Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Dim 24 Jan 2010, 22:48

Dans les nombreuses rues de la grande ville du Lac, dans l’une des plus étroites à vrai dire, une sombre et mal famée, on trouve un petit bar qui malgré tout se fait respecter pour des raisons bien étrange. Le propriétaire, un petit homme bedonnant à la voix forte et l’haleine toujours alcoolisé, se vente de vendre une bière qui inspire le respect, d’où la prospérité de son commerce dans son contexte. Pour ne rien vous cachez, la beauté de sa fille, Angie, n’y est pas pour rien et le bougre le sais, il compte d’ailleurs beaucoup sur elle et ses talents de serveuse. Au détour d’une agence ANPE ( ? ou un truc du genre) il a même dégotté une seconde serveuse du même acabit en la douce personne d’Alexandra. Cette dernière ne fit pas de façon, elle ne voyait pas le long terme dans cette taverne. Bref, attirant du beau monde et surtout quelque tête pirates et notamment des primé. Comme l’influence divine de la femme pirate. Sous l’enseigne du Lipopette bar, la piraterie trouvait donc un endroit tranquille qu’ils s’étaient approprié, quoi de mieux pour assurer une certaine protection à la belle ? Pas dénué de sens, Lein avait su choisir son endroit pour travailler. Elle avait même une chambre à elle dans l’établissement et s’entendait bien avec le patron et sa fille.

Le soir dernier, cependant, la petite escapade de la pirate n’était pas resté inaperçu dans la maisonnée. Angie ne disait rien et s’en fichait à vrai dire, mais ce n’était pas vraiment le cas du petit homme qui la chambrait en la traitant de catin ou en lui proposant le tapin pour arrondir ses fins de mois. Alex écopa tout de même d’une petit punition, en se matin peu fréquenté, elle devait passer le balais dans la grande salle, une corvée longue et ennuyeuse. La véritable perfidie de la tâche était aussi de tenir la baraque en attendant le retour du père et de la fille qui avait quelque course à faire. La sortie nocturne n’était alors qu’un mauvais prétexte, puisqu’au fond, on ne lui avait jamais interdit de vagabonder la nuit …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
Myst
Criminel Inattrapable
Criminel Inattrapable
avatar

Nbre de messages : 69
Prime : 68.000.000
Inscrit le : 13/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
56/100  (56/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
540/500  (540/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Dim 31 Jan 2010, 15:38

Fraîchement sorti de taule, Myst le prophète de la Cabale se préparait pour quelques jours de vacances, loin des conflits et affrontements habituels. Sa relaxation eut lieu sur une île dont il avait entendu parler par quelques prisonniers qui s'étaient estimés, là-bas, en sécurité. Le Royaume de Lur-Albion était un endroit où chacun, hormis les Criminels Mondiaux recherchés activement par le gouvernement, avait sa place. Il fallait juste s'inscrire pour passer les énormes portes qui menaient à la ville archaïque et médiévale.

Ce fut donc ce que fit le semi-géant après avoir navigué quelques temps. Le voyage s'était déroulé sans embûche et le seul problème qu'il eut eu était le manque léger de vivre. Ce qu'on lui avait fourni étaient les portions suffisantes pour un humain normal, mais vu son apparence peu discrète, il lui en aurait fallu le double voire le triple afin de compenser ses apports. Ceci n'était pas très grave, il était très bien habitué à ne manger guère, la prison était un endroit où la restauration était peu évoluée, voire presque inexistante.

Dans une rue à l'apparence commerçante, Myst commença son périple. Il observait les tavernes et les restaurants où il trouverait de quoi se remplir l'estomac et étancher sa soif. Il fallait d'abord trouver quelque chose à sa taille, qui lui permettrait de s'installer assez confortablement pour qu'il n'ait pas à se plaindre de la qualité des locaux. Non, ce n'était pas un inspecteur -mais presque- mais il lui fallait tout de même recevoir de bons soins ainsi qu'une bonne nourriture. Son attention s'arrêta -après quelques recherches- sur le «Lipopette Bar». Un établissement à haut plafond qui lui permettait aisément d'entrer.

En cette belle matinée, il s'installa au comptoir sur un tabouret qui arrivait apparemment à soutenir son poids. Retirant sa capuche grisâtre pour laisser apparaître ses cheveux blancs ainsi que son masque étrange, il fut finalement questionné par une serveuse sur sa consommation future.

« Servez-moi du rhum s'il vous plaît. Je vais en prendre un ou deux tonneaux. »lança l'énorme masse de muscles. En tant que semi-géant il mettait trois fois plus longtemps à souler qu'un humain normal. C'est ainsi qu'il pouvait se permettre beuveries incessantes dès que l'occasion se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Mar 02 Fév 2010, 20:40

L’esprit libre de toute pensée, à moitié endormis pour ne rien cacher. Les mouvements répétitifs du balais n’auraient eut de sens que si la technicienne de surface -parait que c’est comme ça qu’on dit- couvrait ladite surface, elle restait à peu prés toujours au même endroit en fait. La seule chose qui lui fit revenir à la surface fut cette soudaine intrusion. Certes il était tôt pour boire, mais le bar ouvrait à huit heures le matin et il fallait servir ceux qui voulaient, car on dit aussi qu’il n’y a pas d’heure pour les braves.
Pensant d’abords avoir à faire une hallucination matinale, elle dût se rendre à l’évidence qu’elle avait bien les yeux ouvert avant d’aller accueillir le client qui devait bien mesurer plus de deux mètres cinquante à vue de nez. La belle qui pouvait se targuez d’être plus grande que la moyenne voyait son égo en prendre un coup face à ce géant, heureusement pour lui qu’elle n’était pas trop mal lunée aujourd’hui et de toute les manières, Alex n’avait pas le droit d’être mal lunée, pour une serveuse, c’est primordiale.
Lui offrant son beau sourire commerciale, elle le laissa venir jusqu’au comptoir qui parut soudain très petit. Elle se demandait ce qu’il allait bien pouvoir commander, prenant rapidement le pari d’une dizaine de tonneau, elle fut déçu d’apprendre qu’un ou deux lui suffiraient. Elle s’éclipsa alors dans l’arrière boutique pour s’emparer de la commande, mais un problème survint soudain. Sur la pile qui comptait une vingtaine de tonneau, elle était bien incapable. Ils s’y mettaient au moins à deux hommes très musclés d’habitude pour empiler ou enlever les tonneaux du somment. Elle revint alors dans la salle principale du bar et s’adressa d’une voix joviale et naïve à son client :


« Je suis désolée monsieur, mais je n’ai pas l’habitude de satisfaire ce genre de demande, alors je vous propose soit de venir chercher votre tonneau tout seul, soit de le boire à la paille avec un tuyaux assez longs pour aller jusqu’à la réserve ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
Lolombinga Zimba
Civil/Ex Guerrier Shandora
Civil/Ex Guerrier Shandora
avatar

Nbre de messages : 221
Equipage : Aucun
Inscrit le : 23/02/2009

Feuille de personnage
Niveau:
31/100  (31/100)
Fruit du Démon : /
Expérience:
390/3000  (390/3000)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Dim 07 Fév 2010, 21:41




Dire qu'un voyage se passe sans accroche est tout bonnement impossible sur une mer telle que Grand Line. Fraîchement embarqué sur un navire de transport, Lolombinga Zimba traversa bien des kilomètres avant d'atteindre les rivages de cette archipel de Lur-Albion. Le capitaine blasé de navire, habitué à se genre de traversée, ne fut même pas surpris d'être confronté à une tempête de neige, un Grorang-outang et un vent tout juste capable de faire frémir un brin d'herbe. Les passagers, sans doute moins habitués à ce genre d'évènements, frôlaient la crise cardiaque à chaque danger. Les vieux routiers de la mer comme Zimba faisaient confiance au savoir du capitaine pour les tirer de là. Après tout, il s'agissait d'un navire de transport, d'une navette entre deux pays, il n'y avait aucun risque pour qu'ils succombent tous suite à une quelconque difficulté. Les talents du navigateur suffirent largement à vaincre la météo et la coque électrifiée du bateau repoussa la créature marine. Un troubadour réussit heureusement à détendre l'atmosphère avec une petite mélodie populaire à la guitare.

Spoiler:
 

Lorsqu'enfin le visage de Lur-Albion se montra, Zimba resta ébahi pendant plusieurs minutes. Le temps que le transport mit pour rentrer dans le port ne fut pas suffisant au Forgeron pour se mettre en tête que ceci était normal... ceci ? La taille écrasante de la ville du Lac, bien sûr ! Le port atteignait des proportions incommensurables. La ville atteignait des proportions incommensurables. Le Palais royal pouvait même se voir depuis la baie ! Le Céleste finit par comprendre que Iceburg s'était bien foutu de lui en ne lui révélant pas complètement ce qui allait l'attendre sur cette archipel. Certes, il avait évoqué le côté "première puissance mondiale" mais n'avait pas plus développé... et Zimba n'avait pas non plus cherché plus loin. Dire qu'il n'avait jamais mis les pieds dans cet endroit durant ses années de service. Le besoin ne s'était jamais fait sentir vu que ce n'est pas une zone de troubles... mais quand même ! On peut dire qu'elle en jette cette ville !

Les vieux routiers de la mer ne furent guère plus impressionnés que ça. *Branleurs*, pensa Zimba en souriant mentalement. Les autres passagers n'exprimèrent rien d'autre à part le soulagement de retourner enfin sur terre. Ils ne savaient pas ce qu'ils mettaient ces id... ces braves gens. Mais cela ne nous regarde pas. Débarquant avec les autres, Zimba gardaient les yeux levés dans toutes les directions. Il voulait s'en prendre plein les yeux. Enrichir son cœur de la beauté de ce pays pour qu'il puisse en retranscrire toute la merveille qui s'en dégageait à Layla. Sa femme serait peut être réticente à quitter son île natale après toutes ses années, mais ils partageaient les mêmes goûts. Elle serait plus que curieuse de venir voir ce qui impressionnait son mari d'habitude si peu impressionnable par la vie humaine. Oui, elle viendrait. Il le savait. Réajustant son immense bagage, devenu une simple commodité, le Forgeron quitta le port. Ce dernier, peu fréquenté en vue de l'heure précoce, donnait le vertige.

Cependant, la coutume vestimentaire des lieux n'avait rien d'extraordinaire. Il avait déjà vu deux ou trois îles possédant cette même mode, même si la qualité des vêtements était bien moindre par rapport à ce qu'il voyait maintenant. Du haut de ses deux mètres, Zimba dominait assez les gens autour de lui pour se repérer au milieu de la foule. Il finit par déboucher dans une rue commerçante non loin du port. Il parcourut rapidement des yeux l'endroit, guettant un signe... quelque part. Son regard s'attarda plus qu'à l'accoutumée sur l'enseigne d'un bar à l'aspect sombre et miteux du nom de "Lipopette Bar". Quelque chose n'allait pas... Son instinct lui hurlait quelque chose que Zimba n'arrivait pas à comprendre. Avec réflexe il activa son Mantra, voulant vérifier s'il n'était pas la cible d'un quelconque détrousseur. Ce fut comme s'il se prenait un mur en plein visage. Surpris par la puissance de cette sensation, le Céleste décida d'entrer dans ce bar.

Avec prudence, il poussa la porte de l'établissement et sourit en comprenant soudainement pourquoi son Mantra ne fonctionnait plus. Peu de personnes de sa connaissance arrivaient à lui faire lever les yeux, et encore moins avec cette silhouette là. Une jeune serveuse vint à côté du semi-géant révolutionnaire Myst pour lui dire que sa commande était impossible à satisfaire, sans doute trop lourde pour la frêle jeune femme. Éclatant carrément de rire, Zimba se dirigea vers le comptoir sur un tabouret proche du semi-géant et se tourna vers la jeune femme avec un grand sourire.

"Vous avez une drôle de façon de vous adresser à vos clients, mademoiselle. Il ne vous fait pas un peu peur ?" Ses yeux brillaient de malice. "Je prendrais une pinte de votre meilleure bière. Je paye pour mon ami, ici présent, et moi-même." Se tournant vers Myst, il ajouta : "Je préfère boire léger en sa compagnie. Ce serait dommage de détruire à nouveau un établissement... respectable." Les troubles que subissait son Mantra en présence du révolutionnaire lui était toujours en tête. "Il faut qu'on cause de certaines choses."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Criminel Inattrapable
Criminel Inattrapable
avatar

Nbre de messages : 69
Prime : 68.000.000
Inscrit le : 13/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
56/100  (56/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
540/500  (540/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Dim 07 Fév 2010, 22:01

Déçu de voir que sa commande n'avait pas pu être satisfaite, Myst espérait une ristourne bien conséquente pour avoir dû se bouger pour aller chercher le tonneau qui allait servir à sa consommation. Ce fut finalement au moment où il allait se décider à passer de l'autre côté du comptoir que son mantra se brouilla.

Cette impression... Elle lui était familière, il l'avait connue dans le passé. Tournant légèrement la tête tout en restant finalement sur le tabouret rustique et solide sur lequel il s'était installé, il vit Zimba, un homme qu'il avait déjà rencontré. Celui-ci était également un homme-céleste, venant du fin fond des cieux. Il était également un ancien marin plutôt renommé qui avait réussi à dicter les lois de la sagesse et de la raison sur bon nombre de terres. C'est tout ce qu'avait pu entendre Myst de lui dans les journaux et différents articles qu'il avait lus à son sujet. La dernière chose qu'il avait apprise en le rencontrant était le fait qu'il était dorénavant un vagabond, un voyageur, une personne comme toutes les autres.

« Il est vrai que la prudence est de mise. Qui sait ce qu'il peut arriver avec nous ?.. » lança le semi-géant avec un sourire en coin. La dernière fois que les deux hommes s'étaient rencontrés, un établissement du genre avait volé en éclats. Fissuré, détruit, on ne savait pas encore qui avait payé. Enfin, ce n'était pas vraiment important puisque que quelques semaines plus tard seulement, Alabasta était reprise par les marins, les membres de la Cabale obligés de fuir.

Même si cela faisait quelques temps déjà, Myst savourait encore les quelques moments de gloire qu'il avait eu en ces terres désertiques. Si puissant, si fort et si respecté par les habitants. Est-ce que la Cabale avait été une si mauvaise chose pour les habitants qui, même manipulés, avaient, peu à peu, réussi à retrouver le sourire.

« Je vais finalement changer ma commande en une choppe de votre meilleur rhum. Je ne veux pas que la bourse de mon camarade ici présent flanche par ma faute. »
lança Myst à la serveuse qui devait certainement être en train de préparer la commande de Zimba.

C'est finalement en recevant son rhum que Myst lança :
« De quoi veux-tu me parler Zimba ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Lun 08 Fév 2010, 15:21

Ce grand homme se montra d’abords réticent au demande de la belle serveuse, mais son charme ou celui de l’alcool ne laissait pas vraiment le choix au client qui se résigné à aller chercher lui-même sa boisson. Bien entendu, dans pareille cas, des gestes commerciaux sont prévus, pour tout dire, la consommation des géants rentre aussi dans un cadre de réduction comme un « prix de gros ». Il était en effet de coutume ici de récompenser les meilleurs buveurs pour leurs fidélités, un géant était toujours le bienvenu. D’autre part, ce devait être un honneur pour un client de passé de l’autre côté du bar pour une fois.
Ce garçon allait donc passé lorsqu’un autre entra. Encore un géant, un céleste. Apostrophant la serveuse, il souleva son courage qui pour elle n’en était pas vraiment.


« J’ai plus peur de perdre un client parce que je n’ai pas était capable de le servir … »


Ces deux là semblaient se connaitre, entrant tout de suite dans le vif du sujet qui les liait. Le second offrait même un verre à son ami, ce dernier ne voulait plus qu’un simple verre d’ailleurs. Dommage pour la belle qui pensait empocher une belle somme, ce sera pour la prochaine fois sans doute. Elle servit une choppe de bière à celui qui le demandait et la même quantité de rhum à l’autre. Elle n’avait pas oubliait le geste commercial en lui servant plus que la dose normal au même prix… pour cette fois ^^
Entendant malgré elle leurs petites conversations, elle ne put s’empêcher de comprendre que le bar ne ferait pas long feu si ces deux là étaient fidèles à leurs habitudes. Pas bon pour le commerce et pour la réputation tout ça. Cette taverne en avait connue des bagarres, mais jamais qui avait opposé deux homme de leurs taille, sans imaginer leurs force physique. Elle posa les consommations sur le comptoir, sans se tromper, et donna son prix :


« Ca fera vingt berrys messieurs. Et … dois-je prévoir une caution pour mon bar ? »


Demanda-t-elle de son grand air naïf. Sa question montrait pourtant qu'elle comprenait bien la situation et toute sa prudence ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
Lolombinga Zimba
Civil/Ex Guerrier Shandora
Civil/Ex Guerrier Shandora
avatar

Nbre de messages : 221
Equipage : Aucun
Inscrit le : 23/02/2009

Feuille de personnage
Niveau:
31/100  (31/100)
Fruit du Démon : /
Expérience:
390/3000  (390/3000)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Mar 09 Fév 2010, 00:35




"C'est tout à votre honneur," répondit le Forgeron à la serveuse. Le grand Myst décommanda ses tonneaux de rhum pour une simple chope. Pour ne pas ruiner son hôte, semble-t-il. Il est vrai que la bourse de Zimba commençait sérieusement à s'amenuiser. Baaah ! Il aurait toujours assez pour avoir ce qu'il cherche. Il attendit d'avoir son verre devant lui avant de répondre au semi-géant. Cela ne tarda pas, il n'y avait pas d'autres clients à part eux deux, mais il eut le temps de faire un petit récapitulatif des dernières informations qu'il avait recueilli dans le dernier journal : le révolution en terre d'Alabasta avait été matée dans le sang et les révolutionnaires morts au combat ou prisonniers. Il n'avait en aucune manière lu que les membres de cette révolution était sortis de prison... Ah moins que Myst ne se soit jamais fait capturer... La serveuse demanda alors avec une fausse naïveté si un supplément serait nécessaire. Zimba le regarda, faisant mine de réfléchir, avant de lui répondre à la négative. "Ma femme doit venir me rejoindre sur cette île. Je ne tiens pas à avoir une réputation d'ivrogne bagarreur. Et les conflits passés ne doivent pas surgirent dans le présent. Ils sont censés nous faire avancer sur le chemin de la sagesse. Ne plus commettre les mêmes erreurs est une règle à ne jamais oublier... même s'il nous arrive parfois d'être distrait." Le Forgeron se tourna - leva la tête - vers Myst :

"J'ai deux questions à te poser, Myst le révolutionnaire :

  • Je ne sais pas si tu ressens la même chose que moi, mais à chaque fois que l'on se trouve à proximité tout est chamboulé, comme si nos esprits entraient en contradiction." Zimba ne faisait plus attention à la serveuse, qui devait trouver cette conversation bien étrange... Il caressa ses longs cheveux grisonnants avec perplexité et enchaîna : "Tu le possèdes aussi, n'est-ce pas ? Est-ce que cela t'est déjà arrivé ?


  • Et puis, votre... révolution... A-t-elle besoin de fournitures de guerre ? Je n'adhère peut être pas à vos méthodes de... travail mais le business et le business. Je suis forgeron et j'ai besoin de clients pour me nourrir." Un bref mouvement ramena l'attention de Zimba sur la serveuse. Une idée lui vint subitement ! Avec un peu de chance... "Excusez moi, jeune fille. Connaitrais-tu quelques forgerons de la région ? Et une vieille bâtisse abandonnée, un vieil entrepôt ou une planque paumée qui pourrait être rachetée par un vieil artisan ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Criminel Inattrapable
Criminel Inattrapable
avatar

Nbre de messages : 69
Prime : 68.000.000
Inscrit le : 13/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
56/100  (56/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
540/500  (540/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Lun 15 Fév 2010, 16:44

Cet homme était étrange. Apparemment les choses qu'il avait à dire à Myst étaient importantes. Importantes pour qui ? Pour lui et son business fonctionnent ? Pour savoir pourquoi l'esprit des deux hommes se retrouvait soudain entravé, l'un exerçant une pression étrange sur l'autre. Quel était donc ce sentiment ? Quelle était donc cette impression si étrange lorsque ces deux-là se rencontraient ? Il était, pour le moment, impossible de répondre à cette question.

C'est alors que les deux interrogations vinrent, Myst répondit alors du mieux qu'il le pouvait.



« Pour ce qui est de la Cabale et de son armement, je ne peux pour le moment pas te répondre. Il m'est impossible d'estimer les forces armées que nous possédons, ainsi que leur armement. Le mieux serait de contacter Oswin D. Janus par toi-même et lui saurait te renseigner et te passer commande. À moins que je serve d'intermédiaire. » répondit calmement l'homme tout en descendant tranquillement une gorgée du rhum qu'il avait commandé.

C'est finalement en terminant sa choppe d'un trait qu'il répondit à la seconde question du forgeron qui se trouverait à ses côtés.


« Ce don qui vient du plus profond des cieux ? Cette chose qui permet durant un court laps de temps d'estimer un mouvement que nous percevons. Toi aussi tu le possèdes, cette "chose" étrange qui se brouille lorsque nous sommes trop près. Mis à part à tes côtés, cela ne m'est jamais arrivé. Il faut croire que nous sommes peu à le posséder sur ces mers. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolombinga Zimba
Civil/Ex Guerrier Shandora
Civil/Ex Guerrier Shandora
avatar

Nbre de messages : 221
Equipage : Aucun
Inscrit le : 23/02/2009

Feuille de personnage
Niveau:
31/100  (31/100)
Fruit du Démon : /
Expérience:
390/3000  (390/3000)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Mer 24 Fév 2010, 00:32




    Visiblement, Myst avait lui aussi mis de côté leur querelle passée. L'alcool causait des ravages chez les plus jeunes comme les plus vieux. Un petit moment d'inattention, un verre de trop et on se retrouvait avec une auberge en ruine. Cette fois, Zimba avait confiance en la noblesse de la bière pour ne plus déborder dans ce genre de comportement violent. Il sirotait tranquillement sa bière tout en écoutant les deux réponses assez déconcertantes du semi-géant. Oswin D. Janus. Ce nom était signe de terreur pour certains. L'étrange et mystérieux doyen de la Cabale. Celui qui avait réussi à renverser le gouvernement d'Alabasta, alors que même Sir Crocodile avait échoué, faisait trembler les royaumes les plus reculés. Le Forgeron aurait dû se douter que cet individu était en liberté... et lui envoyer directement une mouette postale. Ceci dit, il avait un de ses lieutenants devant lui. Il fallait en tirer profit.


"Je vois. Si son lieutenant est ici, je pense qu'il ne tardera pas à faire une apparition, n'est-ce pas ? Je ne connais rien de Lur-Albion, mais je ne doute pas qu'un pays de cette importance ne soit considéré comme autre chose qu'un nouveau défi pour votre... chef." Zimba sortit le journal qu'il avait conservé depuis qu'il avait posé les pieds à Water Seven. Il le posa sur le comptoir et le tapota avec son doigt. "Comme je te l'ai dis, je n'apprécie pas vos méthodes. La royauté d'Alabasta avait quelque chose de rare et vous l'avez complètement détruite. Mais... si j'en crois ceci, vous vous êtes pris une belle dérouillée par la Marine à Alabasta, ce qui veut forcément dire que vos troupes auront maintenant d'un support matériel pour compenser les pertes d'hommes." Un sourire carnassier se dessina sur le visage du Forgeron. Il but une gorgée de sa bière en réfléchissant à la proposition implicite du Révolutionnaire."Je n'ai malheureusement pas encore de local pour accueillir ton m.. ... chef, ou n'importe qui d'autre d'ailleurs. Pour combien de temps es-tu dans les parages ? Quand arriverais-tu à contacter Oswin D. Janus ?"

    Zimba prit son temps pour finir sa bière. Il réfléchissait au Mantra et aux dires de Myst. Visiblement, il n'en savait pas plus que lui sur le sujet. Le Céleste n'avait jamais rien appris de concret sur ce don. Après s'être enfui de son village natal, il n'avait rencontré personne d'autre venant des mers célestes, et encore moins avec ce pouvoir. Ceci dit, il connaissait d'autres pouvoirs étranges qui parcouraient les Mers Bleues et aucuns n'avaient de réelle explication. Les Fruits du Démon, beaucoup plus communs, n'en faisaient pas exception. Zimba était sûr que ni Myst, ni lui n'en avait mangé un par mégarde. On ne trouvait pas deux fois le même Pouvoir du Démon, mais il n'était pas rare de voir deux pouvoirs s'annuler... ce qui était peut être le cas dans leur situation. Il faudrait pour cela trouver une autre personne le possédant, car il n'avait pas souvenir avoir ressenti ça dans le passé, y compris face à Dieu... Chaussant cette image de sa tête, il se recentra sur la conversation. Son verre était vide. Il était temps de répondre à son tour.


"Le Mantra, n'est-ce pas ? Don divin ou malédiction ? Le mien n'a jamais été aussi fort depuis notre première rencontre. C'est un mystère parmi tant d'autres mais qui, j'espère, finira par trouver une solution." Le Forgeron fouilla dans ses poches et en sortit une bourse assez bien garnie. Il déposa vingt berrys sur le comptoir. "Vous pourrez féliciter le patron pour sa bière," dit-il à la jeune serveuse avant de se tourner une nouvelle fois vers le Révolutionnaire, la main tendue. "Sauras-tu me retrouver après avoir vu ton chef ou devrions-nous nous donner rendez-vous quelque part ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Criminel Inattrapable
Criminel Inattrapable
avatar

Nbre de messages : 69
Prime : 68.000.000
Inscrit le : 13/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
56/100  (56/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
540/500  (540/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Jeu 25 Fév 2010, 15:14

Lolombinga Zimba était finalement une personne équilibrée. Ses dires, ses gestes et ses pensées étaient minutieusement réfléchies. Il savait que face à la Cabale, le moindre faux pas lui coûterait la vie. La prudence qu'il portait était de rigueur face à une organisation si puissante, même si la rouste qu'ils s'étaient prises resterait certainement dans les annales tant qu'ils n'auraient pas fait un gros coup. Il était vrai que le Gouvernement avait bien orchestré son plan, mais sans l'intervention de certains marins, tout aurait pu se passer pour le mieux. Hiryuu Kenji et Moon Jigen étaient les principaux instigateurs de la défaite cabalienne. Sans leur intervention respective, l'organisation s'en serait tirée facilement.

« Le temps que je vais rester ici n'est pas défini. Oswin ne viendra pas sur ces terres, du moins pas tout de suite. C'est un criminel renommé à présent, pas un simple pirate. Je doute tout de même qu'il puisse entrer aussi facilement que moi dans cette cité. Je compte bientôt retourner voir le Maestro, mais d'ici là, des jours ou des semaines auront séparé les deux rencontres. Néanmoins, je n'oublierai pas de lui parler de ta proposition, Lolombinga Zimba. » répondit Myst.

Vidant sa choppe tout en écoutant les dires du forgeron, il espérait ne plus avoir affaire avec les propositions de cet homme. Oswin serait peut-être satisfait de voir que certains civils voulaient aider l'organisation. Restait à savoir quel prix il fallait y mettre.

« Pour ce qui est des réponses à toutes ces questions, seul Gold Roger pourrait y répondre. Je pense qu'il a réussi à trouver la vérité et l'origine de tous les maléfices qui frappent ce monde. » envoya Myst avant de se lever.

Répondant à la main tendue par Zimba par un serrage presque amical, il lança tout en sortant de l'établissement :

« Je te retrouverai Zimba, n'en ai crainte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Sam 27 Fév 2010, 15:34

La petite serveuse s’occuper tranquillement de son comptoir et le polissent soigneusement tout en laissant trainer son oreille dans la discutions des deux hommes. Ce n’était pas anodin de rencontrer une tel femme à ce post, en effet, elle cherche ici avant tout toute les informations qu’elle pourrait avoir et peut être même un peu de chaire à canon qu’elle puisse manipuler.
S’intéressant discrètement à ceux qu’il racontait, elle fut intriguée par la cabale. Une organisation qu’elle connaissait déjà pour l’avoir rencontré par le passé, dans un conflit qui l’avait plus ennuyé qu’autre chose puisque cela était tombée comme un cheveu sur la soupe. Elle avait dut abandonner tout un tas de chose à cause de ça … Mais passons, si elle savait que leurs attaque était possible, elle serait prête à s’en servir à bon escient. Malheureusement, le blond démentit, dommage pour le coup …
Elle apprit également que l’un était forgerons, un plutôt bon à en croire leurs façon d’en parler. Il y avait aussi ce mantra qu’elle connaissait aussi vaguement mais sans plus. Elle détailla tout un tas d’autre petite information futile ou important. En somme de quoi lui donner quelques cartes.

La discussion sembla se terminer et l’un des géants les quitta, laissant le forgeron accoudé au bar. Elle se rapprocha de lui puisqu’il n’y avait toujours pas d’autre client ici.


« Quelqu’en soit les détails, les amis sont toujours important … » lança-t-elle de manière anodine « Je vous ressers autre chose ? »

Dit-elle en souriant naïvement. Mais avant qu’il ne réponde, elle avait quelque question à lui poser, ce garçon paraissait utile pour bien des choses :

« Mais dites-moi, Vous êtes forgerons, je me trompe ? Vous faites des armes pour les jeunes demoiselles ? J’ai beau avoir quelque carte sous la manche en cas de soucis, une arme a toujours son effet dissuasif »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
Lolombinga Zimba
Civil/Ex Guerrier Shandora
Civil/Ex Guerrier Shandora
avatar

Nbre de messages : 221
Equipage : Aucun
Inscrit le : 23/02/2009

Feuille de personnage
Niveau:
31/100  (31/100)
Fruit du Démon : /
Expérience:
390/3000  (390/3000)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Mar 02 Mar 2010, 08:16



    Gold Roger. Encore cet homme ! Pourquoi avaient-ils tous une telle vénération pour cet individu ? Au sommet de sa liberté, cet homme s'était fait capturer par la Marine et avait lancé en quelques mots la plus grande vague de piraterie que le monde n'ait jamais connu. A côté d'hommes tels que lui trônait le Vice-Amiral Garp, le héros de la Marine, ou encore Edward Newgate. De tels noms avaient toujours navigué sur les flots et finissaient par s'éteindre. Seul celui de Gold Roger semblait survivre pour l'éternité. Depuis maintenant plus de vingt ans que Zimba entendait ce nom, il avait presque à entendre la voix du pirate dans l'air, comme l'éternel Roi du monde, surplombant la marée violente des mers. En se concentrant sur le monde, Zimba pouvait sentir le pouvoir de cet homme sur le monde. L'immense paluche de Myst serra la main du Forgeron, ramenant ce dernier à la réalité. Ce geste, en apparence amicale, signa dans le temps et l'espace l'affaire qui unissait ces deux hommes. Au diable Gold Roger ! Les Immortels ne présentaient aucun intérêt aux yeux du Céleste. Zimba laissa le semi-géant quitter l'établissement sans rajouter quelque chose. Les deux verres vides et les pièces de monnaie devant lui absorbaient toute son attention. Au fur et à mesure de l'éloignement du révolutionnaire, il pouvait sentir son Mantra se libérer de lui-même de sa contrainte. Mais le Forgeron refréna l'envie de se plonger dans le flot inconscient des âmes humaines. Il devait rester concentré... Si des hommes comme Oswin étaient prudents à venir sur ces terres, c'est qu'elles possédaient une force protectrice impressionnante - en admettant que le révolutionnaire ne mente pas, évidemment. Des précautions seraient quand même nécessaires dans cette transaction.

    Toujours assis sur un tabouret devant le comptoir du bar, Zimba sortit machinalement un sachet marron de sa bourse. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pris la peine de goûter à l'arôme du cadeau de la terre. Il secoua le sachet et l'ouvrit tranquillement pour renifler son contenu. Sa main plongea de nouveau dans sa bourse lorsque la serveuse s'approcha de lui. Visiblement, ce bar n'avait pas beaucoup de clients. La jeune femme devait sûrement passer le plus clair de ses journées à s'y ennuyer. Quel dommage ! Louper la beauté du monde en restant enfermé dans un lieu pour poivrots... Alors qu'elle ouvrait la bouche, Zimba sortit un étrange objet emplumé de sa bourse et le plaça à côté du sachet. Tout en écoutant les questions que lui posa la jeune femme, il se mit à prélever le contenu mystérieux du sachet. Avec expertise, il en sortit quelques grammes d'herbe. Longue et argentée, elle scintillait sous la lumière de l'établissement comme si elle possédait une vie propre. Il la fourra ensuite dans son calumet et plaça la pipe sur ses lèvres.


"Les amis sont importants, en effet, mais uniquement lorsque le profit n'existe pas. Une fois que ce dernier se montre, alors il n'existe plus rien d'autre que des Hommes et leurs faiblesses." Le Céleste gratta alors une allumette et enflamma son bourrage. Quelques secondes suffirent pour qu'une léger nuage argenté s'élève de l'objet. Il en allait de même pour les effets."J'accepterais avec un grand plaisir un verre d'eau minéral et, si tu n'as pas grand chose à faire, peut être accepteras-tu de m'accompagner ?", ajouta Zimba en soulevant son fumoir. "J'appelle ceci le calumet de l'âme. Dans mon village natal on s'en servait avant de méditer ou pour s'adresser aux esprits. Quelque fois il servait simplement pour ouvrir son âme au monde. Enfin bref, je suis bien forgeron et loin d'être misogyne." Un serveuse qui demandait une arme à un forgeron devait être soit stupide, soit plus maline qu'elle ne le laissait paraître. Ceci dit, Zimba n'avait que faire des motivations des personnes quand on lui demandait quelque chose de simple. "Je peux effectivement forger des armes pour de jeunes demoiselles. J'ai, jadis, forgé une belle lame pour ma femme... mais c'était une autre époque remplie de dangers. Je reconnais que certains alcooliques peuvent être dangereux pour une serveuse au point de vouloir se balader avec arme", ironisa le Forgeron avant de faire place au professionnalisme."Une arme légère est souvent primée pour ton besoin. Quelque chose de simple comme un petit pistolet de poing, une dague ou une arme souple... quelque chose de simple que l'on peut aisément dissimuler sans pour autant être d'une puissance négligeable. As-tu une idée en tête ? Une manière de combattre précise ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Jeu 04 Mar 2010, 18:40

Heureuse d’avoir quelqu’un avec qui discuter, ce géant était loin d’être froids et distant, il était même plutôt généreux jusqu’à proposer de partager son calumet. Alexandra ne put lui refuser cette bouffée de fumée, mais une seule, et pas trop grande, il n’y avait pas vraiment de client, il est vrai, mais elle était toujours en service dans ce bar. Elle lui souri pour lui faire par de son bonheur à partager ce moment.
Puis, recrachant la fumée en rendant la pipe au géant, elle écouta les remarques du forgeron qui voulait en savoir plus sur ses besoins et ses habitudes. En fait, elle se fichait bien de ce qui lui tomberait dans la mais, à vrai dire, même le pic à glace de la réserve lui convenait pour se battre. Son attitude visait plus à tisser des liens qu’autre chose.


« Je ne suis ni une grande guerrière, ni une amatrice d’arme, comprenez vous ? Je doute juste qu’un pistolet convienne bien à la situation. Je dois pouvoir rester discrète et ce n’est pas un coup de feu qui m’y aidera. Après, je n’ai jamais tenu de réel arme, me parler de « manière de combattre » est un peu idiot, ria-t-elle doucement et naïvement. Je préfère tout laisser à vos soins et sachez que rien ne déplaira »

Faux, absolument faux sur toute la ligne. Il n’y avait là que la voix et l’attitude qui était sincère. La grande maitresse au doigt de fée qu’elle était avait plus d’un style dans son sac, plus d’expérience avec les armes à feu et une large préférence pour tout ce qui était précis et rapide. Cela dit, sans aucune surestimation de soit même, il était vrai que n’importe quel arme lui irait, sa dextérité peu commune et sa facilité à apprendre et inventer le maniement des armes était stupéfiant, elle a même rarement besoin d’un temps d’adaptation pour maitriser une quelconque lame par exemple.
Mais encore une fois, l’important ici était les liens qu’elle voulait tisser comme elle l’entendait. Nul besoin à ce forgerons de savoir ces quelques détails qui trahiraient quelques uns de ses secrets. L’innocence et la naïveté était d’autre part plus drôle à feindre et l’amènerait sans doute bien plus loin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
Lolombinga Zimba
Civil/Ex Guerrier Shandora
Civil/Ex Guerrier Shandora
avatar

Nbre de messages : 221
Equipage : Aucun
Inscrit le : 23/02/2009

Feuille de personnage
Niveau:
31/100  (31/100)
Fruit du Démon : /
Expérience:
390/3000  (390/3000)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Ven 05 Mar 2010, 22:19



    Tout en écoutant la jeune femme parler, Zimba continua de fumer son calumet. La petite serveuse n'avait tiré qu'une seule latte et ne semblait pas vouloir en reprendre une. Il ne fallait pas abuser des situations propices au relâchement. Le Forgeron se mit alors à éclater de son puissant rire. Il ne savait pas quel âge pouvait avoir cette jeune femme, mais elle avait plus l'air d'une adolescente qu'une adulte, ce qui pourrait tout à fait être le cas vu qu'elle œuvrait comme serveuse dans un petit bar. Elle lui rappelait avec douceur qu'il n'avait jamais pu être père et la naïveté qui se dégageait d'elle ne cessait de toucher la sensibilité paternelle du Céleste, qui se prie soudainement à ressentir un besoin de protéger cette frêle personne. Réfléchissant sur ce qu'elle venait de dire, il tira une nouvelle latte de son calumet, laissant son esprit s'égarer de nouveau dans les méandres de l'âme. Le fait que cette jeune femme souhaite posséder une arme sans avoir appris à combattre le dérangeait. D'une part parce que sa conscience professionnel lui dictait de livrer armes et armures à des combattants, aguerris ou non mais ayant fait leurs premières carmes. D'autre part parce qu'elle pourrait se blesser avec et il était de question qu'un Forgeron fabrique une arme pour que cette dernière blesse son utilisateur. Il existait cependant des armes peu utilisées dont l'efficacité résidait non dans leur puissante maîtrise, mais dans la capacité de l'utilisateur à s'adapter à elles.

"Grmplf", grogna le Forgeron en se posant son calumet sur le comptoir.

    De son immense main, il attrapa avec une délicatesse surprenante la jeune femme et l'attira plus près de lui, peu attentif à la réaction qu'elle aurait pu avoir. Il lui saisit les mains et les observa de tous les angles, regarda l'écart entre les doigts, la rugosité de la paume, l'épaisseur des poignets, la distance entre ces derniers et le bout des doigts. Il s'attarde ensuite sur son port de tête, la distance entre son menton et ses oreilles, sa ligne d'épaule et, d'une tape de l'index, la musculature de ses omoplates. Il hésita un moment puis se ravisa, les mesures attendraient. Avec nonchalance, il se retourna vers son calumet et en tira une nouvelle latte. Quelle possibilité pouvait-il avoir ? Dans le passé, il avait vu beaucoup de femmes entrer en guerre, mais elles portaient des armes bien plus lourdes que celles demandées par cette jeune serveuse. Enfin bref, il avait déjà sa petite idée. Ne restait plus qu'une seule condition... Mais d'abord une autre bouffée de calumet de l'esprit !

"Bien. Je suppose que tu as tes raisons pour vouloir posséder une arme. Tant que tu ne me demandes pas un travail exceptionnel, je ne m'intéresse pas à ce genre de choses. Cependant, je ne possède pas d'atelier de forge dans le coin. Je compte m'installer ici mais je viens tout juste d'arriver donc, sauf si tu as ouïe d'un endroit libre pour que je puisse m'installer, tu devras attendre pas mal de temps." Zimba tira une dernière fois sur son calumet. Un dernier nuage de fumée s'envola alors avant que l'herbe finisse de s'embraser. Avec un soupir de contentement, le Céleste rangea son matériel dans sa bourse. "Il faudra aussi que je prenne tes mesures. Les armes légères requirent plus de précision de la part de l'artisan que les autres armes."






___________________
Temporellement, notre rencontre s'effectue en effet avant que je découvre l'entrepôt. Donc tu as le choix : un ouïe-dire de cet endroit + indication, ou alors tu devras payer pour avoir quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Mer 10 Mar 2010, 15:54

Vexée par le soudain éclat de rire du forgeron, la jeune femme ne sut faire que la moue pour lui montrer l’attitude déplacer qu’il avait envers elle. Il aurait au moins put se retenir, le vieux bougre. Il se calma soudain sans arrivé à améliorer l’humeur de son interlocutrice. Elle ne voulait pas vraiment savoir ce qui lui tournait dans la tête, mais croisant ses yeux l’espace d’une seconde, elle cru voir le reflet d’une douce mélancolie au fond de son regard. Elle ne savait plus trop quoi pensé de lui, lui qui grognait à présent.
Elle fut prise au dépourvue lorsqu’il tenta inopinément de l’occulté. L’attrapant sans gêne, la ramenant délicatement vers lui, elle se mit doucement à rougir et à baisser les yeux. Loin d’être bête, Alex comprenait que ces gestes étaient purement professionnel, bien que soudain, et finalement tout aussi déplacé. Elle se laissa faire cependant, tentant d’éviter cette fois si les yeux du puissant homme. Elle se sentait à la fois ridiculeusement petite et faible face à ce géant et si bien protégé, La belle jeune fille avait aussi l’impression d’être nue dans ses bras, sous ce regard expert. Elle ne disait rien, se laissait faire, le laissait faire mais avait un peu peur d’être percé à jour. En effet, si sa peau était douce et son corps svelte, ses muscles étaient aiguisé et tranchant, témoignant d’une forme physique exceptionnel … pour une serveuse de bar.
Lorsqu’il la relâchât, elle repartit nerveusement astiquer le comptoir auquel ils étaient accoudés, un léger sourire aux lèvres parce qu’elle n’était pas en colère, juste un peu chambouler par cette « délicatesse ». Restant silencieuse, elle l‘écoutait dire qu’il avait besoin de mesure et d’un lieu où s’installer. Acquiesçant silencieusement pour affirmer qu’elle prête à se prêter à « des examens plus poussé », elle pointa également du doigt un tableau à côté des toilettes.

« Là bas, il y a quelques annonces, jetez y un œil si ça vous tente, mais ceux qui en arrive à afficher ça, c’est parce qu’ils ont du mal à faire autrement, ça cache souvent de gros problèmes, en plus, le patron de ce bar prend une commission sur ces ventes, donc elles sont plus chère.
Je vous dis ça car vous m’avez l’air bon, je ne veux pas vous arnaquer.
Après, à l’écart de la ville, il y a toujours des entrepôts à vendre ou à louer, ils ne sont pas chère parce qu’ils sont un peu éloigné. Ce n’est rien d’habitable sans quelques travaux mais pour un forgerons, vous aurez de la place et de quoi faire du bruit sans déranger personne. »


Laissant un instant de silence pour laisser le géant réfléchir, elle rangea son chiffon et lui proposa de boire quelque chose d’autre avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
Lolombinga Zimba
Civil/Ex Guerrier Shandora
Civil/Ex Guerrier Shandora
avatar

Nbre de messages : 221
Equipage : Aucun
Inscrit le : 23/02/2009

Feuille de personnage
Niveau:
31/100  (31/100)
Fruit du Démon : /
Expérience:
390/3000  (390/3000)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Dim 14 Mar 2010, 20:51




    Peu soucieux de savoir si son comportement avait un tant soit peu effarouché la jeune femme, le Forgeron sortit son carnet et ses plumes pour noter rapidement les mesures qu'il avait faites. Après le rapide examen, la jeune serveuse s'était faufilée derrière le comptoir, toujours pour l'astiquer. Elle resta silencieuse et acquiesça de la tête aux derniers mots du Forgeron. Elle lui indiqua ensuite un tableau avec quelques annonces placardées dessus en l'avertissant de l'éventuelle arnaque. De toute façon, Zimba n'avait pas assez d'argent pour répondre à une annonce. Les frais seraient trop élevés. Tout de même intéressé, il leva sa grande carcasse et se dirigea vers le tableau d'affichage. Après un bref aperçu des annonces, aucune ne l'accrocha particulièrement si bien qu'il ne chercha pas plus loin. Il resta néanmoins devant le tableau pour réfléchir aux derniers propos de la serveuse. Un entrepôt ? Cela nécessitait plus que de petits travaux pour le transformer en forge. La structure même de ce type de bâtiment ne serait pas capable de supporter les hautes chaleurs que pouvait atteindre un foyer. Néanmoins, s'ils étaient aussi éloignés de la ville que ça, alors il pourrait retaper tout ce qu'il voulait à n'importe quelle heure et travailler sans soucis d'être dérangé, sauf que le business ne fonctionne pas terrible lorsqu'on est isolé. Il lui faudrait se faire un nom rapidement, ou alors se rendre régulièrement en ville pour faire sa propre promotion, entrer en contact avec la population et être remarqué. Un bon défi à relever. Ravis, Zimba retourna s'assoir devant le comptoir. Il n'y avait toujours pas de clients dans le bar. La jeune serveuse lui proposa une nouvelle boisson. Le Céleste haussa un sourcil... avant de se rappeler qu'elle faisait son boulot. Il refusa poliment l'offre, rangea le carnet et les plumes dans sa bourse puis se leva de nouveau. Un craquement sonore se fit entendre lorsqu'il déploya son immense stature (bien petite par rapport à celle du Révolutionnaire). Il soupira de soulagement.

"Et bien, et bien... Je te remercie pour les indications. Je vais jeter un coup d'oeil à ces entrepôts en bordure de la ville. Il y en aura peut être un qui m'intéressera, sait-on jamais... Tes armes seront prêtes ..mmmmh.. d'ici une semaine à mon avis. Seule la fabrication de la mécanique est compliquée, le reste se fabrique comme un hochet de bébé." Le Forgeron s'éloigna du comptoir et se dirigea vers la sortie de l'établissement. "Ah... Je te retrouverais dans ce bar ?






_______________
Les armes que je te propose sont : Une arbalète de poing (discrète, silencieuse et efficace à courte portée ; elle peut se plier/déplier ; les mini-carreaux peuvent être enduits de poison pour optimiser leur efficacité) et Un kris (plus efficace qu'une dague grâce à sa lame ondulée, c'est une marque de respect pour un forgeron d'offrir ce type de lame à quelqu'un).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Lein
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 282
Equipage : Only mine will be acceptable
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
Fruit du Démon : baah pas bon X(
Expérience:
405/500  (405/500)

MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   Ven 26 Mar 2010, 14:08

La jeune femme fut surprise du peu de temps qu’il fallait au forgeron pour confectionner une arme, dans la tête de la belle, il n’y avait nul doute que cet homme bâclerait son travail. Mais peu importe, le travail bâcler d’un grand forgerons valait parfois les armes d’un forgeron moyen, et puis, elle s’en fichait de ce qui lui tomberait dans les mains au final.
Le grand homme décida enfin de partir, dommage pour le commerce de la belle qui pouvait cependant se réjouir de la venue de nouveau client. Elle sourit au géant en allant prendre commande et lui lança joyeusement :

« Merci monsieur le forgerons, vous n’aurez qu’à revenir ici pour me livrer, et vous pourrez laisser quelque publicité si ça vous chante ! »


_________________________

Va pour le Kriss dans ce cas, j'ai déjà des armes à distance Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/leamundis
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lipopette Bar [Ouvert de 8h à 6h]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» A coeur ouvert => Pierrick !
» Un entrainement au sabre ( ouvert )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Royaume de Lur-Albion-
Sauter vers: