Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Davy Arachi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akagami no Shankusu
Capitaine du Red Force
Capitaine du Red Force
avatar

Nbre de messages : 923
Equipage : Red Force
Inscrit le : 25/02/2009

Feuille de personnage
Niveau:
99/100  (99/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
420/300  (420/300)
MessageSujet: Fiche de Davy Arachi   Dim 24 Jan 2010, 03:10



« Davy Arachi »
« Je suis le vrai. SISI, j‘vous jure sur la tête d‘ma mère ! »


    Nom & Prénom : Arachi Davy
    Âge : Vingt & un
    Métier / Rang / Grade : Ancien shérif - sorte d’agent de la paix qui veille à la sécurité de la ville - dans un village aride au fin fond de West Blue; Aujourd’hui, à cause de la prime de son « sosie », il est recherché de partout comme étant le « pire criminel » des Quatre Mers. Un fugitif, en somme. Mais il s’en accommode bien.
    Équipage : Aucun en ce moment. Ce n’est pas un pirate, même si tout le monde le pense - Car Davy Arashi a son propre équipage de forban qui aurait, d’après les rumeurs, attaqué Marine Ford ! - et il n’a aucun compagnon de combat. « I’m a poor lonesome Cowboy~ » comme il aime si bien le dire. Son Jolly Jumper ? Un navire qui ressemble plus à une barque qu’il amène dans tous ses voyages.

    Description : La première caractéristique que l’on remarque lorsqu’on aperçoit le bonhomme est, sans l’ombre d’un doute, sa chevelure violette peu commune qui encadre parfaitement son fin visage. Visage sur lequel est souvent dessiné un sourire narquois, entre le moqueur et le provocateur. Son nez pointu est là où n’importe quel nez devrait être, sous ses deux yeux « aussi profonds que les chiottes » qui lui octroient un regard charmant mais dont la principale expression est l’amusement. Ce n’est pas un garçon excessivement « beau gosse » mais ce serait mentir de dire qu’il n’a aucun charme - et ce serait offense au célèbre Davy Arashi, vous en conviendrez -. Son style vestimentaire est très typé « Far West », nom de son île natale. Une sorte de jean délavé dissimulé en partie sous des jambières de cuir qui vont jusqu’à sa ceinture et qui lui permet de mettre ses pistolets. Une chemise blanche, souvent mouillée par la sueur qui moule son corps, le tout sous un petit gilet très léger, pratique & méchamment classe. Il porte en outre des gants qui font aussi office de brassards en cuir lourd, permettant entre autre de se protéger. Un foulard rouge autour de son cou, « parce que je le vaux bien », un casque directement branché à une sorte de radio où il écoute les résultats des courses et un chapeau blanc et violet. Ça, c’est son style habituel. Et il n’est plus rare de nos jours que le fugitif se fringue comme son « idole ». C’est-à-dire un costume blanc, une chemise violette et une cravate grise. Les chaussures ? Je préfère ne pas évoquer ce sujet.

    Davy est un bonhomme facile à vivre; Bavard et sympathique, il tient la conversation sans soucis et arrive facilement à caser quelques séquences humoristiques dans ses interventions. Marchant à l’instinct, il fait ce que bon lui semble et prend des fois des décisions qu’on jugerait mauvaises mais qu’il pense bonnes. Têtu comme une mule, il est assez difficile de le faire changer d’avis même si on lui prouve par 1 +1 = 2 qu’il est en tort. S’il devait faire respecter l’ordre jusqu’à ce qu’on lui colle sur la tête une prime qui n’est pas la sienne, le bougre est à présent un fugitif qui court pour sa vie. De ce fait, il fait confiance à peu de personne - sauf si son instinct lui soutient le contraire - et apprend à ne pas pousser le bouchon trop loin. Grand amateur des duels, il ne dira jamais non à quelqu’un qui veut le défier, même s’il sait qu’il va perdre. Téméraire et inconscient ? Sans doute. Toujours est-il que lorsque ça dérape et qu’il trouve une ouverture pour se tirer, il n’hésitera pas une seconde. Insolent et provocateur, il essayera toujours de faire sortir de ses gonds ses adversaires. « Parce que c’est fun », comme il dirait lui-même. En revanche, il voue une sorte de culte à son « alter ego » Arashi et il son plus grand rêve est de rencontrer celui qui lui a permis de vivre comme il vie maintenant. De lui faire signer un autographe et de prendre une photo avec ce grand homme. Fan particulièrement idiot, il essaye souvent d’agir comme le « vrai » agirait. De l’imiter & de devenir lui, en somme. Mais c’est assez difficile et sa marge de progression reste énorme. Par exemple, il ne tient pas l’alcool. Du coup, il boit une boisson de sa confection qui « A la texture de la bière mais qui a le goût de coing ». Pas la peine de vous dire que Arachi n’en est pas très fier. Mais le pauvre n’a pas trop le choix. De plus, semblerait que « the true one » fume beaucoup. N’ayant pas la gorge pour supporter les clopes, les cigarettes que vous trouverez entre ses lèvres sont en chocolats. Et oui.

    Biographie : Davy ? Ah, ce pauvre prétentieux sans ambition ? Ah qu‘il a changé ! J’vous raconte pas : Depuis que le gouvernement mondial a affiché sa tête sur tous les murs, il n‘est plus le même. J‘avoue avoir du mal à croire que ce bonhomme dont la tête est mise à prix à cent soixante cinq millions de Berry et lui sont les mêmes personnes. Mais deux types ayant la même gueule d’ange complètement pareille, c’est pas possible pas vrai ? Pourtant, notre jeune homme n’a jamais, à nos yeux, parut comme étant un criminel. Et avec une prime comme ça, Dieu sait qu’il en a du faire des conneries ce petit con ! Le petit cachottier, il nous en a caché des choses !

    D.A, c’était un gosse sans histoire. Vingt cinq ans, né ici, sur Far West, à Gold Hill. Ses parents tenaient un bar, je crois. Qui faisaient des putains de cocktails déments qui tuaient sa race la taupe, j’vous jure. Le genre de pinard qui te flingue le cerveau à la première gorgée et qui t’arrache les intestins à la seconde. Si un jour ça vous branche, c’est pas dur à trouver. C’est le seul bar de notre ch’tite ville. Pas d’histoire à raconter dessus. Un coin tranquille, un peu désertique à l’image de la région. Les seules végétaux étaient ces cons de cactus. Et Dieu qu’il fait chaud ! Après on se demande pourquoi tout le monde va se rafraîchir à coup de « shot ». Et le p’tit gosse, il était bien sage. Pas trop le genre meneur. Un peu timide. Très discret. Sans ambition. Mais sacrément doué quand il s’agissait d’envoyer un projectile sur quelqu’un. Quand il balançait des briques sur les adultes durant sa crise d’ado, c’était pas pour faire semblant mon p’tit bonhomme ! Il est allé à l’école, à apprit à faire des cocktails même s’il ne tenait pas la moindre goûte de boisson.

    Et pis il a grandit, comme tous les gosses. Genre à dix huit ans, il s’est illustré en arrêtant les fameux DALLE-TONNES. Une bande de quatre frères sanguinaires, rancuniers, violents et insolents. Ils avaient plombés notre pauvre shérif et avaient réussit à vider la banque - qui, entre nous, était plus vide que pleine -. Le p’tit garçon a réussit à les arrêter tous les quatre ! Enfin on croit, car personne n’a vu. Un mystère qu’on est pas prêt de résoudre, t’sais. Mais bon, voilà. Et paf, avec ça, il a été propulsé shérif à la place de l’autre shérif qui n’était plus vraiment shérif car il était mort. Et après ça, bah pas grand-chose à raconter. J‘l‘ai dit, not‘ville, c‘était un coin tranquille de Far West. Pas beaucoup de brigands, de dangers publics ou psychopathes. Juste des vieux retraités qui passaient leurs journées à jouer au scrabble et aux échecs. Une routine s’était installé, hein.

    Pis l’autre jour on a reçu le journal. Et nom de Dieu, c’est la tête de Davy qu’on voit affiché en première page ! Naturellement on va lui demander qu’est-ce qu’il fou la nuit pour qu’on lui colle une prime aussi élevée pour lui. Il a gloussé, éclaté de rire et pis est allé faire ses bagages. Bah oui. Si ce petit con restait chez nous, on allait avoir des p’tains de problèmes t’sais ! Alors on l’a demandé de partir. Enfin, il nous a demandé si on pouvait l’autoriser à partir. C’est un grand maintenant, donc on l’a laissé faire. Mais le mystère sur lui est toujours plus balèze. Bah ouais. Je l’ai vu tous les jours pendant presque vingt ans. Et mes vieux yeux de retraités arrivent toujours pas à croire qu’il soit un criminel comme ça. Y’a anguille sous roche, c’est net. ’Fin maintenant qu’il s’est tiré, ça nous concerne plus trop. Si ?


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiche de Davy Arachi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Davy James' Fiche technique
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Avant toute chose... [HRP] :: Fiche :: Fiches des Autres-
Sauter vers: