Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Intrusion dans le château des princes [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Mar 29 Déc 2009, 14:40

Lur-albion. Plus qu’une île, un royaume à respecter sur grand line. Un endroit prospère qui risque malheureusement de ne pas gardé sa tranquillité bien longtemps. D’après de récente nouvelle, pas forcément très bonne pour tout le monde, le royaume allez subir un passage de pouvoir pour palier à la faiblesse de son roi, à sa mort prochaine. Voilà de quoi attirer des pirates peut scrupuleux, une bande de marin assoiffé des richesses que le pays avait put emmagasiner. Car non content de cela, si il y avait des caisses qui attirait la convoitise, c’était bien celle-ci.
Des pirates puissants, un butin à la clé, sans nul doute la garde devait être à la hauteur pour prétendre se dispenser de la garde de la marine. Les chevaliers de ce royaume étaient en effet quelque chose à craindre d’après ce que l’on pouvait entendre. Enfin, tout cela ne faisait que rajouter du challenge et du fun aux yeux d’une pirate de grand line parmi tant d’autre.

Voilà quelque jour en fait qu’elle était arrivée ici, par les grâces d’un eternal pose de son bateau « emprunté » à la marine. La belle avait eut du mal à s’amarrer au port à cause de la taxe et surtout de la fouille minutieuse qui l’empêcher de conserver une quelconque arme, elle qui avait l’habitude de bien cacher ses outils de travail avait pour une fois préféré les laisser dans sa cabine, et ce ne fut pas une mauvaise idée car ses cachette habituel n’aurait pas fonctionné ce jour là.
Une fois sur l’île, elle se dégota rapidement une auberge pas trop chère et un petit emploie de serveuse/videuse dans un bar tranquille du coin. Ainsi, elle pouvait avoir un revenu régulier et convenable afin de stationner dans ce royaume pendant un moment. La taverne, lieu de discussion sans fin, était aussi un moyen d’avoir des indics à pas chère, même si, il fallait le reconnaitre, ils ne valaient pas grand-chose. Elle ne put apprendre que jamais elle ne parviendrait à s’installer par la force, ce qui était loin d’être son objectif dès le départ. Pour le reste, ce n’était que deux trois débats entre ivrogne qui n’enseigner rien de plus que ce que l’on pouvait lire dans les journaux. Heureusement pour elle, elle avait bien choisit son emplacement pour ne pas être trop loin du château. Elle avait put aussi entrevoir les princes et leur beauté ou leurs gardes personnels et leur puissance. Tout ça attirait autre chose que son avidité habituelle. Car en effet, ils portaient tous bien leurs titres de prince et les chevaliers aussi d’ailleurs. La belle en oublierait presque leur fortune.

Son objectif était plus claire pour elle-même à présent, elle voulait avant tout mieux les connaitre et se rapprocher pour s’attirer leurs bonne grâce et elle se contenterait peut être de ce qu’ils voudront bien lui offrir, du moment qu’elle avait autre chose de leurs part …
S’attendant au prince charmant facilement prit par la pitié, Alexandra tenterait la petite voleuse sans grande envergure et sans sous non plus. Au pire, elle avait confiance en ses capacités pour s’enfuir des geôles si elle devait tomber si bas, et si elle réussissait son larcin, ce serait toujours ça de gagner.
Elle avait eut le temps d’entendre parler des jardins royaux, de grands espaces verts avec arbres et buissons à foisons. Mais aussi beaucoup de garde tournant jour et nuit. Enfilant des vêtements noirs et moulant, nouant ses cheveux pour faire une queue de cheval, et faisant très attentions à la lune et ses lueurs, elle commença par vouloir se faire une idée de l’enceinte du château. Elle ne fut pas très surprise de trouvé douve et rempart sur son passage. Elle dût donc se munir de griffe qu’elle improvisa avec quelques griffes de jardinage des fermes avoisinantes et ses habituels gants en cuir. Le résultat n’avait certes pas la valeur de l’œuvre d’un bon forgeron mais cela suffirait, cumulé à son habilité naturel, pour grimper la muraille. D’autre part, elle pourrait aussi servir d’arme en cas extrême.
La nuit suivante, elle put mettre en pratique tout ça et monter le mur et ne fut pas surpris de trouver des gardes faisant le guet sur les créneaux. Leurs rondes étaient comme tous les autres, toujours aussi bien réglés, comme une horloge suisse. C’était sans doute ça leurs problèmes, car la faille devenait évidente. Toujours accroché sur les remparts, elle se contenta d’analyser le timing pour passer. Lorsqu’elle le trouva, elle monta au sommet et put jeter un regard sur le jardin. Le manque de technologie aider particulièrement les intrusions puisqu’ainsi, elle pouvait s’accrocher de l’autre côté des remparts, à l’intérieur de l’enceinte pour apprécié les jardins et établir le positionnement des végétaux et celui des gardes. Elle ne le fit cependant pas ce soir là à cause du jour qui ne tarderait surement plus à se lever.
Les nuits suivantes, elle les passa à faire un plan mental des jardins et à soigner son timing d’intrusion pour passer la muraille d’enceinte. Ça allait être plutôt compliqué, mais pas impossible pour la belle. Le tout étant de ne pas se faire remarquer jusqu’arriver aux châteaux.

Un moi, il lui fallut un moi entier pour avoir tout ce dont elle avait besoin pour le jour J. Et rien était plus sûre, la chance jouerait un grand rôle encore, et c’était ça qui était excitant aujourd’hui. Pas de lune ce soir, quelques nuages pour masquer la plupart des étoiles, la nuit rêvé pour sa visite surprise aux princes de Lur-Albion. Suivant scrupuleusement les règles et le plan qu’elle s’était fixé, elle traversa, non sans quelque sueurs froide, les douves, la muraille puis enfin le jardin dans lequel elle cru se faire pincer plus d’une fois. Parvenant jusqu’au château pour en escalader la façade, elle avait déjà remaquer un balcon qui constituerait sa prochaine étape. Une fois dessus, elle dût force un peu les fenêtres pour pouvoir pénétrer enfin dans le palais. La partie la plus amusante mais surtout la plus dangereuse prenait place puisqu’à partir de maintenant, elle ne savait pas où elle mettait les pieds, n’ayant pas réussit à obtenir un plan détaillé des lieux …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Dim 03 Jan 2010, 14:19

    Lur-Albion était une des plus grandes puissances de la planète; Sa situation économique, politique & militaire la rendait quasiment intouchable. Et tous les habitants étaient fiers de l’être. Y a-t-il un pays qui puisse compter sur le soutien de toute sa population ?
    Mais si ce Royaume était réputé comme étant imprenable, le Lac et son palais, son château royal était juste irrésistible. Les gardes qui veillaient à la sécurité du fort étaient entraînés; Forts et dotés d’un grand flair, ils étaient de véritables vétérans capable de vaincre, à eux seuls, des centaines de soldats « classiques ». Et même si tous étaient persuadés que personne n’oserait s’infiltrer dans le château, ils étaient et restaient toujours vigilants. Cela fait partie de l’enseignement donné à un chevalier~

    Mais cette soirée là, ceux qui eurent la bonne idée de s’introduire dans le lieu « sacré » eurent plus de chance. Les gardes, souvent irréprochables, se laissaient un peu allé. Moins vigilant et plus indulgent, ils faisaient presque honte à leurs rangs. Et c’était tout au aise d’Alexandra qui pu s’infiltrer, non sans mal, dans l’immense bâtisse. Son temps à préparer le plan aidant, bien entendu; Ceux qui venaient ici avec bite et couteau n’avaient que bien peu de chance de s’en sortir indemne. Et de s’en sortir tout court, en fait. La prison de la ville ayant bien la place de prendre quelques voleurs de plus.

    Et comme si le père tout puissant le voulait (non, pas toi Faust), la demoiselle arriva quelque part que bien peu de mortels parvinrent. Mais comme on pouvait s’y attendre, sa chance insolente ne pouvait être sienne plus longtemps. A peine pénétra la belle qu’une longue épée se posa entre elle et une porte qui se trouvait non loin. Un gigantesque chevalier vêtue d’une armure blanche se tenait là, ne la regardant même pas. Bien sur, sa prestance et l’aura qui se dégageait de lui aurait pétrifié nombre d’individus. Et alors qu’il baissait lentement la tête vers l’intruse, une voix le fit s’arrêter.

    « Voyons, Hector. N’est-ce point vous qui m’aviez appris d’être noble avec les invités ? Laissez la entrer » lança quelqu’un derrière la grande porte; Le Chevalier esquissa un sourire, avant de lever son épée bâtarde et de faire quelques pas en arrière, laissant à la demoiselle tout le loisir de s’avancer et de pénétrer dans la pièce qui cherchait au départ à se dérober. Décidément, mère chance avait pris son parti, aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Lun 04 Jan 2010, 19:44

La discrétion fantastique de la belle et les dieux de la chance étaient en accord ce soir pour la mener sans l’ombre d’un souci jusqu’à l’intérieur du château. A croire que certain de ces dieux ne pouvait percer l’opacité de ces murs puisque bientôt une longue lame bloqua son passage, l’empêchant de faire le moindre pas de plus. Sans un mot, il la tenait en joue, sa simple présence suffit à intimider, nul doute sur le sujet, Alexandra voulait un gros poisson, mais elle allait se faire manger par la bête. Aucun moyen de fanfaronner devant tel homme, la femme devait apprécier d’avoir le visage caché. Pourtant, elle souriait de s’être fait prendre par ce chevalier là. Les rumeurs allez bon train dans la ville et entre les femmes, c’est souvent le même qui revient dans la discutions. Doucement, l’intruse parcourait de ses yeux le fil de cette lame pour apercevoir sa main puis son corps déjà très attrayant malgré l’armure. Elle n’eut pas le temps de percevoir son visage que dans la pièce d’en face, un autre homme voulait rencontrer cette femme. Sa voix douce confirmer l’identité du garde et prévenait déjà de qui pouvait se dissimuler de l’autre côté de la porte.
Hector recula d’un pas pour laisser passer la belle, celle-ci ne put s’empêcher de le regarder dans les yeux prenant garde ni de le provoquer ni de se moquer de lui, ses yeux reflétaient plutôt du respect et de la gratitude de ne pas l’avoir achevé tout de suite.

Entrant dans la chambre, n’importe quel voleur l’aurait vu comme une porte de sortie et un hottage potentiel. La panique aidant, c’est souvent les mauvais choix qui sont pris. De toutes les manières, la belle n’avait pas l’intention de quitter ce château si vite, au risque de passer par la case cachot. Elle prit tout d’abords garde de ne pas regarder son nouvel interlocuteur, gardant la tête baissée en sa présence. Etonnement, la jeune femme ne voulut pas garder son visage caché, au contraire, elle le dévoila très vite. Sans doute un excès de confiance, mais dans sa tête, le jeu, au premier sens du terme, était terminé. Qu’importe ce qui pouvait se passer à présent, elle en aurait assez vue. A vrai dire, la chose était bien plus complexe dans son esprit tortueux, mais les détails sont futiles.


« J’ai perdu »
Dit-elle naïvement et sans la moindre gravité dans sa voix alors qu’elle posait un genoux à terre à la fois marque de respect et de la défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Sam 09 Jan 2010, 16:56

    « C’est drôle; En général, les personnes qui se retrouvent ici par infraction disent plutôt ‘Je me suis perdu’ que ‘j’ai perdu’ » murmura le prince, en s’approchant de la demoiselle qui était toujours tête basse. Le jeune prince aux cheveux blonds posa sa main droite sur la joue de son « invité » avant de faire un bref mouvement, soulevant son visage avec délicatesse et douceur; Imrik était un garçon noble et doux après tout, difficile de l’imaginer être violent avec qui que ce soit, même si on parlait d’une « fugitive » qui s’était infiltrée dans le palais pour dieu savait quelles raisons. Mais c’était aussi la confiance aveugle qu’il voulait en son « serviteur » Hector qui le faisait agir de cette manière. Quoi que seul, il ne serait probablement pas enfui, lui qui vouait une confiance aveugle au genre humain. C’était un idéaliste, utopiste du même acabit que son frère aîné.

    « Enchanté, mademoiselle. Je suis Imrik, second Prince du royaume. Je n’ai rien préparé pour vous accueillir et demander à mes serviteurs de se réveiller à une heure si tardive, pour préparer un petit encas pour une invitée de dernière minute serait certainement risqué, bien que fort courtois. Donc je ne puis vous offrir autre chose que les quelques gâteaux et thé qu’on m’avait fait parvenir plus tôt » continua le bellâtre en souriant, avant de faire un petit quart de cercle sur lui-même et tendre sa main gauche vers une table, non loin de l’immense fenêtre de sa gigantesque chambre. Je vous laisse imaginer la pièce; Une centaine de mètres carrés, avec toutes sortes de choses chères et magnifiques. D’autant plus que la lumière envoyée par l’astre lunaire rendait la pièce, à priori sombre, lumineuse et encore plus délicieuse pour les yeux.

    « Venez avec moi » enchaîna le scientifique en attrapant la main de la demoiselle et l’amener autour de la table qu’il avait désigné tantôt. Il lui fit signe de s’asseoir avant d’en faire de même; Ils entendirent un petit grognement d’en dehors de la pièce, par « Le Pur » mais le prince n’y apporta pas plus d’attention. Il regardait toujours la jeune fille, le regard pur et profond. « Puis-je connaître votre nom & prénom ? Et savoir ce que vous cherchiez ici ? Car si vous étiez tombé sur messire Albion, je ne puis garantir que vous seriez toujours debout et en un seul morceau. Si c’était Cecil, j’imagine qu’il vous aurait entraîné dans sa chambre… Le reste, je ne préfère l’imaginer.

    Si c’était juste pour de l’argent ou diverses pierres précieuses, je serais forcément déçu. Prendre autant de risque pour de l’argent, je trouve cela forcément mesquin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Sam 09 Jan 2010, 19:09

Le prince semblait plutôt amusé aux premiers ressentiments qu’elle avait à sa rencontre, le fait de ne voir que ses pieds ne l’aidait surement pas cela dit. D’une main douce et charmeuse, il voulut voir de plus prêt le beau visage de la jeune femme, le soulevant délicatement pour qu’elle aussi fasse état de la beauté de « son » prince. Il semblait pur et juste, beau comme un enfant et tendre comme un amant. Elle avait juste un peu peur d’un saut d’humeur royale qu’il lui fasse trancher la tête, même ni lui ni son garde du corps personnel ne semblait vouloir les effusions de sang, elle pourrait bien finir au cachot, mais elle doutait voir sa vie prendre fin ici. Elle resta là, à genoux, contemplant le beau jeune homme avec un regard plein d’étoile, sur les lèvres de la belle se dessinait timidement un sourire satisfait de seulement savoir qu’il eut daigné poser les yeux sur elle.
Alexandra fut surprise et confuse de le voir se présentait si facilement à une intruse au milieu de la nuit, plus que cela, il lui offrait l’hospitalité dans sa suite royale. De quoi faire gonfler la tête de la jeune pirate sur ses charmes, qu’elle ne voyait rien d’autre qui puisse faire du jeune prince un homme si serviable. Elle resta muette une seconde, cherchant les bons mots pour s’exprimer :


« Mériterais-je tant d’hospitalité ? Vous n’avez pas besoin de mobilisé qui que se soit pour moi, je suis déjà heureuse que vous me portiez tant d’attention, je ne puis en demander plus … »

Le prince ne fit cependant rien de ces paroles et il l’amena à la table désigné pour qu’ils se restaurent. Hésitante, sans pour autant suspecter le piège, elle ne se fit pas prier et prit place sur l’assise que le jeune homme lui avait désignée. Elle n’osa rien prendre, ne se servit pas du thé ni n’osa porter le regard sur les gâteaux disposé là. Elle préférait contempler son hôte. Elle l’écouta parler attentivement en faisant un geste qu’elle voulut symbolique : en effet, elle se défit de ses gants griffu qui lui avait permis de venir jusqu’ici, elle n’osa pas les posé sur la table et le jeta alors dessous, par terre, hors de sa propre portée. Elle pensait s’en servir pour se défendre, mais elle n’y voyait plus aucune utilité maintenant.
Gardant ses mains entre ses cuisses, comme ne sachant pas où les mettre ou comme montrant une certaine timidité (factice …). Puis elle lui répondit, en toute sincérité et mentant, plus ou moins, tout en cachant parfaitement ses vrais émotions, la beauté du prince aidant (oui, en se montrant intimidé et amoureuse, ce qui était vraisemblablement le cas, elle ne laissait rien passé de sa fausse sincérité …).


« Je me nomme Alexandra, Alexandra Lein. Impossible de nier mes gouts pour l’or et l’argent, je ne suis qu’une humaine, cependant, il y a des choses plus facile à faire que s’introduire au château. Vous ne trouvez pas ? » Fit-elle avec un large sourire enfantin « Cependant, certain trésors ne s’achètent pas, certain trésors ne peuvent être touché du doigt. » Baissant progressivement ses yeux et sa voix, son sourire s’effaçait « certain trésors ne seront que des rêves pour une fille comme moi, même si ils sont juste sous mes yeux … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Sam 09 Jan 2010, 20:18

    « Un homme et une femme, ou qui que ce soit devrait hériter des même droits à la naissance; Je n’ai jamais pensé, pas même une seule fois, depuis tout petit, que ma vie ait plus de valeur que celle d’un habitant de notre Royaume, ou bien un habitant de n’importe quelle île. Alors oui, vous méritez l’hospitalité que je vous offre. Et puis, ce n’est pas vraiment mon genre d’envoyer qui que ce soit au cachot. Donc ne vous gênez pas; Manger autant que vous le voulez. Venir jusqu’ici n’a pas du être simple pour une demoiselle, je me trompe ? » répondit Imrik en posant ses deux mains sur la table; Sa voix était étonnamment claire et son regard, pur comme jamais. Les nombreuses rumeurs qui disent que le second prince est un homme qui préfère rester dans sa tour pour étudier était peut-être vraie, mais celles qui disaient que c’était un être asocial et qui cachait sans doute, au fond de lui, un monstre, était définitivement fausse. Ses deux joyaux qui lui servaient d’yeux en disaient longs. Il n’y avait pas une trace de méchanceté, ou une once de sentiments impurs. Il était bon; Et droit.

    Sa tête se tourna vers la fenêtre et il se mit à regarder le ciel. La voûte céleste, cet infini qui était au dessus de la tête de tous, lui paraissait tellement belle. Et il se disait peut-être que cette visite de nuit de la jeune fille était un signe de destin, peu de gens ayant réussit à pénétrer dans les remparts depuis des lustres. Le dernier étant un pirate trentenaire manchot qui cherchait - ce qui avait étonné les trois frères qui dînaient ensemble à ce moment là - de l’alcool. Ce dernier était parti avant que les gardes royaux puissent l’attraper mais il était très rigolo~
    Le second prince se retourna alors vers Alexandra; Il ouvrit la bouche mais fut interrompu par l’invitée qui venait de retirer ses gants et qui, pour des raisons de respect sans doute, n’osa pas poser ses gants sur la table et préféra les jeter sur le sol. La pirate se mit à parler, révélant son identité et lui expliquant les pourquoi du comment. Le frère de Lancelot & Fye pouffa de rire, avant de se baisser et ramasser la paire de gants - sale, certes - avant de les poser sur la table. Il n’avait pas peur de se salir; Il n’avait pas peur de grand-chose, en fait.

    « Alexandra est un beau prénom; Vraiment » murmura le jeune homme en attrapant une tasse de thé avant de l’engloutir avec classe et élégance; « Et il est vrai que l’homme est, comme l’oiseau, un amoureux des choses qui brillent. Et il est plus simple d’aller cambrioler une banque pour trouver des trésors que de pénétrer dans ce palais… »

    « Si il y a quelque chose qui vous intéresse vraiment dans cette pièce, prenez le. Il n’y a que bijoux, cierges. Mais aucuns ne peuvent être considérés comme des trésors royaux dont je ne puis m’en défaire. En revanche, je ne puis t’offrir moi-même. Ce n’est pas faute de ne pas vouloir, ou autre; Certainement que je ne suis pas encore prêt pour cela. Et mon frère aîné en pense de même. » enchaîna l’homme aux cheveux blonds, reposant sa tasse sur la table. « Dans quelques années peut-être, qui sait ? Lancelot organisera sans doutes des fiançailles, pour moi comme pour Fye. On ne sait pas ce qui peut arriver… »

    « Prenez en; Ce ne sont que du thé et des gâteaux. Et je reste désolé de ne pouvoir vous offrir mieux; Si vous voulez quelque chose de meilleure qualité, on pourrait faire un tour chez Fye. Il fait toujours ramener dans sa chambre le soir des tonnes de denrées… » mais il ne put continuer, un strident « HUM HUM » parvint d’en dehors de la chambre. Visiblement, le chevalier Hector n’était pas très fan de la merveilleuse idée de son maître. Et puis, Fye dormait peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Ven 15 Jan 2010, 18:18

Ecoutant les belles paroles du prince, cela rappeler quelques rengaine habituel et trop idéaliste à l’oreille de la jeune fille, avec ces mêmes regards, ces même intonnation, avec un peu plus de charme chez lui peut être. Elle avait bien des choses à rétorquer à cet homme mais que trop de futilité en réalité. Elle ne se contenta que de quelque paroles pertinente étant donnée la situation, et qui l’avancerait bien dans sa quête particulière du cœur de ce beau garçon.

« Personne ne peut naitre avec les même droits qu’autrui, c’est ainsi que la société est faite. Vous êtes né dans un château avec bien des droits que je n’imagine même pas, mais c’est là votre place. Je suis née dans les champs mes droits et ma place est tout autre. Ce ne sont d’ailleurs qu’un peu de chance et de réussite qui m’ont mené ici » fit elle en rigolant légèrement « Je suis bien loin de me plaindre de ma place, mais je voulait juste … »

Elle se tut, laissant le prince reprendre. Elle l’écoutait attentivement, comprenant qu’il ne voulait pas plus qu’il ne pouvait pas. Il avait bien remarqué que le seul trésor valable aux yeux de la belle en cet instant n’était autre que le cœur du prince charmant. Elle essuya rapidement une larmichette qui commençait à perler avant que le garçon ne le remarque. Elle se leva soudain, récupérant ses gants comme si elle ne voulait vraiment pas les voir sur la table, le contraste entre l’arme rustre et la pièce luxueuse.

« J’étais venu jouait au « chat », mais j’ai perdu, je me suis faite attrapée. Comme lot de consolation, j’ai put converser avec vous, un prince convoité parmi chez toute les dames de ce pays. Bien entendu, si j’étais venue en voleuse, la seule chose que j’aurais emporté aurais fait de moi kidnappeuse. Cependant, je l’ai dit, là n’est pas ma place, pas plus qu’elle n’est à vos côté, même dans cent ans. Vous rencontrerais bien d’autre demoiselle qui valent bien mieux que moi. Ne me faite pas croire que vous m’offririez votre cœur si facilement … même les rêves d’une gamine ne sont pas si beau … »

Penser à tout cela la faisait toujours rêvait, et à vrai dire « ce lot de consolation » comme elle avait put le dire, n’était finalement qu’un cadeau empoissonné qui la faisait trop souffrir à présent. Alexandra se devait de retourner dans son monde, à sa place, en assumant son écart. Elle reprit avec un sourire raté en interpellant le garde royale, détournant les yeux de ceux du prince.

« Mon destin passe à présent par la punition qui m’est dût, n’est-ce pas preux chevalier Hector ! Soyez indulgent, je vous pris, ne me coupez pas la tête ! » Finit-elle comme si cette note ironique la faisait rire ou parviendrait à la faire vraiment sourire.

Maintenant, si, plus que la chance, le prince avait un temps soit peu d’intérêt pour la belle, il ferait quelque chose, pour ne pas qu’elle disparaisse ainsi. Enfin, tout cela ne résidait que dans sa tête. Un mélange de rêve et d’espoir qu’elle se cachait en se disant que le résultat dépendait de ses qualités d’oratrice. Elle-même pouvait à douter d’elle et de son jeu d’actrice trop réussis …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Mer 20 Jan 2010, 18:31

    « Ce sont ces inégalités que j’aspire à défaire. Et que mon frère, je suis persuadé, aimerait affranchir. Nous avons grandit avec cette conviction. C’est sans doute une utopie. Quelque chose qui ne se réalisera point, aujourd’hui ou dans les siècles à venir. Mais il y aura toujours des hommes comme nous, utopistes, qui aimeraient changer de la meilleure des manières ce monde, n’est-ce pas ? Il y a les optimistes et les défaitistes. Les prudents et les inconscients. Les faibles comme les forts. Ces rationnels… Et moi » répondit le prince avec une pincée de mélancolie. Il y avait effectivement des hommes qui aspiraient à un monde meilleur. Mais ceux là ne vivaient en général pas longtemps, hein ?

    « Jouer à chat dans ce palais se résume à vouloir se tuer. Je suis heureux d’avoir pu discuter avec vous aussi, n’ayant que trop peu l’occasion de voir des personnes ‘dehors’. Et pour ce qui est de ‘rencontres’, je ne sais guère. Je suis le genre d’homme qui croit en l’âme sœur. Durant un bref instant, j’ai cru bon penser que c’était vous cette personne » Un sourire se dessina sur le visage triste du prince qui inclina légèrement sa tête vers un côté. Il regarda Alexandra un instant avec son regard envoûtant, avant de se retourner une énième fois vers la fenêtre et vers le ciel.

    Puis elle parla de punition. L’expression « couper la tête » fit frissonner le jeune Imrik qui détestait la violence et abhorrait le carnage. Mais certaines règles étaient là pour êtres suivies. Et Hector n’était pas du genre à laisser ce genre de chose passer. Sauf exceptions, bien entendu. La grande porte s’ouvrit, laissant le magnifique chevalier apparaître. Il était debout, le bras droit posé sur la garde son épée dont le fourreau était posé contre le sol, la main gauche tenant son casque blanc, laissant son visage dévêtu. Donc oui, le palais était bien un coin bien famé où s’était donné rendez vous les beaux gosses…

    Les regards du chevalier et du prince se croisèrent et ils semblaient discuter, sans rien se dire. Et au bout d’une demie minute de silence, le guerrier en armure hocha la tête et fit signe à la jeune voleuse de le suivre. Imrik se retourna pour une dernière fois vers la lune et n’offrit plus le moindre regard à Alexandra qui était forcée de suivre son « bourreau » (?). Le gendarme et la voleuse avançaient dans les couloirs, visiblement interminables, avant de, enfin, quitter le labyrinthe pour rejoindre ce qui ressemblait à un jardin, entouré d’arbres et de fleurs. Il s’arrêta net, avant d’attraper son imposante lame à deux mains, de le sortir de son fourreau et de l’abattre vers Lein.

    Le tranchant de la lame frôla à peine la main qui tenait les gants de la demoiselle. La blessure était mince, mais la surprise fit qu’elle les relâcha. Quelques goûtes de sangs perlèrent… Et puis c’est tout. Il s’avança vers elle et attrapa lesdits gants et les serra dans son immense poing; « Le Prince ne voudrait surtout pas que vous mourriez. Et encore moins dans son jardin personnel. Mais si vous quittez maintenant le château, les chances de vous faire repérer son immenses. Je vais donc vous accompagner à la sortie, ces gants seront pour Imrik un souvenir de vous. Et vous » Il enfonça sa lame dans son fourreau avant d’attraper quelque chose dans sa poche de pantalon, dissimulée derrière ses jambières, avant de le tendre à Alexandra; « C’est une pierre précieuse du Prince. Il vous l’offre, en espérant que vous le garderiez comme souvenir. Ou comme monnaie d’échange si jamais vous avez besoin d’argent… « 

    Il s’arrêta un instant, puis reprit : « Suivez moi. Si vous avez une question à poser ou une remarque à faire, je vous suis tout ouie. Mais faites le vite. Je préfère ne pas m’attarder avec vous en ces lieux. Question de sécurité… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   Sam 23 Jan 2010, 16:14

Alexandra serra les dents en entendant qu’il avait pensé « un moment » seulement qu’elle était son âme sœur, cette instant était donc finit ? Elle en avait mal au cœur … tentant de se remettre les esprits en se consolant, si disant que peut de femme pouvait se targuer d’avoir eut le cœur du beau prince l’espace d’un instant. Ce sourire charmant lui laissait néanmoins toujours ce gout amer dans la bouche, peut être l’envie de gouter à sa bouche. Dans le silence pesant qui régnait, elle n’avait rien à dire, rien à faire si ce n’est attendre la sentence qui se discutait à travers des regards entre les deux hommes. C’était quelque chose qui lui plaisait souvent, être à la merci des hommes, cela dit, ici l’histoire était tout autre puisqu’elle devrait bientôt le quitter.
Le preux chevalier dût alors amener la belle sans qu’elle ne puisse entendre un dernier mot de la bouche de son prince. Elle resta elle-même silencieuse, dépité de n’avoir put aller plus loin dans son cœur … Elle fut mener en silence dans les jardins alors qu’elle ruminait l’image magnifique de Imrik dans son crâne. Là, l’homme qui la conduisait feinta une exécution à laquelle la belle ne réagit même pas, ou tout juste à la douleur de sa main égratigné par le tranchant de la « guillotine ». Elle lâcha ses gants au grand plaisir du bourreau qui voulait en faire cadeau au prince. Ce n’était pas vraiment du gout de la roturière qui attrapa les mains du chevalier avant qu’il range cette offrande.

« Non, je vous en pris sire, ne lui donnez pas cette chose hideuse. Confisquez là car elle va à l’encontre des lois de ce pays et des conviction du prince, mais, ce n’est pas une chose qu’il doit conserver pour se souvenir de moi … » Elle passa alors ses mains dans ses cheveux pour en sortir une cordelette qui les attachait, là était aussi attaché une petite clef de bronze. Elle hésita à garder la clef, mais la laissa finalement nouer pour donner le tout en cadeau au prince par l’intermédiaire de son gardien. « Prenait plutôt ceci. Cette clef déverrouille un coffre très important pour moi, mais sans un prince, je n’en ai aucune utilité … »

Elle accepta ensuite en silence le cadeau du prince, cette pierre aurait beau être du charbon, elle le garderait prêt d’elle en souvenir de cette soirée.
Elle n’avait à présent plus rien à faire ici, elle n’avait pas non plus de question à poser, sachant qu’elle le reverrait un jour, elle en était persuader. Elle fut alors guider vers la sortie, remercia et fit de plate excuse au chevalier. Elle aurait voulut en faire tellement plus ce soir, mais « le soleil allait bientôt se lever » -bien que la lune était encore haute-. Elle dût alors quitter les châteaux, laissant derrière elle un morceau de son cœur. Avant d’en finir totalement avec cette rencontre, elle prévint tout de même qu’elle travailler dans un petit bar du doux nom de « Lipopette » dans la ville la plus proche. Elle espérait voir le prince y faire un tour, incognito ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrusion dans le château des princes [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrusion dans le château des princes [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protocole en cas d'intrusion dans l'espace aérien.
» VIENS-DANS-MON-CHÂTEAU ? qui sera le prochain à poster?
» VIENS-DANS-MON-CHÂTEAU ? qui sera le prochain à poster?
» Soujiro Takimoto,un froussard dans un corps de....Froussard.[Fini]
» Intrusion dans les dortoirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Royaume de Lur-Albion-
Sauter vers: