Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Balaad Pumpkin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Balaad Pumpkin   Mar 26 Jan 2010, 22:17

Première partie : le joueur. (facultatif)
Prénom: Evan Age: 15 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? par hasard

Seconde partie : le personnage.

Nom et Prénom : Pumpkin Balaad
Âge : 32 ans
Rang/Grade : Colonel
Métier(s) : Marine
Arme(s) : Une faux
Équipage : /

Description : Physique:

Pour manier la faux, un homme doit posséder une force conséquente ainsi qu’une stature irréprochable. Grand et élancé, Balaad Pumpkin mesure 1m89 pour 72 kg, ses bras, d’une taille presque disproportionnée, lui confèrent une allonge non négligeable. Ses cheveux s’accordent avec ses iris, sombres comme la nuit, et sa peau, d’une pâleur cadavérique, lui donne un aspect morbide dont il s’accommode facilement. Sur son dos repose sa faux, elle-même enveloppée dans un fin tissu de soie légué par sa mère. Il porte un long manteau d’officier, un pantalon assorti et un pistolet à silex coincé dans la ceinture. Sur son poignet est tatoué une citrouille au sourire carnassier et, dans l’ombre de ses vêtements, de nombreuses cicatrices recouvrent son corps.
Ses traits sont fins et lorsqu’il s’amuse aux mimiques, son visage trahit toujours les nombreuses émotions qui l’habitent. Mais ce qui choque principalement chez Balaad reste sa faculté à sourire constamment, malgré la gravité de certaines situations. Ses lèvres s’étirent alors de manière imperceptible pour se muer en un rictus parfait, découvrant rarement ses dents. C’est pourquoi, lorsqu’on lui parle, il arrive que certaine personne le pense moqueur, arriéré ou simplet. Pourtant, il s’agit là d’une simple façon d’être et cette candeur d’apparence, qui parfois trompe les ennemis, n’est qu’une défense cynique face à l’injustice qui épuise le monde. Sous le voile discret de la nuit, on le prend facilement pour un cadavre rieur, une sorte d’esprit malin capable de moquer la mort elle même. Si un jour il venait à marcher dans un cimetière, il ne serait pas étonnant que le fossoyeur essaie de l’enfermer dans un cercueil.

Mentale:

La première particularité que l’on remarque chez Balaad est son intégrité sans faille et sa détermination dans l’accomplissement du travail donné. Il suit les ordres aveuglements, qu’ils s’accordent avec ses convictions ou non, et, si son supérieur venait à lui demander de vendre son âme pour le bien du gouvernement mondial, il n’hésiterait pas à s’ouvrir en deux pour l’extirper. Cette tendance est d’ailleurs très dangereuse chez lui car, si on connaît son dévouement, il est impossible de comprendre ce qui l’anime. Son seul souhait semble être de se rendre utile, de suivre les ordres et de mener ses missions à bien.
Malgré cette infaillible conviction, il reste quelqu’un de jovial, toujours prêt à plaisanter ou à participer à l’animation du navire. Il fait preuve d’une camaraderie sans faille, sauf si ses devoirs amicaux mettent en péril les objectifs de l’équipage. Il est évident qu’il parvient à s’attacher aux autres, qu’il n’aime pas le meurtre gratuit ou la violence, mais sa priorité restera toujours d’atteindre ses objectifs. Balaad ne possède qu’un vice, et un vice uniquement : le jeu. Il parie plus que de raison, capable de s’endetter grandement aux jeux de hasards. Lui même ne possède pas grand chose, et ce fait, il n’est pas rare de le voir poursuivi par des créancier. Ceci dit, s’il tarde souvent à payer son dû, il finit toujours par honorer sa dette, même si cela doit lui coûter un doigt. Digne de confiance lorsqu’il s’agit de mener à bien une mission, ses camarades savent pertinemment qu’il ne faut pas trop compter sur lui si leur situation compromet d’une quelconque façon les objectifs de l’équipage.

Histoire :Le village portuaire de la Face de Bois connaît une réputation particulière, une étiquette unique colportée par les marins et leur agaçante manie de cancaner sur les petites choses qu’ils jugent d’importances. Aussi peut-on comprendre que l’île de Dorémi subsiste malgré sa petite superficie et la centaine d’habitants qui l’honorent de son savoir faire. Car l’unique activité des villageois consiste à l’élaboration complexe et maîtrisé de figure de proues. Une discipline souvent dérobée par les nombreux charpentiers qui jonchent le monde et leur talent plus ou moins prononcé. Mais le style particulier des habitants de la Face de Bois permet à l’économie de stagner et aux villageois de survivre en une autarcie émincée ; nombreux sont les navires qui accostent pour passer des commandes et les marins les plus riches, excentriques et vaniteux, ornent souvent leur navire d’une figure de proue prétentieuse qu’ils exhibent aux autres bâtiments dans l’espoir de susciter l’admiration.

C’est dans cet environnement que grandit Balaad Pumpkin, jeune homme simple, fils du Maire du village et paria de sa génération. Il montra très tôt son désintérêt pour le travail du bois, préférant de loin errer dans les champs avoisinant plutôt que de s’enfermer dans les ateliers. Ses proches jugèrent son attitude compréhensible suite à la disparition de sa mère, une pirate de moindre mesure qui préféra vivre d’aventure plutôt que d’ornements. Il passa le plus clair de son temps dans la ferme du vieux Appleyard, un ami de la famille et ancien militaire encore capable de défendre ses biens contre les rares pillards qui continuaient de hanter les montagnes. Sous la tutelle du vétéran, il apprit le maniement de la faux et prit goût, aux travers des histoires, à la vie maritime sous le commandement de la Marine. Les champs devinrent son monde, les pieds de blés ses ennemis et son outil de travail, dans sa main de plus en plus habile, se mua en une arme destructrice et fatale.

Appleyard lui transmit l’intégralité de son savoir. Le vieux soldat n’avait pas d’enfant, ni même de femme, aussi vit-il dans Balaad une sorte de vaisseau pour la postérité, une manière pour lui, vieillard sur les rives de l’achéron, d’atteindre l’immortalité par un héritage de caractère à défaut d’un héritage génétique. Lorsque le vieil homme fut emporté par un hiver violent, le garçon, après une période de deuil, s’engagea dans la marine. Ce jour fut pour lui une sorte d’épiphanie. L’immense navire accosta au village, les troupes descendirent dans leurs uniformes saillant de propreté et les officiers supérieurs, armés de leur plus beau sourire, proposèrent leur aide aux villageois. Courant dans les petites rues de la commune, Balaad se précipita vers le Colonel Olande, le plus haut gradé du bataillon, et lui demanda d’intégrer son équipage. Ce dernier, évidemment, refusa. Selon lui, un adolescent de seize ans n’avait pas sa place sur un navire de guerre.

Loin d’être abattu par cette étroitesse d’esprit, Balaad décida d’aller chasser les pillards vivant dans les hauteurs et de les rapporter au Colonel comme preuve de ses capacités. Il marcha trois jours durant, son arme, enveloppé dans un tissu de soie blanche, accroché sur son épaule. Il parvint à débusquer facilement les voleurs et après une rapide bataille, il neutralisa la bande de gredins. Lorsqu’il apporta les prisonniers à l’officier, ce dernier n’eut d’autre choix que de lui offrir sa chance. Mais, en tant qu’homme d’honneur, il se refusa à mettre un si jeune matelot au front, c’est pourquoi il affecta Balaad en tant qu’aide au médecin de bord. Lors des grandes batailles, il pansa, anesthésia et soigna les membres d’équipages blessés. Son quotidien n’était que sang et boyaux, et s’il apprit ainsi les rudiments de la médecine militaire, il aspira bientôt à une carrière plus orientait sur l’action.

Pendant plus de quatre ans, il fit ses preuves sur le navire « The Delicate » et monta difficilement en grade. Une fois promu au rang de sergent, il décida de demander un transfert sur un navire plus agressif : « The Sad Shadow ». Très vite, Balaad comprit l’immense différence entre les deux bâtiments. L’un reposé sur l’intégrité du métier, l’entraide et la protection, l’autre ne vivait que pour le résultat ne s’embarrassant pas des moyens employés. Durant son service, il captura de nombreux pirates, en tua d’autres, réquisitionna une foule de biens et se construit une petite réputation. Il acquit d’ailleurs son surnom pendant ces cinq années suite aux incendies qu’il déclenchait après l’abordage d’un navire.

Pour gravir les échelons, il accepta un poste de directeur dans une prison d’East Blue. Il connut des années difficiles, la garde de captif dangereux aux primes élevés ne fut pas une partie de plaisir, mais, grâce à de nombreux efforts, il parvint à maintenir ses objectifs. Le haut commandement, ravi de ses états de services, lui offrit un fruit du démon, le kieru kieru no mi. Ce fruit lui permet devenir intangible et ainsi de franchir toutes les parois lui faisant obstacle. Fatigué de la vie terrestre, il décida de reprendre la mer et attend, à 32 ans et au grade de Colonel, qu’on l’affecte sur un équipage.

Fruit du démon :
Kieru Kieru no mi - Le pouvoir consiste essentiellement à se rendre intangible pour traverser les obstacles, les murs ou encore les attaques de ses ennemis. Le détenteur du fruit est ainsi capable de devenir immatériel entièrement ou partiellement, mais aussi ce qu’il touche, comme ses vêtements ou son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Moon Jigen
Criminel Mondial
Criminel Mondial
avatar

Nbre de messages : 1312
Equipage : Hoshi Yasei
Prime : 226.000.000
Inscrit le : 27/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
90/100  (90/100)
Fruit du Démon : Fruit des Champs de Force
Expérience:
1564/1000  (1564/1000)

MessageSujet: Re: Balaad Pumpkin   Mar 26 Jan 2010, 22:30

One Piece RPG Balaad Pumpkin

Prouve-moi que c'est toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akeno Samishii
Burst Heikai's Pirate
Burst Heikai's Pirate
avatar

Nbre de messages : 798
Equipage : Burst Heikai
Prime : 151. 000. 000
Inscrit le : 24/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
Fruit du Démon : Zoan araignée type Mygale
Expérience:
904/1000  (904/1000)
MessageSujet: Re: Balaad Pumpkin   Mer 27 Jan 2010, 19:24

Deplus ce fruit c'est Davy qui l'a et on prend pas les fruits a la présentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balaad Pumpkin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balaad Pumpkin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pumpkin Panties. [Médusa, Miori, Michiyo, Eva, libre ?]
» Pumpkin [FINIIII]
» Pumpkin! Voui voui voui! :D
» Plagiat de signature.
» Pumpkin Workshop 2014.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations-
Sauter vers: