Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inactif30
Capitaine des Hawkin's Pirates
Capitaine des Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 153
Equipage : Hawkins Pirate
Prime : 65.000.000
Inscrit le : 02/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : Gôma Gôma no mi
Expérience:
205/500  (205/500)
MessageSujet: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Sam 14 Nov 2009, 03:01

Introduction: l'Arrivée des Hawkins pirates sur l'Archipel Impérial Biscuit


L'illustre Death Wing le majestueux navire du capitaine Basil Hawkins dit le sorcier naviguait sur les mers sous un vent épouvantable doublé d'une horde de nuage noir. Le ciel grisâtre totalement recouvert par des océans de cumulonimbus près à faire s'abattre les foudres de zeus sur l'immensité des eaux parcourut par les fameux pirate qui on tant fait parler d'eux ces dernier temps. Pour ainsi dire, le climat était loin d'être favorable à la navigation. A tout moment une vague pouvait emporter le Death wing dans les profondeurs des abysse en une seconde à peine. Ou un monstre marin pouvait surgir de nul part et les dévorer tous. A la barre tel un loup déchainer se tenait le capitaine du vaisseau, s'en pour autant savoir où il se dirigeait, le valeureux pirate essayait tant bien que mal de déchiffrer son log pose pour trouver un cap quelconque afin d'échapper à cette tempête et trouver refuge sur une île. Tournant dans tout les sens la barre, développant ainsi ses talents de navigateur en attendant de recruter un membre de l'équipage dont la fonction serait des moindres. Tous sur le bateau était submerger par les vagues destructrice qui faisait bouger de par en par la frégate. Seul le regard vers l'horizon du capitaine Hawkins ne s'égarait de son chemin. Pendant ce temps son fidèle second Aeryon Saysuk siégeait tranquillement dans son laboratoire à traficoté je ne sais quel artefact ou objet de sa conception. Le scientifique passait ses journées dans ses quartiers à s'adonner pleinement à ses recherches perpétuelles. Même si leurs vie n'était pas en jeu pour le moment cela allait très vite tourner au drame, car le pire restait à venir. Du haut du ciel au loin, on pouvait voir la formation de vortex dans le ciel qui se dirigèrent très vite droit sur les boucanier de North Blue. Trois typhon aussi puissant que des ouragan pointaient leur courroux divin vers le vaisseau de Basil. Quand il vit cela il ne put s'empêcher de prédire la volonté des dieux, ceci les punissaient de tous leurs pêché commit jusqu'ici pour avoir oser s'aventurer dans le lieux que l'on surnommait le "cimetière des pirates" ce qui pourrait s'avérer devenir le leur. Un tombeaux auquel on n'échappe pas. L'équipage tout entier était en alerte face à la catastrophe venant s'abattre sur eux. Il était dors et déjà l'heure de faire la prière du jour et prier pour survivre à cela. Basil ne broncha pas, il ferma ses yeux quelques instants en levant légèrement la tête vers le ciel en recevant des goutes de pluie sur son visage impassible. Sentant en lui une force encore jamais acquis submergeant son esprit malin. Aussitôt il les rouvrit en donnant à tout vas les ordres pour les manœuvres à suivre s'ils voulaient s'en sortir. Le corsaire n'avait pas traverser les sept mers du globe, affronter les pires monstre qui soit donner de voir sur cette terre et combattre les hommes les plus forts qui soit pour en arriver là et mourir aujourd'hui même sur le pont de son propre bâtiment. Une fois la grande voile hissé le vent leur était favorable et les poussa dans une course effréné en jouant la carte de la chance. S'il se déplaçait d'une certaine façon il pourrait peut être sortir vivant du cyclone grandissant. Le navire chavirait à gauche puis à droite en évitant de peu la première tornade, la force astreignante de celle-ci fit virer le navire d'un côté. N'étant plus face aux autres tourbillons. La seconde occasionna quelque dégât mineur mais emporta avec elle la vie de plusieurs d'entre-eux. Malheureusement les pirates n'avaient guère le temps de pleurer leurs compagnons mort en mer avec honneur comme des hommes. Ils avaient déjà rejoint l'antre de Deavy Jones. Zone était particulièrement étroite et sinueuse, impossible d'échapper au dernier tourbillon. Par chance, au même moment un gigantesque monstre à l'aspect d'un énorme poisson pierre sortit de l'eau juste à côté du Death Wing. En le voyant Basil eut une idée qui allait peut être les sortirent d'affaire, alors il joua le tout pour le tout et mit à exécution son plan. Voyant que ces hommes avaient déjà à faire à la manœuvre et à sauver ce qui restait des débris du navire, il laissa la barre à l'un de ses subordonnées et se précipita vers son canon-harpon qui ce trouvait à l'avant du pont tout près de la figure de proue. Il saisit les manettes, visa le corps du poiscaille et tira un coup sec dans sa chair. Celle-ci était tellement épaisse qu'il ne sentit rien, pas l'ombre d'une douleur. Une fois planter, il entraîna avec lui le vaisseau qui esquiva à un cheveux près l'ouragan. Ils étaient saint et sauf mais d'autre en avait payer de leur vie pour sauver leur frère d'arme. A la suite de ses évènements, les hawkins pirates voguèrent sur les flots sept jours et sept nuit avant d'arrivé enfin sur la prochaine île en vue. C'était une archipel inconnu des pirates de Hawkins, lui même n'en avait jamais entendu parler. Une aventure de plus les attendaient sur l'archipel peuplé de trésor en tout genre.

To Be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeyron Saysuk
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 155
Equipage : Hawkins Pirates
Prime : 40.000.000
Inscrit le : 28/04/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon : Kokuu Kokuu no Mi
Expérience:
70/600  (70/600)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mar 01 Déc 2009, 00:31

Vaste, froide. Une aura semblait émaner du manoir qui s’offrait sous leurs pieds.

Aeyron avait combattu un marine bien plus fort que lui sur un champ de bataille alors qu’une mort certaines l’attendait, il avait fuit sous les yeux d’un Colonel de la marine en compagne de son capitaine. Et pourtant, c’était bien de la peur qui emplissait à ce moment le cœur de notre héros.


La bourrasque qui avait fait rage pendant la croisière sur le Death Wings était elle une alerte, depuis leur départ en mer jusqu'à leur présence dans ce manoir tout n’avait été que noirceur et solitude.
Comment une simple maison pouvait elle dégager un tel sentiment de mort. La ou les livres racontait les mésaventures d’aventurier dans le triangle Florian notre jeune pirate ne voyait là que des contes destiné à effrayer les enfants pour mieux les éduquer.

Et si au fond tout cela n’était pas seulement un mythe, à ce moment le jeune pirate aurait donné n’importe quoi pour ne jamais posé les pieds dans le triangle Florian. Un simple manoir suffisait à lui donner de telles émotions.
Jusque là la présence de son capitaine calmait Aeyron, mais le flibustier se retrouvait désormais seul.
Ou du moins il le croyait, au fond de la salle qui ressemblait à une salle de réception pour accueillir une cinquantaine d’invité, un feu de cheminé battait son plein et un gémissement sortit de la bouche du jeune homme à la vue du bras qui se tendait en direction du brasier pour bouger les braise. Face à la cheminé deux fauteuil faisait place sur une table.


"Approche mon garçon… Qu’aurais-tu à craindre d’un vieillard comme moi ?"


La voix rauque et faible de l’homme résonna dans toute la salle comme un écho. Le ton cordial s’opposait totalement avec la voix du vieux assis dans le fauteuil. Du bout de la salle Aeyron ne pouvait voir l’homme en question, assis devant le feu il continuait de remuer les braises sans prendre attention au jeune inconnu qui venait de faire irruption dans son manoir, et cela ne semblait pas l’inquiéter e moins du monde.

Pendant un instant le pirate s’imagina le tuer dans son dos, mais tuer un vieillard sans défense ne résous pas toujours tout les problèmes. Ne pouvant s’abaisser à une tel besogne il s’approcha donc en direction de la cheminé et pris place dans le fauteuil qui faisait face à celui qui serait peut être le propriétaire des lieux.
Les cheveux grisonnant, me teint pale un vieil homme au trait tiré faisait face à un plateau de jeu qui séparait ces deux hommes d’une génération éloigné. Le vieux devait bien avoir dans la soixantaine, et jouait avec une pièce d’échec dans sa main droite.

Aeyron pris place en face de lui dans un fauteuil douillet et chaud.

"Tout semblent bien plus agréable depuis ce fauteuil jeune homme…. Tu ne trouve pas."

Le grand père avait vu juste, le jeune pirate pensait justement que tout n’allait pas si mal. Il resterait bien ici un peu de temps à contempler le feu flamboyant de la cheminé.
D’ailleurs c’était marrant mais ses flammes laissaient transparaitre quelque flamme violette par ci par là.


"Alors jouons…"


Notre pirate se surpris tout seul en lâchant cette phrases. Il ne savait pas pourquoi ces mots avaient quitté ses lèvres, son corps semblait réagir tout seul. Les flammes violettes dansaient de plus en plus irrégulièrement dans le feu et un claquement rappela le nakama de Hawkins à la raison.


Le vieil homme venait de poser le roi noir qu’il tenait dans sa main sur l’échiquier et la partie débuta.




Tu n’est pas si mauvais petit, mais tu n’est pas prêt pour me battre. Ceux qui tire doivent être prêt à se faire tirer dessus jeune homme.
Aeyron était plutôt doué pour ce genre de jeu mais là ca dépassait ce qu’il avait put voir, le vieil homme coupait court à toute les attaques de notre jeune pirate.
Je vais te montrer le chemin.

"Quoi, le roi…"


Le vieux fou venait de bouger son roi pour attaquer. Le roi, la pièce à défendre, il l’utilisait pour attaquer.
A peine quelque minute plus tard la partie était bouclé. Le vieil homme avait utiliser son roi comme d’un appat pour casser la structure défensive du jeu d’Aeyron.

"Tu as perdu la partie. Le roi est mort, longue vie au roi. Tu va mourir.
Lève toi mon garçon et part si tu en est capable."


Impossible, son corps refusait de bouger. Ce n’était pas la peur mais il avait perdu le contrôle de ses membres. Il y avait autre chose.



"Quel chaleur pesante tu ne trouve pas, comme si le feu était ton ennemi."

Aeyron posa son regard sur la cheminer, il n’y avait pas pris attention mais le feu était totalement violet, a l’intérieur des formes se dessinait aléatoirement dans les flammes. Des enfants, des formes géométriques, des paysages, tout semblait apparaitre aléatoirement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=w0FMVDcDBCI&feature=related
Aeyron Saysuk
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 155
Equipage : Hawkins Pirates
Prime : 40.000.000
Inscrit le : 28/04/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon : Kokuu Kokuu no Mi
Expérience:
70/600  (70/600)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mar 01 Déc 2009, 01:03

Et le feu se mit à grandir et la salle tourna sur elle-même à n’en plus finir. Des souvenirs de son enfance émergèrent alors à son esprit. Il était emporté par un flux incontrôlable qui semblait bien décidé à lui faire revivre son passé.
Puis le vieil homme apparu alors

Nous somme dans ta tête.
Incroyable ce que l’on peut faire simplement avec un parfum qui émane d’un feu. Ton corps perd tout contrôle et ton esprit se laisse aller.
Quel passé ordinaire tu as petit. Et tu voit ces deux portes au loin. C’est ton avenir, mais si le roi n’est pas prêt a tiré alors ses troupes ne le suivront pas.
Tu ne peut pas gagner, si tu ne peut même pas gagner contre toi-même. Tu est si faible que je n’est aucune raison de te laisser vivre. Tu va mourir ici, lentement. Sans même être capable de bouger.
Tu as perdu le contrôle de ton corps et ton esprit, une âme si faible est incapable de reprendre le dessus. Et tu périra par la fatigue.
A moins que tu n’atteigne le sortie tu seul.


Le temps semblait s’écouler aléatoirement dans cet espace. Aeyron porté par ses souvenir voyait s’éloigner toujours un peu plus cette porte dont avait parler le grand père. Et que voulais t-il dire par cette phrase. Ceux qui tire doivent être prêt à ce faire tirer dessus.
Quelle réponse pouvait il y avoir à cela. Insinuait il que Aeyron fuyait ses responsabilité, ne mettant pas vraiment sa vie en jeu.
Peut être avait il raison. Après tout oui, Aeyron pensait avant toute chose à ses propres intérêt, ne risquant sa vie que très peu. Et encore, il ne l’avait jamais vraiment risqué, toujours dans l’ombre d’un autre.
Quel était son but, il voulait voyager, et après… rester dans l’ombre serait il vraiment suffisant. Pourquoi ne pas aller de l’avant, trouver la force d’avancer au coté des autres et non en retrait afin d’être vraiment au commande de sa vie.

Le monde autour de notre héros s’écroula progressivement et il retrouva peu à peu la vue. Son corps refusant néanmoins de bouger convenablement.

"OHHHHHH…. Mais tu est revenu, je ne pensait pas que tu y arriverais. Ça fait déjà 6 heures que nous avons terminer notre partit, surprenant que tu ne soit pas encore mort."

Mort, certes il n’était pas mort, et après…. Il ne pouvait toujours pas bouger, un tout petit peu mais pas moyen de se lever.



Alors à tu réfléchit à ce que je t’est dit, je vais donc maintenant te poser une dernière question puis je te tuerais pour avoir pénétrer dans notre manoir.

"Je te donne 30 minutes pour te lever. Si tu te lève avant les 30 minutes je te tuerais, et si tu ne te lève pas je te tuerais également. Que choisis tu.. ?"

Le vioc appelait cela une question, ce n’était ni une question ni un choix, dans tout les cas la réponse était la même il allait le tuer. Mais pourquoi alors. Si il ne pouvait pas décider de son destin………


***********************

**********

*******


Mais oui c’était cela, il n’y avais pas de réponse à cela, le problème était de savoir si il allait attendre ou choisir d’être au commande de son destin. Et il lui suffisait simplement de se lever pour cela.
Enfin vue comme cela c’était simple mais son corps pétrifier ne l’entendait pas de cette manière, notre jeune pirate ne pouvait même pas parler. Alors se lever.

Ceux qui tire doivent être prêt à se faire tirer dessus. Mais oui c’était cela. Aeyron secoua légèrement son bras tant bien que mal pour faire glisser une fiole dans sa main. Une fois cela réussit il se concentra de toute ses forces pour serrer la fiole dans sa main et l’éclater.

Au début rien ne se passa puis progressivement un picotement se fit ressentir à l’intérieur de sa paume. Picotement qui laissa alors place à une douleur intense qui se diffusa dans tout son corps. Aeyron venait d’écraser un poison corrosif dans sa main, le poison commençait à se répandre dans son corps ce qui raviva le muscle du pirate dans une douleur effroyable.
Ses bras bougeait à nouveau, il commençait à tousser en crachant du sang, mais il devait attendre avant de prendre l'antidote. C’est jambes ne bougeait toujours pas. Il fallait tenir et supporter la douleur jusqu'à ce que ces jambes puissent lui permettre de se lever.
Un flot de sang s’échappa de sa bouche et son nez, il était pris de sueurs froide, quand ses jambes se libérèrent enfin.
Tombant au sol Aeyron avala l’antidote d’une lampé et resta étendu au sol pendant cinq bonne minutes sous le regard jovial du vieux fou qui riait froidement devant ce spectacle de mort.


Il l’avait forcé, Aeyron avais mis sa vie ne jeu, d’accord c’était pour sauver sa peau il n’avais pas eut le choix, mais le vieil homme l’avait emmener si loin sans même bouger du fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=w0FMVDcDBCI&feature=related
Inactif30
Capitaine des Hawkin's Pirates
Capitaine des Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 153
Equipage : Hawkins Pirate
Prime : 65.000.000
Inscrit le : 02/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : Gôma Gôma no mi
Expérience:
205/500  (205/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Sam 05 Déc 2009, 02:05


Le Manoir des Von Carstein

Sur la pancarte du port on pouvait voir marquer en grosse lettre: Archipel Imperial Biscuit, un nom empreint d'un compte de fée surement. Mais mieux valait ne pas sous estimer cette île au nom si loufoque. Sans plus attendre Basil accosta avec tout son équipage pour visiter l'île après leurs affrontement avec le colonel O'Neil qui avait été plutôt éprouvant, Basil n'avait jamais combattu auparavant un adversaire aussi puissant. Sans compter que pour lui échapper il venait de passer plusieurs semaine en mer a défier les catastrophes naturelle qui ont bien faillit attenter à la vie de notre capitaine bien aimé. Hawkins ne connaissait apriori rien de cette île si mystérieuse et inconnu à ce jour. Pour ce renseigner il alla chercher des informations dans l'endroit le plus approprié pour cela, une taverne là où tout les potins et ragots son raconter par les clients. Pendant ce temps la plus grande partie des membres de son équipage partit de son côté faire des emplettes et autres achats en tout genre. Basil accompagné de son fidèle second le scientifique Aeryon Saysuk débarquèrent incognito dans le bar le plus proche du port de la premier des petites îles composant l'Archipel si peuplé et si riche. La barman était un homme fort sympathique, il répondit à toute les questions du pirate après lui avoir servit une collation à lui et son compagnon.
Après plusieurs minutes Hawkins apprit l'existence d'une famille richissime dont la résidence ce trouve non loin d'ici. Ce qui l'intrigua d'avantage car son seul but pour le moment était de ce remplir les poches. Basil était loin d'être le genre d'homme perfide et cupide néanmoins il ne pouvait pas passer devant une occasion pareille de dépouiller une vieille famille issu de la haute aristocratie. Cependant la famille répondant au nom de Von Carstein ne semblait pas aussi honnête et innocente qu'elle n'y paraissait. D'après le tavernier elle serait à l'origine même de la construction de Hagatoe la ville la plus réputer et peupler de l'Archipel tout entière. Pourtant les Von Cartsein n'habitait pas tout à fait dans la ville elle même mais un peu plus loin dans les plaines arides reculé de la contrée d'Hagatoe.
Le premier réflexe du flibuster était de s'y rendre avec l'intention de dérober les richesse de cette étrange famille. Seulement avant son départ le gérant de la taverne leur expliqua à lui et Aeryon que cette famille n'était pas une famille ordinaire. Bon nombre de rumeur circulait à son sujet. Les Von Carstein serait des êtres de la nuit et ne quitte jamais leurs manoir hanté pourvu d'un noir obscur aussi sombre que les ténèbres eux même. Et le plus étrange de l'histoire, c'est que tout ceux qui se serait aventurer dans les territoires des aristocrate n'en serait jamais revenu. Certains prétende qu'il serait cannibale, parfois les habitants de la ville la plus proche ou des passant du bois entourant le manoir entendent de drôles d'hurlement pendant les nuits sous une lune étincelante. La plus part des personnes préfère éviter de s'y aventurer de peur de ne jamais en revenir. Ce genre de légende aurait sans doute fait fuir bon nombre de courageux aventurer mais surement pas une pirate de la trempe de Basil. Bien décider à voler les trésors des aristocrates il se retira avec Aeryon dans un hôtel pour préparer son plan d'action. Dans un premier tant infiltrer le manoir puis chercher tout ce qui à de la valeur.

Une fois la nuit tomber Basil Hawkins, Aeryon et quelques un des membres des Hawkins pirates partirent pour le manoir d'Hagatoe. Quand ils arrivèrent enfin à destination après une longue marche dans la nuit noire dans la forêt encerclant la demeure lugubre la première chose qu'ils virent étaient des tombes. On aurait dit un véritable cimetière. Basil pensa tout bonnement qu'il s'agissait d'ancien membre de la longue famille d'aristocrate qui avait vendu l'âme, voilà tout. Mais petit à petit l'idée d'être surnaturelle sortit du fruit de l'imagination humaine s'affirma dans l'esprit des hommes de Basil. Il songea ensuite à rentrer dans la maisonnette, enfin plutôt l'énorme château qui leur servait de résidence personnel. On n'entendait que les cris des loups et le bruissement d'aile des chauve-sauris. Le manoir était protéger par une immense grille rouiller par les nombreux temps de pluie qui l'avait usé aux fils des années. Il était aisé de rentrer par la porte de la barrière qui était déjà entre ouverte et menait vers un petit chemin de pierre juste devant les portes du château. Basil et Aeryon jouerait les égaré pour laver tout soupçons et demander qu'on les loges le temps que passe la nuit et cesse la pluie. Pendant ce temps le reste de ses hommes qui l'avait accompagné dans cette aventure prendre les souterrains pour entrer dans la résidence. Un manoir telle que celui-ci devait forcément posséder des chemins secret menant directement dans les locaux des Von Carstein. Mais ils étaient loin d'imaginer que quelqu'un les scrutaient depuis la plus haute tours du château. Un simple ombre pour certains, pour d'autre un maléfice...
C'est ainsi que Basil et Aeryon pénétrèrent dans le domaine de lucifer avec l'intention de le dépouiller jusqu'au dernier berry. Les hawkins pirates passèrent par les égouts pour entrer secrètement sous le manoir.
Enveloppé d'un long manteau noir typique des voyageurs de la région, Basil frappa à la porte en attendant que quelqu'un lui réponde. Dans la nuit une voix s'éleva.


"Qui va là?"

"Nous ne sommes que de simple voyageur, nous nous sommes égarés dans les bois puis nous avant vue une lumière qui nous à amener jusqu'ici. En espérant que vos nous ferez grée de votre hospitalité pour la nuit"

La porte s'ouvrit comme par magie avant même qu'on réponde au pirate. Ils entrèrent lentement avec méfiance en prenant soin d'observer tout ce qui les entouraient. Basil lança un regard à Aeryon l'air de dire: Reste sur tes gardes". Il n'y avait pas de lumière et la pièce semblait vide malgré l'immensité de celle-ci. On ne pouvait rien voir dans la pénombre, l'ambiance était loin d'être chaleureuse. Elle était plutôt lugubre et glacial. On se serait cru dans une chambre froide. Puis tout à coup, un claquement de main retentit dans la salle et les chandelles s'allumèrent d'elles-mêmes, révélant ainsi la pièce qui était plutôt bien garni, de meuble et de deux escaliers sur chacune des extrémités. C'était le rez de chaussé. Par la même occasion la porte se referma tout sec. L'homme qui venait de s'adresser au pirate apparut juste à côté des nouveaux venus. Celui qui semblait être l'auteur du claquement de main était celui à qui appartenait ce domaine. Il avait tout d'un aristocrate, vêtu de manière chevaleresque à la façon des comptes d'autre-fois. Néanmoins sa peau était d'un blanc pâle si intense qu'on aurait dit qu'il était malade. Mais c'était un homme au mieux de sa forme au trait tiré, il était sans doute encore assez jeune pour être propriétaire d'un tel héritage. Le majordome était lui aussi très élégant, il se tenait droit comme un pique, doté de petite lunette. Sa chevelure sombre soigneusement coiffé avec une queue de cheval, vêtu d'un costume simple et d'un boléro. Il était assez maigre et bien plus vieux que son maître, dans la cinquantaine. On pouvait voir sur son visage plusieurs rides marquant les longues années de servitude au près de la famille d'aristocrate. Apparemment il répondait au nom de Edgard quand le maître de la maison lui ordonna de débarrasser ses hôtes de leurs lourds vêtement. Basil connaissait bien ce genre de milieu, avant de devenir pirate il faisait partit d'une prestigieuse famille de la même envergure que celle-ci.
Le chef de famille était très charismatique pas étant qu'il régnait sur le domaine des Von Cartsein. Il les accueillit avec un léger sourire chaleureux dont il avait le secret. Puis se présenta à ses invités.

"Bonsoir, je m'appelle Vlad Von Carstein, mes prédécesseurs était Mannfred et Konrad Von Carstein vous avez certainement aperçut leurs tombe devant les grilles du manoir! J'ai cru comprendre que vous sembliez désirez dormir dans un endroit chaud cette nuit, vous êtes les bienvenus, nous recevons trop peut de visite ces derniers temps, laissez-moi vous faire visiter ma résidence ainsi je vous présenterez les membres de ma famille"

"Je suis Basil Hawkins et voici mon amis Aeryon Saysuk enchanté de faire votre connaissance, nous ne sommes que de humble voyageur qui visitons la contré d'Hagatoe. Ne vous remercions profondément pour votre invitation"

Basil n'avait rien ajouter à cela hormis des salutations respectueuse digne d'un homme de sa trempe. Il suivit Vlad alors que Edgard les suivaient derrière. La manoir était immense, les pirates visitèrent chacune des pièces hormis la chambre des membres de la famille et une porte scellé menant au sous sol. Ils virent leurs chambres pour la nuit, c'était un endroit charmant et chaleureux. Puis il était l'heure de souper. Une fois arriver dans la salle à manger Basil et Aeryon firent la connaissance de la totalité de la famille Von Carstein. Il était pour la plus par assez jeune, entre 16 et 28 ans. Ils possédaient tous une caractère qui leur était propre ainsi qu'une personnalité spécifique à chacun. Néanmoins tous doté d'une intelligence et une éducation digne de ce nom. Vlad avait perdu sa femme lors d'une tragique maladie qui l'envoya dans l'autre monde selon ses dires. Il s'occupait seul de sa famille, aider par son frère jumeau des deux ainées ainsi que de son fidèle homme à tout faire Edgard qui leur était loyal et entièrement dévoué. Le doyen de la famille un vieillard ayant encore toute sa tête ne semblait pas ce lié souvent à ses proches, il jouait avec certains d'entre eux au échec et au dames, des jeux de réflexion que Aeryon aimait tout particulièrement. Peut-être pourrait-il se lié d'amitié avec le vieille homme pendant le temps d'une nuit. La soiré se passa très bien, tous buvait de vin de 100ans d'âge, Basil n'avait jamais goûter un alcool aussi bon que celui-ci. Après quelques heures de festivité, les deux équipiers se retirèrent dans leurs chambres avec le reste de la famille pour se coucher. Seulement leur plan ne faisait que commencer.


To Be Continued


Dernière édition par Basil Hawkins le Sam 09 Jan 2010, 01:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeyron Saysuk
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 155
Equipage : Hawkins Pirates
Prime : 40.000.000
Inscrit le : 28/04/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon : Kokuu Kokuu no Mi
Expérience:
70/600  (70/600)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mar 08 Déc 2009, 13:54

"Vieux Fou..."

Aeyron commençait à retrouver une liberté de mouvement accompagné d'une sensation passablement irritante. Sa respiration rauque lui faisait mal.
Il n'avait jamais pris le temps de tester ses poisons sur lui même. Décidément les utilisé si peu était une bien belle
négligence vu leurs efficacité.


Le jeune pirate se tourna sur le dos et écarta ses ras en croix. Le vieillard semblait toujours autant s'amuser ;

"Nous aurions put être ami jeune homme si toi et ton ami n'étiez pas venu chez nous dans le but de nous dépouiller de nos biens."


Alors il avait deviner la raison de la présence des deux pirates.

"Nous pouvons être ami malgré tout vieillard. Ton envie de me tuer n'empêche rien, après tout comme tu l'as dit nous somme née pour voler.
Je vole de biens quand tu vole des vies.
Après tout nous avons bien but et bien mangé. Votre cuistot est excellent. Félicitez le de ma part.

J'aimerais que tu réponde à une des mes questions ;
Pourquoi tuer vous, et qui êtes vous au juste ?

Cette maison sent la mort a plein nez, le sol y est aussi froid qu'une tombe. A notre arriver je n'est ressentit aucune présence d'animaux
dans les bois qui nous entoures. Pourtant rien n'indique que j'ai affaire à une famille de chasseur.

Les animaux aurait il simplement peur de s'approcher de votre demeure."


Il fallait le faire parler, après tout ces infos n'avait pas réellement d'intérêt pour le jeunot qui ne comptait certainement pas mourir ici mais il n'était pas au mieux de sa forme. Alors autant en profiter pour récupérer. Et si il pouvait éviter le combat ce ne serait pas plus mal
Il l'aimait bien ce vioc. Certes il avait attenté à sa vie, mais après tout pour lui ce n'était qu'un jeu. Tout comme Aeyron jouait avec la liberté le vieillard jouait avec des vies humaines.

Aeyron fixa le plafond noir en pensant à son capitaine. La nuit ne devait pas être beaucoup plus calme pour lui non plus. S'en sortait il mieux que son compagnon.

Oui il ne pouvait pas non plus être allongé au sol sans pouvoir bouger en pleine possession de ses moyens.
Certes il était physiquement affaiblit par le poison mais ce qui liait ses mouvements était psychologique.
Il avait du mal à se calmer et savoir ce qui fait peur ne suffit pas à ne plus avoir peur.

Heureusement que le tavernier nous à prévenu pensa t-il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=w0FMVDcDBCI&feature=related
Inactif30
Capitaine des Hawkin's Pirates
Capitaine des Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 153
Equipage : Hawkins Pirate
Prime : 65.000.000
Inscrit le : 02/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : Gôma Gôma no mi
Expérience:
205/500  (205/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Sam 12 Déc 2009, 21:40

Les deux pirates partirent chacun de leurs côtés après avoir attendu un certains temps de sorte à ce que la maison entière sous endormit. Aeryon redescendit au rez de chaussé sous ordres de son capitaine alors que Basil lui s’occupa du première étage. Aeryon avait pour but d’ouvrir la voie aux autres membres de l’équipage qui devaient se trouver dans les souterrains du château des Von Carstein. C’était son rôles de trouver comment et où ce trouvait la porte exactement. Pendant ce temps Hawkins s’occuperait personnellement de débusquer le butin qui le rendrait aussi riche que crésus.
Sans perdre un instant le pirate s’aventura dans les immenses couloirs interminables du premier étage de ce manoir apriori hanté. On pouvait percevoir dans le noir d’étrange bruit en peut partout. Quand il poussa la première porte qu’il n’avait pas encore vue lors de la visite guider il vie quelque chose d’horrible même pour un pirate de sa trempe. Un jeune homme de la famille d’aristocrate au cheveu blanc et aux regards sanglants dévorait ardemment le corps d’une jeune vierge. Plus exactement il aspirait par le biais de ses longues canines le sang pur du cou de la jeune femme qui gisait sur le sol. Il n’avait pas encore vue Basil du fait qu’il était comme dans une sorte de transe. Il finit son festin la seconde d’après et se releva pour regarder dans les yeux Hawkins qui n’en revenait pas d’une telle scène. C’était comme les rumeurs, il comprenait enfin ce qu’était réellement les membres de la famille du compte Vlad Von Carstein… des vampires. Des créatures de la nuit assoiffée de sang humain. Basil reconnu ce dernier comme étant l’un des aînés mâle de la famille. Son regard était las comme s’il ne s’était rien passer, on aurait dit qu’il était mort. Sa bouche était parsemée de sang qu’il s’empressa d’essuyer sans trop d’élégance. Dans la profonde confusion du corsaire dans laquelle l’avait plongé cet épisode regrettable il ne comprit pas comment de tel être pouvait s’avérer être réel. Le vampire du nom de Konrad qui lui avait été donné en l’hommage d’un de ses ancêtres à présent mort en profita pour accepter un levier près de lui. Ce qui actionna la trappe en dessous des pieds de Basil qui tomba quelques mètres plus bas dans une autre pièce du rez de chaussé. La maison semblait truffée de piège, en se serait cru au moyen âge. Vraisemblablement les vampires avaient défait la supercherie, les vampires avaient prédit que les deux soi-disant voyageurs convoitaient leur trésor. C’est d’ailleurs pour cette seule raison que les humains osaient s’aventurer dans leurs repères, ainsi il pouvait jouir d’une manière très simple pour refermer leur filet et se nourrir constamment du sang des mortelles qui venaient à eux à chaque fois attirer par leur immense richesse.

Basil reprit vite ses esprits quand il comprit qu’il venait de s’engouffrer dans la gueule du loup. Il venait certainement de mener ses camarades à une mort certaine et atroce. Il n’aurait jamais pensé finir vider de son sang par des créatures sortis de son imagination. Le danger rode en ces lieux, l’odeur qui régnait ici était comme celle de la mort. Autour de lui jonchait d’innombrables cadavres. Il était enfermé entre quatre murs de pierre qui semblait se refermer petit à petit sur lui. Dans quelques minutes il finirait écrasé par ce qui serait son tombeau. Il devait agir vite pour ce sortir de ce calvaire. En fouillant un peu partout il trouva de quoi faire pression sur les parois. Mais cela ne fut que de courte durée, le temps de trouver une meilleure solution pour quitter cet endroit pestilentiel. Au bout de quelque seconde il comprit qu’il n’y avait plus rien à faire, aucune échappatoire. Il n’avait plus qu’une chose à faire dans son cas. Recourir à ses pouvoirs. Basil prononça le nom de sa technique : Gouma No Su avant de prendre une forme démoniaque. Son corps se changea en un géant fait de paille et doté d’une force tout bonnement hallucinante. Hawkins posa deux mains sur les murs et força d’un coup sec pour repousser les parois de béton qui se stoppèrent. Il en profita pour défoncer avec ses griffes noires la surface la plus fragile du mur pour ouvrir une brèche dans celui-ci. Quand l’écran de fumé retombât suite à la petite déflagration il recouvrit son aspect normal. Avec dans l’idée de montrer au vampire qu’on ne se débarrasse pas aussi facilement du capitaine des Hawkins pirates.
Basil reprit sa route fermement décider à en découdre avec ses agresseurs. Mais à présent il savait pertinemment que tout le monde serait à ses trousses. Seulement il était loin de ce douter de ce qui allait suivre. Quand il entra dans la seconde pièce il vit en face de lui une troupe de mort vivant qui semblait plutôt bien réel. Après des vampires il avait à faire avec des revenants de l'autre monde. Il ne savait pas trop comment une telle chose pouvait être possible mais après tout plus rien ne pouvait le choquer à présent. Basil dégaina d'un coup sec son arme avec son air impassible. Comme si la colère le rendait presque aussi irréel que ses opposants.
Il attendit les premiers assaut des squelettes qu'il contra aisément en les frappants de toute part par la suite. Mais ils finissaient pas se relever à chaque fois alors qu'une étrange essence semblait réintégrer leur corps à chaque fois qu'il trépassait pour la énième fois. La seule façon de les abattre était de les anéantirent littéralement. Quand Basil aperçut au dessus de lui les chandeliers il sauta et trancha le lustre au-dessus des têtes des zombie qui s'embrasèrent dans un même temps. Rien de très difficile, en un rien de temps il les avaient tous mit hors d'état de nuire. Basil continua son chemin après avoir laisser la pièce remplit de poussières de cadavres fumés. Le pirate songeait au ancêtre de ses monstres vampiriques et commençait à entrevoir la possibilité de l'existence de l'enfer. Car si Lucifer, Satan et le Diable existait vraiment, ce manoir devait être leur antre. Au bout d'un certains temps Hawkins monta une escalier pour passer au niveau supérieur et quand il arriva enfin devant le premier couloir il vit une silhouette en face de lui. L'ombre du couloir l'empêchait de voir de qu'il s'agissait réellement mais une chose est sûr ce n'était pas un être vivant qui se dressait devant lui. Quelque chose de terrifient émanait de son corps, comme s'il n'était pas tout à fait mort.

Il pouvait distinguait clairement un halo noir autour de son opposant, peut être la représentation astrale de sa force, néanmoins seul un magicien ou un sorcier pouvait prétendre de pouvoir voir l'essence même d'une personne. Puis sans un mot il dégaina une arme comme sortit des ténèbres. La lame était étincelante arborant un symbole incrusté en rouge écarlate dans le bas de la lame. C'était une claymore qu'il tenait à une seul main, comment un personne de constituer normal pouvait bien supporter le poids d'une arme à deux mains dans une seul de ses paumes. Son opposant devait être un sérieux client, bien plus que ceux qu'il avait abattu plus bas au rez de chaussés. Quand soudain il avança lentement vers son ennemi, l'arme au poing tenu devant lui fermement. Il avait une posture rigide et droit comme un aristocrate pourtant il semblait plus appartenir à la classe des guerriers. Il portait un long manteau grisâtre se fondant parfaitement dans le noir,cachant son visage dans une capuche qui dissimulait la partie supérieur de celui-ci. Des mèches de cheveux blanchâtre retombaient sur les côtés. Le reste de ces vêtements semblait être une armure de cuir et d'acier trempé. Derrière ses allures gothique et romanesque à la fois le mort vivant déchiffrait sans l'ombre d'un doute la moindre appréhension de son adversaire. Une lueur traversa la splendeur argenté de sa lame tendis qu'il avançait lentement en marchant droit sur Basil. Lui resta figé sur ses gardes un instants l'arme au poing. Quand soudain ce dernier disparu dans l'ombre et réapparu juste devant sa proie en abaissant la pointe de sa claymore le visage de Hawkins. Le pirate réagit assez rapidement pour s'écarter d'un coup sec tout en ayant essayer une légère coupure le long de sa joue en partant du bas de son œil. S'il n'était pas doté de réflexe hors du commun il aurait certainement rendu l'âme. Son ennemi c'était littéralement éclipser dans l'obscurité sans laissé la moindre trace et sans un bruit. Comme s'il combattait contre les ténèbres eux mêmes. Sa technique était époustouflante, même meurtrière mais le corsaire Basil était en mesure d'y faire face. Seulement dans un même mouvement le revenant disparu à nouveau et refit surface juste devant le capitaine. Sa posture était celle d'un homme près à donner le coup de grâce. Il s'interrompit l'espace d'une seconde pour regarder du coin de l'œil le boucanier avant d l'achever. Sons regard était froid et remplie de haine et de colère tendit qu'il adressa une première parole.


"C'est fini pour toi!"

Aussitôt Basil jeta un coup d'œil sur la paroi du mur à côté de lui. Il saisit fermement son sabre en portant sa main gauche sur le paumeau pour le poussé à toute allure enfoncer la lame dans le mur. Qu'il retira vivement en emmenant avec lui des briques de béton qui masquèrent sa silhouette longiligne afin de s'échapper dans la pièce où la brèche s'était ouverte. Le revenant stoppa son action prit par surprise et se protégea le visage dans le feu de l'action pour éviter de se faire éborgner par les gravas. Ensuite il entra suspicieux dans la pièce par le trou ç l'intérieur et vit Basil se tenant face à lui prêt à combattre, l'arme le pointant de sa lame.

"Il c'est enfui, pensa-t-il à voix haute"

"Je ne suis pas du genre à fuir, affirma le pirate"

"Malheureusement tu vas vite regretter de ne pas avoir fuit!"

Ne prenant pas ses mise en gardes au sérieux il poursuivit la conversation.

"Qui es-tu au juste? tu n'es certainement pas humain!"

"Je l'ai été autrefois mais le comte Vlad Von Carstein ma faire revenir d'entre les morts pour que je vienne exécuter la sentence aux intrus de sa demeure, je suis le seigneur Jerek Kruger, commandant de la garde de la famille Von Carstein"

"Je vois, je suis Basil Hawkins capitaine des Hawkins pirate, contant de faire ta connaissance mais je suis navré je vais devoir passé, je compte bien pillé jusqu'au dernier berry la famille que tu protèges!"

"Soit!"


Dernière édition par Basil Hawkins le Sam 09 Jan 2010, 01:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Juna
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 32
Equipage : Hawkins
Inscrit le : 30/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Dim 03 Jan 2010, 21:59

    Lorsque Gabrielle reprit connaissance, une douleur désagréable l'élançait. Ses bras, noués solidement dans son dos, l'empêchaient de faire un quelconque mouvement, volontaire ou non. Et à en juger par la lourdeur que ses membres semblaient avoir, la jeune femme en déduisit qu'elle était attachée depuis un certain temps. Comment s'était-elle retrouver là?... Mais où était le "là" ? D'un brusque coups de rein elle se redressa sur son matelas grinçant. L'obscurité était épaisse dans la petite pièce, mais les défauts des rideaux élimés laissaient filtrer la lumière de la lune. La pirate entreprit de détailler autant qu'elle le pouvait cet endroit pour le moins effrayant.

    Des pierres grises, un confort très sommaire qui se résumait à un pot de chambre et à un lit de fer sur lequel on l'avait jeté en mettant au préalable un bon de tissu rembourré de paille. Rien d'agréable en somme que de sentir les brindilles vous piquer les fesses. Une porte lui faisait face, faite de bois, renforcée de fer, elle semblait être de bonne facture, assez résistante pour condamner un prisonnier si tôt fermée. Gabrielle choisit tout de même de tenter sa chance. Elle se leva... mais retomba sur le lit. En grinçant des dents, elle s'allongea de nouveau. Un mal de tête lui enserrait le crâne, de sorte de tout mouvement de sa part lui donnait des vertiges. Elle avait du être frappée à la tête.

    Maintenant, cela lui revenait. Elle venait d'accoster le petit port d'une île de Imperial Biscuit, quand un château, ou un grand manoir, au choix, avant attirer son attention. Assez peu curieuse, elle avait tout de même choisit d'aller le voir de plus près, peut-être y trouverait-elle un réconfort, à manger et un lit chaud... Elle regarda amèrement sa paillasse. C'était pitoyable. Enfin bref, alors qu'elle errait en direction de la colline, elle avait entendu des bruits de pas. Inquiète, elle s'était arrêtée. Au mauvais moment: un tas de branchage avait céder sous ses pieds et elle s'était retrouvée piéger comme un rat. Pour finir on l'avait assommé. Et probablement amenée ici. Impossible de savoir si cet endroit était le château ou un village, ni même pourquoi l'avait-on attaquée de façon si violente. Peut-être qu'un Marine était basé ici et capturait les pirates de passages, ou bien était-ce les villageois qui était terrifié par l'approche d'un malfrat ?

    Ah quel dommage d'être coincée ici! D'autant que le petit coffre plein d'or qui constituait son dernier salaire avait disparu de même que son sac. Et voilà trois mois de piraterie envolés! Finalement, elle en viendrait presque à regretter son précédent équipage! Une bande d'abrutis qui ignoraient tout de la navigation. Elle n'avait aucune estime pour eux, mais elle devait avouer qu'en ce moment, elle préférait se battre avec leur capitaine à propos du log plutôt qu'attendre un hypothétique gardien venu l'informer de sa situation. Tout ce qu'elle pouvait faire c'était attendre que son mal de tête cesse. Désespérée et résignée, Gabrielle ferma les yeux et sombra dans le sommeil.

    Ce fut l'ouverture de la porte qui la réveilla cette fois. Un homme vêtue d'une longue cape s'approcha d'elle après avoir soigneusement refermer la porte. |Il n'utilise pas de clef ? J'aurais pu m'enfuir. Bordel!| Pensa-t-elle avant de s'asseoir pour trouver une position en peu plus digne. Elle défia l'homme du regard, ses cheveux blonds encadrant un visage sérieux et immobile, ses yeux noirs plongés dans ceux de l'intrus.

    "Qu'est-ce que vous me voulez ?"

    L'autre ne répondit pas. Mais l'éclat de ses yeux suffit à Gabrielle dont le regard vacilla sous l'effroi. Elle se leva d'un bond et esquiva la masse d'arme de l'homme qui s'aplatit avec fracas sur le lit de fortune. La jeune fille poussa un cri de surprise. |Bordel, je vais me faire tuer| Pensa-t-elle en se dégageant de niveau. Néanmoins, la pièce était exsangue et elle était désarmée, elle n'avait pas faire long feu. De plus, ouvrir la porte était impossible, il lui aurait fallu du temps avec ses mains lier dans le dos... Elle allait mourir...

    "A L'AIDE!"

    Vociféra la jeune femme. Elle esquiva un coups in extremis et relança son appel. Peut-être que personne ne pouvait l'entendre. Et si elle était dans une prison de la Marine, personne ne viendrait s'émouvoir sur un combat aussi déloyal. Mais peut-être que... aussi minime était l'espoir, la jeune femme tiendrait le coups, refusant d'abandonner, elle vendrait cher sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inactif30
Capitaine des Hawkin's Pirates
Capitaine des Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 153
Equipage : Hawkins Pirate
Prime : 65.000.000
Inscrit le : 02/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : Gôma Gôma no mi
Expérience:
205/500  (205/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mer 06 Jan 2010, 19:42

Le combat venait à peine de débuter, pourtant l'affrontement était déjà à son paroxysme. Malheureusement pour Basil dans ses conditions impossible d'utiliser son pouvoir, il n'avait pas intérêt à se faire blessé gravement sous peine de finir en charpie et donné en pâture au vampire. Jerek Kruger n'était pas mauvais dans son genre, un sabreur de talent doué d'une force prodigieuse égalant celle de mille homme réuni dans un seul et unique corps. Portant son aspect semblait suggérer qu'il ne devait pas être impossible de le battre. Car c'était belle et bien un mort vivant. Leurs lames parlaient pour eux, comme s'il communiquait librement. Le fracas de l'acier créant de multiple étincelle, c'était sa un véritable duel entre épéiste de renom. Le seigneur revenant ne laissait aucun répit, aucun temps mort à notre pirate aux allures chevaleresque. Jerek semblait posséder un style rappelant les seigneurs de guerre jadis. Sa posture était celle d'un guerrier royal combattant comme un tigre pour son roi. En l'occurrence ce n'était pas un zombie ordinaire comme ceux de tout à l'heure. Lui était différent, et bien plus humains qu'eux. A croire qu'il obéissait aveuglément aux vampire. Pourtant comme une sorte de pressentiment, Basil sentait qu'il n'était pas mauvais, il avait du être quelqu'un de loyal et bon autrefois, quand il était encore humain. Le capitaine frappa une dernière fois pour sonné un temps mort qui les repoussa chacun de leurs côté.

"Pourquoi fais-tu sa, tu n'es pas mauvais, je le sais, alors pourquoi aide tu des assassin?"

"Je dois la vie au compte Vlad, c'est lui qui ma permit d'avoir une seconde vie, et pour cela je le suivrait jusqu'en enfer, autrefois j'étais quelqu'un de bien mais plus maintenant, je n'ai d'autre choix que de lui obéir, c'est ma seul raison de vivre si je puis dire!"

"Explique moi comment il s'y prend pour réanimé les morts?"

"Je te répondrais seulement si tu parviens à me vaincre mécréant!, mais sache que de mon vivant personne ne ma jamais battu... personne!"


Sans un mot ils reprirent de plus belle, Basil bien décidé à lui faire cracher le morceau de gré ou de force. Jetant toute ses forces dans la bataille il se résolu à utiliser l'une de ses techniques secrète d'épéiste. Basil créa tout d'abord une ouverture dans la garde de son opposant avec un Breathless Rush une technique au sabre où le lame frappe sans cesse de sa pointe pour enfourcher la cible. La vitesse d'exécution est inouïe même pour un adversaire de l'envergure de Kruger. Ses coups ne firent qu'éloigner de quelques mètres le mort vivant. Le dernière assaut allait déterminer l'issu du combat, dans cette état aucun des deux ne pourraient supporter d'avantage les coups de l'autre. Ni même leurs lames. Basil ferma les yeux et s'élança en tenant d'une poigne de fer son épée vaudou, le bout de la lame rivé sur le cœur du revenant. La toute dernière passe d'arme. Zerek fit de même avec son imposante claymore. Mais au moment de l'impact ce fut Basil le plus rapide.

"Headland Rush (Pointe Ruée)!"

"Death Blow (Coup Fatal)"

Leurs lames s'entrechoquèrent et ses celle de Basil qui triompha de l'épée de Kruger qui fit empalé. Hawkins acheva sa course derrière son adversaire, sur la lame de son épée coulait un flot de sang, celui de son ennemi. Le choc fut si puissant que Jerek fini dans le décore. Son sang répendu autour de lui. Néanmoins ses jours n'était pas en danger, il était assez robuste pour supporter une telle blessure. Le traumatisme créa en lui une sorte de chamboulement dans sa tête. Basil l'aida à se relever après avoir rengainer son arme blanche.

"Je suis ton ennemi, pourquoi m'aides-tu?"


"Parce que je n'ai rien contre toi, dans cette histoire tu n'es qu'une victime, je sent une grande tourmante peser sur toi, tu semble porter un lourd passé derrière toi mais une part de ton histoire reste encore sombre, je peux t'aider à t'en souvenir!"


Étonné il n'ajouta rien mais afficha une expression confuse sur son visage. Puis il se crispa légèrement sous la douleur de sa plait. Basil posa une mains sur son front et ferma les yeux comme s'il lisait en lui. Aussitôt, les souvenirs de Jerek refirent surface. Sa vie défilait sous ses yeux, encore au temps où il était humain. C'était un valeureux chevalier qui toute sa vie avait combattu la famille Von Carstein. Leurs deux clans se disputait le trône d'île et de leurs affrontement incessant son née les divers îles de l'archipel. Mais après que les Von Carstein est orchestré la mort de Jerek devenu seigneur de sa famille, il le transformèrent en zombie. Finalement il c'était servit de lui et lui avait menti. Quand il en eût conscience sa fureur était tel qu'il n'avait de cesse de désirer massacrer de ses propres mains Vlad pour assouvir sa vengeance. Le mort-vivant à qui on avait volé sa vie, ne prit pas longtemps à se rallier à Hawkins. Quand tout à coup une entendirent une vois tout les deux. Kruger pensa ses blessures et accompagna Hawkins à la recherche de la voie. C'était celle d'une jeune femme apriori, dans la vingtaine environs. Elle appelait au secoure. En suivant le son de sa voie qui les menèrent au fond du couloir. Basil pencha sa tête sur la porte, un combat se déroulait à l'intérieur de la pièce. Sans plus attendre Basil reprit son sabre en main et frappa de toute ses forces avec l'aide de Jerek. A eut deux il pulvérisèrent la porte de la salle laissant paraître deux silhouette frêle. L'un d'eux était un homme d'un certains âge, disons la trentaine. Muni d'une faux, et vêtu d'une longue blouse blanche similaire à celle d'un médecin ou d'un scientifique. Ses traits de visages étaient plutôt enfantin, mais sa peau pâle suggérait qu'il était bien plus vieux qu'il n'y paraissait. Étrangement il y avait une sorte d'énorme écrou enfoncé dans son crâne ressortant de l'autre côté de sa tête. Quoi qu'on en dise il était loin d'être commode, harceler une jeune femme sans défense avec un tel instrument entre les mains, seul un psychopathe pouvait envisager cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Juna
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 32
Equipage : Hawkins
Inscrit le : 30/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Ven 15 Jan 2010, 19:52

    Et seuls des crétins ou des insensibles regarderaient une femme se faire massacrer par un homme en blouse blanche (enfin sauf dans chez un chirurgien esthétique, et encore)! Lorsque Gabrielle avait entendu la porte être fracassée et s'écraser au sol, un regain d'espoir avait envahit son coeur désespéré. Mais en voyant les deux silhouettes immobiles la dure réalité l'avait frappa de sa puissance. Personne ne viendrait l'aider. Il fallait qu'elle se débrouille seule. Elle n'avait pas d'équipage, elle était au pied du mur et elle devait se sauver elle-même.

    Heureusement pour elle, Gabrielle reprit ses esprits à temps pour éviter un coups de taille de son adversaire en se jetant sur le sol. Son bassin heurta avec force les pierres mais la jeune femme n'avait hélas pas le temps de s'apitoyer sur son sort. Et dut se relever prestement pour ne pas se faire trancher la jambe par un coups circulaire de l'arme. Elle entendit le chant sinistre de la lame effilée fendre l'air plus qu'elle ne la vit, et les étincelles précédées par un tintement d'une cynique mélodie fusèrent lorsque le croc de la faux s'écrasa contre le sol.

    Gabrielle se remit sur pied et sauta de nouveau sur le côté. Son regard noir croisa de nouveau celui le l'homme mais elle ne frémit pas. Elle savait parfaitement que conserver ses esprits dans un tel moment était essentiel. Maintenant, que la jeune femme avait une petite chance de pouvoir s'échapper elle n'allait pas continuer à esquiver en appelant à l'aide. Il fallait passer à la vitesse... supérieure ?

    Comme elle s'y attendait, l'homme tenta de trancher ses tibias pour l'empêcher de fuir. Ce qu'elle ne fit pas. Au contraire, elle esquiva d'un simple saut la faux recourbée (des années de cordes à sauter messieurs!) et contre toutes attentes, atterrit sur le plat de la lame. Un sourire mauvais apparu sur ses lèvres et Gabrielle fléchit les genoux. Le poids de la jeune femme, combiné à son propre étonnement, l'homme fut entrainé en avant. Mais elle ne lui laissa pas le temps de se stabiliser. Elle bondit, il partit à la renverse, et, comme pour s'assurer de la chute, elle envoya son pied dans le visage de son adversaire.

    La pirate le vit s'écraser sur le sol, et elle, hors d'haleine, se réceptionna sur un pied et son genoux. Le temps de reprendre sa respiration elle jeta un regard de défis aux deux gugus qui n'avaient guère bougé.

    Ses mains à elle, toujours liées dans son dos Gabrielle se releva, chancelante. Son corsaire en tissu pourpre était maculé de terre et de poussière quant à sa chemise noire, il ne valait mieux pas se prononcer sur son état. Non, en dehors de ses grands yeux, rien de semblait avoir échappé à la violence d'un combat aussi déloyal que perdu d'avance... et pourtant. Gabrielle n'avait pas renoncé à survivre. Elle n'avait même pas eut besoin de l'aide des deux abrutis qui la fixaient comme hébétés. Elle n'avait eu besoin que... d'un petit espoir de pouvoir s'échapper.

    La guerrière poussa finalement un soupir et se mit debout. Elle avança dans la pièce poussiéreuse, contourna l'homme assommé. Puis, sans crainte elle dévisagea Hawkins et l'espèce de mort vivant qui lui tenait lieu de compagnon. Pas franchement convaincue que ces deux là ne faisaient pas partie de la bande de l'homme en blouse blanche, la jeune femme n'hésita pourtant pas à lancer sur un ton quelque peu désabusé:

    Merci de votre aide, ce fut trop aimable. Auriez vous vous la gentillesse de me détacher ?

[HJ: Il faudrait que tu trouves un truc pour impressionner Gabi^^ Comme zigouiller l'homme qui essaierait de l'attaquer de dos par exemple huhu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inactif30
Capitaine des Hawkin's Pirates
Capitaine des Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 153
Equipage : Hawkins Pirate
Prime : 65.000.000
Inscrit le : 02/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : Gôma Gôma no mi
Expérience:
205/500  (205/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Dim 17 Jan 2010, 03:57

Mais comme on pouvait s'y attendre il ne tarda pas à attaquer la jeune femme sans ce soucier des nouveaux venus. Deux voies raisonnaient dans l'esprit du pirate, la première, celle de la raison et du bon sens lui suggérait d'attendre un instant pour voir ce qui ce passerait. L'autre en revanche, la voies du cœur lui sommait d'aller au secoure de la jeune femme. Vraisemblablement il écouta la première, car c'était un pirate après tout et pas ce genre de gars à obéir à ses sentiments futiles. Pourtant d'un autre côté, son aspect chevaleresque et gentlman ne lui permettait pas de faire une chose pareille. Mais l'affrontement fut si rapide qu'il n'eut à peine le temps de réfléchir. La fille se débattit comme elle put, en prenant soin d'esquiver le moindre coup de son adversaire. Il arborait un sourire malsain, comme si cela lui faisait plaisir de la mettre en charpie. Enfin bon, c'était comme même une sorte de médecin ou chirurgien étant donné son accoutrement. Sa fureur et sa soif de sang découlait dans ses coups les rendant particulièrement puissant mais peu précis. Assez impressionnant pour savoir qu'il serait un adversaire de taille ou un allié prometteur. La jeune fille évita du mieux qu'elle le put son assaillant, puis dans un mouvement d'agilité suprême il se retrouva debout sur la pointe des pieds sur la partie non tranchante de la faux. Et d'un coup rapide lui décocha un puissant fouetter du droit en pleine mâchoire, le coup l'endormit tout net quand il se fracassa par terre. Seulement il ne resterait dans cette état d'ébriété quelques secondes.

Mais plutôt bien joué de la par d'une femme au moins liée dans le dos. Elle se releva et dévisagea furieusement les deux individus côte à côte sans savoir exactement s'il était là en renfort ou bien des intrus tout comme elle. A en juger par ses dires, elle ne semblait en aucun cas très contente de les voir se tourner les pouces pendant qu'elle se bat avec un hérétique armée et prêt à la transformer en chair à pâté. Aucun d'eux ne réagit à sa colère, cependant il venait de commettre une erreur de débutante. Tourner le dos à un ennemi est un signe d'inattention ou bien d'arrogance. Elle pensait certainement l'avoir plongé dans un comma assez conséquent pour qu'il ne se réveille pas sur le champ, mais c'était bien trop avoir confiance en elle. Puisque ce dernier ne fit mine de rien debout en un rien de temps, et prêt à abattre sa lame sur la jeune pirate. Hawkins saisit d'un mouvement presque imperceptible la femme évita le coup que para aussitôt Jerek pour occuper le docteur. Basil venait tout bonnement de sauver la fille tout en sachant qu'il s'agissait belle et bien d'une victime dans cette histoire. Puisqu'elle savait ce battre, elle ne serait pas un boulet pour lui mais bien au contraire un compagnon très puissant dont il aurait surement besoin pour sortir vivant de cette forteresse diabolique. Il relâcha son étreinte et la fixa dans les yeux.


"Vous n'avez rien?"

Sans attendre de réponse immédiate il ordonna à son nouveau nakama le mort vivant de se charger du cas du fanatique.

"Tu peux t'occuper de lui Jerek!"

"Ouais je pense Hawkins!"

S'en suivit une série de coup de lame entre les deux individus pendant que Basil mettait en sureté la jeune femme. Elle semblait un peu fatigué, rien d'étonnant pour quelqu'un venant de sortir d'un long sommeil. Certainement sous le choque il la déposa sur le mur et s'apprêtait à venir prêter mains forte à Kruger qui semblait peiner quelque peu à lui tenir tête. Sa blessure n'arrangeait en rien cela. C'est ainsi que le capitaine Hawkins prit les choses en mains, d'une traite il dégaina son sabre et affronta personnellement le faucheur. Quand leur deux lames s'entrechoquèrent dans un bruit assourdissant d'acier celui fit mine de ce présenter.

"Tu es le criminel qui c'est aventurier dans la demeure du maître je me trompe, on est chargé de te stopper, je suis le Dr Franken Stein dit le faucheur et je vais tu tuer pour mon plus grand plaisir!"

"Tu vois sa j'en doute fort!"

Les deux individus croisèrent leurs regardes avant d'entamer une série de coup tumultueux. L'ennemi de Basil semblait avoir autant de hargne et de puissance que Jerek Kruger avant qu'il ne soit blessé par son attaque. Les deux opposants ne voulait pas faillir l'un comme l'autre. Voyant qu'il n'en finirait pas il décida de passé à la vitesse supérieur au moment où il fut pratiquement désarmé par son homologue.

"Envoûtement"

Le corps de Basil se métamorphosa littéralement. Il arborait maintenant une apparence de démon vaudou pourvu de clou noir en guise de griffe. Il était gigantesque. Il n'eut aucun mal à déchiqueter le Dr. Stein en un rien de temps qu'il ne faut pour le dire. Puis reprit sa forme humaine. C'était comme si rien ne s'était réellement produit, tout c'était passé si vite que personne n'en crut ses yeux. Une chose est sûr le pirate était doté des pouvoirs d'un fruit du démon. Basil rengaina son arme et se tourna vers les deux individus épater parce qu'il venait de faire. Il les regardas l'air de dire" je vous expliquerais plus tard, on à pas le temps" et oui Basil était du genre à savoir communiquer avec les autres d'un simple coup d'œil. Rien d'étonnant pour un "sorcier". Son objectif premier était de sortir d'ici vivant et de repartir avec le trésor de la famille Von Carstein. Quand soudain une autre personne fit son apparition dans l'obscurité de la pièce. D'abord des claquements de mains puis une voix s'élevant des les ténèbres.

"Bravo, vous avez battu mon pantin!"

Il sortit enfin de sa cachette et révéla son visage au grand jour. Il ressemblait en tout point à son pantin comme il l'avait dit, à dire vrai le mot "ressemblé" était faible, il était en tout point identique. Hormis leurs regard assassin quelque peut différent. Mais qui pouvait-il bien être.

"Je suis le vrai Dr. Franken Stein, vous venez de tuer ma création, enfaite je suis le créature des corps de zombie, c'est moi qui m'occupe de les remettre sur pieds, mais ce n'ai pas de mon ressort de les animer ahaha! je laisse cette prouesse à mon maître"

"Je vois... si tu tiens à la vie tu ferais mieux de tout me dire sur ton maître et ses sbires en particulier sur le lieux de son trésor!"

"Calme toi je ne suis pas votre ennemi, je me fiche bien du sort qui attend la famille Von Carstein, je ne les sert que pour mes propres intérêts, c'est grâce à eux si je peux réaliser mes expériences sur le corps humains à ma guise. Mais pour dire vrai il me font prisonnier et me force à travailler pour eux"


Il marqua une courte pose en affichant un sourire narquois. Il ne semblait pas digne de confiance mais bon il n'avait pas tellement d'autre choix.

"Dit moi comment s'y prend Vlad pour faire revivre les morts!"

"Il est comme toi cher pirate, il utilise le pouvoir d'un des fruits du démon, le Tama Tama no Mi, le fruit de l'âme qui lui permet de contrôler à sa guise l'âme des défunts. Il lui est aisé pour lui de ramener d'entre les morts un zombie on ramenant son âme à l'intérieur de son corps"


"D'accord et pour le trésor?"

Il le cache quelque part dans ses appartements mais je n'en suis pas certains... s'il te plait aide moi à sortir d'ici et je t'aiderais en retour à trouver ce que tu cherches"


Il semblait sincère, comme désespéré mais mieux valait rester sur ses gardes.

"D'accord mais pas d'entourloupe ou tu risquerais de le regretter amèrement, si tu es médecins occupe toi de Kruger il perd beaucoup de sang!"

Hawkins s'approcha près de la jeune fille qui se tenait au côté de Jerek.

"Je ne sais pas qui vous êtes mais si vous étiez retenu prisonnière vous pouvez partir à présent!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Juna
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 32
Equipage : Hawkins
Inscrit le : 30/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mer 20 Jan 2010, 19:44

    Gabrielle, alors qu'elle avait planté ses yeux agacés dans le regard froid et inexpressif d'Hawkins entendit un sinistre mouvement dans son dos. Avant qu'elle n'ait pu se retourner, ses grands yeux s'arrondirent de frayeur. Mais, alors que l'homme qu'elle croyait assommé allait abattre sa faux sur le haut de son crâne, histoire de se faire un sandwich à la Gabrielle peut-être, on la tira sur le côté avant qu'elle n'ait pu faire le moindre geste. Le choc de la lame de la faux contre celle de l'arme du mort vivant fut terrible. Le grincement atroce résonnait encore aux oreilles de la pirate lorsqu'elle se retrouva dans les vêtements épais du sorcier. Tandis que le compagnon du pirate tenait en respect de fou qui tentait de l'assassiner, son saveur desserra son étreinte et plongea son regard impénétrable dans les siens.

    Gabrielle sentit ses craintes s'évanouirent lorsque le contact s'établit entre eux et que sa voix grave et tranquille de capitaine sur de lui vint à elle.

    "Vous n'avez rien?"

    La jeune femme ne répondit rien et resta interdite, ses yeux bruns ne quittaient plus le pirate, même lorsqu'il la repoussa pour la protéger. Sous choc, la peur sourde qu'elle avait éprouvée lorsqu'elle s'était aperçut que son assaillant était toujours en vie, sa honte quant à être un bien piètre guerrière et son agacement vis à vis des deux compères s'étaient totalement envolés, la laissant plus troublée que jamais. Et, alors que les coups de Jerek redoublèrent pour vaincre l'ennemi, Hawkins l'abandonna pour retourner au combat. Elle le vit dégainer son sabre avec une maitrise de lui qui lui faisait honneur et avec une adresse toute princière. Néanmoins, Juna poussa un cri de stupeur lorsqu'elle vit le pirate se métamorphoser.

    Il ne ressemblait plus au noble sorcier qui venait de l'arracher à la mort. Sa taille semblait presque avoir doublée et son visage... fut dépourvu d'humanité. Il sembla même à la jeune femme qu'il eut un lien de parenté entre lui et son vieil épouvantail dans son ancien jardin. Pauvre truc, quelle tête avait désormais cet antique mannequin ? Mangé par les souris et déchiqueté par les corbeaux au milieu d'un champs en friche.... quoiqu'à la réflexion, Hawkins devait faire un peu plus peur aux volatils que son propre épouvantail. Ou du moins plus efficace pour les chasser: d'énormes clous constituaient ses doigts crochus qui mirent en pièce de Dr Stein si c'était bien son nom.

    Le sang se répandait encore sur le mur quand Gabrielle se releva, étourdie encore par cet enchainement d'événements pour le moins... inhabituels. Elle rejoignit, chancelant encore un peu, Jerek avant qu'Hawkins ne se retourne vers eux. Son regard, que la jeune fille avait de prime abord jugé inexpressif était en vérité loin de l'être. Car à peine l'eut-elle rencontré de nouveau qu'elle comprit la pensée de l'homme-épouvantail. La métamorphose se passerait de commentaires. Mais de toutes façons, Gabrielle n'en voulait pas. Elle se contenterait, à l'avenir de suivre Hawkins.

    Alors que tous trois s'apprêtaient à avancer et que Jerek venait de défaire les liens qui emprisonnaient les mains de la jeune femme, une voix retentit. Après avoir cherché quelques instants d'où elle venait, son propriétaire fit son apparition. Gabrielle dut vérifier que son agresseur était bien répandu aux quatre coins de la cellule pour se persuader qu'il ne venait pas de ressusciter pour la deuxième fois. Ils étaient si semblables. Deux jumeaux maléfiques sortis de quelque conte d'horreur pour l'occasion. L'explication vint et là, Gabrielle s'accrocha pour tout comprendre car:

    Le Dr Stein qu'ils avaient battu n'était pas le vrai Dr Stein! Non! Il avait battu un patin, une simple création du VRAI Dr Stein qui se trouvait être le jumeau maléfique (qui n'en était pas un puisque que c'était le créateur de son jumeau!) juste devant eux. Au service d'une famille (a qui ce manoir devait appartenir) mais dont il était en fait le prisonnier et pas l'ennemi des trois pirates. Mais il avait quand même essayer de les tuer (sait-on jamais, lorsqu'on s'ennuie!). A présent il voulait qu'on le sauve et avait en échange expliqué où était le trésor!

    Gabrielle leva un sourcil ? Il y avait un trésor ici ? Peut-être que ses affaires se trouvainet avec ? Peut-être avait-elle encore une chance de retrouver ses poignards. Bon, certes, elle se débrouillait avec des coups de pieds et avec ses poings, mais achever un ennemi à coups de couteaux était quand même bien plus pratique non ? Alors qu'Hawkins ordonnait au « médecin » de s'occuper du mort vivant le pirate se tourna vers la jeune fille. Et demanda de sa voix grave, presque envoutante:

    Je ne sais pas qui vous êtes mais si vous étiez retenu prisonnière vous pouvez partir à présent!

    ...Vous m'avez sauvée... je vous remercie.

    Gabrielle leva ses yeux noirs vers ceux de son capitaine avant de les baisser à nouveau. Elle n'avait pas envie de partir. Elle voulait rester avec son saveur. Lasse d'errer d'équipage en équipage maintenant qu'elle avait trouver un capitaine vraiment... vraiment... charismatique, elle n'avait plus envie de le quitter. Mais peut-être qu'une demander trop brusque de sa part serait mal venue ? Gabrielle ne savait comment s'y prendre, finalement, elle releva son visage opalin vers le capitaine.

    « Vous êtes pirate n'est-ce pas ? Vous m'avez sauvé, puis-je en retour vous rende ce service en servant sur votre navire ? Je sais parfaitement naviguer et m'orienter en mer. »


    Expliqua-t-elle. Sa voix était redevenue neutre tranquille bien qu'une peu d'angoisse perce dans ses fins de phrase, comme si elle ne savait pas ce qu'elle emploierait comme argument pour tenter de convaincre Hawkins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeyron Saysuk
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 155
Equipage : Hawkins Pirates
Prime : 40.000.000
Inscrit le : 28/04/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon : Kokuu Kokuu no Mi
Expérience:
70/600  (70/600)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Jeu 21 Jan 2010, 15:40

Le vieil homme ne répondit pas tout de suite. Lorsqu'il ouvrit la bouche, un calme plat émanait de lui.

"Tu tient à le savoir. Si je te le dit je devrais te tuer petit.
Je pensait m'amuser avec toi avant de faire de toi l'un des nôtres.


Oui !!! tu m'as très bien compris. Et c'est la raison pour laquelle les bêtes de la forêt ne s'approche pas de notre domaine.
Contrairement à vous, petite enveloppe charnelle destinée à porter une âme avec des rêves trop prétentieux pour être réalisable, nous avons tout le temps devant nous.

Tu as surement des rêves... Si tu veut savoir qui je suis alors je suis celui qui à le pouvoir de te les ôter. C'est mon passe temps.


Je me nourrit de sang humain, la plupart des vôtres nous appelle Vampires.

Cela fait plus d'un demi siècle que je suis venu au monde. Comme toi j'ai été un homme, jusqu'au jour où Konrad Von Carstein à fait de moi ce que je suis aujourd'hui.
Aujourd'hui le temps n'a plus d'emprise sur mon corps.
En contrepartie mon âme doit se nourrir de sang humain pour survivre.

Pour vous nous ne somme que des monstres. Depuis trop longtemps nous somme hait. Alors je m'occupe en brisant les rêves de tes semblables. Bien maigre compensation face à la solitude qui entoure notre race.
Je fuit la lumière du soleil qui meurtrit un corps pourrit par le temps et m'abreuve du sang de ce que je fut par le passer pour me maintenir à un état stationnaire.

Vous rêvez d'une vie éternelle que je maudit depuis déjà trop longtemps.

Alors oui, les bêtes nous fuit quand les hommes sont effrayer à la vue de mon teint cireux.

Je suis damné... Et j'ai dans l'idée de faire de toi l'un des miens."






"Un monstre dit tu. Je ne vois en toi qu'un vieillard mourant."


D'un pas souple le plus ancien des Von Carstein se précipita en direction du pirate et lui décocha un coup de pied suffisamment fort pour l'envoyer valser sur la pierre froide surplombant la cheminer.


Le jeune pirate aurait mieux fait de se taire, lui qui recouvrait ses moyens se retrouvait de nouveau en mauvaise posture avec 2 côtes brisées.


Il ne put néanmoins s'empêcher de ricaner.
Voilà ce dont était capable le vieil homme. Perdant le contrôle, ses trait marquer s'était figé un instant avant de laisser apparaître sa colère.
La douleur avait raviver les sensation du pirate qui put enfin se relever tant bien que mal laissant son bras gauche protégé son flanc meurtrit. Décidément, les Vampire était vraiment des créatures extraordinaire. Tout autant qu'elles pouvaient êtres dangereuses.



"Un homme qui perd une part de son humanité, c'est bien là la définition d'un monstre.

J'ai moi aussi des rêves à réaliser, et pour rien au monde je ne laisserait quelqu'un les bruler avec cette simple idée de faire de moi un monstre.
A mes yeux, l'homme est déjà un monstre, cupide égoïste, et je ne déroge pas à cette règles.
Quand bien même tu fera de moi l'un des tiens je n'abandonnerait pas mes rêves pour autant."



Glissant dans sa poche un main pou en ressortir de sa veste une boule enveloppé dans un papier craft Aeyron dévisagea le Vampire qui semblait soudainement s'intéresser un peu plus à la situation.


"Tu sais surement déjà ce que sais j'imagine. Dans ce papier se trouve emballé un fruit du démon que mon capitaine et moi même avons récupéré de la dernière base marine que nous avons fouillé. Et ce n'est pas sans mal que nous l'avons obtenu. Hawkins a faillit y laisser sa peau en affrontant un Colonel du Gouvernement mondial.
Les rumeurs disent que ceux qui mange l'un de ses fruit deviennent à leur tour des démons.

Je ne sais pas ce qui adviendra de mon corps une fois que je l'aurais manger mais je choisit au moins de devenir un démon par mes propres moyens. Ensuite il ne me restera plus qu'a te fausser compagnie.
Mon capitaine m'attends. Nos hommes ont été appelé en renfort et entende en ce moment non loin de votre domaine. Je dois leur ouvrir un passage, or il n'y à que toi qui me bloque."




Ce fruit, qu'il m'ôte une part de mon humanité ou non si il peut m'offrir la victoire alors qu'il en soit ainsi. Je ne tient pas à rester continuellement le petit enfant apeuré. Mon capitaine ma donner une fois de plus sa confiance pour cette missions.



"Alors allons y....."


Le vieillard semblait s'amuser de voir notre jeune homme se rebeller quelque peu.
Fermant les yeux et avalant rapidement le fruit en forme de Donuts le pirate semblait bien décider à en découdre cette fois.
Et c'est avec un sourire ravit qu'il rouvrit les yeux. Pour une fois tout semblait aller pour le mieux. Le fruit n'était pas si mauvais, un arrière goût de piquant se mêlait au parfum des roses à la levé du soleil. Décidément les fruit du démon étaient tel qu'on les décrivait, hors du commun.

Mais ce n'était sans compter sur les pièces de l'échiquier qui s'envolèrent en sa direction pour finalement s'écraser dans le feu après un bond de notre jeune pirate.


Il n'avait pas très bien compris ce qui venaient de se produire. Était ce le Vampire qui dévoilait un peu plus de ses pouvoirs. Non à son regard ébahit il ne semblait pas non plus avoir compris ce qui venait de se produire.
Aeyron se calma en respirant profondément, peu importe ce que c'était il devait à présent se contrôler si il voulait mener à bien la mission confié par Buchou.


Il n'avait pas réellement besoin de vaincre cette créature pour mener à bien sa misions, Néanmoins si il voulait protéger l'équipage il allait devoir le mettre hors d'état de nuire. Que ce soit maintenant ou plus tard.

Mais dans ce cas autant le faire plus tard.
Pour le moment il devait lui fausser compagnie.




Le Pirate pris position : Le Rondo à la Destruction



Bien décider a filer à l'anglaise le jeune pirate se lança à toute vitesse grâce au Split step vers le vieillard. Bien décider à mettre toute sa force dans son coup Aeyron se baissa pour tenter un uppercut en dessous du menton du Vampire.
Un bref coup d'œil lui permit tout juste de voir arriver le pire sans pour autant pouvoir esquiver le choc.
Et c'est les yeux figer par la surprise que Aeyron se mangea tout les couverts poser sur la table volant en sa direction. L'argenterie se brisant littéralement flagellant le corps déjà meurtri de notre compagnon. L'ancien Von Carstein en profita pour lui planter deux doigts dans l'épaule droite puis reculer d'un bond

Une douleur aigu apparu alors au point d'impact dans l'épaule du pirate qui hurla de douleur.

Aussi improbable cela fut il la pièce se mit alors à trembler avant que tout le décors de la pièce ne soit propulser contre les murs froid. Table Banc Meuble, peinture et chandelier, tout vola en éclat dans un grand fracas.
Le Vampire se retrouvait à terre.

Aeyron ne comprenait pas pourquoi, était ce le fruit du démon qui faisait son effet. Au début il avait cru que c'était le Vampire qui faisait voler ses objets sur le pirate mais il n'en était rien.
Comment était ce possible..? Là n'était pas la question, l'ancien a terre avait été projeter sous l'onde de choc laissant ainsi libre la grande porte de la salle.

Aeyron courut aussi vite qu'il le put pour fuir cette vaste salle.
Courant dans les dédales il ne s'arrêta sous aucune circonstance, dévalant les escalier à grand pas. Il fallait ouvrir la porte au Hawkins Pirates tant qu'il en avait le temps.


Dans son propre manoir le vieil homme ne mettrait pas bien longtemps avant de le retrouver.


Dernière édition par Aeyron Saysuk le Sam 23 Jan 2010, 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=w0FMVDcDBCI&feature=related
Inactif30
Capitaine des Hawkin's Pirates
Capitaine des Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 153
Equipage : Hawkins Pirate
Prime : 65.000.000
Inscrit le : 02/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : Gôma Gôma no mi
Expérience:
205/500  (205/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Sam 23 Jan 2010, 02:19

A en juger par son visage dont Hawkins perçut la moindre expression la jeune femme semblait appréhender avec incertitude et angoisse la réponse à sa question. En effet celle-ci désirait rejoindre le charismatique capitaine pirate. Elle avait elle-même montrer qu'il s'agissait bien d'une hors la loi tout comme Basil. Elle savait se battre comme un homme ce qui le réconforta dans l'idée de l'accepter en sa compagnie. Néanmoins il ne s'était aperçut de rien pour ce qui était de la beauté de son visage. Il n'y avait guère attaché d'importance au moment de la sauver des griffes de la mort, de plus cela lui importait peu en temps normal. Le pirate n'avait jamais éprouver quoi que se soit à l'égard d'une jeune femme, ce domaine ne l'intéressait pas plus que ça. Mais il savait reconnaitre la charme d'une fille quand il en voyait une, et celui de la femme pirate le troubla quelque peu. Il n'avait pas éprouver cela pour quelqu'un de sa vie, jamais, c'était un sentiment étrange et inconnu, d'une certaine façon elle l'intriguait, l'innocence que communiquait la pureté de son visage. Et elle avait pour elle un corps svelte et mince, une silhouette de véritable déesse, oui c'était le mot, sa beauté suggérait en tout point celle d'une déesse. Sa peau clair et lumineuse, devait être aussi douce qu'elle y paressait, à un point qu'une homme n'aurait sut se retenir de la caresser. Ses cheveux court comportant de multiple petites mèches rebelle devant son front ne faisait qu'accentuer se sentiment. Il éprouvait un besoin insatiable de la protéger. Dans ce contexte-ci impossible de l'abandonner à son sort, il lui était à présent impossible de s'en défaire. Le regard plongé dans ses prunelles bleutées l'ensorcelait littéralement. Quand il sortit enfin de restreinte de ses yeux aux teintes argentés il reprit ses esprits et fit le vide dans sa tête. Pendant l'espace d'une minutes il c'était laissé succombé à une faiblesse humaine dont il n'avait encore jamais explorer les origines. Sa décision était prise, il accéderait à sa requête.

"Oui effectivement nous sommes bien des pirates, si tu me demande cela en connaissance de cause tu sais certainement ce qui t'attend si tu rejoins mon équipage, alors je t'accepte volontiers, je ferais le possible pour t'éviter une mort dans une prison de la marine... si tu veux survire reste près de moi!"

C'est sur ces mots qu'ils reprirent leurs chemin avec deux nouveaux allié. A l'heure qu'il est Aeryon devait avoir ouvert la voie au compagnon d'Hawkins. Stein ramassa sa faux tendit que Jerek était remit sur pieds, avec de multiples bandages sur son corps saillant. Les quatre individus déambulèrent librement dans les couloirs du manoir sans rencontrer le moindre souci quel qu'il soit. Tout était calme, trop calme peut être qu'en il furent presque arriver au 4ème étage ils ressentirent un tremblement dans le manoir. Comme si quelque chose de très puissant débarquait de nul part. Pour ainsi dire, cela s'avéra être le cas d'une certaine manière. Quelque chose, ou plutôt quelqu'un surgit du plafond en n'explosant littéralement. Puis un ricanement. Une lame venu fendre le sol en séparant le groupe. L'attaque surprise n'avait blessé personne mais sa force était extravagante rien avoir avec les précédents adversaires.
Quand la poussière eut enfin la courtoisie de revenir à l'état de microscope, on peut enfin distinguer une fine silhouette aussi svelte et attirante que celle de Gabrielle. C'était une femme, de petite taille au cheveux très long. Elle portait un court tailleurs, un peu comme les uniformes de lycée des jeunes japonaise. Entre ces mains l'instrument de mort qui lui avait permit de détruire le plafond ainsi que le sol aussi aisément qu'une coquille d'escargot. Une immense faux noirâtre au allure plus qu'étrange je dirais. Son aura mystique et meurtrière émanait d'elle comme une odeur de mort flottant dans les airs. Un ennemi de plus venait de faire son apparition et apparemment c'était un sérieux client. C'est Juna qui se trouvait nez à nez avec la vampire que Basil avait reconnu comme étant la plus jeune du groupe. Son agressivité était sans précédent, il comprit cette vérité rien qu'en la regardant. Il ne pouvait plus faire marche arrière à présent seulement il ne pouvait se permettre d'être retardé d'avantage. Gabrielle semblait avoir cerner le personnage et reconnu comme son propre adversaire, tout sa on pouvait le voir rien qu'à son expression de visage. Il signifiait: "je m'en charge". Mais comment pourrait-elle rivaliser avec la vampire alors qu'elle ne possédait pas d'arme.
Basil aurait préférer l'emmener avec elle et ne pas la laisser derrière lui mais son devoir de capitaine lui incombait. Il se résigna et lui confia la responsabilité d'affronter son homologue, pendant se temps le reste du groupe continua son chemin. En montant toujours plus hauts. Seulement chaque étage possédait son gardien attitré. Se fut au tour de Jerek d'affronter Konrad le cadet de la famille au quatrième étage. C'était le premier que Basil découvrit comme étant un suceur de sang, c'est lui qu'il avait rencontrer dans la chambre entrain de déguster son petit déjeuner, aussi par sa faute qu'il s'était retrouver coincé dans les sous sol du manoir prit au piège entre quatre murs comme un vulgaire rat de laboratoire. Comme tous ses frères et sœur, Konrad était doué d'un charme irrévocable, n'importe qu'elle fille serait tomber dans ses filets, c'est sans doute par ce procédé qu'il piégeait ses proies. Vêtu noblement d'un costume rougeâtre, dans les tons sombre, son fin visage et sa chevelure blanchâtre faisant ressortir les couleurs de son accoutrement.
Au 5ème Stein se dévoua à combattre l'un des plus robuste de la famille, Alucard Von Carstein le frère de Vlad le maître de ces lieux. Il était certainement aussi fort que lui, Basil lui aurait bien prêter mains fortes mais quelqu'un l'attendait à l'étage supérieur. Qu'il atteignit sans perdre un instant de plus, au bout du couloir sombre siégeait la chambre du vampire. Basil s'avança lentement, méfient, sur le qui-vive. Il poussa les portes de la pièce s'apercevant qu'elles n'étaient pas fermé. Juste devant lui était posé un coffre, certainement le trésor, perdant toute vigilance, son côté cupide de pirate prit le dessus et il s'avança pour ouvrir la boite. Seulement il sentit la froideur d'une lame ruisselant le long de son coup comme une sueur froide. Le pirate put éviter de justesse, feignant sur le côté. Mais le tranchant de l'épée lui fit une légère coupure au niveau sur sa joue.

"Quel doux parfum de sang"

C'était bien lui, le comte en personne, Vlad Von Carstein le dangereux vampire du manoir d'Hagatoe. L'odeur du sang émanait du corps de Basil, ce qui n'échappa guère à l'odorat sur développer du prédateur sanguinaire aux aguets. Le plus dur restait encore à venir. La tempête allait s'abattre sur le capitaine Hawkins.

"Tu croyais vraiment pouvoir me dérober mon héritage aussi facilement, Basil Hawkins...?"

Un sourire léger et sadique caressait ses lèvres. Son regard était lasse en apparence mais il mourait d'envie de saisir le corsaire et de lui sucer tout son sang jusqu'à la dernière goute. Basil ne comptait pas lui offrir ce privilège. Il dégaina tout sec son sabre. Quand à l'épée du dit vampire qui était planter de l'autre côté du mur, prit la forme d'une chauve souris et alla se poser sur l'épaule de son maître.


"Je te présente mon Devil Bats, elle a mangé le fruit de l'épée et est capable de se changer comme telle selon mon bon vouloir... gare à toi pirate, se soir c'est sur ton cadavre que je danserais!"

"C'est ce qu'on va voir vampire!"

Vlad empoigna la poignée de son devil bats, qui reprit forme d'une claymore et les deux opposants foncèrent l'un comme l'autre sur son adversaire. Qui du pirate et du vampire allait l'emporter dans ce duel titanesque...

To Be Continued

[Dernière ligne droite les Hawkins pirates, alors donnait tout ce que vous avez dans ses dernières lignes]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeyron Saysuk
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 155
Equipage : Hawkins Pirates
Prime : 40.000.000
Inscrit le : 28/04/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon : Kokuu Kokuu no Mi
Expérience:
70/600  (70/600)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Dim 31 Jan 2010, 20:19

Les dédalles qui se dressait devant Aeyron se ressemblait tous et sa descente vers les combes du manoir semblait toutes aussi interminable qu’une journée à ne rien faire.

Un vieillard cannibale à ses trousses. Une bande de pirate qui attendait son aide. Un capitaine bien trop loin de lui pour trouver refuge derrière sa force. Et surtout un corps qui réagissait bizarrement. Avait ton déjà vu le monde être attiré vers un seul et unique point.
Pourquoi cette salle c’était elle mise en action…. ?
Au départ il avait pensé à un tour du vampire. Mais ce dernier était tous aussi surpris que lui. Et lorsque le phénomène inverse se produit se fut encore pire.
C’était comme si son corps tout entier avait explosé. La sensation en elle-même était vraiment spéciale. Cela ressemblait vraiment à une explosion venu de l’intérieur. Il n’y avait aucun doute cela avait un rapport avec le FDD mais il ne contrôlait rien.
Etait ce si dur d’être un utilisateur d’un fruit du démon. Ses pensé pleine de doute il ne vit pas le temps passé. Car au fond de lui il n’avait qu’une seule certitude. Le FDD réagissait pour le moment à ses émotions, ce n’était pas vraiment lui qui le contrôlait, plutôt l’inverse.

Il arriva finalement au sous sol du manoir. Tout était sinistre ici bas. Encore pire qu’en haut. Cela ne ressemblait plus à un manoir.
Le sous sol s’en s’apparenter à un laboratoire ressemblait étrangement à une vaste salle d’expérimentation et de torture. A l’autre bout de l’entré des animaux mort gisait dans une fosse assez profonde d’où émanait une odeur putride. Juste dans son dos une rangé de cage renfermait des animaux. Enfin si on pouvait appeler cela ainsi. Le labo ressemblait vraiment à une histoire. Des chimères comme celle des livres pour enfants se dressait aligner devant lui dans des cages immenses. Le spectacle bien que surprenant donnait vraiment froid dans le dos. Après quelque minute de recherche il finit par trouver la trappe planqué sous la table d’opération ou reposait un cadavre de jeune homme.

Grand, svelte. Le visage tirer et le teint pale. Il ressemblait quelque peu au membre de la famille et Aeyron ne savait pas pourquoi mais ce visage il l’avait déjà vu. Enfin pas de temps a perdre. Le bougre se dépêcha donc d’ouvrir la porte à ses compagnons.
Quelque indication suffirent, il savait déjà ce qu’il avait à faire. Piller le manoir en évitant au maximum les combats. Les membres de cette famille étaient dangereux. Il devait à tout prix rester grouper et éviter les combats.

Une fois les troupes partie Aeyron se retourna une dernière fois vers les chimères. Leur regard témoignait de la pitié. C’était comme si elle était humaine.

« Magnifique n’est ce pas »

Un sursaut emporta le jeune pirate et un léger souffle traversa la salle. Cette sensation était réapparue. Une nouvelle fois ses émotions avaient projeté du pirate comme une onde. Même se c’était surement infime cela avait suffit à se faire claquer la porte pour remonter dans les étages, et un bruit de verre brisa résonna dans la pièce.

« Etrange dis moi. Quel drôle de pouvoir !!! Est-ce la peur qui en est la cause. »

Aeyron se retourna pour voir le cadavre qu’il avait regardé un temps sur la table tout à l’heure. Mais il était bien vivant, debout en face de lui Le corps tout à l’heure inerte se tenait devant lui les cheveux brun tombant sur ses épaules. Lorsqu’il se retourna pour enfiler une chemise bleue pale Aeyron put voir une longue balafre sur son dos.

« Apparemment tu ne te souviens pas de mon visage.
Je suis Manfred. L’ainé de la famille. Aurais-tu oublié mon visage. Enfin cela ne m’étonne pas nous étions à l’opposé l’un de l’autre.
Comment trouve tu mes chimères… ? Ne sont-elles pas magnifiques ? Bienvenue dans mon laboratoire…

J’imagine que tu es ici pour me tuer.

Et cela ne m’enchante guère vois tu. C’est bien pour cela que je vais en finir rapidement afin de retourner à mes occupations. Car je suis sur que ton corps fera un excellent sujet d’expérimentation. »


Le pirate qui n’avait pas de temps à perdre pris position pour combattre. Il dégaina son arme. En plein doute il était bien décider à en découdre rapidement.
Evaluer son adversaire il n’en avait pas le temps. Aussi sortit-il une fiole. Il en avait déjà utilisé une à Main Base. Après celle là il ne lui en resterait plus qu’une. Entre les deux fioles il choisit la grise, préférant garder la rouge pour un dernier combat. Quand ils auront quitté l’archipel Biscuit il n’aurait qu’à prendre le temps d’élaborer de nouvelle composition.
Aussi imbibât-il la lame de son poison. Le combat serait bref.

« Désolé de te décevoir Manfred, mon corps n’est pas à disséquer. Dans 4 minutes j’en aurais finit de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=w0FMVDcDBCI&feature=related
Gabrielle Juna
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 32
Equipage : Hawkins
Inscrit le : 30/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mar 02 Fév 2010, 17:00

    L'équipe d'Hawkins reprit donc sa route dans l'immense manoir. Pas un mot ne fut échangé parmi le petit groupe de quatre personnes, si bien qu'un pesant silence se répandit entre eux. Ensembles néanmoins, avançant en rang serré peut-être inconsciemment, ils parvinrent tous au 4ème étage sans avoir à en découdre. Ce nouvel endroit n'était guère différent des précédents. Mal éclairé par des torches plus que lugubres, les murs grisâtres fait de pierres d'âges illustres étaient parsemés de tapisseries aux teintes sombres. Depuis combien de temps cet endroit se dressait-il sur Impérial Biscuit ?

    Soudain, un bruit tonitruant immobilisa le groupe. Le plafond s'écroula dans un ricanement hystérique; un torrent de poussière et de bois s'effondra sur l'étage inférieur et la vue de Gabrielle fut obscurcie par les voutes de débrits. Fendant l'air, la terrible lame du faux s'écrasa à quelques centimètres à peine de la jeune femme. Face à elle, une adolescente à la peau diaphane, la tête légèrement penchée sur le côté et éclairée par de sinistres flambeaux.

    Avant même qu'Hawkins et le reste de ses alliés avançait dans sa direction, Gabrielle leur barra la route. Non, cette folle était pour elle. Maintenant qu'elle avait les mains libres, elle était parfaitement capable de livrer un combat face à un adversaire armé. Pressé par le temps et aussi parce qu'une aussi petite vampire ne méritait pas l'intérêt de quatre pirates, le capitaine abandonna sa navigatrice face à la brunette. Et, alors que les trois hommes filèrent dans le sens inverse, Gabrielle se mettait en garde.

    Le combat s'engagea immédiatement, sans qu'il n'y ait le moindre échange entre les jeunes femmes. Est-ce utile après tout ? Elles devaient être aussi froides l'une que l'autre et au moins aussi peu curieuses. Il n'avait pas d'enjeux particulier qui nécessita le règlement d'un contrat ou de conditions. Tout ce que voulait Gabrielle c'était se débarrassait de la créature aux canines proéminentes et le but de cette créature était de tuer Gabrielle pour ensuite déguster du pirate devant la cheminée.

    Ce fut la vampirette qui attaqua en premier. Sa faux, qu'elle maniait avec facilité dans un si petit couloir, tourbillonnait autour de Gabrielle qui se contentait d'esquiver. Ses mouvements étaient imperceptibles, calculée, tandis que ceux du monstre étaient, certes rapides, mais d'une grande ampleur, si bien que la navigatrice avait le temps de les anticiper. Cela dura quelques secondes et déjà, l'adversaire de Gabrielle commit sa première erreur: elle tenta de lui faucher les jambes. Comme avait essayé de le faire l'homme. Et comme elle l'avait alors fait, la jeune femme ne sauta que légèrement pour atterrir sur le plat de la lame. Fléchissant les genoux, elle déséquilibra la vamp qui partie vers l'avant. Avant qu'elle n'ait pu rétablir son équilibre, Gabrielle lui envoya un coup de point en pleine tête. Son adversaire parti à la renverse. Vive comme l'éclair, Gabrielle profita de son inattention pour sauter de son perchoir et lui arracher l'arme.

    Sentant le poids de la faux, Gabrielle chancela. Comment cette gamine, deux fois plus petite qu'elle pouvait-elle ne serait-ce que soulever un tel fardeau ? En tout cas, il était trop encombrant pour la jeune femme qui le jeta sur le côté. Face à elle, la fille fit craquer sa colonne vertébral, et releva sa tête, alors penchée vers l'arrière. Les cervicales grincèrent mais cela n'affecta pas le sourire ignoble qui écartait les lèvres fines de ce monstre comme des babines. Elle possédait, pour faire simple, autant de charme qu'une hyène tant ce rictus déformait son visage opalin. Mais peu importe, Gabrielle n'était impressionnée que par les personnes charismatiques. Une telle expression de stupidité creuse, n'était pas pour l'effrayer. Cependant, il ne fallait pas être expert pour deviner que la vampirette ne s'arrêterait pas à lui offrir quelques idées pour le prochain halloween.

    Le monstre se jeta sur Gabrielle. Celle-ci tomba sur le sol et se fracassa le crâne contre les dalles. Toutes dents dehors, la vamp luttait contre les bras tendus de son proie pour la mordre. Juna avait entendu de nombreuses histoires sur les vampires, qui transformaient leurs proies en leur semblables ou les tuaient. Elle n'avait jamais eu fois en ces délires, mais une licence en histoire folkloriques n'était pas nécessaire pour deviner qu'avec de tels chicots planter dans sa carotide, Gabrielle ne fera pas long feu.

    La force du monstre était impressionnante. A chaque instant, Gabrielle fléchissait, les crocs se rapprochaient de sa gorge, ses mains moites ne retenaient plus la créature démoniaque qui poussaient d'immondes râles de joie. |Alors c'est ça un vampire enragé ? Il ne lui en a pas fallu beaucoup....| Comme pour confirmer ses pensées ou se moquer d'elle, le monstre poussa un grognement fou, inhumain. Les pupilles de Gabrielle se rétrécirent. Elle détestait voir la mort de si près! Cette saloperie ne serait pas son bourreau, ni son assassin.

    « Va te faire foutre. »

    Grimaça Gabrielle avant de détendre brusquement ses bras, entrainée par son élan, la vamp tomba sur sa proie avant d'en être ejectée. Le pirate se releva. Ses bras la faisaient souffrir. Cet effort avait été abominable pour ses muscles, mais elle était en vie, n'était-ce pas ce qui comptait. Malheureusement, une autre semblait être encore en vie, et plus furieuse que jamais. Gabrielle poussa une soupir agacé. Il fallait qu'elle en finisse. Elle était trop fatiguée, trop troublée pour combattre aussi longtemps que cela.

    Gabrielle fondit sur son ennemie et lui envoya un coups de pied circulère en plein visage. La vampirette ne bougea pas d'un pouce mais saisit Gabrielle par la cheville. Les pupilles de la jeune femme n'eurent pas le temps de s'agrandir d'avantage car le monstre jeta sa proie contre le mur. Assez peu solide, la charpente de bois céda et Gabrielle eut l'impression de traverser une cascade de parpaings. Ce qui n'ai pas vraiment rassurant!

    Gabrielle reprenait ses esprits lorsque ses doigts heurtèrent par hasard une surface familière. La lame de son poignard! Les deuxième était non loin. Mais elle n'eut le temps d'en saisir qu'un. Le vampire se jeta sur la navigatrice. Pas de chance pour lui. Gabrielle se baissa, le monstre passa par dessus elle, et avant qu'il n'ait pu l'attaquer, la jeune femme planta sa lame dans le ventre découvert de son adversaire. Les cris des deux femmes se répondirent et se mêlèrent. D'un large mouvement, Gabrielle saisit son deuxième poignard et l'envoya contre le cou de sa victime.

    La jeune femme poussa un soupir essoufflé. Haletante et fatiguée, son dos meurtri, elle s'extirpa de la salle enfumée, dans laquelle les poussières se mélangeaient à l'air saturé de sang. Mais peu importe. Gabrielle passa ses poignards à sa ceinture avant de prendre la direction qu'avait suivit Hawkins et ses complices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inactif30
Capitaine des Hawkin's Pirates
Capitaine des Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 153
Equipage : Hawkins Pirate
Prime : 65.000.000
Inscrit le : 02/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : Gôma Gôma no mi
Expérience:
205/500  (205/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mer 10 Fév 2010, 01:45


Comte Vlad Von Carstein

Les lames de deux combattants s'entrechoquèrent dans un fracas assourdissant, libérant une multitude d'étincelle. La collision engendra une onde de choc invisible qui repoussa tout objet autour d'eux, balayant le moindre artefact à proximité. Heureusement la chambre était plutôt spacieuse et dans cette optique ils pouvaient s'en donner à cœur joie. A présent immobile stoppant l'un l'autre l'offensive de chacun. Repoussant sans cesses les limites de sa forces, les épées tremblait sous la pression de la force exercé par leurs bras. Aucun ne voulait faiblir. Pourtant l'un d'eux prit le dessus finalement, Basil refréna sa force et fit coulisser la lame de son ennemi sur le côté pour éviter le coup. Ainsi Vlad reprit position et frappa à plusieurs reprise sans succès. Pourtant la vitesse d'exécution de ses mouvements étaient d'une rapidité sans pareille ainsi qu'une précision mortelle. Si Basil ne faisait pas preuve de prudence et de concentration pour esquiver la pointe et le tranchant de sa claymore, il se ferait occire sur le champ. Hawkins évita trois coups mortelles il reprit de plus belle en sautant légèrement pour accroitra sa force avec sa chute. Il abattit son épée verticalement avec puissance que Vlad para habillement mais recula de quelques pas plient sous la force du pirate. La passe d'arme continua son court dans la même optique. Quand l'un attaquait trop brusquement, l'autre esquivait ou parait à son tour et vis versa. Parfois l'un prenait le dessus, puis l'autre, sans succès enfin de compte puisqu'aucun n'arrivait à atteindre l'autre. Voilà déjà sept bonne minute et pas un n'avait laissé un temps mort à l'autre. On pouvait déjà voir le souffle haletant et des goûtes de sueurs sur le front. La tension était à on paroxysme, une chaleur bestial émanait de leur corps communiquant la rage de vaincre. Les coups fusaient à une vitesse ahurissante, à un tel point qu'on ne pouvait distinguer certains mouvements de leur part. Les choc occasionnés par les lames dégageait une énergie faisant trembler la pièce.

La passe d'arme terminé Basil et Vlad assénèrent un dernier coup de sabre qui les fit reculer de quelques pas chacun au moment de l'impacte. Un échange de regard avant même de s'adresser la parole. Aucun d'eux ne fronça les sourcils, Hawkins restait impassible, à l'instar du comte qui semblait s'amuser de ce combat. Un sourire furtif s'affichait en permanence sur ses fines lèvres. Les vampires étaient bien là d'étrange créature mystique. Comme si une aura invisible émanait constamment de son corps, débordant d'énergie charmante, comme si d'un simple coup d'œil on se retrouvait sous l'emprise de ces créatures de la nuits. Les deux individus semblaient de même niveau, seulement Vlad n'était pas fatiguer le moins du monde, enfin en apparence. Puis tout à coup il plissa les yeux tout en ricanant discrètement et fixa à nouveau les prunelles de son homologues pirates. Un halo fantomatique fut comme aspiré par l'appel du vampire quand il joignit ses mains entres-elle, une sorte d'incantation à en juger par le charabia incompréhensible du comte. Tout à coup le plafond trembla comme si quelque chose allait s'écrouler. Hawkins avait vu juste comme toujours grâce à la manifestation des pouvoirs du fruit du démon de Vlad, deux cercueil de marbre apparurent devant lui en détruisant le plafond. Sur chacun une inscription japonaise était dessiné, la première signifiait... et la seconde.... Il n'y avait aucun doute là dessus, Vlad Von Carstein avait appelé à lui du renfort pour ce charger de Basil. Certainement une simple forme de divertissement pour lui, un vulgaire jeu pour un prédateur de sa trempe tout comme sa race vraisemblablement. Le surnaturel c'est le rayon du capitaine Hawkins c'est pourquoi rien qu'à la vu des cercueils il sentit une énergie mortuaire ce dégager d'eux. Malgré cela il ne put s'empêcher de ressentir une légère appréhension pour ce qui allait suivre. Les portes des cercueils de marbre s'ouvrir enfin révélant ainsi les zombies invoqué par leurs maître.


"Voici Maniac le maître des crocs et Isaac l'indomptable, j'ai ramené d'entre les morts les deux plus puissants serviteur de ma famille ayant existé, tu ne pourras rien contre eux!"


Isaac dit l'indomptable


Maniac alias le maître pique crocs

Autrefois de puissant garde du corps de la famille royal Von Carstein, ces deux là son sans doute bien plus fort que Jerek Kruger. L'un deux ayant manger le fruit des crocs de type paramecia rendant son corps parsemé de crocs acérés qu'il manipule à sa guise. Tendit que l'autre bien plus robuste ce bat avec un instrument de mort nommé "Madness". Les âmes des défunts réintégrèrent leurs corps initial pour redonner vie au ancien généraux des Von Carstein. Hawkins avait bien sentit en eu un grand et effrayant pouvoir les rendant particulièrement dangereux et puissant. Rien n'avoir avec le menu fretin rencontré jusqu'ici. Maniac surnommé le "maître des crocs" était d'une taille et de corpulence apriori normal pour un homme. En revanche son accoutrement dès plus inattendu allant de paire avec son équipier sortait de l'ordinaire. Une combinaison de combat sombre orné de crâne clou et autre artifice sépulcrale. Ses chaussures elle même était joncher d'une multitude de petit crâne en acier incrusté sur le bout de celle-ci. Enfin il semblerait qu'il s'agisse plus d'une paire de roller. On pouvait voir divers bandage jaunâtre attacher un peu partout sur les bras et son manteau. Habillé d'une veste de cuire où se trouvait cousu sur les côtés des écriteaux suspect, lui rappelant certainement ces propres préceptes. Équipé de gant laissant paraître ses doigts, son corps lui même semblait être son arme. On en pouvait voir que la parti inférieur de son visage en raison d'un masque macabre au teinte écarlate qu'il portait sur ses yeux et recouvrait l'extrémité de son front où retombait une multitude de mèche de cheveux blanc pâle descendant jusqu'au bas de son dos. Bref un vrai rebelle.

Pour le second, le plus grand et effrayant de surcroit, le fameux Isaac alias l'indomptable. Pas étonnant à en juger par sa carrure de colosse. Vêtu plus simplement, dans les ton gothique, le géant à la musculature d'athlète portait sur son dos un long manteau noir en tissu montrant une vue plongeante sur son torse saillant. A certaine partie de son corps comme par exemple sa jambe droite étaient entièrement recouverte par une cuirasse de métal tout comme Basil à son bras gauche. Deux épaulette orné de pique forgé dans le même acier étaient positionnés sur ses épaules. Lui aussi portait un masque pour dissimuler son visage, à croire qu'il avait été fabriqué dans le même bois ces deux là comme on dit. Celui-ci pourtant était d'une tout autre forme, bien plus grand et d'une teinte argentée. Suggérant une abominable expression démoniaque qui lui était propre. De cette façon Basil craignait de découvrir ce qui se cachait derrière son masque d'indifférence. Dans son dos siégeait une immense arme blanche. Hawkins n'avait encore jamais rien vu de tel, un véritable instrument de mort conçut pour les vrais assassin. Plutôt subtile comme choix pour un homme de son gabarit. Pouvant être répertorier dans la catégorie des faux, ou peut être des hallebarde. Son nom, "Madness", mais sa le pirate l'ignorait encore. C'était un réalité une double lame striée aux extrémités tranchantes. Avec ça il avait de quoi faire un malheur.



Madness

"Wahou, sa fait un bail qu'on a pas été appeler, si on est là c'est que le maître a affaire à un sérieux client pas vrai Isaac...hahaha, laisse moi m'occuper de lui en premier"

"Comme tu voudras Maniac, du moment que c'est moi qui l'achève!"

D'après leurs paroles, le plus chétif, celui qui avait prit la parole le premier, Maniac, était d'un tempérament de feu, toujours exciter à l'idée d'aborder un combat. Il lécha langoureusement ses lèvres comme un prédateur prêt à attaquer sa proie. Tendit que Isaac le plus costaud était du genre calme et plutôt mystérieux contre toute attente, pourtant un sentiment étrange flottait dans l'esprit du pirate. Si ce dernier avait atteint un tel niveau de concentration et puissance rien quand le regardant, ce n'était certainement pas en restant ce croiser les pousses. De plus son ton hautin semblait divulguer une certaine supériorité face à Maniac. Mais sa restait encore à en avoir la preuve. Le général Isaac s'assit sagement en attendant son tour. Pendant ce temps Maniac fit craquer ses doigts en serrant ses poings puis il relâcha l'étreinte et fléchit ses jambes. Son corps tout entier, ses membres étaient détendu au maximum. Un long silence de mort s'installa quelque seconde puis le mort vivant s'élança rapidement comme un fauve. Son mouvement fut presque indistinct, sa vitesse dépassait l'entendement humain grâce aux roulettes de ses roller accentuant d'avantage ses accélérations. Mais rien d'impossible pour le "sorcier" Basil Hawkins. Manic asséna un coup de pied qui fut esquiver par le pirate de peu. Le mouvement de sa jambe détruisit derrière Hawkins le mur de la pièce. Rien que sa. Avec une roulade sur le côté le corsaire passa derrière son opposant qui à son tour répliqua en s'appuyant sur la paroi du mur. Il frappa à plusieurs reprise avec ses jambes et ses poings mais rien de bien méchant. Hawkins para et évita chacune de ses attaques sans trop de problème. Le général zombie était une expert du corps à corps, il n'avait aucun mal à s'opposer à un épéiste. Enfin il ce décida à se servir de ses techniques de fruit du démons pour venir à bout du capitaine pirate. Le "maître des crocs" fit sortir de son corps une multitude de crocs acéré puis d'un simple mouvement du bras en projeta en direction de Basil. Dépasser par la vitesse d'exécutions des mouvements il fut touché assez aisément, il se protégea avec son bras qui en pâtit sérieusement. Des petites gouttelettes de sang s'écoulait le long de son membre blessé. Rien de bien méchant il pouvait encore se mouvoir sans trop de problème. Maniac réitéra son attaque à moult reprise forçant le flibustier à se prémunir des coups derrière un siège de cuire. Ayant vider tout ses crocs, il fallut à certains temps à Maniac pour les faire repousser sur son épiderme. Voyant qu'une ouverture se présenta le magicien sortit de sa cachette et bondit à toute allure au dessus de son adversaire. Seulement pas aussi bête que cela, ce n'était qu'une ruse de la part du revenant, un moyen de débusquer Basil en baissant sa garde momentanément. Le sabre river sur le crâne de Maniac.


"Tu tes fais avoir"


Le Maître des crocs expulsa de son corps tout les crocs possible simultanément pour être sur de toucher Basil grièvement. Sa technique englobait un rayon suffisant grand pour atteindre même si allié qui dur sortir leur sabre pour parer chacun des crocs pointus. Son coup détruisit une bonne partit du mobilier encore en état après le court affrontement d'épée du capitaine Hawkins et du comte Von Carstein. Une fois la poussière dissipé, on peut apercevoir les deux combattants. Le boucanier était dans un piteux état, son corps criblé de crocs planté dans sa chair. Un vrai porc-épique. Il tenait fermement son sabre devant lui mais malheureusement il venait d'essuyer une attaque inévitable et certains mortelle pour un vulgaire humain. Heureusement pour lui, le mécréant du nom de Basil Hawkins avait depuis peu dépasser le commun des mortelles. Son sang faisant maintenant partit intégrante du sol autour de lui. Cependant sans que personne ne s'en rende compte, le véritable objectif de Basil avait été atteint. En effet, son seul but à une attaque frontal était de prendre qu'un peu de sang de Maniac pour s'en servir afin de fabriquer une poupée vaudou et ainsi se servir de son pouvoir lié à son fruit du démon. Une fine coupure apparu sur le joue du mort vivant sans qu'il ne s'en rende compte. D'ailleurs aucun des individus présent ne connaissant les réelles capacités du maudit pirate donc personne ne se méfiait de lui sur ce point. Pensant que le forban était perdu, Maniac se prononça une dernière fois avant de donner le coup de grâce.

"Je vais devoir en finir, adieu pirate!"

Maniac le maître des crocs revenu d'entre les morts pour exécuter la sentence du comte Vlad Von Carstein, fit pousser un long crocs pointu de sa paume de main ainsi que ses ongles pour en faire des griffes auquel rien ne résiste.

"Horn Spurs"

Ses griffes s'implantèrent dans le poitrail du mécréant des mers. Pourtant celui qui s'écroula fut Maniac en recrachant son sang. On pouvait voir les marques de sa blessures similaires à l'endroit même où il avait planter ses crocs de le corps de Hawkins. Le sorcier fit face à ses ennemis devant celui qui s'écroulait ne comprenant pas ce qui se passait. Sans perdre un instant Isaac prit la relève non comptant de connaitre les pouvoirs du magicien Hawkins. Il saisit sa double lame et s'élança au combat. Maniac fit de même prenant le dessus sur sa douleur. Une poupée vaudou sortit du bras du corsaire avant l'impacte et tomba au sol avec les mêmes blessures que Maniac. Le gôma gôma no mi venait de faire ses preuves. En mélangeant son sang avec celui de Maniac sa victime il réussi à lié son propre corps au sien, pour ainsi retranscrire ses dégât occasionnés à Maniac. Isaac embrocha de sa lame le ventre de Basil. Mais c'est une fois de plus Maniac qui s'écroula cette fois une bonne fois pour toute laissant s'échapper de sa bouche une gerbe de sang abondante faisant corps avec le parquet briqué. Isaac avait sans l'ombre d'un doute tuer son compagnon, mais après tout les morts revienne dans le monde des défunts quoi qu'il arrive. Une seconde poupée vaudou fut généré par le bras de Hawkins. Déjà deux poupée utiliser pour venir à bout d'une seul et même personne. A présent il ferait face à Isaac l'indomptable un redoutable guerrier. Il faisait tournoyer sa lame d'une rotation extravagante découpant tout sur son passage. C'était donc sa son style de combat.

"Je en suis pas aussi faible et stupide que Maniac étranger, en garde"

Sur ces mots il s'élança à son tour avec une fougue bien dissimulé jusqu'à présent. Ses coups n'avait rien avoir, comme quoi, un détenteur de fruit du démon n'est pas forcément plus fort qu'un simple combattant. Cependant sous son calme olympien se cachait une véritable soif de combat inéluctable. Et cela se ressentait dans le moindre de ses coups meurtrier. Sa double lame Madness ne coupait pas mais déchirait comme une tronçonneuse. Parer les coups de ce colossal n'était pas une mince affaire. Basil pouvait l'avouer, ce zombie le surclassait sur le point de la force brute et de loin. Sa rapidité n'était pas en reste non plus mais Basil pouvait néanmoins rivaliser dans ce domaine. Préférant éviter plutôt que de parer ses attaques cinglantes, il passa les première seconde à faire comme ceci pour ne pas mourir sous la lame de Madness. Maintenant que Maniac était belle et bien mort son pouvoir n'affluait plus, il ne devait compter que sur ces seuls ressources. Seulement esquiver ne pouvait pas lui apporter la victoire. Il y avait bien une solution mais il préférait garder sa en dernier recourt pour le plus gros poisson, Vlad. Basil jeta un coup d'œil furtif à son ennemi buveur de sang qui se délectait du spectacle. Hawkins devait en finir au plus vite, sinon ses compagnons mourrait au combat et sa il ne l'acceptait aucunement. Voyant une ouverture dans la garde de son opposant Hawkins passa en force et frappa une coup directe et destructeur du bout de sa lame qui retira le masque d'indifférence du revenant révélant ainsi un horrible visage de démon. Oui Isaac n'avait en effet rien d'humain, un visage sombre similaire au ténèbres, des yeux pervers aux pupilles obscur.
Son coup de sabre le fit reculer de quelque pas mais Basil fit de même quand ce dernier répliqua pour éviter qu'il ne s'approche de trop. Pourtant cela ne l'énerva en aucun cas. Il retira sa veste signe qu'il prenait ce combat au sérieux et refit tournoya à toute allure Madness réclamant le sang. L'indomptable tirait la langue signifiant qu'il s'amusait de la situation. Sur les extrémités de son corps on pouvait voir deux énormes cicatrices de chaque côté. Sa vie n'avait du être qu'un long et périlleux théâtre de guerre et de bataille. Puis dans un ricanement diabolique il lança son arme comme un projectile fonçant sur Hawkins. Le pirate sauta en l'air à quelque mètre du sol, une fois que le centre de l'arme fut à porter, il se cambra, planta son sabre pour stopper l'arme à double tranchant mais pas son mouvement, une fois l'épée incrusté dans le sol, il posa ses deux pieds sur la garde et maintenu sa position pendant que le rotation continuait. Tout cela un en temps record. Maintenant désarmé, Basil les mains libres les plongea dans sa veste et en sortir son jeu de carte qu'il lança sur Isaac. Les cartes en acier se plantèrent dans son corps, aucune chance de le tuer sur le coup mais dans un même mouvement il reprit sa lame et s'élança à lui et embrocha sa poitrine. Le sorcier enfonça davantage la lame avec sa main appuyer sur le dos du manche de son épée qui traversa littéralement son buste afin de terrasser le monstre qui tomba à son tour. Le jet de carte n'était qu'un subterfuge pour porter le coup final. Les deux lieutenants étaient mort, hors d'état de nuire.


"Se sont vraiment des bons a rien ses zombie, après tout on est jamais si bien servit que pas soit-même, c'est donc moi qui prendrait ta tête Hawkins"

Le combat entre les deux ennemis allait reprendre de plus belle pour le meilleur, et pour le pire.[i]

[i]To Be Continued

[Bon la c'est la véritable dernière ligne droite, on clos avec un rp chacun, moi je finis mon combat, vous vous faîtes de même et vous vous battez par la suite contre une armée de mort invoquer par Vlad, après quoi vous vous enfuyez une fois que cette armée sera anéantit après que j'ai battu Vlad! allez les hawkins crew c'est partit ^^ j'espère que le rp vous aura plus...]


Dernière édition par Basil Hawkins le Jeu 11 Fév 2010, 20:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeyron Saysuk
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 155
Equipage : Hawkins Pirates
Prime : 40.000.000
Inscrit le : 28/04/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon : Kokuu Kokuu no Mi
Expérience:
70/600  (70/600)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mer 10 Fév 2010, 15:11

4 minutes... et pas une de plus.


Les genoux fléchie dans cette position toute particulière qui caractérisait son style de combat. La pièce bien que longue et large manquait de hauteur. Le plafond bas serait à son avantage pouvant aisément prendre appui dessus sans difficulté. Le vampire ne pourrait suivre le rythme pensat-il au départ. Mais les quelques moments passé avec le vieil homme toute à l'heure lui virent à l'esprit. Tout ne serait pas si simple dans ce combat non plus. Il le savait.

Pas le temps d'attendre le jeune vampire le fixait sans bouger assis sur le brancard qui lui avait servit de sommier auparavant. Dans son élan Aeyron qui ne cherchait pas à blesser son adversaire visa le vampire à l'épaule droite avec sa lame.
La cible ne bougea qu'au dernier moment. Le brancard vola en direction de notre pirate qui fut projeter au fond de la pièce pour s'éclater contre la grille qui retenait le chimères enfermé.

Quel choc. D'où tenait-il une telle force...?
Malgré tout Aeyron commençait à se rassurer. Apparemment s'il arrivait à garder son calme la pièce ne deviendrait pas le lieu d'une valse d'objet. Il lui suffirait de rester concentrer pour contenir ses émotions.

Il releva les yeux et fut étonner de voir Manfred les pieds fixés au plafond sans bouger.
Finalement la faible hauteur ne l'avantagerait pas tant que cela. Mais le suceur de sang n'avait encore rien vu.

« Je suis ici chez moi.... Cette pièce n'a pour sens que celui que je lui donne. »

AAHAHAAHAH....

Le jeune Aeyron ne put s'en empêcher. Qu'il en soit ainsi alors.
Se relevant au quart de tour il accéléra le rythme pou_r passer à la vitesse supérieure cette fois il toucherait au but.
Courant à toute vitesse ers son adversaire qui devait avoir dut mal a discerner le mouvement de ses jambes le pirate fit apparaître la stupeur dans les yeux de la bête. Il avait sauté au plafond courant à présent vers un vampire qui se retrouvait dans le même sens que lui... Tentant au dernier moment d'esquiver l'attaque il se laissa tomber au sol. Aeyron eut beau faire de même comte Manfred était plus vif que lui aussi il lui assena un coup à la nuque du plat de la main.

Sa vue se brouilla et le pirate vit la salle se mettre à tourner autour de lui mais il ne put s'empêcher de sourire. Un regard en arrière lui montra le vampire la main sur le flanc gauche. Une entaille infime causé par la lame de notre pirate.

Le vampire recula jusqu'à la cage d'une chimère qu'il ouvrit. Elle était belle, et si triste à la fois. Aeyron le lisait dans ses yeux.
L'animal semblait haïr son maitre et à les voir l'un à coté de l'autre cette chimère semblait plus humaine que le vampire qui l'avait crée.

« C'est le moment pour toi de manger ma belle. Il ne bronchera pas. »
Aeyron ne pouvait que sourire. Il ne prit même pas la peine d'esquiver cette attaque. Après tout il pouvait bien essayer. Pour une raison qu'il ne connaissait pas il se sentait capable de le faire.
Fermant les yeux il attendit.


Un monstre de laboratoire. Qu’espérait il ainsi ?
Aeyron ne le savais pas mais peu importe ses raison, un animal de foire ne l’arrêterais pas.
Le pas lourd de la chimère au regard vide s'éleva dans l'écho de la pièce pour s'approcher de plus en plus vite de notre flibustier.. Un souffle léger emplit la pièce lorsque la bête bondit.
Sans bouger d’un pouce il lui suffit d’un simple coup de pied à la nuque de l’animal qui bondit vers lui pour l’envoyer valser contre les paroi d’un manoir décidément horrible. Elle ne se releva pas.


« Tu a perdu Manfred le temps impartit est écouler. »

Le vampire ne répondit pas. A présent le poison infliger à son corps faisait effets et il ne contrôlait plus rien. Comme pétrifier il ne pouvait que regarder sa proie s'en aller. Son corps ne bougeait plus. Et il ne pourrait pas retrouver l'usage de son corps avant quelques jours au minimum.

Aeyron se releva dans un labo s'en dessus dessous. L'onde de choc avait fait éclater toute les fioles sur les murs de la pièce. Laissant un centre vide autour du pirate.

Aeyron partit rapidement en direction des marches. Il devait se dépêcher de récupérer le coffre tant convoité par le capitaine pour pouvoir quitter ce cirque funeste.



Dernière édition par Aeyron Saysuk le Ven 29 Oct 2010, 04:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=w0FMVDcDBCI&feature=related
Gabrielle Juna
Hawkin's Pirates

Hawkin's Pirates
avatar

Nbre de messages : 32
Equipage : Hawkins
Inscrit le : 30/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   Mer 03 Mar 2010, 16:21

    Son adversaire gisant ainsi dans une chambre abandonnée, Gabrielle errait à présent dans la galerie du manoir. Elle avait beau être une bonne navigatrice, il fallait savoir que la jeune femme n'avait pas pour autant avalée une carte dans son enfance. S'orienter dans un manoir qui tombait partiellement en ruine, presque en sans fenêtres, mal éclairé, était une chose que la jeune femme était incapable de faire.

    De plus, Gabrielle avait été blessée durant ce combat. Ses muscles commençaient déjà la faire souffrir, mais c'était son dos qui était le plus touché. La vamp qu'elle avait combattu l'avait, pour mémoire, envoyé dans un mur qu'elle avait transpercée. Et bien que dans l'univers présent, ce type d'action n'avait rien d'inhabituel et que certains personnages s'en sortaient indemnes, la navigatrice avait tout de même sentie passer la structure contre son squelette fragile. Depuis, la jeune femme avait tenté de s'étirer, mais rien à faire. Alors qu'elle tendait ses longs bras vers le plafond, la colonne vertébrale protestait violemment. Et comme si un fantôme de mauvaise humeur passant par là lui flanquait un rude coups de pied dans le train, elle se rétractait. Un peu à la façon, elle devait l'avouer, d'une tortue handicapée. Pourvu qu'Hawkins la retrouve vite. Qu'elle puisse compter sur son nouveau capitaine pour la sauver, la porter, si possible, blottie contre lui vers un médecin de son équipage...

    Une poutre s'écrasa à terre non loin, dans le plus grand fracas. Gabrielle fut ainsi tirée de ses douces rêveries (quoi qu'un peu mièvres, il fallait en convenir). Sa première réaction fut le sursaut, elle fit un bond en arrière, une grimace d'horrible peinte sur le visage comme si elle tentait d'imiter un personnage du No. Lorsqu'elle se détendit, certaine qu'il ne s'agissait pas d'une transformation farfelue d'un vampire (sait-on jamais!) la douleur que lui avait causé de brutal mouvement vint l'assaillir. Elle se plia en deux, comme une petite vieille et s'appuya lourdement sur un pan de mur, prête à chercher du regard une canne...

    Quand soudain, un grognement sourd surpris Gabrielle. La pirate se redressa, ignorant étrangement sa souffrance. Ses yeux se braquèrent dans la direction de la voix. De l'angle du couloir, sortit soudain un homme. Sa démarche était pesante et mal assurée comme s'il n'avait pas la sensation absolue de toucher le sol. Mais le plus inquiétant étaient, ni les yeux roulants dans leurs orbites, ni les râles qu'il poussait inlassablement, mais plutôt... l'absence de ce bras gauche et de peau sur le côté droite du crâne. En effet: il ne semblait pas s'en soucier. Au contraire, il leva le bras restant dans la direction de Gabrielle en agitant sa main comme un bout de viande invalide.

    Le visage de Gabrielle exprima le dégout le plus méprisant qu'un visage aussi serein que le sien ne puisse jamais offrir: sa bouche se tordit légèrement. A la vue de l'énergumène et de son attitude, la navigatrice en conclut que le but de cette... chose n'était pas de lui faire un câlin. Mais la lenteur dont il faisait preuve ne l'inquiéta pas outre mesure. Elle saisit l'un de ses poignards et le lança avec violence dans la gorge de l'homme. La précision de la jeune femme fut telle que la lame s'enfonça profondément dans la carotide du monstre. Du moins, elle aurait du. Car Gabrielle ne voyait non seulement, pas la moindre trace de sang... mais la chose ne semblait pas avoir l'intention de mourir...

    Surprise, Gabrielle s'apprêtait à envoyer sa deuxième arme dans la tête de cette chose quand un râle se fit entendre dans le dos de la jeune femme. Elle ne sursauta pas, resta impassible et se jeta sur le côté. Juste à temps pour éviter que des mâchoires ne se resserrent sur sa gorge. Une deuxième créature humanoïde l'attaquait. Et, tandis que Gabrielle jetait un coups d'oeil sur le premier, il aperçut que trois autres intrus se dirigeait dans sa direction.

    Bientôt, elle fut assaillit par une véritable troupe de zombies, n'ayant pour arme que le poignard restant. Elle n'eut le temps que de lancer un regard septique à la narratrice; un cure dent n'aurais pas été plus pratique! Avant de commencer à lutter pour sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Archipel Impérial Biscuit] Le Manoir de Hagatoe (Pv: Hawkins crew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial devlan
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Nulle part ailleurs :: Imperial Biscuit-
Sauter vers: