Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs, souvenirs... [Pv : Yoh]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiwae Shin
Shiki's Pirate

Shiki's Pirate
avatar

Nbre de messages : 150
Equipage : Shiki Kaizoku.
Inscrit le : 10/02/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Kao Kao no mi
Expérience:
60/600  (60/600)

MessageSujet: Souvenirs, souvenirs... [Pv : Yoh]   Dim 28 Fév 2010, 13:40

[HRP : Ce RP est une rencontre qui date de 5 ans.]

J'étais parti de chez moi très tôt histoire d'aller au marché ! Pour moi ça allait mettre une éternité, si je partais vers six heures, j'allais arrivé dans les alentours d'onze heures, et oui Dieu ne pas donné le sens de "l'orientation"... Mais bon je pouvais faire avec d'ailleurs j'aimais beaucoup marché, surtout quant il avait un ciel bleu comme celui ci ! J'étais heureux, avec mon bloc note et mon crayon je voulais dessiné de nouvelle chose !

Mais... Cette fois je n'avais pas eu de chance comme les autres fois, je ne trouvais plus mon chemin, et j'avais la nette impression de n'être jamais venu ici, je décidais donc de continué à avancer met je m'enfonçais juste plus dans le trou ou je mettais fourré, je commençais à paniquer, il pouvait y avoir des animaux sauvages agressifs ! Ma mère allait commencé à s'inquiéter, j'essayais de faire chemin arrière mais j'étais encore plus perdu qu'avant, il y avait des bruits qui se faisaient entendre je courrais, dans tout les sens m'égratignant les bras à cause de ces plantes coupantes que je déviais avec mes bras... J'avais peur... Peur de mourir ! J'étais encore jeune, je n'imaginais que le pire peut-être n'allait il rien m'arriver, je commençais à vraiment être épuisé je n'en pouvais plus, je m'allongeais au pied d'un arbre sortant mon bloc note et mon crayon histoire de dessiné cette forêt effrayante, malgré qu'elle soit effrayante je ne l'avais jamais dessiné avant, je commençais à peine que mon ventre commençait à faire des bruits bizarre, j'avais froid, et aussi faim, et le pire j'avais aussi peur...


Soudain d'un coup l'arbre quel j'étais adossé se mit à trembler violemment, je me levais brusquement apercevant une bête ressemblant à un sanglier, je pleurais en courant et en criant ! Je courrais deux fois plus vite qu'avant essaye la peur ? J'avais tombé mon crayon, je ne pouvais pas l'abandonné je retournais en arrière alors qu'il me chargeait dessus je sautais par dessus en récupérant mon crayon par terre à l'aide d'une roulade mais en essayant de me relever une liane avait coincé mon pied ! J'avais peur je criais, le "phacochère" (xD) se préparait à me foncé dessus quand je fermais les yeux, en imaginant ce qui pouvait m'arriver, ma vie défilait devant moi... Comment pourrais je m'en sortir cette fois la ? Il y a une chance sur 1000... Que quelqu'un vienne à mon secours aujourd'hui...


♂ Shin : Je... Je... Je ne veux pas MOURIR ! criais je en pleurant et en me débattant de toute mes forces, c'est la première fois que je ressentais une peur aussi forte...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoh Asakura
Prisonnier
Prisonnier
avatar

Nbre de messages : 805
Equipage : Capitaine du Snow-Dragon
Prime : 355. 000. 000
Inscrit le : 24/11/2007

Feuille de personnage
Niveau:
95/100  (95/100)
Fruit du Démon : Ryu Ryu no mie
Expérience:
1380/300  (1380/300)
MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs... [Pv : Yoh]   Dim 28 Fév 2010, 20:16

Ce matin-là, comme à son habitude, Yoh s'était réveillé assez tard puisqu'il avait passé toute la journée passée dans le dojo où il s'entraînait à l'art du sabre, de plus, dans la soirée il s'était concentré sur ses entrainements concernant la maîtrise de son fruit du démon, avalé depuis quelques années déjà. Personne ne l'avait réveillé cette fois-ci, de plus, c'était son jour de repos, puisqu'il n'y avait pas d'entrainement prévu en cette journée, c'était une manière pour lui de récupérer complètement de tous ses efforts en une seule et unique journée, sauf lorsqu'il s'ennuyait vraiment dans ce cas-là, il s'entraînait seul dans son coin avant de retourner chez lui pour la sieste. Il se leva au bout d'un moment et se dirigea de suite vers la salle de bain qui n'était plus occupé, les personnes qui l'auraient vu à ce moment-là auraient facilement pu le confondre avec un mort-vivant vu la tête qu'il tirait, mais par chance sa mère était occupée en cuisine et son père était sorti faire un tour. Après sa douche, il tenta de se réveiller totalement et pour cela, rien de plus simple que d'affronter les rayons du soleil, il tira les rideaux de sa chambre et fit face à un éclairement des plus lumineux: il faisait vraiment très beau dehors, c'était une belle journée qui s'annonçait.

Qu'allait-il bien pouvoir faire de cette journée ? Aller voir Riku pour s'amuser un peu avec celui-ci ? Sans doute pas, vu que la mère de celle-ci allait encore le virer de chez elle. Il ne lui restait plus qu'à retourner s'entraîner, ce n'était pas si grave que ça et puis après tout, il fallait bien qu'il travaille d'arrache-pied s'il voulait réaliser son rêve un jour ou l'autre. Il aurait tout le temps de se reposer une fois qu'il se jugerait suffisamment fort pour affronter les personnes qu'il rencontrera plus tard. Il ne savait pas encore de quoi était fait les véritables mers de ce monde, mais une chose était sûre, il le découvrirait d'ici quelques années et à ce moment-là, il serait quelqu'un de particulièrement connu pour ses faits et sa maîtrise de l'épée. Mais en attendant, il devait se changer avant de sortir, il enfila donc un pantalon orange et un tee-shirt blanc et sortit de chez lui, armé de son sabre de bambou, celui qu'il utilisait dans le dojo.

Il ne savait pas trop quelle heure il était, mais puisqu'il avançait assez rapidement en trottinant à vitesse constante, il se dirigeait vers la forêt du village. Il connaissait le chemin par coeur puisqu'il s'y rendait à peu près chaque soir pour poursuivre ses entraînements, à force, les animaux s'étaient habitués à ses métamorphoses tout comme lui s'était habitué à leurs présences qui ne le dérangeait absolument pas. Il y arriva assez rapidement et commença à grimper aux arbres pour s'échauffer tranquillement, son sabre de bambou dans son dos, il sautait d'arbre en arbre pour s'amuser un peu lorsqu'il entendit des cris. Il tendit l'oreille avant de se rendre compte que ça se passait juste en dessous, il vit alors un jeune homme en train de fuir un phacochère, il observa donc toute la scène en souriant. Il éclata alors de rire quand il vit le garçon sauter par-dessus l'animal simplement pour récupérer un crayon: cet enfant était vraiment tordant, il s'était jeté dans la gueule du loup pour un unique objet, avait-il une plus grande importance que sa vie ? Ou alors était-ce sa raison de vivre qui se concentrait en cet unique crayon ?

En tout cas, vu qu'il avait réussi à faire sourire notre jeune héros au casque orange, il méritait que celui-ci vienne lui porter secours, surtout que le garçon venait de dire lui même qu'il ne voulait pas "mourir". Le pauvre, après avoir réussi à sauter par dessus le phacochère pour son crayon, voilà qu'une liane venait lui chopper la jambe, l'empêchant ainsi de pouvoir se relever et de fuir. A présent, l'animal lui fonçait clairement dessus, Yoh sauta donc dans le vite et prit son sabre de bambou à deux mains pour une fois pour abattre un violent coup sur la tête du phacochère qui s'écroula sous le coup. De plus, lorsqu'il atterrit au sol de ses deux pieds, il souleva un infime nuage de poussière qui se dissipa au bout d'un moment, laissant apparaître le jeune Asakura éclairé par un rayon du soleil qui filtrait à travers les feuilles des arbres. En cet instant, c'était comme s'il brillait d'un nouvel éclat, sa pose était tout simplement magnifique et digne des plus grandes interventions pour sauver quelqu'un d'une mort plus que probable. Il se tourna finalement vers le garçon qui avait à peu près son âge, mais absolument pas le même caractère, il lui tendit la main et lui dit alors en souriant de toutes ses dents:

"Tu n'as plus à t'en faire, Yoh Asakura est là maintenant."


Bon d'accord, il avait un peu trop souvent entendu des histoires de ce genre, ce qui faisait qu'il avait toujours rêvé de sortir un jour ce genre de phrase. Il avait simplement oublié un infime détail, il avait tenté d'assommer un phacochère avec un sabre en bambou, ce n'était clairement pas suffisant pour le mettre KO très longtemps, de plus son sabre avait littéralement éclaté sans qu'il ne s'en rende compte. Et lorsqu'il entendit une sorte de rugissement derrière lui, il comprit tout de suite que l'animal faisait son retour et était de très mauvaise humeur, ce fut donc toujours en souriant que Yoh, sans faire le moindre geste brusque dénoua le pied du garçon et lui annonça le plus calmement du monde:

"Je pense qu'il est temps de courir !"

Il se mit alors à détaler comme il le pouvait, espérant que l'autre le suivait, de toutes façons, c'était ça ou alors il traverserait toute la forêt contre les cornes du phacochère et il était sûr que ce n'était pas ce qu'il souhaiterait. En chemin et tout en courant, il demanda au jeune garçon, car il voulait le connaître et que même s'ils étaient poursuivis, il pouvait très bien faire la conversation:

"Dis-moi, ce crayon était si important pour que tu fonces tête baissée sur cet animal uniquement pour le récupérer ?"


Il attendit alors la réponse du jeune garçon, tout en réfléchissant au moyen de se débarrasser du phacochère sans tout casser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwae Shin
Shiki's Pirate

Shiki's Pirate
avatar

Nbre de messages : 150
Equipage : Shiki Kaizoku.
Inscrit le : 10/02/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Kao Kao no mi
Expérience:
60/600  (60/600)

MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs... [Pv : Yoh]   Dim 28 Fév 2010, 23:49

Je fermais les yeux, je sentais le peur m'envahir, la seule chose à laquelle je pensais était ma mère... Je n'avais presque rien vécu, à part ce vieux tournoi l'année dernière que j'avais gagné ! Ma seule victoire... J'allais mourir à cause de mon de l'orientation déplorable, étais-je si faible ? Si faible que j'allais mourir contre un phacochère, ça commençait à faire long, je n'avais pas encore mal, peut-être étais je mort sans rien ressentir ?! Quelle chance... Je ne souffrais pas, je pensais à toutes les choses que je voulais faire, je n'avais jamais eu de copine, et n'avais jamais dessiné de fille... Tout mes challenge était irréalisé ! Je m’étais promis de devenir un dessinateur réputés, et un combattant hors-paire, la seule que je faisais la était de fuir le combat !


De plus que mon maitre m’avait dis que fermer les yeux pendants un combat était fatale, si je me souviens bien il disait : « Ne fuis jamais l’adversité si tu veux devenir un homme. » Je comprenais pourquoi il avait arrêté de m’entrainer, il disait que j’avais du potentiel, mais que j’étais trop gentil, j’avais toujours les yeux fermés et sentais le vent sur mon visage je ne comprenais pas, je n’étais donc pas encore mort ?! J’avais entendu le rugissement du phacochère, j’ouvrais les yeux doucement en voyant une silhouette caché à cause de cette poussière et le phacochère légèrement sonné !


Je devenais fou, était ce moi qui avait fait ça ? C’était impossible voyons, mais je commençais tout de même à y croire quand soudain, un jeune garçon d’à peu près mon âge avec un visage sympathique et souriant me dit


♂ Yoh : «Tu n'as plus à t'en faire, Yoh Asakura est là maintenant. »


♂ Shin : C… C’est toi qui as fait ça ?! T’est pourtant pas plus grand que moi… Tu n’as pas eu peur ?!



J’étais légèrement déboussolé, comment avait il fait ça !... Tandis que moi je fermais les yeux lui m’avait sauvé la vie je lui en devais une ! Sans lui je serais peut-être déjà… Là haut… J’étais sceptique, et content de vivre, ses d’ailleurs pour ça que des larmes comment ça à ce former au niveau de mes yeux… Pendant ce temps lui m’enlevait la liane qui avait pris mon pied, je devais me ressaisir ! J’avais l’impression de n’avoir rien appris, Lui m’avait sauvé la vie alors qu’il ne me connaissait même pas ! Il souriait comme si de rien n’était. Comme si c’était… « Naturelle » ! Quel genre de type était-ce… ? Peu après je regardais derrière lui en voyant le phacochère se reprendre, je le pointais du doigt mais il ne me voyait pas il défaisait ma liane, je tapotais l’épaule de Yoh en pointant le phacochère ! Il lança d’ailleurs un rugissement énorme, mais je n’étais plus vraiment effrayé, j’avais l’impression de pouvoir lui faire confiance, il devait avoir une certaine habilité en combat, mais j’ai recommencé à paniqué en voyant son arme détruite d’ailleurs suite à ça il me disait :


♂ Yoh : "Je pense qu'il est temps de courir !"

♂ Shin : Woo ! Woooooaaa !


Je me mettais à courir mais bizarrement je voulais rigoler la façon dont il disait qu’il est temps de courir, me faisait assez rire, il n’avait pas l’air d’avoir peur, mais il savait qu’il était en danger ! Ce genre de personne se faisait rare, il devait surement connaitre ce genre de situation, ou était il vraiment bien entrainé. Je commençais à l’admirer ! Quand soudain il me dit :


♂ Yoh : "Dis-moi, ce crayon était si important pour que tu fonces tête baissée sur cet animal uniquement pour le récupérer ?"

♂ Shin : E.. En effet ! Cet un cadeau de ma mère, cet avec ce crayon que je dessinerais les meilleurs choses que je verrais, j’en ai fais la promesse. Ce crayon, je n’ai pas le droit de le perdre.


J’avais commencé ma phrase en bégayant et l’avais terminé d’un air assez déterminer, mais à force de courir, nous arrivions à un cul de sac, j’étais fatigué, et avait vraiment faim ! Il allait bientôt faire nuit et j’avais rien mangé, ma mère devait vraiment s’inquiéter…


♂ Shin : Ah au fait… Je me de me nomme Kiwae… Kiwae Shin. Je crois que nous sommes dans l’obligation de l'abattre…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoh Asakura
Prisonnier
Prisonnier
avatar

Nbre de messages : 805
Equipage : Capitaine du Snow-Dragon
Prime : 355. 000. 000
Inscrit le : 24/11/2007

Feuille de personnage
Niveau:
95/100  (95/100)
Fruit du Démon : Ryu Ryu no mie
Expérience:
1380/300  (1380/300)
MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs... [Pv : Yoh]   Lun 01 Mar 2010, 18:42

Se jetant dans le vide pour sauver ce jeune garçon, armé d'un simple sabre de bambou pour se défendre, alors que généralement, il s'en servait pour s'entraîner, il ne se rendait pas compte qu'il allait détruire son bien. En même temps, il n'avait pas pris la peine de réfléchir, il avait aperçu une personne en détresse sur le point de se faire sauvagement balayé par un phacochère qui l'avait poursuivi pour une raison inconnue. Il avait donc fait confiance à son instinct et avait bondit bambou aux mains pour frapper de toutes ses forces l'animal sur le crâne de manière à l'assommer pour un certain moment. Sauf que la force physique avait, depuis toujours, été son point faible, même lorsqu'il combattait des adultes dans son dojo, il ne rivalisait avec eux que grâce à sa technique, sa précision et son agilité: il se battait tout en finesse sans mettre de hargne dans ses coups, il frappait où il fallait pour que même les muscles ne puissent servir à se défendre.

Ainsi, après avoir sauvé le jeune homme de son assaillant, il lui adressé la parole pour lui affirmer qu'il n'avait plus à s'en faire puisqu'il était là, ce qui n'était pas totalement faux, il n'avait pas vraiment tout donné pour calmer le phacochère, il en avait toujours sous la semelle. Par contre, le jeune homme semblait assez impressionné, à croire qu'il venait de rencontrer un fantôme ou une forme de divinité, pourtant le petit Asakura était un adolescent comme les autres, mis à part qu'il s'entraînait à manier le sabre. Mais ce détail-là, on pouvait le voir comme une activité sportive, une chose qu'il faisait régulièrement pour garder la forme entr'autre. Il se rendait compte que c'était bien Yoh qui l'avait sauvé, alors qu'il n'était pas forcément plus grand que lui, son étonnement le faisait un peu rigoler. Il ne regrettait franchement pas de l'avoir sauvé, ce jeune garçon avait quelque chose de vraiment très amusant, surtout lorsqu'il lui demanda s'il n'avait pas eu peur. Eh bien en fait, même pas, il n'avait même pas pensé au fait qu'il aurait pu se faire tuer en s'interposant comme cela, l'idée ne lui avait même pas effleuré l'esprit, lorsqu'il avait décidé de sauter, il avait sauté et ne s'était plus concentré sur autre chose que sur le fait qu'il avait une personne à protéger du phacochère.

A présent, il dénouait la jambe du garçon qui s'était coincé dans une liane suite au sauvetage de son crayon, qui semblait avoir une importance vitale pour lui. Dans le même temps, la bête s'était réveillée, folle de rage, et avait décidé de passer ses nerfs sur sa nouvelle cible et son ancienne, tandis que l'Asakura signalait qu'il était temps de courir. Son calme était limite traumatisant pour autrui, puisqu'il était capable d'être dans la pire situation possible pour un garçon de son âge, et pourtant, il gardait un sang-froid exemplaire. L'autre, par contre, s'était, de nouveau, mis à hurler à la mort en voyant le retour à la vie du phacochère, mais il semblait avoir une envie soudaine de rire suite à la phrase du jeune Yoh. Sa légèreté lui servait également à calmer les tensions et à apaiser la terreur de ses proches, vu qu'elle se diffusait tout autour de lui comme une sorte de fluide et les affectait. C'était le but en même temps, car la peur ne servirait qu'à le paralyser sur place et à se faire avoir au final, le fait de garder son calme était bien plus utile pour pouvoir réfléchir à une solution, car au bout d'un moment, ils finiraient bien par fatiguer à force de courir.

Tout en courant, il avait demandé à sa nouvelle rencontre la raison de ce sacrifice de soi-même pour un crayon, et la réponse fut encore plus intéressante. Le crayon était un cadeau de sa mère et il comptait s'en servir pour dessiner les meilleurs choses qu'il verrait sur sa route: c'était une promesse. Ah les promesses ! Tout le monde en faisait, c'était une manière pour les êtres vivants de se fixer un objectif à atteindre, une manière pour eux de se surpasser chaque jour afin de se rapprocher de plus en plus du maintien de la promesse. Le Asakura n'en faisait pas beaucoup, il préférait avoir des rêves, et combattre pour les réaliser, mais généralement, lorsqu'il faisait une promesse, il la tenait, sinon il ne deviendrait jamais un véritable Homme avec un grand "H". Il conclut sa phrase en répétant qu'il n'avait pas le droit de perdre ce crayon, sauf qu'à force l'utiliser, il n'y aurait plus de mine dans ce crayon, il devait s'en douter. Ce n'était pas le Asakura qui le lui apprendrait, après tout, il devait savoir ce qu'il faisait, et en plus, sa peur avait totalement disparut dès lors qu'il avait parlé de sa promesse.

*Eh bah, il prend cette promesse très au sérieux celui-là, on aurait du mal à croire qu'il hurlait qu'il ne voulait pas mourir il y a 5 minutes.*


C'était ce qu'il se disait au fond de lui, et d'ailleurs, il se mit à éclater de rire en y pensant, ce garçon l'amusait de plus en plus et à présent, il faisait face à un cul de sac. Semblant adopter la cool attitude du Asakura, il se présenta simplement, il se nommait Kiwae Shin, et pensait qu'ils étaient dans l'obligation de l'abattre. Yoh s'était arrêté lui aussi, et tournait le dos au cul de sac, il regardait à présent droit devant lui, le phacochère n'était plus qu'à quelques mètres d'eux et avait l'air de croire qu'il tenait sa vengeance contre le coup de bâton du jeune homme aux cheveux bruns. Sauf que celui-ci avait décidé de faire d'une pierre deux coups, il avait faim et comme Shin l'avait dit, il devait se débarrasser de ce problème. Il sourit et et regarda alors Shin, et retira son T-shirt tout en lui déclarant une nouvelle fois en souriant de toutes ses dents:

"C'est même sûr. Donc reste en arrière, observe et surtout garde ça pour toi..."


La fin de sa phrase passa d'une voix tout à fait ordinaire à un rugissement tonitruant digne des plus grands prédateurs, le corps du jeune homme commença alors à se métamorphoser, il devenait un peu plus grand à vue d'oeil et sa peau changeait: elle se recouvrait d'écailles à vue d'oeil !!! Des muscles se formaient sur ses bras et ses cheveux devinrent plus longs en prenant une teinte bleutée, une longue queue jaillit alors du bas de son dos et des ailes sortirent de son dos. Le petit Yoh Asakura s'était transformé en Dragon ! Mais uniquement sous forme hybride, il ne voulait éviter de trop traumatiser Shin qui devait avoir une expression à mourir de rire, surtout s'il ne connaissait pas encore l'existence des fruits du démon. Un grondement sourd s'échappa de sa gorge et le phacochère s'arrêta tout net devant le jeune dragon, il semblait tétanisé devant un tel spectacle, mais la seconde d'après un jet de feu l'enveloppa totalement et le grilla entièrement. Lorsque les flammes se dissipèrent, il ne restait plus qu'un phacochère cuit à point comme Yoh les aimait, d'ailleurs, celui-ci était en train de reprendre sa forme humaine tranquillement.

"Et voilà, le dîner est servi Shin."

Bien entendu, il souriait toujours, il n'avait rien perdu de sa bonne humeur, il se rapprocha du repas et s'assit sur le sol, respirant la bonne odeur de la viande cuite. Il invita le Kiwae à le rejoindre pour partager le repas avec lui, sauf si bien entendu celui-ci s'était de nouveau enfui en le voyant se métamorphoser sous ses yeux. En tout cas, il fallait préciser que c'était la première fois qu'il révélait qu'il pouvait se transformer comme cela à quelqu'un, même son frère ne le savait pas. Yoh avait préféré le garder pour lui, mais cette fois-ci, il n'avait pas eu d'autres solutions, il n'avait eu aucune autre manière de se défendre face à un tel animal, vu qu'il n'avait pas de sabre sur lui. Chose qu'il changerait à partir de ce moment-là, il avait décidé que quand il deviendrait pirate, il ne se promènerait jamais sans son sabre à portée de main. Il ne restait plus qu'à voir, si Shin dînerait avec lui ou non:

"Bah alors, t'as perdu ta langue Shin ? Tu devrais te dépêcher, ça va refroidir sinon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwae Shin
Shiki's Pirate

Shiki's Pirate
avatar

Nbre de messages : 150
Equipage : Shiki Kaizoku.
Inscrit le : 10/02/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Kao Kao no mi
Expérience:
60/600  (60/600)

MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs... [Pv : Yoh]   Mar 02 Mar 2010, 00:57

Je voulais lui montré de quoi j’étais capable, je devais me battre, d’habitude j’étais toujours calme et serein, pourquoi cette fois j’avais peur ?... Je ne connaissais pas ce sentiment de peur, ce sentiment de savoir que j’aurais pu y passé, ça me terrifiait, si il ne serait pas la, que me serait il arrivé… Je ne voulais pas y pensé, je devais devenir fort, j’en étais capable ! Mais quelque chose m’en empêchait, juste une erreur sur le champ de bataille et tout pouvait tourner… Je n’arrivais pas à supporté cette peur, je voulais encore vivre de belle chose ! Être avec des amis, avoir une copine, voyagé !... Je ne pouvais pas m’imaginé mourir juste à cause d’un simple d’un combat et surtout contre un phacochère, lui par contre n’avait pas peur, avait il l’habitude de ce genre de situation ? Je n’en avais aucune idée, mais je devais surmonter cette peur par n’importe quel moyen… Je devais lui demandé une sorte d’aide, jusqu’au moment ou il me répondit :


♂ Yoh : "C'est même sûr. Donc reste en arrière, observe et surtout garde ça pour toi..."



Il me disait de rester en arrière c’est vrai que je n’allais être qu’une gêne dans mon état actuel, je m’étais battu souvent, mais les règles disaient de ne pas tuer son adversaire c’est qui me poussait à me battre, alors que dans le combat réel comme maintenant il n’y a pas de règle… Tout peut arriver je n’étais pas encore prêt, je prévoyais de demandé à Yoh de m’aider à retourné chez moi et en même temps m’aider à devenir fort !… M’aider à devenir plus fort que maintenant, et peut-être même devenir son ami, je n’en avais pas vraiment je restais souvent à l’écart pour dessiné, je n’avais pas vraiment le temps de faire des rencontres, je rendais souvent service à ma mère et dessinait des choses nouvelles d’ailleurs je me faisais souvent agressé sans rien dire alors que j’aurais pu les battre en ayant pour excuse « ça n’en valait pas la peine ». Pathétique mais c’était mon caractère pourquoi changer ? J’avais toujours été comme ça, comment devenir un homme si je suis tout combat, en réalité si je n’ai pas de petite amie ou autre c’est aussi parce que je sais que je ne pourrais pas la protéger, rien qu’à y penser je serrais mon poing d’une force assez impressionnante quand soudain Yoh se mit à se métamorphoser en un… DRAGON !!!? Comment était ce possible ?! Je savais qu’il n’était pas humain ! Mais en y réfléchissant il avait peut-être mangé ce truc du démon que mon père à aussi mangé, il utilisait pour me faire peur quand je faisais une bêtise mais Yoh était plus effrayant que lui ! Il l’avait battu ce phacochère en rien de temps en le brulant par la même occasion il l’avait fait cuir à point ! L’odeur était si bonne que j’en salivais déjà, mais j’avais peur de Yoh il aurait pu m’attaqué ! Peu après il se retransforma en humain en me disant que le diner était servit. Je ne savais pas si c’était lui ! Je me mettais à courir dans le sens opposé ! Je me perdais juste de plus en plus, mais l’odeur de ce phacochère… Etait si bonne ! Puis Yoh me rattrapa en sautant d’arbre en arbre en s’interposant devant moi en disant


♂ Yoh : ‘ Bah alors, t'as perdu ta langue Shin ? Tu devrais te dépêcher, ça va refroidir sinon."


Je m’arrêtais nette, sa façon de parler n’avait pas changé ça ne pouvait être que lui ce garçon cachait bien des choses, je commençais vraiment à l’apprécier, peut-être m’étais je fais un ami non humain ?! Non ça c’est que dans les films… J’aimerais qu’il reste un peu avec moi pour m’entrainé, j’étais si faible si je me comparais à lui. Enfin, il m’avait sauvé la vie, je lui devais tout.


♂ Shin : Si j'ai vraiment faim !.. Dis Yoh, tu crois que quelqu'un comme moi peut devenir... Fort ?


Je voulais savoir ce qu'il pensait de moi, si il croyait que j'avais du potentiel, j'avais mes armes dans ma poche arrière je ne les avais pas sorti, car j'avais peur, peur de blessé quelqu'un et de mourir, étais-je vraiment fais pour combattre ? Après ces questions je m'asseyais contre un arbre en prenant une cuisse bien chaud en lançant un petit 'Itadakimasu !' Et en mangeant ma première bouché qui était vraiment succulente ! Je changeais de rythme en mangeant très vite, je n'avais pas mangé depuis un bout de temps faut dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoh Asakura
Prisonnier
Prisonnier
avatar

Nbre de messages : 805
Equipage : Capitaine du Snow-Dragon
Prime : 355. 000. 000
Inscrit le : 24/11/2007

Feuille de personnage
Niveau:
95/100  (95/100)
Fruit du Démon : Ryu Ryu no mie
Expérience:
1380/300  (1380/300)
MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs... [Pv : Yoh]   Mer 03 Mar 2010, 15:44

Yoh n'avait pas vraiment eu le choix pour se débarrasser de leur assaillant, n'ayant pas d'arme sur lui, enfin plutôt aucun objet aux alentours susceptible de lui servir de sabre, il avait dû se servir de ses pouvoirs de zoan. Un fruit du démon lui permettant de prendre une forme hybride et animal de Dragon, cet animal légendaire capable de voler et de cracher des flammes. Pour Yoh, ce fruit était à la fois un avantage et un inconvénient, un avantage, car il lui permettait d'accroître ses capacités physiques de manière absolument incroyable, et lui offrait en plus la possibilité de voler, ce qui était le rêve de tout homme de cette planète. Enfin, ce fruit était aussi un inconvénient, car lorsqu'il s'en servait, il jugeait qu'il n'avait pas vaincu son adversaire avec ses propres capacités, c'était donc comme s'il avait demandé de l'aide pour battre un ennemi. De plus, la transformation lui pompait énormément d'énergie et n'était pas illimitée contrairement aux autres zoans qui pouvaient restés transformés pendant des heures et des heures sans trop de difficulté. Enfin, et c'était la dernière raison, il ne voulait pas qu'on le traite comme un monstre ou comme un être malfaisant sous prétexte qu'il pouvait se métamorphoser en dragon et qu'il pouvait cracher des flammes aussi simplement qu'il pouvait parler. Ce n'était pas ce qu'il souhaitait, faire peur à son entourage était tout le contrairement de ce qu'il souhaitait réellement, ce qui expliquait qu'il n'avait encore jamais révelé qu'il possédait ce pouvoir-là.

Prévenant Shin de rester en arrière pendant qu'il se changeait, il ne lui fallut pas plus de 2 petites secondes pour cracher un jet de feu à température modérée par le jeune homme pour faire cuire la bête comme il le souhaitait: ni trop grillé, ni pas assez. Tout ceci n'avait servi qu'à 2 choses, la première, sauver Shin de la menace phacochère, la seconde, effrayer Shin et le faire fuir tandis que Yoh reprenait sa forme humaine et l'invitait à dîner avec lui dans cette petite forêt. Le problème était qu'il allait encore se perdre, et heureusement que le jeune Asakura était là, et surtout qu'il ne savait pas qu'à la base Shin était parti faire des courses, car sinon, il pourrait bien ne pas s'en remettre. Quoiqu'il en soit, il était reparti à la poursuite de son nouvel ami et l'invitait de nouveau à se joindre à lui pour le repas. Après tout, ce serait une manière pour le jeune garçon de se dire qu'au final, ce qui l'avait effrayé ne serait bientôt plus qu'un souvenir, vu qu'il l'aurait dévoré entièrement. Ah décidément, il fallait croire que l'effet Yoh existait réellement, et un petit aperçu de ses symptômes se manifesterait bien assez tôt devant le jeune Asakura: il avait l'habitude après tout.

Yoh n'avait pas réalisé que Shin avait de nouveau fui à cause de lui, il pensait que c'était le fait de voir le phacochère brûler comme cela qui était la cause de sa nouvelle course. Mais bon, l'essentiel, c'était que le jeune homme l'avait rejoint finalement, et à présent, il faisait tout deux face à leur futur repas, cuit à point. Yoh ne perdit pas de temps et arracha deux cuisses de l'animal, une dans chaque main, il se mit alors à croquer dans la chair de l'animal. Yoh avait vraiment de la chance de ne plus sentir la chaleur comme les êtres humains ordinaires, il fallait dire aussi que sa température corporelle était supérieure depuis qu'il avait mangé ce fruit du démon: c'était comme si pour lui, la chaleur n'avait plus vraiment d'effet, tant qu'elle n'allait pas trop loin non plus. En attendant, il se félicitait, depuis le temps qu'il s'entraînait à contrôler la chaleur des flammes qu'il relâchait, il était fière du résultat: ces entraînements répétitifs avaient porté leurs fruits. A présent, il allait pouvoir passer au stade supérieur de son entraînement spécial Dragon. Shin lui signala alors qu'il avait vraiment faim, avant de s'arrêter un moment, pendant lequel le jeune Asakura continuait de sourire tout en mangeant, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas fait de nouvel rencontre.

Il chercha alors à connaître l'avis de Yoh sur la possibilité pour quelqu'un comme lui à devenir fort. Premièrement, le Asakura ne saisit pas trop ce qu'il voulait dire par quelqu'un comme "lui", puis il soupira un moment et décida de lui répondre:

"Qu'est-ce que tu veux dire par quelqu'un comme toi ? T'as quelque chose de différent par rapport aux autres ? Pour moi, t'es tout ce qu'il y a de plus normal, non ... ?"


Yoh parlait là de Shin et du reste du monde en terme physique, il était un être humain tout ce qu'il y avait de plus ordinaire avec ses forces et ses faiblesses, ses qualités et ses défauts, et enfin ses phobies. Prenez Yoh par exemple: malgré son calme apparent, sa cool attitude et sa capacité à latter des phacochères sans difficulté, il suffisait de le placer face à un chat pour qu'il perde tout ce qui faisait sa plus grande force. Après, il y avait Shin, il n'était pas tout plein de muscle, mais il était assez timide à première vue et n'avait sans doute jamais osé affronter autre chose qu'un humain, ce qui expliquait sa réaction face à un animal. Yoh pouvait donc lui enseigner comment rester calme face à toutes sortes de situation, mais ce serait bien plus dur qu'un entraînement physique, il ne suffirait pas de faire quelques footing, de soulever des poids et de manger équilibré pour parvenir à un résultat. Il lui faudrait une volonté à toute épreuve et des nerfs en acier trempé.

"Pour te répondre franchement, tu peux devenir fort si tu le souhaites vraiment, mais en premier, tu dois réussir à passer outre ta peur de te battre ou de faire face à un ennemi que tu juges à première vue plus fort et plus dangereux que toi. Ne te fie pas uniquement aux apparences. Regarde-moi par exemple: je suis plus petit et plutôt gringalet, pourtant, même sans mes pouvoirs, j'aurais pu battre ce phacochère, il m'aurait suffit de posséder un sabre à porter de main. Même si tu n'as pas l'air fort physiquement, il suffit que tu le sois mentalement pour être en mesure d'affronter quelqu'un de fort physiquement. Parce que si ton adversaire voit que tu n'as pas peur, il se mettrait à douter de lui, il pensera alors que tu es capable de le battre au final et donc, il choisira en général de te laisser tranquille. Sinon, tu pourras profiter de son hésitation pour le vaincre rapidement et sans aucune hésitation."


Tout en lui expliquant ceci, il ne s'arrêtait pas de manger, il voulait que son éventuel nouvel élève comprenne bien ce qu'il lui expliquait. Il serait en mesure de l'entraîner mentalement, et même si ça prenait du temps, il serait largement en mesure de le faire, il sentait qu'au fond, Shin était comme lui, mais avec un caractère différent. Plus tard, il deviendrait un puissant combattant, au niveau mental, il saurait garder son calme lorsqu'il le faudrait et analyser les situations sans trop paniquer. Il ne serait donc pas le genre de personne à se vanter de ses muscles et à taper sur tout ce qui bougerait simplement pour prouver qu'il était le meilleur. C'était clair et net, Shin était largement capable de ce genre de prouesse, et peut-être qu'après cette métamorphose sur le plan mental, il pourrait l'aider à trouver sa voie sur le plan physique.

"Tu as des questions ou trucs à me demander ? Je t'écoute..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwae Shin
Shiki's Pirate

Shiki's Pirate
avatar

Nbre de messages : 150
Equipage : Shiki Kaizoku.
Inscrit le : 10/02/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Kao Kao no mi
Expérience:
60/600  (60/600)

MessageSujet: Re: Souvenirs, souvenirs... [Pv : Yoh]   Mer 03 Mar 2010, 19:48

Après lui avoir posé cette question je baissais la tête, pour la simple raison que je doutais de moi, je ne savais pas vraiment ce que j'étais au fond, étais je fort ? Faible... Si un de mes amis est en danger, pourrais je le protéger ? Ce genre de question trottait dans ma tête, ça me faisais assez mal de me savoir comme ça... En réalité peut-être que je devais me consacré à ma passion, dessiné ? Il y avait deux façons de définir l'expression être un "Homme", le première était celui qui ne fuit pas ces convictions qui fait ce qui doit être fait parce que ça doit être fait ! La deuxième était celui qui poursuit son rêve sans que quelqu'un puisse l'en empêcher, enfin c'était mes réponses à moi, et je ne figurais dans aucun de ces cas, pouvais je vraiment devenir fort ? Je devrais peut-être tout simplement aban...


♂ Yoh : "Pour te répondre franchement, tu peux devenir fort si tu le souhaites vraiment, mais en premier, tu dois réussir à passer outre ta peur de te battre ou de faire face à un ennemi que tu juges à première vue plus fort et plus dangereux que toi. Ne te fie pas uniquement aux apparences. Regarde-moi par exemple: je suis plus petit et plutôt gringalet, pourtant, même sans mes pouvoirs, j'aurais pu battre ce phacochère, il m'aurait suffit de posséder un sabre à porter de main. Même si tu n'as pas l'air fort physiquement, il suffit que tu le sois mentalement pour être en mesure d'affronter quelqu'un de fort physiquement. Parce que si ton adversaire voit que tu n'as pas peur, il se mettrait à douter de lui, il pensera alors que tu es capable de le battre au final et donc, il choisira en général de te laisser tranquille. Sinon, tu pourras profiter de son hésitation pour le vaincre rapidement et sans aucune hésitation."


Je levais la tête choqué, cette réponse était presque celle que j'attendais, comment pouvait il avoir une réponse aussi "précise" mon coeur se mettait à s'affoler, vaincre ces peur ?... Était-ce possible ? Ma peur était celle de blessé les gens, le sang ! Les cries, ils avaient peut-être une famille, comment pourrais je fais ça malgré sa réponse peut-être qu'en fait ce n'est pas possible pour moi tout simplement, je deviendrais surement un homme qui n'aura presque rien accompli de sa vie et qui dessinera pour se nourrir... NON, à quoi je pense la ?! Pourquoi suis-je aussi défaitiste...? A partir du moment ou j'ai frôlé la mort, ma vision des choses à changer pourquoi ?! Je paniquais bizarrement puis je me mis à fixé Yoh en souriant et riant d'un air forcé...