Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Ven 05 Mar 2010, 14:10

    Une pièce immense; Un séjour majestueux où tout n’est que richesse. Les rideaux sont en soie, les meubles sont taillés dans le bois le plus précieux, les tapis plus que soyeux, la décoration magnifique. Les mots manquent pour décrire cet endroit qui rayonnait la richesse. Le genre d’endroit qui ferait fantasmer une jeune rousse, si je puis dire. Au milieu de ladite pièce se trouvait une grande table, autour de laquelle se trouvait deux rangées de siège mauves qui avaient l’air infiniment plus confortable que les chaises en bois que l’on trouve dans les restaurants et ce qui semblait être un trône. La pièce était néanmoins vide. Pour l’instant~
    Des émissaires avaient été envoyé dans les villes voisines pour « chercher » les invités de notre hôte. Un qui était parti chercher le célèbre « Commando Falcon » qui avait au jour d’aujourd’hui, fait quelques interventions exemplaires dont pouvait être fière la marine. De l’autre, un équipage de pirate dont la renommée n’avait pas encore finit de faire le tour du monde. Ses derniers agissements ? La destruction d’Ennies Lobby, la cuisante défaite du CP9 et avoir fuit devant un Buster Call qui avait pour objectif de les réduire à néant. Tout ce dont le Gouvernement Mondial pourrait avoir honte, en fait. Et les primes qui suivirent étaient à la hauteur de leurs talents. Et surtout de leurs culot.

    Pour les deux équipages antagonistes, le voyage dut être plutôt court; Bien qu’Albion est un pays relativement vaste, et les villes relativement éloignées, les routes étaient telles qu’elles pouvaient laisser exprimer complètement les foulées des purs-sangs du Royaume. Des chevaux de compétition - à la viande douce & délicieuse - comme on ne pouvait en trouver nulle part ailleurs. Bien sur, ces derniers traînaient des carrosses, notre hôte se doutant bien que les deux équipages invités n’étaient pas forcément adepte de l’équitation. C’étaient des marines & des pirates, après tout. Pas des cow-boys.
    Ils arrivèrent au « Le Lac », la capitale de ce glorieux pays; Le « joyau de la couronne » qui exhibait dans ses rues toute l’étendue de la richesse. « Tout le monde était beau il était gentil » comme diraient certains. Et c’était vrai. Ce qu’on trouvait sur les étalages, dans les rues, dans les boutiques étaient assez impressionnant. Il y avait de tout. Absolument de tout.

    Et ils arrivèrent au palais. Leur hôte était donc un noble, forcément~ Le Commando Falco arriva quelques heures avant son antagoniste; L’intendant Raphaël prit son temps pour les faire visiter le lieudit, exhibant ce dont Lur-Albion était le plus fier. Et après quelques heures de visite, l’intendant finit par les amener à la pièce décrite plus haut. Comme vous pouvez l’imaginer, au moment où ils pénétrèrent dans la salle, les Mugiwaras firent de même. Et un marine peut-il rester de marbre en croisant ce qu’on jugeait comme étant « une des pires espèces de pirate » ?
    « Nous vous prierions de ne pas vous battre, ou je devrais malheureusement appeler les gardes. Veuillez vous asseoir, votre hôte ne va pas tarder~ » lance avec délicatesse et simplicité « Raphinou » en souriant avant de disparaître de la salle avec ses « sbires ». Laissant marine & pirate à leurs comptes.

    [Décidez vous-même d’un ordre ou allez y FFA (« Free For All » ou « chacun sa pomme »; « sans ordre précis » ). N’oubliez pas de vous installer. Il n’y a rien sur la table pour l’instant mais on peut imaginer qu’elle sera rapidement remplie bientôt~ Et évitez de vous mettre dans la gueule. Verbalement à la limite, mais pas physiquement éwé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Lun 08 Mar 2010, 01:02

Cela faisait maintenant quelques minutes que l’envoyé du Palais avait contacté le Commando dès son arrivée et leur avait transmis l’invitation leur demandant de se rendre au Palais pour y rencontrer la famille Royale. Jason avait réfléchi rapidement et avait finalement choisi un petit groupe pour l’accompagner, la totalité du Commando et de leurs invités était venue en vacances sur cette île après tout, à l’exception cependant d’une ou deux personnes mais bon. Le total était tout de même assez conséquent, en conséquence de quoi Jason ne pouvait se permettre d’amener une telle armée dans un Palais, surtout sur une nation pacifique et aussi remarquablement neutre dans la guerre Marine/Piraterie.

Le Colonel avait donc décidé de s’y rendre lui-même pour respecter les règles de politesse, il avait avec lui son apprentie Anyanka, le nouveau Lieutenant-colonel Tanio Miyasaki, le Commandant Dark Showl et la toute récente addition aux Falcons : le Commandant Tashigi, bras droit du Sous-amiral Smoker. Les autres membres venus pour les vacances avaient reçu Quartier Libre, une partie devant cependant rester en tout temps à bord du Navire pour ne pas le laisser sans surveillance.

Le voyage s’était passé dans un silence relatif, troublé par des discussions dans le chariot, Anyanka s’était entretenue avec Jason sur l’île et avait demandé au messager du Palais quelques détails de nature politique. Le Colonel avait lui aussi écouté les réponses de façon attentive et restait encore une fois admiratif devant la soif de connaissances et le désir d’apprendre de sa jeune apprentie. Il avouait d’ailleurs partager une curiosité semblable sur cet endroit assez magique qui ne ressemblait pas au reste des terres du Gouvernement Mondial.

Durant le trajet, le Colonel put admirer sur les plaines des Chevaliers montants leurs destriers. Il dégageait d’eux une aura particulière qui laissait comprendre pourquoi ils étaient les Soldats d’Elite de l’île. Chacun d’eux avait une puissance assez impressionnante et il était dit que leur entraînement surpassait celui des Marines moyens. Jason avait envie de vérifier cette assomption, mais il savait que les lois du pays l’interdisaient, et il n’allait surement pas créer d’incident diplomatique pendant la fin de ses vacances…

Mais alors qu’il en était arrivé à ce point dans ses pensées le carrosse changea de sol et commença à avancer dans une allée somptueuse. Jason observa le décor par la fenêtre et remarqua que la sécurité était plus importante, ce qui le renseignait sur leur localisation actuelle, ils avaient pénétré dans la cité royale, et bientôt ce serait le palais. En attendant il observa les échoppes et les étals disséminés au bord de leur route, la ville du Lac était très peuplée et animée, ce qui était un grand témoin de l’économie de cette île.

A peine cette pensée avait-elle été formulée que leur moyen de transport s’arrêta de façon définitive et que la porte s’ouvrit doucement, dévoilant un domestique qui les pria de descendre. Jason s’exécuta, bientôt imité par les autres membres du Commando et du Messager qui les suivait toujours.

Ils eurent droit à une visite guidée très détaille de l’œuvre architecturale qu’était le palais de la famille Royale, et après quelques tours et détours, on les amena finalement dans la grande salle d’audience, montrant à Jason la raison de tout ce temps perdu à observer le château : il y avait d’autres convives, et des célèbres en plus…


« Monkey D. Luffy et son équipage ? Je suis impressionné, j’avoue ne pas m’être attendu à croiser les Mugiwaras ici ! »

Jason n’avait cependant pas porté la main à ses armes, cela ne servirait qu’à causer des dégâts qui étaient superflus et encore une fois il n’avait pas envie de rentrer avec un incident diplomatique sur ses épaules. Il se retourna aussi vers ses hommes et leur intima de laisser leurs armes là où elles devraient être : n’importe où sauf dans une position d’attaque, en gros rangées dans leurs étuis ou fourreaux.

Il se retourna ensuite vers l’équipage qui commençait à faire parler de lui et regarda leurs réactions une fois qu’ils furent seuls dans la salle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Showl
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 268
Equipage : Sleeping Forest/Commando Falcon
Inscrit le : 16/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
488/500  (488/500)

MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Mer 10 Mar 2010, 17:51

L'homme qu'il avait précédemment vu s'était arrêté à la hauteur de Jason O'neill. Il avait débité comme machinalement son discours qui laissait planer de nombreux doutes dans l'atmosphère environnante. Effectivement, Dark avait pu relevé dans ce petit monologue quelques détails qui n'étaient pas à sa convenance. Il avait su bien avant d'arriver en ce territoire, soit disant "ami", que les jours prochains seraient douloureux mais il était loin d'imaginer jusqu'à quel point ils y seraient. Il n'était guère enjoué à l'idée de passer une semaine ou plus de son précieux temps sur une contrée n'offrant aucunes réelles possibilités. C'était autant passer du temps dans une station balnéaire, qui pullulent sur d'autres îles. Malheureusement, il en avait été décidé autrement. Il ne pouvait rien y faire.

Sa frustration à l'égard de cette contrée s'atténua quelque peu lorsque l'homme, faisant face à son capitaine de commando, lui apprit qu'ils avaient été convié chez une personnalité emblématique de ce pays. Bien entendu, il devina immédiatement qu'il devait s'agir du roi. Malgré tout ce qu'il pouvait en dire, c'était l'occasion idéale de visiter le château dans lequel il résidait. Il avait hâte d'en parcourir les moindres recoins. Au final, le régent ne l'intéressait nullement voire peut-être encore moins que de visiter ces villes misérables qui composaient ce royaume. Il était obsédé par une seule chose, découvrir l'imposante bâtisse dans laquelle devait se complaire à diverses activités le souverain.

Il attendit que son commandant donne ses ordres avant de faire la moindre activité. C'était une des règles essentielles auxquelles il tenait profondément. Par chance, Jason le somma de l'accompagner avec plusieurs autres personnes afin de rencontrer le roi. C'était une chance pour lui, il espérait pouvoir faire la visite de ce bâtiment avant de rencontrer la vieille personne sénile qui dirigeait cette nation. Le chef du commando Falcon ordonna au reste de l'équipage de se divertir ou de surveiller le vaisseau. Les ordres donnés, ils attendirent que le chevalier au faciès dédaigneux daigne les inviter à l'accompagner jusqu'au palais.

Il n'était guère enchanté à l'idée que cet homme en armure les escortent jusqu'à la demeure royale, mais il ne pouvait en être autrement. Il aurait préféré toute autre chose plutôt que de rester en la compagnie de ce personnage qui ne lui inspirait que méfiance. La seule chose en laquelle il pouvait se consoler, c'est qu'à chaque mètre franchit il se rapprochait du château. Durant les longues heures pendant lesquelles ils restèrent assis, il tenta de se divertir et d'oublier la présence du chevalier, en vain, de quelque façon que ce soit. En ce moment, rien n'eut pu lui faire plus plaisir que d'être témoin de l'embrochement de cette personnage au visage faussement amical. A certains moments, il écouta non sans réel intérêt la discussion qu'eurent Anyanka et Jason.

Après avoir traversé les chemins sinueux de ce territoire, il purent enfin admirer la splendeur de la seule chose qui avait de l'attrait à ses yeux, le château royal. Toute autre chose dans ce royaume n'était qu'abomination selon lui-même. Cet édifice faisait ressortir l'architecture typiques de certains peuples. Il descendit tranquillement du chariot et attendit qu'on l'invite à entrer avant de s'avancer en direction de cette somptueuse bâtisse. Une personnage vint à leur rencontre et exauça par la suite son plus chère désir en cet instant. Effectivement, ce personnage à l'allure bien moins athlétique que le précédent homme, mais ayant le sourire sincère contrairement au chevalier qui n'avait laissé paraître qu'un faciès faussement amical et enjoué lors des diverses discussions qu'il eut avec la protégée de Jason, se présenta comme leur guide pour la visite de cette mirifique demeure d'un style ancien mais néanmoins bien vivant.

Au cours de cette visite, il apprit un nombre incalculable de choses et il put mémoriser l'entièreté des couloirs, pièces et salles de ce bâtiment. Néanmoins, il put deviner au bout de quelque heure que l'homme évitait systématiquement de leur montrer une pièce. Etait-ce une salle interdite aux visiteurs ? Il espérait ne pas tarder à en connaître la réponse. Sa soif de connaissances put être rassasiée avec cette visite qui s'était montrée très enrichissante pour son compte personnel. Lorsqu'ils passèrent pour la énième fois près d'une des rares pièces que le personnage ne leur avait laissé le loisir de découvrir, celui-ci consentit à la leur montrer lorsqu'il aperçu plusieurs silhouettes se dessiner dans la pénombre du couloir richement décoré.

Lorsque les personnes ne furent plus qu'à quelques mètres de lui, il distingua clairement les membres de l'équipage de Mugiwara No Luffy, les Chapeaux de Paille. Qu'elle ne fut pas sa stupeur lorsqu'il vit leur visages. A cet instant, tandis qu'il touchait fébrilement de sa main ses katanas, le guide leur rappela qu'il était interdit de se battre. Mécontent de ce rappel de cette règle, il n'arrêta néanmoins pas de se tenir aux aguets et de toucher fébrilement ses armes. D'ailleurs, Jason intervint également en intimant aux membres du commando de ne pas sortir leurs armes. Il ne toucha plus ses katanas par la suite, mais continua à rester aux aguets tandis qu'il pénétraient en cette salle également richement décorée. Il prit place dans un des divans les plus moelleux en ne prêtant pas attention à l'espace qu'il occupait. Il plia une de ses jambes et la posa sur l'autre avant de s'installer confortablement et de mettre ses bras en arrière sur le dessus du divan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monkey D. Luffy
Capitaine des Mugiwara
Capitaine des Mugiwara
avatar

Nbre de messages : 38
Prime : 300. 000. 000
Inscrit le : 13/01/2010

Feuille de personnage
Niveau:
80/100  (80/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
300/1100  (300/1100)
MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Jeu 18 Mar 2010, 13:53

L'équipage avait suivit le guide aveuglément, curieux de savoir ce qu'on leur voulait, eux qui étaient si tranquilles et qui ne faisaient jamais parler d'eux... Hem, enfin bref, leur curiosité fut mise à l'épreuve pendant un certain temps, car il fallait traverser la petite ville où ils avaient accosté avant de tomber sur le surprise générale. Des calèche tirée par des pur sang! Le garçon au chapeau de paille eut la langue pendante et se rua sur les bêtes, équipé d'un bavoir, d'un couteau et d'une fourchette! A l'abordage! Euh non, il faudrait plutôt dire... A la bouffe!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Heureusement pour l'équipage, ils ne se firent pas taper sur les doigts car Sanji et Ussop avaient réussit a retenir le fou furieux qu'était devenu Luffy avant qu'il ne puisse toucher à un seul muscle de la magnifique bête. Le carosse était assez grand pour les sept personnes qui composaient l'équipage et tous montèrent donc dedans. Certains étaient surement méfiant, mais Luffy, lui, avait faim et son estomac ne faisait que gargouiller. Il le souligna plusieurs fois d'une voix faible:


- J'ai faim...

Et le voyage continua jusqu'à arriver a la capitale. Si, en général, on se souvient du nom de la ville dans laquelle on s'apprête à foutre les pieds, Luffy lui, ne s'en souvenait plus et s'en fichait pas mal à vrai dire. Ce qui l'intéressait, alors qu'il suivait le guide, c'était de manger! Finalement, ils arrivèrent à une grande demeure, et on les conduisit à traver sun dédale de couloirs en tout genre jusqu'a arriver dans une immense salle à manger. Mais ce qui allait s'y passer allait être fort interessant. En effet un autre groupe de personnes venaient d'entrer et Luffy les regarda, prenant un air sérieux pour une fois. Le guide avait prononcé le mot marine et le jeune homme savait pertinemment qu'a part Kobby, rares étaient les marines qui laissaient les pirates tranquilles. Il fixait donc instinctivement Jason. Le plus fort du groupe. Mais l'intention de Luffy n'était pas d'attaquer, mais il était sur la défensive au cas où. en temps général, il faisait le con, mais lorsque son équipage se trouvait en danger, il n'était plus le même homme.

Finalement, Jason ne toucha pas ses armes. Il intima même ses collègues à faire de même. Et c'est à ce moment la que Luffy compris qu'ils ne risquaient rien et qu'ils pouvait faire le con comme à son habitude. Se curant le nez, il regarda autour de lui, s'apercevant que les guides s'étaient barrés. Luffy ronchonna en allant s'asseoir.


- Où est ce qu'il se sont barrés, j'ai faim moi....

Non, il n'était pas inquiet. Peut être même que ses marines et eux allaient devenir amis si ils s'enlevaient l'idée de foutre les mugiwara en tôle de leur tête! Marine ou pirate, les gens pouvaient toujours s'entendre... Ou pas!

[HRP: Désolé, pas d'inspi la]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inactif29
Mugiwara
Mugiwara
avatar

Nbre de messages : 21
Equipage : Aucun
Prime : 77.000.000
Inscrit le : 28/02/2010

Feuille de personnage
Niveau:
40/100  (40/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)
MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Dim 21 Mar 2010, 17:52

    Les mugiwaras venait d'arrivé au Royaume de Lur-Albion d'après la magnifique Robin-Chan qui leur expliqua un peu le topo sur cette ville et tout ce qui s'en suit. Cette cité était immense elle imposait le respect mais aussi l'excitation. Imaginez-vous tout ce que vous trouvez dans ce genre d'endroit qui se rattaché à votre art ? Notre cuistot se voyait déjà visité les marchés et autres échoppes afin de se procurés des aliments d'une rareté inouïe. Alors que Sanji s'apprêtait à descendre un homme en armure avec épée et bouclier fît son apparition, notre gentlemen resta alors sur ses gardes et se roula une cigarette pour finalement s'asseoir et attendre sur le bords du Thousand. Sanji fût surpris des les premières parole de la boîte de conserve, il connaissait non seulement le nom de l'équipage mais aussi les prénom de chacun des membres ! Il continua ensuite pour dire qu'il n'était pas là pour les arrêté c'est un royaume indépendant qui n'as pas de compte à rendre au gouvernement, excepté si des pirates sèment la pagaille.

    Cet homme dégagé une certaine force ce n'était pas n'importe qui, il reprit alors la paroles et ce qu'il dit ne plait guère à notre cuistot qui se releva et se dirigea vers lui. Les mugiwaras devaient suivre cette personne car elle voulait les amener à quelqu'un qui aimerait les rencontrer. De plus l'homme en armure ajouta qu'il préférerait que ceci se fasse dans de bonne conditions et avec un accords commun plutôt que de ramenés nos amis pirates à un sel état. Il ajouta également que cette personne était un noble et qu'il voulait que nos amis s'habillent de faon convenable, enfin là ils avaient tout de même leurs mots à dire.

    Mécontent Sanji se leva et suivis le groupe, Luffy ainsi que les autres suivirent l'homme. Après tout il ne valait mieux pas se faire remarquer. Si nos pirates avaient des questions il pouvait se permettre de les poser et heureusement ! Mais au lieu de questionner l'homme qui les conduisait on ne sait ou, notre gentlemen s'adressa à Zoro.

    « Hé ! Face de poulpe, je ne sais pas toi mais ce coup-la je ne le sens pas vraiment on ferait mieux de rester sur nos gardes.»

    Une fois finie un carrosse tirée par de magnifique étalons fît son apparition, c'était le cortège pour conduire nos amis pirates à leur lieu de rendez-vous. Ce n'est d'ailleurs qu'au bout de quelques instants qu'ils arrivèrent à destination, "Le Lac", voilà ou ils étaient arrivé. Ce n'était autre que la capitale de ce pays. L'homme en armure les fît entrés dans le palais puis dans une pièce d'une beauté inégalable, les mugiwaras étaient étouffés par le luxe que transpirait cette pièce. Excepté Nami-San qui elle était toute excité et se voyait déjà partir avec quelques trésors.

    Mais ce n'était tout ce qu'il y avait dans cette pièce, un autre équipage était rentré au même moments que nos compagnons et qu'elle fût la surprise des pirates lorsqu'ils apprirent que ce n'était autre qu'un équipage de marine ! Ils étaient aussi là pour rencontrer la même personne que les mugiwaras. L'homme qui les avait conduit partit chercher leurs hôte en leurs faisant bien comprendre qu'il ne valait mieux pas qu'il y est du grabuge sinon les gardes devraient s'en mêler. Nos amis devaient alors faire "équipe" avec des marines. Ces derniers était aussi à l'affût l'un deux taquinés d'un peu trop près ses sabres, Sanji quand à lui taper sur le sol avec la pointe de ses pieds montrant qu'il était près à le réceptionner. C'est alors que celui qui semblait être le capitaine dit à ses hommes de laissaient leurs armes ou elles étaient. Ce qu'il firent, la tension retomba alors. Luffy de son côté fît remarquer son envie de manger qui ne s'était pas estomper avec la petite promenade. Ni même avec le cheval qu'il avait voulu manger vivant.

    Personne parlait et le marine qui titillait ses sabre alla s'asseoir à la table ou rien encore n'était installé. Sanji voulait comme à son habitude partir et visité les lieux afin de trouver des échappatoires, mais ici c'était différents c'est trop dangereux de jouer à ce petit jeu là. Il partit alors lui aussi s'asseoir à la table en fasse du marine, il valait mieux récolter des informations. Il s'adressa alors au sabreur.

    « Sa ne nous plait pas plus qu'à vous ! D'être là avec vous, nous devons faire avec, vous savez quelque chose ? Par exemple qui on attends ? Et que nous veux t-il ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanio Miyazaki
.ø. Modérateur .ø.
Lieutenant-Colonel

.ø. Modérateur .ø.Lieutenant-Colonel
avatar

Nbre de messages : 356
Equipage : Commando Falcon/The Sentence
Inscrit le : 09/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : [...]
Expérience:
122/800  (122/800)

MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Mar 23 Mar 2010, 12:32

Alors que tout le monde avait entendu l'ordre de mission du chef du commando Falcon, Tanio lui était resté dans sa cabine, absorbé par la lecture des dossiers de ses compagnons. Il n'avait pas encore eu le temps de prendre bien connaissance de toutes les données, et afin d'être apte à créer des équipes équilibrées en cas de combat, il se devait de tout connaitre sur le bout des doigts. Lorsque Jason les appela sur le pont, il n'entendit qu'un vague chuchotement. Les boules de cires séchés dans ses oreilles l'empêchaient d'entendre quoi que ce soit ... Cependant, son mal des transports commençait à se faire sentir, et c'est avec difficulté qu'il réprima plusieurs fois un certain relâchement de l'estomac.

C'est alors que la porte s'ouvrit. S'attendant à voir quelqu'un surgir de l'entrée, il se leva et se mit au garde à vous, cependant personne n'entra. Le vent puissant venait d'ouvrir la porte, comme pour le prévenir de quelque chose, et lorsqu'il entra il aperçut ses compagnons face à un homme imposant. Sans se poser de question, il enfila une petite veste, ramassa les dossiers éparpillés sur son bureau, puis les rangea sous une planche de sa chambre afin que personne ne les trouves. Il sortit de sa chambre, observa le paysage qui s'offrait à lui, puis avança vers la petite troupe du commando.

A peine arrivé que déjà il devait repartir. Le commandant désigna Tanio et quelques autres membres du commando pour l'accompagner voir leur "hôte". Au vu du charisme du chevalier, et du regard que posait les habitants du royaume sur lui, celui ci devait être un personnage important, surement un soldat d'élite... Et pour qu'un soldat d'élite s'intéresse à eux, ça ne pouvait être que pour deux choses, la première parcequ'ils n'avaient pas respectés la loi, chose impossible aux yeux de Tanio. C'était donc la deuxième solution la plus probable. Un personnage haut placé dans la hiérarchie de ce pays souhaitait les voir.

Ils furent escortés vers un carrosse conduit pas un magnifique cheval. De toute son existence, Tanio n'avait jamais eu l'occasion d'en voir un en vrai, il s'était contenté de les admirer dans les livres de la bibliothèque du QG. Aujourd'hui, il se rendit compte que la beauté d'une chose était bien plus perceptible en vrai qu'en photo. Il entra dans le véhicule et se positionna en face de son commandant et de son apprentie. Il le toisa longuement, essayant de déchiffrer ses émotions sans y parvenir. Il se contenta donc d'admirer le paysage durant tout le voyage.

Sans faire attention, il s'était endormi. La fatigue accumulée durant les heures qu'il avait passé devant les dossiers de ses compagnons avait eu raison de lui. Lorsqu'il se réveilla, ce fut lorsqu'il pénétra dans une immense bâtisse. La première chose à laquelle Tanio pensa ce fut qu'il serait difficile de s'échapper en cas de besoin. Puis en voyant la mine calme de son chef, il se détendit, sachant pertinemment que si il y'avait un danger, Jason serait le premier à le sentir.

Ils furent conviés à visiter le château et le jeune lieutenant colonel s'imprégna autant qu'il put de la culture de ce royaume. Ils étaient fascinant, dans un sens on pouvait dire que leur culture était moins développée que celle des autres pays qu'avaient connu Tanio, cependant en voyant les immenses fresques peintes sur les murs, il changea immédiatement d'avis. En terme d'art, il avaient au moins 2 siècles d'avance ...

Enfin ils furent arrêtés devant une immense porte, surement la salle des invités, et lorsque la porte s'ouvrit il fut surpris de constaté que les Mugiwara's se tenaient juste en face d'eux. Il ne montra pas son étonnement, et contrairement à ses frères d'arme, il ne bougea pas à la vue de l'ennemi. Après tout, comme dit précédemment, le royaume avait des lois bien différentes, si les Mugiwara's représentaient un danger, les chevaliers se seraient occupés d'eux.

En face de lui, un grand blond en vêtement de soirée se tenait droit, une cigarette à la bouche. Sanji la jambe noire ... Depuis maintenant plusieurs mois, il désirait rencontrer cet homme, non pas pour l'arrêter, seulement pour parler. Pourquoi ? C'est bien simple, ce pirate possédait le même style de combat que lui même. Un large sourire se dessina sur le visage du Marine, satisfait de pouvoir le rencontrer, puis imitant son capitaine, alla s'asseoir comme à son habitude en face de son supérieur. Au début, un calme plat s'installa, puis Jason brisa le silence, ce fut ensuite le tour du capitaine des Mugiwara, et enfin pour terminer ce fut Sanji qui glissa une remarque désobligeante. Tanio se retourna vivement, toisant la réaction de son capitaine, puis voyant qu'il ne faisait rien décida de ne pas répondre à cette provocation ... Cependant, il déchira un bout de papier présent dans sa poche, et écrivit une phrase dessus qu'il fit passer sous la table à Jason. Personne ne vit cette initiative, à part peut être le plus proche d'eux, Dark ...

Mot sur le papier: La troupe d'élite de la marine et l'équipage pirate le plus en vogue réunis ... Ca cache quelque chose.

_________________




Si ce monde ne compte que peu de gens bien, alors je me battrais contre ce monde corrompu pour leur donner un monde meilleur ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-draw.forum-actif.net
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Ven 02 Avr 2010, 18:17

    Nous voici donc avec un des plus grands équipages pirates du moment. Avec une troupe de marine connue sous le nom de Falco, considérée comme une des plus efficaces lorsqu’il s’agit de capturer vite & bien les forbans. Ensemble, réuni autour de la même table, dans un palais de rêve où tout ne semble être que richesse. Ça cachait forcément quelque chose. Et l’identité de « l’hôte » de cette « mascarade » devait sans doute intéresser plus d’une personne, n’est-ce pas ? Quelqu’un qui a assez d’influence pour demander aux Chevaliers d’accueillir les deux troupes était probablement - au moins - un noble. Et pour les plus cultivés qui remarqueront que l’homme qui les avait accueillit était le majordome royal… Une petite idée pouvait se profiler dans leurs petites têtes : L’hôte était bien plus qu’un noble.
    Alors que pirates & marines se regardaient en chien de faïence, plusieurs troupes de serviteurs débarquèrent par la grande porte, « armés » de plats dissimulés dans des couvercles en métal. Ils déposèrent le tout devant les jeunes gens qui attendaient que l’investigateur de cet « évènement » apparaisse, avant de soulever les couvercles. Il y avait de la nourriture comme s’il en pleuvait; Et le moins qu’on puisse dire, c’était que ça sentait bon : Les meilleurs ingrédients du monde pour confectionner les meilleurs plats, par les meilleurs chefs.

    C’est à ce moment là qu’apparut un jeune homme; La vingtaine, pas plus, accompagné par un chevalier à l’armure noire dont la présence en imposant pas mal. Et alors que le militaire se mit dans un coin où il restait alors immobile, le jeune homme s’approchait de la table pour finalement s’asseoir sur le siège qui ressemblait à un trône; « YO. Je suis Fye, troisième Prince de Lur-Albion. Pas la même de vous prosterner ou de me vouvoyez, on a plus ou moins le même âge. J’aimerais bien qu’on se passe des formalités chiantes qu’on m’impose en général, voulez vous… » lance notre jeune homme en posant ses mains sur la table, tout sourire. Il était réputé pour être un garçon assez turbulent qui n’écoutait pas vraiment ses aînés; Qui préférait l’art de la guerre à l’art de faire la paix & les études. Mais qui restait pas moins un garçon noble.

    « Voici donc l’équipage Falco ? Vous êtes plus petits que je ne le pensais ~ » marmonne le Prince en pouffant de rire; « Et donc Mugiwara, c’est cela ? Ce surnom vient donc du chapeau de paille de votre capitaine… J’ai vraiment beaucoup entendu parler de vous et je tenais vraiment à vous voir, messieurs les marines & les pirates. Il faut dire que les histoires sur vous font le tour du monde. Surtout celle d’Ennies Lobby qui fait un ravage. Quand je pense que vous êtes même pas dix et que vous avez déclaré la guerre au Gouvernement Mondial. C’est fort, vraiment. »

    « Ne vous tapez dessus hein, j’préfère éviter de vous envoyer en prison et mettre fin prématurément à l’écriture de votre légende. N’hésitez pas à commencer à manger, et demandez si vous en voulez plus encore. J’ai pas mal de question à vous poser et j’aimerais que vous en faites de même. Si quelque chose vous perturbe, n’hésitez pas à m’en faire part, j’essayerais de changer le truc. Albion ? Raph’ ? Vous pouvez prévenir les serviteurs pour amener des provisions & autres matériaux sur leurs navires respectifs ? » Et à peine se phrase finie, le chevalier en noir & le majordome quittèrent la pièce pour suivre les ordres du Prince.

    « PFOUA, j’me sens mieux quand ils sont pas là. Donc ça gaz ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Mer 21 Avr 2010, 17:35

La situation était assez cocasse, même Jason devait bien le reconnaître. Un des groupes d’intervention de la Marine était en pleine rencontre avec l’équipage de rookies le plus célèbre ces derniers temps. Ils avaient laissé leur marque sur l’histoire en détruisant Enies Lobby et en déclarant publiquement la guerre au Gouvernement Mondial, acte qui avait signé d’un trait à l’encre indélébile leur avis de recherche.

Pourtant le plus ironique dans la situation était l’impuissance totale du Commando Falcon face à ces prestigieux invités. En effet sur le sol de Lur-Albion les Marines n’avaient aucune autorité pour les arrestations, et donc les Mugiwaras avaient obtenu un « Free Pass » pour la durée de leur séjour. Il fallait aussi signaler qu’en ce moment toutes les troupes étaient coincées dans le Palais Royal, siège du pouvoir de décision suprême de l’île. Et que bien évidemment tout manquement à l’usage en ces lieux serait sévèrement réprimé par les Chevaliers de l’île, une des forces majeures du Gouvernement Mondial. Et même si les Marines bravaient les interdits et s’enfuyaient avec leurs prises, ils seraient sermonnés de façon assez violente par leur hiérarchie à leur retour, et franchement les risques étaient trop élevés par rapport aux gains…

Jason rappela donc discrètement à l’ordre ses soldats en leur intimant de ranger leur arme immédiatement. A son grand soulagement son ordre fut suivi, du moins en apparence, car Dark Showl et Tanio stoppèrent immédiatement leurs actes d’hostilité.
Il constata aussi que les Mugiwaras firent de même, leur chef s’installant même à table et commençant à signaler sa faim grandissante. Ce trait arracha un léger sourire à Jason, il avait noté le nom de famille du Rookie Strawhat depuis quelques temps, et avait tout naturellement fait le rapprochement avec le vice-amiral Monkey D. Garp. Il n’avait cependant aucune info précise sur leur lien de parenté : Père/Fils ? Grand-père /Petit-fils ? Oncle/Neveu ? Enfin bref la liste s’allongeait loin, mais au moins on pouvait raisonnablement se dire que la coïncidence était trop belle pour n’en être qu’une simple.
Tout cela pour dire que le comportement de Luffy lui rappelait le comportement de Garp, du moins la façon dont il s’était comporté quand Jason avait effectué des missions avec cet homme des années auparavant.

Jason nota aussi la légère altercation entre Dark Showl et l’homme qui semblait être « Black Leg » Sanji, primé à 77M. Il n’en fis cependant pas grand cas, attendant de voir la réaction de Showl avant d’intervenir, s’il ne faisait pas confiance à ses hommes pour gérer ce genre de situations il ne s’en sortirait jamais.
Il se retourna ensuite vers Anyanka et lui indiqua d’un signe de tête que tout était ok, il lui proposa ensuite d’aller s’assoir ce que la jeune femme accepta sans rien dire, se dirigeant simplement vers le côté droit de la Table. Jason sourit légèrement et lui emboîta le pas, s’asseyant juste à côté d’elle. Tanio se plaça bientôt en face de lui et lui fit même passer un petit message sur la table. Message que le Colonel ramassa discrètement en prétextant un lacet défait. Il regarda ensuite rapidement Tanio en haussant imperceptiblement épaules dans une gesture semblant dire ceci : On verra bien.

Peu après les portes de la salle se rouvrirent à nouveau et des serviteurs firent leur entrée avec des plats que le Capitaine des Mugiwaras devait attendre avec impatience au vu de ses dernières paroles. Mais l’attention de Jason fut accaparée par l’entrée d’une personne au port princier. Il avait déjà vu sa photo dans les Dossiers de la Marine auparavant et savait déjà le minimum sur le Prince Fye, plus jeune des Trois Princes de Lur-Albion. Il fut donc très peu surpris par ses paroles et ne releva pas vraiment les réflexions sur le Commando. Il attendit poliment que le Prince leur adresse la parole pour répondre tranquillement.


« Je suis le Colonel Jason O’Neill, Leader du Commando Falcon. Je suis navré que tous mes hommes n’aient pas pu venir mais il nous était impossible de laisser notre Navire sans surveillance. Et malgré le fait que j’ai une totale confiance envers les capacités de vos hommes, j’ai estimé préférable de faire assurer la garde de notre bâtiment à certaines de mes recrues pour les former au métier.

Pour ce qui est des combats il n’y aura aucun problème, je puis assurer du fait que mes hommes ont parfaitement été informés des lois de Lur-Albion et qu’ils recevront une correction appropriée s’ils les enfreignent.

Permettez moi maintenant de vous présenter les personnes étant venues avec moi : Voici mon apprentie le Lieutenant Anyanka Fly. Voici ensuite le Lieutenant-colonel Tanio Miyasaki ainsi que les Commandants Dark Showl et Tashigi. »


Tout en parlant il avait désigné d’un signe de la main les personnes qu’il présentait, pour éviter toute confusion sur leurs identités. Il avait cependant noté une certaine tension chez Tashigi, tension présente depuis qu’elle avait reconnu les autres occupants de la salle. Jason espérait seulement qu’elle réussirait à se contenir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Showl
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 268
Equipage : Sleeping Forest/Commando Falcon
Inscrit le : 16/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
488/500  (488/500)

MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Sam 24 Avr 2010, 03:05

La situation dans laquelle il était le mettait assez mal à l'aise. En effet, être à moins de quelques mètres des Mugiwara's sans pouvoir les arrêter était quelque chose de bien difficile. Certes, il arrivait à se maîtriser, mais c'était uniquement parce qu'il avait bien été éduqué. Bien des marines auraient tentés de capturer ces pirates tout en sachant que leur vie en dépendait. Il espérait bien que cette petite réunion avec ces forbans ne s'éternise puisque cela pourrait mal tourner.

Il s'était assis confortablement dans l'un des divans ne négligeant pas le fait qu'il ait besoin de place. Il occupa à lui seul la quasi-totalité du divan. Il était tout de même prêt à dégainer ses katanas au moindre geste suspect même s'il savait pertinemment que Jason n'approuverait pas cela. Il attendait simplement en regardant les décorations et ne remarqua pas qu'un pirate venait de s'asseoir en face de lui. Il ne fit pas plus attention aux quelques mots que prononça le pirate, ayant bien mieux à faire qu'écouter un pirate. Il vit par contre, un petit mot que glissa le lieutenant-Colonel Tanio Miyasaki à Jason O'Neill , même s'il ne sût ce qui était écrit dessus.

L'attente lui paraissait incroyablement longue et insupportable, durant tout ce temps il ne regarda pas une seule fois un pirate et encore moins celui assis en face de lui, il aurait fait plus attention aux excréments d'un chien sur un trottoir. Mais, sa patience fut récompensée. Tandis qu'il commençait à s'impatienter, une personne suivie d'autres personnes fit son entrée dans la salle. Il portait des vêtements laissant présumer qu'il était prince et avec une attitude assez cordiale.

L'homme se nommant Fye fit quelques commentaires peu élogieux sur le commando Falcon avant de tarir des éloges sur ces pirates venus d'East Blue et qui n'avaient réussi à venir ici que parce qu'ils avaient eu beaucoup de chance. L'amiral Ao Kiji a failli les arrêter après que le colonel Smoker ait échoué quelques temps auparavant comme bien d'autres marines. Pour lui, ces avortons ne méritaient que la mort. Il espérait bien être celui qui causerait leur perte, mais cela restait à voir avec bien d'autres personnes.

Il écouta le petit discours que dit son capitaine, le Colonel Jason O'neill, tout en se disant que cela ne servait pas à grand chose de dire cela à quelqu'un qui considérait les Mugiwara's comme de grands hommes. Seul un fou pourrait les prendre pour de bonnes personnes. Bien entendu, il n'en faisait pas parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roronoa Zoro
Mugiwara
Mugiwara
avatar

Nbre de messages : 198
Equipage : Vogue Merry
Prime : 120. 000. 000
Inscrit le : 18/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
785/500  (785/500)
MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Mar 27 Avr 2010, 00:04

En rejoignant l’équipage de Luffy, Zoro avait juré de suivre son capitaine jusqu’au bout du monde quoiqu’il arrive. Et même si par principe il s’opposait à cette idée de se laisser mener par le bout du nez jusqu’à un endroit inconnu pour y rencontrer quelqu’un dont ils ignoraient encore totalement l’identité, il suivit le mouvement sans rechigner – extérieurement en tout cas. Ils avaient marché un bon moment à travers la ville – que le Marimo étudiait plus qu’il ne regardait, sans en apprécier les paysages subtils. Il restait en effet sur ses gardes, car tout comme le cuistot – qui lui avait fait part de son inquiétude à propos de ce plan foireux, ce à quoi Zoro avait répondu par un « Humpf » qui voulait tout dire – il préférait ne pas trop se laisser aller. Ils prirent ensuite un véritable carrosse, les menant jusqu’à « Le Lac », capitale de Lur-Albion.

Ils y apprirent que leur destination était un palais, et une fois arrivés, prirent une heure ou deux pour visiter celui-ci. Encore une fois, si Zoro s’intéressait à cet endroit, c’était plus pour être capable d’en sortir en cas de pépin que par appréciation de la décoration intérieure. Ils finirent finalement par arriver dans une grande salle, qui leur arracha à tous (sauf au bretteur, totalement insensible à ce genre de choses) des hoquets de surprises incontrôlables.
En effet, la pièce était d’une richesse, d’une beauté et d’un contenu à nulle autre pareille, si bien qu’aucun d’entre eux n’avaient encore vu pareil endroit. Manifestement, ils étaient les premiers arrivés, car personne d’autre n’occupait la pièce… pour le moment.

Mais cette « solitude » ne dura pas très longtemps, et ils furent vite rejoints par une poignée de Marines à l’air important, et surtout puissant. Et l’un de ces marines – qui s’avérait en réalité être une femme – provoqua en Zoro, dès son entrée, un sentiment d’intense surprise mélangé à une forte mélancolie qu’il ne put réprimer, et qui se marqua profondément dans son visage durant un court instant : il s’agissait du Commandant Tashigi, celle-là même qui ressemblait comme deux gouttes d’eau à Kuina, sa défunte amie d’enfance. Sur le coup, il s’en voulut d’avoir à nouveau cru qu’elle était vivante, pourtant bien conscient que plus jamais il ne la reverrait… Dès cet instant, il fut entraîné malgré lui dans une spirale d’images qui n’en finissait pas, et qui fit ressurgir dans sa mémoire des souvenirs depuis longtemps oubliés.

Stoppant ce flot incessant de flashs remontant à sa plus tendre enfance, il reprit ses esprits, mais ne la lâcha pas du regard pour autant, suivant le moindre de ses mouvements de longues secondes durant, pour ensuite se reconcentrer sur le reste des arrivants.
Avec l’entrée de ces Marines, une tension extrême s’installa dans la pièce, réaction naturelle au vu d’une telle confrontation. Mais la règle était qu’aucun d’eux n’étaient autorisés à se battre, et les Mugi n’avaient pas l’intention de foutre le boxon une seconde fois – ils avaient déjà montré leur don pour cela à Ennies Lobby, et c’était bien assez pour le moment.

Mais très vite, la tension s’apaisa : à savoir, dès que Luffy comprit que son équipage ne risquait rien. C’est sûr, celui-là avait un don pour détendre l’atmosphère, quelle que soit la situation dans laquelle ils se trouvaient. Des deux côtés, ils s’étaient mutuellement et sans mot dire accordés sur le fait que combattre n’était pas d’actualité, et Luffy comme le chef de ce groupe de marines avaient fait disparaître toute trace (ou presque) d’hostilité au sein de leur groupe respectif. Puisqu’ils n’avaient rien d’autre à faire que d’attendre, Zoro alla se poser contre le mur le plus proche, les bras croisés, continuant cependant d’examiner la situation avec parcimonie.

Quelques minutes de silence, et la porte principale de la pièce se rouvrit, laissant apparaître de nombreux serviteurs amenant quantité de nourriture. Tout fut installé sur la longue table centrale, et Zoro ne put s’empêcher de notifier que tous ces plats sentaient vachement, vachement bon. Mais il ne réagit pas pour autant, contrairement à son capitaine qui se mit à saliver abondamment, rien d’étonnant à cela.
C’est alors qu’apparût enfin l’homme de la situation, celui qui se faisait attendre depuis plusieurs heures maintenant : leur hôte, accompagné d’une sorte de gros garde du corps en armure. Et à leur grand étonnement, cet homme, à l’allure importante, avait à peine plus que leur âge ! Et c’était pour lui qu’ils avaient du se changer, et faire un si long chemin ?! Il ne tarda pas à se présenter, d’une manière plutôt… in habituelle pour une personne de son statut :


« YO. Je suis Fye, troisième Prince de Lur-Albion. Pas la même de vous prosterner ou de me vouvoyer, on a plus ou moins le même âge. J’aimerais bien qu’on se passe des formalités chiantes qu’on m’impose en général, voulez vous… »

Décidément, il prenait vraiment ses aises, pour un prince ! Mais soit, du moment qu’il était correct avec eux, et qu’il s’expliquait rapidement sur cette situation, ça ne poserait pas de problème. Il se mit ensuite à complimenter l’équipage du Mugiwara, évidemment étonné par leur dernière aventure… ce n’était pas la première fois qu’on le leur disait. Ensuite, il s’arrangea pour les mettre encore plus à l’aise, leur promettant qu’ils pouvaient demander ce qu’ils voulaient sur-le-champ. Il ordonna ensuite qu’on approvisionne leur navire respectif, et se retrouva donc seul en compagnie des deux groupes qu’il avait conviés.

Une fois qu’il eut terminé, le prince reçut une première réaction de la part du chef des marines ci-présent, se présentant sous le nom de Jason O’Neill, Colonel de la Marine, et leader de ce qu’il appela le « Commando Falcon ». Il fit quelques politesses, et présenta ensuite son groupe en entier, ajoutant qu’il se portait garant de celui-ci, et promettant qu’aucune altercation n’aurait lieu.
Puisque le côté Marine avait maintenant fini de parler, c’était en toute logique au tour des Mugi, et donc à Luffy de présenter son équipage. Zoro redoutait légèrement la manière dont son capitaine allait prendre la parole, puis réprima cette inquiétude, se disant que de toute manière, tous ceux présents dans cette salle devaient déjà connaître un minimum le personnage, et ne pas lui en tenir rigueur. Il attendit donc, toujours appuyé contre le mur, totalement imperturbable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-le-rpg.forums-rpg.com
Tanio Miyazaki
.ø. Modérateur .ø.
Lieutenant-Colonel

.ø. Modérateur .ø.Lieutenant-Colonel
avatar

Nbre de messages : 356
Equipage : Commando Falcon/The Sentence
Inscrit le : 09/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : [...]
Expérience:
122/800  (122/800)

MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   Sam 08 Mai 2010, 12:16

Tour à tour, chacun prit position dans la salle. Tanio commençait à apprécier la présence de ses pirates respectant les règles de ce pays. Cependant, il savait que sa haine de l'injustice le pousserait à les capturer dés qu'ils ne seraient plus sous les contraintes de Lur Albion. Devant lui, son capitaine semblait calme et détendu, cependant même si il lui faisait entièrement confiance, il ne put s'empêcher de penser qu'il n'était pas assez méfiant ... Tapotant son pied contre le sol, ses lames rétractables se dévoilant à chaque coup, tous autour de la table devait croire qu'il était stressé. C'était plutôt l'impatience qui lui tordait l'estomac, et lorsque Jason se mit à parler, il se figea et l'écouta attentivement. Au fur et à mesure qu'il énonçait ses pensées, il hochait la tête de façon positive.

Tout à coup, il repensa à tout ce qu'il avait vu depuis son arrivée. Un royaume prospère et juste où le crime semblait proscrit. Tous étaient mis sur un pied d'égalité, même le prince rentré dans la salle quelques secondes plus tôt semblait se rabaisser au niveau de simple serviteurs du gouvernement mondial. D'ailleurs, lorsque celui ci déposa son regard sur le commando falcon, il baissa la tête en signe de respect et lui sourit. Même si il n'appréciait pas vraiment les personnages de sang royal, il leur devait le respect sous peine d'être radié de l'ordre de la justice. Afin de savoir que faire dans cette situation, il regarda son capitaine une nouvelle fois à la recherche d'un ordre ou d'une information. Sans succès, alors il réfléchit. Pourquoi avaient_ils été invités dans un tel endroit ? En présence de pirates ... Qui plus est, de l'équipage ayant administré une cuisante défaite au gouvernement mondial à Enies Lobies.

Son regard se promena sur chaque membre de l'équipage. Il fixa tout d'abord Nico Robin ainsi que Nami... Même si c'était des femmes, elles étaient redoutables et il savait qu'elles étaient probablement le cerveau de cet équipage masculin. Son visage se tourna ensuite vers le cuistot à la chevelure blonde. Même si il ne semblait pas nourrir des intentions hostiles, il était évident qu'il n'était pas détendu en présence de tous ces marines. A ses cotés, le cyborg Franky ainsi que le Tanuki Tony Tony Chopper. Ces deux là étaient des costauds, et leur force brute était leur plus grand force... Enfin, il fixa l'homme aux cheveux vert assit un peu plus loin contre un mur. Son visage dur et sévère et son calme étonnant surprit le jeune marine. De tout ceux présents dans cette salle, il était le seul à attiser la curiosité de Tanio. Roronoa Zoro, le démon ... Afin de ne pas attirer l'attention sur lui, il détourna le regard et s'arrêta sur le capitaine. Il savait qu'il était de loin le plus puissant de l'équipage, un véritable mulet n'hésitant pas à s'en prendre à la plus grande organisation de toute la planète, la marine ... Si jamais il y'avait des tentions, il serait surement le plus difficile à arrêter.

Lassé de cette attente interminable, il décida de méditer comme il lui arrivait de le faire souvent. Dans sa tête, toutes les informations qu'il avait récolté depuis le début de la journée s'assemblaient comme des pièces de puzzle. Cette réaction survenait lorsqu'il tentait d'élaborer un plan, aujourd'hui ne faisait pas exception. Il tenta de prendre en compte les forces et les faiblesses de chacun, se remémora les pièces du château qu'il avait traversait et essaya de constituer un plan fictif du bâtiment ... Dans quelques instant, il saurait quoi faire en cas d'attaque. Lorsqu'il eut terminé, il se leva lentement soulevant sa chaise pour ne pas faire de bruit, regarda furtivement son commandant, puis tout en inclinant respectueusement la tête demanda au prince:


-" Votre altesse, je suis le lieutenant colonel Tanio Miyazaki. Sans vouloir être impoli, j'aimerai savoir pourquoi nous avoir fait venir ici même avec des pirates ? Certes il peut paraitre normal d'être accueillit avec autant de courtoisie par les personnages de votre royaume puisque nous sommes de la marine, mais tout ceci me semble étrangement anormal. Selon moi il n'y que deux solutions à cette "invitation", la première et que vous cherchez juste à tester notre capacité à respecter les lois de votre royaume, ce qui expliquerait la convocation de Mugiwara et de sa troupe... La deuxième et qu'il se trame quelque chose dans ce royaume et que vous avez besoin d'une aide extérieure afin d'être sur de ne pas être poignardé dans le dos. Les Mugiwaras n'étant pas l'équipage le plus virulent en terme de meurtre, ils vous semblez donc plus facile de nous les présenter car vous sachiez qu'ils ne nous inspireraient pas la même haine que la plupart des autres équipages... Tous ici présent, Mugiwaras comme le commando falcon attendons des réponses de votre pars."

Sans plus attendre il se rassit essayant d'éviter le regard de son commandant qui ne devait surement pas être fier de lui. Il se contenta donc de fixer le prince avec respect et méfiance.

_________________




Si ce monde ne compte que peu de gens bien, alors je me battrais contre ce monde corrompu pour leur donner un monde meilleur ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-draw.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mugiwara & Falco] Violence proscrite !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mugiwara & Falco] Violence proscrite !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Spoiler ] Le prochain Nakama des Mugiwara [Hypothèse ]
» [Armada] Pirate Pulu Pulu Korp
» Honte au FIER !!
» Pulu Pulu Korp
» Équipage des Mugiwara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Royaume de Lur-Albion-
Sauter vers: