Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Sam 09 Jan 2010, 23:33


11h45, les combats avaient enfin cessé. Tous sans exception. Cette matinée avait été sanglante en vies humaines que ce soit du côté des prisonniers ou côté Marines.
La plupart des bâtiments étaient en ruines et portaient encore les marques d'émeutes et des combats. La cour principale qui suivait la porte - où du moins ce qu'il en reste - était jonchée de cadavres. Ces derniers étaient disposés en cercle autour de trois silhouette, comme stoppée par un mur invisible protégeant celles-ci. Une des silhouette était un géant qui avait combattu jusqu'à son dernier souffle et qui maintenant était mort en glorieux combattant, emportant avec lui un commandant marine reconnu.
Les deux autres silhouettes avaient, elles, menées un combat qui venait à peine de se terminer.
Le colonel Hiryuu Kenji surplombait chancelant le corps gisant d'El Matador. Après un combat inéquitable et auquel le prophète y avait mis sa dernière goutte de sang, ce dernier avait enfin été abattu, après bien des centaines de victimes chez les marines.
Rangeant ses sabres, le colonel resta là à regarder l'homme de la Cabale qui ne semblait alors plus bouger.
En réalité, Corico était toujours vivant, mais naviguait entre la Vie et la Mort. Une légère brise tomba et vint apaiser la souffrance de la prison, nettoyant sang, cendres, ruines et poussières.


Matador ouvrit à nouveau les yeux.

* ....Mes membres ne réagissent plus...J'ai froid...très froid...Il semble que c'est la fin....*

Il vit défiler alors tous le moments heureux de sa vie, que ce soit sa première femme ou encore son premier match de catch, ou encore son entrée fracassante dans la Cabale à Alabasta.

* Oswin, Mon Cher Oswin...Et puis il y a Myst et Sasayaki Chi...Faust aussi on s'entendait bien...Darion Morgraine...Mais ces temps sont bien loin...*

Il sourit et une larme perla sur son visage.

* Tous...Je vous ai aimé tellement fort...Même les petits nouveaux que je ne connaît qu'à peine mais qui semble déjà rayonner. Kyoufu...Takeshi...*

Une autre larme descendit sur sa joue. Alors qu'il sentait la fin arriver à grand pas, il s'exclama haut et fort :

- Un jour un poète à dit...Umpf...il a dit..."Si toute vie va inéluctablement vers la fin, il faut, tant qu'elle se déroule, la peindre d'amour et d'espoir". Voilà comment j'ai suivi ma vie. J'ai peint le monde d'Amour et d'Espoir. Maintenant, je ne regrette rien...Umpf...ça y est...Je termine sur cette maxime " Le livre de la vie est le livre suprême qu'on ne peut ni fermer ni rouvrir à son choix. On voudrait revenir à la page où l'on aime, et la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts..."

Il ferma les yeux tout en entendant des pas s'approcher de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswin D. Janus
Doyen de la Cabale
Doyen de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 479
Equipage : Cabale.
Prime : 152. 000. 000
Inscrit le : 21/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
Fruit du Démon : Masque: fruit du parasite
Expérience:
260/1100  (260/1100)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Dim 10 Jan 2010, 15:12

http://www.youtube.com/watch?v=TezDF1ybD-k

La silhouette sortant de l'ombre, avec plusieurs soldats de la Cabale ainsi qu'un certain nombre de prisonniers ayant choisis de rejoindre l'organisation d'Oswin, s'avancèrent face au corps en sang du prophète Matador ainsi que le jeune colonel.

On reconnut de suite, par son masque, le doyen de la Cabale qui marchait confiant et fier de sa future évasion. Alors que tous les soldats de la Cabale entourèrent le marine tout en criant des injures:


"C'est lui! C'est le colonel Kenji, chien! Tu vas payer pour tous tes affronts!"


D'un geste de la main, Oswin arrêta ses hommes dans leur lancé et déclara:


"Laissez, je m'occuperai de son cas en temps voulut..."

Le Maestro s'approcha alors lentement près du corps de Matador, se baissa et parla à son oreille:


"Ce n'est pas finit, ton heure n'est pas arrivé, ton destin n'est pas de mourir ici"

Puis Oswin, toujours très confiant, se tourna vers son ennemi le plus déterminé qu'il ai vu, celui-ci avait les sabres rangés, à l'évidence il venait de finir son combat contre le prophète...évidement, difficile pour un guerrier de ce rang et de combattre l'homme qui avait par 3 fois fait opposition au Maestro.

"le bretteur immortel? pour un soldat de la vertu, vous voila bien orgueilleux officier Kenji...je devrais vous tuer pendant que vous êtes encore fatigué, mais pour récompenser votre arrogance je vais vous révéler une information, Alabasta n'était qu'une étape dans mon plan...je vous souhaite un bon rétablissement, car vous nous reverrez... à Troke"

Dit-il, en ordonnant qu'on quitte la pièce et qu'on se dirige vers les navires, un soldat portait Matador sur son épaule, gisant le sang et ayant probablement perdu connaissance, il n'oubliera pas de si tôt ce qu'on fait les sword of justice et ce la sentence que leur réserve la Cabale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Yamadara
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 122
Equipage : Cabale
Prime : 48.000.000
Inscrit le : 30/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
41/100  (41/100)
Fruit du Démon : Tetsu Tetsu no mi
Expérience:
183/400  (183/400)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Dim 10 Jan 2010, 17:27


  • Le sang qui coule sur mon corps qui brule. Je brule. Je divague… oui j’ai des airs de swing dans ma tête. J’aime bien ce swing. Tac tac tac… Je frappe sur les murs en rythme avec mon seul bras valide. C’est formidable. J’entends des gens qui accourent pour me voir. Rien que pour. Je souris et me met à rigoler. De ma main gauche, je lance 3 couteaux qui tranchent l’air en même temps que les gorges des marines. Les lames volantes se figent dans le mur opposé à moi et je regarde en souriant les hommes agonisant. Un flot de sang coule de leur gorge ouverte.
Respirez les gars !!

  • Je marche ensuite consciencieusement sur eux veillant à n’épargnez aucun d’eux. Les hurlements d’agonie me précèdent et résonnent dans les couloirs. Swing swing swing. Mes pas m’emportent finalement loin des cadavres qui agonisent pour l’éternité. Un râle fulgurant me traverse et je m’effondre. Mon épaule droite et explosé. Des morceaux d’os sortent de ma peau et raclent contre le sol avec un son… très déplaisant. Il me manque des pièces pour que ma mécanique fonctionne parfaitement. Foutu Faust je sais pas combien du nom. Il n’est jamais là quand j’ai besoin de lui.

Allez debout !! Tu ressemble à une vraie loque… J’ai vraiment pitié de ce que nous sommes devenus… Regarde ce que tes bêtises on fait à notre épaule. C’est vraiment lamentable… Nous avons maintenant une bien triste figure.

Ferme la … laisse moi mourir en paix…

Koua !!! Tu as interdiction de crever parce que si tu crèves je crève aussi. Et c’est interdit… Tu vas … des gens arrive relève toi et bat toi !!!


  • Sous cet ordre venant du fin fond de ma tête et de cette autre conscience qui y avait élue domicile, je me lève et sors mes couteaux de lancé. Assis contre un mur prêt à lancer aux premiers signes de danger mais… Un homme au visage caché recouvert d’un masque blanc arrive. Je jette un coup d’œil derrière moi. Curieuse chose que le destin… Oui c’est un très bon préambule… Je tousse et lance dans un rire tonitruant qui fait vibrer les Ex-prisonniers. Certain tremblent. D’autres poussent des glapissements devant le jeune assis dos à la porte de sortie de la prison. Je dois être très imposant. Taché de sang. La vision de mon épaule ensanglantée les fait frémir. Mon visage taché de sang et mon regard fou qui lance un regard calculateur au masque. Es tu assez puissant pour devenir le chef ? Est-ce toi dont ils ont peur ? J’ai de gros doute… telle est ma pensée en cet instant. Je pose ma main valide contre le mur pour m’aider à me relever et pousse sur mes jambes. Debout, mais toujours appuyé contre la porte je laisse des traces de sang sur le fer de cette sortie.
Curieuse chose que le destin, n’est ce pas ? Qui êtes vous ? Je veux en avoir le cœur sûr…


  • Mon regard se pose sur le masque, puis sur l’homme ensanglanté. Chef de l’unité auquel j’appartiens. El matador… ma voix change du tout au tout et redeviens a peu près normal…
Senior Matador ? Que vous arrive-t-il ? Vous faites vraiment une triste figure…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Lun 11 Jan 2010, 21:48

Kenji était assis, devant lui son adversaire qui avait perdu. Les deux katana rangeait le bretteur aux cheveux d'or voyait autour de lui que tout le monde avait fini, il restait quelques personnes mais la fin réel était toute proche. Kenji vit passer son pire ennemis devant lui. Celui-ci prit alors Matador, le colonel restait devant le monstre assis les deux katana rangeait. Insulte ? Arrogance ? Orgueil ? Peut-être tout a la fois mais le bretteur aux cheveux d'or ne prenait même pas la peine de sortir ses armes et de les braquaient face a Oswin. Pourquoi le marine ne régissait il pas face a ce monstre ? Parce que autour de lui il y avait des prophètes mais pas seulement il y avait aussi une tonne de prisonnier. Kenji n'avait pas spécialement peur mais il savait qu'attaquait le parasite était une perte de temps. En règles général on empêche le ou les plus dangereuse menace de partir même en cas d'échec. Pour une fois le colonel allait faire son devoir. Il se leva alors après avoir écouter le discoure de son ennemis, Kenji ne répondit que ces quelques mots:

Sache que tu sera prisonnier a jamais mon chère Oswin, non pas derrière des cages ni même dans les ténèbres qui t'attend après la mort. Tu sera sans cesse prisonnier car tu l'ai depuis que tu ma rencontrer. Je n'éprouve ni haine ni colère envers toi et tes fidèles, a vrai dire j'éprouve de la pitié voir de la compassion, je suis triste qu'un être cherche a un tel point d'être admirer et de vouloir le pouvoir. Ton plus grand pêché mon chère c'est ton envi, tu n'es qu'un simple masque qui a reçu la vie par une chose inhumaine, tu cherche depuis a avoir se qui t'étais impossible car tu envi le monde, Alabasta ou Troke ni même le monde ne seront jamais suffisant pour assouvir ton envi car tu n'es pas humain...et bien que tu a un expériences de vie bien supérieur a la mienne je peux voir que tu es encore immature car tu n'a rien. Tu n'es rien a la base, un simple objet d'halloween qui reçoit la vie et qui cherche a devenir Dieu et tu n'a trouver que le chaos se qui montre ton manque de maturité...tu dit que tu me laisse en vie mais en réalité c'est moi qui te laisse vivre encore un peu car la prison des Sword of Justice va te détruire tu va avoir tellement peur que tu va montrer ton véritable visage a tes subordonner. Aujourd'hui n'était pas le jour ou nous devions nous affronter, maintenant je dois empêcher que d'autre prisonnier ne s'échappe, pour aujourd'hui je laisse la Cabale mais demain je serais de nouveaux ton ombre et ta peur....

Kenji avait un air profond dans ses paroles, et l'homme froid qu'était le bretteur aux cheveux d'or face a Oswin était devenu une personne possédant presque de la compassion qui ressembler au final bien plus a de la pitié pour le pauvre parasite. Kenji ne se croyait pas supérieur en force bien au contraire il connaissait peut-être mieux que qui conque la puissance que pouvait déployer se monstre. Il savait que le laisser partir était l'une de ses plus grande erreur mais aujourd'hui il n'allait pas suivre la voix de son cœur mais celui de sa raison et de ses nakama. Il savait que continuer cette guerre maintenant allait finir par tuer ses nakama et lui par la même occasion. Aujourd'hui seulement le bretteur aux cheveux d'or admettait sa défaite mais comme il l'avait dit demain il allait redevenir le cauchemar du parasite. Kenji tourna le dos a Oswin puis il dégaina ses lames et s'occupa de tout les prisonnier qui tentaient de s'évader et sa a la fois. Kenji n'allait laisser aucun autre membres que la Cabale partir, il était hors de question pour le colonel de laissait s'échapper d'autre prisonnier. Il tendit ses katana et rentra alors dans la masse de prisonnier laissant son pire ennemis derrière lui ce qui était pour Kenji l'une des chose les plus difficile qu'il ait eut a faire depuis son arrivé dans la marine. Troke serrait donc la prochaine destination des Sword of Justice !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Oswin D. Janus
Doyen de la Cabale
Doyen de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 479
Equipage : Cabale.
Prime : 152. 000. 000
Inscrit le : 21/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
Fruit du Démon : Masque: fruit du parasite
Expérience:
260/1100  (260/1100)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Mer 13 Jan 2010, 16:01

Toujours là où il ne faut pas, au mauvais endroit, au mauvais moment, le colonel Kenji, il ne lâchera donc jamais la Cabale? Qu'avait-il de plus que les autres hors la loi pour être traqué ainsi? avec une telle haine, une telle intensité, un élément de la Cabale était comme un aimant magnétique pour ce marine.
Etait-ce la personne d'Oswin qui me répugnait? Ou le fait de savoir que celui-ci était autrefois un homme? Un être humain, doué de sentiment et d'affection, qui n'est aujourd'hui plus qu'un ramassis de mort et d'expérience, au service du pouvoir et non de la justice.

Quelque soit la raison, Hiryuu Kenji était déterminé a s'opposer au doyen, quelque soit ses choix...Le haïssant, éprouvant de la pitié pour celui-ci, le jugeant et pensant l'avoir cerner.
Mais ce qu'il y a de pire qu'un sermon, c'est un sermon dans le faux, Oswin ne cherchait pas à se faire admirer, bien qu'il rêvait de pouvoir et de puissance. Le doyen avait depuis peu, un autre but en tête, un but qu'il garde secret sans quoi, même ses fidèles se retourneraient contre lui.

Pendant que le colonel partait au combat, pour empêcher de fuir les pauvres prisonniers de Lijeg Kentel, le parasite dit ces quelques mots dans sa barbe:


"Si seulement tu avais vécu un dixième de mon existence, tu saurais que la maturité n'a jamais sauvé la vie de qui que ce soit..."

Puis, le regard du masque, se posa vers un corps en sang, à première vue un simple combattant, plutôt jeune, mais ce qui était étonnant chez ce type était son regard.
Des yeux qui portaient la folie, la haine, la peur, le meurtre, des yeux qui avaient dû en avoir du sang, pendant que Oswin le brulait du regard, celui-ci prit la parole:

"Curieuse chose que le destin, n’est ce pas ? Qui êtes vous ? Je veux en avoir le cœur sûr… "

"Il suffit d'avoir la force de choisir sa destiné jeune homme, je serai bientôt vos yeux et vous seras mon bras armé, car je vous veux dans la Cabale, votre regard me dit que vous êtes de la même trempe que nous autre, le gouvernement, les marines, les révolutionnaires, tout ces gens ne peuvent vous comprendre comme nous le faisons...A leurs yeux, vous ne serez qu'un monstre, je ne connais pas encore votre talent jeune homme mais je sais déjà qu'il me plaira..."

Intérieurement, Oswin était déjà en train de se lécher les babines, comme si il observait un fruit, un délicieux fruit. Le doyen voyait en Takeshi, un art, un potentiel, un soldat efficace, prêt à sourire à une mitrailleuse et à exécuter des ordres sans poser problème, à faire les choses les plus atroces si cela peut permettre à la Cabale d'accomplir ses objectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasayaki Chi
Fidèle de la Cabale
Fidèle de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 154
Equipage : cabale
Prime : 23.000.000
Inscrit le : 19/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
695/600  (695/600)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Mer 13 Jan 2010, 16:53

Comme elle l'avait crié Sasayaki était enfin libre. Devant les portes un fusil sur son dos et des pistolet a sa ceinture elle allait maintenant exprimer sa joie et sa folie. Bien que la jeune fille complètement décaler était souvent sereine et calme a tel point qu'on ne l'imaginait pas autrement. Lorsqu'elle se mettait a torturer ou a tuer son visage se déformer et l'expression de la folie se dessiner. Sasayaki aussi haute que trois pomme a peine âgé de 16 ans était un véritable monstre. Un sourire macabre était dessiner sur ses lèvres, ses yeux grand ouvert regardaient le massacre derrière les deux grande porte d'acier. Ses mains et ses jambes frémissait en voyant tout se sent. Elle se mit alors a rire comme jamais, un rire qui faisait froid dans le dos et qui traversa toute la place ou se battait cabalien et marine. Un rire épouvantable qui ressemblait plus a un rire de sorcière qu'autre chose. Sasayaki passa alors sa main dans ses cheveux et elle décida de jouer !

Petite et mince la jeune fille ne possédait évidemment pas la même puissance que Myst, pour combler se manque de force brute elle utilisait le point souple. Un art qui permet de toucher certain point du corps qui toucher d'une certaine manière et avec une certaine pression pouvait causer des dommage a l'adversaire. Elle pouvait ainsi en 4 coup paralyser une personne même si celle-ci possédait une résistance monstrueuse. L'avantage du hakke et que le corps ne peut pas s'en protégeait par la simple force des muscle. C'est pour cela que tel un serpent elle pouvait se glisser a travers la zone de combat et battre d'innombrable soldat sans se faire repérait. Bien évidemment la folie qui avait emparer la jeune fille l'empêcher de la jouer subtil c'est pour cela cas chaque fois qu'elle s'avançait vers un adversaire, elle le paralyser. Celui-ci tombait alors a genoux puis tel un rituel Sasayaki lui demandait:


Qu'elle est ton nom et ta fleur préférait que je sache sur qu'elle tombe les déposait !!!!


Ensuite elle sortait l'un des pistolet qu'elle avait voler et elle pointait l'arme qu'elle collait sur le front des soldat. Puis une fois cela fait elle regardait au plus profond de son adversaire. La jeune fille spécialisé dans la torture avait la capacité de lire dans ses adversaires surtout lorsqu'ils étaient aux pieds du mur. Et a chaque fois elle voyait la même chose dans les yeux de chaque soldat lors de cette bataille. La peur, l'angoisse, la tristesse, le désespoir et enfin la compassion. Elle voyait sur chacun de ses soldats les même sentiment, la peur de souffrir, l'angoisse de mourir, la tristesse d'être vaincus, le désespoir en ne sachant pas ou la mort les conduiraient et enfin la compassion pour tout ceux qu'ils laissaient derrière eux. Pathétique, insultant même, la jeune fille ne prenait aucun plaisir a voir la même chose.

Elle voulait quelque chose d'amusant mais apparemment aucun de ses simple soldat n'avait du caractère et tout le long de la bataille ou elle tua d'innombrable soldat de la même manière elle voyait sans cesse la même chose. Il y avait alors deux alternative a la mort, soit la prophète décidait d'être clémente et leur tirer une balle dans la tête ou alors elle voulait les voir souffrir et leur trancher la gorge de tels manière a ne pas les tuer et a les laissaient se vider de leur sang et de leur oxygène. Elle choisissait alors une autre cible et continuer encore et encore avec cette même expression de son visage mitigeait par la folie et le plaisir.

C'est alors que la bataille toucha pratiquement a sa fin. Une dizaine de soldat était face a Sasayaki qui était près du navire marine qu'ils comptaient voler. Une dizaine de marine tremblant et sanglotant en voyant les cadavres qui traînait derrière la jeune fille. Elle s'approchait lentement mais surement quand soudain un des soldat a qui elle avait trancher la gorge se rua sur elle par derrière. La jeune prophète surprise se décala et esquiva, du moins l'attaque du soldat presque mort ne la toucha pratiquement pas. A vrai dire seul son canif l'avait effleurer et lui avait entailler le visage. Sasayaki n'avait pas prit la peine d'activer son fruit du démon tant les adversaire était médiocre ainsi elle vit son beau visage entailler. Elle devint alors folle, elle attrapa alors le soldat quasi mort l'encastra dans le sol avec une force surhumaine pour une petite fille. Elle se mit au-dessus de lui puis sortant deux pistolet elle tira une dizaine de fois dans l'abdomen du soldat.

Elle tirait encore et encore sans s'arrêter comme posséder elle avait complément perdu la raison. Une fois calmer les soldats qui étaient face a elle décidèrent de l'encercler. On sentit alors un courant d'air puis au milieux de leur cercle il n'y avait plus la jeune fille. On entendit alors des crie de douleur très rapprochait les uns des autres. Quand les crie s'arrêtèrent on vit la jeune fille la main droite couvert de sang tenant un cœur qui battait. Au sol autour d'elle une dizaine de cœur et plus loin encerclant la gamine des marines allongeaient par terre le torse transperçait montrant que quelqu'un leur avait arracher leur cœur. Elle écrasa alors dans sa main le cœur qui battait. Le sang gicla tachant ainsi sa belle jupe et son smoking noir. Elle néttoya les tache de sang avec sa main gauche s'approcha d'Oswin et comme si elle était revenu de colonie la jeune fille regarda son patron et dit d'un ton calme:


Le chemin est dégager c'est quand vous voulez patron.

Son visage était redevenu neutre plus aucun signe de démence ni même de plaisir sur son visage. De plus a par de la poussière la jeune fille n'avait aucune blessure et même si elle en avait eut dans la prison elle avait effacer tout les marque avec son pouvoir de la peau. On aurait dit une poupée de porcelaine sans aucune blessure, le visage neutre et sa peau douce et belle. Elle s'avança alors vers le bateaux, tua de sang froid et rapidement les quelques garde qui restait sur le navire puis attendit que tout le monde entre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswin D. Janus
Doyen de la Cabale
Doyen de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 479
Equipage : Cabale.
Prime : 152. 000. 000
Inscrit le : 21/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
Fruit du Démon : Masque: fruit du parasite
Expérience:
260/1100  (260/1100)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Lun 18 Jan 2010, 15:48

Oswin contemplait une dernière fois ce qui fut pendant un court instant: sa cage, cette prison, Lijeg Kentel...C'était donc ça, n'être qu'un chiffre dans une forêt de béton.
Ne pas pouvoir allez où bon nous sembles, le parasite connaissait cela que du coté du bourreau et non du prisonnier, et c'est avec le sourire dessiné derrière son masque qu'il observait cet endroit sinitre pendant que la prophète ouvrait la porte laissant la lumière du soleil s'infiltrer dans la pièce.

Il devait être la fin d'après midi, des rayons rouges et jaunes chauffaient le dos du doyen, qui se retourna enfin vers Sasayaki Chi:


"Allons y, la destiné n'attend pas"

Ainsi sortie entouré de ses hommes, le chevalier du chaos, l'ambitieux et l'immortel Oswin D. Janus était de nouveau dehors, l'avenir souriait à nouveau à la Cabale: Deux nouveaux membres qui semblent plus que prometteurs, quelque chose dans leurs yeux faisaient froid dans le dos, tout comme Faust.

Deux navires portant le symbole de la Cabale attendaient au quai, le parasite ne pu s'empêcher de dire quelques paroles en voyant à nouveau l'icone de son organisation:


"Nous sommes les yeux de Dieu et imposerons sa vision au monde"

Une citation reprise de ses vieux souvenirs, on pouvait sentir une certaine émotion dans la voix.


*Alister...*


Mais l'émotion laissa rapidement place à la vivacité et la haine, il prit le bras d'un de ses fidèles:

"Dites aux prophètes d'être rapidement sur pieds, j'ai quelque chose d'important à leur annoncer, nous n'avons pas de temps à perdre..."

"A vos ordres Maestro!"

Le parasite se plaça sur le pont d'un des navires, et sentait à nouveau le vent soufflé sur son masque, la chaleur du soleil, c'était donc ça la liberté pour laquelle certains se battent? Elle en vaut la peine...Oswin savait alors, qu'il voulait être le maitre de cette liberté pour tous, il voulait être le seul juge, le seul capable d'accorder ce luxe à qui il voudrait et pouvoir l'enlever.

"Le monde..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Matador
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 208
Equipage : Ex membre de La Cabale
Prime : 87. 000. 000
Inscrit le : 04/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
Fruit du Démon : Fruit des Textiles
Expérience:
1048/1100  (1048/1100)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Lun 18 Jan 2010, 16:50

Un énorme bateau voguait sur la mer mouvementée. Les voiles bombées montraient avec terreur un œil et un doigt. Le symbole suprême de la Cabale. L'embarcation venait à peine de quitter la plage de cailloux blancs de Lijeg Kentel. De la prison ne restait plus que feu et cendres. L'île sentait la Mort et l'Anarchie s'était emparé du peu de survivants.
Tranquilles et libres, les passagers, hommes de l'organisation appelée Cabale respiraient enfin de l'air pur. A bord : Myst le semi-géant, Kyoufu la célèste déchue, Takeshi l'indomptable, Faust le médecin fou, Sasayaki Chi l'enfant démon, El Matador le fondateur du Gay powa, et le dieu fondateur de la secte, j'ai nommé Oswin D. Janus.
Une ribambelle de dingues qui, maintenant libres, allaient faire trembler le monde à jamais.

Spoiler:
 

Ouvrant les yeux petit à petit, se tournant, se touchant, Matador s'assit sur le lit où on l'avait déposé. Il était couvert de bandages de la tête aux pieds. Mais il était vivant. Les larmes lui coulant sur les joues, il inhala l'air pur autour de lui et cria de toutes ses forces :

- JE SUIS EN VIE ! HAAAAAAA ! JE POURRAI A NOUVEAU REVOIR LES FEMMES ! LE MONDE VA ENFIN POUVOIR TERMINER SON DEUIL D'AMOOOOOUUUUR ! MMMMMMHHHHOUUUUAAAH...MAEEESTROOOO !


Il sourit et se leva, sautant dans tous les sens, comme si de rien était. La douleur dans ses moments là se fait minime, car en effet il s'était réveillé d'un coma qui aurait pu lui coûter la vie. Les seuls instants dont il se souvenait, c'était la fin de son combat contre Hiryuu Kenji, colonel de la Marine. Alors il avait pensé en fermant les yeux que la Mort allait venir le chercher. Il s'y était préparé. Vous pouvez donc vous imaginer l'effet que cela peut faire lorsqu'au réveil, on voit que tout est bien réel autour de soi et que votre destin n'était pas de mourir maintenant. En gros, on se croit alors invincible, tout permis, et affamé de Vie.

D'un grand coup de pied, il éclata la porte de sa chambre, faisant vriller un pauvre esclave marine occupé à ramer. Avançant lentement, profitant de tous les regards sur lui, il déambula comme cela pendant trois tours de pont, sous les regards ébahit des matelots présents.

- Regardez-moi, le Dieu de l'Amour est en pleine forme mes chéris ! En pleine forme...!

Il se courba un peu sous la douleur mais oublia vite fait.

- Hehe..Contents ?

Un énorme silence l'entoura, mais cela était fort normal selon lui. Les hommes étaient harassés par la fatigue. Des marines avaient été faits prisonniers pour ramer et chaque membres de la Cabale semblait se relaxer dans sa chambre.

- Bien, maintenant j....


Une petite main lui tapota dans le dos. Il se retourna et vit un esclave marine terrifié.

- Monsieur...M-Matador ? O-Oswin v-vous demande d-dans sa cabine...C'est la p-porte rouge...


Corico l'embrassa jusqu'à l'étouffement et courut sur le pont, puis pénétra dans le couloir menant au chambres. Il s'arrêta devant une porte rouge. Entrant alors avec beaucoup d'assurance, il vit Oswin assit sur un fauteuil, peu de lumière l'éclairait.
Il fit la révérence et s'exclama :

- Maestro. Je suis content de vous voir à nouveau libre. Vous pouvez remercier Takeshi, Kyoufu et Faust qui ont été de forts bons fidèles. Très utiles...


Dernière édition par El Matador le Lun 18 Jan 2010, 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku
Première Classe
Première Classe
avatar

Nbre de messages : 42
Inscrit le : 19/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
7/200  (7/200)
MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Lun 18 Jan 2010, 16:53

Kabbal, Kabbalia, Cabbalia... Cabale si la memoire de Jin'ei est juste...Ce groupe de fous dangereux sur lesquels il avait enqueté il a si peu de temps, l'enquete se revela un peu confuse et qu'il l'ait reussie ou echouée, Darkness n'etait pas content du resultat. Comme ca c'etait fait, son manque d'estime envers ses patrons en devenait lassant mais il est vrai que pour un combattant et un homme d'action, il n'y a pas mieux que de l'adrenaline. Dans la mission, il y en avait eu peu, bien peu. L'appel envers le gouvernement, ce que les hommes normaux ne peuvent faire comme arreter ce dieu que l'on appelle Oswin D. Janus... l'appel de detresse, envers le Cp9 qui mobilisa l'agent le plus proche des alentours, Jin'ei... Celui-ci arriva assez tardivemetn et prit tout son temps, de toute facon, meme si il avait été sur le champ de bataille au moment du combat, il n'aurait rien empeché. Ce qui s'est passé ici, et ce qui se passe encore releve de la barbarie. Quel genre de dieu peut accomplir cela, quel genre de dieu, peut laisser une telle scene de tragedie derriere lui ? il en fallait plus pour en impressioner cet enfant perturbé, des morts il en a vue, et il en verra en core pour son plaisir personnel. Mais la...

* Il y a des morts qui auraient pu etre evitées...*

Certains hommes a terre avaient une expression de souffrance gravée sur leurs visages, ce n'etait pas beau a voir. Prisonniers ou Marines, ils avaient vecu quelque chose d'affreux au moment de leur mort, ces morts auraient pu etre evitées... Darkness qui fut une pourriture hier et qui demeure une pourriture aujourd'hui observait cette scene qui le repugnait, sentit l'odeur de la mort planer dans la zone des cadavres. il ne pouvait s'empecher d'ecouter les cris d'agonies des hommes presents sans faire de distinction, achevait les etre agonisants et condamné a mourir, la encore, sans faire de distinction... Ceux qui avaient subi peu de degats, et il n'etaient pas legion se sont rassemblés pour sauver les autres...


- Pas de priorités, sauvez tous ceux que vous croiserez sur votre chemin...


* Il est temps que je me confesse... *

Jin'ei se hata, prit un simple petit bateau assez utile pour la furtivité et se mit en quete de les poursuivre... Jin'ei se hatait en direction de la secte se demandant si il pourrait y arriver a temps, ce n'etait plus l'heure du combat, il y avait eu trop de morts en cette journée, beaucoup trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Yamadara
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 122
Equipage : Cabale
Prime : 48.000.000
Inscrit le : 30/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
41/100  (41/100)
Fruit du Démon : Tetsu Tetsu no mi
Expérience:
183/400  (183/400)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Mar 19 Jan 2010, 17:46

AHHHH !!! Je vais tous vous tuer !! Vous dévorer ! Vous arrachez ce qui vous sert de cœur et le mangez encore palpitant pendant que je vous aller me regarder ! AHHHHHHHHHHHHHHH !!! Laissez-moi sortir vauriens ! Sales chiens !!

  • La porte renforcée par de larges morceaux de fer vibre. Pendant la trajet jusqu’au bateau, sale part de moi qui tenait le contrôle du corps. Nous a enfermé en donnant l’ordre à une dizaine de garde de garder la porte et de n’ouvrir que si le bateau coulait ou prenait feu. En aucun « il » ne voulait que je sorte. C’était grâce à moi si il avait réussit à survivre. Grace a moi si nous étions là avec « le masque ». « Il » n’était qu’une loque informe sans moi. Il n’aurait jamais eu la force de marcher sans moi !! Ce résidu de poussière ! Cette raclure pourvue d’humanité ! Je le déteste. A cause de lui je souffre le martyre. La porte, cette mince feuille de bois et fer me sépare d’un festin. Encore une fois je me lance dessus de toutes mes forces. La porte vibre, mais ne cède pas un seul pouce de terrain sur mon enclos. Je frappe la porte avec mon front. « Il » nous a fait soigner. Enfin si on peut appeler soigner !! Abrutis de médecin !! Ils ont cautérisés la plaie aux fers rouge en me regardant me torde de douleur.


  • D’après eux il n’y avait rien à faire et il fallait que j’attende l’arrivé de Faust… mon médecin traitant si on peut dire. En attendant je devais garder le bras plié. C’est à ce moment là… je m’apprêtais à déguster un médecin quand « il » leur à demandé de m’entraver les mains dans le dos et de me mettre des menottes aux pieds. Ils m’ont ensuite jeté dans une cellule à contrecœur. Les fidèle sous mes ordres étaient gênés de me traiter ainsi… je vais les dévorer… Cet autre moi, ce « il » agit contre mon intérêt !! Et ça à chaque fois qu’il le peut !! Ce n’est pas juste !! Il peut jouer avec des marines et pas moi… En plus toute cette nouvelle chaire qui se trouve sur le bateau. Je voulais en gouter un petit bout… juste par gourmandise… La petite… cette Sasayaki m’avait l’air délicieuse !! Elle portait sur elle une odeur de chair humaine… une odeur de sang bien frais. Nous n’avions qu’à tendre la main pour la toucher et gouter le sang sur ses vêtements. Les plaisirs de cette femmes… mmh… sont sang… si épais… je peux l’imaginer coulant entre mes doigts… Mais encore une fois « il » ne voulait pas. Il disait qu’elle était avec nous… je m’enfiche royalement… je veux son sang. Je frappe les murs en hurlant. Les murs se couvrent peu à peu d’une substance couleur pourpre. J’aime cette si jolie couleur… sa m’excite beaucoup… j’aime ça… je me calme un peu… les murs et la porte sont très difficile en affaire, et ils refusent de céder ne serais ce qu’un pousse de terrain.


  • Allongé dans un coin sombre de la pièce je lèche avidement mon sang coulé par terre. Il a bon goût. Mais je sais que le sang de cette sasayaki et encore meilleur. Celui de la jeune Kyoufu et surement aussi délicieux. Je pensais le trouver fade et sans saveur… mais en examinant la céleste je me suis rendu compte qu’elle… que JE n’avais jamais gouté le sang du peuple ailé. Cette envie me traverse comme une lame. Je sens l’envie. Cette lame qui vibre qui me traverse la chair et prend son temps pour faire son œuvre. Je souffre. J’ai tellement faim. Je hurle à la mort et fini par fermer les yeux. La fatigue vient mettre un terme à ma fureur. Enfin… non… cette fureur ne me quitte jamais. Je la sens chaque minute, chaque instant… Je dois la porter pour que « il » me donne à manger et me laisse libre. Je dois porter nos deux fureurs… pour que lui reste calme. Pour qu’il passe ce qui doit être fait…


  • Avant de laisser le voile de la fatigue sur moi. J’écoute… La respiration des hommes derrière la porte. La respiration de l’océan dont le souffle vient frapper le bateau… Ce silence me pèse

HYYYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA N'OUBLIEZ PAS QUE JE SUIS LA


Dernière édition par Takeshi Yamadara le Mar 19 Jan 2010, 23:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasayaki Chi
Fidèle de la Cabale
Fidèle de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 154
Equipage : cabale
Prime : 23.000.000
Inscrit le : 19/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
695/600  (695/600)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Mar 19 Jan 2010, 20:53

Sasayaki flâner sur le bateaux pendant que les esclave ramaient et que les cabalien se reposait. La jeune fille avait été l'une des rare personne avec Myst a n'avoir subit aucun dégât lourd lors de cette bataille, elle était même la seul a n'avoir aucune trace de son sang ou de blessure sur le corps mais sa elle le devait au pouvoir de régénération de sa peau que lui confier son Hada Hada no mie. La jeune fille flâner donc a travers le bateaux jusqu'au moment ou elle décida de mettre en pratique une attaque qu'elle avait effectuer de manière impulsive. Elle prit alors un esclave marine puis elle l'essaya face a lui et lui demanda de ne pas bouger. Celui-ci hocha de la tête en tremblant. La jeune femme mit sa main face au torse de l'esclave, les doigts vers l'avant, la main regrouper et les doigts serrait tel une albarde elle se concentra. De par son art du hakke Sasayaki avait du apprendre a maîtriser sa force et toute les partie de son corps et du corps adversaire, de plus né su le nouveaux monde et ayant vécu 16 dans les rue des îles et sur les navire du nouveaux monde elle avait appris a se battre et a accroître sa force physique. Assez mince plutôt petite et apparemment frêle la jeune fille cachait une force brute impressionnante pour sa corpulence et son âge. Elle combina alors force et maîtrise qu'elle concentra dans sa main droite puis elle fit un mouvement rapide en direction du torse de son adversaire qu'elle transperça comme si sa main était une épée. La jeune fille ne savait le faire que spontanément mais la elle y était arrivé en se concentrant. Bien que l'entraînement ne soit pas sa tasse de thé elle se décida a s'entraîner car elle ne voulait plus retourner dans une prison pourri. Elle voulait être le bourreaux et non la victime et c'est dans se but qu'elle se mit a s'entraîner.

Malheureusement aucun homme n'était disponible car tous étaient assez amocher et pour les esclave si elle les tuait elle finirait par devoir ramer. Elle se décida donc d'attendre l'arrivé sur une île. C'est alors qu'un homme des cabalien demanda a la jeune Sasayaki d'aller voir Oswin qui apparemment demander la réunion de ses prophète. La jeune fille n'avait pas trop le choix et se dirigea en sautillant vers la cabine principal du bateaux. Elle ouvrit la porte et la elle vit El Matador, elle n'était pas surprise de le voir debout après le crie qu'il avait lancer lors de son réveil. La jeune prophète elle ne se prosterna pas devant le Doyen. Bien qu'elle savait être utile au Doyen jamais elle n'accepterait de s'agenouiller car le rêve de Sasayaki était de soumettre le monde et si elle faisait la révérence elle montrait qu'elle était soumise chose inacceptable pour la jeune fille. Elle se contenta donc de s'assoir sur une chaise puis de se balancer quitte a agacer le parasite. Elle leva les yeux puis dit en souriant:


A la prochaine île qu'on voie j'aimerais m'arrêter et faire un tour pour m'acheter des sucreries !

La jeune fille était en manque de sucre c'était peut-être pour cela qu'elle avait péter un plomb sur le champ de bataille. Après tout la célébre mangeuse de sucette sans sucette sa faisait tâche....Ce n'est qu'après cette remarque qu'elle reprit ses esprits. Elle se stoppa alors net puis le regard tourner vers le doyen elle eut une expression du visage totalement différente. Ses yeux ss'affinèrent pour devenir celle d'un serpent et d'un air assoifé de sang et de terreur elle demanda au Doyen:

Qu'elle seront nos prochaine victime et sur qu'elle pays le sang va t-il coulait a flot ?

Une soif non pas de pouvoir ni même de haine se dégageait de Sasayaki, simplement une soif de sang et de malheur accompagner de soumission et de torture. Oui la torture...son département manquait terriblement a la jeune fille bien plus encore que ses sucreries !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswin D. Janus
Doyen de la Cabale
Doyen de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 479
Equipage : Cabale.
Prime : 152. 000. 000
Inscrit le : 21/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
Fruit du Démon : Masque: fruit du parasite
Expérience:
260/1100  (260/1100)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Mer 20 Jan 2010, 23:23

Le vieux parasite était assit dans la cabine du capitaine, cartes posées sur le bureau, installé dans un fauteuil face à la grande fenêtre, le dos tourné vers la porte d'entrée.
De multiples pensés hantaient l'esprit du masque, comment grandir son pouvoir personnel? Comment grandir le pouvoir de la Cabale? quelle est la prochaine étape de cette organisation?

En quelques instants, le plan était en place, simple, efficace, il remplissait toutes les conditions...Il ne restait plus qu'à attendre les prophètes, et c'est à la surprise du doyen, que Matador entra le premier dans la pièce.
La dernière fois que Oswin l'avait aperçu, celui-ci était recouvert de sang...Quel personnage étonnant, et la première chose qui sortie de sa bouche fut:


- Maestro. Je suis content de vous voir à nouveau libre. Vous pouvez remercier Takeshi, Kyoufu et Faust qui ont été de forts bons fidèles. Très utiles...


Il semblait voir la situation du même oeil que le vieux parasite:

"Utiles...C'est le mot, Matador, une fois encore vous avez fait preuve de votre talent, j'étais tombé dans les ténèbres..."

Soudain, le doyen de la Cabale se leva de son siège et se tourna vers le prophète:

"Et je reviens enfin parmi vous, notre voyage est loin d'être terminé"

Et c'est à ces mots que la jeune Sasayaki Chi fit son entrée, toujours en forme, l'air maline et malsaine, indifférente face au guide de la Cabale, la petite adolescente s'essaya sur une chaise et demanda si ils allaient pouvoir s'arrêter pour acheter des bonbons et quels seraient les prochains à mourir de leur main.

"Jeune fille, nous ne nous arrêterons pas avant d'être arriver au quartier général, après cette évasion les marines doivent être après nous, mettre le feu une île serait une erreur de notre part et je sens d'ici votre 'appétit'..."

En effet, on pouvait sentir la soif de sang et la faim de meurtre de Sasayaki, ses yeux ne reflétaient qu'une chose: la mort.

"Je vous ai fait réunir ici, pour vous annoncez une chose: nous changeons nos plans, après Alabasta, la Cabale s'est faite un nom, mais...le peuple est abusé, facilement influençable, plutôt que devenir fidèle, il rejoint la cause révolutionnaire"

Le parasite se retourna alors une nouvelle fois vers la fenêtre:


"les révolutionnaires...ces anarchistes ne sont pas différents des pirates, ils n'arriveront jamais à renverser le gouvernement...Ils se cachent sous la bannière de Dragon, ils manquent de méthodes, ils ne connaissent pas la discipline, et ne jurent que par leur soit disant chef de guerre"

Oswin tremblait alors de tous ses membres, son corps changeait légèrement de morphologie, et sa voix changea radicalement pendant quelques secondes, le son qui sortait de sa bouche était tout sauf humain:

"Ne voyez vous pas l'erreur de ces fous? Ne voyez vous pas la maladie de ces rats? Ils me répugnent de leur folie"

Quand enfin la crise passa, le doyen prit une seringue sur la table à coté de lui sans se retourner vers ses prophètes et s'injecta un liquide bleu dans son bras.

"Matador ira à Water Seven, la ville flottante, Faust et les deux nouveaux soldats l'accompagneront...Le projet Terreur peut enfin commencer..."

A ces mots, un long silence se fit entendre, tous dans la pièce connaissaient ce projet, un vieux plan rangé au tiroir pour son aspect trop horrifique, cela allait détruire l'image amical de la Cabale, mais ce risque était à prendre...

"J'irai à Troke m'occuper des révolutionnaires, Sasayaki Chi et Myst viendront avec moi, je suis prêt à écouter vos questions, mais sachez bien une chose, une fois lancée, nous ne pourrons plus revenir en arrière..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasayaki Chi
Fidèle de la Cabale
Fidèle de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 154
Equipage : cabale
Prime : 23.000.000
Inscrit le : 19/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
695/600  (695/600)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Jeu 21 Jan 2010, 17:30

Lorsque Sasayaki entendit Oswin lui refuser l'arrêt sur une île pour se divertir et prendre des sucreries elle crut devenir folle. Mais elle se concentra et essaya au maximum de se calmer. Le besoin de sucrerie qu'avait la jeune fille était lié a son envie de meurtre, les bonbons avait un effet de relaxation pour la prophète. Cela l'empêchait de penser au carnage et au torture, les sucette pour Sasayaki était comme le chewim-gum pour le fumeur, un moyen de se concentrer sur autre chose que sa folie. Néanmoins la jeune fille avait reçu une intelligence inné et une capacité a comprendre et a analyser stupéfiante. Bien que la secte ou elle y avait passé son enfance l'avait totalement transformer en monstre elle pouvait se calmer grâce a son intelligence supérieur. Bien évidemment revenir a la raison et repousser ses instincts était pour la jeune fille une dur épreuve et généralement elle pouvait se contrôler sans sucrerie que 48h maximum. Seulement la prison l'avait privé de sa liberté elle qui après ses huit ans avait toujours été libre de faire se qu'elle voulait. Le parfum de la liberté qu'elle avait acquis en tuant sa famille lui avait été enlever pendant un temps presque infini. Elle c'était replonger dans le passé en se retrouvant emprisonner, la prison l'avait renvoyer au temps de son enfance ou elle était prisonnière d'une secte se disant être sa famille. A cause de cette emprisonnement sa capacité a se contrôler avait nettement réduit et bien que le carnage qu'avait été cette évasion l'avait un peu calmer elle ne pouvait s'empêcher de penser a la tuerie.

Cependant elle lutta tout de même intérieur sans qu'on ne voit aucun signe de cette lutte mental de l'extérieur. Sasayaki paraissait très calme a écouter les paroles du Doyen alors qu'elle se battait mentalement pour ne pas exploser dans la démence. A la fin des paroles d'Oswin elle put reprendre le dessus sur ses instincts et sa haine de l'humanité. Elle redevint alors la Sasayaki de la grande époque, plutôt calme poser avec un visage neutre. Une fois sa reprise faite elle pensa aux paroles du parasite, cherchant et analysant le pourquoi de se plan. Comme avant son emprisonnement elle put en déduire certaines chose, bien évidemment son cerveau était a moitié brouiller par son envie de meurtre et elle allait peut-être se tromper mais elle décida de se jeter à l'eau:


Se battre contre les révolutionnaires...diviser la cabale en deux groupe, vous comptez jouer le rôle du faucheur ? Un fantôme qui traversera Water Seven et qui tuera complétement au hasard et qui laissera la trace de son passage pour que l'on comprenne que c'est un meurtre ? Faire paniquez la foule en envoyant les énergumène les plus fou de l'organisation ? Vous savez que Faust et Takeshi son d'assez grand malade et qu'il n'hésiteront pas a faire de véritable carnage, et envoyez Matador n'est pour vous qu'un moyen de vous assurez que cela restera cacher, Matador ne sera la que pour les empêchait de trop se découvrir...il est l'un des plus pauser et des plus calme de l'organisation et l'un des plus fort, il pourra empêchait Faust et Takeshi de se faire découvrir en usant de la force si il le faut tout en laissant exprimer la folie qu'il y a dans ses deux fidèles...


Sasayaki ne savait pas trop ou Oswin voulait en venir mais elle était sur qu'envoyez ces quatre la était pour le parasite le moyen de jouer le faucheur le plus barbare que l'on ai jamais vu et le plus insaisissable ! Elle se pencha alors sur l'autre groupe:


Quant au deuxième groupe prendre avec vous deux de vos trois plus grand combattant sur une île dévaster entre la révolution et la marine, entrez chez les révolutionnaire avec deux prophète...vous comptez vous battre ou c'est une mesure de sécurité en cas de combat là bas ?


Sasayaki avait sentit la haine de Oswin par son changement de voix et elle se demandait si le Doyen n'allait pas la bas pour tenter une attaque surprise, envoyer deux prophète plus lui même a Troke était peut-être un moyen de frapper fort sans pour autant risquer gros. Cependant il y avait une faille dans le raisonnement de Sasayaki, Oswin n'était pas du genre a risquer sa vie pour rien...Troke était un pays dévaster ou personne n'a plus confiance en un gouvernement qu'il soit révolutionnaire ou marine, c'était donc vain d'essayer de prendre se pays. De plus la jeune fille avait entendu dire que c'était l'un des plus gros Q.G de la révolution...pourquoi ne venir cas trois et risquer la vie du patron ? Bien que la jeune fille avait souvent vu venir les plan d'Oswin elle devait admettre que cette fois elle ne comprenez pas les intention du Doyen du moins elle ne comprenait pas la finalité de ces actions...Elle demanda donc:

Crachez le morceau c'est quoi le plan dans tous sa ? Faire diversion en créant la panique a Water Seven pour attaquer la révolution ? Montrait que malgré que la Cabale n'a plus Alabasta elle reste néanmoins puissante et capable de faire se qu'elle veut ? Avouez vos plan vous ne risqueriez jamais votre vie sur Troke pour rien et même si Myst et moi somme deux de vos trois plus grand combattant nous ne somme que trois face a des armé donc il y a surement une stratégie derrière tout sa et un enjeux qui en vaut la chandelle pour risquer votre vie !

Sasayaki voulait savoir les intentions du Doyen maintenant qu'elle avait repris ses faculté mental. Elle décida néanmoins de faire une parenthèse et de demander a Matador une chose:


A et tien Corico tu pourrais nous faire un descriptif des deux nouvelle recrue ?

Sasayaki aimait avoir le contrôle sur la situation or elle ne savait rien de ces deux la a par que Takeshi était un cannibale assez spécial...La jeune fille souhaiter avoir toute les cartes en main pour pouvoir contrôler son propre destin....Bien qu'elle ne soit que prophète la jeune fille cherchait a contrôler le jeux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswin D. Janus
Doyen de la Cabale
Doyen de la Cabale
avatar

Nbre de messages : 479
Equipage : Cabale.
Prime : 152. 000. 000
Inscrit le : 21/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
Fruit du Démon : Masque: fruit du parasite
Expérience:
260/1100  (260/1100)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Dim 07 Fév 2010, 15:39

Toujours tourné vers la fenêtre de la cabine, Oswin restait calme devant l'intérêt soudain de Sasayaki Chi pour le plan que le doyen avait mit en place, pourquoi risquer la vie du Maestro? Lui qui était toujours si prudent, si lâche face au danger, il avait vécu si longtemps et voulait encore vivre plus longtemps.

Et pourtant le plan du parasite était bien réfléchit, la révolution avait assez régner sur le domaine de la guerre, aujourd'hui c'était à la Cabale d'occuper ce marché.


"J'y suis allez à Troke, autrefois, un pays d'or et d'argent dirigé par une famille royale...aujourd'hui ce n'est plus une île, c'est un champ de bataille, les révolutionnaires, les marines ne se douteront même pas de notre présence...Dites moi quel risque prenons nous? Il ne s'agit pas de guerre ouverte jeune fille, il s'agit de remettre en route la guerre entre marine et révolutionnaire, il faut qu'un amiral reprenne l'offensive et que nous détruisions l'organisation et la fidélité qui règne sur Troke, chaque homme rêve de pouvoir et les révolutionnaires ne font pas exception, trahir n'est qu'une formalité"

Après cela, le doyen de la Cabale se retourna et s'assit dans son siège.

"Ce sera tout prophètes, Matador présentez nous les deux nouvelles recrues je vous prie, j'ai fait la rencontre du jeune Takeshi, il portait l'odeur de la chair humaine, c'est un cannibale"

C'était clair, Oswin avait abandonné l'idée de détruire ouvertement, aujourd'hui il était là pour mettre des malentendus et crée des guerres encore inexistantes, mettre le monde dans le chaos, affaiblir le monde pour mieux le conquérir.
Il allait commencé par les plus grandes forces de ce monde, Troke était devenu trop calme, il fallait un évènement pour mettre de l'huile sur le feu, et enfin mettre en pièce la marine et la révolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Lun 15 Fév 2010, 02:07

Je n’en peux plus… Même la morphine n’est pas assez puissante pour que je ressente en moi une douleur récurrente.

Je traine mes lourdes jambes dans les couloirs interminables de la prison. Je ne sens plus rien de chez plus rien. Mes jambes me pèsent et je porte malgré moi ce fardeau de Kyoufu, de nombreuses blessures sur le corps. Elle ne m’est plus d’aucune utilité pour le moment mais je me dois au moins de la ramener avec moi pour la réparer et pour qu’elle me serve encore !
J’ai encore taché ma belle blouse de médecin… elle est déchiré même !! J’en ai vraiment ma claque de toujours prendre chère, saigner… Mais il y a quelque chose qui me donne de la force, de l’espoir, c’est le fait de me battre pour Oswin-sama ! Je ne ressens plus aucune peine quand je pense à cette divinité, cette chose, ce dieu. Je me taillerai les veines pour lui, je lui donnerai même mon corps s’il le faut ! Mais revenons à mon problème. Je viens d’affronter Ryuu pour la 3ème fois, j’en ressors vivant et je dois me trimballer Kyoufu et revenir au bateau pour m’enfuir vers de nouvelles aventures sanguinolentes. Je regarde autour de moi, mur fracassés, Corps inertes, sang coagulé. Théâtre d’un massacre idéal ! Je continue de marcher sans réel but… Je ne sais même pas si j’arriverai à trouver l’épave où se trouvent mes confrères. Je regarde et voit une lumière au loin… Je prends un dernier souffle et cours de toutes mes forces vers cette lumières, dernière issue à mon problème. Et là abnégation… le silence qui avait précédé ma course à laissé place à un brouhaha indescriptible. Des marines par petite dizaine résistaient encore comme il pouvait face à l’envahisseur, nous à l’occurrence. Je continue dans mon élan de folie (un peu plus ou un peu moins - -‘) et m’affale littéralement sur notre navire de délivrassions et lâchant Kyoufu qui inconsciente s’écrase et roule sur le parquet de notre vaisseau j’entendis un bruit sourd, comme une pomme qui s’écrase contre un mur et éclate. C’était mes genoux. A force de trop travailler dessus, ils se sont fragilisés et j’avais dût me les briser tous les deux lors de ma course suicidaire. Je me traine par les bras et me calle contre la rambarde du bateau. Là je regarde les quelques Cabaliens qui me fixent, surpris de mon arrivée quelque peu… Etonnante, par le retard, mais par l’effet de surprise ainsi que le petit contre temps de mes genoux. Je les fixes tous… Je les méprise ! La seule personne que j’aime ici, c’est Oswin-sama. J’ouvre alors ma gueule et leurs cris :

« Allez on est reparti ! Ce n’est pas parce que je m’explose les genoux qu’il faut me scruter comme ça ! Je vous emmerde tous parce que j’ai réussi à survivre, et ça grâce au maitre ! »

Je suis de retours !! Pour vous cassez encore plus les couilles. Tant que je serai vivant, ou même mort, personne, je dis bien personne ne touchera au maestro ! Je serais comme une ombre, invisible, toujours à le suivre, et indissociable… Les membres de la Cabale ne sont pas tous dans cette organisation par fanatisme comme moi envers Oswin et Kyoufu envers moi… Chacun à un but propre et certain voit l’élimination du maestro comme une chance de récupérer le trône… Mais il n’en sera rien ! Tant que je serai là, je vous servirez ô mon maitre ! Et pour mon retours en liberté je vous dit un grand FUCK à vous qui voulez la mort de notre Maitre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoufu
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 46
Equipage : Silly Skulls
Prime : 39.000.000
Inscrit le : 30/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
39/100  (39/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   Mer 17 Fév 2010, 11:55

Nous avions échoué... Tim... je ne te vois pas, où es tu passé ? Tim...

Kyoufu n'était pas parvenue à bout du marine-démon, Faust était arrivé au bon moment pour arrêter le combat et emmener la jeune céleste sur son épaule après l'avoir éclatée contre le pavé de la prison.
Pour la fillette et le médecin, il s'agissait de retrouvailles tout à fait normales, néanmoins, cette rencontre avait un goût amer pour Kyoufu, car n'ayant pas battu son adversaire, elle avait échoué dans la mission que Faust lui avait confié.
Après que le doctor kill l'avait embarquée sur son épaule, la borgne avait perdu conscience malgré le fait que ses yeux restent ouverts et suivent la quête vers la sortie, contemplant les gouttelettes de sang constituer un chemin de non-retour. Chaque pas que faisait Faust provoquait un élan de douleur chez Kyoufu, dû à ses brulures et à sa plaie ? Ou à son échec ?
Le seul moment dans la prison où elle reprit ses esprits, ce fut lorsque Faust se mit à combattre un ennemi qu'il semblait connaître, un certain Ryuusuke...
La jeune fille ne perdit pas une goutte de cet affrontement, ayant peur pour la vie de son sauveur. Mais lorsque celui-ci se termina elle replongea dans l'évanouissement, ayant perdu trop de sang et ne pouvant plus supporter la douleur.

Tim ne peut avoir disparut... On a toujours été ensemble... et on le restera.

Ce fut un choc contre une surface dure qui fit revenir Kyoufu à la réalité, sa vision d'abord floue ne pouvait que discerner quelques formes indistinctes, il est sûr qu'avec un unique œil de valide, il était plus difficile de recouvrer une vue normale après ce qu'il s'était passé.
Son regard s'arrêta sur une forme flottante dans l'air... la chose se précisa peu à peu, il s'agissait en réalité du pavillon de la Cabale, ainsi que quelques uns des membres de l'organisation probablement, elle ne parvenait pas à les reconnaitre, mais elle était heureuse d'être parmi eux. Malgré cette douleur dans tous les membres, le corps tout entier de l'adolescente était littéralement carbonisé, elle puait la chair brulée et le sang coagulé, ses ailes déjà courtes étaient désormais encore plus en lambeaux que jamais et quelques mèches de cheveux manquaient à l'appel.
Mais la cabalienne de fraiche date n'avait que faire de ces égratinures.
Soudain, une peur s'empara de sa gorge dans un étau qui l'empêchait de respirer calmement, cherchant le docteur des yeux, Kyoufu avait réellement peur pour lui, s'il était mort par sa faute ? Que feraient elle et Tim par la suite ?
Mais sa voix vint briser le silence, il semblait aller bien, ou presque, l'important était qu'il soit en vie. Soulagée, la céleste poussa un soupir quelques peu saccadé par ses blessures et son manque de sang.

-La Cabale est sauve Tim, on a réussit au moins cette mission... Tim ? Tim ?!

La réalité vint à l'encontre de la jeune fille aux cheveux de jais dans une collision qui lui coupa net le souffle, Tim n'était pas là et ne l'avait jamais été, tous ces visages interloqués qu'elle avait fait semblant de ne pas avoir vu pendant tout ce temps, elle se rendait soudain compte de son désespoir et son état physique n'arrangeait rien à cet état de conscience.
Tentant brusquement de se relever, l'œil fou, injecté de sang, la jeune fille parvint à se hisser à quatre pattes puis à genoux, « heureusement », un dernier crachat de sang vint mettre fin à cet élan de folie. Tombant sur le sol dans un bruit de chaines, Kyoufu sombra une dernière fois dans l'inconscience. Elle se réveillera probablement dans son illusion ou peut être ne se réveillera-t-elle jamais. Chose peu probable vu que sa dette envers l'organisation n'était pas remboursée...

Oswin > 18 XP, Chi > 15 XP, Takeshi > 15 XP, Jin'ei > 8 XP, Matador > 13 XP, Kenji > 8 XP, Faust > 8 XP, Kyoufu > 8 XP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évasion de la Cabale ( Pv membres Cabale + marines de l'event si ils veulent)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Les membres du CEP convoqués mercredi au Parquet
» Sondage sur les membres du Forum - Rappel
» Plan international de reconstruction : 9 membres étrangers contre 7 nationaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Nulle part ailleurs :: Lijeg Kentel-
Sauter vers: