Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Ven 15 Jan 2010, 22:17

Celui qui soutient sa folie par le meurtre, est un fanatique...


L’ambiance et l’atmosphère qui régnait dans cette prison commencé à me plaire… Les cris et les bruits d’acier qui tranchaient dans le lard commencés à me plaire. Je marchais, Kyoufu toujours portée sur mon épaule. Apparemment, d’après les dires que quelques marines que je laissais parler avant de les défigurer et de les achever, la Cabale avait combattu de nombreux officier de hauts rangs et avait réussi à se rassembler dans un navire et il n’attendait plus que le reste de la secte. Nous risquions Kyoufu et moi d’arriver quelques longues minutes en retards. Ces longues minutes ou quelques centaines de corps auraient le temps d’arriver à expiration, saturation, de rendre l’âme et de joncher le sol de leurs cadavres nauséabonds.
Vraiment je me demande ce qu’était devenu ce charmant cannibale du nom de Takeshi… Le même qui m’avait poussé corps en avant sur le sable de la zone de débarquement. Juste avant notre entrée en scène… Ce même enfoiré qui prémédité de littéralement s’empiffrer en mangeant mon assistante. Car oui à ce train là on ne peut pas parler de déguster mais belle et bien de bourrage d’estomacs !!

Bref après ces pensés sans grands intérêts (faut dire le sujet n’est pas vraiment intéressant) Je continuais de courir poids sur le dos. Je me lèche les babines… Ce foutoir, une prison transformé en Abattoir. La viande sacrifiée est offerte en offrande au dieu des dieux… Le grand Maestro. Que dieu garde sa bonté et ses jugement je l’emmerde !! Je ne suis pas un de ces aveugles qui, dans les moments de détresse prient un pseudo-Dieu immatérielle qui n’est pas matérielle et n’est tout au plus que l’imagination des hommes…Fuck les hommes ! Il ne devrait exister que de fidèle larbins ou de jolie cadavres qui ne brocheraient pas ! (pour les cadavres c’est normal U, U’) Ah qu’il est beau de rêver… Vous me trouvez fou peut-être ? Mais non c’est juste mon état normal. Un aspect de moi-même que j’ai dut soumettre à ma volonté. Je crois que ma mâchoire est de travers. Je le vois bien. Je la prends de ma main creusée et dans un bruit sourd la remboite… Vous le connaissez ce bruit, le même que celui d’un bâton de bois que vous éclatez entre vos main, sec, rapide, effrayant… Certainement dut à l’affrontement contre Ureï… Une simple broutille. Un groupe de marines qui m’avaient tendu une embuscade se jettent sur moi… Encore un détail. Evidement les six marines (excusez le peu d’adversité, beaucoup de morts) se font lamentablement déchiqueter, étriper, laminer. Tout d’un coup, j’entends une voie des plus familières… Une voie qui me rend heureux… Ainsi donc il est ici !

Mes lèvres maquillées de turquoises se mettent en mouvement et tirent vers le haut de mon visage… laissant apparaitre toutes mes dents. Je cours vers la voie même si je sais de qui il s’agit. L’état de santé et les brulures graves de Kyoufu que je porte sur mon épaule… Rien à foutre. Je ne suis qu’un égocentrique, immature, personnelle, je ne respecte et ne chouchouterai qu’un seul Homme, Oswin. Le reste, ils ne sont que des pantins, des jouets qui me servent pour me distraire. J’arrive finalement dans la pièce d'où venait le brouhaha. Je souris et cris de toutes mes force, le visage comme illuminé :




« Petit Ryuusuke… »



Dernière édition par Faust VIII le Dim 24 Jan 2010, 03:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Ryuusuke
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 316
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 07/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon : Ryoku Ryoku No Mi
Expérience:
69/800  (69/800)
MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Mer 20 Jan 2010, 18:43

Ryuu venait de jeter à terre son précédent adversaire quand il entendit cette voix si égocentrique. Cette vois, à chaque fois qu'il l'entendait lui hérissait le poil, elle le mettait mal à l'aise et annonçait l'arrivée détestable de Faust. Ryuu s'était déjà battu contre lui deux fois et avait gagné une fois à Alabasta, ce qui lui avait permis de le capturer, lui ainsi que d'autres membres de la Cabale tels que Oswin D. Janus son créateur et maître. Dès que la rébellion avait eu lieue dans la prison Ryu s'était précipité à la poursuite de Faust. Avec ce que cette dégénérescence humaine était capable de faire à elle toute seule il était inconcevable pour le blondinet de le laisser s'échapper.

Faust avait l'air d'avoir, comme Ryu auparavant rencontré des imprévus, lui aussi portait quelques traces d'un combat un peu rude. Il s'approcha alors de la fenêtre comme si de rien n'était et sortit un paquet de clopes. Il en alluma une et regarda les combats continuer de faire rage au rez de chaussée. Certains de grade ampleur, notamment un géant se battant. Ryu se tourna alors vers Faust et lui envoya le paquet de clopes avec le briquet. Ce n'était pas une marque de sympathie pour le fugitif, mais plutôt une marque de décence. Il voulait savoir quelques choses sur lui avant de commencer le combat, il lui dit alors:


"Je veux que ce soit clair, je n'ai aucune sympathie pour toi, mais je voulais savoir des choses, cela va être notre troisième combat, je commence à te connaître, tu commences à me connaître aussi, cependant je me demandais, comment un médecin comme tu l'étais par le passé a-t-il pu devenir ce monstre assoiffé de sang qui se dresse devant moi. J'ai eu beau éplucher tout ce que la marine savait de toi, mais je ne comprends toujours pas. Comment un seul patient a-t-il pu gâcher ta vie et faire de toi ce que tu es devenu?"


Ryu avait besoin d'éclaircir ces détails avant de combattre, si cela devait être le dernier de leurs combats autant qu'il sache pourquoi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Dim 24 Jan 2010, 03:28

J’arrivais là, dans un lieu plutôt calme, étrange… Je vois Ryuusuke, l’air pensif et une clope au bec… Répugnant ! Il paraissait rêveur… Il me jeta le paquet de saloperie. Comme ci j’allais me mettre à fumer ces merdes ! Je me drogue certes, mais j’étais allé tellement loin dans ce domaine que le fait de prendre de simples cigarettes, ne me procurerait plus aucun plaisir. Je jetais donc les ordures au sol et les écrasais par terre. Je pris le temps de bien écrabouiller ce qui se trouvait sous ma chaussure… par précaution et pour énerver Nakamura par la même occasion ! Il semblera que Ryuusuke veuille en savoir plus sur moi… Je n’ais pas pour habitude de parler de moi… Généralement je préfère tuer et parler après, C’est pour ça que je parle peu… Ryuu voulait donc savoir mon histoire. Il avait donc vu la terrible tragédie qui à éclaircie ma vie !! Eplucher mon dossier… Malgré le fait que je sois inconnu par le manque d’un avis de recherche, j’avais, semble t il un petit casier plutôt rempli ! Il voulait savoir, connaitre, éclaircir, mettre un point sur cette affaire. Il voulait des réponses, j’allais lui en donner moi des réponses. Autant mettre au clair ces vieilles histoires du passé, ces reliques d’un temps oublié. Moi-même je ne m’en souvenais plus très bien, pourquoi ? Peut être la consommation excessive de toutes sortes de drogues avaient altérées ma mémoire, déformées certaines vérités… Et je ne sais d’autres choses peut être. Tout en levant les yeux au ciel, je recherchais intensivement dans les bouts de cerveaux encore intacts, et dieu sait qu’il n’y en a pas des masses. Ah une illumination, je rabaisse mon regard sur Ryuu, comme une arme vers son ennemi et lui contais mon histoire :



« Tu es un petit chanceux, je suis d’humeur, généreuse aujourd’hui et je ne dis pas non plus ça pour toi… Je suis tellement heureux d’avoir tué tant de marines, tant d’infidèles, tant de déchets, qu’il me faut faire une pause… Te conter mon histoire fera l’affaire. Je soupirai et me lançais dans mon récit. Tu vois, le stress, la peur d’échouer, le sang, la vue de morts qui s’empilent les un après les autres et de se sentir coupable de ne rien pouvoir faire… C’est ce genre de choses et ce mélange de saveurs explosives qui m’ont fait voir le vrai côté des choses. Tu sais, tous n’est que folie… La folie qui se préserve derrière des lois, derrières des ambitions, derrières des morales, La folie ne connait pas ce genre de choses, elle les enjambe et passe par-dessus et rigolant bien fort de tous ces minable qui ne l’utilise pas pour montrer leur vraie personnalité. »



Du Faust en soi… un charabia des plus incompréhensible pour les ignares. Il faut se creuser la tête et méditer un peu dessus pour comprendre, enfin si vous voulez bien comprendre. Je fermais les yeux et écouté maintenant les battements de mon cœur… Irrégulier. Les pulsations s’accéléraient, et mon sang devait être en train de s’exciter, le fait de rester là, déballer ma vie et ne rien faire alors que tous le monde essayer de survivre dans d’atroces souffrances, m’énervé plus qu’autre chose. Je levais mon arme en sa direction et en passant ma langue sur mes lèvres desséchées, imprimé par le goût de la poussière mélangé à l’extrême saveur de la crasse. En fin tous ça je ne le sentais plus. La seul chose que je pouvais encore sentir était l’adrénaline que me procurais la morphine. Un cadavre sur pattes, un corps insensible, Une carcasse creuse servant un maitre, voilà ce qui défini Faust VIII, pas besoin de chercher plus loin. Laissons au passé ce qui est du passé, seul l’avenir compte maintenant :



« Tu as eu ce que tu voulais… Maintenant place au spectacle de sang rouge… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Ryuusuke
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 316
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 07/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon : Ryoku Ryoku No Mi
Expérience:
69/800  (69/800)
MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Mar 26 Jan 2010, 21:54

Ryu écouta silencieusement Faust protester, écraser son paquet de cigarettes et enfin lui dévoiler certaines choses sur lui. Puis, un instant plus tard, la haine se réveilla, Ryu sentit l'aura de Faust redevenir plus néfaste que jamais, il cracha sa cigarette et se mît en position de combat. C'était l'occasion rêvée d'utiliser ses nouvelles armes et le sous-lieutenant n'allait pas s'en priver. Ryuu en voulait tellement à Faust qu'il ne se sentirait rassasié que quand il le tuerai de ses propres mains où verrai l'échafaud souillé de son sang. Ryuu n'allait donc pas se retenir et il pensait que Faust en ferai de même, au moins pour se venger de l'avoir pendant ces longs mois sous les verrous. En réponse à l'aura de Faust il laissa son pouvoir l'envahir et les muscles de son visage se crisper, ainsi que ses yeux devenir azur. Ryu avança alors au ralentit vers son ennemi et engagea le combat, il se rapprocha volontairement à portée de sa faux qui avait déjà emporté tant de monde.

Ryuu n'avait pour l'instant qu'une tactique, montrer à Faust qu'il n'était plus le "petit Ryuusuke" qui l'avait capturé à Alabasta. Il avait en effet beaucoup évolué depuis, rien qu'au niveau du grade, il était passé de première classe à sous-lieutenant. D'après les membres de la marine c'était très rare qu'on voit un jeune homme d'à peine vingt ans être promu à ce niveau en si peu de temps. Ryuu en était conscient, il avait de la chance, sa force et ses capacités étaient amplifiées par le fruit du démon qu'il avait mangé autrefois. Il avait peut-être triché avec la nature, mais quelle tentation que celle d'être l'homme le plus fort du monde. Il avait accepté les critiques, après tout les gens avaient raison, mais les gens n'avaient pas à se plaindre car avec toutes les vies qu'il avait pu sauver il avait de loin surpassé les critiques. Mais revenons-en au combat, Ryu était maintenant à portée de faux la faux de Faust et il continuait de s'approcher, il s'approcha assez près pour que celui-ci ait la possibilité de voir son regard. On reconnait souvent quand une personne est devenue plus forte et plus confiante à son regard. Il lui dit alors:


"Tu sais Faust, je ne suis plus le "petit Ryuusuke" que tu as affronté à Alabasta! J'ai beaucoup changé depuis!"


Quand Ryuu vît le visage de Faust se crisper, il anticipa un coup de faux et utilisa une technique en rapport avec ses yeux, le Ryoku Ryoku no Celerity! Il paru disparaître et réapparu sur la gauche de Faust, comme un déplacement instantanné. Il attaqua d'un coup de poing à toute vitesse, son fameux Ryoku Ryoku no King Direct en pleine tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Sam 30 Jan 2010, 13:59

Je n’avais rien vu venir. Juste mon mouvement de faux, puis plus rien. J’avais alors valdingué dans le décor en m’écrasant contre un mur. Rapide le bougre. Intérieurement ça me stimulait comme jamais ! Je décollais non sans mal mon bras accroché au mur je me décollais progressivement… Ce salopard avait du me fracturer la jambe… Je le regardais de loin et me saisissant d’un scalpel je m’ouvris tous le long de la jambe. Ryuu paraissait tout déboussolé devant un telle spectacle et de voir les muscle saillant ressortir de ma jambe. Je me saisissais du cadavre le plus proche de moi et lui pris aussi son tibia…
Je regardais Ryuu et m’exclamais avec un sourire plutôt glauque.


« Après tous je suis en train de soigner cette vilain fracture ! »




Je me recousus la jambe en rigolant… Je m’étais saisi d’une aiguille et d’un fil en passant ma jambe sous l’alcool pour bien « désinfecter » ma plaie. Je me relevai et fis quelque mouvement… Parfait, ma jambe était comme neuf, enfin c’est ce que je pensais vu que je ne sentais rien. Je passais ma main dans mes cheveux et faux en main je fixai Ryuusuke et l’espace d’un instant sembla frapper la mort. J’étais tellement en rogne, tellement énervé, que dis-je, il fallait qu’il paye ! On pouvait sentir venir la colère aux alentours, un sentiment de haine, une envie de meurtre. C’était tellement concentrai en un seul point, à savoir mon corps, que je donnais l’impression d’être la faucheuse d’âme, le messager de l’enfer !



J’allais armer mon coup… Je reculais une jambe et plaça ma faux en arrière… d’un coup d’un seul je lâchais trois de mes technique dévastatrices. Ma chevelure d’un blond couleur du blé rappelait, en mouvement la crinière d’un lion en plein combat. Tornado Kill, Auscultation Kill, Billards Strike. Telle était les technique que j’avais enchainé sur le pauvre marine. Plusieur coup de faux telle une tornade, un coup rapide telle le couperet et un coup d’estoc dans les flanc… Un bon menu en perspective !



« Tu m’éclate Ryuusuke ! Viens, je t’attends. Nous allons mettre un terme à cette rancœur qui a déjà duré trop longtemps !! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Ryuusuke
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 316
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 07/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon : Ryoku Ryoku No Mi
Expérience:
69/800  (69/800)
MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Sam 06 Fév 2010, 21:07

Ryuusuke était assez content de ses nouvelles capacités, il était fier d'être devenu si fort qu'il puisse surprendre Faust, auquel plusieurs mois plus tôt il était très inférieur! Cependant l'adversaire de Ryuu n'avait apparemment montré toute l'étendue de sa démence! En effet, celui-ci se releva et trébucha, le tibia en morceaux. Il sortit alors un scalpel et s'ouvrit la jambe de haut en bas et en fît de même sur un corps inanimé près de lui. Il lui arracha alors le tibia et se le mît à la place du sien, ce qui dégouta fortement Ryuu. Il recousu rapidement et se releva comme si de rien n'était, il ricana alors et repris sa lance faux et se lança sur Ryuusuke! Celui-ci tourbillonna sur lui même avec sa faux étendue, Ryuu esquiva facilement cette attaque et en esquiva une autre quand Faust abatît sa faux sur lui. Cependant après cette attaque Ryuusuke eut des vertiges et sa vue se troubla, Faust se mît fâce à lui et envoya des coups de faux comme s'il tenait une queue de billard. Ryuu pris alors un coup direct dans les côtes dont une se fendit et une coulée de sang vînt tacher son t-shirt.

Ryuu serra alors son côté blessé et fît un bond en arrière pour esquiver d'autres tentatives d'attaques. Il secoua la tête et sa vision redevînt claire. Il se demanda alors pourquoi il avait subît cet étourdissement et la réponse en vint rapidement. Cette technique est dangereuse pour les yeux et permet au corps de dépasser ses limites, mais en l'utilisant trop longtemps d'affilée, les yeux voient flou et les muscles se contractent tout seul, ce qui provoque un malaise plus ou moins important. Une chose était maintenant sure, ce combat était devenu un contre la montre. Il fallait que Ryuu finisse Faust rapidement s'il ne voulait pas se faire avoir par un malaise au mauvais moment. La seule chose qui faisait peur au sous-lieutenant était le fait que les malaises allaient petit à petit se rapprocher et devenir plus forts, A un moment ils auraient raison de lui, raison de plus pour terminer ce combat au plus vite.

Pendant cette fraction de seconde, Ryuu avait trouvé une idée pour gagner du temps. Il allait les utiliser... Ryuu mis sa main dans la poche qu'il réservait à ses instruments médicaux, il y avait dissimulé des aiguilles d'acupuncture. Ryuu avait l'intention de s'en servir pour ralentir Faust et l'empêcher de bouger pour pouvoir le frapper à bout portant, car la technique qu'il avait utilisé pour le désarçonner plus tôt ne marcherait plus et il le savait. Ryu se reconcentra alors sur Faust et attaqua car sa vision était redevenue claire, il attaqua alors avec sa vitesse revenue, il envoyait des coups de poings et disparaissait et réapparaissait pour redonner des coups de poings à un endroit différent, mais il n'alla pas au maximum de sa vitesse pour que Faust puisse esquiver pratiquement chacune de ses attaques. Il profitait des esquives de son adversaire pour planter dans les nerfs moteurs du mouvement des jambes et du dos les aiguilles d'acupuncture. Vu que Faust était drogué il ne s'en rendrait pas compte et ainsi ne pourrai pas bouger au moment critique! Ryuu recula alors et dit à Faust:


"C'est à moi de m'amuser avec toi désormais!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Lun 08 Fév 2010, 20:48

J’aimais tant le voir souffrir…

J’enchainais donc les frappes de mon arme préférée… Ryuu semblait troublé, et laissa passé deux voir trois de mes attaques. Il semblerait au premier coup d’œil de ma part qu’il n’avait pas laissé passer ces offensives volontairement, mais par négligence. Un craquement soudain retentit, Certainement une côte ou deux que je lui avais cassé… Trop cool !! J’aime ces bruits, j’aime ces ambiance, j’aime ces affrontements ! Ryuusuke recula et Resta là, quelques secondes puis notre combat reprit son déroulement. Le jeune marine ne semblait pas être au mieux de sa force, et alors ? Vous voulez que je le plaigne, que je l’épargne, que je le pleure… Non, pas de baltringues dans la Cabale, juste des fidèles prêt à exécuter des ordres au doigt et à la lettre. Ryuusuke prit de la vitesse. Il était rapide et j’esquivais aisément ses attaques, le faisait il exprès d’être aussi mauvais ? Je continuais donc et d’un seul coup, d’un seul je vis l’ouverture… Assez d’espace pour y engouffrer mon bras et le trancher en deux. Son regard croisa le miens… Ses yeux paraissaient troublés, comme une personne droguée qui regarde ailleurs étant persuadé de fixer un point fixe. (Moi quoi !) Je vois déjà le sang giclé par gerbe… Son visage se plier sous la douleur, et son corps qui de lui-même se prosternera devant moi, comme le bouffon et son roi. Je levai mon bras, ou plutôt j’exigeais qu’il se lève. Rien, pas de bras tranché, aucun cris de peur… Ryuu était toujours dérrière moi… ce n’était pas seulement mon bras qui refusait de bouger… mais aussi mais jambes. Quest ce que cette raclure m’avais fait. L’effet de ses coups, certainement pas… Quoi donc !! Je fixais toujours Ryuusuke dans les yeux, une grimace sur le visage et réalisant qu’il me tenait je lui souris, nos deux visage juste à trente centimètres l’un de l’autre et il me dit :


"C'est à moi de m'amuser avec toi désormais!"

Blablabla, Comme si je l’avais pas vu abruti ! J’ai l’air d’un con moi maintenant, comment est ce que tu veux que je te tus au nom d’Oswin-sama maintenant ? Bref j’allais plus loin de la provocation et lui répondis :

"
C'est vrai, demande juste ce porc et sa viande
C'est ce que tu as perdu, ton coeur, parce que tu dépenses l' argent pour des futilités
Cette fille rie de ton visage désolé

C'est vrai, l' amour est sous les convenances
C'est vrai, la politesse est sous les convenances

Même si tu ne connais pas la réponse à la simple question du C
Des yeux pour voir la réalité c'est beaucoup plus important
Je rie du ciel désolé
C'est vrai, l'amour est sous le jour ensoleillé
C'est vrai, sous le jour ensoleillé

Vous tous qui me regardez, dîtes ce que vous voulez
Jamais tu ne viens et n'atteins ta main sans moi
Tu achètes l'amour pour moi, pour mon anniversaire
Aujourd'hui c'est nuageux et d'une part pluvieux

Actuellement, je veux aimer le monde avant moi
Actuellement, je le fais mais ?

Liberté morte
Si tu as oublié comment crier alors crie tout simplement
Je crierai autant que je veux et si ma voix meurt, alors laisse-la mourir
Si tu as oublié comment crier alors crie tout simplement
Je crierai sans problème jusqu'à ce que je meure, ma voix mourra
Je crierai tout simplement, mon coeur
On peut plonger... Etouffes..."


Sa c'est fait ! Que voulez vous que je fasse, que je lui tende une joue ?! non, plutôt mourir que me couvrir de ridicule. Je n'avais plus que ce mauvais moment à passer, ce prochain coup qui tout en s'armant verra surgir toute la haine que Cette mouette éprouve envers moi, je vais encore valdinguer... Pourquoi je vole toujours dans le décor Oswin-sama ? Ahhh la la...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Ryuusuke
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 316
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 07/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon : Ryoku Ryoku No Mi
Expérience:
69/800  (69/800)
MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Dim 21 Fév 2010, 11:48

Ryuu regardait Faust essayer de se débattre sans le pouvoir, ce qui le fit sourire, voir son ennemi juré dans une situation si humiliante l'amusait au plus haut point! Ryuusuke imaginait que le combat ne s'arrêterait pas là cependant car ses aiguilles n'étaient pas très résistantes et si Faust bougeait trop elles finiraient par casser et donc devenir inutiles. Il fallait dont que le jeune blond s'arrange pour que celles-ci lui donne l'occasion d'être lucratives. Ryuu s'approcha alors de son ennemi à portée de bras, mais celui-ci ne pouvant pas bouger le corps récitait un poème comme si c'était une prière! Ryuu le laissa faire, s'il croyait que ça allait lui faire peur il se trompait fortement. Le jeune lieutenant approcha de lui et lui dit:

"Aurais-tu peur de la mort? J'ai trouvé une parade à la morphine et je te dis que si tu aimes la douleur, là ça va être d'enfer pour toi!"


Ryuu montra alors sa main devant Faust et activa son électric' dial pour qu'il voit son poing faire des éclairs bleu en accords avec ses yeux. La pièce sembla lors toute sombre on ne voyait pratiquement que les éclairs de Ryuu, celui-ci approcha alors sa main de Faust tout en la gardant plein d'éclairs et il attrapa avec une aiguille d'acupuncture, le courant passa à travers et dans le corps, les éclairs sortaient par chaque aiguille qui devenait incandescente par effet joule (l'électricité s'estomp d'un circuit fermé en produisant de la chaleur!). La douleur devait être intense, en sachant que les liaisons nerveuses son conductrices au courant, le cerveau avait du être touché aussi. Ryuu n'aurait pour rien au monde voulu ressentir cette douleur un jour! Cependant par l'intensité de l'attaque chaque aiguille fût désintégrée, mais Faust avait du bien souffrir, de la fumée s'échappait de son corps. Le blondinet ne savait pas comment celui-ci faisait pour être encore en vie, car celui-ci respirait toujours. Ryuu lui dit alors, effaré:


"Tu es un vrai démon toi! Mais ça n'aurai pas été amusant de te tuer ainsi, je ne compte pas en rester là!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Mer 17 Mar 2010, 20:01

Oh ! De la lumière ! Je fixe Ryuusuke dans les yeux et Le regarde impuissant. Je le provoque et alors que je m’attendais à voir un poing arriver, Mais quel ne fut pas ma surprise quand je le vis sortir de je ne sais où un coquillage, appelé Dials que j’avais ramené à Matador après mon excursion sur Jaya. Il posa le Dials sur mon torse et une décharge parcourut mon corps. Les aiguilles précédemment reçu durant sa précédente offensive eurent pour effet de servir de paratonnerre et amplifièrent l’effet de la foudre. Que c’est drôle ! Par effet de transparence, on pouvait apercevoir mon ossature à en dessous ma chair. Comme dans les vieux Comics semblerait-il !

J’adore, on dirai que je pue la viande grillé au feu de bois maintenant, je me relève à travers les nuages de fumée noir et fixe Ryuu avec un grand sourire. Ce dernier me regarde, consterné et ajoute avec un humour assez léger.


"Tu es un vrai démon toi! Mais ça n'aurai pas été amusant de te tuer ainsi, je ne compte pas en rester là!"

Tandis que ses belles paroles se perdent sur le champ de bataille, je m’amuse à faire des cercles de fumée avec la fumée qui proviens de mes poumons, que c’est amusant, soudain je dessine avec, une tête de mort et d’un geste brusque, tandis que ma petite création flotte dans en l’air, je reprends ma lance guillotine et fixe Ryuusuke de mes yeux violet, bordeaux. Je change de faciès et fronce les sourcils, il veut me prendre sur mon terrain, celui de la vitesse, je n’ai pas dut lui faire assez mal pour qu’il se souvienne de ma technique… Nous allons recommencer alors. Vive les martyrs du spectacle de sang rouge ! Whouahaha…

Je baisse ma tête et mes bras, je les laisse pendre et les balances légèrement au gré du vent, qui, souffle dans cette pièce. Je me calme, l’adversité était au rendez-vous. One entendait plus le souffle roc de ma voie carbonisé par l’attaque de Ryuusuke. Je bougeais maintenant mes lèvres. Et commençais à chanter :

« Douleur conçu

Le remord d'être fasciné par le soleil qui emmêlé dans les ronces
Se fond avec mes soupirs

Je crache en riant sur ces rêves que je suis fatigué de voir
Le coeur des hommes rongé par la solitude
Grandit dans la cruauté

Dissoute dans une abondance de blancheur
La vérité , éffondrée et non désirée , est toute autre
De l' amour dans un sourire

Mais déjà cette sombre matinée est morte

Je m'éloigne sans avoir pu l'atteindre
De cette douceur sans impureté, dans laquelle j'aimerais m'assoupir avec mes larmes

Le mensonge d'avoir enfanté est merveilleux
Mes larmes noyées dans un bassin de lames de rasoir
Ont un vague goût sucré...

Mais déjà cette sombre matinée est morte

Ce moi qui ne peut pardonner ni les larmes ni les mensonges ni l'amour
Je le déteste... mais parce que je ne peux pas revenir en arrière

Je m'éloigne sans avoir pu l'atteindre
De cette douceur sans impureté, dans laquelle j'aimerais m'assoupir avec mes larmes

Ce ciel rouge qui me pèse ne fait que résonner
Les cris et les pleurs ...je ne les entend plus.

»


C’était prêt… le massacre allait pouvoir commencer. Il connaissait cette technique, par ce qu’il l’a déjà encaissé. C’est l’heure de sonner la cloche des enfers !! Hell’s Bell.
Je disparus de son champs de vision, je vois les murs, ma vitesse et bien suffisante. Je m’appuis sur un des murs encore debout et me projette dans son dos, difficile d’arrêter un coup pareil. Je tranche la roche, l’air, et aussi, surtout, son corps ! Un rire à faire vomir les plus faibles se fait retentir dans la salle, c’est mon rire. Je ne sais pas pourquoi mais quand j’emplois cette techniques, tous mes neurones s’activent, l’adrénaline me booste. Je ne peux m’empêcher de manifester ma joie ! Je frappe son dos de mon arme d’exécution et disparait aussi vite. Il viens de vaciller… Je veux saisir ma change, J’arrive, d’une pirouette, je me retourne et change de direction, tous deviens confus.
Je prépare ma prochaine attaque. Bien plus puissante que la précédente. Je le charge. Il peut sentir mes intentions meurtrières arriver en sa direction. Mais, surprise petit oiseau ! Je sors mon SlaughterHouse !! Je disparais et réapparait au dessus de sa tête. Assis sur ma lance guillotine, cette dernière et à l’horizontal et attend de retomber lourdement pour manger le petit cou de ce cher Ryuu. Qu’est ce qu’il compte faire, une attaque surprise venu dans haut ! A-t-il suffisamment de ressources pour encaisser ma force ultime… En est il vraiment capable…

Un rire retentit avant que le bourreau ne retombe…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Ryuusuke
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 316
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 07/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon : Ryoku Ryoku No Mi
Expérience:
69/800  (69/800)
MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Lun 22 Mar 2010, 21:29

Faust paraissait encore n'avoir rien sentit, comme à son habitude le plus grand rival de Ryuu se relevait encore d'une attaque qui aurait donné la mort à nombre d'hommes. Cependant Ryuu savait le secret de sa résistance, la morphine, il savait que s'il arrivait à court de celle-ci il sentirait une douleur insupportable et serai surement paralysé sur place. Ryuu avait déjà pensé à cela, il avait son idée sur la manière de le couper de son approvisionnement en morphine définitivement pour aujourd'hui. Comment faire réellement faire souffrir Faust et le faire ainsi entrer en l'état de transe qu'il avait déjà eu l'occasion de voir à Alabasta sur le champ de bataille jonché de cadavres et de sang. Ici la même ambiance régnait, pourquoi à chaque fois qu'il rencontrait cet homme arrivait-il à chaque fois trop tard et il faisait ainsi de nouveaux orphelins et de nouvelles veuves! Ryuusuke était décidé à ce que cette fois soit la dernière. Il fallait que tout ceci cesse, quitte à perdre la vie, de toute façon Ryuusuke n'avait pas peur de la mort, il l'avait cotoiyé de si près qu'elle était devenu une présence quotidienne pour lui. Il lui disait souvent bonjour de la main mais ne s'était jamais résigné à lui serrer la main de peur qu'elle ne lui prenne le bras et de là le reste du corps. Ryuu s'était engagé sur les Sword Of Justice dans le but de faire régner la justice et il le ferait ici!

Ryuusuke faisait face tant bien que mal à Faust, son rival de toujours, les techniques que celui-ci avait utilisé auparavant l'avait affaiblit au plus haut point et maintenant sa vue se brouillait par moments, il profita que Faust se relève en disant un nouveau poème comme à son habitude. Cependant une nouvelle crise lui pris et il eu à peine le temps de voir Faust arriver derrière lui et se défendit avec les moyens du bord, c'est à dire le dial caché dans son gant, il se servit du côté de celui-ci et de son étrange résistance pour y faire couler le lame qui égratigna tout de même son visage sous l'oeil où un filet de sang commença à couler. Ryuusuke était sur que Faust n'allait pas en rester là et il vît celui-ci se projetter en l'air pour s'assoir sur la faux et se laisser tomber sur Ryuu pour l'empaler de bas en haut. Le jeune lieutenant n'avait aucune chance d'y échapper pour la seule raison que ses jambes ne voulaient pour l'instant plus bouger. Ryuu sourit alors et dit à Faust:

"Heureusement que j'avais prévu cela, je vais te montrer mon nouvel atout!"

Ryuusuke passa rapidement ses mains dans ses poches et en sortit deux poings américains dôtés de lames en bas du poing, il les enfila et s'en servit pour parer la lame et projetter Faust en arrière. Ryuu s'aperçu, content de cela que ses jambes pouvaient aussi rebouger à peu près normalement pour l'instant et que ses yeux voyaient comme auparavant! Cela devait être l'énergie du désespoir dont il avait lu que celle-ci faisait des miracles dans les instants critiques. Ryuusuke renversait donc la situation grâce à ses poings américains. Mais la surprise ne s'en arrêtait pas là, il dit alors à Faust:

"Faust, je ne t'ai pas encore révélé mon arme la plus puissante! Electric Sword!"

Ryuu réunit ses deux poings américains par les côtés ne contenant pas les pics et tint les deux en une main, un doigt dans chaque trou. Il utilisa alors son electric dial caché dans son gant et le courant se joignit d'une la me à l'autre des poings américains et une lame faîte d'éclairs se créa. Ryuusuke la tint d'une main, mais celle-ci exerçait des contraires folles sur sa main droite, celle-ci ne tiendrais pas guerre plus que quelques minutes. Pour Ryuusuke cette arme n'était aps encore testée et était encore à l'état expérimental, mais la situation se prêtait au risque de tester cette arme sur le terrain! Ryuu dit encore à Faust, masquant la douleur de son bras:

"Maintenant nous sommes à armes égales!"


Ryuu pointa alors sa lame sur Faust et se rua sur lui, mais arrivé à mi-distance il dit:


"Cero!"

Et une onde de choc électro magnétique se propagea autour de Ryuu qui coupa net le haut de la tour, la lumière du ciel commença alors à percer quand le haut de cette tour glissa pour tomber sur le champ de bataille! Ryuu espérait que Faust tomberai avec cette tour coupé en deux dans le vide, mais apparemment Faust aussi n'avait pas dit son dernier mot...


-----------------------------



Electric Sword:
Ryuu relie ses deux poings américains de telle façon que les pointes sont sur les côtés et les lames vers le haut, il utilise ensuite son Electric' dial pour polariser les deux poings américains et ainsi actionner un courant entre les deux bornes de ceux-ci. Cela crée un rayon bleu azur solide qui forme une sorte d'épée pouvant trancher à distance et de contact. Ryu ne peux pas utiliser cette technique très longtemps car il finit par se casser la main sous la pression du courant exercée par l'électric dial dans sa main.

Cero: Quand Ryuu possède sa Electric Sword il fait un mouvement pour trancher à distance, cette technique est plus où moins puissante selon la volonté de Ryuu, mais celle-ci peut lui casser la main en un instant car elle utilise un grand courant électrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoufu
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 46
Equipage : Silly Skulls
Prime : 39.000.000
Inscrit le : 30/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
39/100  (39/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Dim 04 Avr 2010, 20:53

[J'interviens sous ordre de Frosties, que personne ne me frappe ><]

Kyoufu avait sombré dans l'inconscience à cause d'une perte trop importante de sang.
De plus, elle avait été déçue de sa performance face au Marine-démon, si Faust n'était pas intervenu, elle serait morte à l'heure qu'il est.
La dernière image qu'elle eut de la réalité fut celle d'un visage qu'elle ne connaissait pas mais que le docteur semblait connaître, à partir de là, ce fut le noir et la jeune céleste se fit secouer sur l'épaule du cabalien durant son affrontement sans que cela ne le dérange apparemment.

Les yeux de la fillette aux cheveux de jais s'ouvrirent lorsque son cœur se mit à battre à une vitesse folle, elle se rendit compte qu'elle était prise dans une énorme électrocution et Faust semblait lui aussi le recevoir, elle se retint de hurler et endura la douleur comme elle le put, contrairement à son mentor, elle n'était pas sous morphine et subissait tous les affronts, y comprit les battages du docteur
Pourtant, l'adversaire du docteur n'avait apparemment pas remarqué la présence de la jeune fille, ou pensait-il peut-être qu'il s'agissait d'un simple cadavre, elle garda cet atout pour elle et fit la morte.

Tim, l'ami décédé de Kyoufu que celle-ci croyait toujours en vie, observait le combat d'un œil attentif, la gorge serrée car pour les deux enfants, Faust était l'équivalent d'un père.
C'est au moment où ce dernier utilisa son attaque slaughter house et qu'il avait terminé sa chute que Kyoufu se laissait tomber au sol, simulant toujours sa mort, l'attaque qu'employait ce Marine, ce Ryuusuke l'inquiétait au plus haut point, ce pouvoir qui coulait dans ses veines n'était pas donné à tout le monde et bien qu'il semblait que cette puissance soit récente, Kyoufu était sure d'une chose, Faust aura du soucis à se faire face à un tel adversaire...

Alors que le jeune marine avait paré l'attaque verticale du docteur, celui-ci semblait préparer un autre coup et semblait vouloir y mettre toute sa puissance, pourtant, il y avait un certain sentiment de réticence, il devait probablement se méfier du docteur et à vrai dire, il faisait bien.

-Kyoufu ! Son attaque ! Arrête la ! Hurla Tim soudainement interpellé par l'aura que dégageait le blond.

La jeune cabalienne se leva dans un bruit de chaine et se propulsa sur ses jambes afin de dégager Faust de l'endroit où devrait tomber l'attaque.
A peine avait-elle mit l'homme au teint pâle à l'abri qu'un grand faisceau de lumière aveugla son seul œil valide, durant une fraction de seconde, Kyoufu crut que s'en était finit, mais un choc d'une violence encore jamais ressentit l'ébranla net en même temps que le bâtiment qui se trouvait derrière elle qui s'effondra dans un énorme vacarme.
Mais ce bruit n'était rien comparé à la douleur que ressentait la fillette, celle-ci était tellement intense qu'il était impossible pour elle d'émettre la moindre plainte, les sons qui l'entouraient n'étaient plus que des cafouillis inaudibles.
La jeune cabalienne s'effondra à genoux, le regard rivé sur sa plaie, elle mit du temps à se rendre compte des images qui défilaient devant ses yeux.
Son ventre déjà couturé de cicatrices avait prit une teinte rouge et quelque chose de chaud s'écoulait sur tout son long, elle n'eut pas le temps d'hurler qu'un violent crachat de ce même liquide s'échappa de sa bouche. Sa respiration se faisait de plus en plus difficile et sa vue de plus en plus trouble, elle sentait sa conscience vaciller.
Elle croisa le regard du Marine puis tourna la tête vers le docteur.

-Désolée, j'attendrais vos ordres... la prochaine fois...

Puis elle s'effondra sur le pavé, ayant comme dernière image le visage de Faust et ce vide qui était là où devait se trouver Tim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Lun 05 Avr 2010, 18:21

Oui, je sentais que ça allais venir ! (aucune allusions porno xD) Son attaque va être dantesque ! Je le vois qui se prépare… il manigance quelque chose. Je vois un rayon au loin. Même avec ma vitesse je pus aisément deviner que le coup serait si imposant que même si je me cachais dans le plus petit recoin de cette immense salle, j’allais être touché. Soudain une ombre apparu alors quand le faisceau blanc arrivait ! C’était kyoufu qui dans un dernier élan de folie sauta pour me pousser et se prit la déflagration à ma place ! Je fus expulsé contre un mur plutôt violement… Mais rien de comparable à se que vivait ma charmante assistante à ce moment là.

Je ne pus évaluer l’ampleur des dégâts… Était-elle morte ? En tous cas une bonne partie de notre aire de combat fut détruite. La demoiselle retomba au sol, le corps ensanglanté, carbonisé, un tas de viande… Dans ma chute mon crane avait heurté des ruine et mon sang commença à couler. Je ne rendais pas l’amour que cette petite voulait bien me donner, par fascination et respect. Je me levais, elle avait mis fin à ma technique. Peut être que dans un élan d’adrénaline, ses yeux et ses mains se sont synchronisés pour me sauver. En tous cas j’arrivais dans sa direction. Je la pris par la tête. Je sentis… Ca pue le cadavre purifié ! je la laissais au sol et regardant Ryuu je lui dis :

« T’as vu ça ! Même en voulant me protéger, cette petite sotte arrive à me blesser… le personnel n’est plus ce qu’il était ! »

Je pris ma lance guillotine qui m’avais glissé des mains. Je regardais Ryuu. Il semblerait qu’il ne soit pas très content de me voir toujours en pleine forme !
Arme en mains je regardais où est ce que je pouvais bien frapper…

Je pris l’extrémité de mon arme et sautant vers Ryuu j’exécutai Tornado Kill mais tous ceci n’était qu’une feinte… je l’attendais, qu’il vienne me frapper s’il l’ose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Ryuusuke
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 316
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 07/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon : Ryoku Ryoku No Mi
Expérience:
69/800  (69/800)
MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Lun 05 Avr 2010, 20:50

Ryuusuke s'était fait avoir, il avait vu que Faust avait posé une femme à terre et l'avait laissée pour morte, mais il ne se doutait pas que celle-ci était assez vivante pour se relever et protéger ainsi Faust. Du coup, l'attaque sur laquelle il avait tant misé avait été réduite à néant et Faust était quasi-indemne! Ryuu devait vite se reconcentrer et attaquer à nouveau, mais un évènement qu'il avait pas prévu se produisit. Il savait que l'épée qu'il avait utilisé était instable et du coup les deux poings américains qui en constituaient l'essence même explosèrent, le blessant ainsi à la main. Il n'avait pas prévu que les poings américains ne seraient pas assez résistants pour résister à la pression, maintenant il le saurait! Il fallait vite se ressaisir.

Ryuu banda son poing en sang et pris une seringue dans sa sacoche, celle-ci contenait le précieux liquide doré qui lui donnait les forces de se battre quand tout semblait perdu. Il se l'injecta au niveau de la cuisse et, durant le temps que Faust se releva et alla près de sa servante, il profita de se reposer un peu et de laisser le tonifiant faire effet. Ryuu regarda ensuite Faust, bien décidé à en finir! Il fallait que ce combat termine vite, car son corps était trop touché et il s'écroulerait vite. Il regarda Faust et lui dit alors:


"C'est fini, ce combat va prendre fin, ainsi que notre rivalité car dans quelques minutes je t'infligerai la peine capitale!"

Sur ce Ryuusuke se prépara pour sa meilleure attaque, maintenant que le ciel était découvert et qu'il n'y avait plus de toit il voyait bien mieux son adversaire et ses blessures, si celui-ci n'était pas sous morphine il aurait surement aussi mal que Ryuu. Il s'élança en avant aussi rapidement que Faust qui se lança lui aussi en avant pour l'assaut final. Ryuu sauta et lança sa meilleure attaque, "Ryoku Ryoku no Anihilation".

Les deux attaques se rencontrèrent et il y eu comme une sorte d'explosion résultant de l'onde de choc. Ryuu paru traverser Faust tout comme il lui paru que celui-ci l'avait traversé. Il sentit bientôt que celui-ci l'avait bien eu grâce à sa lance-faux et qu'il saignait abondamment de plusieurs plaies profondes. Il ne savait pas si son attaque avait marché mais ce qui était sur c'était que Faust ne s'était pas écroulé et que le combat n'était pas terminé. Ryuusuke se retourna et couru vers Faust, arrivé derrière lui, quand celui-ci se retourna il utilisa son impact dial sur le sol et celui-ci se craquela, propulsant une partie de plancher et de mur contenant Faust et Ryuu dans le vide... Etait-ce la fin?

To be Continued...





---------------------------------------------



-Ryoku Ryoku no Anihilation: Utilisable seulement après avoir activé "Eyes Of Celerity" et "Celerity". Ryu utilise la célérité qu'il a acquiert pour lancer l'une des attaque les plus puissantes qu'il possède. Elle n'est pas dévastatrice en elle même, mais l'onde de choc et le le claquement qu'il en résulte qualifie bien le terme employé pour l'attaque. Ryu traverse littéralement son adversaire avec son poing, comme les samouraïs avec leur Katanas. Le poings de Ryu est alors rouge d'incandescence, par la vitesse employée pour exécuter cette attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust VIII
Membre des Silly Skulls
Membre des Silly Skulls
avatar

Nbre de messages : 763
Equipage : Voyage seul...Pour le moment
Prime : 54.000.000
Inscrit le : 20/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
49/100  (49/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
98/200  (98/200)

MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Ven 16 Avr 2010, 13:48

Son poing… Son poing venait de me transpercer. J’ai mal, je souffre, J’aime ça !! je ressens tous les picotements, le sang coulait abondement. De son côté aussi ça n’allais pas très bien, Je l’avais complètement tranché sur le flanc et mon arme était encore profondément enfoncer dans sa chair. Je sentais les douleurs se contracter au niveau de mes avant bras… je n’en peux plus, c’est vraiment très dur et bordel que j’aime combattre ! Mon souffle deviens chaud, des giclé de sang jaillissent de ma bouche. Ma vu se trouble. Je penche légèrement ma tête pour ravaler le sang qui remonte. Je tente d’enfoncer mon arme encore plus profondément pour que ce morveux soit encore plus mal.

Je dois trouver la force nécessaire, mais où ? En Oswin-sama bien sur ! Je ferme les yeux et dégueule au sens figurer du terme, mes récitals cabaliens ceux qui sont toujours là pour me faire espérer même dans les pires moments.


"Où est le futur fortuné ?
D'où vient notre futur fortuné ?

Salopards d'hommes
Allez vous faire foutre, allez vous faire foutre
Et essuyer
Revenez mes souvenirs éméchés

Sous le soleil
Comme pour se rire de moi,
Coule une rivière rouge, mise à nue sous un soleil éclatant
Vous riez le long de ce sentier de montagne, ce monceau de cadavres
Et vous tendez les mains,
Et les fourmis grouillent dans la fleur de lys

Sous le soleil
Entre les mains de ce qui ne sauvent rien Des cendres, des larmes et du silence ...
Lunes et soleils se succèdent à en être cruels
Demain même a fermé les yeux
À la pierre tombale je demande
Le silence..."


Mais je fus perturbé et même interrompus par autre chose ! Un craquement, puis deux, l’immeuble commençait à s’effondrer ! Et moi j’étais toujours accrocher par se boulet de Ryuu qui avait toujours un bras planté dans mes flancs ! Nous tombions alors ensemble de notre tour de Babel, ensemble… sans pouvoir nous séparer l’un de l’autre. Plus rien, un noir impénétrable devant mes yeux. Soudain je me réveille… je regarde autour de moi. Un tas de ruines en somme. Je me lève très péniblement. Ryuu n’est plus là. Il m’a en tous cas laissé un trou béant dans mon flanc droit. Je me relève difficilement… Je vois un bras qui dépasse des décombres. Je connais ce bras… Frêle, teint pal, carbonisé. Je traine ma vieille carcasse et trainant des pieds j’emporte avec moi mon arme que je retrouve quelques mètres plus loin. Je creuse et m’aidant de ma lance-Guillotine telle une pelle je découvre le corps de Kyoufu. Elle semble exténuée. Je la prends par un bras et la tire comme un cadavre décharné. Je ne vois pas Ryuu. Sans doute a-t-il été ensevelit sous des mètres et des mètres de décombres… Il a dus se faire écraser, laminer, compresser, il est mort ! Il n’a pas survécu. Je suis seul à me tenir encore debout. Je préfèrerai récupérer mais il me faut trouver le maestro et nous échapper… Je lâche un soupir et ayant fais ce que j’ai pus je traine de mon bras gauche mon arme, et de l’autre bras mon assistante… poitrail ouvert, ensanglanté je sors de ces ruines pour rejoindre mon maitre… Sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakamura Ryuusuke
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 316
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 07/08/2009

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon : Ryoku Ryoku No Mi
Expérience:
69/800  (69/800)
MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   Ven 16 Avr 2010, 20:35

Ryuusuke allait vraiment mal, la tour sur laquelle reposait les deux ennemi venait de s'effondrer et quand il ouvrit les yeux il ne voyait que du noir, était-il sous les décombres? Il n'en savait rien , le tout est qu'il ne voyait plus, mais des échos de voix lui revenaient, celles-ci étaient près de lui, il sentait comme quelque chose qui s'agitait à son côté. En même temps que cela il commença à sentir la douleur des plaies que lui avaient infligés son ennemi. Il y en avait tellement, elles étaient si profondes et si grandes qu'il ne pouvait les distinguer les unes des autres. Tout était encore noir, quand il commença à comprendre les voix qui s'agitaient à côté de lui, mais il sentait son rythme cardiaque diminuer. Ryuusuke savait dorénavant qu'il avait abusé de ses compétences physiques. Une main se glissa dans la sienne et la serra fortement, sa chaleur était agréable. Il n'était pas capable de voir mais pouvait sentir que cette présence ne lui était pas étrangère. Il savait que cette personne était là pour lui et que depuis longtemps veillait sur lui. Ryuu essaya d'ouvrir la bouche pour parler et sortit dans un murmure pratiquement inaudible:

"Désolé capitaine, cette fois je pense que la victoire lui revient..."

Mais Ryuu toussa et sentit du sang sortir dans sa bouche. Il tenta ensuite de se relever et quand il fut pratiquement relevé, c'était comme s'il explosait de l'intérieur, il sentit ses plaies s'ouvrir et le sang sortir, la douleur était insupportable. Il cria alors les yeux pleins de larmes rougissant avec le sang sur son visage. Ryuusuke ne voulais pas pleurer, mais la douleur était telle que le corps refusait d'arrêter. Le médecin présent sur sa droite dit alors:


"Serre les dents mon garçon car tu n'en a pas fini, ta main droite sera inutilisable si tu reviens encore une fois dans cet état et tes yeux ne seront plus pareils qu'avant si tu les utilises de cette façon..."


Ryuusuke sombra alors à nouveau dans le coma, repensant à sa défaite...

XP Distribuée : +10 et +5 de Réputation pour les deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dernier corps à briser !! Le champ de bataille sera notre jardin... [Pv: Ryuusuke]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort
» Pourquoi le sol du champ de bataille de Warterloo était boueux?
» Documentaire bataille de Gettysburg
» Yondaime Hokage... [À tous]
» Vérité historique: Profil du roi Henry Christophe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Nulle part ailleurs :: Lijeg Kentel-
Sauter vers: