Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Mer 23 Déc 2009, 22:46

Le géant sautant dans les airs, les balles ricochant sur lui et l'effleurant à peine, les tireurs eurent à peine le temps de comprendre que la masse leur arrivant dessus allait les écraser, que Backo rasa tout le dessus de la muraille de sa chaîne. Le commandant marine au colt d'or bondit, évitant de peu l'énorme chaîne. Faisant une vrille sur lui même, il sauta sur l'épaule du géant tout en lui tirant sur la peau, mais ce qui était parfaitement inutile. Le seul problème s'imposant était que Backo ne voyait plus le petit marine car il se trouvait maintenant sur lui. Tentant vainement de se secouer pour le faire tomber, de donner des coups d'épées dans l'air, il finit par se jeter par terre de tout ses forces.
Sous l'impact le petit commandant marine fut enfin projeté mais eut tout de même le réflexe de lancer un grappin autour du bras du géant. Backo s'en servit pour le ramener à lui et lui donner un énorme coup de poing. Meurtrit mais pas encore K.O., le marine au colt jeta son arme fétiche en or à terre et sortit trois énormes tubes qu'il assembla rapidement. L'homme en réalité était l'inventeur magique du bazooka portatif, et il faisait là une démonstration de sa dernière invention. Bazooka à l'épaule, il déclencha le tir et une énorme roquette fonça droit dans l'estomac du géant. Backo n'ayant pas prévu le coup, ne put se protéger de l'impact et la roquette explosa sur son nombril, lui entaillant gravement la peau.

Spoiler:
 

- AAAAAARRGGHHH....

Matador qui était entrain de se battre tourna la tête d'un regard affolé. Il avait déjà mis à terre le pauvre capitaine Jorg d'un coup de masse en tissu et s'apprêtait à tomber les deux autres officiers.

- Fil Backo !!!!! Noooonnnn !!!...

Se ruant à travers la forêt de jambes marines, il arriva près du géant se tenant encore debout par l'intermédiaire de son épée.

- Merdeee....Ce gars au colt...J'avais pas prévu....


Matador ne savait plus quoi faire en voyant ce grand homme mourant à petit feu. Regardant le géant les yeux presque en larmes, ce dernier lui adressa un regard, un sourire et puis lui dit :

- C'est un bon jour pour mourir...Mon coeur s'envole comme un aigle et rejoins les miens...Matador occupe toi de ces deux lieutenant là-bas...termine ton combat...Ne t'occupes pas de moi...


- Compris Backo...La Cabale te remercie..Toi et les tiens...


Puis le prophète fonça, plus enragé que jamais, sur les deux lieutenant apeurés.
Ses larmes coulaient mais il n'osait regarder derrière lui pour voir le grand homme et ce qu'il allait faire. Il redoutait le pire.

Touchant du bout des doigts les deux costumes des deux lieutenants, il put faire agir la Nature : le courant froid parcouru ses doigts et passa dans le tissu. En quelques secondes les deux Marines, complètement angoissés, ne purent plus bouger.

- Mais...mais...Je ne peux plus rien bouger...Que nous as tu fait démon ?!


- Moi aussi aaaahhhh....Myyyooooh !!!

Le regard malicieux, Matador leur enfonça deux énorme pique de tissu dans la nuque, ce qui les tua instantanément.

- C'est mon attaque ultime mes jolis...On ne peut y réchapper...


BOOUUMMM


Matador se releva soudainement et vit la chose la plus horrible de sa vie : Son ami Backo, le grand guerrier Géant, s'était fait sauter avec le commandant au colt d'or.

- NOOOONNNN FIIILLL


Corico couru vers les flammes et la poussière et s'agenouilla à terre, désemparé. Regardant autour de lui, il vit le désastre qui c'était passé toute cette matinée. Il n'y avait maintenant plus de marines, mais justes des milliers de corps entassés partout. Et peut-être à l'intérieur aussi dans les prisons...D'ailleurs comment-le sauvetage s'était déroulé ? Il ne voyait toujours pas ses compagnons revenir. Oswin, Myst, Sasayaki, Kyoufu, Faust, Takeshi...La grande famille...

Une porte en acier grinça et sortant comme si de rien n'était, un homme de taille moyenne cheveux blonds, et sabres en mains se dirigea vers lui. Un Marine, et par n'importe lequel. Matador connaissait cet homme, sa blondeur...Les sabres...Il avait déjà vu cet homme...A Alabasta...

- C'est lui le responsable de tout..Le colonel Hiryuu..Kenji...Ennemi juré de la Cabale...

Se relevant d'un bond et reboutonnant son chemisier, il s'avança vers l'homme.

- Mmmmmh....Je vous connais mon chou...Vous vous promenez ? Vous savez, les temps ne sont pas à la promenade...

Corico fit la révérence.


Dernière édition par El Matador le Mer 06 Jan 2010, 00:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Dim 27 Déc 2009, 06:27

Après les explosion les cries et l'alarme Kenji avait séparé son équipage en deux dont l'un était composait de Kenji, Ureï et Akira. Ils étaient chargé de contenir les prisonnier, si Kenji avait décider de se rendre précisément dans cette zone c'était pour utiliser sa capacité au maximum. En effet au vue de sa grande force et de ses deux Katana le bretteur aux cheveux d'or possédait le pouvoir de battre énormément d'ennemis en un temps record. C'est donc après des déferlantes de lames plus fortes les une que les autres que le samouraï parvint à en finir avec les prisonnier. Enfin du moins dans le premier sous-sol car ayant à peine finis avec la cinquantaines de prisonnier Kenji dut faire face à une autre vague. Quand il pensait que la prison avait été construite il y a quelque mois c'était à en devenir fou. Comment autant d'hommes et de femmes peuvent atterrir ici chaque jour, comme quoi le monde était devenu fou mais les Sword of Justice était la pour régler se genre de petit problème.

Dans cette masse de prisonnier seul les grand coup de lames du colonel se faisait remarqué suivit des attaques de ses nakama. Néanmoins dans toute cette agitation la Cabale risquait de s'en sortir et le pire dans tout sa c'était que Kenji n'avait encore croisé aucun cabalien et qu'il n'en croiserait peut-être pas tant il était dur de contenir tout se joli monde avec à peine une cinquantaine d'hommes. Kenji serra alors les dents puis prenant ses deux lames à la main il pencha son corps en avant, les jambes écarté de manière verticale a son corps et les genoux fléchit. Il inspira à fond puis se propulsa vers tout les criminel et utilisa une déferlante de lames tellement violente que tout ceux toucher par les lames du marine se voyait propulser. Il avança ainsi dans la mêlé jusqu'à l'escalier reliant le premier aux autres sous-sol il envoya alors une lame d'air sur le plafond qui s'écroula juste en face de la porte laissant un trou béant à l'étage supérieur. Le bretteur aux cheveux d'or s'excusait d'avoir endommagé le bâtiment mais à se rythme il était encore la jusqu'à la saint-glinglin.

Alors qu'il pouvait enfin souffler le colonel entendu les cries des gardes. Ils demandaient tous de l'aide apparemment les officier en charge de la porte principal c'était pratiquement tous fait battre et il ne restait que Kenji comme haut gradé de la marine. Le bretteur courut alors rapidement en direction de la sortit. Seulement à peine eut il le temps de montait vers les escalier pour rejoindre le rez-de-chaussé que le rempart de pierre qu'il avait fait en détruisant le plafond c'était fait exploser par ces foutus forbans. Le colonel se retourna alors et il compris vite pourquoi le mur n'avait pas tenue. Ceux qui avait fait exploser le mur étaient presque tous primé ou du moins assez connu de la marine pour qu'on les enferme ici de manière totalement secrète. Ainsi donc plusieurs capitaine pirate et révolutionnaire était la. Ils souriaient en se croyant supérieur mais ils allaient vite tombé de haut. Kenji demanda alors que plusieurs marine se recule et le couvre. Trois ligne se formèrent alors derrière le bretteur aux cheveux d'or, tous armé pointant leurs fusil vers les criminel.


http://www.youtube.com/watch?v=IoSrU85UEz4&feature=related

Kenji fléchit alors les jambes et prit la même position que précédemment sauf que cette fois si il mit son masque d'assassin sur le visage. On ne sentit alors plus aucune présence de la par du colonel, il avait disparu il n'était plus le même. Oui Kenji avait changeait grâce a se masque il pouvait ne plus penser qu'au meurtre et à la victoire, toute les pensé superflu avait disparu, seul ses katana et ses adversaires comptait. Le colonel était devenu alors un assassin de première classe, presque légendaire. A l'aide de sa concentration qui était à son apogée il disparu littéralement pour arrivée en plein milieu des prisonnier grâce a un Chikuden des plus hallucinant. Une fois au milieu d'eux il demanda de faire feu puis il tourna sur lui même les bras a l'horizontal sur les cotés. Lâchant une lame d'air par chacun de ses katana il créa en tourbillonnant une véritable tornade tranchante. Un Gigant Senpuu no Hiryuu digne des plus grand. La tornade tranchante poster en plein milieu des criminels fit des ravages en entaillant de toute par les prisonnier en envoyant les plus proches du bretteur aux cheveux d'or dans les airs. Les balles tiraient par les soldats furent renvoyait toute autour de l'assassin se qui toucha encore plus d'adversaire. Une fois le tourbillon terminer Kenji put retiré son masque et redevenir lui même.

Tout autour de lui des cadavres ou des blessé grave, il en avait fini ici il pouvait maintenant courir vers la porte principal pour apporté son aide. Il courut aussi vite qu'il put et une fois derrière les porte principal il les franchit. Marchant droit les deux Katana couver de sang, le bretteur aux cheveux d'or affichait un large sourire de victoire. Alors que rien n'avait débuté il semblait confiant et on ressentait toute sa confiance dans sa marche presque impérial. Aucun signe de peur ni de stresse on aurait dit que la guerre était son élément naturel. Il se dirigea, sans même s'occupait des autres, vers l'homme responsable de tout ceci. El Matador, un homme pesant 50 millions de berry soit une sacré somme mais il les valait, prophète de la Cabale, ayant survécu à la guerre d'Alabasta en ayant vaincus un commandant ou du moins en lui ayant filer entre les doigts, il était maintenant l'auteur de se grand désastre. S'approchant face à lui il eut l'honneur d'avoir une révérence après une phrase qui amusa le colonel qui lui répondit:


Pour une personne sur le point de se faire capturé je vois que tu es a l'aise j'espère juste que tu vaux le coup que je me batte contre toi, après tout j'ai l'habitude de vaincre ton maître et non ses subordonnés ! J'espère que tu ne décevra pas l'idée que j'ai sur la Cabale, un ramassis de criminel assez bête et naïf pour croire et suivre un monstre indigne de toute confiance et de toute considération. Enfin assez parlé de mon ami Oswin il est tant qu'on fasse nos présentation !

Kenji parla avec une grande arrogance et une confiance inébranlable ! Tel était les coutume du bretteur aux cheveux d'or lorsqu'il était dans une bataille. Kenji allait voir enfin si les membres de la Cabale était aussi terrible et puissant que leur maître ! Kenji se présenta alors a son ennemis en croisant ses lames pour envoyait un double Fuufuu no Hiryuu suivie d'une position de défense et d'une concentration a toute épreuve. Comment son adversaire allait contre attaquer ?




Spiido no Tora(vitesse du tigre): Kenji utilise 60% de la force des muscles de ses jambes pendant une courte période(environ 3-4 minute) pour augmenter énormément sa vitesse(n'a aucun effet secondaire si il ne l'utilise qu'une fois mais si il l'utilise plusieurs fois pendant un combat il est paralyser des jambes et donc aucune mobilité n'est possible)

Chikuden no Hiryuu(Disparition du dragon volant): Permet a Kenji d'utilisait pendant une fraction de seconde le spiido no tora pour esquivait une attaque sans avoir a activer son spiido no tora pour une duré limité, ainsi Kenji peu esquivait a très grande vitesse surpassant même le soru et sa lorsqu'il en a besoin. Néanmoins plus il l'utilise plus il diminue le temps pendant lequel il pourra utilisait son spiido no tora. Il peut pour le moment utilisait cette technique une vingtaine de fois pas plus et a chaque fois qu'il atteint cinq esquive a l'aide du Cikuden il perd 30 seconde pendant le temps ou il pourra ensuite si il le veut utilisé le spiido no tora.

Senpuu no Hiryuu(la tornade du dragon volant): Kenji relâche une lame de vent tout en tournant sur lui même créant ainsi une tornade tranchante, tout ce qui est envoyait sur celle-ci se voie renvoyer en morceau et tout se qui se trouve a proximité et envoyait dans les air tout en étant trancher de partout.

Giant Senpuu no Hiryuu(La tornade géante du dragon volant): Kenji tournoyant sur lui même toute en relâchant une lame de vent créant ainsi une tornade a l'aide de ses deux Katana celle-ci peut prendre d'énorme proportion.

Fuufuu no Hiryuu(le souffle du dragon volant): Kenji se concentre pour envoyait une lame de vent pouvant trancher énormément de chose.(Bien sur il peut envoyait ses lames obliquement, horizontalement, verticalement ect...)
Revenir en haut Aller en bas
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Dim 27 Déc 2009, 20:57

- Pour une personne sur le point de se faire capturé je vois que tu es a l'aise j'espère juste que tu vaux le coup que je me batte contre toi, après tout j'ai l'habitude de vaincre ton maître et non ses subordonnés ! J'espère que tu ne décevra pas l'idée que j'ai sur la Cabale, un ramassis de criminel assez bête et naïf pour croire et suivre un monstre indigne de toute confiance et de toute considération. Enfin assez parlé de mon ami Oswin il est tant qu'on fasse nos présentation !

Peu de temps après son discours de justicier, le bretteur blond s'était mis en position d'attaque. Matador, lui aussi était prêt, le sang bouillonnant à l'idée d'affronter l'ennemi juré d'Oswin.

Spoiler:
 

Levant sa tête obliquement, le regard droit, la rapière et son bras formant un angle droit, son pied battait la mesure. Les poils de sa moustache frémissaient, ses cheveux hirsutes se languissaient de danser au vent.

- 1...2...1...2...


Traçant une étoile dans le ciel, il cria :

- Mmmmhhouaaaa Loveeeeerrr !


Une lame de vent intense jaillit de son adversaire. Idem à celles de son ancien adversaire bretteur Dios Shinigami qu'il avait combattu il y a bien longtemps et qui l'avait mis en déroute. Maintenant il savait comment s'y prendre avec ces gens fétichiste des armes métalliques pointues. Serrant ses poings, courbant l'échine, il s'apprêta à recevoir l'attaque coupante.
Au moment où la tornade allait le tronçonner, il fit un cœur avec ses mains et cria :

Suzanna Armor


L'attaque, bien que puissante, s'écrasa contre son armure de tissu. Matador, regarda alors son ennemi avec une fierté inégalable et triomphante. Autour du prophète, deux énormes failles s'étaient créées devant lui, s'arrêtaient à son niveau et repartaient obliquement derrière lui. L'impact de l'attaque était clairement révélateur de la force et la technique de son opposant. Il allait falloir rester le plus concentrer possible. Le moindre écart de concentration, la moindre attaque laissée à abandon lui causerait des dégâts incommensurable.

* Hey...Bien, Oswin doit être bien résistant pour parer ça...*

- Hep Bout'd'chou ! Ne t'inquiètes pas on s'amuse pas avec moi...[/color]


Il enroula de gros morceaux de tissus autour de ses jambes et ses bras, formant ainsi d'énormes gants et chaussures de boxe.

Gigantos Pugnos y Piernas


Fonçant sur son ennemi en prenant bien le temps de faire des petites esquives su le côté pendant sa couse de sorte à le rendre plus difficile à suivre des yeux, il shoota dans un cadavre avec ses pieds de géant en direction du colonel, puis il sauta dans les airs pour donner un énorme coup de poing.

Suzanna Punch


Dernière édition par El Matador le Mer 06 Jan 2010, 00:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Mer 30 Déc 2009, 16:22

La lame de Kenji fut stopper net par un cœur en tissu. Au début le bretteur aux cheveux d'or ne comprit pas comment son adversaire avait pu arrêté sa double lames d'air ainsi mais c'est ensuite qu'il comprit que celui-ci possédait un fruit du démon. Kenji se retrouvait encore une fois contre un utilisateur de fruit du démon. Ce n'est pas qu'il ne les aimaient pas, mais il est vrai que se retrouvait face a une personne qui a des pouvoir anormaux et contre qui aucune logique humaine ne leur pouvait être associé. Après tout Kenji malgré ses capacités n'était pas capable de sortir dont ne sait ou un bouclier en tissu. Le pire étant cas la base le tissu est une matière fragile se qui voulait dire qu'il avait la capacité de la solidifier donc qu'elle autres capacité avait il encore en réserve. Enfin lorsque l'on veut devenir un véritable justicier et être le meilleur bretteur au monde les fruit du démon ne doivent pas être un obstacle. C'est pour cela que Kenji resta concentré contre sa cible.Cible qui enroula son tissu sur ses membres pour les agrandir et les solidifier. Matador envoya alors un cadavre vers le bretteur aux cheveux d'or puis sauta dans les air pour lui retombait de plein fouet armé de ses membre agrandit et solidifier. De ses deux Katana le bretteur aux cheveux d'or planta ses deux lames croisé contre le corps mort qu'on lui avait envoyé. Il le souleva et utilisa le cadavre comme bouclier. Les bras levaient, les lames croisaient sur le corps inerte du combattant qui se prit de plein fouet un coup de poing magistral. Son le poids et la puissance du coup le bretteur aux cheveux d'or s'enfonça quelque peu dans le sol.

Le corps qu'il avait soulevait en plantent le tranchant de ses Katana se craquela de tout les coté. Le pauvre homme était déjà mort mais à se niveaux il ne restait plus que de la bouillit de chair et de sang. Le colonel se concentra alors il utilisa une de ses capacité propre le Attaku no Shishi. Cette technique lui permettait d'utilisait 60% de la force réel des muscles de son bras, sachant que le cerveau bryde le corps à 25%. La technique ne durait que quelques instant mais avec celle-ci il pouvait soulevait des montagnes et les 4 membre hyper agrandit et hyper solidifier ne fut pas difficile à renvoyer. Kenji subissant toujours l'attaque de Matador avec son poing géant, se décida à l'ai de son attaku no shishi de renvoyait son adversaire dans les air. Pour sa rien de plus simple, il décroisa ses lames toute en attaquant vers l'avant. Le corps qui faisait officie de bouclier se déchira en deux puis les lames du bretteur touchèrent le point de son adversaire. Pour ensuite le renvoyait à l'aide des 60% de la force réel des muscles de ses bras. Matador fut renvoyait dans les airs mais Kenji ne s'arrêta pas la. De ses deux Katana tendu a l'horizontal sur les coté.

Kenji eut une idée, il tourna lâchant de chacune des armes une lames d'air formant ainsi une tornade géante. En gros Kenji réiterra son Giant Senpuu no Hiryuu, mais il y avait cette fois-ci une différence de taille qui était une force plus que surhumaine. En effet les bras de Kenji toujours gonflait permit au bretteur aux cheveux d'or de crée une tornade plus grande, plus puissante, plus violente, plus tranchante, en gros un énorme tornade tranchante surhumaine. Matador se trouvant juste au-dessus de Kenji il fut l'un des premier avoir l'attaque lui arrivait dessus tels une flèche. Kenji eut un sourire en coin et dit:


Si tu te protège comme tout à l'heure la puissance frontale du coup sera bien plus violente et un simple morceau de tissu ne suffira pas ! Si en revanche tu décide d'esquivait le coup frontal tu risque de te faire prendre dans la tornade et de te faire taillader, et si tu veut entré dans l'œil du cyclone c'est que tu ne tien pas beaucoup à la vie ! Sa fait quoi d'être la victime maintenant ?

En effet les trois alternative que venait de cité le bretteur était défavorable au Cabalien mais après tout cela ne voulait pas dire que c'était une attaque imparable. Surtout que le combat était à son début et que l'un comme l'autre ils étaient encore frais. Néanmoins Kenji était assez fier d'avoir retourner l'attaque de son adversaire contre lui même en espérant qu'elle lui soit fatal mais sa c'était pas gagner. Cependant comment allait s'en sortir le prophète ?
Revenir en haut Aller en bas
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Dim 03 Jan 2010, 03:33

Le blond bretteur avait habilement esquivé. Matador n'en attendait pas moins de la part d'un colonel.
Bombant ses avant bras d'une manière peu connue, il se mit en position d'attaque, sabres en avant. Que faisait-il ? Il semblait à Matador avoir déjà vu ces gestes. D'un coup sec, le bretteur marine rabattit ses lames et fendit à nouveau le vent. Une lame d'air parti bien plus fortement et rapidement. Elle semblait bien plus puissante que celle d'avant et d'ailleurs au fur et à mesure qu'elle avançait vers Matador, un tourbillon se formait, de plus en plus gros.
Corico déroula les bandes de tissu à ses jambes et bras.
Spoiler:
 

Très rapidement il planta les deux premiers rubans solidifié devant lui, puis en plaça quatre nouveaux derrière, puis cinq encore après et ainsi de suite de sorte à faire une sorte de barrière à vent : le vent passerai au travers mais serait petit à petit dispersé entre les barreaux. Du moins c'est ce qu'il pensait.
A peine il posait le dernier barreau que la tornade secoua les deux premiers morceaux de tissus, et les arracha. Matador, voyant que sa défense n'allait pas tenir prépara un énorme bouclier de tissu de manière à bloquer le plus possible la lame. Un déchirement se fit entendre. La lame de vent tourbillonnante s'était fracassé contre son bouclier qui avait tenu bon, cependant son outil de défense n'était pas assez efficace : il ne recouvrait que le buste.
Ainsi il se prit de plein fouet dans les jambes et dans les coudes des milliers de petits coups de couteaux, l'entaillant de toutes parts.

- Aaaahhgg...Ta force est surprenante...Cependant ma défense n'a pas été inutile. L'important est sauf.


Dit-il en regardant son entre-jambe. Lissant sa moustache, il se prépara à riposter. Ce combat allait probablement le perdre, cependant il s'y était préparé.

* Pour Mon Maestro Oswin...*


Il s'avança lentement vers sa cible.

- Ce qui peut te perdre avec moi, c'est toi-même...Enfin, tes vêtements plutôt...


En effet, s'il arrivait à toucher les vêtements du colonel, il pourrait les solidifier et ainsi emprisonner ce dernier. C'était son attaque la plus puissante. Et c'est bien celle-ci qu'il comptait mettre en pratique. Il suffisait d'attendre que le marine arrive au corps à corps. Corico devait donc continuer d'attaquer à distance.

- Bien mon chou...

Il mâcha pleins de morceaux de tissu et les recracha solidifiés à pleine puissance sur le colonel. Une vraie sulfateuse.

Tissu Bullets

* Allez viens voir papa...Je vais te rendre la monnaie de ta pièce...*


Dernière édition par El Matador le Mer 06 Jan 2010, 00:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Mar 05 Jan 2010, 23:50

Kenji n'avait pas totalement fait mouche face a son adversaire mais il était déjà bien content de l'avoir en partie toucher aux jambes et aux bras. Bien évidemment toute les fonction vital de Matador était en parfaite santé mais sans élément moteur un combat était dur. C'est pour cela que Kenji avait un sourire heureux sur les lèvres, oui bien que la victoire n'était pas encore la sa s'annonçait plutôt bien voir même trop bien. En même temps Kenji ne c'était jamais battu contre quelqu'un d'autre qu'Oswin dans la Cabale et pour un bretteur c'est très déstabilisant de couper un membre et de le voir repoussait alors que la chaque cout était important. Seulement le colonel n'était pas plus heureux d'avoir Matador pour la bonne raison que son tissu était vraiment très chiant. Capable de le crée assez rapidement et dans toute situation ce qui était troublent car Kenji avait l'habitude d'avoir des adversaire avec un moyen de défense propre alors que la a n'importe qu'elle moment il pouvait sortir un bouclier de tissu. Désarmait, déstabilisait, utilisait son pouvoir contre lui toute ces choses était impossible car a tout moment le prophète pouvait utilisait son pouvoir. Maintenant qu'il y repensait tout les combat assez complexe et dur a prévoir était toujours face a des personne utilisant les fruit du démon. Néanmoins contrairement a avant le bretteur aux cheveux d'or possédait une lame spécial appelait Susanoo, celle-ci était en granit marin et même face a des logia elle était imparable. Ainsi le marine était déjà beaucoup plus confiant même face a cette adversaire qu'était El Matador.

Pour le moment Kenji n'avait effectuer que des attaques a distance pour évaluer le niveaux de son adversaire mais le colonel était un homme de corps à corps il était temps de faire face a l'ennemi. Mais comme a son habitude le bretteur aux cheveux d'or n'allait pas fonçait tête baisser. Essayait de ne jamais s'approchait sans connaître un adversaire surtout si celui-ci est un possesseur de fruit du démon. Il en avait fait l'expérience face a Drake qui était devenu un Dinosaure et qui avait ainsi pu dévier l'attaque du colonel. Face a se genre d'adversaire frappait sans savoir qu'elle sont leur capacité principal était de la folie pure. Bien que le bretteur aux cheveux d'or doute que son adversaire puisse utilisait une capacité incroyable au corps a corps il ne fallait sous-estimer un adversaire surtout quand celui-ci a un regard si.....déroutant. Alors que le colonel pensait continuer a attaquer son adversaire utilisa son pouvoir pour envoyait des dizaine, non des centaines de balle en tissu. Aussi dur que le plomb et aussi rapide qu'une sulfateuse Kenji vit arrivé toute les balles dans sa direction. Il croisa alors ses Katana, se mit bien face a son adversaire jambes écarté, genoux plié. Puis d'un coup Kenji enchaîna les coups de lames dans les air pour déviait toutes les balles. Il cria alors de manière arrogante:


Tu crois que tu va m'avoir avec se genre d'attaque ? Tu crois que je vais perdre comme les autres officier que tu a tuer ? Tu me fait rire !!!!


Oui Kenji était très présomptueux et arrogant lorsqu'il combattait. Le bretteur aux cheveux d'or possédait une autre technique plus efficace contre se genre d'attaque mais la il n'avait pas le temps de l'utilisait surtout que dans cette technique il était impossible de contre-attaquait. Alors que dans cette enchaînement protecteur il y avait une chance de pouvoir prendre son adversaire de vitesse. C'est pendant quelques secondes, voir quelques minutes que le marine resta dans sa position et enchaîna les coup de lames devant lui pour dévier les balles. Aussi rapide et précis pouvait il être, face a se pouvoir aucune chance de s'en réchapper idem. Une balle de tissu vint alors se loger dans son épaule, depuis le nombre de fois ou son épaule avait essuyer les blessures elle ne put tenir et plusieurs suture d'ancien combat éclatèrent. Les dents serrait il fut beaucoup moins rapide de son bras gauche de par la balle encrait dans son épaule mais aussi de ses anciennes blessures qui recréèrent une entaille au-dessus de son épaule gauche. Sa vitesse d'enchaînement ralentissant se fut dans les cotes qu'une autre balles de tissu se logea. La douleur était de plus en plus forte et son épaule lui était insupportable mais pas moyen de se laissait allé. Il devait encore attendre pour pouvoir contre-attaquer. Plusieurs balles effleurèrent Kenji notamment au visage et aux niveaux des jambes voir même une qui en étant dévié avait frôler son ventre au lieux de le percer.

Difficile dans ses conditions de reprendre la base surtout que Kenji savait qu'il était le seul a être capable de faire face a Oswin. Dans l'état ou le parasite était a cause de la prison tout espoir de le remettre dans sa cage était encore possible. Enfin plus maintenant....ou du moins pas seul. Si le bretteur continuait ainsi gagner seul face au chef de la Cabale était tout simple irréalisable, c'était déjà le cas alors si sa continuait...C'est dans cette pensé que Kenji décida de contre-attaquait en force. Il utilisa alors ses deux lames pour pouvoir porté un coup puissant. Une tira une lame tranchante en direction de Matador et l'autre en direction du sol. La poussière et la fumé se leva au milieux des deux combattants. Avec une lames en direction de Matador et cette fumé il pouvait maintenant se concentrait juste un millième de seconde. Les jambes déjà fléchit Kenji les gonfla. Le spiido no tora était pareil que le Attaku no Shishi il permettait d'utilisait 60% de la force réel des muscles du colonel mais cette fois aux niveaux de ses jambes et pour une durait plus longue. A vrai dire avec cette capacité il était alors plus rapide que le Soru du CP9 !


Spiido no Tora

Il était maintenant temps de l'attaquait. Kenji utilisa sa vitesse pour disparaître visuellement, et il utilisa le Kira no Kage qui permettait aux bretteur aux cheveux d'or de ne faire aucun bruit. Invisible par la vue et par l'ouïe il était temps de frappait ! Il se concentra pendant quelques secondes toujours en bougeant très très rapidement de manière a être invisible du moins dans un tels merdier. Il put alors en se concentrant a rendre sa lame Susanoo tranchante au point de couper l'acier. Ayant rangeait son deuxième Katana et n'ayant que Susanoo dans ses deux mains le bretteur commença a apparaître a Matador en lui tournant autour. On voyait alors des bride de Kenji jusqu'au moment ou l'illusion fut complète. 6 Kenji entourait le prophète dont seul un était réel et sa dans le silence le plus total. Un devant près a percer le prophète, un derrière près a lui trancher le dos, un au-dessus de lui près a le scinder en deux, et un a gauche et un autre a droite près a lui couper la tête. Et enfin un au rat du sol près a le couper de haut en bas. Qu'elle était donc le véritable blond dans toute ses illusions plus parfaites les une que les autres temps dans leur réalisme et aussi par la difficulté de détecter Kenji car même l'ouïe était inutile temps qu'il utilisait le Kira no Kage, c'est pour cela que le Kage no Hiryuu était de loin sa meilleur illusion ! Pour ne pas qu'on puisse distinguer le faux sang du véritable sang le bretteur avait choisit d'être au raz du sol surtout que c'était l'une des illusions les plus difficiles a voir. Dans un tels champs de bataille t avec une tels vitesse il était assez dur de distinguer le vrai des faux mais le colonel préférait ne pas prendre de risque et ainsi au raz du sol il cachait partiellement ses blessures. Qu'allait faire Matador dans cette assaut dès plus rapide et complexe ? Comment allait il utilisait son pouvoir ? Avait il une technique imparable ? Pendant ces quelques millième de seconde qu'est ce que le prophète allait décider ? et Surtout arriverait il a voir le véritable bretteur ?


Kira no Kage(Tueur de l'ombre): Kenji disparait furtivement et sans faire de bruit derrière son adversaire pour le tuer

Kage no Hiryuu(L'ombre du dragon volant): C'est la combinaisons trois technique que possède Kenji, Le Kira no Kage, le Chikara Kakoumau no Hiryuu et le Spiido no Tora. Kenji doit d'abord passait obligatoirement en spiido no tora, ensuite il utilise le kira no kage pour effacer toute présence, il n'existe alors plus car grâce a la vitesse du spiido no tora il disparait littéralement, aucun son, la vitesse empêche l'adversaire de voir son adversaire car il disparait, même la volonté de Kenji disparait se qui veut dire que même les animaux possédant un sens iné pour sentir le danger ne sont pas capable de trouvait Kenji. Pui en utilisant sa vitesse il laisse des bryde de son corps se percevoir pour au final crée une illusion parfaite, 6 Kenji entoure l'adversaire tous en position différente et visant une partie du corps de l'adversaire différente, puis d'un seul coup toute les lames illusions s'abattent sur l'adversaire ainsi que Kenji avec une concentration tels que même l'acier est fendu par le bretteur.
Revenir en haut Aller en bas
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Sam 09 Jan 2010, 14:58

Le colonel avait disparu du champ de vision de Matador. Une fraction de seconde avait suffit et le bretteur avait disparu, comme éclipsé par le vent. De la poussière se dégageait de la terre, le vent soufflait mais pas un bruit ne pouvait s'entendre. Pas même un corbeau, ou un cri de soldat gémissant à terre. Rien.

* Tiens...Où...*

Il eut vite compris qu'il se tramait quelque chose, c'est pourquoi il se mit en position défensive, tenant son bouclier de tissu et sa rapière.
Soudain six ombres apparurent à lui : six bretteur aux cheveux d'or, pas un n'était différent de lui. Six Hiryuu Kenji épées en avant et chacun en position d'attaque.

- Quoi !!!??...

En un rien de temps chacun de clones se mirent à tourner autour de lui et à se jeter sur le cabalien, de différents angles. Une vague d'épées se dirigeait sur lui. Paniquant, Corico ne savait lequel serait le bon et lequel il fallait taper. De plus, il ne savait si ces clones étaient de simples illusions inoffensives, ou alors leurs attaques seraient tout bonnement réelles.
Peu de temps lui manquait - à vrai dire une seconde à tout casser - pour faire son choix.

* C'est bon je crois que je l'ai trouvé *

Il s'avança d'un pas obliquement et enfonça sa rapière dans celui qui arrivait par sa droite. Le bretteur touché cria sous le coup d'épée.

- Je t'ai eu minable Colonel...


Il avança sa main pour toucher les vêtements du bretteur touché et ainsi l'immobiliser par son pouvoir, mais au moment où il allait agripper le tissu, le bretteur ensanglanté disparu dans un nuage de poussière. Au même moment, quatre autres se volatilisèrent de la même façon.
Matador compris très vite ce qui allait lui arrivé. Rapidement, il renforça ses vêtements de tissu.

Suzanna Armor

Mais l'épée brillante traversa son gilet comme du jambon et s'enfonça dans ses abdominos.

FSSHHH

Le vrai colonel était passé en dessous de lui et lui avait planté son épée dans le ventre. Corico fut pris d'une violente souffrance.

- Aaaaaaaaghhh...

Après que le bretteur se soit à nouveau éloigné dans le nuage de poussière devant Matador, celui-ci s'écroula sur le sol.

- Mais...Mais...Comment ta lame à pu transpercer mon armure de vêtements...C'est tout bonnement impossible...Mon pouvoir a été c-comme..annulé...

Une voix répondit et résonna tout autour de lui :

- Je possède une lame spéciale. Son nom est Susano. Le fer qui a servi à forgé cette arme a été mêlé à du granit marin...Voilà pourquoi ton pouvoir ne sert plus face à cela.


Corico plongea sa tête dans ses mains. Le granit marin, pire ennemi des hommes possesseurs des pouvoirs du démon. Cette roche cueillie au fond des océan avait pour pouvoir étrange d'annuler les effets des fruits. Matador le savait, et dès lors, il sentait que la tournure du combat allait vraiment être terrible. Ses chances venaient de diminuer fortement, déjà qu'elles étaient bien minces.

- Alors...

Spoiler:
 

- Je serai obligé de me battre avec mes plus grandes techniques n'exigeant pas de pouvoirs...Laisse moi te dire une chose...Kuf Kuf...J'ai été pendant longtemps un très grand catcheur professionnel. Peut-être tu ne me connaît pas dans cet art. Mais saches une chose petit, tu va être impressionner. Je mourrai pour la Cabale.


Tapant du poing sur le sol terreux, il se releva doucement, sa plaie crachant encore plus de sang. Debout, il souffrait toujours mais son regard était froid et très significatif : il irait aussi loin que son corps puisse le porter.
Dépliant le peu de tissu qui lui restait, il le fit tourner à une telle vitesse que la fumée devant lui s'estompa, comme poussé par une hélice d'avion. La vision nette à présent, il pouvait distinguer clairement le bretteur blond devant lui.

- Bien...

Se tenant sa plaie pour ne pas qu'il sorte trop de sang, il se propulsa sur le mur de la maison derrière lui et fonça en piqué, droit devant lui, tournoyant sur lui même, rapière en avant, telle une torpille de sous-marin.

Alicia, Mortal Kiss !

Il déployait là sa plus puissante des attaques. Une technique qu'il employait déjà dans ses combats de catch il y a longtemps. Une situation désespéré, entrainait des actions désespérées. La riposte de Matador allait être lourde, très lourde.

[HRP : - Pour ma technique, voir ma fiche
- désolé je t'ai fait parler mais c'est pour la bonne cause Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Dim 10 Jan 2010, 02:44

Kenji avait toucher son adversaire en plein dans le mile. Il se recula alors aussi tôt. Kenji analysa alors la situation, les bras et les jambes du prophète avait été salement entailler et maintenant il avait son ventre en sang. Le colonel touchait presque la victoire du bout des doigts. Se fut avec stupéfaction qu'il vit son adversaire être capable de se lever et de continuer à se battre. Bien que le bretteur aux cheveux d'or ne pensait pas sa victoire acquis pour lui il ne restait plus cas donner le coup de grâce assez facilement, mais finalement cela allait peut-être se révéler être plus dur que prévu. Matador était déterminer tout comme son adversaire mais à la différence de Kenji celui-ci était plus amocher. Bien qu'il soit adversaire et que la Cabale était son pire ennemi le bretteur aux cheveux d'or devait admettre que les membres de cette organisation avaient du cran et de la volonté. A vrai dire il était presque déçu que ce genre de personnes se soit tourner vers le mal car un combattant comme Matador aurait été un élément indispensable pour la marine. Seulement voilà son adversaire avait choisi de mourir dans le chaos et la monstruosité. Il c'était perverti au point de vouloir la destruction du monde.

Kenji n'était pas sur que cela soit la volonté réel de Matador, il essayait de se convaincre que se combattant avait été manipuler car si ce n'était pas le cas Kenji allait tomber de nombreuse fois face a des adversaires aussi déterminer que Matador et sa pour le chaos. Bien que son adversaire avait énormément de volonté vu son état physique il était maintenant sur d'une chose, le prochaine assaut serrait le dernier. Car son adversaire préparait apparemment une de ses plus grande attaques et n'allait surement pas pouvoir continuer l'attaque après. Soit le bretteur aux cheveux d'or mourrait face a cette technique soit c'était la victoire du colonel. Tout cela allait se jouer dans un dernière échange que Kenji comptait bien gagner. Pour être sur de sa victoire il allait maintenant utiliser son attaque offensive la plus dévastatrice !

Celui-ci ayant encore pour quelques instant le spiido no tora il allait pouvoir combiner la force de sa technique la plus offensive a sa vitesse maximal ! Kenji se mit a fléchir les jambes et a se placer en position laï. Son Katana Susanoo rengainait il plaça la main sur son fourreau près a le dégainait dans une attaque éclaire. Et c'est se qu'allait faire le colonel, cette attaque était appeler Attaku Inazuma no samurai se qui signifiait l'attaque éclaire du samouraï. Cette technique si elle touchait sa cible parfaitement toucher les poumon, l'estomac, la cage torrassique et le cœur ! Une attaque mortel qu'il n'avait pour le moment qu'utiliser contre Oswin. Son attaque offensive la plus puissante allait faire mal ! Les jambes toujours gonfler a bloc il se propulsa alors vers son adversaire. Son Katana toujours rengainait attendant le moment crucial pour trancher son adversaire.

Il arrivèrent alors pratiquement l'un face à l'autre, la torpille humaine face au samuraï ! Soudain le prophète fit un salto et passa au-dessus de Kenji. Il fut vraie que le colonel fut surpris de voir une tel feinte, surtout que les débris qu'avait soulever El Matador brouiller la vision du bretteur. Mais le Attaku Inazuma no samurai était en plus de son attaque la plus puissante son attaque ou sa concentration était optimum ainsi il n'avait pas encore dégainait et la faille du Attaku Inazuma no samurai ne survient qu'après que son utilisateur ai dégainer. Il put alors grâce a la force des muscles de ses jambes changeait au dernier moment sa trajectoire et l'aspect de l'attaque de base. Il sauta en l'air son arme toujours dans son fourreau il dégaina alors au dernier moment tout en tournant un peu sur lui même. La lame et la rapière se frôlèrent, cela dévia donc les deux armes se qui fit que Kenji sentit la rapière de son adversaire passait et trancher le côté gauche de son buste créant ainsi une grande entaille, il frappa dans la trajectoire son épaule gauche déjà ensanglantait heureusement il ne fit que la frôlait mais la douleur fut incroyablement grande et insupportable.

Quant a la lame du colonel bien qu'elle pouvait faire de gros dégât elle avait été assez dévier pour ne pas toucher ni le cœur ni le coup du prophète. Kenji se retrouva alors dans les air pendant que Matador retombait. Quelques seconde plus tard le bretteur aux cheveux d'or retomba non loin de son adversaire. Il était dos à lui, il se retourna alors pour voir le résulta de se choc. Alors que lui avait une entaille sur le coté gauche de son buste, une perforation a l'épaule gauche suivit d'une ancien blessure rouverte sur son épaule et d'une perforation sur ses cotes droite, il espérait que tout cela soit finie pour enfin se reposer !



Hrp: Le saut en tournant ressemble un peu au Shoryu-Ken de Ken dans Street Fighter sauf que au lieu d'attaquer avec le point c'est avec la lame
Revenir en haut Aller en bas
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Dim 10 Jan 2010, 03:20

Poussant son corps à bout, Matador se souleva dans les airs au moment opportun et évita de près le bretteur en voltigeant au dessus de sa tête. En se retournant, il pointa son épée en direction du Colonel, mais à son grand étonnement, celui-ci avait tout de même réussi à suffisamment se retourner pour pouvoir dévier la rapière avec son arme. Mais la rapidité et la surprise de Matador était telle que la rapière parvint tout de même à entailler l'ennemi sur son flanc, faisant ainsi jaillir le sang.
Corico retomba à terre dans un bruit sourd. La tête empoussiérée, le visage sanguinolent, il ne pouvait maintenant plus agir. Son corps avait tiré la sonnette d'alarme. Il tentait de se relever, mais en vain. Pire encore, il essayait de bouger son petit doigt de la main gauche mais aucune réaction. Niet.

- Bien...Kuf...Kuf...

Spoiler:
 

Il toussa et cracha du sang. Puis regarda au loin comme s'il s'addressait au marine. Son regard devint des plus noir et obscur que l'on est put voir de lui jusqu'à présent. Le même regard qu'il avait eu dans son enfance quand ses parents furent emmenés à Impel Down sous ses yeux. Le démon caché en Matador surgissait d'un coup du plus profond du prophète. L'Âme de la Cabale rugissait en lui, tout comme Oswin D. Janus l'avait fait apparaître plusieurs fois auparavant en lui.

- Colonel Hiryuu Kenji...Vous m'avez-battu...


Il ne pouvait voir son adversaire car il était sur le dos et tourné de sorte que le colonel se trouvait derrière lui.

- Sachez une chose c-colonel...Kuf..Kuf...Jamais on ne pourra arrêter la Cabale...Vous voyez on peut enfermer les dirigeants, on peut les tuer...M-mais les idées survivront toujours. L'Ame de notre organisation est inarrêtable. Nous sommes le Fléau de ce Monde, Colonel...Kuf..kuf...

* Merde...Je commence à y voir plus très clair...*

- Ainsi vous battez aujourd'hui un Prophète...Mais demain qui devrez vous battre encore ? Des civils en rébellion ? Non...Cela est sans fin Colonel...Maintenant que tous les membres sont dehors, le monde va vivre ses heures les plus noires. D'ici peu de temps, la terreur s'installera sur Grandline...Je vous l'annonce en tant que Prophète et ceci est ma prophétie...Kuf...Kuf...Le monde va basculer maintenant.

Il laissa retomber sa tête sur le sol terreux et ferma les yeux, attendant sa dernière heure en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   Dim 10 Jan 2010, 03:54

Lorsque Kenji se retourna il vit son adversaire totalement épuiser allongé sur le sol. Le bretteur aux cheveux d'or avait donc vaincus ! Il avait du mal a battre cet homme mais finalement la victoire était belle et bien la. El Matador primé à 50 millions de berry était tomber. Avec la victoire du colonel il vengeait les officier et les nombreux marines que Matador avait tuer. Le bretteur aux cheveux d'or voyait sa vision se troublait il prit alors les vêtement qu'il lui restait et les déchira pour faire un garo a son épaule et a la perforation sur ses cotes. Ainsi il arrêta les plus grand hémorragie. Il entendit alors la réponse de son adversaire. Celui-ci reconnaissait sa défaite mais pour lui la Cabale ne serait jamais détruit. Kenji sera le point sur les paroles de l'homme étendue par terre. Néanmoins il ne le frappa pas, tout simplement car il n'était ni un monstre pour se défouler et qu'il avait des valeur comme celle de ne pas frappait un homme sans défense.

http://www.youtube.com/watch?v=fVBH0x-0Tvg&feature=related

Kenji se calma alors puis il sourit, il s'approcha alors de son adversaire et lui murmura a l'oreille dans un fond de chaos et de désastre mais avec une voix si confiante et si serraine que l'on pouvait croire à la prophétie de paix venu d'un ange:

Je suis Hiryuu Kenji celui qui défendra et recherchera la paix dans le monde, si je dois tuer tout les membres de la Cabale je le ferais, si je dois réinculquer les valeurs de paix aux civils un par un je le ferais, si je dois devenir l'homme le plus puissant du monde et le plus influent pour garder la paix dans le monde quitte a sacrifier ma vie tel que je la connais je le ferais ! Tu ne me connais pas mon chère Matador, ma volonté est de fer et je ne plirais jamais face a toi et les criminels de ton espèce. Je crois en la bonté humaine, je crois en la justice et en une véritable paix. Je deviendrais un Dieu si il le faut je ne reculerais devant rien et devant personne, vous êtes un fléau ? Très bien je deviendrais l'homme le plus incroyable de se monde et l'impossible me sera possible, je serais alors votre fléau. Je ne connais pas la défaite face au mal tien le toi pour dit ! Si je perd mes bras je me battrais avec mes jambes si je perds mes jambes je me battrais avec mes dent si je perds mes dents je vous arrêterais d'un simple regard et si on me tranche la tête je maudirais le mal ! Comme le dis ton patron, je serais votre pire cauchemar !!! Tu reposera dans les ténèbres que tu tes toi même créer et tu contemplera la mort de votre fléau prisonnier dans les ténèbres !

Kenji se releva alors puis il regard son adversaire et dit assez fort:

Je suis Hiryuu Kenji le bretteur immortel !


Son immortalité résident dans sa foi et sa volonté a se battre contre le mal. Kenji s'essaya alors près de Matador se reposant un peu avant de reprendre le combat !


Kenji = +50
Matador = +35
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand L'Amour s'en prend au Colonel...(El Matador VS Hiryuu Kenji )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (f) jade thirlwall -> quand l'amour prend place
» [flashback] Quand l'amour provoque la haine, même les âmes les plus pures noircissent. [Licinia]
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» « Chaque tir n’atteint pas sa cible, chaque prière n’est pas exaucée. » [Mad]
» Quand l'amour nous Hante [Lumière Oplaine et Tempête Lunaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Nulle part ailleurs :: Lijeg Kentel-
Sauter vers: