Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivé à Lur-Albion, le renouveau!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Okami Mayaku
Troubadour débutant
Troubadour débutant
avatar

Nbre de messages : 84
Inscrit le : 06/01/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
15/600  (15/600)

MessageSujet: Arrivé à Lur-Albion, le renouveau!   Dim 07 Fév 2010, 04:06

« Cette mer est très agitée, on a plus de vivres, cet eternal pose nous emmène ou?? »

La fatigue se sentait est tout le monde était inquiet. L'eternal pose du capitaine semblait mener nulle part. La faim, la fatigue, le froid, la peur, tous ces sentiments se mêler au désespoirs de l'équipage. Dans cette tempête, on pouvait maintenant apercevoir deux autres navires, deux ombres au loin qui ressemblait à des navires plutôt.


«La marine ils nous ont suivi !! »

Pour expliquer cela remontons deux jours avant lors de la traversée, nos compagnons de route avaient rencontrés une petite caravelle qui avait hissé l'étendard des marines. Pour s'amuser les pirates lancèrent l'assaut, quelques coups de canon et le navire ennemi était hors d'état. Ce qu'ils ne savaient pas c'est que ce navire était en fait une sorte d'éclaireur. Les pirates ne s'étaient pas rendus compte que durant les deux jours suivant ils étaient suivit par deux galions de la marine. Maintenant que nos amis pirates étaient mal en point, avant qu'ils n'accostent sur Lur-Albion, l'île qu'indiquait l'Eternal Pose, ils frappèrent un grand coup. La tempête était finie et on pouvait clairement voir les deux navires de guerre encercler le pauvre petit bateau pirate. Urameshi était un excellent navigateur, grâce au courant marin et au vent il réussit à se coller à l'un des gallions.


« Coûte que Coûte, on va s'en sortir!! »


A l'abordage! Comme de vrais pirates ils s'attaquèrent au premier galion. Mayaku avec son manque d'expérience resta dans le navire et surveillait le 2ème navire qui approchait. Urameshi se battait au bâton, frappant les matelots avec rage, mais il fut vite confronté au lieutenant. Joy détruisait le navire avec sa hache et empêcher les matelots de gêner le combat de son capitaine, il lui couvrait ses arrières. Maya elle tiré ses poignards dans tous les sens avec une grande précision elle touchait toutes ses cibles. Aucune trace de Kira, Okami qui n'avait pas parlé avec lui de tout le voyage le trouvait froid et distant, peut être avait-il fuit? En attendant les pirates étaient mal partis, le nombre d'ennemis ne faiblissait pas et les matelots se relevaient après chaque coup. La situation semblait désespéré pour nos compagnons. Le deuxième galion était tout proche, encore quelques minutes et les renforts des marines seraient sur le pont. Déjà que sans les renforts ils avaient l'avantage. Urameshi avait un plan, il n'avait mis que Kira au courant, celui qui était si froid était en fait celui en qui le capitaine avait le plus confiance. Kira c'était infiltré dans le second galion et y avait placé de l'explosif, une fois le navire pirate encerclé l'explosion arriva et profitant du moment de panique occasionné les pirates se précipitèrent sur leur navire prenant la fuite. Leur bateau bien que moins rapide était plus petit et plus agile. D'un coup les voiles se déplièrent et grâce au vent il avança d'un trait. Ce n'était pas fini, les pirates n'étaient pas à l'abri des canons et discrètement deux petites barques furent mit à l'eau, dans la première seul Okami s'y trouvait et dans l'autre Maya et Joy. Urameshi et Kira avaient décidé de retenir encore un peu les marines. Seulement ils n'avaient pas prévu que les coups de canon allaient réduire en miettes le bateau en seulement quelques tirs. Le navire coula, dans cette fumée noire on ne distinguait plus vraiment la forme du bateau qui sombrait mais seulement une masse noire s'enfonçant dans les profondeurs de l'océan. La barque de Mayaku avait un petit peu d'avance par rapport à l'autre barque, ceci lui sauva surement la vie, car celle dans laquelle il y avait les deux autres pirates survivant se fit repéré. Le galion qui n'avait pas subi l'explosion avait déjà avancé et commençait à tirer sur la petite barque. Maya était en pleure et Joy essayait de cachait sa peur et sa tristesse, il n'y avait pas de doute leurs compagnons ne pouvaient pas s'en être sorti. Ramant de toutes ses forces Joy allait à une allure fantastique pour un si petit bateau. Poursuivit par un galion même avec la force de 10Joy c'était perdu d'avance et il l'avait compris. D'une main il prit Maya et la jeta dans l'eau elle avait plus de chance de rejoindre l'île qui était maintenant toute proche que sur la barque visait par une dizaine de canon militaire. Dans un sifflement atroce un boulet toucha sa cible et la barque fut plongé dans la mer. Maya n'avait plus la force de nager et se noya. Le destin n'avait pas accepté que ces jeunes hommes et cette jeune femme atteignent leur but. Notre jeune héros lui avait abandonné sa barque de panique et avait nagé jusqu'à la plage de cette île si paradisiaque selon les autres. A cause de la peur Mayaku n'avait pas le temps de ressentir de sentiment tel la tristesse ou la colère. Seul l'instinct de survit dominait à ce moment. Heureusement qu'il n'avait pas mangé de fruit du démon car c'est au fond de l'océan qu'il aurait fini...Un corps échoué sur une plage, personne ne le remarque, sortant de son long sommeil, Mayaku ouvrit les yeux doucement, il eut une vision trouble de l'environnement dans lequel il était au début puis tout s'éclaircit. Une grande plage immense avec un sable blanc et fin, le ciel bleu azur. Un contraste avec ce qui venait de se passer il y à quelques heures, entre une tempête et la mort de ses anciens compagnons et là une plage si calme avec des gens si paisible qui se promènent au loin. Le jeune homme eut du mal à se lever, il titubait, ses pas s'enfonçaient dans le sable chaud et le soleil cognait fort. Après tous ces efforts Mayaku était plus qu'épuisé. Enfin arrivé!! Okami était dans une ville, c'était peut-être la première fois qu'il visitait une ville aussi calme et paisible. C'est vraiment un autre monde, ici aucun pirate n'est venu tout saccagé, rien de casser, tout le monde sourient, vraiment paisible. Le jeune homme qui venait d’échouer sur cette île passa devant une taverne, instinctivement il entra sans penser qu’il n’avait plus rien. Même sa guitare avait coulé avec le bateau. Et Bubble? Ah lui il c’était envolé et venait de revenir se poser sur la tête de Mayaku. Tous les clients de la Taverne étaient « normaux », aucun alcoolique, pochtron ou autres avec qui Mayaku s’entend si bien.

« Oulala dans quelle ville je suis tombé moi.. »

Les gens le regardaient étrangement, faut dire ils étaient tous bien habillé alors que Okami était tout trempé, les vêtements déchirés, la tête d’un zombie. Il remarqua tout de suite qu’il faisait tâche dans ce décor, il s’en alla directement. Mayaku était seul dans les rues, plus rien sur lui à part ses vêtements tout abimés. Tout d’abord il fallait qu’il trouve ce dont il avait le plus besoin. Pour lui il lui fallait une guitare, à force de recherche dans les rues de la ville dont il ignorait encore le nom, le jeune musicien tomba nez à nez avec un magasin de musique. Il frotta ses vêtements avec ses mains essayant de paraitre plus propre même si cela ne changeait rien, il entra. Une petite cloche sonna, elle était accroché au dessus de la porte. Un vieux monsieur était debout dans le fond de la salle en train d’écrire sur un bout de papier. Ce qui se remarquait peut-être en premier ce sont surement ses cheveux grisonnant, une sorte de coupe afro du 3ème âge. Lorsque Okami entra il se leva et avec son grand sourire il leva la main pour montrer les instruments accroché sur le mur. Okami savait qu’il n’avait pas de sous mais une fois devant les guitares les yeux de Mayaku s’illuminèrent. Après avoir réfléchis au moyen d’en obtenir une il opta pour une solution diplomatique. Après tout si il la volait se ne serait pas digne d’un musicien.

« Excusez moi, je voudrais une guitare mais..comment dire je n‘ai pas de sous..

Hum..on peut toujours s’arranger.


Ah oui Comment?

Vous savez jouer?

Je pense que je me débrouille pas trop mal.


Très bien, prend cette guitare et joue moi ce que tu veux »

Okami prit la guitare que l’homme lui tendait, il commença à jouer son morceaux favoris, « Knockin on heavens door » Le patron du magasin semblait aimer.

« Bon on va s’arranger, pendant quelques temps tu va travailler pour moi, met toi devant le magasin et joue pour attiré les clients, en ce moment il n’y en a presque plus, si tu fais du bon boulot je te donnerais une guitare. »

Mayaku acquiesça d’un signe de tête:


« Je commence quand?

Maintenant! »

Malgrè la conversation froide que venait de tenir ses deux homme il y avait déjà une sorte de complicité du fait de partager en commun une passion, la Musique!
http://www.deezer.com/fr/music/guns-n-roses/live-era-87-93-123409?song=1152033#music/guns-n-roses/live-era-87-93-123409

Okami était assis par terre dos au magasin de musique, ce même magasin ou un vieux monsieur qu’il venait de rencontrer venait de lui donner une guitare. Pour le moment Mayaku devait jouer pour attirer les clients dans le magasin, mais ceux qui s’intéressaient plus ou moins à la musique de notre jeune musicien n’entraient pas dans le magasin, ils regardaient quelques minutes, laissaient quelques berries puis s’en aller. Comme si Okami faisait la manche mais certains entrait quand même, d’autre achetait ce qui rendait le patron heureux. Mayaku étaient dans son élément, des gens passaient exprès pour le voir, selon leur réaction il pouvait changer sa musique, la peaufiner. Il pouvait vivre sa passion a fond, même si ce n’était encore que le début de son rêve. Bubble sur sa tête pour attirer les plus jeunes, Bubble pour ceux qui aurait oublié, le petit animal de Okami, un petit oiseau étrange qui fait des bulles. Au rythme de la musique de son maitre il envoyait des bulles au dessus de la tête de Okami. Ces deux la semblait vraiment heureux.
Mayaku venait de repartir a zéro, il venait de trouver une sorte de petit job’ pour repartir à l’aventure, il ne lui manquait plus que des compagnons

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Irving
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 65
Prime : 50. 000. 000

Inscrit le : 22/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
37/600  (37/600)

MessageSujet: Re: Arrivé à Lur-Albion, le renouveau!   Lun 08 Mar 2010, 23:18

Svetlana venait de quitter Lence, rester avec lui au beau milieu de tous ces gens lui avait bien vite donné le tournis et elle préféra s'éloigner plutôt que de défaillir dans la foule. D'abord elle c'était assise à la terrasse d'un café et y commanda de quoi se désaltérer, la jeune future mère attirait bien sur des regards, il était vrai que voir une femme enceinte sans son mari pouvait choquer plus d'un.
A cette pensée elle se mit à rire légèrement, son mari était bien trop loin pour pouvoir lui venir en aide dans ces moments où elle avait besoin d'un soutien... pas que le fait de porter un enfant soi une grande épreuve mais les hormones qui lui jouaient des tours et le fait qu'elle se retrouve dans cet état alors qu'elle était recherchée par le Gouvernement mondial ne jouaient pas en sa faveur.

Elle devait se cacher pour éviter d'être démasquée, elle ne devait pas tomber entre les mains de la marine car maintenant elle devait non plus protéger sa propre vie mais elle avait à charge la vie de son futur enfant. Elle était donc en train de gouter aux légers rayons du soleil sur sa peau, l'apaisant et la réchauffant un petit peu quand elle entendit un timide son de guitare.

Ce simple son assez joli était étouffé par les bruits des gens qui marchaient dans les rues, bien qu'elle aurait voulu rester ainsi, sa curiosité fut piquée à vif et la voilà maintenant qui appelait un serveur afin de payer sa consommation qui était un jus d'orange bien frais plein de vitamines.

Une fois ceci fait, elle se mit alors en quête du son étouffé et fini par tomber devant un magasin de musique où jouait un jeune homme à la guitare, ce geste était surement un coup de pub pour le vendeur qui voyait en ce jeune musicien un moyen d'attirer les gens mais cela ne semblait franchement pas porter ses fruits car au lieu de rentrer, les gens préféraient rester quelques instants pour écouter et s'en repartir plus tard sans entrer dans l'office ou alors elle c'était trompée et se trouvait devant elle un jeune fauché en quête de quelques berries.

Une idée traversa alors la femme enceinte qui se détacha du reste de la foule afin d'aller inspecter cette possible recrue. Après tout Lence avait été clair sur ce point, ils avaient atterris sur cette ile non par pour profiter de bonnes vacances méritées après leur show à Marine Ford mais bien pour trouver des membres de leur équipage et peut être que celui-là ferait l'affaire pour être le musicien...

Une fois cette pensée bien en place, elle se concentra de nouveau sur le morceau qui lui plut moins que tout à l'heure. C'était bien trop puissant pour ses pauvres oreilles habituées aux sifflements raffinés des violons orchestraux. Mais peut être que cela plairait peut être aux autres, il fallait tout simplement le tester pour vérifier cela, et peut être que son cas n'était pas totalement perdu pour autant.

Elle s'avança donc pour sortir de l'arc de cercle que les spectateurs avaient formé et les regards se posèrent donc sur elle. On ne pouvait pas dire qu'en temps normal elle était assez discrète avec ses cheveux blancs et son ventre bien arrondi, mais là elle avait gagné le pompon.

Elle se dressait fièrement devant le pauvre jeune homme, et d'un regard hautain elle jugea l'individu sur son aspect et sa façon de se tenir. Une fois son inspection faite elle brisa le silence qui venait de s'installer en ce lieu.


« -Mis à part faire crier ton instrument que peux-tu faire d'autre?... »

Elle croisa alors les bras attendant sa réaction, il fallait qu'elle juge un peu plus le personnage avant de parler d'une quelconque proposition d'embauche. Après tout, ce n'était pas tout le monde qui pouvait se pavaner à ses cotés. C'est ce que pensait la jeune femme au teint foncé après tout.

«-car vois-tu mes oreilles sont fatiguées d'un tel vacarme et aimeraient quelque chose de moins extravagant...»

Au moins avec elle le ton était donné, il ne tenait qu'à Okami d'accéder ou non à cette drôle de requête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okami Mayaku
Troubadour débutant
Troubadour débutant
avatar

Nbre de messages : 84
Inscrit le : 06/01/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
15/600  (15/600)

MessageSujet: Re: Arrivé à Lur-Albion, le renouveau!   Mer 24 Mar 2010, 02:09

http://www.youtube.com/watch?v=xUsdBpaBfKc

En cette belle journée ensoleillé, un jeune homme nommé Okami Mayaku venait de trouver une sorte de travail pour recommencer sa nouvelle vie. Laissant une plus grande place à la musique. Cet homme était avant tout un marchand mais usé par ce métier il décidait de vivre de sa passion. Un petit début certe mais c'était un début. Assis par terre devant un magasin de musique pour attirer les clients. Il n'avait plus vraiment de projet pour l'avenir il désirait seulement faire de la musique et partager cette passion.
Pour en revenir a Okami lui même à ce moment la notre jeune musicien jouait de son instrument, une guitare qu'il avait empreinté au magasin pour lequel il jouait, il se laissait emporter dans ses notes et commença à se laisser aller dans sa musique. Sur un rytmhe toujours plus rapide il continuait.
La foule n'arrêter pas de l'observer mais le jeune musicien ne s'attendait pas du tout à ce qui lui arrive ce qui allait arriver. Quelqu'un osait le couper dans son élan. La foule depuis le début se contentait de regarder et s'ils n'aimait pas ils s'en allaient. Mais là, cette personne, une femme en plus! Dans l'esprit un peu macho de Okami ceci était vraiment étrange, une sorte d'affront mais elle avait l'air si sûre d'elle avec un petit côté méprisant, hautain même. Elle s'avança. Plus aucun bruit, un grand silence. Peut être était-elle mélomane, une oreille experte allait juger Okami mais rien n'était sûr. Il se posait de nombreuses questions. Fièrement elle lança à Mayaku une réplique cinglante.


« -Mis à part faire crier ton instrument que peux-tu faire d'autre?... »

Les positions était claire maintenant. Elle dominait, elle debout, le regardant de haut, ce jeune homme assis qui jouait pour gagner sa vie, cet homme qui n'avait plus rien et qui n'avait pas du tout l'air sur de lui en face d'une femme fatale. Okami la regarda d'un petit coup d'œil discrètement et vit qu'elle était enceinte. C'était en faite une ravissante jeune femme mat de peau, avec de long cheveux blanc.
Suite à cette première remarque plus ou moins blessante elle enchaina.


-car vois-tu mes oreilles sont fatiguées d'un tel vacarme et aimeraient quelque chose de moins extravagant...»

Dans la tête de Okami tout changea. Plus de doute possible, c'était une sorte de défi. Pas très sur de lui Mayaku commença par racler sa gorge pour éclaircir sa voix. Il détourna son regard de cette femme et ses yeux fixèrent le sol droit devant lui, la tête légèrement incliné. Une sorte de timidité sûrement. Mais lorsqu'il commença à jouer, emporter par sa passion il se lâcha. Comment exprimer cette état dans lequel il se trouvait. Un bonheur d'entendre sa musique tandis que la foule semblait apprécier, peut-être même plus que les autres musiques. Une flamme pouvait se voir dans ses yeux. Un autre homme était assis là. Il fixa la femme qui lui avait fait cette demande sans même sans rendre compte. Pour lui il n'était plus de ce monde mais plutôt perché sur son nuage.
Durant ces quelques minutes ou la musique se jouait une sorte de bulle c'était formé, les spectateurs qui regardaient ne faisait plus aucun bruit. Lorsque la fin arriva, lors du dernier accord, de la dernière note, du dernier souffle Okami garda son assurance même s'il venait de ra-terrir. Après sa il réfléchit, pour lui longtemps même si il ne se passa pas énormément de temps, à ce qu'il pouvait dire. Une phrase choc, un défi ou n'importe quoi mais en cette occasion le silence était d'or afin de savoir l'avis de cette femme qui ne c'était pas présenter. Notre jeune musicien ne semblait pas se douter à quoi penser la femme qui se tenait devant lui lors de cette rencontre assez spécial. Okami Mayaku venait de répondre a la requête de Svetlana, allait-elle être satisfaite de ce qu'Okami a fait?
..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Irving
Criminel
Criminel
avatar

Nbre de messages : 65
Prime : 50. 000. 000

Inscrit le : 22/06/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
37/600  (37/600)

MessageSujet: Re: Arrivé à Lur-Albion, le renouveau!   Sam 17 Avr 2010, 23:07

Et voilà que le petit chien se mettait à racler sa gorge, la jeune femme afficha un sourire sadique: elle était heureuse de voir qu'elle arrivait encore à mettre les gens mal à l'aise, appuyer là où ça fait mal sans qu'ils ne puissent faire quoi que se soit pour riposter, oh oui qu'elle adorait ça, elle en jubilait intérieurement même mais en prenant tout de même le soin de ne pas le montrer aux autre après tout elle avait une image à respecter.

Image qui d'ailleurs avait été bien ternie avec l'aide de ses hormones, mon dieu qu'elle détestait ça et se réjouissait du jour où elle pourrait de nouveau ne plus être dictée par ses horreurs qui la faisaient passer pour une personne tout à fait charmante, non elle était une pourriture de la pire espèce, tout comme son mari et jamais elle ne voudrait changer...

Elle le toisait toujours du regard, et elle fut satisfaite lorsque la musique changea, elle écoutait les quelques notes d'une oreilles distraite. Il y avait du mieux mais bon ce n'était pas encore ça, elle finirait par lui faire avaler quelques partitions de force s'il n'y avait que ça à changer. Elle se mit à le siffler pour l'appeler avant de lui dire.


«-Bon vient, on va un peu discuter de ton répertoire autour d'une boisson bien fraiche..., la chaleur est insupportable et j'ai la peine pour ces pauvres gens à qui tu casses les oreilles...»

Puis elle fit demi-tour sous le regard désapprobateur de la foule, ils ne pouvaient pas comprendre la méchanceté de la femme mais aussi le fait qu'elle les prive d'un petit spectacle gratuit mais elle s'en fichait royalement de ce que les gens pouvaient penser d'elle. Et si jamais quelqu'un osait la réprimander elle se ferait une joie de lui pourrir la journée en toute finesse s'il vous plait.

Car ce que Okami ne savait est que la femme qui avait solliciter ses services était un des pires serpents, fourbe et mégalomane voilà quelles étaient ses caractéristiques et elle, au lieu de les cacher les pavanaient fièrement comme un paon.

Elle s'assit sur une chaise d'un petit café, un peu plus loin de celui dans lequel elle c'était reposée un heure plus tôt et regardait silencieusement le menu tout en invitant Okami à s'assoir à sa table d'un geste de l'index vers la chaise et sans vraiment le regarder comme la politesse l'exigerait.

On retrouvait maintenant notre tristement connue Svetlana Irving pour le plus grand malheur de notre pauvre petit musicien fraichement arrivé, et lui ne pouvait que se plier à ses caprices car au moindre faux pas elle n'hésiterait pas à jeter en pâture aux soldats de Lur-Albion. Son état l'y aidait d'ailleurs beaucoup pour se faire passer pour une faible femme, elle tenta de réfréner un sourire avec sa carte et une fois que le serveur fut approché de la table elle commanda quelques verres de divers jus de fruits.

Elle fixait alors Okami d'un regard tout à fait différent, presque humain et chaleureux et lui demanda sur un ton mielleux.


«-Alors donne ton pedigree mon petit, j'aimerais savoir ce que tu fais ici et ton identité.»

Elle fixait le garçon et croisa les jambes doucement, tranquillement montrant qu'elle était très détendue, elle soutenait sa tête avec trois de ses doigts et ne lâchait pas ce qu'elle s'amusait à appeler son nouveau toutou. Et elle l'aimait bien celui-là car il n'avait pas besoin d'éducation mais si celui-ci commençait à se rebiffer, il est certain qu'elle allait le remettre à sa place avant de faire retourner à la niche.

Elle regarda son vis à vis et le jaugea puis au bout d'un moment se leva et commença à s'en aller sans porter un regard de plus à celui-ci mais en prenant tout de même le soin de lui répondre.


"-Hum nan en fait, tu ne m'intéresses pas... bonne journée tout de même... et la facture est pour toi..."

Dit-elle en faisant un signe de la main, maintenant qu'elle avait passé un peu son temps avec un être inférieur, elle pouvait rentrer à l'auberge pour attendre Lence.

[Désolée si la fin est bâclée mais sachant que l'autre rpgiste est porté disparu j'ai conclu le rp du mieux que j'ai pu.]

+10 XP pour Svetlana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivé à Lur-Albion, le renouveau!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivé à Lur-Albion, le renouveau!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Royaume de Lur-Albion-
Sauter vers: