Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Mar 17 Nov 2009, 20:04


Lijeg Kentel, Prison de la Marine, Est de GrandLine, 7h33, au petit matin

Spoiler:
 

Le directeur de la prison, costume bleu et cravate rouge sang, se tenait devant son bureau, tournant ses pouces nerveusement.

- Capitaine ? Nous avons eu l'officier Kimbly à l'escargophone. Le colis arrive, s'était exclamé un Marine peut de temps avant dans son bureau.
Maintenant il se devait de rester calme et d'attendre la venue du dernier prisonnier de la Cabale et pas un des moins dangereux : Faust VIII.
L'honneur de la prison, son honneur et sa réputation était en jeu. Il ne devait y avoir de problèmes ni de confusion. L'heure était grave. Tapant du poing, stressé, il sortit.

***




Trois bateaux de la marines arrivaient non loin de là, naviguant paisiblement et d'un silence de mort vers la Prison Lijeg Kentel.
A bord, non pas des soldats, mais une armée d'hommes de la Cabale. A vrai dire, il n'y avait plus qu'une cinquantaine de soldats. A leurs têtes, The Buffalo King régnait en stratagème puissant sur le premier bateau. Sur le second, Takeshi L'Effroyable se frottait les mains dans son costume de marine. A côté de lui, Faust faisait semblant d'être enchaîné. En vérité, le verrou avait sauté.
Au troisième bateau, se trouvait la Malicieuse Kyoufu la Borgne, enfant du démon. Tous étaient vêtus de costume de marines.
Matador se frottant les mains en voyant le fort se rapprocher, lissa sa moustache :

- Fil Backo, nous allons attendre 3 minutes après leur entrée dans le fort. Après cela, nous lancerons la sauce.

Le géant entièrement armuré de la tête au pied en imposait et tenait rudement sa réputation de guerrier légendaire.


Spoiler:
 

- Hya Hya Hya Ok chef ! Je suis prêt à dégommer du Marine....

Corico sourit. Au moins, il pouvait compter sur lui. Leur tache n'allait pas être des plus faciles, car en effet 2 hommes contre 432 relevait du suicide. Cependant il était prêt à tout pour Oswin D. Janus, le Maestro, même à donner sa vie. Mais il fallait absolument que la mission réussisse, que ses amis Myst, Sasayaki Chi et Oswin soient libérés. Le destin de la Cabale était entre ses mains de prophète.
Il se retourna vers les autres bateau et cria :

- Les gars ! Vous êtes-prêts ? Quand les bateaux toucheront le sable de la plage, vous allez tous escorter Faust à l'intérieur ! Moi, je reste à bord avec le Géant ! Je vous aime !

Les hommes émus crièrent :

- Chef Matador ! Revenez-nous vivant !

Corico essuya une larme :

- Pensez d'abord à la mission, l'important c'est le sauvetage ! Ma vie n'est que petite à côté de cela !

- Adieu Prophète Matador !

BSHHHH

Les coques touchèrent le sable.
Corico regarda ses trois fidèles :

- Takeshi ! Kyoufu ! Faust ! A vous de jouer ! Ne vous faites pas repérer ! Pour la Cabale !


Dernière édition par El Matador le Dim 29 Nov 2009, 23:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Yamadara
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 122
Equipage : Cabale
Prime : 48.000.000
Inscrit le : 30/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
41/100  (41/100)
Fruit du Démon : Tetsu Tetsu no mi
Expérience:
183/400  (183/400)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Mer 18 Nov 2009, 17:53

Ah j’enrage. Debout sur le navire je grogne, me gratte. Il fait plutôt aujourd’hui mais mon humeur et d’un noir des plus sombre dans lequel brille un œil de bestialité. Ce foutu habit de marine dont je suis affublé me gratte horriblement, ce n’est pas très bon pour ma peau. En plus j’ai froid. Pourquoi les uniformes de la marine sont tous aussi fin, moi je détestais déjà ça quand j’étais dans la marine mais la c’est insupportable. Je pensais qu’on aurait un accoutrement spécial. A vrai dire j’en étais sur mais pas comme ça. Ce n’était vraiment pas de pot. Matador hurle quelque chose et me regarde, une larme au coin de l’œil devant tant de ferveur venant de ses hommes. Les miens sont en piteux états, mais je m’en fiche complètement. Un vent balaye la plage et enfin les bateaux touchent terre.

Je dénoue ma longue écharpe qui recouvre ma tête et la jette à terre. Je risquerai de me faire repérer avec ça. Mais… bordel, y gèle ici ! Je suis jaloux de ceux qui ont la chance d’avoir du soleil chaleureux. Je les tuerais quand je rentrerai. Kyoufu saute à terre. Moi j’ai Faust à côté de moi. Il ne m’a surement pas reconnu. Il faut dire que j’ai beaucoup changé depuis la dernière fois qu’on c’est vu. J’étais beaucoup plus en forme que maintenant.

Regardait moi, ce froid climat me gèle de la tête au pied. Ma température doit être en train de chuter. Je regarde le faux prisonnier dans les yeux et au moment où j’allais lui dire de bien vouloir descendre… Je me rends compte que peu être des yeux scruteur nous épies depuis la prison. J’entraine Faust devant moi et le jette à terre depuis le bateau avant de sauter moi aussi sur la plage de sable fin. Vous comprenez sa doit faire vrai comme arrivé. Si je l’avais aidé à descendre les autres auraient compris que ce n’était pas normal. Le relevant je lui glisse.

Sa doit faire assez vrai comme débarquement d’un prisonnier. Oh tu as un peu sang qui coule sur ta lèvre. Oui là, vas-y enlève le sinon sa va pas être cool. Vooooilà c’est mieux comme ça.

Je vais derrière lui et lui met un coup de pied d’une force modéré. J’ai le souci du détail et vu par observateur externe sa doit faire très vrai. Je l’aurais bien mordu mais point trop n’en faut sinon il se pourrait que les masques tombent plus vite que prévu.
J’avance tenant mon prisonnier par le bras. Il a les mains enchainait, mais en faîtes la serrure est cassé. Je me demande si je dois la remettre bien ? Ca ne fait pas très vrai… Mais bon les marines sont des nuls, ils ne remarqueront surement pas ce petit détail. J’avance et bientôt les marines venant en sens inverse nous rejoignent. Je salut et dit que je dois livrer ce trouble fête le plus vite possible. Ils reconnaissent Faust. Ils s’écartent.

Monsieur mon chef et très malade, j’pense fortement que c’est le plat que lui a fait gouter le cuistot. Il avait une drôle d’odeur si vous voulez mon avis. Mon je ne mange pas un truc qu’est pas frais.

On comprend. Le notre aussi il fait des trucs un peu… enfin des trucs spéciaux. Si tu veux mon avis n’y a pas assez de piment. Moi je peux te dire que si tu force un peu sur la sauce pimenté… mhh… sa tue les bactéries et puis t’es pas malade après. Enfin on n’est pas là pour parler de ça. Conduisez ce prisonnier.

Le saluant de la main et affichant un sourire débile. Typiquement marine. Je m’avance savourant d’avance le gout de leur chair, du sang chaud coulant sur mes lèvres et mes mains. Mhh j’en rêve, j’en salive. Soudain je m’arrête devant la porte pris… comme d’un doute. Raah, sa me gratte partout, J’ai l’impression qu’il y a des trucs qui me pique dans ce foutu costume. Je me tortille de façon assez voyante mais les autre regardent ailleurs. Faisant des petits pas je me retourne vers le bateau cherchant à atteindre un truc dans mon dos. Le visage tordu par l'effort. Je saisis après trois longue minutes de lutte, l'objet causant ma gène. Je me remets droit et sors un truc froid de mon dos.
C’est… Oui c’est un globe oculaire. C’est ça qui me gênait. Son précédent propriétaire a du l'oublier là ou laissé trainer. C’est dégoutant de faire des choses comme sa voyons… Il ne sont pas très ordonné ces abrutis de marine. A l’abri des yeux des goeliers je jette l’œil en me servant du nerf optique pour le faire tourner au dessus de ma tête et l’envoyer un peu plus loin, à l’abri des regards.

Désolé on peut reprendre…

Je frappe à la porte. Elle s’ouvre devant moi comme la gueule d’un gigantesque monstre. J’attends Kyoufu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoufu
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 46
Equipage : Silly Skulls
Prime : 39.000.000
Inscrit le : 30/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
39/100  (39/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Sam 21 Nov 2009, 22:33

La pavillon des vaisseaux de la marine flottaient joyeusement avec la brise... trois navires bravaient la mer en brisant les vagues, à leur bord, non pas des matelots de la Marine, mais les hommes de la Cabale, revenus libérer leur fidèles et leur prophètes, l'un des bateau de ce trio était dirigé par le prophète El Matador, sortit victorieux d'un duel contre un officier nommé Kimblee, non loin derrière se trouvait les deux autres, dirigés par un fidèle chacun, sur l'un se trouvait Takeshi, déguisé en Marine, attendant impatiemment de mettre pied à terre, tandis que sur le troisième se trouvait, accoudée sur le nid de pie, cheveux déliés interprétant une valse en compagnie des lambeaux brulés que formait autrefois les ailes de la jeune céleste, fixant toujours l'insondable que seul son esprit torturé et malade pouvait y trouver un refuge... toujours en compagnie de Tim, celle-ci se remémorait les derniers évènements qui s'étaient déroulés...

Le bateau de Matador avance loin devant, nous sommes à une demi-heure de sa position, Tim est avec moi sur le nid de pie, nous apercevons le pavillon ennemi au loin...
Les hommes sont nerveux, certains impatients de croiser le fer, d'autres inquiets à l'idée de ne pas pouvoir baiser la terre à leur retour...
Le bateau de Takeshi est légèrement plus loin, mais nous restons relativement proches, je descendis de mon point d'observation et, en attendant la bataille imminente, me met à effriter ma chaine afin de pouvoir causer des dégâts longue durée sur mes adversaires... En même temps, je discute avec Tim de futurs stratagèmes, mais nous restons focalisés sur notre objectif quoi qu'il soit dit, quoi qu'il arrive : Libérer Faust VIII et les membres de la Cabale.

La bataille fait rage, le bateau du prophète a abordé celui de la Marine, nous sommes à un quart d'heure de notre propre abordage, les marins engagés sur le tas sont de plus en plus tendus...
Bientôt notre navire atteint celui de la Marine, nous l'abordons du côté opposé à celui de Matador, les hommes sautent sans réfléchir sur le pont où le combat fait déjà rage, le prophète se bat seul contre ce qui semble être un officier...
Quand à moi, je suis déjà remontée sur le nid de pie, j'observe la scène, j'aimerais intervenir afin d'aider mon supérieur, mais Tim m'assure que je ne ferais que le gêner... il n'a peut être pas tort, j'attends quelque instants le moment propice, puis courant sur le haut de la voile, je me jette dans la cohue bohue, le bout de la chaine que je tiens dans la main gauche tourne vite et me protège, elle me permet aussi de me balancer d'un point à un autre... tandis que celle de droite, effritée à souhait blesse les soldats lorsque je passe près d'eux... certains poussent des cris de douleur et me cherchent des yeux, malheureusement pour eux, je suis déjà dans les airs à chercher une autre cible...
Une goutte de sueur perle sur mon front, une goutte de sang glisse le long de ma jambe... quelle imbécile... En me propulsant en l'air grâce à ma chaine, un soldat avait réussi à me porter un coup avant mon envol... mais ce n'est pas bien grave... la bataille est terminée, les marins, exténués, jettent les derniers cadavres dans les flots... Tim lui aussi est fatigué, mais nous ne pouvons pas nous permettre de nous reposer maintenant... l'officier de la Marine git sur le pont, ses yeux convulsés sont désormais vidés de tout souffle de vie... le prophète a remporté son combat haut la main,


" Il est à la hauteur de sa réputation... " me dit Tim.

Je me contenta d'acquiescer puis nous procédâmes à la libération du docteur, Tim était heureux de le revoir, c'était lui qui nous avait permit de connaître la lumière du jour de nouveau... de nous avoir permit de vivre de nouveau...
Nous devions maintenant enfiler des costumes de Marine, Takeshi et moi... je me demande pourquoi ils n'ont pas compté Tim...

Bref, sans protester nous enfilâmes les uniformes bleus et blancs... je n'ai pas réussi à en trouver de ma taille, les manches trainent presque par terre, mais les déchirer serait une mauvaise idée... reprenant nos navire respectifs, nous étions maintenant en route pour la prison où étaient détenus les autres membres de l'organisation... reprenant ma place sur le nid de pie, je ne sais plus comment me mettre avec cet accoutrement grotesque... Tim se rit de moi... il est heureux d'avoir revu Faust, l'homme qui nous avait libéré...
Cessant de gigoter, je décide de tout simplement m'assoir au fond de mon promontoire en regardant Tim, puis regardant au loin, plutôt le ciel, ou la mer, les autres bateaux, Tim... en fait, toutes ces choses à la fois... lorsque je vois Tim, j'ai envie de sourire, pourtant quelque chose à sa vue m'en empêche... je ne sais pas pourquoi...
voilà que le navire d'El Matador accoste sur la plage, celui-ci s'adresse solennellement à moi et Takeshi, il nous encourage dans notre objectif, je descends alors du nid de pie, manquant de glisser avec le pantalon blanc trop grands pour moi, mais finalement, nous posons pied à terre sans dire mot, Tim et moi, la discrétion n'est pas trop dure pour nous deux, il suffit de se taire et de se plier aux ordres que donnent l'ennemi, enfin c'est ce que nous pensons...
Takeshi nous suit, faisant tomber Faust du navire, c'est bien pensé, même si mon ami faillit accourir à son aide, je lui jeta un regard froid et il comprit sans dire mot, il était le seul qui n'était pas camouflé en membre de la Marine...
Prenant fermement le sois-disant prisonnier, Takeshi se présente alors aux gardes de la Marine, il explique alors la situation du supérieur, je me contente de regarder l'espace tout autour et en même temps ce qu'il se passe devant moi... les soldats ne semblent dupes, ils nous dévisagent, après tout, des uniformes pour ma taille il ne doit pas y en avoir beaucoup... il ouvrent en tout cas les portes, Takeshi semble gêné par quelque chose, son vêtement... ou quelque chose qu'il y a à l'intérieur, les soldats ne semblent ne rien avoir vu, mais le jeune homme sort alors un reste de son dernier repas et le jette discrètement, Tim dut se retenir de rire en voyant cela...
Nous nous enfonçons alors dans la bâtisse, sans être remarqués, je suis heureuse d'être en compagnie du docteur, j'ai remboursé une partie de ma dette envers lui, nous devons maintenant libérer les autres Cabaliens qui se trouvent dans cette prison... cette pensée nous fait frissonner, nous avions tout deux vécus les chaines, les tisonniers utilisés pour la torture, oui moi et Tim nous avions vécu cet enfer durant dix ans et ce fut Faust qui nous en extirpa, ce fut la Cabale...
La traque pouvait maintenant commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Dim 22 Nov 2009, 16:44

A l'air frais !! Enfin, je suis libre !! A pas totalement, pourquoi ? Parce que l'ont doit libérer le maestro ?! Super, le reste je m'en fout tous ce qui compte c'est la libération de Oswin après tous ! Je Frisonne...

Je me suis fait libéré, Héhé. A trop vouloir m'isoler il m'ont ouvert les portes de la liberté, Connards de marine ! Je sens, enfin je fais semblant de ressentir ce que mon nez essaye de capter, tous ce que je pouvais affirmer c'est que sa sentait le roussie pour les marine. Je vois Matador, c'était donc lui le dernier et seul survivant et rescapé de La grande guerre d'Alabasta qui avait fait tant de victime ? Je vois aussi Kyoufu. Elle a donc sentit le malheur qui s'était répandue sur notre organisation... Ma jolie mais n'est en moins insensible poupée m'a libéré, tant mieux... C'est du bon boulot ! Tiens un troisième lascard est là ! Sans doute takeshi l'homme qui avait été apellé suite à une lettre que je lui avait envoyé... Héhéhé l'équipe est en marche et j'avais bien prévue le coup en appelant du renfort avant l'assaut du Gouvernement mondial.

Je remerciai agréablement Kyoufu en lui passant ma main glacé dans ses cheveux avant de sourire bétement à Takeshi qui reluquais inlassablement mon assistante... Pas touche on ne la mange pas ! Il la touche je le bute ! Je n'aime pas qu'on touche à mes ustensiles, Kyoufu est encore en état pour me servir.

Je regarde Takeshi d'un regard craintif, je me méfis de lui contrairement à Kyoufu. Pour kyoufu je suis un peu comme un sauveur pour elle, un messie, un père... Pour Takeshi jje ne suis rien de plus qu'une repas en plus !!

Nous arrivons sur la plage, le fracas de la coque contre le sable, projetant de grande vagues pleines d'écumes me fait frissonner de plaisir, Je vais m'éclater !! On doit donc jouer la comédie, soit je vais m'aquitter de ma tache. Tiens Takeshi semble pensif quand vint le moment de déscendre du bateau. Et sans prévenir alors que le soleil est à son apogé, ce petit garnement me poussa provoquant une chute des plus catastrophique, un simple repas pour lui je vous dit !! Le salop il n'hésite pas ! Bien moi non plus ! Arrivé Takeshi parle assaisonement avec les gardes, de piments plus précisément... Pourquoi manger à cette heure là ?! Bien pour l'instant je regarde Kyoufu qui est posté à mes côté. Je faillit pousser un rire puissant et gras en voyant ma jeune assistante en uniforme de marine ! Les manches trois fois trop grandes, le pantalon tombant, la casquette lui obstruant la vue de son seul oeil encore intact. Vraiment les Marines sont de gros blaireaux pour ne pas voir la supercherie ! Je me retiens et après que Takeshi est finit de parler Gastronomie avec ses futurs casse croutes, Nous repartimes m'escroter à ma Cellules où étaient présent tous le reste de la famille !

Hum, salle 201 étage 3... Je scrutais l'horison pour ne pas faire un faux pas et conduire Ma chose et le cannibal à bon port !
Je vis passer devant mes yeux un petit rond blanc aec une ficelle couleur sang à la vitesse de la lumière. Je n'y fis pas attention.

Je fis signe à Takeshi et Kyoufu de s'arrêter au tournant d'un couloir. La cellule de maitre Oswin et des autres se trouve derrière moi, je parlai à voie basse et m'exclamais:

"Bon alors maintenant que nous sommes passé, Début du bordel mes chères ! Je vais dans la cellule derrière moi où se trouve Maitre Oswin et pendant ce temps je vous charge de vous occuper des marines présents dans cette cage Hihihi... Si vous croisez un officier puissant, faites lui la peau, Détruisait le, rendez ces chances d'espoir à Zéro, nous allons nommer ceci, Le grand nettoyage !"

Je regarde Kyoufu et lui fis un signe de la main. C'est qu'elle n'est pas bête la fillette malgré ces rare absentes. Elle ouvre l'uniforme de marine et y sort MA malette. Elle est tellement frêle que l'on a pus y dissimuler mes armes et mes habits. Je me saisit du contenue et lache un sourire de satisfaction à Kyoufu, ma façon de la remercier. J'ôtes ses habit de parias rayés noir et blanc et remet ma traditionelle Blouse blanche ainsi que mon Pantalon noir corbeau et de mon emblématique écharpe jaune. Je sors aussi Mon arme de prédilection, ma Lance Guillotine... Elle est superbe, ça faisait si longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de la manier ! Je l'assemble et pousse un soupir...

Je me retournes et tournant le dos aux deux autres Cabliens je me mets tranquillement en marche vers Oswin tout en lanchant à Takeshi et Kyoufu:

"Ne crevez pas mes chères Cobayes, le bonheur du maitre avant tout ! "


[ Voilà maintenant les marines peuvent poster comme les Membres de la cabales pour exprimer leurs sentiments, présentiments, inquiètude et surtout trouver leurs adversaires XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Lun 23 Nov 2009, 01:50

Spoiler:
 
Observant la troupe s'avançant vers la porte, Matador stressait comme peu souvent il lui arrivait de stresser.
En effet, il ne connaissait pas réellement les fidèles Takeshi et Kyoufu, et Faust malgré son ancienneté dans la Cabale était imprévisible. Ainsi tout un plan résidait sur trois individus incertains et pas fiables à 100%.
La porte du fort s'était ouverte sur la petite troupe. Tout semblait bien se passer pour l'instant.

- Allez mes chéris concentrez vous...L'Avenir de la Cabale dépend de cette mission.


Takeshi sembla discuter avec un officier marine puis ils passèrent, les portes du grand fort se refermant derrière eux.

* Ouf...Ils sont passés...*

Matador, rassuré, se retourna vers le géant assis paisiblement sur un tonneau.

- Bon Fil, on attends une ou deux minutes et on passe à l'assaut de la prison. On va péter les portes juste pour attirer l'attention mais on combattra sur la plage. Ok ?

Le gros géant répondit de sa voix caverneuse :

- Oui Prophète.

Matador sortit sa montre à gousset de sa porte. Les secondes qui suivirent parurent infinies, surtout qu'elles pouvaient bien être ses dernières. Bientôt il pourrai mourir sous le joug de plusieurs centaines de Marines enragés, bientôt il pourrai ne plus accomplir son rêve de voir toutes les femmes du monde. Il aurait tant aimé être ailleurs et ne pas faire ce combat, mais il avait un grand pouvoir, celui d'être prophète. Et un grand pouvoir exige de grandes responsabilités. Il devait assumer, qu'il en aille de sa mort soit. Pour la Cabale, encore mieux.
Comme Darion Morgraine l'avait jadis fait en donnant sa vie pour la survie d'un groupe.

Tic tac Tic Tac...

Deux minutes s'étaient écoulées. Ils devaient se trouver devant les cellules maintenant.
Se redressant, Matador modela un marteau en tissu solidifié et adressa un regard significatif au géant qui compris de suite.

Spoiler:
 

Corico, tel un taureau enragé sauta du bateau, un énorme marteau à la main. Derrière lui, le géant retomba avec une telle violence qu'un des bateaux chavira.
S'avançant la tête haute sur la plage, les deux hommes se tenaient côte à côte, le regard droit sur la porte.
La bombe était en marche, une bombe nucléaire.
Arrivant devant la porte lugubre, ils s'arrêtèrent. Celle-ci faisait presque la taille du géant et d'énormes renforcement métalliques étaient fixés dans les coins.



- Attends ici Backo, je m'en occupe.

S'avançant d'un pas réguliers et sûr, Matador s'approcha du bois et soulevant son marteau le plus haut possible, vers le soleil, s'apprêta à donner le plus gros de sa force dans le coup.

* Pour les femmes de ce monde...*

Rabattant l'énorme mastodonte de tissu solidifié sur le centre de la porte, le bois cria sous l'impact et vola en éclat. Les jointures sautant, les renforcements de tardèrent pas à leur tour à casser.

BOUM


Là où jadis il y avait une porte massive d'une douzaine de mètres, résidait un grand trou béant profitable à toutes intrusions.
L'alarme du fort résonna de suite et des bruits d'agitations se soulevèrent rapidement. Bientôt déjà, une centaine de soldats arrivèrent dans la cour face à l'entrée. D'autres encore arrivaient par les escaliers des murailles, d'autres sortaient des bâtiments fusils en main.

- Allez les gars en formation carrée ! Fusil en joug ! Ne laissez personne entrer !


Les premiers rangs frémissant de peur essayaient de voir qui avait pu dégommer si facilement une si grosse porte. Mais la fumée dégagée due à l'impact cachait l'entrée.
Le fusil tremblant un soldat s'écria :

- Droit d-devant...Y-Y-Y'a une ombre !

Dans la fumée se dissipant Matador se tenait droit, le sourire en coin, marteau sur l'épaule droite...

* Bon et bien je crois que tout notre petit monde est là !*


Dernière édition par El Matador le Dim 29 Nov 2009, 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Showl
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 268
Equipage : Sleeping Forest/Commando Falcon
Inscrit le : 16/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
488/500  (488/500)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Lun 23 Nov 2009, 22:35

Showl se trouvait dans une salle de gardes de la prison de Lijeg Kentel, quelque part sur Grand Line. Pourquoi se trouvait-il en ce moment ici même ? Tout simplement parce qu'un convoi important devait être livré et qu'il ne voulait pas manquer cela.

Après tout, les prisonniers qui allaient être incarcérés n'étaient autre que des membres de La Cabale. Une organisation défaite à Alabasta par l'équipage des Sword Of Justice ainsi que 500 marines et le colonel Moon Jigen maintenant promu au rang de Vice-Amiral. La prison allait donc être le centre d'attention de beaucoup de marines dont le sous-lieutenant du QG de la marine, MarinFord.

Il était assis dans un fauteuil au fond de la pièce en regardant les différents écrans sur lesquels on pouvait reconnaitre certaines parties de cet endroit. Elle était, certes, moins grande, moins prestigieuse et mon reconnue que Impel Down, elle n'en demeurait pas moins un lieu où l'on ne voudrait pas mettre les pieds. Ses jambes étaient croisées l'une sur l'autre comme ä son habitude. Ses katanas étaient posés à côté de lui à un peu plus d'un mètre. Le personnel de Lijeg Kentel était assez restreint puisqu'on ne dénombrait que dix-sept marines dans cette salle de gardes. Le personnel ne dépassait que de peu les 430 soldats dont deux cents se tenaient prêts à intervenir en cas d'attaque.

Ceux-ci étaient disséminés dans la prison à la manière des salles de garde. Pour garder les prisonniers ce nombre était à peine suffisant. Il ne savait pas quand elle recevrait de nouveaux effectifs, mais apparemmement ils nétaient pas prévus avant longtemps. Bien dommage, elle ne pourra pas augmenter en réputation pendant ce temps. Si elle avait été choisie pour abriter des membres de La Cabale c'était parce qu'elle était assez isolée et était donc difficile d'accès. Rien que pour cela, ce n'est sûrement pas le nombre d'effectif qui a joué en sa faveur. C'aurait d'ailleurs plutôt été le contraire, enfin bon.

L'heure n'était pas au devenir de cette prison, mais plutôt à ce colis exceptionnel qu'elle n'aurait plus avant très longtemps. L'escargophone de la salle sonna et un marine décrocha aussi rapidement que le lui permettait son minuscule bras. Selon les dires du marine, les bateaux venaient d'accoster sur la plage de l'ile. Ce n'était plus qu'une question de minutes avant que Faust ne soit sous les verrous.

Il demanda un visuel de l'extérieur de la prison, devant l'imposante porte. Tout de suite, un garde s'exécuta et il put avoir les images. Seulement une minute après, des marines arrivèrent à la porte escortant un homme. Néanmoins, quelque chose d'étrange émanait des deux marines, comme une sorte d'aura ténébreuse assoiffée de sang et de chair fraiche. Il fallait avouer que les marines attiraient les regards avec leur tenue. L'un avait un uniforme bien trop grand tandis que quelque chose semblait être caché sous le vêtement du deuxième.

Il était certain que ces personnages étaient louches et il décida dès lors de les espionner. S'il en croyait ce qu'il voyait les marines se dirigeaient bien vers la cellule indiquée par les gardes responsables de la porte. Mais, cela ne devait être qu'une diversion. Selon le plan qu'il prit dans la salle de garde, le couloir dans lequel ils marchaient conduisait lui aussi à la cellule de Oswin D. Janus, le dangereux chef de La Cabale.

Il essaya de chasser l'idée que ces personnes pouvaient être des imposteurs de sa tête, mais l'idée persistait et germait même dans son crâne. Plus pour avoir la conscience tranquille que pour autre chose, il continua à suivre les personnes discrètement. Il voulait être certain de se que son cerveau lui montrait.

Alors qu'ils arrivaient devant la cellule, l'alarme retentit et un flot de marines coururent en direction de l'endroit indiqué. Des personnes avaient littéralement détruit la porte d'entrée. il fût tenté d'y aller, mais il se reconcentra sur son objectif.

Dès que les marines postés dans le couloir furent partis, il comprit enfin ce qu'il se tramait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeda Hankai
Agent Néophyte
Agent Néophyte
avatar

Nbre de messages : 156
Equipage : Gouvernement Mondial
Inscrit le : 17/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Mar 24 Nov 2009, 23:38

La cabale, des criminels hautement surveillés, un groupe de personne vraiment dangereux, plus fou que Oroshi donc on pourrait croire qu'ils ont fini leur fin de week-end dans un hopital psychiatrique. Ils sont tous des criminels hautement dangereux, il fallait faire attenttion à ces drôles de personne, juste un moment de décontration et hop la tête coupée. Une secte avec deux membre ayant de grosse primes, le chef du groupes, Oswin D.Janus, un criminel dangereux avec une prime 115.000.000 et un membre de la secte, El matador, un criminel moins dangereux que son chef avec une prime 50.000.000. La plupart de la secte est en prison, Lijeg Kentel, une prison connu pour avoir des criminels moyennement dangereux. Là où devais aller Oroshi pour sa mission: Arréter la fuite de la cabale.

Oroshi fut convoqué dans la prison Lijeg Kentel pour surveillés la secte, il préparait quelque chose disait le chef de la prison, il s'était trop content d'être en prison. Oroshi prépara ces affaires pour le voyage, un bateau de la marine l'attendait au port du QG de la marine. Remplissant ces bombonnes de gaz au maximun, Il prit 3 briquet de plus si le combat persistait et prenait du temps. Portant sa longue veste noir, Il arranga et sorta de chez lui. Le temps étaiut vraiment moche, des nuages gris avait pris le controle du ciel... Quelle dommage, je ne serais pas dehors pour que vous me mouillez, un léger ricanement du démon s'échappa de sa bouche, ces dents blanches et pointu brillait de mille cieux. Son pas lent et dynamique, il regardait tout le monde avec un grand sourire, comme le disait mon grand-père " la banane jusqu'aux oreilles ". Un son aigu brusqua les enfants et les viellards, le tonnerre venait d'arriver, après ce son aigu, de léger gouttes s'écrasa sur le nez de l'homme-démon, la pluie l'avait mouillé, mon grand-père me disait " Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs ", Quelle phylosophe mon grand père, Cet homme était grand et avait un gros QI. Le grand-père d'Oroshi était le général de l'armée Démon, un grand général, le meilleure dans ce domaine, un des meilleures tacticien de l'île. Pensant à son grand-père, Il voulait gagner son premier combat pour son grand père, il allait s'y mettre à fond pour son grand-père, serrant son poing, il regarda le ciel, son grand-père avait été tué par un pirate. Prenant son bateau, Il entra dans une cabine, posa ces affaires et alla voir la mer. Commandant quelques matelot, il demanda de leur amener un verre de rhum pour le siroter en regardant la mer sous la pluie. Les matelos lui ramena rapidement le verre remplis de rhum et de glaçons. Il attrapa le verre et regarda les matelot travailler, commencer en tant que matelot c'est vraiment chiant. Buvant une gorgée, le rhum avait un assez bon gout, ce n'était pas de la haute gamme mais il avait une saveur sucrée et alcoolisé, ce qu'adorée Oroshi que son gosier brule. Pour la fin du voyage, Oroshi fit un grosse sieste. Il devait être en forme pour surveiller la prison avec tout ces gigolos qui devait être super fort.

Arrivant dans le port de la prison, Oroshi se réveilla à cause de cri de mouettes, s'habillant de sa tenue de combat, il prit le pont pour entrer dans la prison. il arriva dans à l'entrée, on lui balança une chaise et des clés. S'asseyant devant les cellules des membres de la cabale, il pionca pendant quelque minutes. Un grande explosion retentit dans toute la prison, Oroshi se réveilla en sursaut et coura vers l'entrée de la prison. Ce bombonnes se percutait lors des élançées, le combat allait être superbes. Arrivant devant l'entrée, un grand écran de fumée était devant lui et quelque débris se voyait per terre. Oroshi dit avec un ton assez content:


¤~> C'est quoi ce bordel !!!

Le briquet allumait, un combat allait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Sam 28 Nov 2009, 23:09

5 minutes aprés notre séparation... Je marchait tranquillement dans les étroits couloir de pierres de la prison. Ma lance-guillotine à la main je la faisais trainer le long de ma marche, ma tête à moitié baissé et un sourire prenant tous la place necessaire sur mon visage. Je chantonnait comme à mon habitude sur un sujet des plus spécial en attendant mon arrivé vers la cellule de La Cabale...

"Veux-tu ou ne veux-tu pas ceci pour être ta chanson ?
Ce n'est pas insurgé de chanter ensemble
Cet art est débile
Dans son joli squelette
Et je suis un singe avec
Un nom mal écrit
Je te placerai dans une boîte
Et j'emporterai ton coeur
Je te placerai dans une boîte
Et j'emporterai ton coeur
Je vais naître à nouveau

Je suis quelqu'un d'autre
Je suis quelqu'un de nouveau
Je suis quelqu'un de stupide tel que toi
Je suis quelqu'un d'autre
Je suis quelqu'un de nouveau
Je suis quelqu'un de stupide tel que toi

Veux-tu ou ne veux-tu pas prendre ce hit ?
Te fait-il te sentir tel que si tu étais une part de lui
Je te placerai dans une boîte
Et j'emporterai ton coeur
Je te placerai dans une boîte
Et j'emporterai ton coeur
Je vais naître à nouveau

La vallée des poupées est
La vallée de la mort
La vallée des poupées est
La vallée de la mort


Je vais naître à nouveau..."


Je relevais la tête et à ce moment là une explosion retentit. Matador avait dût passer à l'action... Hihihi soit je vais accélérer ma quête.

Je me mis alors à courir et levant telle le courreau d'un dieu mon arme je tranchait tous ce qui arrivait de cet étroit couloir. Je souriais encore davantage et tournant à droite et encore à droite à chaque croisement je tombai face à un garde... Hum, étrange. Ce dernier semblait assez surprit de me voir débarquer armé jusqu'au dent... En même temps j'étais un peu l'engrenage final de leur plan qui consistait à tous nous mettre sous les verroux, tous nous enfermer, telles de vulgaires animaux, Vous savez ce que je leur fait moi aux animaux ? Non, bien sur que non...

Je fixais le garde de mes deux yeux vert et le trancha net en lui sautant dessus je lui charpardais les clefs et me levais. L'endroit était plutôt animé. Il y avait toute la Cabale devant mes yeux mais aussi sous les verroux. Je balançais les clefs à travers la cellule, comme quand on donne à manger à des chiens. Je mes regardais tous. Il y avait Sasayaki, Un géant aux airs de robocop et le maitre accroché lamentablement au mur... Je m'exclamais:

"Bien le bonjour mon maître, Le plan de Matador a belle est bien fonctionné. Il m'a libéré avec l'aide de deux nouveaux que j'avais chargé de venir si il nous arrivaient malheur... Mais nous voilà enfin, prêt à riposter Maestro !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswin D. Janus
Doyen de la Cabale
Doyen de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 479
Equipage : Cabale.
Prime : 152. 000. 000
Inscrit le : 21/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
Fruit du Démon : Masque: fruit du parasite
Expérience:
260/1100  (260/1100)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Dim 29 Nov 2009, 14:26

http://www.youtube.com/watch?v=toi7r2zsRCM&feature=related

Alors que les deux prophètes ainsi que le doyen de la Cabale attendait calmement dans leur cellule, à l'heure prévu et au jour J, "ils" arrivèrent...L'immense porte de la prison s'ouvrit, faisant entendre un grincement que tous dans la prison pouvaient recevoir jusqu'aux oreilles.
Des nouveaux étaient entrés, c'est seulement en y réfléchissant quelques instants que Oswin comprit, le plan du prophète Matador était en marche, le jeu allait pouvoir commencer!

Des explosions retentirent, des soldats couraient dans tous les sens, que ce passait-il? Ce qui était sur c'est qu'il y avait une odeur de mort qui commençait a monté, après quelques minutes a écouté divers cries et impact de métaux, une chansonnette parvint jusqu'à la cellule de Oswin, une chanson bien morbide dont la voix faisait froid dans le dos, une seule personne pouvait correspondre à ce chant...Faust, intérieurement le Maestro souriait tel le monstre enchainé à qui on allait bientôt détacher les membres.

Et enfin, il arriva, le fidèle plus proche du titre de prophète de la Cabale, jetant les clés de la cellule aux deux prophètes, Faust prit alors la parole:


"Bien le bonjour mon maître, Le plan de Matador a belle est bien fonctionné. Il m'a libéré avec l'aide de deux nouveaux que j'avais chargé de venir si il nous arrivaient malheur... Mais nous voilà enfin, prêt à riposter Maestro !"


"Belle performance messieurs, sortez moi de là, trouvez moi un corps et Faust...Ne faites pas de quartier..."

*Qu'ils reçoivent le châtiment de dieu*


La rage et l'espoir vivaient dans le sang de Oswin qui se voyait déjà reprendre sa guerre là où il l'avait laisser...Alabasta n'est plus, mais il existe mille façons de gouverner un monde.
Et le masque avait tout son temps pour arriver à ses fins, d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Criminel Inattrapable
Criminel Inattrapable
avatar

Nbre de messages : 69
Prime : 68.000.000
Inscrit le : 13/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
56/100  (56/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
540/500  (540/500)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Dim 29 Nov 2009, 14:49

Terré au fond de sa cellule, Myst avait récupéré son énergie et de la plupart de ses blessures ne laissant que des traces de sang coagulé sur son corps et ses vêtements. Son masque ôté, sa vue en était troublée. Mais ses autres sens fonctionnaient à merveille et c'est avec stupeur et soulagement qu'il entendit les lourdes portes métalliques de la prison laisser place à de nouveaux venus. Qui étaient-ils ? Que comptaient-ils faire ? Le prophète avait déjà une petite idée de qui pouvaient être les intrus. Il était clair que la Cabale allait revenir sur le devant de la scène après tout ce temps passé en prison. Le monde n'attendait plus qu'eux.

Des explosions retentirent, les soldats hurlaient, leurs pas claquaient, les corps volaient. Les pertes marines devaient être énormes si les forces armées cabaliennes étaient en place. Bien sûr, on ne tardât pas à trouver la cellule du Maestro et ce fut Faust VII, tenant les clés, qui arriva pour libérer Oswin et ses deux supérieures. Les clés des cellules arrivèrent vers Myst. Ouvrant ses menottes, il ne fit pas de quartier. De son énorme main, il saisit les barreaux, les arrachant des pierres avec une facilité déconcertante tout en se tenant prêt pour la bataille.

Son arme improvisée dans une main, le masque dans l'autre, le semi-géant attrapa grâce à sa nouvelle arme le premier soldat qui passait par là. L'assommant d'un coup de butoir bien placé en pleine poire, il apposa Oswin sur le corps inerte du soldat avant de voir le maître prendre possession de son nouveau corps. Cette fois-ci, la bataille allait pouvoir commencer et la Cabale au grand complet se retrouvait ici pour, d'une main de fer dans un gant de velours, contrôler le monde.


« Allons-y. » lança Myst en direction de toutes les forces de la Cabale qui se trouvaient à ses côtés.

Sautant dans la mêlée de soldats qui se trouvait devant lui, le jeune homme commença son massacre. À l'aide de la paroi de la cellule, il faisait voler les têtes, détruisant tout sur son passage. Les soldats ne résistaient pas et leurs fusils petits calibres ne réussissaient pas à traverser la peau durcie du semi-géant qui avait hérité de cette enveloppe charnelle grâce à ses origines... gigantesques. Grâce à ça, il ne craignait en rien les petits fusils et les balles ricochaient contre lui ou lui créaient tout simplement une petite égratignure que le céleste ne sentait même pas.

D'un nouveau mouvement circulaire, il envoya les soldats voler un peu plus loin. Grâce à cela, il s'était libéré une voie vers le haut de la prison. Le couloir dégagé, les renforts pour tenter de garder plus en sécurité les Cabaliens avaient échoué. Maintenant dehors avec tous ses acolytes, Myst devenait une véritable machine à tuer capable du meilleur comme du pire pour arriver à ses fins : sortir d'ici.

Prenant les poussiéreux escaliers qui menaient à l'étage supérieur, Myst se plaqua contre le mur, descendant de quelques marches, en entendant le bruit des pas des soldats qui venaient vers lui. Se séparant de son arme fétiche qui lui avait servie jusqu'à maintenant, il envoya de toute sa force les barreaux vers les soldats qui descendaient. Surpris, aucun d'eux ne réussirent à éviter l'énorme masse volante qui se dirigeait vers eux, les mettant très rapidement hors d'état de nuire. Remontant vers les corps, les fusils volés, le géant commença sa course à travers les lignes ennemies, se servant des armes à feu habituellement utilisées à distance pour frapper tout ce qui bougeait.

Myst ne s'adaptait pas, les armes s'adaptaient à lui trouvant toujours une fonction qui lui était utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasayaki Chi
Fidèle de la Cabale
Fidèle de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 154
Equipage : cabale
Prime : 23.000.000
Inscrit le : 19/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
695/600  (695/600)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Dim 29 Nov 2009, 15:47

Depuis combien de temps Sasayaki et ses deux coéquipier était emprisonner ici ? Depuis combien de temps n'avait elle pas vu la lumière du jour ? Depuis combien temps les seul son qu'on pouvait entendre était les cries de désespoir des prisonnier ? Sasayaki n'en savait rien mais elle c'était étrangement habitué a cette vie, contrairement à Oswin ou Myst qui était eux impatient de sortir de se trou a rat la jeune fille elle s'occupait comme elle le pouvait. Oui la jeune prophète était doté d'une patience a toute épreuve et puis le faite d'avoir grandi dans une secte ne la dépaysait pas en étant dans une cellule. Mai il fallait admettre qu'entendre les grande porte d'acier puis des explosion et des cries de soldat donnait a la petite capricieuse de l'espoir. Espoir qui fut confirmer lorsque Faust se mit à chanter, la voie macabre de se fou ne pouvait que réconfortait et faire sourire les membres de la Cabale. Lorsqu'il arriva et donna les clefs aux prophète se fut une libération. Myst fut le premier a enlevait ses énormes chaîne pour ensuite sortir de cellule. L'alerte donnait par les gardes avait ameuter toute la marine qui s'approchait a grand pas vers nous.

Alors que Myst venait d'éclater les barreaux de la cellules pour ensuite se vengeait de ses jours de souffrances sur les marines et geôlier. Tels un barbare il donna un des corps assommé a Oswin pour ensuite commencer un véritable carnage. Sasayaki soupira en voyant se manque de classe et d'intelligence, ce géant n'était qu'un amat de muscle et de pulsion primaire a première vue. La jeune femme epousta ses vêtements tous taché de sang, elle s'approcha ensuite près des morts et posant ses mains sur leur visage elle aspira leur peau fraîche pour se reconstituer une belle et jeune peau. En quelques seconde la jeune fille n'avait plus aucune trace de sang sur son corps, les égratignure et le calvaire de la prison venait d'être effacé par l'absorption de la peau des cadavres. La jeune prophète s'étira ensuite et prenant deux fusil et deux pistolet qu'elle accrocha a l'aide des sangles qu'elle avait voler en même temps que les armes a feu. Ses deux pistolet sur la taille, le fusil sur le dos et l'autre en main la jeune fille sautilla tel une gamine qui flâner a travers la prison.

Elle fit un détour par la salle de garde ou elle tua de son fusil en main et de quelques bon coup de hakke tout les gardes pour récupérait les clefs. Elle sorti alors de la salle et se remit a flâner a travers la prison ouvrant chacune des cellules. ne fois qu'elle en eut marre elle attrapa un des prisonniers qu'elle venait juste de libérait, elle l'attrapa par la gorge et d'un grand sourire elle lui demanda d'ouvrir le restes des cellules pour elle. Tétanisait par se sourire démoniaque le prisonnier s'éxécuta et la jeune femme put retournait en direction de la sortie. Elle n'avait même pas besoin de s'occupait des gardes et marines qu'elle voyait car ils étaient bien trop occupé par l'évasion des centaines de prisonnier. Elle trautina encore quelque instant et montant les escalier elle se retrouva enfin devant les deux grandes portes en acier qu'elle avait traversé enchaîner. Maintenant elle était libre même si le spectacle de sang ne faisait que commencer ! La jeune fille eut alors un rire strident et de folie a travers toute la prison et elle dit alors:

ENFIN LIBRE !!!!!!

Enfin elle savait qu'elle avait encore du marine a tué mais elle voyait enfin depuis des jours la lueur du soleil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Dim 29 Nov 2009, 15:58


Tour des officiers, Prison de Lijeg Kentel, 8h46


Le directeur de la prison, en costume cravate, surplombait une énorme table ronde, où étaient assis tous les gardiens les plus hauts gradés de la prison. A droite de cette gigantesque table, il y avaient des postes de tirs fixés à différentes fenêtres de la tour, surplombant la cour de l'entrée principale.
L'alarme venait de retentir, la prison qui jadis était si paisible, et n'avait connu aucun débordements, était maintenant dans ses heures les plus graves.
L'homme à la cravate tapa du poings.

- Non Non NON ! Argh Comment est-ce possible ?! Qui les a laissé entrer ?! Cette prison était censé être la deuxième prison la plus sûre du monde ! ARRGH...!


Il balança un chaise sur un serviteur lui apportant un mouchoir. L'État-major s'était réunis dans un moment de panique. Jamais auparavant ils n'avaient eu à affronter cela, et il faut dire qu'ils n'étaient pas totalement préparés à une frappe de l'intérieur et de l'extérieur à la fois.

- Lieutenant Michael ! Lieutenant Craig Punch ! Capitaine Jorg ! Tous en-bas ! Allés zigouiller ces intrus à la portes ! Je veux que tous le monde écrase ces deux vermines qui se sont introduites ! Commandant Higor, allez sur la muraille ouest avec vos tireurs d'élites ! Quant à vous autre soldats de merde tirez sur les deux cons de notre poste de tir ! Immédiatement.

Le directeur de la prison était devenu plus rouge que sa cravate, suant comme un porc et s'essuyant avec un tas de mouchoirs secs. Les hommes se mirent en action et chacun se dirigea vers son unité, en bas de la tour. Les différents bataillons se dirigèrent vers la porte, d'où sortait la fumée. Les tireurs d'élites allèrent sur la muraille ouest, et le reste commencèrent à tirer de la tour des officiers. Le directeur sortit sa malle d'ustensiles de torture et se dirigea lui aussi vers le bas de la tour en criant :

- Mais où est-ce con de colonel Hiryuu Kenji qu'on m'avait-promis merdeeuuh !

***


Spoiler:
 

Sortant de la fumée marteau en main, Matador déambula chancelant devant les premières lignes de soldats. Ces derniers trop stressés ne purent attendre le "feu" de de leurs supérieurs, et tirèrent dans la fumée. Le catcheur de l'Amour sauta sur le côté et envoya son marteau à pleine vitesse sur les premières lignes qui tombèrent malheureusement comme de vulgaire cartes soufflées par le vent. Les balles fusèrent à droite, à gauche. Le prophète sortit son drap rouge pour se protéger en le solidifiant, et ainsi les balles s'écrasaient contre le drap sous les yeux ébahis des Marines présents. Roulant par terre, et sortant sa rapière, Corico trancha les tendons des Marines de secondes lignes puis se relevant il prit un Marine mort pour s'en servir de couverture pendant qu'il ramassait son marteau.
A ce moment, une énorme masse arriva à son tour par la porte. C'était Fil Backo le Géant, avide de violence. Sortant son glaive de gladiateur, il trancha les boulets de canons arrivant sur Matador, qui ne les avaient pas remarquer dans le combat. L'homme gigantesque et armuré donna un violent coup de glaive dans les fourmis marines se trouvant devant lui. Dans le ciel vert et paisible, de petits hommes bleus et avec casquette volait de manière poétique.
Des entrées sortaient toutes les 10 secondes des centaines de soldats comme si la prison en fabriquait à la chaîne. Les tirs sifflaient sous les oreilles du catcheur de la Cabale.

- Mais...Il y en a plus que 432 ! Il doit bien y en avoir des milliers là ! Mais pourquoi...

Une rangée avançait glorieusement en formation tortue. En leur centre se trouvait un homme avec des éperons de capitaine. Le plus haut gradé qu'il avait vu pour l'instant. Le capitaine marine criait à ses hommes des tas de plan codés incompréhensibles et les hommes sous sa direction s'exécutaient. Puis il cria :

- Je suis le capitaine Jorg crâne d'Acier ! Crains-moi vachette !

Matador ne se fit pas attendre et balança de toutes ses forces son marteau dans la gigantesque tour surplombant la cour. Sous le choc, la tour, qui était celle des Officiers, vacilla et tomba écrasant l'unité en formation tortue et mettant fin à la pauvre vie du Capitaine Jorg. Matador éclata de rire et continua à donner des coups de pieds autour de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Mar 01 Déc 2009, 11:09

Kenji avait été une nouvelle fois convoquer par les hautes instances. En recevant sa convocation par lettres Kenji soupira avant même de l'ouvrir se disant qu'il allait se retrouvait encore une fois au milieu d'un champs de bataille pour détruire un pays. Mais a la surprise général dans l'équipage les hautes instances avait convoqué les Sword pour s'occupait d'une mission non officiel. Préparait l'exécution de la Cabale voilà la mission des Sword qui leurs avait été confier. Kenji et son équipage se rendit donc à la prison de Lijeg Kentel ou allait être réuni tout les monstres de cette satané secte pour enfin disparaître. Le colonel n'était pas un extrémiste et pour lui l'exécution n'était pas le meilleur châtiment mais pour les membres de la Cabale le marine n'avait aucun regret ni aucune peine. Après tout attisé la flamme de la guerre mondial, soumettre des innocent voir même les tuer et tuer des centaines de soldats mériter bien la mort de plus c'était un soulagement pour le bretteur aux cheveux d'or qui n'aurait plus a craindre une évasion. Tout se préparait bien, l'estrade, les instrument de mort tout avancé avec un bon rythme et Kenji faisait un petit tour pour savoir comment cadrier le périmètre avec ses nakama.

Le colonel regarda l'heure, l'exécution avait lieu quelques heure après l'arrivée de Faust mais celui-ci n'était pas encore arrivait. C'est donc dans l'impatience que tout l'équipage avait fini leur travail et attendait maintenant la venu des condamné a mort. Ils passèrent au moins 30 minute avant d'entendre deux grande portes s'ouvrir, les portes qui venait de s'ouvrir était surement celle de l'entrée qui ouvrait les bras a Faust. Celui-ci ne savait même pas qu'il n'allait pas passé plus d'un jour dans cette prison car son exécution était proche comme celle de tout les membres de la Cabale d'ailleurs. Soudain a l'arrivée de Faust les geôlier et autre marine commencèrent à s'activer pour faire avancer l'exécution. Les membres de ses nakama voulurent eux aussi se dépêchait mais Kenji leur dit de laisser tombait car pour la marine une heure donnait et une heure a respectait a par en cas de force majeur donc même si ils étaient près 10h a l'avance les membres de la secte ne se ferait tuer cas l'heure donnait.

Kenji entendu alors des explosion puis des cries et enfin l'alerte, le capitaine des Sword of Justice demanda à 3 de ses nakama dallait directement à l'entrée empêchait tout combattant de la Cabale s'enfuir et aux autres de venir avec Kenji pour contenir les prisonniers qu'ils allaient surement faire évader. Comme l'avait préssentit le colonel ils avaient bien ouvert les cellules des prisonnier et c'est dans un chemin de cadavre marine que Kenji et 2 de ses hommes coururent pour charcuter du prisonnier! Sortant ses deux lames le bretteur aux cheveux d'or cria a plein poumon le nom de sa technique !


Guntai no Yaiba

La vitesse de ses coups divisèrent ses lames en dix a chaque enchaînement et sa pour les deux lames se qui créa une véritable avalanche de lame soulevant et projetant tout les prisonniers au passages. Les remettre dans leur cellule serait trop long et bien trop compliqué le mieux était de leur donnait des coups pour les faire dormir de force au moins deux bonne heures. C'est pour cela que toute les attaques du colonel aussi puissante était tels n'avait aucun cas assez de violence pour tuer les prisonnier mas ses attaques en avaient assez pour les assommé pendant les deux bonne heures ou allait se dérouler cette évasion ! Du moins c'est ce qu'il avait compris grâce aux gardes déjà vaincus ! Kenji soupira se disant qu'une fois de plus il se retrouverait en plein milieu d'un champ de bataille
Revenir en haut Aller en bas
Akira Brando
Adjudant
Adjudant
avatar

Nbre de messages : 10
Equipage : Sword of justice
Inscrit le : 24/11/2009

Feuille de personnage
Niveau:
32/100  (32/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
100/100  (100/100)
MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Mer 02 Déc 2009, 17:59

[color=darkred].:Les rues de cette villes étaient sombres par ce soir brumeux. De la vapeur s’échappait par intermittence régulière de sa bouche…Le souffle quelque peu saccadé, le jeune homme blond se hâtait de rentré chez lui. Le froid de la nuit traversait ses vêtements trop fins pour la saison et une fine couche d’eau s’était déposée sur son manteau noir. Ce soir encore, il avait endossé le rôle de la justice. Ce soir encore, une âme avait était vengé. Ce soir encore, il s’était un peu plus souillé.

Oui encore une fois il avait tué. Une femme. Une femme ignoble. Une de celle qui ne méritait pas de vivre, comme tous les autres qui avaient subit son courroux. Qui était cette femme ? Une jeune roturière, 20-25 ans pas plus, très belle, avec un charme ensorcelant, elle jetait son dévolu sur tous les hommes riches du coin et se faisait entretenir par eux.

Jusque là, rien à redire, si se n’est que cette femme n’était pas très regardante sur les bonnes conduites qu’une jeune fille se devrait de suivre.
Mais quand cette vipère avait mis au monde un enfant, un être si pur, si innocent et pourtant, cette sorcière avait tué la chaire de sa chaire, pour ne pas être encombré comme elle se plaisait à le penser. Un gosse l’aurait déranger dans ses affaires. Le jeune homme n’avait pu se retenir. Elle devait payer.
Son plan avait été simple, la suivre, se faire passé pour un homme fou d’amour pour elle, se laisser guider dans les rues sombres de la ville, et accomplir son dessin en peu de temps.

Oui, ces victimes commençaient à se faire de plus en plus nombreuses…Il n’aurait jamais pensé que le monde était si souillé mais visiblement, il ne connaissait pas encore tout des travers de l’être humain, celui qui se disait, le plus évolué, le plus civilisé de tout les êtres peuplant le Terre…Il avait comme un doute vis-à-vis de ses affirmations. Mais une chose était sûre pour lui, l’espèce humaine était bien la seule et l’unique a ressentir le besoin de faire du mal a ses congénères, la seul qui soit capable de cruauté et de monstruosité telles qu’il les avait vu.
Il était bien l’un des seul à se préoccuper de la déchéance du monde tel qu’il le voyait. Quand on retrouvait les corps de ses victimes, les badauds disaient qu’ils s’agissaient de l’œuvre d’un démon, mais eux contrairement a lui, ne connaissait pas toute la vérité…si ils savaient ! Que c'est l'oeuvre d'un adjudant de la marine qui ne faisait qu'accomplir des ordes.



Enfin il arriva dans la chaleur réconfortante de l'epsada, le soleil pointait à peine, alors que 8 heures sonnaient déjà. Une journée monotone a n’en pas douter s’annonçait.



Dans sa cuisine, il oubliait tout, la dépravation du monde, ses ennuies, tout lui semblait abstrait, quand il était là, enfermé dans la douce chaleur de son lieu de travail.

Akira rtu tord, cette journée devint celle ou les sword devait préparer l'execution de la cabale. Tout se passa bien jusqu'au moment une explosion et l'alerte retentit. Trois menbres du sword bloquer la porte pour empécher une évasion. alors que Akira Kenji et un autre menbre des sword attaquait des prisonnier. Akira stoppa sa course, leva sa jambe gauche dont sortis un petît canon.

Nice left leg CANNON!

Le petît boulet de canon qui sortit de la jambe gauche d'Akira, Cela causa un grand vide dans le camp ennemi, Ceux encore debout sont en état de choc en voyant la jambe robotique d'
Akira.



"Si on met K.o le chef, il seront aussi doux que des agneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ureï Zamzag
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 112
Equipage : Sword of justice
Inscrit le : 19/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
46/100  (46/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
15/500  (15/500)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Sam 05 Déc 2009, 21:38

Urëi venait de rejoindre les Swords, équipage de la marine qu'il avait rencontré sur l'île du futur, il savait que ses nakamas avaient de profonde conviction en se qui concernait la justice, Zamzag se contentait juste de faire respecter la loi car sans règle il n'est pas possible de vivre en harmonie. Mais il savait qu'en acceptant leur offre il aurait a combattre des ennemis plus puissant que d'ordinaire, il avait entendu parler d'un secte ou groupe religieux regroupant un nombre dangereux de fanatique dévoué a un seul gourou qu'été Owsin, Kenji lui avait dit qu'ils avaient réussi à les capturer non sans difficulté. Et maintenant ils devaient veiller a la bonne exécution des membres capturés, leurs membres qui d'ailleurs n'étaient pas au complet, car certain seraient apparement entrain de gambader a l'air libre, entrain de conspirer, menaçant la paix et la sérénité qui nous entoure. Mais jusque là tous se passer bien, la flotte chargé de livrer le sadique Faust étaient en marche 3 navires de la marine, la prison était gardé par plus de 400 hommes et pour finir les Swords et quelques autres officier étaient présent pour l'accueillir en bon et du forme, même si ses camarades essayer de le libéré ils seraient là pour leur expliqué se que veut dire "paix et amour".

Kenji avait ordonné d'attendre l'arrivé de Faust, Urëi attendait donc accompagné d'un petit nouveau avec qui il n'avait pas eu le temps de faire connaissance, il ne connaissait de lui que son nom et son grade: Adjudant Akira Brando, il faisait des bruit bizarre en marchant et cela duré un moment, Urëi s'avança donc vers lui et voulu lui faire remarqué qu'il grincé, certe une personne qui n'est pas huilé peut paraître dès plus suspecte mais le lui faire remarqué équivodré a passer pour un fou, d'un pas lent il se dirigea vers lui, mais un grondement se fit entendre, nous étions surpris de cette intervention, la cabale osez donc intervenir ! Kenji ordonna immédiatement que Urëi et Akira descende et empêche la cabale de progresser car Faust et les autres ne devaient pas retrouver leurs liberté, en soupirant Urëi pressa le pas derrières Kenji et Akira, ils descendirent donc les marches en courant, le bruit des fusillade et le son des sabres s'entrechoquant se faisait de plus en plus net, arrivé en bas des escalier les 3 nakamas enjambèrent les corps de marines tombé au combat, Kenji lança dans la volée un nombre impressionnant de lame d'air qui faucha tous les prisonnier qui se présentaient, Akira s'arrêta net et sur la surprise générale, tira un boulet de canon….qui sortit sa jambe, comme quoi, Urëi était loin d'avoir tous vu. Il se mit alors a sourire, sortit la pipe de sa poche, tassa le tabac et l'alluma, une balle perdu frôla son oreille, un prisonnier se jeta sur lui a corps perdu, Urëi l'évita et lui trancha délicatement la carotide, avec son éventail il se ventila et chargea:


-Trace

Les prisonnier était nombreux mais pour la plus part n'avaient pas d'armes a feu, se qui lui facilita la tache pour se faufiler parmi eux en les tailladant de toute parts. Au bout de la salle il vit que la porte avait était enfoncé mais aucune trace de Faust ni dans la pièce ni parmi les cadavres qui jonchaient le sol. Il se retourna alors vers Kenji qui lui fit un signe de la tête il comprit alors se qu'il devait faire. Zamzag prit alors les couloirs qui menait au autre détenu de la Cabale, tout en prenant en compte le fait qu'il pourrait les croisés, il augmenta alors sa vitesse.

-Walk Away

En deux seconde il prit appuie et se projeta a une vitesse ahurissante au travers du couloir, l'inconvénient c'est qu'il aurait du mal à s'arrêter. Après avoir parcourue des dizaines de couloir aucun signe des membres de la Cabale, Urëi commencé a se poser des question, quand allait il enfin pouvoir se reposer, fumer et boire tranquillement, il se perdit dans ses pensées, un mur le rappela a l'ordre, net il se stoppa, s'écrasant contre le mur, il passa a travers et se retrouva au sol avec un bon vieux mal de crâne. Zamzag se frotta la tête et fini par se relevé avec le sourire il ramassa sa pipe et la mis dans sa poche, de toute façon il l'avait finit. Après un instant d'hésitation il s'aperçut comme par miracle qu'une énorme porte était entrouverte, timidement il s'avança, et regarda discrètement dans la pièce c'était un spectacle impressionnant, une salle avec des pillier qui soutenaient le plafond qui lui-même était illuminé par de superbe lustre, cette lumière l'apaisa, il fini par s'adosser a l'un de ses pillier et resta un instant silencieux.

-Fuyez la cabale arrive on va tous mourir!!!

Sur ses quelques mots, bien de fois répétés Urëi jeta un coup d'œil au centre de la pièce et vit des marines, en petit groupe se faire joyeusement massacré par un individus des plus suspects, Urëi fit alors un grand sourire qui exprimé son contentement, il avez enfin trouvé celui qu'il cherché, Faust se trouvé là juste devant lui. Il sortit son éventail commença a se ventilé et s'avança vers lui en sautillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Ryuusuke
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 316
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 07/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon : Ryoku Ryoku No Mi
Expérience:
69/800  (69/800)
MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Dim 06 Déc 2009, 20:19

Ryu avait été à la fois très surpris et très impatient quand Kenji lui annonça qu'on allait enfin pouvoir mettre un terme à l'histoire de la Cabale. Secte qui depuis leur départ s'était imposé à leur but, faire régner la paix là où ils allaient. Coupables de crime contre l'humanité, le gouvernement avait demandé aux Espada d'aider pour l'exécution non-officielle de la Cabale. L'exécution devait avoir lieu après l'arrivée de Faust, le membre de la Cabale que Ryu connaissait le mieux, il avait toujours des comptes à régler avec lui. Depuis son premier voyage aux îles célestes, Ryu et Faust s'étaient montrés une rivalité sans limites et le sous-Lieutenant avait hâte de voir enfin ses comptes réglés. Il avait vraiment hâte de voir cette troupe de scélérat monter à l'échafaud et mourir comme des chiens, car oui pour la première fois de sa vie il se délecterai de la mort d'une personne.

Le jour était déjà bien avancé quand Faust arriva à la prison de Lijeg Kentel, Ryu avait eu alors un mouvement d'habitude, mettre ses gants pour être sur d'être prêt en cas d'imprévu. Faust et lui se regardèrent agressivement, pas étonnant, si il était là c'était car Ryu l'avait mis en prison après leur dernière confrontation à Alabasta. Ensuite des marines s'activèrent et emmenèrent disant que l'heure de l'exècution avait été avancée. Ryu s'avança donc vers le prisonnier pour le mener vers l'échafaud comme il en avait l'intention, cependant Kenji le retint par le T-shirt et lui fît non de la tête. C'est vrai qu'on aurait été avertit si l'heure avait été avancée, tout cela n'avait aucun sens. Mais quelques secondes plus tard il y eu des explosions et un flot de prisonniers arriva alors pour s'enfuir, Faust disparu du champ de vision de Ryu et celui-ci lui couru après à travers la prison!

Que ce passait-il donc? Ryu n'en savait rien. Mais il était sur d'une chose, Faust ne s'échapperait pas tant qu'il serait là!


PS: désolé mais bon j'ai pas pu faire mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Mar 08 Déc 2009, 01:17

Spoiler:
 
La cour principale était jonchée de marines morts, ou gisant presque mort. Au milieu de la cour, des combats intenses : Au centre d'une dizaine de marines sabres au poing, se trouvait celui que l'on surnommait le Buffalo King, le Dieu de l'Amour, El Matador, qui exécutait depuis bientôt une heure des pirouettes en tout genre pour éviter le plus d'attaques ennemies et pour faire le plus de dégâts possible; quelques mètres plus loin, le géant Fil Backo l'épaulait en balayant les troupes venant des flancs.
Ainsi ils étaient deux, deux contre une multitude et pour l'instant ils tenaient bon.

Tournant dans les airs avec une vitesse folle, Matador ne cessait de modéliser différentes armes tranchantes en tissu qu'il balançait sur les ennemis. Il avait déjà quelques blessures, mais superficielles à vrai dire. Son armure de tissu maniée avec excellence, il parvenait à contrer chaque attaques, chaque petites balles ricochant sur ses vêtements.
Après s'être débarrassé d'un groupe encombrant son chemin à l'aide de son marteau, il tomba né à né sur sur trois bataillons bien formés et parallèles. A chacun de leur tête se trouvaient trois gradés marines. Chacun avait l'air aussi bête que l'autre et ne semblait se surpasser en puissance, à part celui de tout à gauche qui portait une moustache d'une longueur ridicule, et qui par conséquent ne présageait rien de bon sur sa puissance.
Le premier s'essuyant les habits poussiéreux qu'il portait, haussa la voix, la main posée sur son cœur.

Spoiler:
 

- Prophète Matador ? C'est bien cela ? Nous sommes parmi les plus hauts gradés des gardiens résidents de cette prison. Je suis le lieutenant Michael et je poursuivrai l'infamie tel le Preux chevalier du peuple ? Mouaahh !

Il envoya un baiser dans l'air. Ridicule. Puis le second, à la touffe de cheveux affreusement coiffée et dont ses mains s'ornaient de sorte de gants de boxe, toussota et s'exprima à son tour :

- Myooooo ! Salut Toi ! Ta prime est de 50 000 000 de berrys, n'est-ce pas ? Myoooo ! Il se trouve que j'ai besoin d'argent....Myoooo ! Lieutenant Craig Punch ! Je vais te montrer l'Art de la boxe Maritime ! Myoooo !

Matador regarda en l'air en préparant des boulettes de tissu qu'il commença à mâcher dans sa bouche. Le troisième, le moustachu, parla à son tour :

- Boui, bon , bah Cabalien, je suis gardien de cette prison depuis 32 ans. Et ce n'est pas toi qui va me détruire mon emploi...La puissance du clan Moustache est avec moi...Abandonne, conseil du Capitaine Jorg...

Les trois se positionnèrent parés au combat, lance de chevalier en avant, gants de boxe, moustache. Derrière, les supporters-soldats de la marine vociféraient et annonçaient une proche victoire de l'équipe marine.
Matador désigna les trois sous-officiers devant lui et forma un cœur avec ses doigts. Puis il cracha les tissus solidifié à travers le cœur formé.

Tissue Bullets


Une marée de balle fusa sur les bataillons. Les trois gradés se retirèrent de justesse, mais ce ne fut pas le cas des supporters-soldats de la marine qui tombèrent sous la pluie de balles.
Corico regarda les trois rescapés :

- Pas mal...De bons réflexes mes amours...

Il sortit sa rapière et s'apprêta à charger, mais au denier moment une balle fusa et vint se loger dans son épaule droite. Tournant la tête rapidement, il chercha d'où cette balle avait pu provenir et atteindre son épaule si parfaite. A 500 mètres, un petit bataillon de tireurs d'élite était posté sur la muraille. A sa tête, un homme au manteau d'officier, flottant au vent, un colt d'or à la main. De la fumée s'en échappait.

* Oooh...C'est donc lui qui vient de tirer...avec cette arme, et d'une aussi grande distance ? Quel bon tireur...Je commence à être mal entouré là...*


- Hey, Backo ! Va occuper les tireurs là-haut, j'ai du travail là. Merci mon chou.


L'énorme géant sortit une chaîne gigantesque et alla s'opposer au tireurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   Mer 23 Déc 2009, 22:45

Le géant sautant dans les airs, les balles ricochant sur lui et l'effleurant à peine, les tireurs eurent à peine le temps de comprendre que la masse leur arrivant dessus allait les écraser, que Backo rasa tout le dessus de la muraille de sa chaîne. Le commandant marine au colt d'or bondit, évitant de peu l'énorme chaîne. Faisant une vrille sur lui même, il sauta sur l'épaule du géant tout en lui tirant sur la peau, mais ce qui était parfaitement inutile. Le seul problème s'imposant était que Backo ne voyait plus le petit marine car il se trouvait maintenant sur lui. Tentant vainement de se secouer pour le faire tomber, de donner des coups d'épées dans l'air, il finit par se jeter par terre de tout ses forces.
Sous l'impact le petit commandant marine fut enfin projeté mais eut tout de même le réflexe de lancer un grappin autour du bras du géant. Backo s'en servit pour le ramener à lui et lui donner un énorme coup de poing. Meurtrit mais pas encore K.O., le marine au colt jeta son arme fétiche en or à terre et sortit trois énormes tubes qu'il assembla rapidement. L'homme en réalité était l'inventeur magique du bazooka portatif, et il faisait là une démonstration de sa dernière invention. Bazooka à l'épaule, il déclencha le tir et une énorme roquette fonça droit dans l'estomac du géant. Backo n'ayant pas prévu le coup, ne put se protéger de l'impact et la roquette explosa sur son nombril, lui entaillant gravement la peau.

Spoiler:
 

- AAAAAARRGGHHH....

Matador qui était entrain de se battre tourna la tête d'un regard affolé. Il avait déjà mis à terre le pauvre capitaine Jorg d'un coup de masse en tissu et s'apprêtait à tomber les deux autres officiers.

- Fil Backo !!!!! Noooonnnn !!!...

Se ruant à travers la forêt de jambes marines, il arriva près du géant se tenant encore debout par l'intermédiaire de son épée.

- Merdeee....Ce gars au colt...J'avais pas prévu....


Matador ne savait plus quoi faire en voyant ce grand homme mourant à petit feu. Regardant le géant les yeux presque en larmes, ce dernier lui adressa un regard, un sourire et puis lui dit :

- C'est un bon jour pour mourir...Mon coeur s'envole comme un aigle et rejoins les miens...Matador occupe toi de ces deux lieutenant là-bas...termine ton combat...Ne t'occupes pas de moi...


- Compris Backo...La Cabale te remercie..Toi et les tiens...


Puis le prophète fonça, plus enragé que jamais, sur les deux lieutenant apeurés.
Ses larmes coulaient mais il n'osait regarder derrière lui pour voir le grand homme et ce qu'il allait faire. Il redoutait le pire.

Touchant du bout des doigts les deux costumes des deux lieutenants, il put faire agir la Nature : le courant froid parcouru ses doigts et passa dans le tissu. En quelques secondes les deux Marines, complètement angoissés, ne purent plus bouger.

- Mais...mais...Je ne peux plus rien bouger...Que nous as tu fait démon ?!


- Moi aussi aaaahhhh....Myyyooooh !!!

Le regard malicieux, Matador leur enfonça deux énorme pique de tissu dans la nuque, ce qui les tua instantanément.

- C'est mon attaque ultime mes jolis...On ne peut y réchapper...


BOOUUMMM


Matador se releva soudainement et vit la chose la plus horrible de sa vie : Son ami Backo, le grand guerrier Géant, s'était fait sauter avec le commandant au colt d'or.

- NOOOONNNN FIIILLL


Corico couru vers les flammes et la poussière et s'agenouilla à terre, désemparé. Regardant autour de lui, il vit le désastre qui c'était passé toute cette matinée. Il n'y avait maintenant plus de marines, mais justes des milliers de corps entassés partout. Et peut-être à l'intérieur aussi dans les prisons...D'ailleurs comment-le sauvetage s'était déroulé ? Il ne voyait toujours pas ses compagnons revenir. Oswin, Myst, Sasayaki, Kyoufu, Faust, Takeshi...La grande famille...

Une porte en acier grinça et sortant comme si de rien n'était, un homme de taille moyenne cheveux blonds, et sabres en mains se dirigea vers lui. Un Marine, et par n'importe lequel. Matador connaissait cet homme, sa blondeur...Les sabres...Il avait déjà vu cet homme...A Alabasta...

- C'est lui le responsable de tout..Le colonel Hiryuu..Kenji...Ennemi juré de la Cabale...

Se relevant d'un bond et reboutonnant son chemisier, il s'avança vers l'homme.

- Mmmmmh....Je vous connais mon chou...Vous vous promenez ? Vous savez, les temps ne sont pas à la promenade...

Corico fit la révérence.


Matador : +50xp
Faust : +30xp
Takeshi, Kyoufu, Dark, Oroshi, Oswin, Myst, Sasayaki, Kenji, Akira & Ureï : +20xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Cabale est de retour ! Un stratagème fin et efficace...(Pv Cabale, Marine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Nulle part ailleurs :: Lijeg Kentel-
Sauter vers: