Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ventura L. Lorenzo
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 79
Inscrit le : 06/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
29/100  (29/100)
Fruit du Démon : Kanjou kanjou no mi: Fruit de l'empathie.
Expérience:
470/500  (470/500)
MessageSujet: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Mar 08 Déc 2009, 23:42

[HRP : Ceci est un sujet de rencontre/ballade pour apprendre à se connaître un peu mieux. L’action se déroule dans et après le bar de la fiesta et juste avant la rencontre avec Ankh le révolutionnaire. Les Ryuus Shuiro qui veulent participer répondent à la suite. Je demanderais juste à ceux qui ne le souhaitent pas de m’envoyer un MP que l’on n’attende pas dans le vent….nooooon n’envoyez pas tous ce MP^^]

VIVA LA FIESTA


La fête battait son plein. Lorenzo, tantôt la face contre la table, tantôt la tête relevée, regard dans le vague, tentait tant bien que mal de profiter du spectacle offert par ses nouveaux compagnons. Papa disait souvent que c’est dans la fête que l’on connaissait réellement le caractère des gens et le gamin ne voulait pas rater une miette de ce que proposaient ceux avec qui il serait probablement amené à voyager pendant un bout de temps. Bon, il faut bien l’avouer, papa disait aussi que pour bien apprécier ces moments là, il s’avérait judicieux d’être le plus lucide possible afin d’optimiser l’observation. Or, il faut bien le dire, le mot lucidité n’était plus en cet instant qu’une simple option dans le vocabulaire du môme et c’est ainsi que la vision de ce qui suivit fût des plus troublée, son audition ayant également tendance à lui jouer des tours en déformants les sons qui parvenaient jusqu’à ses oreilles pour en ressortir des bribes de phrases la plupart du temps totalement incompréhensibles.

Sa tête tournait de plus en plus et bien qu’il ait une petite idée de ce qui l’attendait s’il continuait à boire, cela ne l’empêchait aucunement de s’enfiler quelques fonds de verres supplémentaires. Les paupières lourdes, il se releva comme il put en s’appuyant sur le rebord de la table qu’il repoussa d’un geste lent et lourd. Enfin debout bien que titubant, il écarta les bras pour maintenir un semblant d’équilibre que son statut de bipède rendait actuellement difficile. Lorsqu’il parvenait ne serait ce qu’une seconde à se tenir immobile il levait les bras au ciel en signe de victoire, un sourire lunaire accroché à la fierté d’un visage livide, avant de remettre les deux membres équilibrants à la perpendiculaire afin d’éviter une chute précoce.


Il en aurait presque oublié les questions qu’il avait posées quelques temps auparavant. A vrai dire il ne savait pas bien si les autres avaient répondus ou pas au final et avaient bien du mal à rester concentré. Allez savoir pourquoi, à cet instant il aurait donné cher pour être un animal…un rat pourquoi pas ; posséder un centre de gravité au plus près du sol et pouvoir s’aider de quatre membres pour garder un semblant de contenance. Tiens, d’ailleurs, en parlant de rat, il devenait quoi Darius ? Dans un effort qu’il jugea surhumain, il posa une main sur la table pour s’en servir de tuteur provisoire, plaça la seconde autour de son menton, d’une moue égarée, puis il balaya la salle de ce regard opaque et vide de sens propre au soulard qui croit maîtriser tout ce qui se passe tout en étant complètement à côté de la plaque. Mais si vous savez bien, cet état bien particulier qui nous laisse végéter pile à la frontière entre le monde réel et le pays merveilleux des hallucinations et autres messages subliminaux. Bref, le fait est que lorsqu’il tomba sur Darius son cœur se souleva. En effet, devant lui, il n’y avait pas un Darius mais deux qui sautaient de table en table, s’agrippant aux cheveux de Lucy pour se balancer en lançant de petits cris tel un tarzan sur sa liane, sautillant sur la table face à Prime en lui montrant ses deux incisives de rongeur comme pour lui aussi le défier dans un concours de dentition, se servant du bras de Jao comme d’un toboggan pour aller sauter ensuite sur les genoux du pistolero dont le nom restait encore un mystère…comme le garçon lui-même d’ailleurs. Pour conclure leur farandole, le duo de Darius qui curieusement semblait ne jamais se séparer, se regroupa sur le sommet du crâne du type aux pinceaux et c’est là que Lorenzo se rappela et extériorisa d’une voix mal maîtrisée:

-Wooooaaahhhh…trop fort Picasso kun…hip…c’est vraiment sympa d’avoir fabriqué des copains pour Darius…ah ah ah…hip…déjà qu’il était drôle tout seul, mais à deux c’est le top…hip…

Mais la surprise ne s’arrêtait pas là. Essayant d’élargir son champ de vision au-delà de Darius, il s’aperçut rapidement que le Kukabara en avait apparemment profité pour faire des copies de chaque personne présente et le visage du gamin alterna les expressions en passant de l’un à l’autre de ses nouveaux camardes. D’abord émerveillé :

-…ooooooohhhhhhh…mais…mais…toi aussi t’es deux Picasso kun…hip...

Puis les yeux sortant de leurs orbites, un cri d’effroi accompagnant la moue :

-…AAAAAAAAAAAAHHHHHHH….sado neesan…toi aussi…ça veut dire deux fois plus de baffes…hip...

La mine boudeuse :

-…hmpf…c’est pas du jeu ça chico-san…si tu t’transformes maint’nant ça t’feras quatre dents…faut que je trouve deux autres baguettes à me mettre dans la bouche moi aussi…hip...

Amusé, tout en se rappelant la remarque précédente de Jao quand aux conventions sur les suffixes, conventions auxquelles il avait toujours eut du mal à adhérer…mais puisque l’autre semblait y tenir :

-…ah ah ah…Dom juan kun…euh Dom Juan kunsan plutôt…maintenant on peut essayer de brûler une allumette sur ton double pour voir c’que ça donne...hip...

Et enfin sur ses gardes, mimant une peur amusée, s’abaissant légèrement en plaçant les mains sur sa tête comme pour se protéger :

-… oulalala…pistolet-kun il a quatre pistolets maintenant…te fâches pas hein, Darius plaisantait tout à l'heure...il est gentil sinon...hip...

Attrapant un nouveau verre, il le vida d'un trait. Ce fût le verre de trop puisqu’après l’avoir laissé tombé sur le sol, il vacilla quelques secondes d’avant en arrière puis s’effondra vers l’avant. Il tenta bien de se rattraper à Lucy, juste devant lui, mais pas de bol c’est celle qu’il croyait être son double qu’il essaya d’agripper. La tentative, forcément infructueuse, l’amena à s’étaler sur le sol, aux pieds de Shin, sur les chaussures duquel il vomit allègrement avant de filer pour de bon vers le pays des songes enfantins.

Bien plus tard, lorsqu’il rouvrit enfin un œil, le capitaine pirate semblait introuvable et le reste du bar était endormi. Aucune envie de rester seul, pas drôle du tout. Posant les mains en porte voix sur son visage, la bouche pâteuse, il hurla :

-…TOUT L’MONDE DEBOUT…C’EST LA MARINE QUI VOUS PARLE…VOUS ETES TOUS EN ETAT D'ARRESTATION…

Et non! Il n’avait pas trouvé d’idée plus stupide pour s’attirer des ennuis et accessoirement les foudres de ses nouveaux camarades.


Dernière édition par Ventura L. Lorenzo le Jeu 10 Déc 2009, 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartfilia Lucy
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 100
Equipage : Ryuu Shuiro Pirate
Inscrit le : 25/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
30/100  (30/100)
Fruit du Démon : Eki Eki no Mi - Fruit des Liquides
Expérience:
610/500  (610/500)
MessageSujet: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Suiro] Des liens se tissent.   Mer 09 Déc 2009, 15:08



La fête battait son plein dans la modeste petite auberge dégotée par Prime, et la petite bande de pirates nouvellement formée faisait un raffut de tout les diables, riant, chantant et vidant la cave du patron, qui d’ailleurs, souriait allègrement en songeant à tout les Berrys que cette petite beuverie allait lui rapporter. De leur côté, les pirates se laissaient aller aux bienfaits de l’alcool, et un léger état second embuait progressivement le cerveau de la douce Lucy. La jeune femme se laissait également aller, et enchaînait verres sur verres, après avoir défiée le garçon aux pistolets, qui se nommait Hietsu, dans un concours de beuverie. Les deux pirates tenaient chacun remarquablement bien l’alcool et buvaient sans limites. La Heartfilia en était déjà à sa huitième chope, tandis que l’autre finissait sa neuvième. Mais la navigatrice n’avait pas dit son denier mot, et bien que ses joues soient excessivement colorées de rouge, elle continuait de boire.

En revanche, un qui ne tenait pas bien l’alcool, c’était Lorenzo. Du haut de ses douze ans, il avait un peu de mal à suivre le rythme, même si il ne se gênait pas pour déguster tout les fonds de verres qui passaient à sa portée. Lucy s’était contentée de le mettre en garde, mais elle n’avait pas eut le cœur de l’empêcher de profiter de la fête. Après tout, lui aussi était un pirate et il vivait les mêmes aventures qu’elle. D’autant que vu ce qu’il lui avait raconté sur sa mère, cette femme marine ne devait pas être un cadeau tout les jours. Enfin, tout de même songea-t-elle, il tirait une tête bizarre. En effet, il la fixait, alors qu’elle s’amusait à grattouiller le ventre de Darius et que le petit rat s’amusait à se suspendre à ses cheveux, avec un air de soulard dérangeant. Elle finit sa chope et commanda la suivante, ne voulant surtout pas perdre face à Hietsu malgré les prévenances de Jao, et alors qu’elle attendait son rhum, elle se pencha vers son ami.


- Eh Lorenzo … T’es sûr que ça va ? Tu m’inquiètes un peu là.

Mais le jeune garçon enchaîna aussitôt, s’extasiant des copies que venait de créer Shin. La navigatrice haussa un sourcil et fit la moue. Quels doubles ? Shin était actuellement en train de rire et de participer à la fête, assit aux côtés de Prime. Elle ne comprenait plus rien. Se penchant sur la table, elle posa sa main sur le front de Lorenzo et compara avec sa propre température.

- Ah ouais, tu vas avoir une belle gueule de bois demain matin. Tu ferais mieux d’aller dans la chambre pour te reposer.

Sur ce, le gamin se leva, chancela et tenta de s’agripper vraisemblablement à elle, mais il la manqua de vingt bons centimètres, s’écroulant au sol devant Shin. La jeune femme soupira, les poings sur les hanches et se leva à son tour, Darius sautant aussitôt sur son épaule puisque son maître était momentanément indisponible. Lucy attrapa Lorenzo par le col et se tourna vers le reste de la table.

- Bon ben je le monte dans sa chambre et je vais allez me coucher aussi. On verra la suite demain. Bonne nuit les gars. Allez Darius, on va allez mettre cet ivrogne au lit, ajouta-t-elle à l’intention du rongeur, qui approuva vigoureusement.

Quelques minutes plus tard, Lorenzo ronflait dans son lit comme un bien heureux et Darius vint se rouler en boule sur l’oreiller voisin. Accordant une dernière caresse au rat, Lucy sortit rejoindre sa chambre, souriant tendrement devant le spectacle du jeune garçon endormi. Elle se conduisait vraiment comme une grande sœur avec lui, et s’était largement attaché à ce gamin turbulent et bavard. Baillant à s’en décrocher la mâchoire, Lucy rejoignit sa propre chambre et un quart d’heure plus tard, elle partait à son tour pour le pays des songes.


-…TOUT L’MONDE DEBOUT…C’EST LA MARINE QUI VOUS PARLE…VOUS ETES TOUS EN ETAT D'ARRESTATION…

Se réveillant en sursaut, Lucy hurla, paniquée et s'agitant dans tout les sens.

- Oh mon dieu ! Qu’est-ce qu’on va faire ?! Qu’est-ce qu’on a faire ?!

Elle sauta hors de son lit et ouvrit la porte, mais s’arrêta brusquement. Cette voix... Une veine gonflée à bloc apparut sur son front, tandis qu’elle se dirigeait vers la porte de la chambre de Lorenzo. D’un coup de pied bien placé, elle défonça la porte pour trouver ce sale gosse en train d’hurler à tout va. Les cheveux en batailles, la nuisette plissée et le crâne légèrement douloureux à cause des neuf chopes d’hier soir… Lucy Heartfilia était d’une humeur massacrante. Sans hésiter, elle écrasa son poing sur le crâne du pauvre enfant et lui hurla dessus, véritablement furieuse.

- Non mais ça va pas bien là-dedans ?! T’es malade ?! Ne me refais plus jamais ça, j’ai faillis avoir une crise cardiaque ! Bon dieu, tu es peut-être pas au courant, mais après la fête d’hier soir, les gens normaux dorment !

Le regardant d’un air mauvais, elle choisie de se calmer et soupira, se massant les tempes. Finalement, comme elle ne pouvait jamais rester en colère contre lui plus de cinq minutes, elle reprit plus doucement.

- Bon, laisses moi deux secondes pour m’habiller, et on va aller prendre le petit-déj en bas. Ensuite, il faudrait pas oublier que le Shooting Star est amarré ici, et j’ai pas confiance en tout ces pirate de deux de QI. Donc faudra allez vérifier que tout va bien pour le navire.

Sortant ensuite de la chambre, la jeune fille partit passer des vêtements propres, avant de retourner au bar avec Lorenzo et Darius pour prendre le petit déjeuner.




Dernière édition par Heartfilia Lucy le Dim 20 Déc 2009, 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s587.photobucket.com/albums/ss311/Suchi-Sama/
Kukabara Shin
Capitaine des Ryuu Shuiro
Capitaine des Ryuu Shuiro
avatar

Nbre de messages : 186
Inscrit le : 22/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
53/100  (53/100)
Fruit du Démon : Fude Fude no Mi (Fruit du pinceau)
Expérience:
450/500  (450/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Ven 11 Déc 2009, 16:04

Georg invita les pirates à se regrouper dans une taverne qu'il avait croisé plus tôt afin de parler autour d'une bonne tournée d'alcool, mais très vite cette simple tourner se transforma en grande fête, tous buvaient jusqu'à plus soif, le tavernier n'en revenait pas en un jour il était en train d'écouler tout son stock d'alcool et pas seulement de rhum, il ne restait bientôt plus rien dans ses réserve et il fut bien obligé d'aller à la rencontre de ses confrères afin de se réapprovisionner, il ne fallait pas décevoir ses clients, qui il fallait le dire payait bien et au bon moment. Voyant que le tavernier allait sortir de son établissement, Shin le rejoint et lui donna de quoi inviter aussi quelques artisans à la fête. Shin venait de lui donner de l'argent afin qu'il puisse apporter avec lui quand il reviendra de la nourriture, beaucoup de nourriture, il y avait de quoi payer de la nourriture pour un géant, mais cela importait peu, avec l'alcool qu'il avait bu il ne fessait pas la différence entre l'estomac de cinq personnes et un géant. Une fois le tavernier parti, Shin retourna à ses occupations : l'alcool. Il en avait même oublié de demander à ses compagnons de fête s'ils étaient d'accord pour rejoindre son équipage et ainsi voguer tous ensemble sur les mers du globe. Se jetant à coeur joie sur le dernier baril d'alcool qui restait Shin se mit à boire sans aucune modération et sans partage, le dernier baril était aussi précieux qu'un trésor pour lui et il n'allait pas donner une goutte de ce précieux nectar aux autres. Le jeune prince n'était pas prêt à partager son baril, mais se stoppa afin de mettre un peu plus d'ambiance dans cette taverne déjà bien ambiancé, se mettant debout sur le baril, Shin se mit à dessiner un groupe de plusieurs personnes armés d'instrument de musique. Shin venait de dessiner un orchestre de musique, ils allaient jouer tout au long de la nuit pour le bon plaisir des pirates. Une fois matérialisé le groupe monta sur l'estrade et commença à jouer, maintenant on pouvait dire que la fiesta des donner par les pirates était parfait, de l'alcool à flot, de bons amis, de la musique entrainante, tout pour faire la meilleure des soirées.

Très vite l'alcool monta à la tête du plus jeune d'entre eux, il s'agissait du garçon avec le rat, il n'avait pas vraiment la trempe d'un pirate, mais il n'était jamais trop tôt pour être pirate et ses talents de tireur d'élite fessait de lui un compagnon indispensable pour la route, mais question alcool il était le plus faible, il n'arrivait pas à tenir l'alcool comme un grand, mais il était jeune et cela pouvait se comprendre, mais alors pourquoi n'avait-il pas demander de boire un jus de fruit, où une limonade, une boisson qui conviendrait à un jeune de son âge quoi. Le tavernier fit de nouveau son apparition et apporta de quoi ravitailler les pirates qui commençait à avoir le gosier un peu assécher, de plus il était accompagné d'un traiteur et de son apprenti qui entrèrent avec de quoi manger, pour manger les pirates avaient maintenant de quoi manger jusqu'à se faire péter la pense, le nombre de plat et d'animaux que contenait ces plats étaient impressionnant : porc, dinde, biche, boeuf, zèbre, buffle, cheval et encore bien d'autres créature étrange, même les plantes qu'ils apportèrent étaient comestibles. Shin devait être le premier à se jeter sur la nourriture et attaque en premier le porc qui semblait le narguer avec sa sauce tropicale, le porc était si bon que le capitaine bavait sur lui à chaque bouffer de se met délicieux. Arrosant son estomac avec le porc et le rhum, Shin n'avait même plus d'intérêt pour ses compagnons et ne remarqua pas quelques personnes qui s'étaient joint à leur fiesta et avaient apporté avec eux quelques barils d'alcool en plus. Il ne restait plus que des os du porc que le capitaine se chargea de manger, il ne restait plus rien de ce pauvre porc, pas un centimètre de viande où de peau il ne laissa aucune chance à ses compagnons de goutter ce met. Une fois terminé, l'alcool monta aussi à la tête du capitaine qui se retrouvait presque dans le même état que son compagnon Lorenzo, il se mit à dessiner chacune des personnes présentes dans la taverne afin de réaliser des clones et se vantait ensuite des excélents doubles qu'il avait réussi à faire et que personne d'autre à part lui n'était capable de faire, vraiment il était trop fort.

Le jeune prince avait trop bu et commençait à faire la discussion au meuble de la taverne, essayant de convaincre table et chaise d'entrer dans son équipage afin de le servir, il esquivait les humains afin de parler aux meubles et leur donnant même les noms de ses compagnons et c'est ainsi qu'il appela Georg Prime une chaise à bascule qui se trouvait dans un piteux état, il appela pistoléro une bouteille de rhum vide et Jao une commode qui se trouvait de l'autre côté du comptoir du tavernier. Maintenant son équipage était formé avec des meubles en bois et Shin était prêt à naviguer et faire de son équipage de meuble le plus fort des mers. Au même moment le jeune Lorenzo vit lui parler afin de le remercier des doubles parfaits qu'il venait de faire, mais Shin n'entendait plus rien, il était encore dans son délire de recruter des meubles pour rejoindre ses rangs. Mais quand le jeune garçon trouva bon de se poser sur la tête de son capitaine Shin dans son délire pensa qu'il s'agissait d'un fantôme qui lui poursuivait et ses mit à courir à travers la taverne affoler comme jamais en criant " au fantôme". Puis quand le jeune homme cria au loup avec une blague qui n'était pas drôle, Shin arrêta de courir et lui donna un coup sur la tête avant de lever ses mains en l'air comme pour se rendre, Shin n'était pas en état de combattre, alors pour se simplifier les choses il leva ses bras et tomba même sur le sol, s'il ne s'agissait pas d'une blague, alors Shin serait sans doute déjà en état d'arrestation.


<< zzZzzZzzZZZ je m'occuperais de vous demain,zzZZZzzz je n'ai plus de force ZZzzzzZZZZ
Tous à la piscine ZZzzzZZZ, non j'ai une meilleur idée il y a un tigre dans mon équipage, zzzZZZzzz il doit être délicieux, tavernier, faîte le cuir svp zzZZZzzzz >>


Tandis qu'il était couché sur le sol, Shin se voyait bien manger le tigre de son équipage qui n'était autre que Georg, même s'il était humain il se trouvait être aussi un animal, ce qui veut dire que le manger n'était pas interdit et d'ailleurs Shin n'avait jamais mangé encore de tigre, ce serait une première.


Légende :
<> -> Shin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Georg Prime
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 2167
Equipage : Ryuu Shuiro
Prime : 135.000.000
Inscrit le : 14/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Fruit du Smilodon
Expérience:
1025/400  (1025/400)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Mar 15 Déc 2009, 00:39

La petite équipe était rentrer dans la taverne qu'avait proposé Georg, juste après le combat contre l'équipage de pirate. Le bretteur rentra le dernier dans la taverne et s'assit à côté de Shin, pendant que ce dernier commander à boire pour tout le monde. En seulement quelques minutes le simple fait de prendre une choppe de bière entre compagnon de fortune, ce transforma en véritable fête. Il aimait bien ce genre d'ambiance, car même s'il paraît taciturne et pas très sociable, c'est un homme qui aime s'amuser. Quand le gars au rongeur approcha de lui avec deux baguettes dans la bouche comme pour le défier, il répondu à la provocation en se transformant en homme-smilodon. Ses dents étaient largement supérieur en longueur et largeur aux deux objets du gamin, mais cela le faisait rire. La fête continua à son plein, comme le petit défi entre la jeune fille et l'homme aux pistolets, ils voulaient savoir qui allaient gagner dans un duel de beuverie. Prime regarda de temps à autre ou en était les choses, mais il vit que le garçon avait une petite tête d'avance sur Lucy. Mais le duel allait bientôt finir aucun des deux ne pouvaient tenir assez longtemps, il y avait juste à voir la gamine qui était déjà dans un petit état.

Le bretteur quand à lui couler la boisson comme pas deux, il était déjà à sa trentième choppe de bière et attendait avec impatiente la suivante. Le borgne n'avait jamais était soûle, mais il connaissait ses limites et ne buvait jamais plus que de raison. Il avait apprit que même dans un tel endroit, rester sur ses gardes est une assurance vie. Shin quand à lui créa un groupe de musique pour mettre de l'ambiance, ce qui fut le cas.
Un autre lança un défi à Georg, c'était le rongeur du gamin, qui se nommer Darius selon les deux nouveaux. Il faisait comme Lorenzo, le défiant sur sa dentition. Cela fit rire le pirate, qui ne se transforma pas cette fois et montra juste ses canines au rat. Il allait dire au petit gars que son animal était marrant, quand il vit l'état de se dernier. Le gosse était complètement bourré, il parlait de n'importe quoi et voyait à en croire ses propos double. Un effet tout à fait normale quand on est ivre, mais c'est ensuite le capitaine qui se mit à partir dans un délire. Le gamin s'écroula sur le sol et Shin commença à faire des doubles des personnes présente. Bien sûr, il se gratifia lui même pour ses talents de dessinateur. Puis commença à vouloir recruter les meubles dans son équipage et à donner des noms comme celui de Prime à certains de ses objets. Le bretteur s'amusa devant sa forme de meuble selon Kukabara.


Tout à fait moi ça!

C'est à ce moment là que la jeune femme aux cheveux longs décida d'emmener son jeune ami au lit, ce qui n'était pas une mauvaise idée. Tous trop occuper à boire ou manger pour aider la demoiselle à transporter Ventura. Quand à Prime il continuer de boire et manger un peu avant que son ogre de capitaine bouffe tout.
Dès que la plus part des gens s'endormir, il sortit prendre l'air. La taverne n'avait qu'un étage, il était tout en long. Donc les chambres étaient au même étage que le bar, il y avait un long couloir et une fenêtre au bout. C'était à cette endroit que le borgne c'était installer. Ainsi il avait une meilleur vision des choses et pouvait tranquillement monter la garde au cas où.
Tout ses sens étaient à l'affut quand une des portes s'ouvrit et que Lorenzo sortit de sa chambre. Ce dernier n'était pas encore tout à fait remit et hurla que les marines arrivaient. Une petite farce, qui fit apparaître un petit rictus sur le visage du pirate. Mais tout le monde n'était pas du même avis que lui, la miss sortit de sa chambre dans une tenue plutôt légère et le frappa un grand coup sur la tête avant de partir se changer dans la chambre.
Le coup suivant aussi fut assez marrant, quand Kukabara hurla comme s'il voyait un fantôme et frappa à son tour le gosse au rongeur, avant de lever les mains comme pour se rendre et de s'écrouler sur le sol.
Enfin la suite ne réjouie pas trop le bretteur, son capitaine voulait de toute évidence le manger. Maintenant c'était sûr il ne pourrait pas fermer un œil, tant que cet homme serait à côté de lui. On ne sait jamais, il pourrait profiter du sommeil de Georg pour le cuisiner.

Prime avait entendu les paroles de Lucy et s'avança dès que celle-ci sortit de la chambre, direction le bar pour prendre une dernière collation. Il arriva à la hauteur des deux jeune personnes est prit la parole.


Ce n'est pas prudent d'aller sur les docks à cette heure-ci. Le soleil n'est pas encore lever et les rues sont encore plus dangereuses et surtout je ne pense pas que vous soyez en état de vous battre.
Donc je vous accompagne, si vous allez faire partie de l'équipage de l'autre qui est étendu sur le sol, vous êtes des compagnons. Donc je ne veux pas vous retrouvez mort le matin même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventura L. Lorenzo
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 79
Inscrit le : 06/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
29/100  (29/100)
Fruit du Démon : Kanjou kanjou no mi: Fruit de l'empathie.
Expérience:
470/500  (470/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Sam 19 Déc 2009, 22:39

Comme il pouvait s’en douter, la blague de mauvais goût qu’il venait de faire avait produit les deux effets attendus.
D’une part elle avait réussi a réveiller quelques une des personnes présentent dans le bar. Et il faut bien dire que c’était intéressant et sacrément drôle de voir les visages plus ou moins circonspects de ses compagnons, surpris par un réveil mouvementé. D’autre part, la farce avait été plutôt mal accueillie, et comme bien souvent, la plus réactive fût la Heartfilia qui y alla d’un poing vengeur et de quelques hurlements effrayants. Papa lui avait raconté l’histoire d’un type qu’il avait rencontré quand il était plus jeune, un marine légendaire comme il disait, appelé Grappe d’après les souvenirs du gamin qui se fit d’ailleurs la réflexion qu’il ne devait pas être facile de porter un tel nom. Ce marine de légende, dont papa vantait les qualités humaines et guerrières à chaque fois qu’il en parlait, était notamment réputé pour sa force et le fameux poing de l’amour qu’il délivrait naturellement aux personnes qu’il aimait bien quand ceux-ci dérapait. Le poing de Lucy lui avait rappelé cette histoire bien qu’il aurait plutôt parlé de poing de la mort en ce qui la concernait. En même temps, l’amor ça voulait aussi dire l’amour dans certaines langues anciennes comme il l’avait lu dans les livres, donc après tout, l’amour, l’amor, la mort, tout ça voulait peut être dire la même chose au final.
Après avoir repris quelque peu ses esprits, tout de même amusé du mauvais tour joué, il regarda la jeune fille filer s’habiller après lui avoir donné rendez-vous en bas pour le petit déjeuner. Petit déjeuner au cours duquel il furent rejoint par Georg, le pirate aux dents magiques, que le gamin avait enfin pu admirer de prêt sans toutefois que son état de la veille ne lui permette de s’en rappeler.

Lucy se méfiait, à raison, que l’un des nombreux pirates présents sur l’île n’en veuille au Shooting Star. Sans compter que le Darenzo y était toujours accroché. Même si l’embarcation de fortune ne pourrait pas traîner bien loin qui que ce soit, le môme était fier de voir jusqu’où ce radeau l’avait mené et il n’avait aucune envie de s’en séparer.
Shin hors jeu pour le compte, ou plutôt, la masse humaine imbibée jusqu’à la moelle par l’alcool festif, Jao et Hietsu pas dans un bien meilleur état que leur nouveau capitaine, c’est donc à quatre que Lucy, Georg, Darius et Lorenzo prirent le chemin des quais. Georg, inquiet pour ses nouveaux compagnons avait en effet décidé de les accompagner pour s’assurer de leur sécurité s’ils rencontraient un problème, et il faut bien dire que sa présence laissait planer un parfum rassurant. Il avait l’air sympa ce Prime, et puis balèze aussi, et toujours aussi cool avec ses transformations.

Sortant du bar, le quatuor arpentait tranquillement les rues endormies de la ville quand un violent mal de crâne rappela le gamin à l’ordre d’un poing Heartfilien un peu trop appuyé. C’est du moins ce qu’il croyait, sans songer un instant que la soirée un peu trop alcoolisée de la veille en était la raison première. Sa tête était prête à exploser lorsqu’il s’adressa avec aplomb à sa camarade tout en faisant activement participer le bretteur en alternant ses regards:


-Aïe aïe aïe...dis sado neesan, tu peux me filer un de tes médicaments steuplaît...je sais que c’est un truc de filles les médicaments donc t’en a forcément comme t’es une fille...c’est papa qui disait toujours ça...quand maman elle avait mal au ventre, elle prenait toujours un des médicament dont elle ne se séparait que rarement...moi j’trouvais ça bizarre, surtout que ces douleurs revenaient à intervalles régulières...alors un jour j’ai demandé à papa pourquoi elle prenait des médicaments...fallait absolument que j’assouvisse ma curiosité...et là il m’a regardé avec un rictus navré et il m’a dit...laisse tomber Lorenzo, c’est un truc de fille...hop là, et voilà comment je sais que t’as forcément des médicaments avec toi sado neesan...

Sûr de lui, il afficha son éternel sourire en conclusion de son explication avant de reprendre :

-J’ai pas raison chico san ? Tiens, par exemple, t’as des médicaments toi ? Normalement non, parce que t’es un garçon...mais par contre, en fin de compte, je sais toujours pas vraiment pourquoi c’est un truc de fille les médicaments...tu sais toi chico san ? Oui, je préfère te demander à toi, même si sado neesan elle sait, parce que papa disait aussi de faire très attention avec les filles sur ce sujet...apparemment elles aiment pas trop qu’on leur pose ce genre de question...oui, oui, je sais j’suis très très curieux, mais c’est important d’apprendre des choses nouvelles parce que ça développe la matière grise comme disent les types à la télé...aïe...oulalala, ça fait vraiment mal...t’as dû frapper un peu trop fort toute à l’heure sado neesan...aller, donne moi des médicaments steuplaît...

La conclusion scientifique que l’on pouvait aisément tirer de cette tirade, c’est que le mal de crâne n’a aucune influence sur la parole.

Déambulant dans les ruelles, ils passèrent devant d’innombrables boutiques pour l’instant fermées, dont une attira plus particulièrement l’attention du môme qui ne se priva pas pour baver quelques instants devant la vitrine de cette chocolaterie. La ballade était agréable et tranquille. Il faut dire que si quelques personnages à priori mal intentionnés tentèrent bien une approche ici et là, ils firent rapidement demi tour en reconnaissant Georg Prime, chaque tentative avortée étirant un large sourire sur le visage d’un Lorenzo aux yeux brillants de plaisir :


-Woooooooooooh...t’as l’air vachement célèbre chico san...t’as beaucoup voyagé sur Grand Line ? Ils sont tous aussi cool que toi sur cette mer ? Et fort aussi ? Et t’as sûrement une prime ? Elle est de combien ? Et pourquoi la marine elle met des primes ? Maman est une marine et elle a jamais vraiment voulu ou su m’expliquer...j’veux dire, moi ça me viendrait pas à l’idée de dire que quelqu’un coûte autant d’argent...c’est les jouets qui coûtent de l’argent, et nous on est pas des jouets...yerk...j’aime pas les primes...j’en veux pas...Et dis, c’est qui l’homme le plus fort que t’as rencontré ? T’as déjà été arrêté ? Et tes dents là, tu crois que tu pourrais les enlever pour me les prêter un peu ? C’est pour faire peur à Darius, mon rat...mais chhhhuuuuut...il dort pour l’instant et faut pas qu’il entende...

Le doigt sur la bouche, il tourna à nouveau la tête vers l’avant, puis, après avoir cligné deux fois des yeux, il resta un instant sans voix avant de se retourner vers Lucy, puis devant, puis vers Lucy :

-Euh... ????...il est où le Shooting Star ?

Les quatre compagnons étaient arrivés sur les quais. Beaucoup de monde y travaillait déjà. Certains arrivaient avec des cargaisons pleines de marchandises, d’autres en repartaient, et d’autres encore, des pirates probablement, attendaient patiemment dans les coins sombres ou sur les toits des hangars, sans doute pour sauter sur les marchandises qui mériteraient d’être pillées. Mais dans tout cela, le navire n’y était pas. A moins que Lorenzo se soit planté d’endroit ce dont il doutait fortement, le Shooting Star avait bel et bien disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartfilia Lucy
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 100
Equipage : Ryuu Shuiro Pirate
Inscrit le : 25/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
30/100  (30/100)
Fruit du Démon : Eki Eki no Mi - Fruit des Liquides
Expérience:
610/500  (610/500)
MessageSujet: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Suiro] Des liens se tissent.   Sam 19 Déc 2009, 23:51

Lucy


Retournant s’enfermer dans sa chambre, fulminant encore à cause de la blague de mauvais goût de Lorenzo, Lucy décida de s’habiller avant de descendre prendre le petit-déjeuner. Rapidement, elle passa une tenue décente et rejoignit son compagnon dans la salle principale. Le spectacle qui l’attendait était pour le moins affligeant. Son capitaine était avachit sur la table, déballant des propos sans queue ni tête dans son sommeil (délire). En revanche, Georg était en parfait état de sobriété et proposa d’ailleurs de les accompagner jusqu’au port, les routes n’étant pas très sûr. La jeune fille accepta aussitôt, de même que le jeune gamin et le rat. Cela leur permettrait ainsi de mieux se connaître.

Quelques minutes plus tard donc, les quatre compagnons partaient d’un pas joyeux vers le port, la navigatrice s’inquiétant pour son fidèle navire. Il faut dire qu’avec les ennuis d’hier, les partisans de Jagi auraient très bien pût chercher un moyen de venger leur champion. Et quoi de mieux que de s’attaquer au bateau, certainement le bien le plus précieux d’un équipage ? C’est pour cette raison que Lucy voulait s’assurer qu’il n’y avait pas de problème de ce côté-là. Et avec toutes les affaires qu’elle et Lorenzo avaient à bord … Justement, le jeune garçon venait de s’aventurer sur un sujet pour le moins glissant avec elle. Suite à ses propos, la jeune fille ne songea même pas à le frapper, trop gênée pour ça. Elle rougit et se frotta la joue du bout du doigt, détournant les yeux.


- Non j’ai pas de médicaments Lorenzo, et un conseil : Pour ta survie, ne me redemande plus jamais ce que c’est ! C’est un truc de fille ! S’exclama-t-elle.

Elle jeta un coup d’œil à Prime, lui faisant comprendre par des gestes qu’il ne devait surtout pas encourager Lorenzo sur ce sujet. Elle tenait trop à sa dignité. Finalement, ils continuèrent de déambuler dans les rues, admirant les vitrines et en apprenant un peu plus sur le bretteur pour les deux (trois) ami, et de son côté Prime en apprenait déjà trop sur leur compte. Il y eut bien deux trois pirates stupides et imprudents qui s’approchèrent avec des regards mal intentionnés, mais un simple coup d’œil à Georg les faisaient faire demi-tour vite-fait bien-fait. Sûr que 135 Millions et un Zoan Légendaire avaient de quoi décourager les petites frappes. Écoutant Lorenzo, Lucy ne put s’empêcher d’intervenir pour mettre les choses au clair.

- Tu sais, on est des pirates et quelque chose me dit qu’avec Shin, on va avoir pas d’ennuis. Alors à force de faire parler de nous, on finira certainement tous avec une prime sur la tête. Quoiqu’à la limite pour toi, vue ton âge, ils te prendront pas vraiment au sérieux …

Mais elle ne finit jamais sa phrase. La bouche grande ouverte et les yeux sortirent de leurs orbites, la navigatrice des Dragons Écarlates fixait la place où aurait dût se trouver son cher navire… vide. Pas de trace du Shooting Star. Pas de Shooting Star. Pas de …

- AAAAAAAAAAH !! OU EST MON BATEAU ?!

Le hurlement avait de quoi déchirer les tympans les plus fragiles. La jeune fille commençait à céder à la panique, s’agitant dans tout les sens et hurlant au voleur. Rapidement, un attroupement se forma autour des trois pirates et du rat, les gens se demandant qui était cette folle. Soudain, le regard azur se fixa sur un homme, qu’elle reconnut aussitôt. C’était le type qui lui avait demandé la taxe d’amarrage pour son navire hier. Sautant sur lui, elle l’attrapa par le col de sa chemise et lui gueula dessus, le regard brûlant de fureur.

- Ou est-il ? Ou est mon navire ? Parle espèce d’incapable ! Qu’est-ce que vous avez fait de mon bateau ?!


- Que … Quel … Quel bateau ?!
Bégaya-t-il, effrayé.

- Le grand sloop à deux mâts avec une sirène bleue comme figure de proue et qui était amarré ici ! OU EST-IL ????

- D … Des … Des hommes sont venus hier et … Et ils … Ils l’ont emmené plus loin… Quai … Quai numéro cinq … Ne me faîtes pas de mal par pitié !


Relâchant enfin le pauvre homme, qui s’enfuit en courant, la Heartfilia tenta de reprendre un rythme cardiaque normal. Qui que se soit, elle allait leur faire payer. Lucy détestait qu’on fasse du mal à se amis, hors Star était comme un compagnon pour elle. Elle allait le reprendre à ces types, qu’ils soient dix ou cent, elle reprendrait son bien ! Son regard seul, en disait long sur ses intentions.


Tenue de Lucy :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s587.photobucket.com/albums/ss311/Suchi-Sama/
Georg Prime
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 2167
Equipage : Ryuu Shuiro
Prime : 135.000.000
Inscrit le : 14/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Fruit du Smilodon
Expérience:
1025/400  (1025/400)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Lun 28 Déc 2009, 00:31

Les deux jeunes gens acceptèrent la proposition de Georg, ils partirent donc tous les quatre en comptant le rat de Lorenzo vers la destination que les deux avaient prévus. Le garçon au rongeur était vraiment monté sur pile, quand il commençait à parler, il lui était difficile de s'arrêter. Un vrai moulin un parole, en plus il parlait de tout et de rien. Il engagea sur le sujet des femmes qui avaient toujours des médocs sur elles, mais Lucy lui fit signe après lui avoir répondue en première de laisser tomber. Prime était bien sûr de cette avis, car il avait rencontrer beaucoup plus d'hommes médecins sur un navire pirate que le contraire et lui même avait des médicaments ou plutôt des premiers soins. Le bretteur était un homme qui avait connut beaucoup de combats et pas toujours un médecin à ses côtés, il lui fallut donc toujours avoir des soins à porter de main.

Alors qu'il marchait dans la rue, le groupe fut approcher plusieurs fois par des bandits, voleurs ou tout autres criminels de bas étages de l'archipel, mais dès qu'ils reconnurent le borgne, aucun ne demanda son reste. Évidement Ventura le remarqua et lui posa encore une fois une foule de questions, il allait lui répondre quand la jeune navigatrice prit la parole. Cette dernière n'avait pas tort avec un capitaine si casse-cou, l'équipage allait sûrement avoir de gros ennuis et rapidement, mais cela allait à Prime tant qu'il rencontrait de puissant adversaire. Grâce à sa rencontre avec le jeune Shin, le sabreur avait put affronter un colonel puissant de la marine. Georg prit donc le temps de répondre à aux questions du garçons, mais d'abord il continua sur le sujet lancer par Heartfilia.


Avec un tel capitaine, c'est sûr que l'équipage sera vite remarquer. Mais Lorenzo peut autant avoir une jolie prime s'il on le pense dangereux, dans le cas contraire il pourrait ne pas avoir de prime du tout.
Pour revenir à t'es questions Lorenzo, oui j'ai beaucoup voyagé sur Grand Line et j'y suis même née.
Oui il y à des gens aussi «cool» que moi et d'autres sont de vrais blaireaux, par contre je me considère encore faible par rapport à certains monstre sur cette mer. Ma prime n'est que de 135M et pour la prime à toi de trouver la réponse.
Ensuite l'homme le plus fort que j'ai rencontrait est sans aucun doute Ki Zaru l'un des trois amiraux de la marine. Et oui je suis déjà aller en prison arrêter par un vice-amiral qui est devenu amiral depuis.
Pour la dernière question c'est non...


Dès que le groupe arriva au port, une surprise les attendaient. Selon les dires des deux gamins, le navire avait disparut. Sa sentait le coup fourré à plein nez, mais ne sachant même pas à quoi il ressemblait le borgne ne pouvait pas faire grande chose. La plus inquiète du groupe était bien sûr Lucy, elle était complètement paniqué par la disparition de son bateau. Elle avait reconnut une personne et lui sauta dessus, enfin façons de parler.
La navigatrice lui demanda où était le navire, mais l'homme tenta de feindre qu'il n'en savait rien. Cela n'avait pas du tout convaincu la jeune fille, qui continua ses menaces de plus belles. Cette fois l'homme parla et déballa tout, le bateau avait été embarquer par un groupe d'individus, mais pourquoi ce navire, c'était là la véritable question.
Prime ne pensait pas que c'était le pirate d'hier qui voulait se venger, il était peut-être faible, mais pas assez stupide pour faire une telle chose. C'était sûrement un mec qui avait vu deux gamins descendre du vaisseau et voyait en eux des proies faciles, un grand tort.
Le groupe se dirigea donc vers le quai numéro 5, lieu donnait par l'homme. Le bretteur demanda aux jeunes quelques renseignements qui pouvaient être anodins dans un premier temps, mais très utiles enfin de compte.


Quand vous êtes arrivé hier, vous n'avez vu personne fixer le navire ou encore un autre navire amarrer à côté du votre et qui n'était plus là?
Enfin des ennuis ou des ennemis avant de nous voir près de la taverne?


[HRP] Désoler court et pas bon mais pas d'inspi là XD[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventura L. Lorenzo
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 79
Inscrit le : 06/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
29/100  (29/100)
Fruit du Démon : Kanjou kanjou no mi: Fruit de l'empathie.
Expérience:
470/500  (470/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Sam 09 Jan 2010, 01:12

Ce Georg Prime était une véritable mine d’or informative, un trésor à lui tout seul. Il prit le temps de répondre à chaque question du môme, et plus encore, d’un air calme et réfléchi. Tout le contraire de Lorenzo. C’est cependant d’une moue renfrognée que le Ventura accueillit le refus du pirate aux cent trente cinq millions de berrys, la déception faisant place à la perspective de pouvoir se glisser les deux dents de sabre au coin des lèvres et ainsi parader et faire le malin en effrayant Darius qui roupillait toujours paisiblement sur son épaule. Plus pour longtemps.

En découvrant l’absence du Shooting Star, la Heartfilia s’agita dans tous tous les sens en hurlant, la surprise de la découverte se transformant peu à peu en une rage folle. Le gamin l’avait déjà vu dans un tel état et savait que trop bien qu’il valait mieux ne pas se trouver à porter de main de la jeune fille dans ces moments là. Malheureusement pour lui, le type des taxes n’était pas aussi bien informé que le môme. La tornade Lucy se jeta donc littéralement sur lui et le saisit violemment par le col afin de lui faire cracher le morceau. Ce qu’il fit finalement, non sans quelques hésitations dues probablement à son incompréhension du moment. Réveillé en sursaut par tout ce vacarme, Darius s’était posté en sentinelle sur le crâne de son compagnon et scrutait désormais les environs en quête de quelconques indices qu’il ne trouvait pas. L’information était cependant claire, le navire avait été emmené vers le quai numéro cinq, et c’est donc par là que le petit groupe se dirigea.

Bien que lui aussi touché par la disparition du Shooting Star et par conséquent du Darenzo, Lorenzo n’en perdit pas pour autant le fil de son intérêt pour le sabreur borgne. Curieux par nature, avide d’en apprendre toujours plus, il avait en réserve une hôte remplie de questions qu’aucune situation n’aurait pu lui enlever du crâne. Evitant au mieux les regards foudroyant de la Heartfilia, il se tourna donc vers son interlocuteur comme si de rien n’était et un large sourire accroché aux lèvres :


-…woooohhh…t’as rencontré un des trois amiraux de la marine ??? Tu sais, maman c’est un officier de la marine elle aussi…sur South Blue…elle m’a souvent parlé des trois amiraux, elle disait qu’ils étaient très très fort et que si on croisait leur chemin, c’était pas bon signe parc’qu’ils ne faisaient pas de quartier…mais toi t’as réussi à t’échapper ? Comment t’as fait ? Et les monstres marins sur Grand Line, ils sont vraiment féroces ? Tu t’es déjà battu contre l’un d’entre eux ? Et la prison, c’est comment ? C’est froid ? Humide ? T’étais dans une grande prison ? T’avais des den den mushi télévisuels ? Comment il s’appelle le vice amiral qui t’a arrêté et qui est devenu amiral ? Et pourquoi t’es devenu un pirate ? Et comment t’as appris à te battre avec des épées ? T’as déjà essayé la sarbacane ? C’est chouette tu sais, ça permet d’envoyer des fléchettes de loin…tiens, regarde…

Démonstration à l’appui, Lorenzo dégrafa d’une pichenette le bouton pression maintenant la sarbacane à sa ceinture puis porta l’arme à la bouche après y avoir insérer une fléchette. Indiquant d’un doigt à l’homme aux dents de sabres un endroit qu’il voulait viser, un peu en avant de Lucy qui marchait d’un bon pas et les précédait de quelques mètres, il prit une grande inspiration et souffla. Pas de bol ! Au moment du jet, il dérapa sur une pierre un peu plus humide que les autres. La pointe désorienté fila droit vers la Heartfilia et passa au raz de sa main avant de se planter sur une poutrelle juste devant elle, après avoir transpercé un morceau de papier qui y était accroché. Assis sur le cul, Lorenzo soupira de contentement en s’apercevant que le pire venait d’être évité. Voilà qui n’allait pas arranger l’humeur de la navigatrice. Tirant légèrement la langue, il la pinça sur le côté des lèvres puis passa une main à l’arrière du crâne avant de se le frotter en souriant :

-Pfiouuu…c’était juste hein…c'est vraiment pas passé loin...désolé sado neesan…bon, comme tu peux le voir chico san, la sarbacane c’est génial mais ça demande une certaine stabilité initiale…faut toujours faire attention à bien avoir les deux pieds sur terre…

Un comble pour un gamin qui passe le plus clair de son temps la tête dans les nuages. Afin de limiter au mieux les vélléités meutrières de sa camarade, il se redressa puis décida de s’intéresser un tant soit peu à la disparition du navire en envoyant Darius en éclaireur sur le quai numéro cinq avec pour consigne de revenir les prévenir au moindre indice susceptible de les mettre sur la trace du Shooting.

C’est l’instant que choisit Georg pour poser quelques questions judicieuses aux deux autres. Avaient ils vu quelqu’un amarré à leurs côtés, ou encore quelqu’un s’intéresser au Shooting Star ? Prenant note de la demande, le Ventura se dirigea vers le poteau en bois pour y récupérer la fléchette enfoncée. En la retirant de son emplacement, le papier qu’elle avait transpercer dans son vol s’arracha et tomba au sol, attirant le regard du môme qui tomba nez à nez avec les sceau de la marine surplombé d’un texte qui le fit tressaillir.


Recherchons activement une jeune fille blonde prénommée Lucy et armée d’un fouet. Il se peut qu’elle soit en compagnie d’un gamin d’une douzaine d’années dont elle abuserait de l’innocence. Très dangereuse, elle est suspectée d’avoir tué un tenryuubito avant de lui voler son navire. Si vous la localisez, veuillez contacter au plus vite le poste central de la marine de l’île. Toute information complémentaire la concernant sera grassement rétribuée.

Marine d’Imperial Biscuit.


Stupeur. C’était quoi cette connerie ??!! Quelques secondes d’hésitations. Un regard vers Lucy. Un autre vers Georg. La question de ce dernier qui revenait en mémoire. Quelques gouttes de sueurs perlant sur le front du gamin. Les yeux ronds. OUPS !!! Lorenzo s’affala en tailleur sur le sol, le papier entre ses jambes, puis, tapotant ses deux indexs l’un contre l’autre en sifflotant d’un air détaché, il fixa à nouveau la Heartfilia en lui adressant un sourire gêné avant de s’adresser à Prime :

-Euh…chico san…j’ai bien réfléchi à ta question et y aurait bien quelqu’un qui m’a posé des questions à propos du bateau quand j’en suis descendu…sado neesan était déjà parti depuis un bon bout de temps…

Tendant le papier à ses deux compagnons, il poursuivit son récit d’un ton redevenu naturel et spontané, voire enjoué, malgré une situation dont il ne semblait pas saisir toute la gravité:

-C’était un type habillé en marine, il regardait le bateau et marmonnait tout seul comme quoi c’était curieux de voir la coque d’un navire autre que ceux de la marine, recouverte entièrement de granit marin…du coup quand il m’a vu descendre, il m’a demandé si c’était mon bateau…j’avais envie de lui répondre oui parce que ça faisait classe d’avoir un bateau aussi beau, mais papa m’a toujours dit que mentir ça servait à rien d’autre que s’attirer des ennuis…et pis de toute façon j’ai jamais su mentir…

Un rictus de satisfaction amicale plus tard :

-…alors finalement j’lui ai dit que c’était le bateau de mon amie, une super navigatrice et qu’elle l’avait récupéré en le volant à un dragon céleste qui la gardait prisonnière…parce que personne ne peut garder sado neesan prisonnière très longtemps…parce qu’elle est très forte et qu’elle botte les fesses à tous ceux qui l’embêtent…après tout si c'était un marine, il sert la justice et donc il comprendra que c'est toi qui avait raison...et puis après il m’a posé pleins de questions sur toi alors j'me suis dit que c'était parc'qu'il voulait te récompenser et te féliciter s'il te croisait, donc j'lui ai dit à quoi tu ressemblais et que tu t'baladais toujours avec un fouet…même que j'trouvais ça un peu curieux mais que j'm’en foutais parc’que t’es la meilleure des amies et qu’on va partager plein d’aventures ensemble…bon par contre j’ai préféré ne pas lui raconter notre aventure sur l’île du volcan ni qu’on s’est fait poursuivre par des marines à la fin…j’me suis dit qu’il nous en voudrait peut être de les avoir nargué vu qu'il est lui aussi un marine…j’ai bien fait de pas lui dire ça hein ? Pis c'est pas un mensonge...juste une omission...

Il était comme ça Lorenzo. D'une franchise et d'une naïveté qui malheureusement engendrait parfois des situations terriblement problématiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartfilia Lucy
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 100
Equipage : Ryuu Shuiro Pirate
Inscrit le : 25/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
30/100  (30/100)
Fruit du Démon : Eki Eki no Mi - Fruit des Liquides
Expérience:
610/500  (610/500)
MessageSujet: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Sam 09 Jan 2010, 16:23

Lucy

Furieuse de s'être fait volé son navire, Lucy marchait d'un bon pas vers le quai numéro cinq, bien décidé à le retrouver. Ce navire, elle s'était enfuie avec, elle y tenait énormément. Après tout, elle et Lorenzo avaient traversé South Blue avec, ils avaient franchit Revers Mountain et fait leurs premiers pas sur Grand Line. De plus, vue sa taille, le Shooting Star était assez grand pour y accueillir l'équipage, et elle certaine que Shin aurait été ravi de se dégotter un navire aussi facilement. C'est pour toutes ses raisons qu'elle voulait le récupérer. Elle allait aire payer aux voleurs de s'en être prit à son bien !

Alors qu'elle marchait en tête, écoutant distraitement Lorenzo envahir de questions Georg, elle entendit soudain un espèce de << boum >> et une seconde plus tard, une fléchette qu'elle reconnue aussitôt lui frôla la main et vient se planter sur le mur à côté d'elle. Blanche, la sueur coulant de son front, les yeux ronds comme des soucoupes et la bouche entrouverte, la jeune fille se tourna aussitôt vers le responsable, qui semblait légèrement gêné de ce petit incident. S'approchant de lui, les poings sur les hanches, elle préféra cependant ne rien dire, pas vraiment en colère contre lui, juste exaspéré de son attitude si décontracté. Tandis qu'il allait récupéré sa fléchette, elle se tourna vers le bretteur et secoua négativement la tête en l'écoutant.

- Non rien de spécial. J'ai amarré le navire correctement, jetée l'ancre et rentrée les voiles. J'ai déposé les cinq Berrys nécessaires pour la taxe d'amarrage et je suis partie de mon côté. Lorenzo, tu as vu un truc suspect toi ? Lorenzo ?

Mais elle n'obtint pas sa réponse et avec un soupir, elle regarda ce que fabriquait le jeune garçon. Celui-ci, assis en tailleur, leur tendit un papier que la jeune femme récupéra. Dès les premières lignes, elle blanchit. C'était quoi ce tissu de mensonges ?! Comment ça tué un Tenryuubito, elle n'avait pas fait une telle chose. Les mains légèrement tremblantes, elle s'exclama :

- Mais c'est complètement faux ! Je n'ai pas tué cet enfoiré de Bartas ! Même si il le méritait ... Et comment ça " abuserai de l'innocence " ?! Oh ... C'est pas vrai !

La tête entre les mains et le regard paniqué, Lucy ne savait plus quoi faire. Elle qui se plaignait que Shin et Lorenzo attiraient les ennuis, elle venait de s'en coller sur le dos, et pas qu'un peu. La suite du récit du jeune garçon ne fit qu'empirer les choses et elle enfouie son visage dans ses mains, abattue. En faite, elle n'était même pas fâchée contre lui. Il avait débité tout cela avec une telle innocence, qui plus est les termes employés à son égard, notamment le " t’es la meilleure des amies " lui réchauffèrent le cœur.

En tout cas, elle pouvait dire adieu à son navire. Si c'est la marine qui l'avait emmenée, elle avait peu de chances de les revoir. Un soupir las s'échappa d'entre ses lèvres et un pauvre sourire pas vraiment crédible naquit sur son visage pâle. Elle tendit la main à Lorenzo pour qu'il se relève et se contenta de lui donner une petite tape indolore à l'arrière du crâne.

- On n'as pas idée de dévoiler la moitié de sa vie à des marines. Tu es un pirate maintenant, alors abstiens-toi de parler avec eux, ou la prochaine fois, ils pourraient bien t'embarquer pour te jeter en prison.

Elle jeta un regard à Georg et du bout du doigt, frotta la tête de Darius, qui l'observait de ses grands yeux curieux. Elle se passa la main dans les cheveux et jeta un regard vers les quais numéro cinq, à environ quelques mètres. Elle n'avait pas une vue d'ensemble mais à priori, pas de Shooting Star.

- Bon ben je crois qu'on ferai mieux de rentrer. Si c'est les marines qui l'ont réquisitionnés, alors aucune chance qu'on récupère le navire Dotant que maintenant, ils doivent me chercher, et donc chercher Lorenzo également. Le mieux serait de retourner à l'auberge, retrouver Shin et Jao-kun. T'en penses quoi Georg-kun ?

Elle ne voulait pas faire l'égoïste et les entraîner dans une histoire qui pourrait mal finir, simplement pour un navire. La vie et les bien-être de ses nakamas passaient d'abord. Ils pourraient très bien en racheter un de bateau ! Surtout que, même si il avait gaffé, Lorenzo lui avait dit des mots sincères et qui lui avait fait très plaisir. C'est qu'elle y tenait à ce fichu gamin ! Se tournant vers le bretteur, elle préféra s'en remettre à lui, tout de même triste de devoir laisser là son Shooting Star.


Lucy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s587.photobucket.com/albums/ss311/Suchi-Sama/
Georg Prime
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 2167
Equipage : Ryuu Shuiro
Prime : 135.000.000
Inscrit le : 14/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Fruit du Smilodon
Expérience:
1025/400  (1025/400)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Dim 10 Jan 2010, 02:53

Avant qu'il pose ses questions sur la navire, la petite tornade continua à le bombarder de questions. Cela ne déranger pas trop Georg, Lorenzo était encore jeune et la curiosité était normal à son âge. Mais il avait l'air aussi très turbulent, car il ne pouvait pas s'empêcher de faire le pitre. Le bretteur avait déjà put le constater lors du combat contre l'autre pirate et pendant la petite fiesta dans la taverne. Ventura lui parla de son arme, la sarbacane qui était un grand tube avec le quel il pouvait envoyer des projectiles sur ses ennemis. Le gamin voulut faire la démonstration de son adresse avec cette arme, mais cela partir de nouveau en cacahuète, il fallait toucher Lucy qui marchait devant eux.
Toujours avec son petit air d'enfant innocent, il continua sur sa lançait en parlant comme si rien n'était vraiment arriver. Mais la jeune fille n'était pas tout à fait d'accord, sauf que cette fois-ci elle ne lui hurla pas dessus, il avait échapper belle cette fois.
C'est à ce moment précis que Prime avait poser sa question, Heartfilia lui répondit qu'elle n'avait rien fait ou vu quelque chose de spécial qui pourrait avoir un rapport avec la disparition du navire. Par contre le garçon au rongeur ne lui répondit pas, il avait l'air un peu concentrer, peut-être qu'il tentait de se souvenir d'un truc, mais il fallait attendre qu'il parle pour savoir quoi.
Puis alors que les deux autres cherchaient un indice, Lorenzo prit la parole pour demander une chose étrange au borgne. C'était maintenant sûr, il savait quelque chose sur le vol du navire, mais avant qu'il ne puisse lui parlait, Ventura tendit une feuille à ses deux compagnons.

C'est Lucy qui prit le document en premier et elle fut assez surprise, car il y avait des choses complètements folles dessus. La marine était à la recherche de Lucy, car elle avait soi-disant tuer un Tenryuubito et voler son navire. C'était du sérieux ce coup là, mais ne sachant pas trop sur ses nouveaux compagnons, Prime ne pouvait pas vraiment savoir où était la vérité. Mais quand il entendit la réaction de la navigatrice, il sut que la fille n'était coupable que de vol de bateau et d'avoir fuit abord. Rien de bien méchant pour un pirate, car c'était ce qu'ils étaient maintenant.
Le jeune garçon inconscient des problèmes qu'il avait provoquer commença à expliquer ce qu'il avait dit au marine. Il était vraiment candide gosse, il avait quasiment tout dit sur eux à une personne qu'il venait juste de rencontrer. S'il voulait survivre dans cette vie de forbans, il faudra qu'il fasse attention à ses mots en face de personnes qu'il ne connait pas.
Georg espérait que la jeune fille ne surchauffe pas et mette une bonne raclée au gamin, mais sa réaction fut plutôt gentille avec une petite tape sur l'arrière du crâne. Elle n'avait pas l'air fâcher, elle avait sûrement pardonner à cause de l'innocence de Lorenzo, il n'avait pas dit ça méchamment.

Après quelques instants la jeune fille prit la parole et décida qu'il était préférable de rentrer, à ce moment précis les trois camarades ne pouvaient rien n'y faire. Le bretteur aurait bien tenter, mais avec les deux jeunes à couvrir en cas de pépin, ce n'était pas un risque qu'il était prêt à prendre. Le groupe n'avait donc pas le choix, avec le risque de ce faire voir par la marine et force de frappe trop légère. La seule solution était de rentrer à l'auberge et ensuite en parler avec Shin et les autres, peut-être qu'avec le reste de l'équipage, la récupération du navire ne serait pas impossible.
Le borgne s'approcha de Lorenzo et lui ébouriffa un peu l'arrière du crâne, avant de prendre la parole pour répondre à Lucy.


Je crois qu'on va rentrer, je pense que nos chances de réussite sont trop minces. On verra avec Shin et les autres pour le navire.

Puis il regarda le gamin au rongeur, pour lui répondre aux questions qui lui avait poser et lui dire aussi d'autres choses.

Alors pour l'amiral on va dire que j'avais un puissant capitaine à mes côtés, tu entendra sûrement parler de lui, c'est Eustass Kidd, mais on a eux avec les autres membres beaucoup de chance d'échapper à ce monstre. Pour les monstres marins, je vais dire que ce n'est que secondaire. La prison est un horrible endroit je ne te souhaite pas en faire l'expérience, surtout quand tu es blesser et tu tombe sur un médecin un peu fou. Enfin le vice-amiral qui m'a foutu en prison et qui est passer s'appeler Byakuya Kuchiki, mais maintenant il se nomme Kin Taka..
Ah! Une dernière chose, apprend à mentir aux gens de la marine, mais à eux seulement.
Bon les jeunes je pars devant, je vous retrouve à la taverne, bye!


Le pirate aux quatre sabres partit donc du dock avant ses compagnons. Il avait un peu apprit sur Lucy et lorenzo, ce qui serait fort utile pour la confiance et l'unité de l'équipage qui était encore jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventura L. Lorenzo
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 79
Inscrit le : 06/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
29/100  (29/100)
Fruit du Démon : Kanjou kanjou no mi: Fruit de l'empathie.
Expérience:
470/500  (470/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Mer 13 Jan 2010, 17:27

Encore une fois, Georg avait prit le temps de répondre à chacune des questions du môme. Un nom en était ressortit : Byakuya Kuchiki, ou plutôt Kin Taka désormais. Curieux de changer de nom comme ça. Toujours est-il qu'il était amiral et donc un nom à retenir pour le futur. Il lui avait aussi parlé de la prison en des termes qui ne donnaient assurément pas envie d’y faire un séjour. Et enfin lui avait conseillé d’apprendre à mentir. Alors ça, c’est bien la première fois qu’il entendait un truc pareil et à dire vrai, s’il en prenait note, il n’était pas sûr du tout de pouvoir y parvenir.
Bref, si l’homme aux dents de sabres paraissait un peu austère au premier abord, il n’en possédait pas moins un calme et une patience à toute épreuve, ainsi qu’une connaissance du monde et de ses dangers non négligeable au sein d’un jeune équipage pirate. Avoir quelqu’un comme lui à ses côtés représentait à coup sûr un gage de sécurité autant pour sa force que son bon sens. Bon sens qui, il faut bien l’admettre, échappait souvent au gamin, et dont le capitaine Shin ne semblait pas non plus être pourvu outre mesure, à première vue du moins.

Entre Lucy et le Prime, ça faisait donc au moins deux personnes censées parmi les ryuus shuiros, Jao étant pour sa part trop occupé à séduire la Heartfilia pour faire preuve de jugements objectifs. Toutes ces personnalités différentes permettaient donc un équilibre certain entre tous les membres, et la pensée de leurs prochaines aventures communes fit sourire Lorenzo.

Sourire qui ne resta cependant pas longtemps figé sur son visage lorsqu'il se tourna vers son amie. Malgré un rictus quelque peu forcé, elle semblait réellement touchée par la perte du Shooting Star. Son regard respirait la tristesse et cette impression fut vite confirmée par le pouvoir du gamin qui s’en imprégna d’une partie afin de mieux partager les émotions de sa camarade.
Quand elle s’énervait ou le frappait avec son affection toute amozonesque, ça ne le dérangeait pas, voire ça l’amusait. C’était un peu comme un jeu silencieux qui s’était instauré entre eux. Mais ce regard là, cette tristesse, il détestait ça, il l’avait entre aperçu une fois lors de leur première rencontre, quand elle lui avait conté son histoire, et déjà il n’avait pas aimé et avait fait ce qui lui semblait juste pour lui rendre le sourire. C’est d’ailleurs probablement à cet instant que l’amitié entre ces deux là avait pris ces racines. Mais pour faire grandir un arbre, il ne suffit pas d’en planter les fondations. Non, il faut l’arroser sans cesse, prendre soin de lui et rester présent dans les bons comme les moins bons moments.

C’est à cet instant que Georg détourna les talons pour prendre le chemin du retour. Lorenzo se releva et s’approcha de Lucy. D’une moue embarrassée, il lui saisit la main avant de planter son regard dans le sien. Après quelques secondes de réflexions il offrit à l’autre un sourire bienveillant et complice :


-Ca te ressemble pas d’abandonner si vite Lucy…tu m’as bien dit que les amazones c’était des guerrières très fortes ? On va le récupérer le Shooting Star…en tout cas je ferais tout pour qu’on le récupère…je t’en fais la promesse…

Incroyable, il l’avait appelé Lucy. De mémoire ce n’était que la seconde fois après la baston qui les avait opposés à Jagi. Fallait-il y voir un signe?Quoiqu’il en soit, ces paroles de réconfort se suffisaient probablement à elles même, mais apparemment pas à Lorenzo qui étira ensuite ses zygomatiques au plus large de leur possibilités pour enchaîner :

-…et pis bon parce que en plus ils ont volé le Darenzo…et le Darenzo c’est un peu comme une partie de Darius et moi…et pis comment on va faire pour partir à l’aventure si on a plus de bateau…et pis aussi, on pourra plus jouer au fingerball avec Darius…non parce que tu pourrais me dire qu’on peut le faire n’importe où, mais on a bien étudié le truc, et la courbe décrite par le pont du Shooting Star est idéale pour jouer, c’est légèrement incurvé par endroit et ça permet de donner des accélérations à la balle ou des faux rebonds qui rendent le jeu plus difficile pour le gardien…parc’que bon, sinon Darius il arrête pas de crâner parc’qu’il arrête tout…mais ce qu’il dit pas c’est que les cages elles sont toutes petites alors c’est facile hein…en même temps c'est vrai qu'il peut pas le dire parc'que c'est un rat...mais non j’suis pas mauvais joueur…bon d’accord, peut être un peu, mais c’est pas ma faute…quand j’étais encore petit bah…

Il continua son terrible débit de paroles tout en invitant la jeune fille à quitter les lieux pour le moment. En effet, pas qu’il est plus la trouille que ça, mais sans la présence du bretteur, il y avait fort à parier que les instincts carnassiers des autres pirates n’allaient pas tarder à se réveiller. Il ne faisait donc pas très bon rester ici, d’autant plus avec l’avis de recherche que Lucy avait désormais sur la tête dans l’Archipel. Lorenzo, après avoir finis son speech, retira sa main de celle de la Heartfilia puis cavala en direction du magasin de chocolat qu’il avait aperçu le matin, tout en lâchant à l’attention de sa comparse :

-…oh…pis aussi, j’ai un truc qui devrait te remonter le moral…on s’retrouve à la taverne…à tout d’suite sado neesan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartfilia Lucy
Ryuu Shuiro Pirate
Ryuu Shuiro Pirate
avatar

Nbre de messages : 100
Equipage : Ryuu Shuiro Pirate
Inscrit le : 25/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
30/100  (30/100)
Fruit du Démon : Eki Eki no Mi - Fruit des Liquides
Expérience:
610/500  (610/500)
MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   Mer 13 Jan 2010, 17:59

Lucy

Encore un peu triste de ne pouvoir foncer récupérer son navire, Lucy approuva néanmoins les paroles sages de Georg. Mais elle n'abandonnait pas l'idée de revoir son cher Shooting Star, ça non ! Tandis que le bretteur prenait le temps de répondre à chacune des questions de Lorenzo, la jeune demoiselle froissa la stupide affiche entre ses mains et jeta le papier au sol d'un geste rageur. Ces foutus marines, toujours aussi cons ! Ils avaient pourtant mieux à faire que de s'occuper de ce genre de choses, dotant qu'un Tenryuubito de moins ferait pas de mal à cette planète ! Relevant les yeux, elle vit Georg lui adresser un signe de main et annonça qu'ils se retrouveraient à l'auberge. Elle chassa ses pensées noires et adressa un signe de la main au bretteur.

- D'accord. A plus tard Georg-kun ! Elle se tourna ensuite vers son meilleur ami. Bon Lorenzo, on y va ?

Une expression de surprise intriguée prit place sur son visage. Le jeune garçon d'ordinaire si joyeux et bavard affichait une petite moue, et tout en se postant près d'elle, il lui prit la main. Plus même, il l'appela par son prénom. Elle devait être la seule avoir bénéficier de ce privilège, la première fois étant hier soir, lors de la fête pour célébrer la création de l'équipage, bien qu'il était bourré à ce moment là. La suite des paroles de Lorenzo réchauffèrent le cœur de la Heartfilia, et un sourire tendre prit place sur son visage, tandis que le gamin s'éloignait sur des sujets plus ... divers.

En tout cas, elle était heureuse d'avoir ce fichu môme de douze ans comme compagnon. Et puis maintenant, il y en avait d'autres : Shin, Georg et Jao... A eux cinq (six avec Darius) ils formaient les Ryu Shuiro ! Mais intérieurement, elle remercia son jeune ami d'être aussi gentil et présent avec elle. Ils commencèrent à partir, les lieux n'étant pas trop sûr désormais que la tête de la blonde était affichée à tout les coins de rues. A un moment, il lâcha sa main et commença à s'éloigner, une idée derrière la tête. Suivant sa course des yeux, la navigatrice repéra une chocolaterie luxueuse au bout de la rue et sourit.

- Celui-là alors ... Un vrai gourmand ! Bon, je ferai mieux d'aller retrouver Shin et Jao.

Sur ces mots, l'amazone emprunta la ruelle qui conduisait jusqu'à la taverne, espérant que son baka de capitaine n'aurait pas créé une catastrophe entretemps, ou que Lorenzo et Darius ne sèmeraient pas la panique dans la boutique. Elle secoua la tête et marchait désormais d'un pas léger, la tête haute. Elle n'oubliait pas le Shooting Star, mais elle reviendrai le chercher avec ses compagnons, les Ryuu Shuiro !

<< Finalement, on dirai que la chance à commencer à tourner pour moi. Je suis sûre que toi aussi tu les trouverai géniaux, Grand Mère Nyo. >>


Lucy

Lucy = +45
Georg + Lorenzo = +40
Ryuu = +15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s587.photobucket.com/albums/ss311/Suchi-Sama/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Archipel Impérial Biscuit...PV Ryuu Shuiro] Des liens se tissent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial devlan
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Nulle part ailleurs :: Imperial Biscuit-
Sauter vers: