voir un où deux par jour. Le temps jouait contre Shin, il n'avait plus le temps d'attendre que ses vêtements sèches d'eux-même, alors il entra dans une boutique de vêtement de la ville et acheta de quoi se vêtir convenablement, le pirate acheta trait pour trait les vêtements qu'il avait l'habitude de porter. Vêtu comme un vrai pirate, Shin traversa la route afin d'aller boire un verre de whisky avant de partir pour le rendez-vous qu'il avait lui-même fixer à ses compagnons. Le jeune prince entra au "OnePiece" une taverne assez agité où l'on trouvait la graine de la graine, des pirates sans aucun remord, des tricheurs, des alcooliques, des tueurs, des voleurs, enfin des pirates sans foi ni loi.

<< Banzai. >>
<< De l'alcool, encore, encore, tavernier tu dors. >>
<< Tu as un as dans ta manche, tu triches. >>
<< Non, je ne triche pas, arrête de mentir. >>

Dans la taverne régnait une ambiance de folie, le jeune pirate entra dans la taverne, ne voyant pas de place de libre, il avança directement au comptoir et commanda de quoi boire, l'alcool qui se vendait dans la taverne et dans la ville devait provenir de produit de contrebande étant donné que l'île n'avait aucune terre agricole, l'alcool devait provenir du continent qui fessait marcher un marché économique parallèle. Shin attrapa son verre de whisky et en reversa une goutte sur les chaussure en cuir d'un homme qui se trouvait près de lui. L'homme en question se nommait Jagi aux sept cicatrices, il s'agissait d'un pirate de Grandlineavec une prime de 25 millions de Berrys sur sa tête. Shin s'excusa brièvement pour la tâche qu'il venait de faire, mais Jagi attrapa sa bouteille et arrosa le jeune Shin avec son contenue avant de lui dire qu'il était aussi désolé pour la tâche qu'il venait de faire. Le jeune prince ne répondit pas à la provocation du pirate et termina son verre avant de se lever et de se mettre en route pour sortir la taverne.



<< Ne te moque pas de moi, tu ne partiras pas comme un voleur. >>

Jagi agacé par l'attitude du jeune Shin se leva aussi, l'attrapa et le balança à travers le mur de la taverne. Le jeune Pirate termina sa course sur la route, il traversa les murs de la taverne et ses vêtements étaient pleins de poussières.







Légende :
<> -> Le prince
<> -> Jagi
<> -> Pirate 1
<> -> Pirate 2
<> -> Pirate 3
<> -> Pirate 4


Dernière édition par Kukabara Shin le Ven 04 Déc 2009, 22:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartfilia Lucy
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 100
Equipage : Ryuu Shuiro Pirate
Inscrit le : 25/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
30/100  (30/100)
Fruit du Démon : Eki Eki no Mi - Fruit des Liquides
Expérience:
610/500  (610/500)
MessageSujet: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Sam 07 Nov 2009, 20:54

Lucy


- Aaaaah... J'm'ennuie. Pas d'îles en vue et Lorenzo qui roupille dans un coin, c'est presque trop calme.

Ce soupir lasse et lourd de propos venait de s'échapper des douces lèvres de la légendaire et puissante navigatrice pleine de vie, Heartfilia Lucy, originaire de la célèbre et redoutable île des amazones. Après s'être débarrassée de ses bourreaux et d'être partie de son côté avec le navire de son ancien maître et tortionnaire, l'ex-esclave avait vécue quelques aventures mouvementées sur la tropicale South Blue, aventures lors de laquelle elle avait obtenue un des légendaires Fruits du Démon. Et elle avait également fait la rencontre du jeune Lorenzo et de son rat Darius, qui étaient désormais ses compagnons de voyage pour la vie, selon les dires du jeune garçon. Ensemble ils avaient réussit à survivre à une explosion volcanique et une armada de marines furieux, et grâce aux talents de navigatrice de la jeune fille et à l'aide précieuse de ses deux nakamas (oui, même le rat !), ils étaient retournés sur Grand Line, passant Reverse Mountain sans trop de difficultés et sans faire une seule égratignure au Shooting Star. Mais revenons au présent.

En ce moment même, Lucy, Lorenzo et Darius étaient sur Grand Line depuis déjà une quinzaine de jours. L'Eternal Pose de la jeune amazone les avaient conduit jusqu'à une île marchande prospère, et elle avait dépensée le reste de son argent (obtenu grâce aux ventes d'esclaves de Zanis Barbas, le Tenryuubito qui avait fait Lucy esclave) en vivres, vêtements et surtout, son bien le plus précieux : un Log Pose. Attaché à son poignet gauche à l'aide d'un bracelet de cuir noir, la native d'Amazone Lily l'exhibait désormais fièrement et empêchait fermement Lorenzo d'y toucher. Mais voilà, depuis une semaine et trois jours qu'ils naviguaient en suivant la direction de l'aiguille, ils n'avaient pas croisée le moindre bout de terre. Et la belle navigatrice commençait à s'emmerder ferme, de même que ses deux amis.

Allongée sur sa chaise longue au milieu du pont, un table pliante à côté d'elle et comportant un gros bol empli de fraise, Lucy lisait le journal que la mouette factrice lui avait apportée il y a à peine une heure. Comme dit plus haut, Lorenzo était partit explorer le navire une fois de plus et le connaissant, il avait dût s'endormir dans un coin. De temps en temps, elle jetait un coup d'œil au Log Pose, ou alors au ciel, mais le soleil tait de mise pour une fois sur Grand Line l'imprévisible. Soudain, alors qu'elle avait balayée l'horizon du regard, son regard glacial se figea.


- Non j'y crois pas .... Un archipel ! On est enfin arrivée, Lorenzo, Darius ! Yata !

Ses compagnons ne se manifestèrent pas mais cela ne surprenait pas vraiment la jeune fille, qui avait déjà testé leur sommeil de plombs. Sautillant de joie, Lucy courut jusqu'à la timonerie et dirigea la barre droit sur l'archipel qui s'offrait à elle. Enfin ! Ils allaient pouvoir vivre de nouvelles aventures et peut-être trouverait-ils de nouveaux compagnons pirates et à moitié cinglés. Quelques minutes plus tard, le Shooting Star accostait sur une plage, où de petites embarcations étaient déjà amarrées. La belle amazone rentra les voiles et jeta l'ancre, et partit se changer dans sa cabine. Rapidement, elle troqua son maillot de bain et son paréo pour s'habiller d'un débardeur blanc surmonté d'une veste de cuir marron, avec un short en jean et des bottes. Bine évidemment, elle accrocha son fidèle fouet à sa ceinture. Hésitant à laisser son ami seul, elle décida d'en profiter pour lui offrir un beau cadeau pour se faire pardonner de l'avoir abandonné ainsi. Elle laissa un petit mot épinglé à la porte de la cabine que Lorenzo s'était choisit et pria pour qu'il le trouve et ne s'énerve pas.



Ainsi vêtue, elle était prête à explorer l'archipel, et c'est donc toute joyeuse qu'elle sauta du bastingage pour partir vers la ville. C'est avec une joie non dissimulée que Lucy se promena entre les ruelles, s'émerveillant d'un rien. Hors, avec ce petit air inoffensif et naïf qui la caractérisait collé au visage, elle passait pour une proie facile dans cette ville de brigands et de hors-la-loi. Et bien sûr, elle ne s'en rendrait compte qu'une fois le piège refermé sur elle. Et encore, si son ami turbulent avait été avec elle, les ennuis auraient été multipliés par deux ! Pourtant, pour une fois, ce ne fut pas elle qui eut des ennuis la première. Alors qu'elle marchait tranquillement, un bruit de verre brisé se fit entendre. Tournant la tête, elle eut juste le temps de s'écarter en un bond pour éviter de se prendre en pleine face l'homme qui volait à travers le mur d'un bar. La bouche grande ouverte et les yeux exorbités, Lucy vit le pauvre inconnu s'écraser quelques mètres plus loin. Réalisant enfin ce qui venait de se passer, la jeune fille courut auprès du jeune homme et s'agenouilla à ses côtés.


- Vous ... Vous allez bien ?!

N'obtenant pas de réponse, la Heartfilia saisit le bel inconnu par les épaules... Et commença à le secouer comme un prunier à qui ont voudrait arracher feuilles et fruits, espérant qu'il reprendrait vite ses esprits ! Dans le genre délicatesse, on fait mieux...


Photobucket


Dernière édition par Heartfilia Lucy le Dim 15 Nov 2009, 17:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s587.photobucket.com/albums/ss311/Suchi-Sama/
Ventura L. Lorenzo
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 79
Inscrit le : 06/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
29/100  (29/100)
Fruit du Démon : Kanjou kanjou no mi: Fruit de l'empathie.
Expérience:
470/500  (470/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Mar 10 Nov 2009, 17:13

Grand Line…enfin. Finit les aventures sur les mers chaudes et calmes de South Blue. Bien sûr il pourrait y revenir, mais lorsque l’on naviguait sur la route de tous les périls, on ne savait jamais vraiment quand est ce que l’on pourrait en sortir. Cela faisait un peu plus d’un mois maintenant que Lorenzo avait entreprit le voyage et si l’amusement et la découverte étaient jusqu’ici à la hauteur de ses espérances, il savait pertinemment que les choses sérieuses n’allaient pas tarder à commencer…enfin, du moins aussi sérieuses que ce que le gamin était capable de proposer dans ce domaine. Tout au long de ses péripéties sudistes, il avait pris le temps de collecter les informations nécessaires à une connaissance minimale de l’endroit, et s’il continuait son petit bonhomme de chemin comme il l’avait toujours fait, c'est-à-dire sans se soucier des probables péripéties qui jalonneraient son parcours, il n’abordait désormais plus la suite des évènements en solitaire.
Il avait en effet rencontré Lucy plusieurs jours auparavant. Tous les deux, après une succession d’évènements aussi inattendus que surprenants, avaient dû fuir au plus vite de l’île du Bagadon, dévastée dans sa quasi-totalité par une tempête mêlée à l’éruption d’un volcan, le tout sous le regard de marines passablement agacés et apparemment revanchards au regard des insultes proférées.
Si le môme avait d’abord émis quelques doutes sur les capacités de navigatrice de l’autre, il devait bien reconnaître qu’il n’aurait jamais réussi à parvenir jusqu’ici sans ses indéniables talents.

La route avait été longue, et ce ne sont sûrement pas ses maigres connaissances en matière de météo et d’orientation fluviale qui lui auraient permis de traverser Reverse Mountain et le Cap Jumeaux sans encombre. Ah, pour ça, elle avait sacrément bien manœuvré son embarcation la Heartfilia, slalomant entre les rochers, zigzaguant entre les courants tourbillonnants, surfant sur les vagues qui se fracassaient les unes après les autres contre Red Line ; tandis que de son côté, le gamin s’activait comme il pouvait pour aider, tantôt gonflant les voiles, tantôt les repliant, le tout entrecoupé de fanfaronnades et autres éclats de rire. La main entortillée autour d’un cordage, une jambe droite au sol et l’autre à quatre vingt dix degrés sur un marche pied, le torse bombé et le doigt tendu vers la route à suivre, il s’amusait à crier de fiers « en avant moussaillons » pas forcément bienvenus au moment où la fille se démenait dans tous les sens. Darius, lui, s’accrochait tant bien que mal à son épaule, tentant difficilement de garder une certaine contenance pour accompagner le jeu de son compagnon. Peut être Lucy avait elle eut envie de le tuer sur le moment, mais elle était bien trop occupée pour s’y attarder plus que ça.

Tout ça pour que, sous l’impulsion de la jeune fille, le navire se place finalement face au courant ascendant de Reverse Mountain, avec une précision chirurgicale. La remontée fantastique pouvait débuter, et c’est le visage étiré par son éternel sourire que Lorenzo s’était installé sur la proue du bateau, regard tendu vers l’horizon de leurs futures aventures, les cheveux dans le vent et le corps maculé d’eau, quelques bourrasques soudaines manquant de le faire trébucher ici et là. Il était bien, formidablement bien.
Profitant de la première accalmie, il était descendu de son piédestal et avait rejoint sa compagne. C’est là qu’elle lui avait fait part de ses envies, de ses rêves et d’une partie de son passé. Elle avait été esclave et voulait abolir cette abomination. Comment des personnes pouvaient t’elles ainsi s’adjuger un droit de contrôle sur d’autres ? Inadmissible !

La suite s’était passée sans souci majeur, si ce n’est les pitreries d’un Lorenzo aux anges au cours de la descente vers Grand Line. Avec l’envie de découvrir un point de vue différent, il avait grimpé le long de l’un des mâts du Shooting Star, se tenant debout tout là haut. Evidemment, ce qui devait arriver arriva. Son pied dérapa et le môme ne dût son salut qu’à une corde non loin de là qu’il saisit à deux mains avant de se voir bringuebaler tel un pantin désarticulé, la corde s’enroulant et se déroulant autour du mât, au gré des différentes secousses. Ponctuant ses allers retours de « oooohhh » et de « aaaaahhh » tout aussi émerveillés qu’inquiets, tentant de prendre la position du superman volant en pleine action dès qu’il le pouvait, il en avait été quitte pour vomir un bon coup une fois de retour sur le pont. Voilà, c’est comme ça que s’était déroulée l’arrivée sur Grand Line. Une journée à l’image des désirs du garçon, et il espérait bien en vivre un bon paquet comme celle-ci.

Laissant le soin à la Heartfilia d’orienter le navire, il avait profité des premiers jours sur la route de tous les périls pour jouer quelques tours amusés à sa compagne, arpenter le pont de long en large, se cultiver de quelques bouquins trouvés dans la bibliothèque et admirer l’aquarium situé au centre de la salle commune, ventousant sa bouche à la vitre pour imiter le poisson nettoyeur qui en faisait consciencieusement le tour.
C’est d’ailleurs lors de l’une de ses imitations qu’il avait finit par s’assoupir sur le sol de la pièce avant que le navire n’accoste sur une île. Lorsqu’il se réveilla, il fit bien deux trois fois le tour de l’embarcation en braillant des « sado neesan » à tout bout de champ, mais personne ne lui répondit. Elle avait débarquée il y a peu sans le réveiller et ça, ce n’était pas très sympa quand même. A moins que…mais oui, c’était sûrement ça ! C’était aujourd’hui le grand jour pour le gamin. Son anniversaire. Il avait douze ans aujourd’hui et passait enfin chez les grands, du moins c’est ce qu’il se disait…comme tous les ans d’ailleurs. Oui c’est ça, c’était son anniversaire et Lucy avait sans doute pris le soin de partir en avant pour lui acheter un cadeau. Hmmm…en même temps c’était curieux car il n’avait pas souvenir de lui avoir parlé de ça.

Sautant à terre après s’être apprêté pour l’occasion, il prit le chemin le plus direct sans être bien certain de l’endroit vers lequel il se dirigeait. Finalement, il parvint au bout d’une petite heure de marche aux portes d’une ville gigantesque sentant le pirate à plein nez. Darius quand à lui, content de retrouver la terre ferme se faisait un plaisir de sautiller d’une épaule à l’autre, se positionnant par instants en vigie au sommet de son crâne pour scruter l’horizon. Quelle erreur ! Tandis que les compères sortaient tout juste de l’enceinte d’un bar dans lequel quelqu’un venait de lui indiquer la direction prise par sa complice, ils furent repérés par un gros matou aux poils roux et l’œil balafré. Ce dernier n’avait au premier abord rien d’amical, et la sensation se confirma presqu’immédiatement, puisqu’apercevant le rongeur sur la tête du gamin, il se hérissa subitement puis fonça droit sur le duo en accompagnant sa course de quelques feulements qui en disaient long sur ses intentions. Arrivé à leur hauteur, il bondit vers le visage du môme au moment même où Darius, effrayé par l’agression, sauta au sol avant de prendre la direction opposée. Non sans avoir fait offrande de quelques coups de griffes sur le visage du môme, le chat lui rebondit dessus et continua sa chasse, Lorenzo cavalant immédiatement à sa suite :


-Dariuuuuuuusssss…reviiieeeens…et toi le matou, fout lui la paix…rrrrraaaaaaaa…

La course poursuite durait depuis pas moins d’une demi-heure lorsqu’enfin le félin se décida à abandonner l’offensive, le rat s’étant réfugié dans une bicoque en passant par un trou de souris incrusté dans le mur. Une fois à sa hauteur, Lorenzo, sarbacane à la main se jeta à quatre pattes au sol, le dos rond, toutes dents dehors et commença à grogner. Le matou, après un instant d’hésitation, ne demanda pas son reste et s’enfuit. Attendant encore quelques instants pour s’assurer que l’autre ne revenait pas avec des potes à lui, il fit signe à son compagnon que tout était ok et qu’il pouvait sortir. Ce que le rat fit avant d’aller se replacer sur l’épaule, dissimulé par le vêtement, non sans avoir été rassuré au préalable par quelques caresses apaisantes.
Le garçon se redressa alors pour constater qu’il se trouvait dans une impasse étroite et peu éclairée. Jetant un œil autour il ne put que constater qu’il n’avait aucune idée de là où il se trouvait et aucune idée non plus du chemin à emprunter pour retrouver Lucy selon la direction indiquée précédemment par le gars du troquet, la course folle dans la ville l’ayant complètement égaré.

Bien qu’il n’en ait pas conscience, par miracle ou intuition peut être, il se situait juste dans une ruelle adjacente à la rue dans laquelle était la jeune fille. A peine à une cinquantaine de mètres de l’endroit où elle venait de faire une nouvelle rencontre. Il n’eut cependant pas le temps de le vérifier car deux types surgirent dans la ruelle au moment même où il s’apprêtait à la quitter pour rejoindre l’artère principale. Ceux là n’avaient pas l’air commode du tout et l’un d’eux prit la parole d’une voix rauque :


-Tu devrais savoir que l’archipel est dangereux pour un mioche comme toi…mais maintenant que t’es ici, tu dois bien avoir quelques berrys à nous filer…

Cette fois il allait falloir ruser car non seulement les autres étaient deux mais en plus chacun donnait l’impression d’être bien plus fort que le gamin. De plus, utilisant son pouvoir d’empathie, Lorenzo ne tarda pas à se rendre compte que leurs sentiments du moment trahissaient une agressivité qui ne laisserait pas la place à une quelconque négociation. Après une rapide réflexion, il se mit à courir en direction de ses deux opposants puis portant la sarbacane à la bouche d’un geste vif, il décocha successivement deux fléchettes, la première censé atteindre celui dont le ventre bedonnant baillait de chaque côté du pantalon, la seconde devant se planter dans la caisse juste à côté du deuxième gars. Continuant sa course sans voir s’il avait fait mouche, il hurla de façon à ce qu’un maximum de monde puisse l’entendre :

-ALLER DARIUS…ON FOOOONNNCCEEEEEE…

Le plan était simple et passa à deux doigts de fonctionner. En effet, la seconde fléchette atteignit la cible visée, c'est-à-dire la caisse ce qui eut pour effet de détourner l’attention du bonhomme, surpris, qui ne vit pas arriver la morsure de Darius, mais qui sembla la sentir puisqu’il lâcha un cri de douleur en regardant sa jambe endolorie. La brèche était belle, mais voilà, le deuxième pirate, malgré sa corpulence avait fait preuve d’une vista étonnante et évité la pointe en sautant d’un pas sur le côté, le gamin percutant violemment son ventre avant d’y rebondir, retombant au sol sur le cul :

-Vas y Darius, continue…et essayes de trouver quelqu’un pour m’aider…en attendant, j’en fais mon affaire…

Les paroles avaient fusées sans aucune hésitation, bien qu’elles lui semblent tout de même un peu prétentieuses. Souriant à ses adversaires d’un sourire un peu gêné, une main glissant sur l’arrière du crâne :

-…euh…ça va ? Il vous a pas fait trop mal Darius ? Faut pas lui en vouloir hein, des fois il est incontrôlable…mais j’vous promets que j’vais l’gronder quand j’le retrouverais…vous m’aidez à me relever les gars ?

Le blabla du garçon n’avait pas l’air de faire rire les deux autres, bien au contraire. Ils s’approchaient lentement de lui, un sourire malsain accroché aux lèvres. A moins que quelqu’un vienne lui prêter main forte, il allait devoir se débrouiller seul cette fois pour s’extirper de ce guêpier. Tu parles d’un anniversaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Ven 13 Nov 2009, 16:25

    Je fixai ma choppe de bière, je la callai, c’était ma 6ieme et chose incroyable la bière ne faisait que très peu effet et ce dut a la remarquable endurance a l’alcool que je possédais. Mes oreilles, elles, guettaient tout son provenant des minables pirates étant ici, dans cette encore plus pitoyables taverne qui pourtant avait une bonne chambre potable et confortable: celle du maître des lieux que je scoitais depuis un bon moment déjà. J’avais, en fait, fait marché le propriétaire, a l’aide d’une arme et d’une photo de lui dans la douche tout nu. Évidemment en échange de ne pas le tuer et de ne pas divulgué cette photo, il accepta de m’offrir sa belle chambre et lui allait ce contenté d’une de ses minables chambres qu’il louait. C’est alors que je repensais a toute mes aventures avec mes anciens compagnon, les Blackbeard’s m’avaient heureusement permis d’évoluer pour pouvoir facilement prospéré dans ce minable mon de pirate. C’était en fait d’eux et de leur capitaine que je détenais mon pouvoir, fruit du démon du son je l’avais récupéré a un fleuriste d’une petite île près d’Alabasta. Heureusement que je les avais vite quitté vu l’attrocité qu’avait fait le Capitaine, Barbe Noir ou bien Teach, comme vous préférez. Il avait tuer le commandant de la 4ieme flotte de Barbe Blanche, et cela je le tenait de Teach lui même.

    C’est alors, que j’entendis un bruit futile de pas se rapprocha de moi. Je n’y porta en premier lieu aucune attention, car il n’était pas rare que j’entende ce type de bruit dans cette taverne étant donné que j’étais assit en plein centre du bar. Mais bon, il s’avéra quelques secondes plus tard qu’un homme colossal vint s’asscire a coté de moi, a la gauche. Puis qu’un autre, pratiquement pareille, vint s’asscire a ma droite. Ils me fixaient d’un air voulant dire “on va te tuer connard. L’un d’eux semblait armé d’un arme a feu et l’autre d’un sabre, je le devinais aux quelques cliquetis qu’ils avaient fait en venant s’assoir. Certes il était clair que je puisse me tromper a ce sujet, cependant je ne pouvait tromper sur le fait qu’il était armé. Je ne détourna même pas mon regard de ma bière alors que je devinais que l’un d’eux essaya de parler mais ce ravisa. L’autre parla donc.


      « Oyh, on sait c‘que ta fait au Barman, c‘est no‘te cap‘tain. Donc, pointe toi dehors qu‘on te batte. »

    Pff, fut le seule mot qui sorti de ma bouche, en fait je ne les considérais aucunement comme une menace mais plus tôt comme des imbécile se croyant fort. D’autre part si c’était leur capitaine, pourquoi n’avait t’il pas de chambre comme la sienne. Donc, leur boss n’était en fait qu’un minable exploiteur. Ainsi dont, je n’avais dort et déjà plus aucune considération pour eux ces minables pirates sans foie ni vergogne, ceux de l’ancienne génération, condamné a disparaître. Et c’est dans cette optique de pensé que je ne leur répondit pas, me préparant a les tuer silencieusement si besoin était. Et cela grâce au son que je contrôlais parfaitement. Cependant, je n’aimais pas la perspective de les tuer dans ce bar un peu trop fréquenté, oui personne ne s’en apercevrai sur le coup, mais c’est plus tard qui me faisait m’inquiété. Ainsi, je me leva d’un bond, sans plus les regarder et me dirigeais vers la sorti. Espérant qu’ils me suivent, ce qu’ils firent, je me dirigea vers la sorti. Une fois dehors, je poursuivis ma route vers l’arrière de la taverne, soit la court. En chemin, je croisa un jeune homme très peu habiller, il avait un air parfaitement stupide et sur le coup je me dis qu’il était probablement un pirate de la nouvelle génération, comme moi. Ainsi, je ne me retourna pas pour le regarder entré de le même bar que je venais de quitter. Au lieux, je contourna la taverne pour me rendre a l’arriere. Toujours suivit des deux chiens stupide du barman je me retourna enfin pour les regarder. Puis je leur dis.

      « Alors les mec qu‘est-ce que vous me voulez? »


    Les deux se regardèrent d’un air choqué et me crachèrent au visage des insultes et des menaces de mort. Sur le coup cela me choqua au plus haut point. Et je dus admettre que les tuer allait être un bien pour moi ainsi que pour l’humanité. Ainsi, je dégaina mes deux Glock, contrôlant tout son provenant de ceux-ci, je leur tira dessus et ils s’effondrèrent. Dans un élan de remord je chuchota.
      « Pour mon bien et celui de l‘humanité. »

    Ensuite, j’entrepris d’aller cacher les corps en arrière d’un petit cabanon situer a l’orée du bois. Puis, alors que je m’apprêtai a regagner la minable confort de la taverne j’entendis un gros Bang. Rapidement, j’alla au devant du bâtiment. Je découvris alors le jeune homme que j’avais croisé auparavant, juste avant d’aller m’occuper des deux idiots. Il était couché au sol recouvert de poussière. C’est beau vêtement était tous gaché et ne pouvait servir, maintenant, que de torchon. Au fond de moi cela me choqua un peu, c’était un gaspillage de vêtement et d’autre part, je ne comprenais pas tout a fait ce qui ce passait. Et je le compris lorsque je vis sortir de la taverne un gros bonhomme qui ce croyais sans doute plus fort qu’il ne l’était. Voyant une jeune fille allant le secourir, je décida de me mettre entre le grand méchant et le jeune homme. Je fixai d’un air un peu choqué l’homme voulant, semble t’il tuer le jeune garçon. Puis, je lui dis.

      « Oyh, avant de te laisser faire puis-je savoir pourquoi souhaite tu le faire morfler ou le tuer? »

    Le grand homme me fixa d’un air étrange au qu’elle je ne comprenais rien avant de me répondre.
      « Je suis Jagi j‘ai le droit de faire ce que je veux, cependant comme tu y tien, il a fait une tache sur ma chaussure.»

    Pff, c’était une raison idiote, je décida donc de protégé le jeune garçon. Dégainant mon sabre je lui pointa au visage. Puis, en hochant négativement ma tête je lui criais d’un son colérique amplifier par mon fruit du démon.

      « Ce n’est pas une raison valable, alors approche que je t'en empeche. »






Dernière édition par Hietsu Misame le Sam 14 Nov 2009, 16:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nikyou Jao
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 108
Equipage : En Recherche d'équipage.
Inscrit le : 24/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
27/100  (27/100)
Fruit du Démon : Boru Boru No Mi / Fruit du Bois
Expérience:
295/500  (295/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Ven 13 Nov 2009, 17:58

[HRP] Si ceeci est trop petit, dites le moi, j'en ferais un autre. J'ai fait ça assez vite pour ne pas retarderv l'équipage.[/HRP]

Il s’en était passé des choses depuis l’histoire de Baatas. Ses frères étaient plus prudents et veillait à ce que Jao ne fasse pas de conneries. Il se séparèrent donc à l’entrée de Grandline et chacun continua sa route seul. Notre ami Jao fit de même. Il faisait beau, le calme de la mer était paisible et doux. Une journée magnifique à quelques détails près. Mais ce n’était que des aléas de la vie. Il décida de faire une halte avec son tout petit navire sur un lieu assez bizarre de part son nom mais dangereux de par ses occupants : L’Archipel impérial Biscuit. Il voulait faire une chose, boire un chocolat chaud mais un bon hein. Pas les minables chocolat que servent les gargotes minables. Il alla dans un bar où l’ambiance était très mouvementée. Il arriva, se plaça au comptoir du bar, sa place préférée le comptoir. Du comptoir, on voyait quasiment tout ce qui se passé dans le bar. Il s’assît tout content de pouvoir enfin faire une halte car il n’avait pas pu en faire depuis une bonne semaine. Une fois bien installée au bar, il dit comme un enfant :

« Ossan, sers moi un chocolat chaud. »

Le bar entier éclata de rire. Le barman lui dit alors :

« Petit, si tu veux jouer à la dinette, c’est pas ici. »

Jao allait s’énerver. Une semaine qu’il n’a pas bue de chocolat chaud, il pense en boire un et on se moque de lui. Il retint sa respiration, inspira et souffla pour se calmer. Il allait reprendre quand quelque chose se passa au bout du comptoir. Un home assez grand envoya valdinguer dehors un jeune garçon. Le choc fit tomber Jao et salit ses vêtements. C’en était trop, il ne pouvait en supporter davantage. Il se releva et vit qu’une jeune et jolie demoiselle allait au secours du jeune garçon. Un autre jeune homme s’interposa entre l’homme et le jeune garçon.

Ah non se disait-il, il ne faut pas que quelqu’un le vole la vedette devant une fille. Cela va à l’encontre de mes principes.

Il dégaina Astrial et se déplaça à coté du garçon qui s’était interposé. Il lui dit :

« Je ne sais pas ce qui se passe ici mais je ne laisserais pas une gente demoiselle entre les mains de….euh…monsieur l’homme grand et plein de cicatrices. »

« -Je suis Jagi, l’homme aux cicatrices, et je tuerais tous ceux qui se mettront en travers de mon chemin. »

« - Laisse-moi rire. Tu crois que je vais te laisser tuer cet homme et cette si charmante demoiselle. Viens, je t’attends. »

Le garçon à coté de Jao ne dit rien et restait là à attendre un mouvement de quelqu’un ou quelque chose. Il semblait avoir une ouïe fine au vu du bruit dans le bar. Jao se mit en position d’attaque et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kukabara Shin
Capitaine des Ryuu Shuiro
Capitaine des Ryuu Shuiro
avatar

Nbre de messages : 186
Inscrit le : 22/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
53/100  (53/100)
Fruit du Démon : Fude Fude no Mi (Fruit du pinceau)
Expérience:
450/500  (450/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Dim 15 Nov 2009, 02:22

Shin venait de traverser le mur et d'atterrir au milieu de la rue, ses vêtements n'étaient plus que des bouts de chiffons. Des vêtements qui étaient neuf, il venait vraiment de se prendre une correction par ce pirate, mais même après être passé pour un zéro aux yeux de nombreuses personnes, le regard du jeune prince ne changea pas d'expression, il n'avait pas de haine pour celui qui venait de détruire ses vêtements, mais avant quand même l'intention de lui donner à son tour une correction, il n'était pas dit qu'il allait se laisser frapper sans même riposter. Alors que le jeune prince allait se lever, il sentit que quelque chose n'allait pas, son pantalon venait de le lâcher et ses sous-vêtements étaient complètement apparents, visible aux yeux de tous. Si jamais il se m'était debout sur ses jambes il aurait sans doute droit à une autre séance de raillerie de la part des autres pirates environnant, alors afin de ne pas être la proie d'autre moquerie, Shin resta assis essayant de retirer un maximum de poussière sur ce qui lui restait de vêtement. Le jeune capitaine pirate ne le remarqua pas tout de suite, mais avait atterri près d'une jeune fille assez jeune, elle devait avoir à peu près le même âge que lui où un peu moins. La jeune fille restait bouche bée, elle avait sans soute assisté au vol plané à travers les murs du jeune homme et se demandait comment il avait réussi à faire son compte, mais très vite, la jeune fille accouru vers le pirate afin de prendre de ses nouvelles. Parmi toutes les personnes que Shin avait croisé sur cette île, jamais personne ne s'était soucié d'une autre personne que leur propre petite personne, mais cette jeune fille n'était pas comme les autres, son visage rayonnait de bonheur, peut-être même trop et ces pour cela que Shin hésita un moment avant de répondre à la question que venait de lui poser la jeune fille. Voyant que le jeune homme ne répondait pas la jeune fille le leva de force et le secoua afin de savoir s'il avait quelques pièces sur lui. Les actes de la jeune fille affirmait ce que pensait le jeune homme, cette file ne s'intéressait à lui uniquement pour le dépouiller, mais Shin n'allait pas se laisser avoir ainsi, le charme n'avait jamais marché sur lui et ne marchera pas cette fois-ci aussi.

<< Excuse moi, je te dois de l'argent ? Il me semble que non, alors pourquoi tu me secoues ainsi. Pour une première approche, je dirais que tu manques cruellement de politesse et de manière. De plus je viens de sortir d'un mur, tu pourrais au mois faire preuve de délicatesse. >>

Tandis que le jeune prince s'apprêtait à rentrer dans le lard de ce fameux Jagi, une petite souris de couleur blanche tournait en rond autour de lui lui fessant de petits signaux, comme pour lui dire de le suivre, n'ayant pas de temps à perdre, le jeune prince commençait à avancer, mais la souris persista dans ses signaux et passa même au stade supérieur en voyant que tout ce qu'elle pouvait faire ne marchait pas, elle s'introduisit dans le pantalon du jeune homme et monta jusqu'au niveau de sa tête afin de forcer le jeune pirate à lui prêter un peu de son temps. Shin n'avait pas l'intention d'aider le jeune homme qui se trouvait en mauvaise posture face à deux pirates qui lui cherchaient des noises, mais s'il se jeune garçon était assez malin, il pouvait se sortir seul de ce mauvais coup et s'il n'y arrivait pas, alors il comprendrait que cette ville n'est pas faite pour lui et ce moment ne sera bientôt plus qu'un très mauvais souvenir une fois qu'il aura accepté de se laisser botter les fesses par ces deux gorilles. Au même moment, un homme se dressa devant Jagi, Shin avait déjà vu cet homme, il l'avait croisé quand il était entré dans la taverne, lui entrait, alors que ce dernier en sortait. L'inconnu s'était interposé entre le la jeune fille, la souris et Shin et demanda des comptes au pirate aux sept cicatrices. Sur le coup, la souris et le jeune prince se demandait à quoi jouait ce pirate et qui avait bien pu lui demander de jouer les super héros. Alors même que le jeune prince allait demander à Zorro qui lui avait demandé de prendre sa défense, un autre inconnu arriva, mais celui-ci était complètement à côté de la plaque, pensant que la jeune fille était en danger il avait fait le déplacement et venait de menacer Jagi. Shin tourna la tête et observa la jeune fille afin de déceler les charmes qui avaient poussé ce Don Juan à venir prendre sa défense. Et même si Shin se trouvait près de la jeune fille, il ne lui trouvait vraiment rien d'exceptionnel, elle n'était pas moche, mais pas trop belle non plus, elle avait un certain charme, sans plus. Pointant son doigt en direction de ce nouveau personnage le jeune prince s'adressa de nouveau à la jeune fille.

<< Excuse moi, mais tu connais ce personnage assez étrange qui vient prendre ta défense, alors que tu n'es pas du tout en danger ? Je pense qu'il vient de se mettre dans une merde pas possible pour tes beaux yeux. >>

<< Hahaha, laissez-moi rire, qui êtes-vous ? Des pirates de secondes zones comme vous qui n'avez même pas de prime, vous pensez pouvoir stopper le grand Jagi. Deux insectes comme vous, je vais vous broyer comme des cafards. >>

<< Bon l'heure est venue, je vais lui rendre ce qu'il ma fait et en profiter pour lui prendre de quoi rembourser mes vêtements >>

Transformant son bras en pinceau, le jeune prince dessina sur le sol de nouveau vêtement identique à ceux qu'il portait avant d'atterrir dans la rue et sans aucune gène il se changea au beau milieu de la route et ce même devant la jeune fille qui se trouvait à quelques centimètres de lui. Une fois de nouveau vêtu et avec des vêtements frais et neuf, Shin se sentait d'attaque pour prendre sa revanche, mais avant cela il devait trouver un moyen de retirer le rongeur qui avait trouvé bon de quater le sommet de sa tête. Le rongeur ne voulait pas lâcher l'affaire bien déterminer à aider son jeune maître, alors afin de se libérer de ce rongeur, le jeune pirate se rapprocha de l'enfant en mauvaise posture et interrompit les deux hommes afin de leur demande d'arrêter ce s'en prendre à plus faible qu'eux afin que cette souris veuille bien quitter sa tête, mais la seule réponse que Shin gagna fut un coup-de-poing dans le ventre et une bourrade. Les deux hommes laissèrent le jeune homme à sa douleur et continuèrent d'avancer vers leur jeune victime. Se relevant et la rage au ventre, Shin dessina sur le mur voisin un marteau d'une taille impressionnant, le marteau était si grand que le rongeur avait d'un coup les yeux plus grand que le reste de son corps quand le marteau se matérialisa. Agrippant le marteau avec ses deux mains, le pirate allait faire regretter à ces deux hommes le coups qu'ils venaient de lui mettre.

<< Alors comme ça vous ne voulez pas comprendre de laisser ce jeune garçon tranquille, alors laissez-moi vous expliquer comment je vais régler ce problème. >>

Entendant le jeune Shin parler de correction, les deux hommes se tournèrent et en voyant l'arme que tenait le jeune pirate, les deux hommes tentèrent de calmer la situation, mais ils avaient poussé le bouchon trop loin et Shin n'allait pas revenir en arrière, le marteau était trop grand et trop lourd pour annuler son attaque et les deux hommes tentèrent de courir afin de fuir ce qui tombait sur eux. La souris sur la tête du pirate ne voulant pas voir la scène qui était d'un niveau de violence trop élever pour elle ferma les yeux l'espace de l'attaque.

<< Attend on peut trouver un moyen de s'arranger >>
<< Excuse nous, accorde nous une dernière chance >>
<< la seule manière de faire descendre ce rongeur est de vous donner une bonne correction. >>

<< Fude Fude Hammer : Cyclops hammer >>

Les deux hommes tentèrent de fuir, mais en vain, le marteau tomba sur eux et les écrasas. En un coup, le jeune homme venait de les mettre KO, les deux hommes n'étaient pas prêts de se lever où même de s'en prendre au jeune garçon de si tôt. Une fois les deux hommes sur le tapis, le jeune prince se pencha mit ses mains en position de salut et salua ses adversaires, même s'ils avaient cherché ce qui venaient de leur arriver, le jeune prince avait appris à toujours respecter ses adversaires qu'ils soient fort où faibles, il se devait de leur rendre le respect qui leur était dû. Une fois les deux hommes sur le sol, la souris descendit de la tête du pirate et se dirigea vers son maître, mais Shin stoppa sa course en marchant sur sa queue et lui dit avec un air diabolique que si l'envie lui reprenait de monter de nouveau sur sa tête elle finirait comme les deux hommes, écraser par le même marteau. La souris eu peur de la tête diabolique que fit le jeune prince et une fois qu'il leva le pied, elle s'empressa de partir sur son maître. Approchant du jeune garçon, Shin lui tendit la main et lui dit.

<< Une bien gentil souris que tu possèdes, sans elle, je ne serais pas venu à ton aide, tu devrais la remercier pour cela. >>

<< Ce type n'est pas hu.humain. Comment peut-il tenir un marteau de cette taille et comment il fait pour transformer son bras... >>




Légende :
<> -> Shin
<> -> Jagi
<> -> Pirate 1
<> -> Pirate 2
<> -> Attaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartfilia Lucy
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 100
Equipage : Ryuu Shuiro Pirate
Inscrit le : 25/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
30/100  (30/100)
Fruit du Démon : Eki Eki no Mi - Fruit des Liquides
Expérience:
610/500  (610/500)
MessageSujet: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Dim 15 Nov 2009, 11:00



Alors que Lucy secouait le jeune inconnu pour s'assurer qu'il ne perdait pas connaissance, ce dernier rouvrit les yeux et la fixa avec un regard mêlant méfiance et ... déception ? Sur le coup, elle ne comprit pas. La jeune navigatrice avait tout simplement souhaité vérifier que ce type allait bien après avoir traversé un mur, mais apparemment, cela ne lui faisait pas particulièrement plaisir qu'on se soucie de son sort. Ah les hommes ! Tous les mêmes, trop fiers et trop stupide pour comprendre que les filles n'ont pas toutes des intentions mauvaises ! Soupirant, l'amazone secoua la tête, et soudain se figea dans son mouvement. Elle venait de poser un peu plus bas sur le corps du jeune homme et venait de remarquer qu'il exposait ses sous-vêtements sans honte. Rougissant aussitôt, son sang ne fit qu'un tour et elle lança son poing sur la tête de l'inconnu, comme elle l’aurait fat avec Lorenzo quand il se change en pleine rue.

- Non mais sa va pas la tête ?! Espèce de pervers, exhibitionniste ! Je m'inquiétais pour vous moi, et tout ce que vous trouvez à faire c'est me montrer la couleur de votre caleçon !

Toujours aussi franche et directe, Lucy ne se gênait pas et traitait ce type avec une familiarité déconcertante. Soudain, elle sentit un type se rapprocher. Tournant la tête, elle pût voir un espèce de gorille géant couvert de cicatrices et exposant son torse nu (encore un pervers !) se diriger vers eux. Apparemment, c'est lui qui avait fait voler l'inconnu à travers le mur. Et il n'en avait pas finit apparemment, puisqu’il se dirigeait d’un pas lourd vers les deux nouvelles connaissances. Soudain, le jeune inconnu se tourna vers Lucy et lui demanda, très direct et aussi franc que la jeune fille.

<< Excuse moi, je te dois de l'argent ? Il me semble que non, alors pourquoi tu me secoues ainsi. Pour une première approche, je dirais que tu manques cruellement de politesse et de manière. De plus je viens de sortir d'un mur, tu pourrais au mois faire preuve de délicatesse. >>

- Comment ça ?! Répète un peu pour voir l’exhibitionniste, je manque de délicatesse ? Et rhabille-toi bon dieu !

Mais avant que Lucy ne referme la bouche, elle pût voir un rat curieusement familier courir dans sa direction. Comme il se rapprochait en courant de sa position, Lucy constata que ce n’était autre que Darius. Que faisait-il ici, sans son maître et avec un air aussi paniqué ? Cela voulait certainement dire que Lorenzo s’était encore fourré dans un tas d’emmerde et qu’il avait besoin d’un coup de main. Quel idiot, soupira la jeune fille. Mais a sa grande surprise, le jeune inconnu se chargea de suivre le rongeur, alors qu’il était d’ailleurs toujours en caleçon. Mais alors qu'il marchait dans la direction indiquée par Darius, un nouvel arrivant se mit entre lui, Lucy et Darius. C'est ainsi que la navigatrice apprit que le gorille aux cicatrices se prénommait Jagi, et qu'il voulait tuer l'exhibitionniste car il avait renversé sa boisson sur ses chaussures. Ridicule. Aussitôt, le nouveau venu dégaina un sabre et cria d'une voix étrangement forte, trop d’ailleurs pour qu’elle soit naturelle :

« Ce n’est pas une raison valable, alors approche que je t'en empêche. »

Prétentieux. Ce fut le premier mot qui vint à l'esprit de Lucy en voyant ce type arriver comme le héros en retard et qui s'interpose pour sauver l'idiot, l’animal et la fille en danger. C'est n'importe quoi ! La belle amazone n'avait pas besoin de protection et l'avait prouvé plus d'une fois ! C'est même elle qui avait sauvé Lorenzo quand ce gamin était en danger. Mais elle n'eut pas le temps de s'énerver car un nouvel homme (décidément !) faisait son apparition. Et la phrase qu'il sortit n'arrangea pas l'état d'esprit de la jeune fille, perdue dans cet océan de virilité mal placée.

« Je ne sais pas ce qui se passe ici mais je ne laisserais pas une gente demoiselle entre les mains de….euh…monsieur l’homme grand et plein de cicatrices. »

C'en était trop pour la Heartfilia. Pourquoi les hommes devaient-ils toujours croire que les femmes étaient faibles et ce genre de choses ? Se relevant avec grâce, elle se tourna vers l’exhibitionniste, prenant d’ailleurs soin de ne pas regarder son caleçon. Ce dernier (l’homme, pas le caleçon) pointa un doigt vers l’espèce de Don Juan à la noix et lui demanda, l’air de rien :

<< Excuse moi, mais tu connais ce personnage assez étrange qui vient prendre ta défense, alors que tu n'es pas du tout en danger ? Je pense qu'il vient de se mettre dans une merde pas possible pour tes beaux yeux. >>

- Mais non je le connais pas ! Par contre, le rat et le gamin en danger, ce sont mes nakamas. Et surtout … Pourrais-tu te rhabiller par pitié ?!

Exauçant le souhait de la jeune amazone, le jeune homme transforma son bras en un immense pinceau en un geste, et dessina quelques vêtements sur le sol. Un Fruit du Démon, et des plus étranges qui plus est. Les créations faîtes d’encre se matérialisèrent et aussitôt, le jeune inconnu que Lucy avait « affectueusement » surnommé l’exhibitionniste, prouva que ce surnom était bien choisit. Sans gêne et sans manières, il commença à se changer en plein milieu de la rue, de la même manière qu’un sale gamin bien connu de la blonde. Sans attendre, elle écrasa son poing sur le crâne de l’exhibitionniste, criant au pervers. Mais c’est quoi cette manie des hommes de se changer en pleine rue ?! Ensuite, le jeune home choisit manifestement de partir aider Lorenzo, apparemment dans le seul véritable but de se débarrasser de Darius qui avait prit possession de sa tête. Se retournant vers Jagi et ses deux sauveurs à côté de la plaque, Lucy se releva, un air déterminée et mauvais au visage. Pour une fois, Lorenzo se passerai d’elle, car il était temps d’apprendre à ces machos que les amazones étaient les meilleures guerrières de ce monde !

- Eh toi, le gorille aux cicatrices ! Tu ne crois quand même pas que je vais rester là, à te regarder te battre contre ces deux types, sans que j’y prenne part ? Je vais te foutre une branlée tellement forte que tu iras te réfugier dans les jupons de ta mère.

Ah ! Ça y est, Lucy est en colère. Et quand ce genre de choses arrive, c’est une personne complètement différente de la jeune fille joyeuse et naïve ordinaire. Non, là c’est l’amazone, la pirate, la guerrière qui entre en jeu, et ça signifie que ça va faire mal. C’est d’ailleurs une bonne occasion pour tester son Fruit du Démon acquis il y a quelques semaines. Avec tous ces jours de traversée, elle avait eut le temps d’apprendre quelques mouvements et techniques et commençait désormais à comprendre le fonctionnement de son pouvoir. Restait plus qu’à mettre son entraînement en pratique. Mais pour cela, il lui fallait du liquide… Bingo ! La jeune fille venait de repérer un tonneau de vin, posé contre le mur encore intact du bar. Cela ferait parfaitement l’affaire, dotant qu’il était déjà ouvert. Exécutant quelques mouvements avec sa main gauche, Lucy commanda au vin de venir jusqu’à elle et de se réunir dans sa paume. Et les gens autour d’elle purent constater avec stupéfaction que le nectar de la vigne sortait de son tonneau, et qu’il vint léviter dans la main de la navigatrice, aussi docile qu’un chien.

- C’est partit. Tu vas voir de quoi je suis capable, le gorille.


Kyouki ~ Arme Aqueuse !

Aussitôt, suivant l’ordre de sa pensée et de sa voix, le vin changea de forme, prenant l’apparence d’une lance toute faîte de liquide rouge. Balayant le vide d’un geste de son bras, Lucy envoya la lance filée vers Jagi, prête à le transpercer de part en part. Et ça ne rata pas, l’homme aux sept cicatrices se retrouva avec l’arme aqueuse plantée à travers sa jambe droite, au-dessus du genou. Alors qu’il laissait échapper un cri mélangeant douleur, surprise et peur, Lucy fit nouveau geste de sa main, et le vin s’étala au sol, entourant la jambe salit et dont le sang coulait à flots de Jagi. Puis les deux liquides rouges se mélangèrent et revinrent se placer dans la paume de Lucy, sous forme d’une grosse boule. La jeune fille souriait fièrement, contente d’avoir maîtrisé cette technique d’attaque.

- Un homme ne doit jamais sous-estimer une femme. Ça pourrait lui être fatal.



Lucy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s587.photobucket.com/albums/ss311/Suchi-Sama/
Georg Prime
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 2167
Equipage : Ryuu Shuiro
Prime : 135.000.000
Inscrit le : 14/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Fruit du Smilodon
Expérience:
1025/400  (1025/400)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Lun 16 Nov 2009, 14:23

Georg avait rencontrer un jeune garçon assez agaçant à Drum. C'était même un peu à cause de lui qu'il avait était prit dans le bordel qui suivit, mais bon il s'en était sortit et toujours vivant. Par contre il n'avait put éviter de faire encore parler de lui, il allait encore avoir les marines au cul. Ce n'était pas très gênant, sauf qu'avec la prime qui allait encore augmenter, cela ne serait plus les petits poissons qui seront à ses trousses, mais belle et bien les gros. Même s'il avait déjà eu à faire à des amiraux, vice-amiraux et autres haut-officiers de la marines, mais avec eux il s'en était toujours tirer de justesse ou pas.
Oui on à pas toujours de la chance, mais à Drum il en avait eu. Après les terribles combats entre les pirates et les soldats du gouvernement, il parla un peu avec le jeune garçon du nom de Kukabara Shin, qui lui proposa de rejoindre son équipage. Prime ne put lui donnait tout de suite sa réponse, pour la simple raison que rejoindre un équipage fraîchement créer, n'était pas dans ses habitudes. Le jeune capitaine donna rendez-vous au bretteur et un autre pirate présent sur les lieux. Le lieu de rendez-vous était une archipel, assez connu vu qu'elle regrouper trois groupes distincts, civil, gouvernement et criminels. La dernière partie de l'île comptait aussi bien des pirates, que des parias de la société. La date qu'il avait donné pour la nouvelle rencontre était assez lointaine, donc il prit un navire est se dirigea vers une île, dont il avait entendu parler par un marchand à Drum. Selon les dires de cette personne, un sabre légendaire d'un maître d'arme était au fond de ruines. Il alla donc sur cette île avant de se dirigeait vers l'archipel.

La rumeur de cet homme était fondé, vu que le borgne trouva l'un des douze sabres de premier rang, son nom était Getsuruitõ. Il avait eu du mal à l'obtenir et faillit même mourir plusieurs fois, mais il avait réussit à obtenir ce super katana et une nouvelle idée de combat. Prime n'allait plus combattre dans un style de deux sabres, mais passer à quatre. Le pirate avait même trouver une quatrième épée dans la forge, de la très bonne qualité, mais pas assez pour être une des lames renommées. Il s'entraîna alors pendant son voyage vers le lieu de rendez-vous, Georg du quand même prendre plusieurs navires pour arriver à destination, mais grâce à cela il put s'entrainer à son nouveau style de combat aux autre sabres. Le dernier qu'il prit était assez exotique, c'était un navire de femme de joie, le bretteur avait réussir à se faire engageait encore une fois comme garde du corps. Cette fois-ci ce n'était pas lui qui était allé vers les employeurs, mais le contraire. Il était assit à une table dans une taverne, quand un homme lui proposa un paiement contre ses talents. Il accepta tout de suite la proposition quand il apprit où il se rendait, surtout qu'il était logis, nourrit et payer pendant la traversait.
Une chose agréable, car il savait que Shin voulait acheter un navire pour son équipage.


Prime arriva enfin le jour J du rendez-vous devant l'archipel, il attendit donc tranquillement que le navire de ses charmantes femmes, fasse escale sur la partie la moins chic du coin. Quand le bateau arriva à bon port, il se dirigea vers la passerelle pour descendre sur les quais. Bien sûr, il n'avait pas passer son temps qu'à s'entrainer sur un tel vaisseau, surtout entourer de si belles fleurs. Georg fut quasiment obliger de refuser les avances de certaines pour un dernier tour de piste, mais aussi celui du propriétaire qui voulait me garder comme employer. Même si cette vie était plaisante, il fallait le dire, ce n'était pas sa vie. Le pirate remercia donc ses compagnons de traversait et partit en courant, avant qu'une des femmes s'accrochent à lui. Le borgne sauta même par dessus le pont pour fuir plus vite.

Après avoir échapper au paradis, il continua sa route dans la ville à la recherche de Kukabara. Le jeune homme ne lui avait pas donner d'endroit précis, il devrait donc chercher un endroit où il y a du grabuge. Alors qu'il était tranquillement en train de remettre ses quatre sabres en ordre, car oui il n'avait pas eut le temps dans sa fuite de bien les accrocher à sa ceinture. En plus il avait oublier par malheur de cacher son visage, mais enfaite cela n'était pas si grave sur cette île et même tout le monde s'écarter de son chemin. C'était agréable de pouvoir voyager visage découvert sans être pourchasser tout de suite par la marine.
C'est alors qu'il se dirigeait vers une taverne que lui avait indiqué un passant, qu'il vu un énorme marteau dans une rue plus loin. Il reconnut tout de suite le fruit du prince, il se dirigea à toute vitesse vers l'endroit. Vu sa position de départ il arriva à l'opposer de l'endroit où se trouvait Shin, c'est alors qu'il vu plusieurs personnes présentes. Il remarqua un jeune garçon avec un rongeur sur la tête, un autre homme avec des flingues, juste derrière lui une jeune fille et un autre mec avec des yeux assez spéciaux vu la couleur. Puis il fini son passage en revu des protagoniste par un mec, qui était face à eu, il le reconnu vite fait. Prime avait déjà vu sa tronche sur un wanted, qu'il regardait quand il n'avait rien d'autre à faire, de toute les façons c'était un nul. Il l'avait gagner en piquant des biscuit à sa grand-mère.

Alors qu'il était en train de s'étirait en marchant vers le spectacle, que la jeune fille s'excita et attaque l'homme aux cicatrices. Dès qu'elle créa sa lance, le borgne reconnut tout de suite les effets d'un fruit du démon. Celle-ci profita sûrement de l'effet de surprise pour blesser le pirate à la prime.
Il arriva alors à la hauteur des autres protagonistes et commença à parler.


Bon, ce passe quoi de beau ici?
Je pense que le combat n'as aucun sens, donc arrêtons se petit jeu et tout le monde retourne dans la taverne pour boire un petit coup. Vous voulez bien?


Il fixa ensuite Shin et lui adressa directement la parole.

Tu règle toujours t'es histoires discrètement à ce que je vois. Bon aussi non je suis venu comme convenu.

Il savait pertinemment que le gros balourd allait poser des problèmes, mais décida de l'ignorer en passant devant lui comme si de rien n'était.

[HRP]Mode modo: N'oublier pas le lvl des pnj quand même et votre propre niveau. Shin à parler au début de la prime de Jagi qui est de 25M, donc il est au minimum lvl37 et vous lvl25. la différence est donc assez grande, donc n'abuser pas à dire que vous le tuer comme une pauvre merde ^^
Merci de votre compréhension ^^[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventura L. Lorenzo
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 79
Inscrit le : 06/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
29/100  (29/100)
Fruit du Démon : Kanjou kanjou no mi: Fruit de l'empathie.
Expérience:
470/500  (470/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Mar 17 Nov 2009, 15:56

Pour seule réponse à l'incongrue demande du môme, la main du bedonnant vint violemment claquer la sienne tendue, signe supplémentaire de l'agressivité adverse. L'autre se jeta ensuite ventre en avant dans le but probable d'écraser un Lorenzo toujours à terre. Si le coup réussissait, la différence de masse entre les deux limiterait considérablement la liberté de mouvement du gamin qui, prenant appui sur une main, se propulsa pour rouler sur le côté et ainsi éviter l'assaut. Dans un "BANG" sonore, le type retomba lourdement à plat ventre avant de se relever difficilement, le regard plein d'une rage que la couleur rougeâtre de ses joues ne trahissait pas, bien au contraire.
Désormais debout l'un à côté de l'autre, les deux adversaires se regardèrent un instant, puis, écumant de colère ils fondirent ensemble vers le jeune pirate. Un sourire en coin, Lorenzo ne put s'empêcher de trouver la tactique des plus balourdes. En effet, pas évident d'ordonner correctement ses mouvements lorsqu'on se lance à deux en même temps dans une ruelle aussi étroite. Là était la chance du garçon, et il ne se fit pas prier pour la saisir. Se relevant d'un bond en arrière, sarbacane à la main et jetant un œil sur les environs, il fonça lui aussi vers ses opposants à toute allure. Un tête à tête se profilait, véritable joute chevaleresque comme dans ces contes qu'il lisait sur l'île de Rock, quand le gentil héros accepte un affrontement en duel avec le plus balèze mécréant de la cour, tout ça pour impressionner la princesse...quelle idée curieuse! Il en faut vraiment peu à certains pour se battre. En tout cas, Lorenzo se serait bien passé de cet affrontement là, et puis, de toute façon il ne voyait pas très bien ce qui pouvait motiver ses adversaires étant donné qu'il n'y avait ici aucune princesse à impressionner.

Bref, le choc frontal paraissait à présent inévitable...c'est du moins ce qu'il espérait faire croire aux deux autres, car si sa petite taille de gamin de douze ans était bien souvent l'objet de railleries, elle pouvait cependant s'avérer fort utile face à des personnes bien plus imposantes, d'autant plus dans un endroit étriqué comme celui-ci.
Arrivé à hauteur des deux, il se jeta au sol, pieds en avant, profitant de la vitesse pour glisser entre les jambes du premier qui se présenta. Portant son arme de jet à la bouche après y avoir introduit une fléchette, il remplit ses poumons d'air puis souffla à l'instant même où l'autre tentait de refermer les jambes sur lui pour le prendre ainsi en tenaille et l'immobiliser. La pointe partit d'un coup et vint se ficher juste à l'entre-jambe, Lorenzo accompagnant la réussite de l'action d'un rire d'amusement et de satisfaction mêlées.
OUCH!!! Accordons nous une minute de silence pour tous les hommes ayant déjà vécus cette douloureuse expérience qui fait de chacun d'entre nous, messieurs, une personne différente après coup.
Se tenant les parties génitales, le type s'effondra à genoux tandis que l'autre, le plus épais des deux, décidément bien rapide, stoppa net la glissade du jeune pirate en le saisissant par la capuche à grelot.
Cette fois il avait l'air franchement hors de lui et son poing s'apprêtait à s'abattre sans aucun ménagement sur Lorenzo:


-T'es mort le mioche!!!

C'est l'instant que choisit Darius pour pointer le bout de ses moustaches. Enfin! Pas trop tôt! Et il ne revenait apparemment pas seul puisqu'il était juché sur le crâne d'un type qu'il ne connaissait pas. Soit Darius avait quelques problèmes visuels ces derniers temps, soit Lucy avait sacrément changé dans cette ville, puisqu'en plus d'avoir fait une teinture à ses cheveux, elle avait fortement perdu en poitrine, la personne accompagnant le rat ayant plutôt des allures masculines. Toujours est il que l'aide escomptée était bien présente, et le jeune homme ne mit pas longtemps à remettre les adversaires de Lorenzo à leur place par l'intermédiaire d'une technique qui laissa le gamin pantois dans un premier temps avant qu'il n'accompagne la raclée, des étoiles pleins les yeux, en sautillant et en frappant des mains à chaque coup de marteau:

-Woooooooooohhh...trop fort le coup du pinceau...j'veux l'même, j'veux l'même...

De leur côté les deux autres suppliaient de trouver un arrangement. A part leur grande bouche, ceux là n'avaient décidément aucune fierté...pathétique!!! Observant le reste de la scène toujours aussi émerveillé, le môme s'immobilisa lorsque le type aux pinceaux s'adressa à Darius en lui marchant sur la queue, provocant les cris stridents du rongeur qui ne se fit pas prier pour regagner l'épaule de son compagnon.
Clignant deux fois des yeux, Lorenzo serra la main tendue de l'autre et lui offrit un grand sourire:


-Merci Picasso kun...

Puis arborant l'instant d'après un visage beaucoup plus neutre, il reprit d'une voix froide en plongeant son regard dans le sien, lançant tel un avertissement:

-...mais ne fais plus jamais de mal à Darius!!! C'est mon compagnon...

Relâchant la main de l'autre, il reprit son éternel sourire et se dirigea vers la ruelle pour voir d'où provenait toute cette agitation. Là, il put apercevoir Lucy et trois autres gars, deux d'entre eux s'interposant entre la jeune fille et le troisième, sans doute pour la protéger.

Le chromosome Y faisait des siennes et le grand bal de la testostérone battait son plein. Papa avait souvent expliqué à Lorenzo que les hommes avaient cette curieuse tendance à vouloir faire étalage de leurs forces sans se soucier de l'intérêt d'une telle démonstration. Il en avait la preuve sous les yeux et ne comprenait pas bien ce besoin viscéral de déployer autant d'hormones mâles d'un coup. Malgré tout, c'est la jeune fille qui lança la première attaque grâce au pouvoir nouveau de son fruit du démon. Elle matérialisa une lance d'eau qui se planta dans le genou du gars aux cicatrices. Celui-ci lâcha un cri de douleur avant de se ressaisir, un filet de sang dégoulinant le long de son tibia.
Contemplant la scène d'un air curieux, Lorenzo éclata de rire presque immédiatement puis interpella sans gêne la jeune fille en hurlant au milieu de la rue, ses bras s'agitant au dessus de la tête comme pour être sûr qu'on ne puisse pas le louper:


-Ah ah ah ah...hey...sado neesan...j't'ai enfin retrouvé...qu'est c'que tu fais??? Il a volé le cadeau qu'tu voulais m'offrir pour mon anniv??? Tu sais, c'est pas grave hein...t'es pas obligé d'te mettre dans l'pétrin pour ça...

Affligeant de naïveté. Toujours est il que l'autre avait l'air vraiment en colère maintenant. Sensation vite confirmée par le pouvoir d'empathie que Lorenzo avait appris à maîtriser pour ne l'utiliser que lorsqu'il le désirait. Effectivement, l'autre écumait d'une rage profonde et s'apprêtait à réagir.
La proposition du nouvel arrivant de cesser là ce combat ridicule et d'aller boire un verre tous ensemble était judicieuse et plaisait bien au gamin, mais il y avait malheureusement peu de chances qu'elle aboutisse, l'affront subit par le pirate aux cicatrices demandant vengeance. Ainsi, ce dernier étendit les deux bras sur les côtés, doigts tendus et abattit les mains sur ses deux adversaires les plus proches. Le coup était parti à une vitesse folle et les garçons avaient tout intérêt à réagir au plus vite s'ils ne voulaient pas se manger la mandale du siècle et se retrouver tête contre tête, assurément bien plus proches l'un de l'autre qu'ils ne l'auraient souhaité. Dans le même mouvement, l'autre dégaina les deux sabres qu'il portait à la ceinture, prêt à s'en servir contre quiconque se trouvant face à lui.

Le plus gros souci dans l'histoire, c'est que si les deux héros mangeaient la poussière, la prochaine sur la route du type aux cicatrices était la Heartfilia. Et ça, ce n'était pas acceptable pour Lorenzo. C'était son amie et on ne touche pas à ses compagnons!
Prendre un tel adversaire de face n'étant probablement pas la meilleure chose à faire pour le gamin, il contourna le bar et grimpa sur le toit en s'aidant des quelques tonneaux présents ici et là, avant de s'installer en tailleur sur le rebord de la toiture, dans le dos de l'adversaire présumé, sarbacane à la main, en attendant la suite des évènements, prêt à intervenir si le besoin s'en faisait sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikyou Jao
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 108
Equipage : En Recherche d'équipage.
Inscrit le : 24/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
27/100  (27/100)
Fruit du Démon : Boru Boru No Mi / Fruit du Bois
Expérience:
295/500  (295/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Jeu 19 Nov 2009, 17:21

Jao s’était retrouvé dans une situation forte peu enviable. A cause de son principe de défendre les demoiselles, il s’était retrouvé face à Jagi, l’homme aux sept cicatrices. Il s’était interposé entre ce Jagi et une demoiselle qui était venu au secours d’un jeune prince parait-il. La demoiselle pouvait se défendre toute seule et elle l’a montré en plantant dans la jambe de Jagi une lance aqueuse. Un fruit du démon assez intéressant. Elle maniait les liquides avec une telle dextérité. Sauf qu’entre temps, d’autres personnages bizarres étaient arrivés. Un borgne qui avait l’air de connaitre le jeune prince et un gamin, un gamin qui était le maitre de la souris qui trainait dans les parages. Mais ce gamin était aussi un ami de la demoiselle. Enfin c’est ce que Jao avait cru comprendre. Il était donc pour lui impossible de laisser ce gamin se faire attaquer par Jagi. Il avait deux personnes à protéger, la demoiselle même si cela n’était pas bien nécessaire et aussi le gamin car Jao n’aurait aucun mérite s’il e sauvait que la jeune fille et pas le gamin qui est son ami. Le problème était : Comment les protéger tous les deux alors qu’il y a le gamin à l’entrée cde la taverne et la fille vers le mur cassé. Jao devra donc utiliser tous les stratagèmes possibles pour défendre les même s’il doit y laisser la peau.

Jagi criant de douleur était dans une rage immense suite à l’attaque de la demoiselle. Jao pensait donc que la jeune fille allait être la première cible de Jagi. Mais pour le moment, Jagi continuait à se tordre de douleur et ne bougeait pas sauf si ce n’est pour hurler et taper partout où il le pouvait. Jagi se ressaisit finalement tant bien que mal. Il regarda la jeune demoiselle et lui dit sur un ton enragé :


« -Toi, la jeune fille. Tu m’as fait mal et tu vas le regretter. Je vais te faire tordre de douleur. Je vais te torturé toi et ses idiots qui se sont interposés. »

Jagi était sur le point de frapper. Il s’élança et se mit à se déplacer à une vitesse phénoménale. Il arriva derrière Jao pour lui asséner un coup de poing mais le bouclier de bois de Jao l’a stoppé. Jao pensa que c’était parce que le coup n’était pas fort ou parce qu’il avait gagné un peu de puissance car sinon le bouclier de bois aurait du voler en éclats après une telle attaque. Mais même surpris, Jao n’allait pas se laisser faire et voulut enchainer avec une de ses techniques. Il fit un enchainement en ciombinant son Art astral et les pouvoirs de son fruit du démon. Il se déplaç lui aussi derrière Jagi et lança sa technique du Pilier.

« Art Astral. Gira. Boru Pilier. »

Le gira fonctionna parfaitement mais le pilier ne marcha qu’à moitié. Le pilier a touché Jagi mais n’a pas pu finir sa course en le faisant fracasser contre le plafond mais Jagi détruit-le pilier avant. Dans une rage encore plus folle, Jagi sautait de partout en s’excitant presque. Jao en profita pour aller récupérer le gamin et aller vers la jeune demoiselle. Jagi se préparait de nouveau à frapper. Qu’allait-il arriver ? Il fallait combattre. Jao lança avec un regard meurtier Jagi et lui dit :

« Si tu veux la fille ou le gamin, tu devras me passer sur le corps. Je les protégrerais même si je dois mourir. Je ne lmes connais pas mais la demoiselle est décidément trop jolie et rien que l’admirer est un franc plaisir. Allez viens, je t’attends. »

Sur ces paroles, Jagi était prêt à frapper. Mais qui donc allait-il frapper. Serait ce le gamin ? Ou la jeune demoiselle ? A moins qu’il n’en veuille énormément à Jao et l’attaque en premier ? Ou alors son choix se porterait sur le borgne ou le jeune prince ? Ou encore sur le garçon à coté de Jao qui ne montrait pas de signe d’activité malgré les évènements. Qui allait être attaqué. Tel était la question. Qui Jao devra t-il protéger. A vrai dire, juste le gamin et la demoiselle. Les autres, il les aiderait mais ne les sauveraient pas à moins qu’ils ne soient dans un état critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Ven 20 Nov 2009, 18:33


    Bonbon bon. En voilà toute une bornée, un stupide comme il s’en fait. En effet, je trouvais que le jeune homme qui était sensé me prêter « main forte » était l’un des plus grand idiot que la terre avait connu. D’une part il ne possédais aucune force, de l’autre il semblait pourvu d’aucune intelligence, débrouillardise. Ses motivations, stupides, je ne comprenais définitivement pas ce qu’il croyais pouvoir faire. Il s’était interposé en voulant protégé jeune demoiselle, a la qu’elle je n’avais porté aucune attention. Certes, elle n’était pas laide, mais elle était loin d’être la plus belle non plus. Jusqua maintenant, ces deux personnes n’étaient pour moi rien. Je m’étais interposé entre le grand Jagi et le jeune garçon que j’avais vue valdinguer dans les airs seulement car je n’avais pas envie de rester, ébahit, devant ce spectacle. Connaissant personnellement l’ingrat qui tentait de s’en prendre au garçon, je souhaitais lui foutre une branlé, cependant il n’était pas temps. En premier lieu, je devais évaluer la situation. Et c’est a cette instant que le jeune garçon ce leva d’un bond. Ensuite, il entreprit de changer ses bras en énorme pinceaux. Détail très impressionnant, mais qui ne l’était pas pour quelqu’un qui avait souvent été en contact avec ce type de pouvoir maudit. J’en possédais d’ailleurs un, moi même. En effet, j’avais mangé l’un de ces fruits démoniaques, celui-ci m’avait donné la faculté de contrôler le son. Évidemment, je comptais m’en servir pour évaluer la situation toute en ne lâchant pas du regard le désespéré qu’était Jagi.

    Ainsi, toute en fixant du regard le grand gaillard au cicatrice, je captais des milliers de son tout autour de moi. D’une part, je pu constater que le jeune garçon avait matérialisé de nouvelles habits, de l’autre qu’une souris était sur sa tête. D’une certaine façon, je me servais de mon pouvoir sur le son pour me crée une image de ce qui m’entourais, une sorte de vision 360°, a la manière des chauve-souris. Quoi qu’il en soit, le jeune garçon se dirigea vers ce qui semblait être un regroupement de trois personnes, un petit enfant et deux gaillards étant fait sur le même modèle que Jagi. Par la suite, il matérialisa un énorme marteau et s’en servis pour écraser les deux cons! Ensuite, il s’adressa très clairement au petit enfant. Au même moment, je me rendis compte que j’avais irrité la jeune demoiselle qui s’était rapidement relevé pour venir exprimée son mécontentement. Je devinais facilement qu’elle croyais pouvoir se débarrasser de Jagi facilement et je pu constater qu’elle disait vrais lorsqu’elle se servit, elle aussi, d’un pouvoir démoniaque. Très fascinant, il y avait un regroupement de plusieurs utilisateur des fruits démoniaques. C’était plus tôt intéressent et je crois que n’importe qu’elle scientifique aurais aimé être là pour regarder le spectacle. En fait, elle se servit de l’alcool pour faire une lance rigide. Certes, un pouvoir servant a contrôler les liquides ne serait d’aucune utilité contre grâce au son qui voyage en faisant vibré les molécules. Mais bon, je trouvais le concept plus tôt intéressent. Ensuite, elle déclara avec une fierté qu’il ne fallait surtout pas sous estimer les femmes. En effet, les femmes pouvaient se jouer très facilement de a peu près n’importe qui.

    Ensuite, l’arriver disons cocasse d’un jeune homme vint changer quelque peu l’atmosphère. Il était des plus calme, semblant être de nature amical. Je ne pu m’empêcher de le regarder quelques secondes. C’était quelqu’un de fascinant, quelqu’un dont j’avais entendu parler dans les journal. Primé à 81 MB, il avait foutu la pagaille sur une petite île dont le nom m’était complètement oublier. Il nous proposa d’aller boire un coup. Perspective qui me réjouissait dans un sens. D’une part, j’avais envie de discuter avec cette idole et de l’autre j’avais envie de boire un peu. Ainsi, j’accepta d’un bref signe de la tête avant de dire d’une voix parfaitement calme.



      « Oui très bonne idée! »


    Puis, me retournant vers les autres, je leur cria.


      « Alors bande de P.D arrêter de vous battre comme ça. »


    J’avais dit cela, car je l’avoue., d’une certaine manière j’avais le gout de tisser des liens avec cette bandes d’étranges personnages. Certes, le gaillards aux cicatrices était exclu de ce cercle d’amitier que je voulais crée. Mais bon, je crois qu’étant donnée le geste qu’avait posé Goerg Prime, Jagi allait ce calmé. Prime, étant un pirate de renommé j’osais l’espéré. Cependant, et malheureusement, le jeune perturbé ne m’écouta et préféra affronté Jagi. Étant lui même un utilisateur des fruits démoniaques, il se servit du bois pour paré une attaque de jagi puis de lui en relancé une. Agacé par cette agissement, je décida rapidement de m’en mêler. Me débarrasser de jagi semblait être la solution la moins compliqué et la plus rapide, je choisis donc cette voie. Rengainant mon sabre de geste trop rapide je sortais mes deux glocks. Puis, je tirais deux balles de chacun de mes guns. Jagi étant déjà occuper a se battre contre l’inconnu excité, il ne s’aperçu pas que ses 4 balles filaient vers lui, en plus du peu de son qu’elles firent. Elles allèrent se fichées droit dans ses mollets, le faisant tombé a genoux. Dos a moi, il ne s’aperçu pas qu’elles venaient de moi, j’en profita donc pour me tasser pour que cela n’arrive pas. Puis, je m’adressais de nouveau a tout le monde.


      « Alors là, on peu y aller? »


    [mode
    Rep au Modo: je suis désoler, mais même un personnage ayant 12 niveau
    de plus que nous ne peut éviter des balles venant de dos a lui alors
    qu’il est occuper par quelqu’un d’autre. ]






Revenir en haut Aller en bas
Georg Prime
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 2167
Equipage : Ryuu Shuiro
Prime : 135.000.000
Inscrit le : 14/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Fruit du Smilodon
Expérience:
1025/400  (1025/400)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Ven 20 Nov 2009, 21:04

Bon on va donner l'ordre de passage pour pas s'embroyer.

1er-Shin
2ème-Lucy
3ème-Georg
4ème-Lorenzo
5ème-Jao
6ème Misame

Il faudra le respecter, merci à tous^^

Hietsu> pas de soucis pour ton rp.
Mais n'oublier pas que 12 lvl c'est énorme comme différence Smile
C'est comme si vous étiez Jango et lui Arlong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kukabara Shin
Capitaine des Ryuu Shuiro
Capitaine des Ryuu Shuiro
avatar

Nbre de messages : 186
Inscrit le : 22/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
53/100  (53/100)
Fruit du Démon : Fude Fude no Mi (Fruit du pinceau)
Expérience:
450/500  (450/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Sam 21 Nov 2009, 16:58

La situation s'arrangeait petit à petit pour le jeune prince qui venait de se débarrasser du petit rongeur et par la même occasion de son adversaire principal qui venait de trouver d'autre cible à attaquer. Parmi les nouvelles proies dans la ligne de mir de Jagi se trouvait la jeune femme qui aimait brutaliser le jeune homme ainsi que les deux autres qui s'étaient interposés quelques secondes plus tôt, mais le jeune prince ne s'attarda pas sur le combat qui allait suivre, car dans ses priorités il se rappela que ses compagnons devaient sans doute déjà être sur cette île à la chercher. Jetant son marteau sur le sol et le fessant disparaitre avec une encre spéciale qui servait à annuler ses dessins, le jeune prince se tourna et ses yeux sortirent de leurs orbites se transformant même en étoile quand la jeune fille utilisa un pouvoir qui ne lui était pas inconnu, elle aussi se servait d'un pouvoir provenant d'un fruit du démon, il n'y avait pas de doute possible, la jeune femme était comme lui. Maintenant qu'il venait de voir la jeune femme à l'action Shin voulait absolument que le jeune fille face partie de son équipage, elle n'avait même pas son mot à dire, les yeux brillants de Shin montrait déjà à qu'elle point il la voulait au point de sauter au coup de la jeune fille alors qu'elle se trouvait dans une situation de combat réel. L'attaque de la jeune fille fit crier le pirate aux cicatrices, mais le résultat fut de mettre Jagi encore plus en colère et tous allaient comprendre pourquoi il ne fallait pas le mettre en colère et aussi pourquoi le jeune Shin n'avait pas voulu combattre ce pirate directement après le coup qu'il lui avait infligé. Dans la taverne l'agitation de l'extérieur se fessait vivement entendre et les hommes de Jagi se préparaient déjà pour la contre-attaque et elle allait être proportionné à la rage qui montait à l'intérieur de leur capitaine. 80% des hommes présents dans la taverne se trouvait être des compagnons du pirate et quand ce dernier commencera à se lasser de combattre, alors une pluie de bal pourrait bien troubler le combat des jeunes pirates.

<< Entre dans mon équipage, j'adore ton pouvoir, dit oui dit oui. >>

Le jeune capitaine allait de surprise en surprise, car après la démonstration de force de la jeune femme, un de ses plus mystérieux compagnon arriva avec plusieurs minutes de retard à croire qu'il avait fait exprès de se faire attendre. Georg prime venait d'apparaitre, marchant avec le plus grand calme et avec beaucoup de classe il tenta une légère approche afin de faire tomber les tensions qui planaient dans l'air et qui fessaient que tous étaient irrités et sur le point de tuer leurs prochains, puis il s'adresse directement à son futur capitaine, car officiellement il n'avait pas encore donné de réponse fixe à Shin concernant l'intégration où non à son équipage, mais sa présence montrait bien qu'il allait s'intéresser un temps soi peu à cet équipage fleurissant. Pourquoi dire que le jeune prince réglait toujours ses problèmes par la force, ce n'était pas le cas, Shin s'était simplement retrouvé pris dans une situation qui devenait de plus en plus compliquer et où les protagonistes qui entraient en scène ne pouvaient pas utiliser la sagesse afin de mettre un terme à un conflit et qui se devaient d'utiliser la force brut afin de montrer leur supériorité. Lâchant la jeune fille, Shin allait suivre son compère qui venait de tous les inviter autour d'une bonne bière à l'intérieur de la taverne et Shin n'allait pas cracher sur cette invitation. Une bière quoi de meilleur après une séance d'exercice. Alors que la situation semblait s'arranger avec l'arriver d'un des deux compagnons de voyage de Shin, l'un des gus qui étaient près de Jagi ne voulait pas se stopper en voyant que celui-ci aussi n'allait en rien enterré la hache de guerre. Afin de protéger la jeune fille Roméo s'interposa et devint par la même occasion la cible du pirate et une nouvelle fois les yeux de Shin s'illumina en voyant comment ce dernier réussi à éviter la mort, lui aussi était un maudit, mais avec une utilisation de son pouvoir si peu élevé Roméo ne réussi pas à faire grand-chose face à un adversaire tel que Jagi.

<< Je ne les connais pas, mais après le verre que tu me payes Georg nous pourrons aller lui porter un peu d'aide s'il est toujours en vie. La boisson d'abord. >>

Au même moment le second pirate du nom de Calamity Jane, l'homme aux flingues tira plusieurs fois sur Jagi afin de sauver la vie du jeune homme qui semblait en très mauvaise posture. Prenant Jagi par derrière, cette attaque visait directement ses muscles de mouvement et comme ce dernier n'avait pas Calamity dans son champ de vision, il ne réussi pas à voir l'attaque et tomba sur les genoux quand les bals entrèrent à l'intérieur de sa chair. Pensant qu'il venait de calmer la situation avec son attaque le pistoléro demanda à l'ensemble des personnes présentes s'ils étaient prêts à aller boire, car il se lassait de cette situation, mais ce qu'il venait de faire pouvait être considéré comme l'élément déclencheur d'une des plus grosses émeute au seins de l'île. Au moment même où Jagi posa le genou au sol plusieurs bruits simultanés de pistolets ainsi que de fusils qui se chargèrent se fit retentirent, cette fois-ci la bande de joyeux copin venait de pousser le bouchon un peu trop loin. Jagi frappa avec son poing le plancher de la taverne et l'explosa par la même occasion, des veines commençaient à sortir d'un peu partout sur son corps, sa masse musculaire déjà imposante commençait à s'accroître montrant une autre image de lui. Les muscles de ses jambes gonflèrent et expulsèrent par la même occasion les bals qui s'y étaient incrustés et arrêta par la même occasion le saignement qui pourtant était abondant. Claquant des doigts, les hommes à l'intérieur firent feu à travers les murs de la bâtisse, l'attaque massif des pirates de Jagi détruisirent la façade et tiraient sur tout ce qui bougeait. Devant un tel déploiement de force de la part des pirates de Jagi, le jeune prince usa de nouveau de son pouvoir afin de se protéger des projectiles.

<< Fude Fude kekkai >>

Le mur de roche du jeune capitaine le protégèrent, mais la déferlante de munition sur les pirates réduisirent à néant le mur, mais heureusement pour lui quand le mur tomba, les hommes du pirate manquèrent de munition et se hâtaient de recharger afin de reprendre là où il n'avait pas terminé, mais avant même qu'ils puissent reprendre de plus belle, Shin sauta et dessina de nouveau son marteau et cette fois il allait attaque directement Jagi.

<< Fude Fude Hammer -> ⁂ Cyclops Hammer >>

Décider à mettre un terme à ce combat, Shin avait sortit son marteau, mais au moment d'écraser son adversaire, celui-ci stoppa avec ses deux bras le marteau. La force de l'attaque l'enfonça dans le plancher, mais pas assez pour le mettre dans une situation de désavantage et contrairement à ce que l'on pourrait croire, il avait l'avantage même dans cette position, car d'un coup il sortit deux bras supplémentaire de son corps et avec sa force il arriva à pencher le marteau et à l'envoyer directement sur les autres protagonistes. Le marteau venait d'être lancé à une vitesse folle sur Georg, Zorro, Lucy et Roméo, qu'il avait survécu où non à l'avalanche de bal, il avait de nouveau un problème qui était de taille et n'allait pas leur faire de cadeau. Pendant ce temps, les hommes du pirate étaient de nouveau fin prêt et attendaient le moindre signe de vie pour tout exploser. Sortant du plancher Jagi afficher avec fierté son corps musclé et presque indemne, ainsi que ses quatre puissants bras, assez fort pour broyer le corps de ses adversaires.

<< Approchez microbes, le combat ne fait que commencer >>


Légende :
<> ->Shin
<> -> Jagi
<> -> Attaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartfilia Lucy
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 100
Equipage : Ryuu Shuiro Pirate
Inscrit le : 25/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
30/100  (30/100)
Fruit du Démon : Eki Eki no Mi - Fruit des Liquides
Expérience:
610/500  (610/500)
MessageSujet: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Dim 22 Nov 2009, 15:17

Lucy


Après l’attaque de Lucy, qui avait réussit à créer un bel effet de surprise, un nouvel arrivant fit son entrée. Comme s’ils n’étaient pas déjà assez nombreux, songea la jeune fille, sans cesser de maintenir son liquide dans sa paume, puisque le gros gorille semblait réellement furieux de s’être fait surprendre ainsi. La tête de ce nouvel inconnu lui disait pourtant quelque chose, avec son bandeau et ses cheveux noirs. Soudain, cela fit tilt dans la tête de la jeune Heartfilia. Pas plus tard que ce matin, elle avait trouvé son avis de recherche avec son journal quotidien. Ce type valait 81 Millions de Berrys. Dans la tête de Lucy, le schéma était simple. Pas de prime = faible, Prime = Fort. Donc en suivant cette logique enfantine, ce type, qu’elle se souvenait être Georg Prime, était fort et méritait son respect. C’est pourquoi elle approuva mentalement son idée quand il proposa d’aller prendre un verre, même si c’était l’idée la plus stupide du siècle. Elle venait de planter une lance aqueuse dans le genou d’un gros imbécile, alors l’heure n’était pas vraiment aux bavardages.

-Ah ah ah ah...hey...sado neesan...j't'ai enfin retrouvé...qu'est c'que tu fais??? Il a volé le cadeau qu'tu voulais m'offrir pour mon anniv??? Tu sais, c'est pas grave hein...t'es pas obligé d'te mettre dans l'pétrin pour ça...

Non de Dieu ! S’écria mentalement la jeune fille. Cette voix enfantine, ce surnom, cette naïveté… Lorenzo ! Tournant vivement la tête dans la direction de la voix, elle fut soulagée de voir que son compagnon allait bien, et que le jeune exhibitionniste l’avait protégé des deux méchants. Un bon point pour lui. Même si le regard qui lui lançait était suspect, avec ses yeux comme des étoiles. Spontané, il sauta au cou de la pauvre Lucy qui n’y comprenait rien, la suppliant, ou plutôt lui ordonnant de rejoindre son équipage de pirates.

- Hein ? Quoi ? Ben oui d’accord mais… Lorenzo ? T’en pense quoi ? Bredouilla-t-elle, confuse.

Mais le gamin s’était déjà éclipsé. Cependant, depuis qu’ils s’étaient rencontrés, Lucy avait apprit à connaître son nakama. Relevant la tête, elle fouilla les toits alentours du regard. Bongo ! Tel qu’elle le pensait, le jeune garçon et son rat étaient partit se positionner en hauteur pour pouvoir juger l’ensemble de l’action et agir tranquillement avec sa sarbacane. Confiante, Lucy leur adressa un sourire, sachant que Lorenzo était là pour protéger ses arrières. Son ami lui rendit sn sourire, mais Jagi s’énervait et elle dût reporter son attention sur lui à contrecœur. Et là, Mister Roméo décida de jouer les héros. Usant des pouvoirs d’un Fruit du Démon, il se protégea du coup du gorille avec un bouclier de bois. Avant de déclarer présomptueusement :


« Si tu veux la fille ou le gamin, tu devras me passer sur le corps. Je les protégerais même si je dois mourir. Je ne les connais pas mais la demoiselle est décidément trop jolie et rien que l’admirer est un franc plaisir. Allez viens, je t’attends. »

Trop aimable. Certes le compliment toucha Lucy, qui ne serait pas contente qu’on lui dise qu’elle est belle ? Dotant qu’il acceptait de protéger Lorenzo également, ce qui était noble de sa part. Mais ça ne changeait rien au fait que l’amazone le considérait comme un idiot serviable certes, mais trop joli cœur à son goût. Il était comme le jeune coq fier qui s’apprêtait à défier le grand chef, dans l’unique but de briller aux yeux des midinettes. Sauf que Lucy n’était pas une midinette. La suite fut confuse, mais alors que Jagi allait attaquer Roméo, et Lucy par extension, l’autre jeune homme réagit aussi sec et tira quatre balles dans les mollets du gorille, et ce par derrière. Lâche, mais efficace. C’était le genre de personne qui apparemment se fichait de son honneur et savait rester calme, même en colère. Alors que Luc faisait un pas dans la direction du bar, dans l’intention de se servir de Roméo pour ne pas à avoir à payer sa note, Jagi se releva et commença à changer de masse, gagnant rapidement en taille et en muscles. Au même moment, les hommes du pirate arrivèrent et commencèrent à lâcher une salve de balle sur le petit rassemblement de détenteurs de Fruit du Démon. Voyant les balles filler vers elle et Roméo, Lucy décida de réagir la première. De là où il était, Lorenzo ne risquait rien, mais pour ceux qui étaient en bas, c’est une autre histoire. Manipulant son mélange de vin et de sang, Lucy plaça ses mains devant elle, déplaçant ainsi le liquide de manière à ce qu’il soit entre elle et Roméo, et les attaquants.

Tate ~ Bouclier

Comme le nom de la technique l’indiquait, le principe était que le liquide manipulé forme un bouclier protecteur entre les deux pirates et les balles. Mais la quantité de liquide et le niveau de maîtrise de Lucy lui permettait uniquement de protéger Roméo et elle-même. Arrivées au niveau du liquide, les balles le traversèrent avec difficulté, s’enfonçant à travers le mélange. Elles passèrent comme au ralentit, pour finalement retomber au sol, aux pieds de Lucy et de Roméo. Cette dernière sourit et s’adressant à son partenaire improvisé :

- Désolée de t’avoir volée la vedette Roméo. Et merci de m’avoir protégé avec ton bouclier. Au fait, moi c’est Lucy, enchantée.

Certes le moment était mal choisit pour faire des politesses, mais même idiot, un chevalier servant dévoué, ça fait toujours plaisir. Alors oui, elle le trouvait sympathique. Relevant la tête, elle chercha Lorenzo du regard, s’assurant qu’il allait bien. Une fois rassurée, elle se retourna pour regarder Jagi, et eut une vision d’horreur monumentale. Le gorille venait de repousser l’attaque du marteau de son futur capitaine (enfin… si il prenait Lorenzo et Darius aussi bien sûr) et venait de sortir deux bras supplémentaires de son corps. Même si il semblait idiot, il était plus fort qu’il n’y parait. Sauf que là, maintenant, les deux bras en plus faisait affreusement penser à Lucy aux insectes, allez savoir pourquoi. Ça devait être l’idée de pattes multiples où une autre bizarrerie du genre. Alors elle s’écria, avec une franchise inégalée.

- Oh mon dieu mais c’est pas vrai ! Déjà que t’es laid à faire peur, t’est en plus un mutant ! C’est dégeu comme pouvoir !

Félicitation Lucy, tu as gagné le concours de conneries. Et pour seule réponse, Lucy obtient qu’un marteau d’encre géant ne fonce vers elle, Roméo, Georg et le dernier, ce lui qui avait tiré inutilement dans les mollets de Jagi. Une seule pensée effleura Lucy : Oups. Vive et agile, elle n’eut pas trop de mal à se jeter sur le côté pour éviter le projectile géant. Elle laissa les trois hommes se démerder pour éviter de se faire aplatir. Exécutant une roulade, elle se retrouva à côté du jeune exhibitionniste et se tourna vers lui, un sourire amusé sur ses lèvres.

- Si tu veux que je rejoigne ton équipage, il y a deux conditions à remplir. D’abord, je ne me séparerais pas de Lorenzo et Darius, donc tu dois les prendre également. Même si il est idiot, c’est un gentil gamin. Et secondo, on va voir si notre travail d’équipe pourra mettre ce sale gorille et ses hommes à terre. Et au fait, c’est quoi ton nom d’ailleurs, cap’ tain ?

Curieuse de voir le résultat si elle et les autres maudits des flots pourraient travailler ensemble et vaincre cet équipage d’abrutis, Lucy commença à rassembler tout le liquide qui l’=entourait, dont la quantité avait considérablement augmenté puisque Jagi avait cassé deux autres tonneaux de vins avec son marteau, ou plutôt le marteau du presque futur capitaine de Lucy. Avec tout ça, elle en avait assez pour tester d’autres techniques de combat.

- C’est partit ! S’exclama l’amazone, prête à en découdre.


Lucy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s587.photobucket.com/albums/ss311/Suchi-Sama/
Georg Prime
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 2167
Equipage : Ryuu Shuiro
Prime : 135.000.000
Inscrit le : 14/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Fruit du Smilodon
Expérience:
1025/400  (1025/400)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Lun 23 Nov 2009, 00:18

Même s'il ne pensait pas que cela allait calmé le pirate, il savait d'expérience qu'aucun pirate digne de ce nom refuserait une bonne bière et Jagi étant sûrement de ce genre là. Le mec aux flingues étaient pour ce petit plaisir et le fit savoir à voix haute, un bon point pour ce petit gars, un vrai pirate. Alors qu'il était proche de l'entrée de la taverne Georg entendit le mec au rongeur crier en direction de la jeune femme, il était donc avec elle, deux jeunes aventuriers de toute évidence. Il vit le jeune garçon disparaître très vite sur les toits, il eut un petit rictus devant cette drôle de scène. Ensuite tout s'enchaina assez vite, dans un premier temps Shin se jeta sur la jeune fille lui demandant de rejoindre son équipage. La deuxième fut une chose qui ne devait pas arrivait, mais déclencher par ce crétin de pirate aux cicatrices, la vengeance pour lui était plus importante que de la bière, un vrai minable. Cela continua avec l'attaque du jeune garçon aux yeux étranges, qui avait un fruit du démon, mais ce dernier n'était pas assez puissant pour faire face à un pirate expérimenter. L'homme au 25M de prime cassa le pilier de bois comme un rien et il se dirigea vers lui pour lui en mettre une belle. Shin proposa de les laisser dans leur merde et de partir boire un coup, une idée plutôt plaisante, même si Prime n'était pas du style à abandonner les gens.

C'est alors que l'homme aux flingues décida d'agir et tira quatre balles dans l'un des mollets de l'ennemi. Jagi n'étant pas dans de bonne disposition pour éviter le coup, ce prit les quatre projectiles dans la jambe. Le jeune pistoleros, prit la parole comme pour dire que la chose était maintenant entendu, ce qui n'était pas vraiment le cas. Cela allait maintenant que empirer, car le bretteur entendit clairement dans la taverne près de lui, les bruits des chaises et des tables. Il se douta que c'était les hommes du pirate qui venaient aider leur capitaine. Sans attendre une seconde le borgne fit un bon en arrière et attendu calmement la suite des évènements. Le pirate aux cicatrices commença à s'exciter et a montrait son imposante musculature, un artifice qui impressionnait sûrement les jeunes, mais pas un ancien comme Georg. Il resta serein les bras croisés et attendit l'attaque de ses adversaires.

C'est alors que les pirates sous le commandement de Jagi firent feu sur les gens dans la rue. Sans attendre Prime sortit deux de ses sabres et avec des gestes très rapide de ses lames créa un véritable bouclier. Coupant et déviant les balles, il regarda autour de lui pour voir comment les autres allaient, mais n'avait aucunement l'intention de les aider. S'ils n'étaient pas capable d'éviter de mourir ici, le mieux c'est qu'ils n'aillent pas plus loin sur les mers au risque d'avoir une mort encore plus odieuse. Il vu son futur capitaine créer un mur grâce à son fruit et la gamine créer un bouclier avec son fruit pour elle et l'autre gus au fruit de l'allumette. De plus la fillette draguer le jeune homme, elle n'était donc pas avec le jeune garçon au rat. Quand les tirs stoppèrent enfin, Kukabara décida d'utiliser une nouvelle fois son marteau pour écraser le capitaine pirate.

Mais ce fut une surprise quand cicatrice-man bloqua le coup de Shin et il lui sortit même deux bras supplémentaires. Grâce à cette nouvelle donne, le pirate primé à 25M repoussa et envoya même le marteau géant sur les alliés de son créateur. Devant un tel spectacle, le bretteur sortit même un petit sifflement de ses lèvres, comme pour dire que c'était un joli coup. Par contre la jeune femme avait l'air assez dégouter de cette transformation, alors que pour le borgne c'était tellement habituel qu'il s'en foutait presque. Mais grâce à une jolie roulade, elle réussit à échapper à l'aplatissement.
Georg fixa alors le marteau qui lui arrivait dessus avec un petit rictus et fit craquer son cou, avant de répondre à la provocation de Jagi.


Tu te trompe, le combat vient de se finir...

Prime sauta dans les airs en direction du marteau et se transforma sous les yeux de l'assembler présente. L'homme ne l'était, il était devenu un hybride, mi-homme, mi-smilodon. Une tête de félin avec des dents géantes qui sortaient de chaque côtes de ses babines, une grande queue de chat, et bien sûr des poils dorées. Il n'y avait pas que cela, il avait aussi grandit de 30 centimètre, donc mesurant plus de 2M20 et il avait prit pas mal de muscles. Il sortit seulement deux de ses katanas et coupa le marteau en deux, mais les éjecta ensuite loin de la zone de combat avec une poussé d'air venant de ses deux jambes. Un des morceaux tomba vers le bâtiment ou se trouvait le jeune homme au rongeur.
Il retomba sur le sol et fixa ses ennemis, les pirates de Jagi. En atterrissant, le bretteur était arrivé juste devant eux, voyant le moment d'hésitation et de peur dans le regard de ses adversaires, lui n'hésita pas à commencer le massacre.
Il sortit ses deux autres sabres et commença à effectuer une danse mortel, avec deux sabres dans chaque main et deux autres aux pieds. Lui allait s'occuper de la piétaille, pendant que les jeunes finissaient le pirate aux cicatrices.

Jagi fou de rage devant cette scène, n'hésita donc pas à attaquer la personne plus proche de lui, la douleur de ses anciennes blessures étaient comme inexistantes dans sa tête. Le pirate était devenu une bête sanguinaire et il allait maintenant montrer toute sa force à ses petits vauriens qui lui faisait face. La personne la plus proche était le jeune prince et la gamine, il frappa dans le sol et arracha littéralement un morceau de terre énorme pour le lancer sur les deux. Après avoir fait cela il se dirigea vers l'homme au pistolet, il arriva si vite qu'aucune réaction n'était possible. Avec une grande force, il frappa le jeune homme et l'envoya directement sur l'autre gosse, qui avait tentait de jouer au héros juste avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventura L. Lorenzo
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 79
Inscrit le : 06/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
29/100  (29/100)
Fruit du Démon : Kanjou kanjou no mi: Fruit de l'empathie.
Expérience:
470/500  (470/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Lun 23 Nov 2009, 16:31

Du haut de son promontoire Lorenzo avait tout le loisir d'observer et apprécier les évènements qui se déroulaient sous ses yeux. C'est donc le regard brillant qu'il admira les merveilles qui se succédèrent. Tout d'abord, un type qui jouait les Dom Juan auprès de Lucy fit apparaître une sorte de bouclier tout en bois, puis les quatre balles tirées par un pistolero firent plier l'adversaire du moment dont les compagnons ne mirent pas de temps à réagir, ripostant par un tir nourri sur l'ensemble du groupe adverse, chacun usant des moyens à disposition pour parer l'agression. Mais tout ceci n'étant que l'apéritif d'un banquet décidément bien bancal, ce qui suivit éberlua encore un peu plus le môme au rongeur. La bouche grande ouverte, les yeux ronds, quelques "oh" et "ah" ponctuant chaque action, il put se délecter d'une nouvelle offensive du peintre démoniaque ainsi que de la contre attaque qui suivit puisque deux bras supplémentaires surgirent du corps du type aux cicatrices. Enfin, cerise sur le gâteau, le borgne se transforma en une espèce de forme semi bestiole semi humaine laissant clairement apparaître deux longues dents magnifiques au coin des lèvres, avant que ce dernier ne décide de s'occuper des tireurs du bar à lui tout seul.

Incroyable...tout cela était tout simplement incroyable. Un véritable spectacle comme il en avait rarement vu et pour lequel il ne put s'empêcher de frapper de mains à chaque nouveauté, accompagnant les applaudissements de sourires tous plus éblouis les uns que les autres. Il n'en pouvait plus. Ne manquait plus que le popcorn et le cola pour que tout soit parfait.
Se relevant sur le bord du toit pour mieux voir, il resta ainsi immobile plusieurs secondes, le corps frissonnant de plaisir, les yeux écarquillés à en faire tomber les globes et un léger filet de bave s'écoulant de ses lèvres, tout en bredouillant pour lui même tel un vieux disque rayé:


-wwooooooohhhh...sont tous trop fort...sont tous trop cool...sont tous trop classe...sont tous trop fort...sont tous trop cool...sont tous trop classe...

De son côté, Lucy n'avait pas l'air de s'ennuyer puisqu'après sa démonstration de force initiale, le gars aux pinceaux sembla lui montrer une attention et une affection toutes particulières en lui sautant au cou. Aucune idée de ce qu'il pouvait bien lui dire, mais il devait quand même faire gaffe s'il ne voulait pas se retrouver attacher à un mât, seul face au fouet sado neesanesque.

Probablement ameutés par le vacarme de l'affrontement engagé depuis maintenant une poignée de minutes, la foule commençait à se regrouper en masse tout autour de l'endroit où se situait la scène, prenant gare de ne pas non plus trop s'approcher afin d'éviter d'éventuelles balles perdues. Il y avait là toutes sortes de gens, des plus calmes aux plus effrayés...sûrement un bon paquet de pirates dans le lot également.
Balayant l'ensemble du regard, Lorenzo put percevoir la surprise de plusieurs personnes dont les yeux passaient tour à tour des différents protagonistes à de petits affiches rectangulaires qu'ils tenaient dans leurs mains tout en ayant l'air de les commenter à voix feutrée, quelques uns s'aventurant même à quelques encouragements ciblés. Ainsi, on put clairement entendre:


-Allez Prime, c'est toi l'meilleur, montre nous c'que tu vaut...

Hmmm...ce Prime devait sûrement être la personne la plus forte parmi les belligérants. En effet, comme papa le disait, si tu veux jauger les forces de différents adversaires, écoute les encouragements. A moins d'être un proche de la personne, les gens encouragent rarement les plus faibles, sûrement par trouille de représailles par la suite. Donc, même s'il n'avait aucune idée de qui pouvait porter un nom comme ça, il se doutait que c'était probablement la personne la plus puissante sur le champ de bataille.

Observer, analyser, agir...voilà les trois mots d'ordre du duo qu'il formait sur l'île de Rock avec son amie Maya, la ligne de conduite qui permettait en grande partie aux deux gamins d'éprouver jour après jour une efficacité certaine, leur complicité faisant le reste. Or, force était de constater que si chaque personne présente ici montrait d'indéniables et extraordinaires talents dus notamment à d'alléchants pouvoirs, la mise en commun de ses qualités individuelles laissaient pour le moment un peu à désirer, chacun attaquant dans son coin pour tirer la couverture à soit. Foncer dans le tas sans rien connaître de l'adversaire était quand même une idée curieuse et le fait est que tout le monde s'était mis dans un sacré pétrin, l'homme aux cicatrices écumant désormais d'une rage destructrice.
Si la compagne navigatrice évita d'une belle roulade le marteau renvoyé par l'opposant, si le type aux dents de sabre découpa le projectile qui s'éparpilla, tous n'eurent pas la même chance puisque le pistolero se retrouva rapidement projeté vers le Dom Juan.

C'est d'ailleurs à cet instant, alors qu'il venait de charger sa sarbacane d'une fléchette, que l'un des morceaux du marteau cisaillé par l'autre sortit Lorenzo de sa torpeur. En effet l'objet arriva sur lui à toute allure et il ne dû qu'à un pas réflexe sur le côté de l'éviter, tandis que Darius, jusqu'ici posé à sa droite, sauta d'un bond à l'opposé de son compagnon. Malheureusement pour le gamin, la suite des évènements allaient pourrir sa couverture. En retombant, son pied glissa sur les tuiles de la toiture, le laissant dans un équilibre des plus précaires, les bras en croix tel un funambule essayant de se repositionner. Alors qu'il y était presque parvenu, une bourrasque de vent souffla, arrachant de leurs mains les affiches que les personnes alentours regardaient avec tant d'attention. Une dizaine de papiers s'envolèrent ainsi et l'un d'entre eux vint se plaquer contre la face du jeune pirate.


- oooooohh...ooooohhhh...p'tain, j'y vois plus rien...ça craint là...

Un pied qui dérape, un léger cri ponctuant l'échec de la reprise d'équilibre et...BAM. Le môme chuta, le papier toujours collé au visage. Le choc fût violent, mais curieusement, le sol n'était pas aussi dur qu'imaginé. Et pour cause. Retirant l'affiche de ses yeux, il se retrouva nez à crâne avec le gars aux cicatrices, juché sur ses épaules dans une position des plus rocambolesques, une jambe autour du cou, la seconde pendant dans le vide et la main libre s'accrochant comme elle pouvait au visage du pirate, ce dernier semblant à peine étourdi par le choc. Agacé, Lorenzo jeta un œil sur l'affiche de ses déboires et se figea, faisant passer rapidement son regard, deux fois de suite, du papier au type sur lequel il était monté. Pas de doute, c'était exactement la même tête et l'affiche annonçait clairement:

"Jagi aux sept cicatrices...prime: 25 000 000 de berrys"

Les cheveux du môme se dressèrent sur sa tête en même temps que la fléchette précédemment installée dans la sarbacane glissa inerte de l'arme jusqu'au sol, juste à côté du pied adverse. Se redressant à cheval sur Jagi, une main se grattant l'arrière du crâne comme pour mieux appuyer sa gêne du moment, le garçon regarda son arme désormais vide puis, ne perdant rien de son aplomb, il la porta à la bouche d'un air espiègle. Il mima alors le joueur de flûte en plein récital fictif, agitant frénétiquement les doigts sur des trous imaginaires et soufflant de toutes ses forces dans le tube de bois, jusqu'à en devenir écarlate. Evidemment aucun son ne s'échappa, mais il fallait bien trouvé un truc pour se sortir de l'embarras...aussi stupide soit la solution trouvée. Arrêtant là son mime improvisé, il s'essuya le front d'un revers de manche:

-Pfiouuuu...euh...oui t'as vu m'sieur cicatrices, j'm'entraîne à la musique, mais comme tu peux l'voir c'est pas encore ça...

Etirant les zygomatiques au plus large, il offrit alors un sourire immense à toute l'assemblée, l'acte jurant franchement avec la situation du moment. Puis reportant son attention sur son canasson improvisé, il lui montra le morceau de papier qu'il tenait en main puis parlant d'une voix haute et audible par tous:

-T'as vu Jagi san, y a ta photo...vingt cinq millions...wahou...tu dois être vachement fort hein...et puis tes bras ils sont trooop bien...qu'est c'qu'il faut faire pour avoir les mêmes?

S'arrêter là aurait été judicieux pour ne pas aggraver un peu plus son cas, mais il ne put retenir sa langue et, après avoir jeté un nouveau coup d'œil furtif sur le wanted, il lâcha dans un nouveau sourire:

-...et puis t'as vu...le photographe il est doué hein...t'as presque l'air beau là dessus...bon, pas tout ça, mais y a chico san qui nous a proposé d'aller boire un verre toute à l'heure...on y va?

Apparemment seul Lorenzo était parti. Goutte d'eau faisant déborder le vase ou pas, Jagi le chopa par le col et l'envoya valser avec une rare violence derrière lui pour aller s'écraser sur le borgne aux dents de sabre. Si son jeune âge possédait les inconvénients d'être rarement pris au sérieux, il en possédait les mêmes avantages. Car il y a fort à parier que les choses auraient été encore bien plus rudes si Lorenzo avait eu quelques années de plus.
Sonné et se relevant en titubant, le regard dans le vague, il s'adressa au pirate Zoan:


-...hmmpfff...han han...désolé chico san, c'était pas prévu comme ça à la base...tu sais que ta transformation elle est trop cool...dis...j'peux toucher tes dents? Aller, aller, dis oui steuplaît...

De son côté, Jagi avait repris son avancée vers le duo Picasso et Lucy, en laissant Dom Juan et le pistolero se dépêtrer sur le côté. Gonflant ses muscles et brandissant ses quatre bras, il arracha deux nouvelles mottes de terre qu'il leur lança avant d'entamer une ruade vers le duo.
Darius ayant assisté à toute la scène du toit, choisit alors cet instant pour se jeter sur le pirate aux cicatrices, naïvement prêt à lui faire payer ce qu'il venait de faire à son camarade. Il atterrit juste sur la tête de l'adversaire et redescendit rapidement au cou pour le mordre. Le cri du pirate attesta de la réussite de l'offensive mais ce qui suivit fût de trop pour la bonne humeur de Lorenzo. Jagi attrapa le rat et d'une gifle retentissante l'envoya contre la mur de la taverne, le rongeur tombant inanimé sur le sol.
Le visage du gamin changea alors en un instant, la colère s'emparant progressivement de tout son être à la vue du corps immobile du rat. Si sa jovialité congénitale lui permettait de laisser passer beaucoup de choses, il était hors de question qu'il laisse quelqu'un s'en prendre à ses compagnons. Hors là, non seulement il s'en prenait à la Heartfilia, mais en plus il venait de salement amocher Darius...IM-PAR-DON-NABLE! Il était maintenant prêt à tout même s'il savait ses chances assez maigres face à un tel adversaire:


-...HEY...TOI LA BAS...POURQUOI T'AS FAIT CA????

Ok, si c'est la bagarre qu'il voulait, il allait l'avoir. Et justement, le garçon voulait tester un truc. Sortant quatre fléchettes de son sac à malice, il en plaça une dans son arme, en attacha deux autres entre elles par l'intermédiaire d'un fil solide et garda la dernière en main, prête à prendre le relai de la première. Regardant Darius qui ne bougeait toujours pas, la colère monta encore un peu plus en lui, chaque seconde un peu plus forte. Première étape du plan, utiliser son pouvoir d'empathie pour imprégner cette colère à la pointe, ce qu'il fit avec succès. Deuxième étape, viser le dos de Jagi, légèrement sur la droite, afin de lui éviter une échappatoire de ce côté, Dom Juan et le pistolero étant sur sa gauche. Troisième étape, le travail d'équipe. Le plus fort des combattants présents semblait être le type aux pinceaux et en plus c'était le seul à connaître réellement son adversaire, hormis chico san qui lui était occupé à un autre combat. Très bien, si Lucy s'arrangeait pour les protéger tous les deux, lui pourrait attaquer librement et s'il était le plus fort comme supposé, ses coups feraient plus mal que n'importe qui d'autre ici. Hurlant pour être sûr d'être entendu par tous:

-Pistolet kun, Bois kun, attaquez le sur sa gauche...Lucy, Picasso kun, il est pour vous...avec votre complémentarité vous devriez pouvoir le vaincre...on est plus nombreux..."Impulsion colérique"...

Sur ces mots, la pointe imprégnée de colère partit à toute allure derrière Jagi, dirigée vers le sol légèrement sur la droite de son dos. Comme prévu, le pirate au vingt cinq millions de berrys, d'un bond sur sa gauche, évita sans mal la pointe qui atterrit sur sa droite. Et là, surprise, au contact du sol, l'arme explosa. Un grand Boum mêlé d'une fumée opaque, projetant quelques débris sur un Jagi surpris mais pas blessé le moins du monde.

Enchaînant, Lorenzo reproduisit la même opération sauf que la seconde fléchette vint se planter juste quelques mètres devant lui, et donc quelques mètres derrière le pirate aux cicatrices. Enfin, avant que cette deuxième pointe ne touche le sol et explose, il lança les deux autres, celles attachées ensemble mais non imprégnée de colère cette fois. L'ensemble lié profita de la fumée créée par la seconde attaque pour s'y dissimuler du regard de Jagi qui s'aperçut un peu tard de se qui était en train de se passer. Le fil liant les deux pointes s'enroula autour de ses deux bras côté gauche pour les attacher l'un avec l'autre. La prise ne tiendrait certes pas longtemps, mais si chaque combattant présent avait pigé l'idée et décidait enfin de coopérer, elle permettrait de donner du temps aux autres pour agir. Tout reposait maintenant sur la réactivité de chacun et tous avaient un rôle important à tenir au cours de cet assaut. Fallait il encore que les paroles d'un môme de douze ans aient un quelconque intérêt pour eux.

Revers de la médaille, cette attaque n'était pas sans effets secondaires sur le gamin qui s'était rendu compte en s'y entraînant que lorsqu'il l'utilisait il ne pouvait s'empêcher de chanter une vieille chanson interprétée par un artiste de Grand Line nommé Charles Trénet. Et c'est ainsi qu'une fois la troisième salve lancée, il se mit à entonner à tue tête en sautillant sur place, tout en rechargeant son arme d'une nouvelle pointe:


-La pendule fait tic tac tic tac
Les oiseaux du lac font pic pic pic pic
Glou glou glou font tous les dindons
Et la jolie cloche ding din don
Mais ...

Boum
Quand notre cœur fait Boum
Tout avec lui dit Boum
Et c'est l'amour qui s'éveille.
Boum
Il chante "love in bloom"
Au rythme de ce Boum
Qui redit Boum à l'oreille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikyou Jao
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 108
Equipage : En Recherche d'équipage.
Inscrit le : 24/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
27/100  (27/100)
Fruit du Démon : Boru Boru No Mi / Fruit du Bois
Expérience:
295/500  (295/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Lun 23 Nov 2009, 20:53

Beaucoup d'évènements s'étaient passés depuis "l'assaut" de Jao. Tout d'abord, il put admirer le réveil du garçon aux pistolets qui lui sauva en quelques sorte la vie. Le borgne que Jao avait déjà vu quelque part se trouvait être en fait Georg prime, un pirate à la réputation sulfureuse avec une prime de 81 Millions deBerrys. Un allié de taille car il avait l'air de connaitre le prince. Il possédait également les pouvoirs du fruit smilodon. Un tigre à dents de sabres, assez rare car pas vraiment une espèce connue, Jao était comme hypnotiser. Mais il se ressaisissa vite quand il vit le gamin qui était sur le toit. Jao pensait que tant mieux, le môme était en sécurité là où il était. Le jeune prince usa de son pouvoir pour attaquer le pirate aux cicatrices plus en colère que jamais. Il lui lança un marteau d'une taille assez élevée mais qui malencontreusement, Jagi renvoya tout droit sur la demoiselle qui l'évita grâce à une roulade sur le coté.

Les pirates présents dans le bar commencèrent à se réveiller et à se lever. Une belle troupe de pirates étaient donc du coté de Jagi. Mais certains encouragés tout de même Georg Prime car ils avaient sans doute peur de représailles si Jagi se faisait éliminer. Les pirate sd coté de Jagi n'allaient pas rester là à rien faire malheureusement. Ils tirèrent des balles en direction de la demoiselle et de Jao. La demoiselle commenca à manier les liquides et dit :


Tate ~ Bouclier


Un bouclier d'eau se forma et arrêta les tirs de balle en les ralentissant. Technique forte utile se disait Jao car les balles tombèrent aux pieds de la demoiselle et de Jao. Il se posait des questions. La demoiselle l'avait-elle sauvé par réflexe où autre chose. Avant que ce dernier ne puisse dire quelque chose, elle reprit :


- Désolée de t’avoir volée la vedette Roméo. Et merci de m’avoir protégé avec ton bouclier. Au fait, moi c’est Lucy, enchantée.


Elle lui avait parlé sans l'appeler idiot. Mais elle l'avait appelé Roméo, pourquoi. Pensait-elle qu'il était un de ces Dom Juan qui s'amusait avec le coeur des jeunes filles. En aucun cas, Jao n'oserait faire une chose pareil. En tout cas, la moindre des politesse selon Jao était de se présenter à son tour même si le moment était assez mal choisi :



-Merci gente demoiselle. Je me prénomme Jao, Nikyou Jao. Et je suis enchanté de faire la connaissance d'une charmante personne telle que vous. Que diriez vous, une fois que tout cela se termine, d'aller boire un verre, vous, moi.... et le gamin évidemment.



Jao n'attendit pas de réponse directe de car il se fit projeter avec le gars aux pistolets avant même que la demoiselle ne lui réponde. Il se fit projeter vers la gauche. Il leva les les yeux au ciel et vit le gamin sur l point de tomber. Jao n'avait pas assez de temps pour aller le réceptionner. Et ce qui devait arriver arriva. Le gamin tomba sur la tête de Jagi. Ce qui suit à effrayer Jao car il se demandait si le gamin faisait exprès d'énerver Jagi. Il se disait qu'à sson âge, on ne devait pas avoir des réponses de ce genre, surtout devant quelqu'un qui fait au moins deux fois sa taille. C'était de l'inconscience. Le gamin se fit projeter par Jagi. De même que le rat qui accompagnait le gamin. Il se fit également projeter. Le môme n'était pas content de voir son compagnon se faire projeter, valdinguer comme ça. De plus que le rat suite à cette attaque ne bougeait plus. Le gamin était dans une rage folle. Il sortit une sarbacane et des fléchettes. Jao se disait que ce n'est pas avec ça qu'il allait faire du mal au pirate Jagi. Mais le gamin tira une fléchette que Jagi n'eut pas de mal à éviter. Mais ces fléchettes explosaient. Bonjour les dégâts. Le gamin tira deux autres de ses fléchettes dont une qui atterrit derrière le pirate aux cicatrices. Le gamin dit soudainement :

-Pistolet kun, Bois kun, attaquez le sur sa gauche...Lucy, Picasso kun, il est pour vous...avec votre complémentarité vous devriez pouvoir le vaincre...on est plus nombreux..."Impulsion colérique"...


Bois Kun, qu'est ce que c'était que ce nom. Et en plus -Kun, un suffixe qui normalement est destiné à une personne plus jeune alors pourquoi utiliser ceci ici. Enfin, Jao n'allait pas se poser des questions alors que le gamin avait un plan qui était assez bien pensé. Cela était le travail d'équipe. Voulant aider au mieux les personnes présentes et étant de son coté, Jao voulut un assaut qui ne tuerait pas le pirate aux cicatrices car il était trop fort et Jao peu expérimenté mais cela allait sûrement étourdir le pirate. Jao puisa dans ses dernières forces pour lancer deux attaques. Une première pour que Jagi se tienne tranquille et la seconde pour attaquer Jagi. Jao voulait utiliser les pouvoirs de son fruit pour faire une technique d'étreinte qu'il venait d'apprendre peu auparavant. Puis il lancerait son ultime technique de l'Art astral. Il se mis en position et savait qu'il aurait peu de temps car l'étreinte ne durerait pas longtemps sur un pirate tel que Jagi. Il dit :

- Boru Boru, Étreinte Mortelle.


L'attaque réusisit à toucher Jagi et à le retenir de bouger pendant disons une quinzaine de secondes. Jao profita de ce laps de temps pur immédiatement lancer un assaut :

-Art Astral! Sarina Axe Astre.


C'est parti, Jao se déplaça à une vitesse inouïe derrière Jagi qui ne pouvait plus bouger et lui enchainer une série de coups extrêmement violent. Les coups marchèrent mais le pirate ne criait que trop peu. L'étreinte libéra Jagi ou plutôt c'est Jagi qui s'en libéra et envoya valser Jao contre des tonneaux de vin. Il eut juste le temps de regarder si le pirate était affaibli avant de tomber de fatigue. Il ne dormirait pas car il voulait voir ce qu'allait donner l'issue du combat quitte à protéger la demoiselle ou le gamin même s'il en mourrait. Jagi était affaibli et commencait à fatiguer. Jao n'en pouvait plus. Il dit juste :

-Je vous le laisse les gens. Ne mourrez pas demoiselle, je veux boire un verre avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spanner Sharker
Membre des Dark Dynasty
Membre des Dark Dynasty
avatar

Nbre de messages : 196
Equipage : Dark Dynasty
Inscrit le : 25/03/2009

Feuille de personnage
Niveau:
32/100  (32/100)
Fruit du Démon : Nen Nen no Mi (Fruit de la Pensée)
Expérience:
45/800  (45/800)

MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Mer 25 Nov 2009, 04:36


HS: Merde, j'ai
encore poster avec le mauvais compte!!!!, bref ce post vien de Hietsu!
^^ Désoler. Modo ou admin ne l'éffacer pas c'est pas la peine.

    Ainsi, devant mes yeux, se produisit une série d’événement. La bagarre étant maintenant déclanché, je devais, activement y participer. D’autre part, il était évident vue ce que je pouvais voir que Jagi était, certes, un gros con, mais il était fort, très fort. En un contre un je n’aurais aucune change, cependant ce n’était pas le cas actuellement. Je le fixais d’un air dégoutté, nous allions véritablement nous battre au lieu d’aller boire, psh! D’un geste futile, je passais ma main droite dans mes cheveux. Ensuite, je sortais un paquet de clope de ma poche droite et je m’en allumais une. Psh, Merdique comme situation. Mes yeux balayaient le champ de bataille. Comme absorbé par la transformation du grand gaillard, je ne pouvais pas m’empêcher de me questionner sur l’origine de cette étrange déformation qui était, en soit, un avantage en combat. Soit il possédais les pouvoirs d’un fruit du démon, soit il était, lui même, un démon, soit il était l’un des races étranges que pouvait recelé notre univers. Mais bon, pour moi, cela n’avais pas d’importance, la seule chose que je voulais c’était le mettre K.O pour rapidement aller boire cette foutu alcool. Ainsi, je me mis a réfléchir a un plan pour le faire morflé. Rien ne me vint en tête sur le coup...

    Et c’est alors, que je fus interrompu dans mes pensées lorsque j’entendis des sons provenant du bar. Des tables se faisant renversé, des sacres d’hommes en colère, sans doute des coéquipier du grand gaillard. Ils semblaient se diriger vers l’extérieur, lorsque j’entendis le son distinct de plusieurs armes à feu en train de se faire chargé. Puis, les balles trouèrent littéralement le mur extérieur de la taverne. Me mettant aussitôt a couvert en sautant derrières une boite remplis de légume. Ensuite, j’entrepris de rechargé mes deux glocks. Ceci étant terminer je sortis aux aguets de ma cachette. Ayant écouté tout les sons avec une asuidité incroyable, je compris immédiatement que les tireurs n’étaient plus et que la bête qu’était Jagi me fonçait dessus. Ainsi, avant même que je puisse réagir, je reçu un coup phénoménalement fort dans le ventre, me faisant lâché un gémissement de douleur. Mes deux yeux, exorbité, étaient surpris. Quelques fractions de secondes plus tard je revola dans les airs pour atterrir juste a coté du jeune abrutis qui semblait commode. J’étais offenser. Ce connard il allait perdre l’ouïe pour la vie. Me relevant d’un bond malgré le mal et l’humiliation, je décida que j’allais lui faire payer cette affront. Ouvrant ma bouche j’en fis sortir un cris dégageant la puissance, et ce cris, seule Jagi l’entendis, le faisant grimacer étrangement, ses tympans implosèrent littéralement. Et c’est là que l’enfant apparut sur les épaules de du connard rendu sourd. Il tenta de lui expliquer pourquoi il était là, il se vit rapidement éjecté. Son rat l’attaquant ensuite, lui, il retrouva contre le mur de la taverne, inconscient. Arf, j’en avais mal a sa place. Aussi étrange que cela puisse paraître, un réel public s’était regrouper autour de l’action. Plusieurs scandaient le nom de Goerg, mais un groupe, mineur évidemment, encourageais avec ferveur Jagi. Puis mon attention se reporta sur l’enfant, il nous demandais, a moi et a l’abrutis, d’attaquer le flanc gauche du sourd et aux autres de s’en attaquer tout court. Ensuite, je le vis lancer des petites fléchettes qui explosèrent et m’empêchèrent de voir se qui se passa par lui suite. Cependant, au son je devinais qu’un fil de fer lui retenais ses quatre bras. C’était ma chance. L’abrutis l’attaqua et j’en profita pour lui envoyer une valse de balle, pénétrant dans sa peau il ne les ressentis pas dans sa rage. Tel un berserker! Saisissant ma chance, je partis a courir vers lui, ne prenant pas le temps de retenir le son de mes pas du au fait qu’il était déjà sourd, je fus rapidement tout près de lui. Dégainant mon sabre et l’un de mes glocks, je comptais lui faire très mal, le faire payer pour son affront. Ainsi, je regarda l’«arbrutis» revolé vers un tonneau de vin, puis une fois juste asser près de lui, j’étais dans son dos, je lui planta mon sabre dans le corps puis lui tirais six balles. Le sang revola de ses plais que je venais de lui faire. Retirant mon arme de son corps, maintenant, pratiquement, sans vie, je le regarda s’effondré au sol. Puis, je dis.

      « Pshh... Tu l’auras voulu conard.» Reprenant ensuite d’une voix voulant être heureuse, mais épuisé. « Alors, un peux boire là? »

    Définitivement exténuer, je tituba jusqu’à un tonneau d’alcool pour ensuite le soulever avec un grand sourire au lèvres. Puis, je le déposa part terre et j’utilisa un petit couteau que je possédais pour retirer le couvercle. M’assis par la suite en indien et me mis a callé l’alcool.

HS: Merde, j'ai encore poster avec le mauvais compte!!!!, bref ce post vien de Hietsu! ^^ Désoler. Modo ou admin ne l'éffacer pas c'est pas la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kukabara Shin
Capitaine des Ryuu Shuiro
Capitaine des Ryuu Shuiro
avatar

Nbre de messages : 186
Inscrit le : 22/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
53/100  (53/100)
Fruit du Démon : Fude Fude no Mi (Fruit du pinceau)
Expérience:
450/500  (450/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Sam 28 Nov 2009, 04:05

La situation devenait de plus en plus critique pour Shin et la bande de pirate qui s'étaient dressés contre Jagi, d'une part ce dernier s'était révélé être un homme spécial, car ne fessant pas parti de la race des humains, mais aussi par sa force qui fessait qu'il arrivait à combattre plusieurs adversaires en même temps et ce quelques sois la force que pouvait mettre au combat les pirates, ajouté à cela un équipage dont l'armada força les pirates à adopter une attitude défensive afin de ne pas se transformer en passoire. L'intervention de Georg réussi à éliminer tous les hommes qui composaient l'équipage de Jagi et ce sans aucun problème. Gorg Primce, un pirate qui avait déjà une prime proche des 100MB, la facilité avec laquelle il réussi à se débarrasser de tous ces pirates de bas niveaux montraient à qu'elle point il n'avait pas le même niveau que ces petits joueurs, sa prime était même supérieur à celle de Jagi, donc il était fort possible que ce qui venait de se passer avec les hommes d'équipage de Jagi puisse se répéter avec Jagi lui-même. Entre 25MB et 81MB la différence était énorme et Jagi devait le savoir, mais sa fierté de pirate l'aveuglait. Alors que l'équipage de Jagi se fessait décimer par un homme-animal, Shin et les autres essayent toujours de le vaincre, mais en vain, Shin qui venait de lancer une attaque avec son marteau s'était vu repousser et afin de ne pas partir dans un mur où une maison avait lâché son arme et était tombé près de la jeune fille et ces alors que fou de rage Jagi retira une énorme motte de terre qui allait servir de rouleau à pâtisserie afin d'aplatir la jeune fille ainsi que le jeune prince.

<< Oh oh,Yatatatata>>

La motte de terre imposante ne laissait pas vraiment le choix au jeune prince, l'esquive était impossible, le diamètre de ce bout de terre ne lui laisserait pas le temps de faire deux, voir trois pas au grand maximum, s'il bougeait maintenant c'était la mort à tous les coups, alors la seule solution possible et que le jeune pirate avec trouver bon d'utiliser était d'utiliser de nouveau son pouvoir, cette fois-ci il n'allait pas faire apparaître quelconque créature, n'ayant aucune arme pour détruire une masse aussi imposante, le jeune prince décida que pour une fois il pouvait bien jouer sur la défensive, cela pourrait même bien lui sauver la vie. Très rapidement il dessina sur le sol un trou assez grand pour faire le faire tomber ainsi que la jeune femme, même s'il ne se connaissait pas, Shin avait eu le temps de comprendre le principe du fruit de la jeune fille, avec son pouvoir elle ne pouvait que manier les liquides et face à l'attaque de Jagi, aucune chance que cette dernière réussisse à éviter voir même détruire cette motte de terre, alors même s'il avait choisi de la défendre sans même lui demander son autorisation, Shin savait qu'il avait fait le bon choix en la fessant tomber dans le trou avec lui. Une fois dans le trou, les deux individus se retrouvaient coincés sous plusieurs mètres de terre et dans le noir complet. Shin ne s'était pas fait mal en tombant au contraire, il était tombé sur quelqu'un où quelques choses de doux, tendre et apaisant, dans le noir complet il ne pouvait deviner ce qui lui provoquait cette douce sensation et donc il resta longuement appuyer sur cette douce matière.

<< Hum j'adore, je resterais bien allonger ici toute la vie. >>

D'un coup, Shin se rappela qu'il n'était pas tombé seul dans le trou et n'entendant pas la voix il comprenait lentement qu'il devait sans aucun doute se trouver sur la jeune fille et indirectement il profitait des joies de son corps, alors afin de faire comme si rien ne s'était passé, Shin essaya de se dégager lentement du corps de la jeune fille espérant qu'elle s'était évanouie afin de ne pas prendre de nouveau une série de coup. Une fois loin du corps de la jeune fille, Shin dessina sur la terre un flambeau qui se matérialisa, le flambeau éclairait le trou, mais à cause du manque d'oxygène, Shin ne devait pas le garder allumer trop longtemps, juste assez de temps pour trouver une solution à leur problème et se dégager de là. Le trou creuser par le pirate était assez grand pour eux, mais s'il ne fessait rien, ils risqueraient de rester ici et pourquoi pas y mourir, alors Shin dessina une pelle et se mit à creuser sur le flan du trou afin de se faire un tunnel qui le conduirait directement à l'air libre. Alors que le jeune prince s'adonnait à creuser, à l'extérieur la situation avait complètement changé, Jagi n'était plus en état de combattre et était entre la vie et la mort, il n'avait pas été assez fort pour battre autant d'adversaire, mais même s'il avait perdu contre tant de personnes, il avait eu le mérite de mettre ses adversaires dans des états pas possible. Alors que le prince avait déjà creusé 1/50em du tunnel une aide extérieure retira la motte de terre qui les retenaient sous terre. Sortant de terre avec ses habits sales et imbiber de sueur, Shin se posa sur le sol afin de respirer un coup et regarda autour de lui, il n'y avait plus d'action, le tonnerre de bruit n'était plus et Jagi sur le sol gisait et allait bientôt succomber à ses blessures. Ne comprenant pas ce qui s'était passé, car il n'était pas présent l'ors de la chute de Jagi, Shin demanda de faire venir un docteur sur place afin de soigner les plaies du colosse. Même le plus con des con ne méritait pas de mourir, surtout s'il perd dans un combat inégal, même si sa force équivalaient à celle de tout le groupe, Jagi avait quand même perdu en combattant à 4 contre 1.

<< Jagi, tu ne dois pas mourir ici, j'espère te revoir sur Grandline et cette fois nous pourrons combattre dans un combat singulier, mais jusqu'à ce jour tu dois rester en vie. >>

<< Capitaine, restez avec nous. >>

Le seul survivant de l'équipage de Jagi se releva, l avait lui aussi des blessures importantes, mais pas assez pour lui prendre la vie, le pirate rampait sur le sol en direction de son capitaine Shin pouvait voir dans ses yeux l'amour qu'il avait pour son capitaine, mais très vite d'autres bruits du même genre retenti dans la taverne, les hommes n'étaient pas mort, mais gravement blesser, l'attaque de Georg avait été moindre, car chacun des hommes de Jagi étaient équipés d'une plaque de métal sur le torse, sans doute une décision provenant de leur capitaine qui savait que ses hommes n'avaient pas le niveau pour survivre par leur propre force. Grâce à cela, ils étaient tous en vie, proche de la mort, mais encore en vie. Shin regarda Georg et le remercia de ne pas avoir tués les hommes du pirate, même si en réalité Georg n'avait jamais eu dans l'intention de laisser des survivants et Shin le savait, mais en le remerciant, il lui disait qu'avec lui, il n'était plus obligé de tuer ses adversaires. Un médecin arriva et examina Jagi et le reste de son équipage dans la minute où le prince demanda une aide médicale, puis regardant ceux qui avaient combattu avec lui, Shin leur proposa d'aller dans une autre taverne afin de prendre du repos autour d'une tournée de boisson.

<< J'ai bien envie d'une bonne bière assorti avec le meilleur rhum de l'archipel, pas vous ? >>


Légende :
<> -> Shin
<> -> Pirate de Jagi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartfilia Lucy
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 100
Equipage : Ryuu Shuiro Pirate
Inscrit le : 25/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
30/100  (30/100)
Fruit du Démon : Eki Eki no Mi - Fruit des Liquides
Expérience:
610/500  (610/500)
MessageSujet: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Dim 29 Nov 2009, 14:39

Lucy


Décidément se dit la jeune Lucy, le monde regorge de personnages incroyables et peu ordinaires. Depuis qu'elle avait quitté sa chère terre natale, elle en avait vue de toutes les couleurs et pas des plus joyeuses, néanmoins depuis quelques temps, plus précisément depuis sa rencontre avec Lorenzo et Darius, tout son monde s'était retrouvé agrandit et était bien plus coloré. Et là, en quelques heures à peine, elle venait de rencontrer plusieurs pirates aux pouvoirs bien particuliers. C'est sur ces pensées qu'elle vit le célèbre Georg Prime se changer en une chose mi-homme, mi-smilodon, et qu'il se jeta sur les hommes de Jagi l'affreux, pour commencer un véritable ballet de la mort. Un Zoan, et des plus rares qui plus est. Mais la supériorité de Prime sur les hommes du capitaine ne fit qu'augmenter la rage de ce dernier, sans parler de celle qu'il avait ressentit aux paroles de la jeune fille quand elle avait gentiment commenté son pouvoir particulier, mais décidément trop dégoutant pour elle.

A ses côtés, le jeune homme gentleman s'était présenté sous le nom de Nikyou Jao et lui proposa immédiatement de l'inviter boire un verre, sans oublier d'emmener Lorenzo. La jeune demoiselle allait répondre positivement, quand un bruit lui fit tourner la tête. Un nouveau problème venait d'arriver et cette fois, c'est la peur et la fureur de Lucy qui s'enclencha. En effet, elle eut un instant de panique en voyant son protégé et ami Lorenzo, tomber de son perchoir pour se retrouver directement sur les épaules de Jagi. Si jamais cette brute osait ne poser ne serait-ce qu'un doigt sur le gamin... C'était de la bouillie de Jagi qu'elle allait en faire ! Sur les épaules du colosse, le jeune garçon était en bien mauvaise posture, et il ne put retenir sa langue, ce que Lucy redoutait justement.

- Eh toi là ! Si tu le touche, tu vas le regretter amèrement !

Mais le cri de la demoiselle ne servit à rien, et Lorenzo fut balancé dans le décors sans ménagement, sous un cri de Lucy. Elle souffla de soulagement en voyant qu'il allait bien et qu'il avait atterrit sur Prime. Plus de peur que de mal, mais ce sale gorille avait vraiment dépasser de loin les bornes, et sous l'effet de sa colère, le liquide maintenu en suspension dans les airs par Lucy commença à s'agiter, tournoyant autour d'elle, comme animé d'une volonté propre. Mais Jagi répliqua le premier, lançant des mottes de terre en direction de la Heartfilia et du jeune homme aux pinceaux. Sachant qu'elle ne pouvait l'esquiver, Lucy réfléchissait à quoi faire quand soudain, le sol se déroba sous ses pieds et la voilà qui tombait tête la première dans un trou sous le bar, se cognant la tête durement contre les pierres. Et pour en rajouter un peu, voilà que son presque futur capitaine lui tomba dessus, la tête entre sa poitrine. Mettant quelques secondes pour se remettre de sa chute, une veine se mit aussitôt à gonfler sur son front en entendant la voix du jeune homme.

<< Hum j'adore, je resterais bien allonger ici toute la vie. >>

- Ben vas-y te gêne pas. Si tu dégage pas de là dans trois secondes, c'est ma main dans ta figure et ce sera bien moins confortable. Grommela-t-elle en serrant les dents.

Qu'il l'ait entendu où non, le pirate se releva et commença à creuser un tunnel, juste après avoir créer un flambeau. Le laissant faire, Lucy préféra remonter à l'air libre par ses propres moyens. Se relevant en gémissant et en se massant son bassin douloureux, elle tendit les bras et rappela le liquide qui se trouvait dans le bar, aussitôt, vin, sang et rhum se mélangèrent et vinrent flotter devant ses yeux océans, ce qui arracha un fin sourire à l'amazone. Elle ne regrettait pas le moins du monde d'avoir avalé ce fruit démoniaque. Formant trois grosses boules avec la quantité à disposition, elle les positionna de manières à ce qu'elle forment un moyen d'ascension vers le trou dessiné par le jeune homme

Tobu ~ Lévitation

Sautant sur la boule la plus proche du sol, et passant ensuite sur la suivante, puis la troisième et de là, elle sauta une dernière fosi pour se retrouver à l'extérieur, au bord du trou. La situation avait bien changée, puisque Jagi gisait au sol, apparement l'oeuvre du garçon aux pistolets et aux mauvaises manières. Soudain son regard se posa sur ue petite chose blacnhe qui gisait au sol, contre le mur.


- Darius ! S'exclama-t-elle en courant vers le rat.

S'agenouillant près de lui, elle prit le corps du rongeur dans ses mains et l'appela doucement par son nom. Un sourire de soulagement et de joie prit place sur son visage quand le petit animal réagit, se redressant sur ses pattes arrières et secouant sa tête, encore un peu sonné. Lorenzo allait être soulagé lui aussi,quand il aura finit de danser du moins... Se relevant et se tournant vers Jagi, elle lui lança un regard chargé de colère et amorça un pas dans sa direction, déposant Darius sur son épaule pour qu'il se repose en attendant que son jeune maître soit sortit de sa transe. Mais son presque futur capitaine éleva la voix, omettant le souhait de recombattre le colosse dans un combat loyal, ce qui stoppa la jeune fille et lui fit baisser la tête. C'était lui qui avait raison, même si le comportement de Jagi était inacceptable, si elle le frappai alors qu'il était à terre, cela revenait à se comporter comme les gens de son espèce. Chose qu'elle ne supportait pas. Elle croisa le regard du jeune homme, qui se tenait au côté de Georg Prime, et lui fit un petit sourire amical.

Mais la voix de Lorenzo, toujours en train de sautiller et de danser la rappela sur terre. Une goutte de sueur derrière la tête, Lucy le regarda faire le pitre encore ue minute, avant de se diriger fermement vers lui, de le saisir par les épaules pour se mettre à le secouer violemment en criant.


- Lorenzo ! Le combat est finit alors arrêtes tes conneries ! Bon sang, il est pratique mais bien chiant ton pouvoir !

Le laissant retomber au sol, elle constata qu'a défaut de lui faire reprendre ses esprits, elle avait au moins réussit à stopper sa chason idiote. Son regard chercha Jao, et elle le trouva étendu au sol, souriant mais apparemment complétement fatigué, de même que l'autre garçon aux glocks, qui buvait allégrment un tonneau de rhuim à lui seul. Les poings sur les hanches, elle soupira.

- Aaah les hommes, tous les mêmes ! Et maintenant, on fait quoi ?

<< J'ai bien envie d'une bonne bière assorti avec le meilleur rhum de l'archipel, pas vous ? >>

La voix du jeune homme, qui s'appelait Shin (elle entendit Prime le dire) sonnait comme une proposition qu'elle ne pouvait décemment pas refuser. Sur son épaule, Darius semblait avoir retrouvé ses esprits, et il approuva d'un petit cri adorable, ce qui lui valut une caresse de la part de Lucy. Empoignant Lorenzo par une main, elle attrapa Jao par l'autre et traînant les deux pauvres garçons, elle se planta devant son capitaine, car elle était bien décidée à le suivre, tout sourire.

- Lucy Heartfilia, 17 ans, navigatrice et amazone, détentrice du Eki Eki no Mi. Voici mon nakama Lorenzo et son rat Darius, et lui s'est Jao, un peu dragueur mais gentil apparemment. Nous sommes prêts à aller boire, cap'tain !


Lucy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s587.photobucket.com/albums/ss311/Suchi-Sama/
Georg Prime
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 2167
Equipage : Ryuu Shuiro
Prime : 135.000.000
Inscrit le : 14/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Fruit du Smilodon
Expérience:
1025/400  (1025/400)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Lun 30 Nov 2009, 00:38

Alors qu'il était en plein combat il entendit une voix venant au dessus de lui, c'était le gamin, mais cela ne dura pas longtemps. Le jeune garçon au rat fut vite délogeait de son perchoir, et tomba sur les épaules de Jagi. Prime ne pouvait rien faire, il était déjà trop occuper pour le sauver et ne put que souhaitait qu'il s'en sorte sans mourir. Georg combattait en forme hybride les hommes de Jagi, ces derniers n'étaient pas mauvais et avaient du en voir pas mal sur GL, même s'ils étaient faibles. Il frappa de façon à ne pas les tuer, même si eux n'aurait pas hésiter une seconde, mais pour le moment s'attirer des ennemis connu dans la région serait sûrement une erreur. Il y aurait sûrement des poursuites et des combats contre des amis de l'homme aux cicatrices. Alors qu'il était en plein concentration sur son combat, il sentit un petit choc. Le sabreur tourna la tête pour voir de quoi il s'agissait, mais ce n'était que Lorenzo qui avait atterrit contre lui, sûrement lançait par le capitaine pirate. Deux pirates s'élancèrent pour tuer Ventura, mais d'un seul sabre le borgne para le coup des deux hommes. La personne qui venait d'éviter la mort ne s'aperçut même pas à quoi il avait échappé, trop concentrer sur son futur combat contre Jagi.

Avec son nouveau style de quatre sabres, Prime était beaucoup plus performant, mais ne maîtrisant pas parfaitement ce nouveau concept, il lui arrivait de louper ses cibles de peu. Il ne put regarder ce qu'il se passait du côté des jeunes, car les hommes de l'homme au cicatrice étaient des dur et même après avoir prit des coups de sabres ou d'autres coups qui auraient envoyé une personne au tapis. Ces derniers ceux relevaient sans cesse, donc Georg fut obligeait de taper un peu plus fort que prévu. A cause de cette détermination d'y allait un peu plus fort, il terrassa ses adversaires avec une très grande vitesse. Il ne restait plus que des corps inconscients à ses pieds, il rangea ses katana et reprit sa forme humaine, avant de s'assoir sur un tas de pirate allonger sur le sol. Le pirate au cache-œil décida de regarder la fin du combat tranquillement, les petits jeunes c'étaient pas mal débrouiller pendant qu'il s'occupait seul du reste. Bras croisés, il regardait le combat presque fini, Jagi face à autant d'adversaire n'avait aucune chance, surtout qu'il avait un peu perdu son sang-froid.
Le capitaine pirate était au sol et était entrain de mourir à petit feu, mais Prime n'était pas du genre à tendre la main à ce genre de personne. Il attendait qu'une personne réagisse et ce fut le cas.

Shin après s'être remit sur pied, se dirigea vers le capitaine au sol. Son futur capitaine demanda un médecin pour son adversaire et lui parla même. Les mots de Kukabara sonnait bien aux oreilles du bretteur, il aimait bien cette mentalité, lui qui était très à cheval sur l'honneur d'un guerrier. Un des hommes du personnage sur le sol, alla vers le corps de ce dernier, il ne voulait pas que son capitaine meurt. Ils étaient peut-être des pirates, mais c'étaient avant tout des hommes. Même si un tel comportement dégouté un peu Prime, car ces gens étaient sans remord pendant leurs mises à sac des villes. C'est dans ce genre de situation qu'on voyait vraiment la faiblesse de certaines personnes. Quand le borgne leva la tête, il vit Shin lui faire un signe de remerciement, avait-il pensait une seconde que le sabreur allait tous les massacrés. C'était normale de pensait que Georg était un être sanguinaire à cause de sa tête mise à prix, mais il n'avait jamais tuer un civil ou pirate en dehors des combats à mort. Aujourd'hui c'était plus une querelle qu'autre chose, il n'y avait donc pas besoin de tuer les adversaires. De plus dans une telle ville tuer d'autres pirates n'étaient pas bon.

Quand le médecin arriva Prime se mit debout et laissa le doc examiner les hommes de Jagi. Après avoir ce petit temps mort, le capitaine prit la parole et proposa aux gens qui avaient combattus à ses côtés de venir prendre une bière, bien sûr dans une autre taverne. Avant que le bretteur réponde à la proposition de Shin, la jeune fille prit la parole pour répondre en premier.
Elle se présenta, son nom était Lucy Heartfilia, elle avait 17 ans et c'était une navigatrice, très utile sur un navire. Elle donna aussi le nom de son fruit et ensuite présenta deux autres personnes. Le gars au rongeur était l'un de ses compagnons, qui répondait au nom de Lorenzo et le deuxième était le mec qui avait tentait de jouer les héros, son nom était Jao. Mais la fin de la phrase sonna comme une surprise aux oreilles du borgne. Ils avaient donc décidé comme ça de rejoindre l'équipage de Kukabara.
Georg se gratta la tête et fit craquer son cou avant de se présenter, il était quand même une personne bien élever.


Salut, à toi jeune fille, moi je suis Georg Prime et je fais aussi partie de l'équipage. Je souhaite qu'on s'entende tous bien.

La dernière phrase était à l'attention de tout le monde, puis il commença à se diriger vers une l'autre bout de la rue et pointa la direction d'un bâtiment plus loin.

C'est une taverne, je l'ai vue en arrivant ici, elle à l'air pas mal, allons-y, si vous voulez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventura L. Lorenzo
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 79
Inscrit le : 06/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
29/100  (29/100)
Fruit du Démon : Kanjou kanjou no mi: Fruit de l'empathie.
Expérience:
470/500  (470/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Mar 01 Déc 2009, 16:03

Tout a changé depuis hier
Et la rue a des yeux qui regardent aux fenêtres
Y a du lilas et y a des mains tendues
Sur la mer le soleil va paraître

Boum
L'astre du jour fait Boum
Tout avec lui dit Boum
Quand notre cœur fait Boum Boum…


Sautillant toujours d’un pied sur l’autre, le regard dans le vague et la fatigue lui marquant le visage, Lorenzo poursuivait tranquillement le fil de sa chanson lorsqu’une main non identifiée l’empoigna par le col pour l’entraîner, stoppant net l’envolée lyrique du gamin. Une carrière artistique brisée en plein élan et tout ça pour un manque flagrant de mélomanie de la part de l’agrippeur. Frustré par cette intervention, il posa le revers de la main sur son front, laissant la tête partir en arrière et mimant exagérément sa déception en déclamant d’une voix faussement solennelle :

Cruelle destinée, n’as-tu donc pas de honte
A laisser ses incultes aux oreilles bouchées
Dicter de leurs insultes un chemin mal tracé.
Ah ! Mon rêve est brisé et la frustration monte.


Traîné ainsi sur des fesses de plus en plus douloureuses au fur et à mesure qu’elles rebondissaient sur le sol caillouteux de l’endroit, le môme, jetant un œil sur sa gauche, put d’abord apercevoir à ses côtés le Dom Juan de service, Jao de son prénom apparemment, qui ne faisait pas meilleure figure que lui. Puis continuant de tourner la tête dans le même sens, il regarda par-dessus son épaule pour confirmer ce que la voix qui s’élevait lui avait laissé deviner. C’était bien Lucy qui, de sa délicatesse désormais notoire, l’entraînait vers le reste du groupe, tandis que sur son épaule, Darius, apparemment bien remis de son embrassade murale se pavanait tranquillement en lâchant de petits cris. A la vue de cette bonne nouvelle le visage du garçon s’illumina d’un coup, laissant à nouveau le champ libre à un sourire permanent.

La Heartfilia quand à elle, après s’être présentée et en avoir fait de même avec les deux sacs à patate qu’elle tirait à sa suite, semblait fermement décidée à aller boire un verre avec celui qu’elle appelait désormais « cap’tain ».
Capitaine. C’était le grade de maman…capitaine de la marine de l’île de Rock…douloureux souvenir au demeurant. Et à vrai dire, l’idée d’avoir un capitaine n’avait jamais effleuré l’esprit du gamin. Lui, ce qu’il voulait s’était rencontrer des compagnons avec lesquels il serait bien et pourrait partager de nombreuses aventures, mais ce terme de capitaine sonnait comme autant de contraintes d’ordre hiérarchiques. Les remontrances de maman et cet irascible besoin de commander qu’elle affectionnait tant lui revenaient inexorablement en tête. De ça il n’en voulait pas, ce n’était pas comme cela qu’il imaginait l’aventure…un qui ordonne et les autres qui suivent, très peu pour lui. Mais en même temps, après réflexion, plusieurs raisons le poussaient à accepter l’idée presue imposée par la navigatrice. Déjà, Lucy était sa nakama, il espérait partager ses aventures avec elle et n’avait donc aucune envie de se séparer d’elle maintenant.

D’autre part, le type répondant au nom de Georg Prime semblait bien parti pour se joindre au groupe et Lorenzo avait une terrible envie de toucher les deux fabuleux appendices qui lui servaient de dents et faisaient briller de mille feux le regard du jeune pirate. De plus, tous les autres, en plus d’avoir l’air sympathique présentaient également des capacités intéressantes, et enfin, la réaction du type aux pinceaux concernant Jagi était des plus honorables et tout à fait en accord avec sa propre vision de la vie. Donc après tout, comme disait toujours maman, on ne peut pas savoir si on aime quelque chose si on n’y goûte pas, et tant que l’autre était prêt à l’accepter tel qu’il était alors l’idée était finalement tentante. C’est ainsi qu’après un moment de réflexion il s’adressa à la jeune fille d’abord dubitatif puis finalement souriant :


-…euh…sado neesan…un capitaine? Euh…c'est-à-dire que…euh…curieuse idée…euh…en même temps…euh…hmmpff…bon, on va l’boire ce coup ? Et… hey…ça fait mal ‘spèce de tortionnaire d’enfants…sado neesssaaaaannn, mes feeeesssseeuuuhh… aïeuuuuuhhhh….

Se dirigeant d’un pas décidé vers la taverne indiquée par Prime, la jeune fille ne semblait pas enclin à accéder à sa requête pour le moment. Il se tourna donc à nouveau vers Jao :

-…hey, Dom Juan kun…t’as l’air fatigué dis donc…t’as pas assez dormi ? Tu sais, maman m’a toujours dit que le sommeil s’était quelque chose de très important…mais bon moi je l’écoutais pas trop…il m’est même arrivé de rester deux jours sans dormir une fois…et toi, c’est quoi ton record ? Et puis c’est sympa c’que tu fais avec le bois…c’est le pouvoir d’un fruit du démon toi aussi ? Tu peux plus nager ? Peut être que t’as jamais su remarque…si j’allume une allumette à côté de toi, tu te barres en courant ? Tu brûle facilement ? C’est la première fois que tu viens sur Grand Line ? Parce que moi c’est la première fois, avant j’habitais sur South Blue….c’est grâce à sado neesan que je suis ici…elle a pas l’air comme ça, mais c’est une super navigatrice…par contre si t’es amoureux d’elle comme ça a l’air d’être le cas, faut que tu fasses attention à son fouet parce que papa m’a dit que les femmes avec des fouets font des trucs bizarres…et papa il se trompe jamais…Dis, tu sais chanter toi ? Tu veux pas chanter une chanson avec moi ?

Infatigable, tel était Lorenzo qui éclata d’un rire franc à la suite de sa tirade. Après quelques secondes supplémentaires de marche fessière chaotique, le petit groupe pénétra dans le bar, le gamin retrouvant enfin sa liberté de mouvement.

L’endroit était bondé. A croire que chaque taverne de l’archipel faisait le plein en permanence. Profitant de sa liberté d’action retrouvée, le môme fit le tour de la salle pour y prendre des repères qui n’étaient pas forcément innés pour un gamin si jeune livré à l’ambiance d’un tel lieu. Les soiffards s’y côtoyaient, certains chantant à tue tête, d’autres refaisant le monde le nez dans une bière, d’autres encore accoudés au bar à tester les différents alcools proposés par le tenancier. Il n’y avait pas à dire, la diversité d’une telle place créait une ambiance des plus délectables.

Chemin faisant, accompagné de Darius qui avait repris place sur son épaule, Lorenzo, toujours aussi curieux des nouveautés qui se présentaient à lui, ne se fit pas prier pour finir les verres laissés à l’abandon sur les différentes tables, partageant les boissons avec le rongeur, ravi de cette attention. S’il est reconnu que faire des mélanges n’a jamais été un gage de clairvoyance quand il s’agit d’alcool, le résultat d’un tel acte sur un enfant de douze ans ne peut être que pire. Mais après tout, c’était son anniversaire, et il avait bien l’intention de fêter ça comme il se devait et en faire profiter ses nouveaux compagnons. Après avoir enfilé son sixième fond de chope, il remarqua sur le comptoir un bocal rempli de baguettes. La vue déjà fortement troublée par son début d’ivresse, il en saisit deux qu’il se coinça entre le palet et la lèvre supérieure, juste aux coins des lèvres avant de refaire un tour et d’entasser dans le creux de ses bras pas moins de dix verres dans lesquels restait bières, rhums et autres liqueurs en tous genre.

C’est donc ainsi chargé qu’il rejoignit le reste du groupe, titubant, les deux baguettes toujours coincées au coin des lèvres. Tant bien que mal il déposa les verres sur la table où se trouvait les autres, quelques uns se brisant sur le sol au passage, puis collant son visage ainsi dentelé à celui de Prime, d’une voix chancelante propre aux ivrognes, il se mit à rire en lâchant:


-…hey….chico san…regarde, j’ai les mêmes dents que toi maintenant….j’adoooorree…dis, tu peux me remontrer les tiennes ? Aller on dirait que c’est comme un concours…steuplaît…j’peux les toucher ? Aller, dis oui dis oui…

Quand il avait une idée en tête, c’était déjà difficile de lui enlever d’ordinaire, alors quand en plus il avait quelques verres dans le nez, lui qui n’avait quasiment jamais avalé d’alcool, je vous laisse imaginer. Attrapant un verre, il le leva bien haut :

-…hey tout l’monde…c’est mon anniversaire aujourd’hui…joyeux anniversaire moi-même…hip… joyeux anniversaire moi-même…hip…youhouu…youpiyoup…yeah…vous savez je suis pas difficile moi hein, j’accepte tout type de cadeaux…dis Picasso kun, c’est une vocation d’être capitaine ? Et t’as un navire toi ? Parce que Lucy elle a un navire et il est troooop beau…et tu veux aller où après ? On peut venir avec toi ? Tu peux dessiner une rate avec ton pouvoir ? Pas l’organe hein…l’animal…tu comprends, c’est pour Darius, il aimerait bien avoir une compagne pour discuter avec…et toi Pistolet kun, t’as appris où à tirer comme ça ? T’es super doué dis donc…par contre t’es un peu brutal quand même…bon en même temps si t’es un pirate ça peut se comprendre, mais quand même…hmmm…dis pistolet kun…tu crois que c’est en tuant les gens qu’on devient plus fort ?

Il finit le verre qu’il tenait en main d’une nouvelle rasade. Il ne s’arrêtait plus de causer, ne tenant pas en place. Sa tête tournait de plus en plus, ses repères étaient de plus en plus fébriles et quelques relents d’alcool s’extirpaient de son estomac pour remonter dangereusement tout le long du conduit digestif. C’est l’instant qu’il choisit pour enfin s’asseoir, regardant ce qu’il ne pouvait plus réellement voir avant de reprendre :

-…sado neesan…euh…Lucy, c’est mon amie, et c’est la meilleure des navigatrices…hip...si si, j’vous promet…hip...c’est vrai qu’on dirait pas forcément en la voyant, mais pourtant elle connaît la météo comme sa poche…hip...bon en même temps c’est pas bien dur de connaître une poche me direz vous, c'est tout petit, mais elle, j’vous l’dis c’est la meilleure…hip...et Darius c’est mon ami lui aussi, il est trèèèèèss intelligent…hip hip...oulalala…j’me sens pas très bien moi…je sens qu’je vais vomir…

Sa tête retomba contre la table et plus il essayait de la relever plus elle retombait. Terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikyou Jao
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 108
Equipage : En Recherche d'équipage.
Inscrit le : 24/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
27/100  (27/100)
Fruit du Démon : Boru Boru No Mi / Fruit du Bois
Expérience:
295/500  (295/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Mer 02 Déc 2009, 17:15

Fini ! Le combat venait de se terminer, tout le monde était soulagé. Notre ami Jao se tenait là sur le sol étendu mais toujours souriant. Il était épuisé du combat comme beaucoup des intervenants. Les évènements s’étaient déroulés à une vitesse folle. Jagi était tombé sur le sol du au travail d’équipe de tout le monde. Jagi ne fut pas achevé car le futur capitaine de Jao ne voulait pas le tuer mais le retrouver pour qu’ils s’affrontent en un contre un. Jao trouvait ceci bien mieux que de le tuer. Tout le monde était heureux d’avoir fini ce combat et maintenant, les gens voulaient boire. Boire, Jao n’était pas contre mais attention, lui ne boirait qu’un bon chocolat chaud. Mais voilà qu’étant sur le sol, ne voulant pas encore bouger, il vit dame Lucy s’approcher de lui et le trainant par la main avec Lorenzo d’un autre coté, elle les emmena voir le jeune prince Shin. Il se faisait trainer mais Lorenzo était apparemment un très grand bavard. Pendant le trajet même infime entre le jeune prince et leur point de départ, Lorenzo n’arrêtait pas de parler.


-…hey, Dom Juan kun…t’as l’air fatigué dis donc…t’as pas assez dormi ? Tu sais, maman m’a toujours dit que le sommeil s’était quelque chose de très important…mais bon moi je l’écoutais pas trop…il m’est même arrivé de rester deux jours sans dormir une fois…et toi, c’est quoi ton record ? Et puis c’est sympa c’que tu fais avec le bois…c’est le pouvoir d’un fruit du démon toi aussi ? Tu peux plus nager ? Peut être que t’as jamais su remarque…si j’allume une allumette à côté de toi, tu te barres en courant ? Tu brûle facilement ? C’est la première fois que tu viens sur Grand Line ? Parce que moi c’est la première fois, avant j’habitais sur South Blue….c’est grâce à sado neesan que je suis ici…elle a pas l’air comme ça, mais c’est une super navigatrice…par contre si t’es amoureux d’elle comme ça a l’air d’être le cas, faut que tu fasses attention à son fouet parce que papa m’a dit que les femmes avec des fouets font des trucs bizarres…et papa il se trompe jamais…Dis, tu sais chanter toi ? Tu veux pas chanter une chanson avec moi ?


Waoh, quel bavard pour un enfant, se disait Jao. Mais Jao ne détestait pas les bavards. Bon, c’est vrai qu’il y a certaines limites quand même mais dans l’ensemble, il préfère que ça parle plutôt qu’un long silence. Il allait donc répondre à toutes les questions de Lorenzo. Oui toutes, sans exception. Il allait peut-être éviter le sujet du fouet car Dame Lucy n’apprécierait sûrement pas. Bon, comme le dit le dicton, c’est parti.


-…Lu petit, tu es Lorenzo, c’est ça ? Bon tant qu’on est là, je vais te répondre mais avant. Pourquoi tu me trouves que des surnoms pourris, Bois kun, dom juan kun. Et je suis plus âgé que toi alors –san est mieux mais passons. Bref, pour commencer, non ça va aller j’ai dormi comme un loir mais je suis un peu crevé car j’ai exécuté des techniques rudes. Merci pour le fruit du démon, c’est celui du bois. Pour répondre a ta question, bien sûr que je cours si tu veux me cramer. Ensuite, eh oui c’est la première fois que je viens sur Grandline mais je connais bien mon sujet, ne t’inquiètes pas. Ah tu habitais South Blue, je m’y suis rendu une fois, c’est vrai que c’est joli. Mais rien de mieux que le froid de North Blue. Il n’y fait pas si froid que ça. Une chanson ? Pourquoi pas.


Jao était également bavard sur sa réponse mais ce jeune garçon l’avait tellement bombardé de questions que les réponses affluaient également. Dame Lucy était parvenu au jeune prince et lui demanda ni une ni deux :


- Lucy Heartfilia, 17 ans, navigatrice et amazone, détentrice du Eki Eki no Mi. Voici mon nakama Lorenzo et son rat Darius, et lui s'est Jao, un peu dragueur mais gentil apparemment. Nous sommes prêts à aller boire, cap'tain !


Jao était un dragueur mais un gentil dragueur. . Lucy était de plus en plus gentille avec Jao. Était-ce pour une raison particulière ou le trouvez-elle vraiment gentil. Des questions ne se posent pas quand une jolie fille vous dit ça. Jao ne voulait pas manquer à la règle et se leva , se dépoussièrant les jambes et le corps. Puis il se tourna vers le jeune prince pour lui dire :



-Nikyou Jao, 19 ans, pour vous servir. Je possède les pouvoirs du fruit Boru Boru No Mi, le fruit du bois.


Mais il se tourna jsute ensuite vers Dame Lucy pour lui faire disons un poème encore.


Nos chemins se sont croisés
Nos yeux se sont accrochés

Ton sourire est devenu mon soleil
Ta tendresse une grande merveille.

Je t'offre dans mes mains
Mille baisers câlins
Pour que jamais tu n'en sois privé.


Dame Lucy, j’espère que nous nous entendrons bien au sein de cet équipage. Cela vaut aussi pour le gamin et le tigre enfin pardonnez moi, Georg Prime. Que diriez-vous donc d’aller boire un verre ?

Jao en avait encore trop fait. Mais il allait peut-être boire un verre avec la charmante demoiselle qui accompagnait Lorenzo. Maintenant, l’heure était à la fête et également à l’histoire d’équipage.


Viva la Fiesta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kukabara Shin
Capitaine des Ryuu Shuiro
Capitaine des Ryuu Shuiro
avatar

Nbre de messages : 186
Inscrit le : 22/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
53/100  (53/100)
Fruit du Démon : Fude Fude no Mi (Fruit du pinceau)
Expérience:
450/500  (450/500)
MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   Ven 04 Déc 2009, 04:41








♁♁♁Fin du RP♁♁♁
♁♁♁L'équipage viens de se créer, c'est officiel vous faites tous partie des Ryuu Shuiro.♁♁♁
♁♁♁Partie 1 fin♁♁♁







Pour tout le monde : +20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Archipel Impérial Biscuit : Une nouvelle dans l'équipe Pv: Ryuu Shuiro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial devlan
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Nulle part ailleurs :: Imperial Biscuit-
Sauter vers: