Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Commencement d'une histoire ;D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Elric
Capitaine des Armstrong Pirates

Capitaine des Armstrong Pirates
avatar

Nbre de messages : 26
Equipage : Les Armstrong Pirates
Inscrit le : 27/04/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Le Commencement d'une histoire ;D   Mar 11 Mai 2010, 00:53

Je préviens j'ai pas eu le temps de corriger les fautes et j'avais pas du tous d'inspi demain je modifie ;D

  • Au bout de quelques mois le jeune blondinet venait enfin d’achever son navire pirate construit avec le boit le plus solide de Fushia Town, il y avait laissé de la sueur de la force et surtout du temps, mais il avait enfin réussi, il en était fier. Son navire qui allait le suivre toute ça vie enfin il l’espérait, après tout en tant que pirate on ne sait pas vraiment se qu’il peu arriver dans le futur, une mauvaise rencontre et pouf plus rien...Revenons au navire de notre jeune héros, un bateau avec une apparence assez étrange, la première chose qu’on remarque sur le navire du Full Métal, c’est son imposant canon à l’avant du navire, chose qu’on aperçoit des le premier regard posé sur ce bateau unique. La deuxième chose qu’on aperçoit c’est le drapeau pirate fais à la main, posé sur le point le plus haut du navire, ce drapeaux noire sombre comme la nuit avec un crane blanc aux côté de deux bras en métal qui en gros symbolise le capitaine de ce navire…L’intérieur du navire est vraiment luxueux, plusieurs chambre très confortable, une pièce avec une source d’eau chaude (Mixte ;D), une salle de musculation et oui il faut s’entretenir un minimum pour tenir la route. Un navire parfait pour un capitaine remplis d’ambition…

    Un début de semaine, valise à la main, sur le port de son village natal en admiration devant son navire construit par lui-même, prêt à prendre la mer en direction de terres inconnues le cœur qui s’emballe…Ce jour la notre petit Edward était tellement heureux qu’il oublia de dire au revoir à la vielle dame qui c’est longuement occupé de lui pendant les moments les plus difficile. Le jeune Edward monta sur son navire valise à la main, cheveux dans le vent, il décida de mettre les voiles en direction de « Logue Town ». La plus grande île d'East Blue et probablement la plus grosse ville de cette mer, Ce lieu connu de tous pour être l'endroit où le célèbre Gol D. Roger a perdu la vie, après s'être approprié le One Piece et avoir vaincu la route de tous les périls. Particulièrement calme comme île, c'est ici qu'est apparu pour la dernière fois le célèbre révolutionnaire le plus recherché dans le monde connue sous le nom de Dragon. Les grands noms écrivent tous une page de leurs histoires ici, donc pour notre jeune blondinet remplis de beaux rêves il n’y a rien de plus normal que d’accoster sur cette île reconnus de tous pirates qui se respecte. Les jours passé, la mer, les vagues était en osmose avec le Canon Mystérieux, Edward alias le Full Métal, se rapprochais de plus en plus de « Logue Town » le vent portait le navire d’Edward jusqu’au jour tant attendu, le Canon Mystérieux accosta sur Logue Town. Edward Elric enfila sa tenu habituel, et descendit de son navire pour se promener dans cette ville resplendissante, le jeune homme déambulait dans les ruelles bondé de « Logue Town » valise à la main, à la recherche du lieu d’exécution de Gol D. Roger alias le seigneur des Pirates. Le jeune Blondinet s’approcha d’une vielle femme pale et lui demanda.


    « Euh, excusez-moi madame ! Mais savez-vous où ce trouve le lieu d’exécution de Gol D. Roger ? »La vielle femme ce retourna en rigolant et en pointant du doigt l’est de la ville.

    « La bas tu trouveras se que tu cherche jeune homme ! » Un Legé sourire ce dessina sur le visage d’Edward puis juste après il se mit en direction de l’est…

    Le jeune homme se perdit dans cette ville immense, jusqu’au moment ou un homme avec une coupe assez étrange, un homme avec une coupe afro le stoppa net…


    « Hé toi ! Regarde où tu marche… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Naoko
Capitaine des Red Roses
Capitaine des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 184
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
34/1000  (34/1000)

MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Mer 12 Mai 2010, 14:40

Voilà un petit moment que la jeune femme était bloquée sur une île dénommée Logue Town, une île des plus reconnus de tous les pirates, mais aussi des marines pour une seule et bonne chose. C'était l'île qui était surnommée le début et la fin, elle vit la naissance du Seigneur des pirates et accueillit sa mort sans dire un mot. Cet endroit et l'instant de l'exécution du plus grand des pirates fut le départ d'un mouvement de masse, lançant un nombre incalculable de personne à la recherche de son trésor. Elle avait lu cette histoire un nombre incalculable de fois, l'histoire de ce pirate bravant tous les dangers et la loi pour ses idéaux et la liberté. Malheureusement, étant jeune fille, elle ne pouvait qu'en rêver, alors que maintenant c'était toute autre chose et elle se rendait compte que devenir quelque un n'était pas une chose aussi facile à dire, qu'à faire. Asuna c'était délicatement poser sur l'herbe de la famille qui l'avait recueillit après sa fuite et repensait à leur gentillesse. Pas beaucoup de personnes auraient intégré aussi bien une jeune femme solitaire et renfermé sur elle-même après ce qu'elle avait vécu. Pourtant, ils avaient eu l'amabilité de la prendre sous leur aile, de la soigner, de la nourrir pendant tant d'année, de lui avoir permis de s'habiller et pourtant, ils n'avaient pas toute la confiance de la jeune femme. Elle ferait tout pour partir d'ici, fuyant peut-être les terreurs qu'elle avait vécues précédemment, voulant faire peau neuve et peut-être découvrir ce que c'est que d'être un vrai pirate. C'est vrai, elle n'avait qu'une connaissance littéraire de cette vie, elle avait également vu bon nombre d'image décrivant les victoires ou les défaites de ses pirates, allant de Barbe Blanche, un empereur de plus craints jusqu'à un petit pirate inconnu qui découvre un trésor.

La découverte d'un trésor, c'était la principale rechercher de ses fourbant qui sillonnaient les mers à la recherche d'or et de pierre précieuse, maintenant, il y a quelques petites choses en plus. Le goût de l'aventure, du risque prend le dessus, ce besoin d'adrénaline qui fait bouillir le sang, l'envie d'être un quelqu'un de reconnu avec une prime immense et surtout, devenir le Seigneur des Pirates. Cette idée eut pour réaction de faire naître un petit sourire sur son magnifique visage d'ange et elle ouvrit délicatement les yeux pour être éblouis l'espace de quelques instants par un soleil radieux. Elle se releva petit à petit, regardant autour d'elle et une fois debout, elle s'étira de toute sa longueur et fini par épousseter ses vêtements et avança doucement vers le portail. Elle avait suffisamment pris le soleil et c'était trop perdu dans ses pensées, elle avait envie de se défouler un peu. Asuna n'aimait pas rester à rien faire, il lui fallait pour la plupart du temps une occupation ou quelques choses qui la motivent, tant que personne ne vienne la chercher, ça lui allait. Elle sauta sans aucune difficulté le petit portique qui servait à fermer le jardin de sa famille d'accueil, ce mouvement gracieux fit voleté sa jupe. Sans s'y attendre, une voix amicale et douce se fit entendre.


« Fais attention et revient avant le dîner s'il te plait ... on t'attendra pour manger. »

La jeune femme se retourna doucement et lui lança un petit sourire, levant délicatement sa main pour lui faire un petit signe et reprit la route. On pouvait remarquer un petit bâton argenté à sa ceinture, preuve qu'elle se défendrait si elle devait le faire. Elle marchait tranquillement, regardant autour d'elle, ne baissant jamais sa garde et comme d'habitude, elle venait faire un petit tour près de l'échafaud qui avait vu les dernières minutes de la vie de Gold D. Roger. Cet endroit lui donnait des frissons qui partaient du haut de son corps et redescendaient jusqu'à ses fines et longues jambes. Elle aimait se mettre le dos contre le bois dur de l'échafaud et de regarder la place, se demandant ce qu'avait pu ressentir le légendaire Seigneur des pirates. Puis il lui vint l'idée d'aller manger un petit truc, continuant de regarder les personnes autour d'elle et ne faisant surtout pas attention où elle mettait les pieds, elle rentra dans le dos d'un homme des plus étrange, reculant à cause de l'impact. L'homme semblait pester après quelque un d'autre, mais il ne savait pas non plus sur qui il était tombé celui-là, s'il pensait pouvoir lui rejeter la faute, il se ferait habiller pour l'hiver si l'on peut dire.

« Hé ! Regarde où tu vas ... reste pas en plein milieu comme ça... »

La jeune femme se frotta un peu le dessus de la main, celle-ci avait touché quelque chose d'étrange et l'avait égratigné sans vraiment qu'elle y fasse attention. Quand elle posa ses magnifiques yeux bleus sur l'homme qu'elle avait percuté, elle remarqua qu’il avait des allures des plus étranges. Elle se demandait également pourquoi il portait une grande veste le recouvrant entièrement, comme s’il avait quelques choses à cacher. De plus, il portait des gants pour cacher ses mains alors que le soleil et la chaleur régnaient en maître. Ceci était des plus bizarre et sa intéressait fortement la curiosité de la belle demoiselle, de plus, lors du choc, il n’avait pas bougé d’un poil alors qu’elle ne l’avait pas touché doucement. Elle s’approcha délicatement de l’inconnu pour regarder de plus près, mais s’arrêta, prenant un air un peu idiote, mais si mignonne pour autant.

« Oh! Tu pourrais répondre ou réagir au moins … t’es mort ? »

Puis, en y faisant plus attention, elle pencha doucement la tête pour regarder ce qui dépassait de l'épaule du jeune femme. Elle fut prit d'un léger sourire quand elle remarqua que ce n'était autre qu'une touffe incroyable de cheveux, une coiffure afro-américaine pour être exacte. Une phrase sortit de sa bouche sans vraiment qu'elle y fasse attention, comme un reflex en le volant, comme si elle le connaissait alors qu'elle ne l'avait jamais vu auparavant.

« Oh... un afro-man ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Mer 12 Mai 2010, 21:34

Un peu de civilisation ne pouvait pas faire de mal, de temps en temps. Il y avait certes tous ces gens, ces humains, qui la regardaient comme une véritable bête de foire... mais qui pourrait les en blâmer ? Après tout, les pauvres bougres n'avaient pas l'habitude de croiser des hommes-poissons. Originaires de Grand Line, de son milieu même, peu d'entre eux s'aventuraient hors des eaux tumultueuses et chaotiques de ce chemin, tracé par Mère Nature pour les plus aventureux. Ces regards curieux irritaient certes la dame des flots, mais pas autant que ces scrutations méfiantes et haineuses. Rinoa comprenait : Les seuls membres de sa propre espèce qu'elle avait rencontrée dans cette partie du monde n'étaient rien d'autre que d'infâmes pirates, pilleurs et usuriers, de la pire sorte. Au final, la donzelle avait préféré la solitude, plutôt que de fraterniser avec ces vautours aquatiques... Mais quand même, être le centre d'attention de toutes ces paires d'yeux avait quelque chose de désagréable. Au moins, la population d'une grande ville comme Logue Town disposait d'un minimum de savoir vivre. Les gens se contentaient de la regarder de travers, croyant qu'elle ne remarquait rien, faisant parfois quelques remarques discrètes à leurs voisins. Ca changeait des trous paumés, où on la chassait carrément comme une malpropre.

Ce qui avait amené notre femme-poisson dans cette ville si renommée n'était ni plus ni moins que l'ennui. Nager et jouer avec les poissons, c'était sympa, mais ça allait un moment. Et puis, c'est ici qu'était mort le Seigneur des Pirates. Rinoa était peut être poisson, mais elle était femme avant tout et, en tant que telle, une incorrigible curieuse. D'autres gens, assez stupides pour avoir laissé leur étendard accroché à leur mat, devaient avoir eu la même idée, de toute évidence. Peut être qu'elle les rencontrerait sur la grande place, puisque c'était là qu'elle se dirigeait.

Une fois sur place, la jeune fille ne put s'empêcher de rester bouche bée devant le spectacle qu'offrait l'échafaud vide. Non pas qu'il fut particulièrement impressionnant en lui même, mais l'aura qu'il dégageait, le pan d'histoire qu'il représentait, lui, était autrement plus titanesque. Les yeux rouges de la donzelle brillaient au soleil et, si une mouche était passée par là, elle l'aurait probablement gobée... Mais Rinoa fut tirée de sa rêverie par un bout d'chou qui lui tirait le pan de sa toge.
"Escusez moi, m'dame, vous bavez." "Hein ?" La dame des flots s'essuya, d'un revers de la main, ses pommettes tachetées de bruns se parant d'un joli voile rouge. Mais, bientôt, une voix masculine, bourrue, résonna sur la place :

- Arrête de flemmarder, sale gamin ! L'homme, ventripotent et musclé, donna une claque derrière la tête du petiot, qui s'écarta vivement de son interlocutrice. Le type vociférait. Et éloigne toi de cette poiscaille ! Tes parents me doivent beaucoup, alors tant qu'ils ont pas épongé leur dette, tu m'aide à faire tourner mon commerce. Vu ? Et vous, dégagez le chemmmmmmmmpf !

Le pauvre homme ne touchait déjà plus le sol, la main palmée de Rinoa s'était refermée sur son visage, l'empêchant de parler. Le bonhomme avait beau être deux fois plus large que la fille des flots, avec des bras plus larges que ses cuisses, il ne parvenait pas à se défaire de cette emprise. La donzelle le soulevait d'une seule main, comme s'il ne pesait rien. Automatiquement, les gens s'écartèrent, formant un cercle autour de ce duo, seul le mioche restant tout près. Ses yeux étaient emplit à la fois de terreur et de jubilation. La colère s'était emparée de la navigatrice, marquant sa tempe du relief de sa veine, qui pulsait de rage.

- Tu t'es pris pour qui, humain ? Une saloperie d'usurier, qu'aime pas les gens de mon espèce ? T'aurais dû savoir que les hommes-poisson sont dix fois plus forts que vous autres guignols de la terre ferme. Maintenant... hors de ma vue !

La furie ponctua sa phrase en balançant le bonhomme au hasard, dans une direction. Les gens proches eurent le réflexe de s'écarter, pour ne pas recevoir le pauvre bougre en pleine poire... ce qui n'était visiblement pas le cas du bonhomme à la coupe afro, qui se trouvait pile sur la trajectoire de ce projectile humain.
Revenir en haut Aller en bas
Masashi Kensei
Pirate des Zeraphiel's
Pirate des Zeraphiel's
avatar

Nbre de messages : 72
Equipage : Hoshi Yasei
Inscrit le : 07/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Jeu 13 Mai 2010, 01:43

¤L'entrée d'Afro-man¤

Un majestueux soleil imprégnait le ciel de sa volupté éclairante. Une véritable bombe de vitamine C sévissait sur Logue Town; il y faisait bon et chaud. Les cieux tachetés de duveteux nuages rendaient notre ami nostalgique de son jeune temps. Une belle journée s'annonçait sur la ville qui n'était plus à présenter. Que dire des milles et une épopées qui ont pris naissances suite à la mort du toujours célèbre Gold Roger? Que dire de plus? La grandeur de la cité enivrait depuis bientôt deux semaines le tireur d'élite qui n'en manquait pas une pour découvrir davantage ce bijou de l'architecture moderne. Masashi Kensei découvrait la métropole en dansant, criant, chantant, mangeant et compagnie d'autres frasques inventées par Afro-man pour profiter de l'air singulier de cette magnifique ville. La gastronomie de cette île était pour le moins particulière, mais satisfaisante pour le fin palet du Céleste. La bière en fût avait pour le moins marquée notre jeune ami, au cours de son périple. Les femmes étaient belles et cela avait, il faut le dire, prolongé le séjour du jeune pirate d'environ 13 jours.

Quand l'on est bien entouré, il est plus facile de voir la vie en rose et c'est d'un rose pétant que Kensei entrevoyait cette journée là. Pouvant, à plusieurs égards, être identifié comme un jour banal; l'atmosphère avait l'un de ces parfums qui annonce un événement grandiose. Une sorte de frénésie avait frappé le porteur de l'afro qui multipliait les pas de danse sur le carrelage de pierre. Les étroites rues de cette collectivité étaient bondées et une suffocante chaleur émanait de la masse, cependant elle ne déplaisait point à Masashi. Si Afro-man l'ignorait elle n'existait pas et actuellement le tireur avait plutôt froid dans son grand manteau brun orné d'épaulettes d'or. Armé de son mosin-nagant et de son bon vieux colt, il arpentait les rues en employant le moonwalk. Remontant ses lunettes de soleil jaune de son unique main couverte de cuir, Afro-man faisait un bout de chemin, mais dans une coolitude extrême. Kojiro la vache-nuage le suivait au pas en flottant au-dessus du sol. Celle-ci meuglait avec une précision telle que l'on se serait cru devant un musicien de jazz en pleine prestation. Kojiro imposait le rythme.

Passant inaperçu, ou presque, dans l'un des beaux secteurs de la ville Masashi fini par heurter quelqu'un. Marcher à reculons n'était certainement pas la démarche appropriée pour déambuler au coeur d'une rue aussi remplit. Afro-man se retourna sur lui-même et regarda de haut son interlocuteur.


« Hé toi ! Regarde où tu marche… »



Le ton âpre de la petite teigne sonna aux oreilles du tireur comme une insulte en soi. Crispant son visage tout en relevant ses manches Kensei se baissa d'une trentaine de centimètre pour atteindre le bas niveau du blondinet. De la fumée s'échappait du nez d'Afro-man. Il serrait les dents. Masashi Kensei est quelqu'un qui s'emporte vraisemblablement très vite. L'individu était un adolescent d'environ 16 ans. Il avait un une sorte de chandail moulant d'un noir digne des tréfonds de l'enfer, des cheveux moyennement longs, un léger manteau rouge à capuche et des gants d'un blanc immaculé. Le type avait fier allure, mais cela ne retint pas notre protagoniste.



''Je fais ce que je veux, mon petit monsieur.''


Un cri plaintif de sa vache lui fit relever la tête, mais il était déjà trop tard. Un homme d'un gabarit imposant le percuta avec une force si grande que les deux hommes roulèrent conjointement jusqu'à un étalage artistique qui se situait à proximité. Sonné le tireur se secoua la tête et se releva lentement avant de réaliser qu'une œuvre lui fessait maintenant office de collier. Le dessin d'origine était un cul et Kensei était en son centre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Elric
Capitaine des Armstrong Pirates

Capitaine des Armstrong Pirates
avatar

Nbre de messages : 26
Equipage : Les Armstrong Pirates
Inscrit le : 27/04/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Dim 16 Mai 2010, 21:35

  • « Hé ! Regarde où tu vas ... reste pas en plein milieu comme ça... »

    Cette voix si douce et sexy raisonnai dans la tête de notre blondinet, en colère contre cet homme à la coupe afro, il se retourna pour se retrouver en face de la jeune femme, le jeune Edward du fait de sa petite taille se trouvait au niveau des fessiers de la femme aux yeux bleue comme l'océan. Il leva lentement la tête pour ensuite apercevoir une paire de seins énormes qui l'empêchait d'apercevoir le visage en entier de cette jolie fille. Le jeune homme sera les poings sans rien dire..Puis elle s'approcha délicatement d'Edward pour le regarder de plus près, mais s'arrêta, prenant un air un peu idiote, mais si mignonne pour autant.

    « Oh! Tu pourrais répondre ou réagir au moins ... t'es mort ? »

    Le jeune homme se mit à crier comme un dingue « ESPECE DE FOLLEEEEEEEEEEEE ! Fait attention où tu marches MERDEEEEE ALORS ! » Ses paroles raisonnèrent dans toute Logue Town.

    Le visage de l'homme à la coupe-afro se crispa tout en relevant ses manches il se baissa d'une trentaine de centimètre pour atteindre le bas niveau du blondinet. De la fumée s'échappait du nez d'Afro-man. Il serait les dents. Edward ne bougeait pas d'un pouce, en réalité rien ne l'impressionnait chez Afro-Man, à part sa coupe de cheveux....Puis l'homme-afro se mit à parler

    ''Je fais ce que je veux, mon petit monsieur.''

    A peine il eu fini sa phrase qu'un homme d'un gabarit imposant le percuta avec une force si grande que les deux hommes roulèrent conjointement jusqu'à un étalage artistique qui se situait à proximité. Edward plié de rire tapa dans ses mains les larmes aux yeux.

    « Ahahahahahahahah, Regarde ta tête Afro-man ! Ce tableau te va à merveille ! »


    Edward était parti dans un fou rire, il ne s'arrêtait pas de rire, plié en deux il pointait du doigt l'homme à la coupe-afro qui avait un tableau encastré dans la tête. Au bout de quelque secondes le jeune homme se mit à chercher qui était l'auteur de ce lancer d'humain, après tout lancer un homme comme ça c'est assez difficile, Edward c'était déjà fait une idée de cette personne, un homme de deux mètres pesant 140kg de muscles, un monstre sur patte...Mais ses yeux étaient figés sur une femme poisson...C'était elle la cause de tout ça, d'un air blazé le jeune homme pris la parole.

    « Ne me dis pas que tu es la cause de tout ça ? »

    Il remit son manteau rouge sang en place puis il rentra ses mains dans les poches de son pantalon, après cette pagaille pas possible des bruits de pas ce firent entendre, c'était la marine qui rappliqué. A vrais dire Logue Town est une ville hautement surveillé par le gouvernement, il ne fallait pas s'étonner de voir la marine se manifester. La marine se trouvait maintenant sur la même place que le jeune pirate, tous pleins de sous-fifre armé jusqu'aux dents pointaient Edward la femme poisson ainsi que la jeune femme au gros lolo. Ils demandaient l'identité de toutes les pérsonnes ce trouvant sur cette place, Edward toujours les mains dans les poches, se mit à regarder la personne se trouvant derrière tous ses sous-fifres, une personne d'une taille importante.

    « Je me nome Edward Elric ! Je suis un pirate ! Et je vais tous vous éclater un par un ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Naoko
Capitaine des Red Roses
Capitaine des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 184
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
34/1000  (34/1000)

MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Lun 17 Mai 2010, 00:33

La jeune femme examinait le petit homme, c'était la première fois qu'elle tombait sur une personne qui ne dépassait même pas la limite de ses seins, à part des vieillards ou des petits enfants. Alors que lui, il avait plus l'air d'un adolescent un peu perdu et surtout un peu vide au vue de ses réactions. Elle avait beau le regardait, il bougeait ne toujours pas et ressemblait plus à une statue qu'à quelques choses de vivant, ce qui était assez marrant, mais assez gênant également. Cependant, elle fut un peu soulagé quand il répondit à sa phrase, bien qu'en lui criant dessus, ce n'était pas la meilleure des manières de lui parler. Son air devient plus ferme et dur, montrant ainsi que l'énervement avait atteint son comble et qu'elle n'allait pas se laisser faire par une demi-portion, homme ou femme, il n'y avait pas de différence pour elle. Malheureusement pour elle, au moment où elle allait l'attraper par le col pour lui faire comprendre qu'il venait de se frotter à la mauvaise personne et surtout, pour lui apprendre la politesse, se fut l'homme à la coupe afro qui le retourna pour lui parler, tout en se baissant. De la fumée s'échappa au niveau de son nez, le faisant ressembler à un taureau énervé et répondit sèchement au petit homme qui semblait lui aussi bouillir de colère. Mais ce n'était pas une façon de répondre, même si l'on est énervé ou que l'on c'est levé du mauvais bien. Asuna se perdait dans ses pensées, réfléchissant à ce qu'elle pourrait lui faire, mais un bruit la sortie de ses songes et tourna immédiatement la tête, comme si son instinct lui disait qu'un danger imminent s'approchait.

Ses magnifiques et longues jambes se plièrent, près à lui donner assez d'impulsion pour esquiver le danger ou au contraire, l'attaquer. Comme on dit, l'attaque et la meilleure des défenses, mais quand elle tourna la tête et que ses mirettes remarquèrent un homme arrivant à toute vitesse vers eux, l'esquive semblait une bien meilleure solution. Elle fit un petit saut en arrière, se demandant si les deux énergumènes avaient sentit cette masse importante arrivée vers eux et apparemment, la réponse fut négative. Les deux hommes volèrent en direction d'un étalage artistique, l'un s'arrêtant à la limite du choc et l'autre, rentrant dans un tableau, se retrouvant la tête à la place de l'arrière train de la création. Bien que la scène était des plus hilarantes au vue des rires du nain de jardin, la jeune combattante était curieuse devoir qui avait eu la force de balancer un homme à cette vitesse et surtout, de son poids. Il n'avait pas l'air de jouer dans la catégorie poids plume et elle fut bien surprise de voir que c'était une femme qui avait fait ceci. Cependant, ce n'était pas une femme des plus normale si l'on pouvait le dire ainsi et en effet, c'était une femme-poisson, c'était pour cela qu'elle avait eut la force de l'envoyer valser avec autant de facilité. Cette inconnue était bien plus grande qu'Asuna, pourtant, elle ne pensait pas qu'elle était pour faire du mal à n'importe qui et se mit face à elle, un petit sourire au bout des lèvres.


« Tu as un joli lancé je dois dire ... »

Malgré son compliment, elle ne la connaissait pas du tout et remonta délicatement l'une de ses mains sur le bout de sa lance rétractable, près à se défendre s'il le fallait. Cependant, la voix du petit blondinet se fit entendre et apparemment, il était aussi surpris de la voir que n'importe qui d'autre. C'était la première fois qu'Asuna voyait ce genre d'humain, ils étaient rares sur East Blue, se trouvant plus sur l'océan le plus dangereux, Grand Line. Il y eut un petit moment de pur silence, mais il fut très vite brisé par les bruits de pas incessant des marines qui se dirigeaient vers eux, encerclant la place où se trouvait le petit groupe. Cette fois-ci, la menace était belle et bien présent, ce n'était pas pour rigoler qu'ils étaient tous ici et la fuite semblait un peu corrompu à voir toutes les personnes en uniforme qu'il y avait. Ca n'allait pas être facile de se débarrasser de tout ce beau monde, surtout que le plus haut gradé avait l'air assez robuste et avoir du vécu au vue de la cicatrice qu'il possédait sur le coin du visage, sûrement un souvenir d'une bataille perdu ou d'un rude combat gagné. L'homme demanda l'identité de toutes les personnes encerclés, en résumé, de l'afro qui avait la tête dans un portraits, du nain qui était en admiration devant de la femme-poisson et des deux femmes, bien que l'un d'elle soit coupé avec un animal.

Pour faire clair, une belle bande de bras cassé et il fallait trouver un plan pour se sortir de cette galère, avec les autres ou toute seule. Cependant, le petit homme s'avança un petit peu et prononça une phrase des plus, comme dire, banale. Bien sûr, avant il se présenta, comme pour ce faire un peu de pub, mais prononça ensuite qu'il allait tous les exploser et un par un en plus. C'était sûr que le marine allait mal le prendre, mais bon, ainsi, il allait peut-être faire le trou pour pouvoir s'échapper. Un petit sourire se dessina sur le magnifique visage de cette princesse, sortant doucement un bâton argenté qui se trouvait dans son dos. Elle crispa un peu plus ses mains sur l'objet qui se déplia et laissa apparaître une sublime et néanmoins imposante lance. Le gardien de la liberté commença à s'énerver et demanda plus sèchement l'identité des autres personnes.


« Je me nomme Naoko Asuna ... »

Elle prit un petit sourire en défiant un peu tout le monde du regard, prenant un air assez hautain et sur d'elle, ce qui pouvait être assez déstabilisent.

« Et s'il le faut ... je vous éclaterais tous ... »

Bizarrement, l'air sur le visage de la belle avait changé, il était devenu beaucoup plus sérieux, beaucoup plus dur et elle montrait ainsi toute sa détermination à rester libre et en vie. Elle commença à se mettre en position, faisant tournoyer sa lance avant de poser finement la lame sur le sol, les deux mains sur l'arme, près à bloquer et contre-attaquer immédiatement. Maintenant qu'elle avait prévenue, elle allait voir ce qui allait se passer.

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Lun 17 Mai 2010, 12:43

Encore une fois, Rinoa s'était énervée un peu vite. Bon, d'accord ce type balancé n'était rien qu'un sale esclavagiste qui exploitait ce gamin de manière odieuse, sous couvert d'une dette des parents, mais agresser des gens en pleine rue n'était pas autorisé par la loi. Dans certains coins paumés, ça n'était pas gênant - pour la femme poisson du moins - mais à Logue Town, il y avait de fortes chances pour que la marine débarque. Effet secondaires de cette projection humaine, un pauvre bonhomme avec une coupe affro se retrouva dans le sillage du sale type, l'accompagnant jusque dans l'étal d'un peintre d'assez mauvais goût, le détruisant magnifiquement... lui et pas mal de ses œuvres. Mais la dame des flots ne remarqua pas tout de suite ces dégâts là, fixant l'autre donzelle qui, d'une gracieuse esquive, s'était décalée du couloir crée dans la masse de populace, pour atterrir un peu plus loin. Cette femme était jolie, très jolie, avec des courbes un rien alléchantes : Beau fessier, savoureuse poitrine... "M'dame, vous bavez encore." "Uh, oh !" La femme-poisson s'essuya encore, rougissant à nouveau.

Le gosse était toujours là, visiblement reconnaissant que Rinoa ai corrigé son vilain patron. Mais ce ne fut guère le soucis premier de sa sauveuse qui savait pertinemment que, maintenant, on risquerait de l'arrêter. La populace, d'ailleurs, reculait, la peur se lisant au fond de leurs yeux ahuris. Pourtant, une voix féminine vint lui faire part de son appréciation du lancer de gros méchant. C'était Asuna qui, visiblement, approuvait - sinon le geste - la performance. Quelqu'un d'autre n'en croyait pas ses yeux, demandant à la jeune fille aquatique si c'était vraiment elle qui avait fait ça... non sans s'être bidonné sur le sort de l'affro-man. Ce gars là, c'était Edward. Rinoa le chercha des yeux, sans succès. Il était certes très petit mais il aurait fallut être bigleux pour ne pas voir ce manteau rouge vif et cette tignasse blonde, étincelant au soleil. Seulement voilà... Rinoa était bigleuse.[/i]

- Non je ne suis pas la cause de tout ça, d'ailleurs je m'en vais...

Peine perdue, à peine la phrase lancée que, déjà, les autorités encerclaient la place, dans une discipline toute militaire. La Marine arrivait. La populace se retrouvait coincée avec les quatre pirates, rapidement interrogée. Il ne fallut pas longtemps pour qu'une pléthore de témoins montre la femme-poisson du doigt. Et l'autre nabot qui, tout minuscule qu'il était, se vantait de pouvoir tous les exploser un par un. Evidemment, avec ça, toutes possibilités de négociations risquaient de devenir difficile... et, juste pour faire bien, la séduisante bretteuse sembla elle aussi prête à en découdre, en juger par ses parles autant que par la belle lance qu'elle dégaina d'on ne sait trop où. Comme si ça ne suffisait pas, le gros bonhomme que Rinoa avait projeté se réveilla, une main sur la tête. Voyant les marines, il pointa la dame des flots du doigt, beuglant à qui voulait l'entendre : "CETTE POISCAILLE A VOULU ME TUER ! A L'AIDE !" Accompagné de près par le marchand d'art qui, devenu tout rouge, pointait l'affro-man du doigt en hurlant lui aussi à tue-tête. "Cet homme a détruit tout mon étal vandalisé ma plus belle œuvre ! A l'aide !" Les choses, en somme, tournaient vraiment au vinaigre.

Rapidement, la marine se mit en formation, braquant leurs fusil dans la direction des gêneurs. La foule se vidait peu à peu, filtrant entre les rangs des militaires qui, après brève vérification, laissaient passer ceux qui n'avaient rien fait de mal. La silhouette imposante s'avança alors, plus haut que ses camarades d'au moins un bon mètre... ce qui en faisait un beau mastodonte de plus de deux mètres de haut. Sa carrure musculeuse était suffisante pour qu'une personne se pose sur chacune de ses épaules de manière assez stable et chacun de ses bras était aussi large qu'Edward. Le bonhomme portait l'uniforme de la marine, les galons de Caporal trônant sur ses épaules. Avec sa coupe en iroquois, le type faisait plutôt brigand que soldat et, pourtant, tous les hommes présents lui obéissaient au doigt et à l'oeil. S'avançant de quelques pas dans la place, il toisa le petit groupe de trublions.



Allonzo Birdie
Caporal de la Marine
Niveau 20

- Eh bien, eh bien. Agression, coups et blessure, vandalisme, outrage à des agents du gouvernement. On savait déjà qu'une bande de pirates était en ville, vu le pavillon qui flottait sur un des bateaux amarré au port, mais on ne pensait pas que vous auriez la bêtise de faire des vagues... Je pense qu'il est inutile de déranger le Colonel pour quelques cloportes dans votre genre, je vais m'occupper de vous.
Soldats ! Ouvrez le feu !


Les membres de la Marine s'exécutèrent, levant leurs fusils, avant de tirer tous ensemble comme un seul homme. Instinctivement, la femme poisson planta ses doigts dans le sol, entre deux énormes dalles, fissurant le sol de la grande place avec une facilité déconcertante. Les muscles de ses bras ressortirent sèchement sous sa peau mouchetée de couleurs, lorsqu'elle tira sur le bloc de pierre, l'arrachant impitoyablement. Cet imposant morceau fit office de bouclier, stoppant les balles ou les faisant ricocher. Armant son poing, Rinoa souffla nerveusement :

- Hyakumaigawara... Puis son poing s'abattit sur la pierre, le zébrant de nombreuses fissures qui partaient du poing d'impact. ...Seiken !

La dalle fut explosée en de nombreux morceau, qui furent projetés en arce de cercle devant la dame des flots. Les pauvres marines qui se retrouvèrent sur le passage de ces projectiles furent mis au tapis, le souffle coupé par la violance de l'impact, lorsqu'ils ne s'étaient tout simplement pas faits assommer par un fragmant reçu en pleine tête. Maintenant, les quatre pirates étaient en fâcheuse posture... Si leurs crimes n'étaient pour l'instant pas suffisants pour sortir le colonel de son bureau, il se pouvait que ce dernier décide d'intervenir personnellement, si trop de résistance était opposée à la marine. Il fallait fuir et, pour ça, la jeune femme-poisson ne voyait rien d'autre que de travailler avec ses compagnons d'infortune.
Revenir en haut Aller en bas
Masashi Kensei
Pirate des Zeraphiel's
Pirate des Zeraphiel's
avatar

Nbre de messages : 72
Equipage : Hoshi Yasei
Inscrit le : 07/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Ven 21 Mai 2010, 01:30

|Je rp dès que j'ai une seconde IRL|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samberpphire Asu
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 202
Equipage : GM
Inscrit le : 14/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
20/600  (20/600)

MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Mar 25 Mai 2010, 23:11

Et elle se demandait de quoi pouvait bien retourner cette chose dont le couple de ratons-laveurs pouvait bien parler. Car elle n'avait aucune réelle idée de ce que pouvaient bien trafiquer ces deux énergumènes, encore fallait-il qu'ils puissent être tangibles pour pouvoir parler d'énergumènes. Et ils profitaient de leur place au sein même de l'esprit de la jeune femme pour la torturer sans qu'elle puisse profiter de ses poings en les remettant à leur place. Elle en soupira, se promenant dans les rues de plus en plus bondées de Logue Town. Le monde s'acculait durant ce jour de marché, et rien ne semblait bien déranger la tranquillité locale. Enfin c'est ce qu'elle pensait.

Et elle n'eut pas le temps de se conforter dans son idée et dans sa totale discrétion qu'elle remarqua au loin un groupe de quelques passants qui s'agglutinaient autour d'un autre, plus petit et sans doutes plus sulfureux, faisant face à ce qui semblait être un petit détachement de marines, dirigés par un caporal. Jusque là, rien de bien extraordinaire, juste des gens qui ne s'étaient pas laissés faire, sûrement après quelques grabuges. Cela ne la regardait pas. Et c'est paradoxalement dans la curiosité qu'elle s'approcha, prenant un peu de hauteur grâce à ses capacités de raton-laveur.

Quelques quidams la remarquèrent, puis lancèrent des regards et autres appellations à son égard, comme si le groupe semblait soudainement dénué de tout intérêt. Et Freyja se vexait facilement, aussi elle lâcha quelques jurons à leur encontre, renforçant par ailleurs leurs légers doutes. Doutes qui s'estompèrent rapidement lorsqu'ils aperçurent qu'elle dégainait son fusil à pompe et qu'elle chargeait quelques cartouches dans l'emplacement prévu, avant d'armer ce dernier d'un coup sec. Une paire d'habitants pointèrent la jeune femme et hurlèrent qu'elle était de mèche avec les autres, laissant alors à Freyja le temps de se rendre compte de son erreur. Car maintenant elle avait quelques fusils pointés sur elle.

Sans tarder, elle se donna une impulsion pour sortir du champ de vision de ses bourreaux, puis se dirigea vers le toit suivant. Elle n'avait cependant pas calculé qu'avec ce corps, sauter le vide n'était pas si simple, et allait en subir les douloureuses conséquences. En effet, elle frappa le mur d'en face, saisit par inadvertance une corde à linge, finissant par se servir de quelques vêtements comme d'un parachute. Elle n'avait pas progressé, et se retrouvait à nouveau devant les marines. Elle sentait par ailleurs que ces derniers se trouvaient ridicule de tenir en joug un animal, sûrement légèrement hésitants. Elle profita ainsi de ce moment d'inattention pour saisir Sankaze et se lancer dans un combat au corps-à-corps qui ne dura pas bien longtemps, ses adversaires rapidement envoyés d'un puissant coup de patte jusqu'au mur d'en face, dans un léger craquement. Elle n'y allait sûrement pas de main morte, car peu importait maintenant qu'elle réussisse à s'en sortir, elle allait peut être y laisser des plumes, ou plutôt des poils.

Elle se faufila à quatre pattes entre les jambes des combattants pour finalement esquivé le jet d'un homme. Un nain qui semblait plus puissant que les autres attira son regard, aussi elle l'élit tout de go comme le responsable de ce capharnaüm sans nom. Entre deux attaques, elle réussit à s'approcher de lui, son katana toujours trop grand pour elle entre les mains, pour finalement lui glisser quelques mots :


"C'est toi le responsable de ce merdier ?! Bon j'ai pas le temps de me présenter, vaudrait mieux les battre et se tirer vite fait, sinon on va en chier des bulles !"

Et sans attendre une quelconque, elle retourna alors dans la bataille, tentant de ne pas tuer, sans quoi elle risquerait de se retrouver avec quelques problèmes supplémentaires sur les épaules, ce dont elle n'avait aucunement besoin, pour peu qu'elle bénéficiait de ce problème de fruit du démon. Et elle se demandait même dans un coin de son esprit comment les autres allaient réagir en voyant un animal se battre comme un humain, et d'une façon remarquable pour un raton-laveur qui plus est. Mais elle n'avait pas vraiment le temps de ressentir les émotions primitives des autres, trop plongée dans le combat. Elle termina par un puissant mouvement d'épéiste, qui finit par faire tomber une partie des marines restant. Il n'y avait plus que l'autre, le caporal, qui tenait encore debout, à peine amoché par l'attaque de la jeune femme. Pas étonnant venant de la part de quelqu'un qui émanait une telle puissance, elle n'imaginait pas avoir à se battre avec un ennemi aussi fort, du moins pas tout de suite. Et les choses semblaient aller de mal en pis pour elle, car son coeur sembla lâcher, laissant retomber sur elle le poids de journées passées à arpenter les rues, sans dormir, se reposer. Oui, dans son ultime effort, elle retombait au sol, haletante, et incapable d'aligner plus de quelques mots, et devait maintenant laisser les autres s'occuper de ce sous-officier de la marine du gouvernement mondial. Elle n'avait plus la force de combattre, la faute à la fatigue trop accumulée...


[HRP : Bon, ok, de un je m'incruste, et de deux je pousse un peu trop mon perso. Mais c'est surtout pour faire avancer le rp, vu que je vais faire partie de l'équipage. Freyja est hors jeu, amusez vous bien pour le caporal. Sur ce, si il y a un problème => MP moi ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokujitsu.blogspot.com/
Asuna Naoko
Capitaine des Red Roses
Capitaine des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 184
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
34/1000  (34/1000)

MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   Mer 26 Mai 2010, 14:52

La jeune femme avait remarquer une chose qui l’avait assez déstabilisé au moment où elle s’adressa à la femme poisson Pour une raison qu’elle ne connaissait pas très bien, la femme avait bavé tout ce qu’elle pouvait quand elle l’avait regardé. Asuna se demanda ce qui clocher avec cette jeune femme écailler et baissa un peu la tête pour se regarder Elle portait sa petite tenue d’écolier et n’avait rien fait de provoquant pour voir un tel flot de bave se déverser sur le pauvre petit garçon. Cependant, elle arrêta rapidement de baver quand apparurent les marines et le caporal. D’un coup, l’atmosphère se fit d’un coup plus pressent et lourd, ramenant la jeune femme à la réalité. Sans prévenir, les deux hommes qui ont subis les attaques se mirent à crier qu’elle voulait les tuer, qu’elle avait détruit l’étalage artistique du peintre, qu’elle était un peu la cause de tout leurs problèmes. Bon, c’était un peu elle qui avait envoyer voler l’homme comme un vulgaire bout de papier, le faisant malencontreusement rencontrer l’étalage. Malheureusement, les marines crurent plus tôt les hommes qui s’égosillaient plus qu’autres choses, ne laissant pas le temps à la pauvre femme poisson de s’expliquer. Elle n’eut pas le temps de dire que ce n’était pas de sa faute et qu’elle allait partir, mais ceci plus les propos agaçant qu’avaient lancer le petit blondinet et la belle demoiselle fut que les marines les encerclèrent sans trop réfléchir.

La jeune femme c’était déjà mise en garde les prévenant et le caporal ouvrit enfin sa bouche pour laisser sortir une phrase, voulant s’imposer dans la bataille. L’homme remplit de muscles exorbitants commença à décrire tous les méfaits qu’ils avaient commis et la liste était déjà longue alors qu’il ne c’était écrouler que quelques minutes. Lorsque le Caporal précisa qu’il savait qu’il y avait un navire pirate à la vue du pavillon qui c’était amarré au port, la magnifique combattante se demanda si le blondinet réalisait bien ses actes. Logue Town était une ville de marine et fallait être inconscient pour mettre son bateau au port comme si de rien n’était, m’enfin, maintenant que c’était fait, ils ne pouvaient plus revenir en arrière, c’était trop tard. Puis une précision s’apporta à la rencontre, surtout une insulte dirons-nous, il ne voulait pas déranger le colonel pour de vulgaire cloporte et cette phrase fit naître un petit rictus malveillant sur le doux et délicat visage d’Asuna. Il osait les insulter, alors qu’il ne connaissait rien d’eux et encore moins leur puissant, ce préjudice allait être réparer, enfin, c’est ce que se disait quand elle remarqua que les marines ajustaient leur canon et chargeaient leurs armes.

Il fallait trouver un moyen rapide et surtout efficace de se protéger contre les balles qu’allaient tirer les marines. Elle remarqua que la femme poisson avait planté ses doigts dans le sol, laissant un bruit sourd apparaître. La belle combattante ne perdit pas de temps et se précipita à vive allure vers le bloque de pierre que venait de soulever l’incroyable poisson. Elle planta le bout de sa lance dans le sol et s’en servit de perche pour passer par-dessus le ciment et la tira fermement une fois dans les airs. Asuna atterrit sur ses pieds de l’autre côté, sa lance en main près à contre-attaquer, mais à l’abri des balles d’après ce qu’elle pouvait voir. Les coups de feu venait s’écraser ou ricocher sur le morceau de pierre qu’avait soulever l’inconnue. Elle releva doucement la tête et remarqua que l’air innocente et baveuse de la femme poisson avait disparut pour laisser un visage torturé par la colère et l’énervement. Elle laissa échapper quelques balbutiements et décocha un coup de poing magistral, explosant le bloque de ciment en mille morceaux. La jeune femme fut impressionnée par une force si grande et si dévastatrice, mais elle se ressaisit rapidement, passant à son tour à l’attaque.

Le redoutable combattante se lança à l’attaque, faisant tournoyer sa lance sur le coté avant de décocher de puissant et rapide coup de lance, les frappant avec la partie métallique, pour les blesser et non les tuer. Les marines tombaient un par un, ne résistant pas au coup de fer rapide et précis, frappant directement dans la nuque pour les envoyer au sol directement. Cependant, un ou deux posèrent quelques difficultés, étant plus performant et s’y connaissant un peu plus que les autres. Un des deux réussit à lui égratigner la jambe, mais les deux finirent au tapis en un rien de temps, cependant, il restait le Caporal et ceci n’allait pas être une promenade de santé. Asuna se pencha un peu en avant et se lança à l’assaut de la boule de muscle, même si seul elle n’y arriverait pas, elle pensait pouvoir créer une ouverture qui permettrait aux autres de battre l’homme. Cependant, au moment où elle allait abattre sa lance sur le gradé, elle remarqua une boulle de poile et se jeta vers elle. Par ailleurs, en faisant cela, elle esquiva un coup qui aurait pu lui être fatale et laissa traîner la lame de sa lance en arrière. En deux foulées, elle réussit à rattraper la boulle de poile, la serrant tendrement contre son opulente poitrine.


« Qu’est-ce que tu fous là … c’est pas une place pour un petit animal comme toi … »

Elle laissa un doux sourire s’afficher sur son visage et entendit un bruit, reprenant immédiatement son esprit de guerrière. Elle appuya sur l’une de ses jambes et se retourna pour faire face à l’homme, laissant la pointe de sa lance se promenait sur le sol en faisant de petite étincelle. Mais au moment où elle releva doucement les yeux pour défier du regard le Caporal, elle remarqua que le coup de poing était déjà parti. Elle croisa ses bras devant elle, protégeant par la même occasion la petite bête et tint fermement la lance métallique. Elle stoppa le coup de poing, mais il la fit reculer de quelques centimètres, le temps que le bras s’étend complètement. La pauvre Asuna posa un genou à terre, les muscles n’étaient pas là que pour faire jolie, il avait aussi une force redoutable. Elle lui bloqua tant bien que mal le bras et ouvrit l’une de ses jambes pour donner un moyen d’impulsion à l’un de ses camarades d’infortune.

« Allez-y !! Ne perdez pas de temps !! »

La jeune femme n’allait pas résister bien longtemps, mais elle ferait ce qu’elle pourrait pour leur donner une chance de survivre et de ne pas tomber entre les mains des marines.


(Je corrigerais les fautes à mon retour, désolé pas le temps pour le moment)

_________________


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Commencement d'une histoire ;D   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Commencement d'une histoire ;D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: The World [RP] :: East Blue :: Logue Town-
Sauter vers: