Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Laksas St.Lazar [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laksas St.Lazar
Pirate
Pirate
avatar

Nbre de messages : 36
Equipage : Clown's Pirates
Inscrit le : 30/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
0/500  (0/500)
MessageSujet: Laksas St.Lazar [Validé]   Dim 30 Mai 2010, 21:40

Hello a ceux de OP:TLE !

Première partie : le joueur. (facultatif)
Hello ! Lucas, 16 ans, bientôt 17, grand fan de shônen (Fairy Tail, Naruto, j'en passe et des meilleurs mais surtout de One Piece), vous salue !
Actuellement en Premiére Stg spécialité Gestion dans le beau (mais vide) département de l'Allier, je rp depuis bientôt trois ans sur tout type de forums (pensionnats, réalistes, ...). Mes passions ? Outre le rp, les mangas et tout ce qui s'en suit, je suis un passionné de jeux de hasard (poker et black jack surtout) et surtout de magie ^^
Sinon niveau avenir, y a des chances pour que je sois comptable, ou, si la chance me sourie, que je passe magicien pro et ainsi donc un intermittent du spectacle !

Comment avez-vous découvert le forum ? Sur un top-site (me demandez plus lequel, je me souviens plus lequel ^^")

Seconde partie : le personnage.

Nom et Prénom : Laksas Saint Lazar (de son vrai nom Laksas Salazar), aussi appelé Lakusas parfois, mais tout simplement parce que son accent "céleste" allons nous dire, le fait se gourer dans l'énonciation de son nom. On l'appelle également Lak' (ses amis surtout)
Âge : 26 ans, né un 3 décembre
Rang/Grade : Pirate, en tout cas c'est ce que les chasseurs de primes ont l'air de penser ...
Métier(s) : Charpentier
Arme(s) : A voir plus bas Wink

Équipage : Aucun, pour le moment tout du moins ...

Description :
    Laksas est quelqu'un de très commun, que l'on pourrait voir tous les jours ... En photo, placardée sur un avis de recherche sur tous les murs d'une ville. Bien qu'aucun prime n'ait pour l'instant été fixé sur sa tête, les quelques rares privilégiés qui ont pu le voir à visage découvert vous le diront : un visage semblant appartenir à un gamin, en permanence renfrogné, et qui n'est pourtant pas dénué d'un certain charme. Le tout mêlé à de beaux yeux bleus azur, il pourrait être une représentation typique du bellâtre au joli minois dont raffolent certaines donzelles ... Ou pas.
    Étant donné que la perfection n'existe pas en ce bas monde, un petit élément vient gâcher ce joli tableau : sa tignasse. Son ample chevelure, a mis chemin entre ... Hum ... Comment dire ça poétiquement ... Une sorte de combinaison entre le balais à chiottes et le chien qui se serait pris un énorme coup de vent, le tout complété de sublimes mèches semblant avoir été coiffées par un pétard. Le tout étant de couleur bleu topaze avec quelques petites nuances plus claires par ci par là. Même le plus vaillant des peignes ne viendrais pas à bout de cette chevelure sauvage. Ne lui en parlez surtout pas, il est très susceptible à ce sujet ... Dernier détail, il a un tatouage sur la partie gauche du visage, une succession de "tribal" se terminant sur la joue par une fleur de lys à l'envers.

    Niveau peau, Laksas à un teint assez mat. Il est assez grand, et niveau musculature ... Bah, n'étant pas un grand adepte de l'effort physique, il ne ressemble pas à monsieur muscle, mais pas au point de ressembler à un squelette non plus. Alliant un sacré coup de fourchette à pas mal d'effort lorsqu'il le faut, Lak' reste assez fin. Sinon à part ça ...
    A votre avis qu'est ce qui se remarque le plus sur Lak' lorsqu'il se trouve nu devant vous ? Voilà, exactement. Comme je le devine, vous avez tout de suite pensée à l'entrejambe, pas vrai bande de pervers(es) ?
    Ne vous en fait pas mesdames, bien que de ce côté-là il n'ait rien à envier à personne, ce qui se voit le plus sur le jeune homme est la massive cicatrice lui couvrant toute la partie droite du corps, s'étendant jusqu'aux côtes gauches, englobant la cuisse et tout le bras droit du jeune homme. Dans son dos, elle court sur son corps des omoplates jusqu'à son fessier. En gros, c'est une sorte de "tâche" sur son corps. Ah, à force de travailler le bois, ses mains sont devenues très rugueuses aussi.
    Enfin, il s'en fiche bien d'avoir des cicatrices, du moment qu'il peut les voir ...

    Voilà voilà, passons maintenant au style vestimentaire du "Sorcier", si vous voulez bien. Celui-ci sort largement du commun pour ainsi dire. Ouais, à en faire peur même. Tiens, pour ne pas trop me fouler, voici un passage d'un livre qu'un de ses vieux amis dont il est plus ou moins le héros :
    "Une funeste présence entre en ville. L'ombre vêtue de noir passe de rue en rue avec la même discrétion qu'une sourie, marchant contre le vent, les lambeaux de sa vieille cape virevoltent sous l'éclat du soleil couchant, semblable aux ailes d'une chauve-souris. L'étranger fait un grand bond, atterrit sur le toit d'une habitation, puis saute de toit en toi avec la même élégance et une agilité semblable à celle d'un félin. A première vue, cette être ne semble rien d'avoir d'humain.
    Arrivant sur le rebord d'un nouveau toit, l'inconnu se prend le pied dans sa cape et chute de son perchoir, tel un oiseau sans elle. Il se relève, époussète son large short noir, ornée de bande d'un jaune sombre et son juste-au-corps bleu nuit, vérifiant que celui-ci n'a perdu aucune de ses plaques de métal blanches accrochés aux hanches, puis bougonne sur la trop grande longueur de sa cape. Il scrute les alentours et aperçoit sa grande sacoche mariant beige et marron sur les coutures, tombée de son épaule. Il l'a remis en bandoulière autour de son buste.
    Trop chargé mais surtout trop fatigué de son voyage pour recommencer son jeu de saute-mouton de toit en toit, l'homme en noir se résigne à arpenter les rues à pied. Le soleil à désormais disparu derrière l'horizon, il ne reste plus que peu de personnes dans les rues. Peut être à l'exception d'un petit homme un peu dégarni, titubant dans une étroite ruelle en chantant à tue-tête une chanson incompréhensible, brandissant fièrement une bouteille d'alcool aux moments forts de la chanson. Cet individu, visiblement heureux, se trouva en face de l'homme sombre. : sa tête était recouverte d'une ample capuche, celle de sa cape ; son visage n'était pas visible, lui dissimulé par un long foulard mêlant plusieurs teintes de vert entre elle, formant un motif semblable à ceux que l'on peut trouver sur certains vêtements de camouflage militaire.
    Une seule idée traverse l'esprit du piéton bourré : "Un ... Un fantôme ?" Terrorisé par la sombre perspective de se retrouver nez-à-nez avec un spectre, l'ivrogne se colla au mur, sans réussir à lâcher du regard l'être qui se présentait devant lui, semblant provenir directement de l'autre monde. L'homme sombre avança d'un pas lent dans ses sandales en paille jusqu'à passer à côté de l'ivrogne, sans même le regarder.
    En gros, si vous n'avez pas compris, il ne lui manquerait plus que la faux pour qu'on le confonde avec la Grande Faucheuse.
    Enfin arrivé à destination, l'homme sombre poussa les portes de la taverne et décrocha le grand bâton accroché dans son dos pour le poser dans l'entrée de l'établissement, quitta sa cape en lambeau pour l'accrocher au porte manteau, et partit enfin s'asseoir sur un banc, juste devant le comptoir. Là, les occupants de la taverne purent en voir plus que l'ivrogne dans la ruelle, quelques minutes plus tôt : la capuche enlevé, un bandana auquel il était accroché une plaque de métal sur le front cachait toujours le haut de sa tête ...
    Plus qu'une ombre, on aurait dit un ninja ... Un ninja alcoolique, vu l'importance de ce qu'il commanda, et vu l'état dans lequel on le retrouve le lendemain matin ..."
    Voilà, plutôt pas mal hein ? Il a du talent cet auteur (rire). Ah, en parlant de ce bouquin, il se trouve dans ladite sacoche, au côté de tout son jeu de dial (voir plus bas), ainsi que quelques outils, une boite pleine de munitions (des plombs essentiellement) et surtout, de la nourriture à foison ("en cas de coup dur", dit-il souvent)
    Pour finir, il porte un grand bâton de bois accroché par une attache dans son dos.

    Justement, j'y viens. Son arsenal se résume en tout et pour tout à ce même grand bâton, quelque peu « modifié » deux paires de pistolets cachés dans la doublure de son manteau et quelques dials rapportés de ses nuages natals, soigneusement rangés dans sa large sacoche.
    Son bâton, grand d'environ deux mètres vingt, se termine par une sorte de sculpture de bois représentant grossièrement la patte d'un canard, à ceci près que cette même patte aurait cinq griffes. Non seulement se prendre un coup de cette extrémité est plutôt douloureux bien qu’elle soit creuse, mais en plus ça elle est piégée. En effet, étant de sa création, Laksas a placé dans le creux de la sculpture de son arme un Fire dial. Suite à de nombreux dégâts sur l'arme et après sa destruction complète plusieurs fois de suites, Laksas à assez renforcé son nouveau bâton pour qu'il supporte la puissance des deux coquillages. Tant que j'y pense, le bâton, il l'a baptisé Matenrou (gratte-ciel).

    A cela se rajoute un Breath dial, soigneusement rangé au fond de sa sacoche. N'en ayant aucun autre de rechange, il est attaché solidement à un fil de fer d'une quinzaine de mètres (il en est de même pour ses deux paires de pistolets. Système installé par pur fainéantise. Lorsqu'ils sont éparpillés au combat, pas besoin de les chercher, un petit coup sur le fil et hop ! le tour est joué !)

    Néanmoins, à ces armes se rajoutes quelques produits de la conception de Laksas qui lui sont néanmoins utiles en combats. Depuis peu, il s'est décidé à travailler sur le fonctionnement de son Breath Dial, et des nombreux gaz qu'il peut produire. Après de nombreuses expériences ratées et des heures passées à faire mumuse avec ce "coquillage magique", Laksas arrive désormais à produire de lui-même trois gaz particuliers : un puissant somnifère, un fumigène et un dernier, un peu spécial, qui permet de supprimer la douleur. Attention, ce gaz ne fait pas disparaitre miraculeusement les blessures, il supprime juste la notion de douleur pour un certain temps.
    Le gaz est contenu sous son état liquide, stocké dans des fioles, au nombre de quinze. Ces fioles sont soigneusement rangées dans un coffret à l’intérieur molletonné afin que les récipients ne se cassent, lui-même rangé dans la sacoche de Laksas. Lorsqu’une ou plusieurs des fioles sont vides, le jeune homme n’a qu’à en refaire. En général, il garde quelques ingrédients rentrant dans la composition des liquides dans sa sacoche, ou il en cherche tout simplement dans la végétation de l’île où il se trouve.

    Si vous voulez tout savoir, la composition de la sacoche de Laksas est la suivante : le coffret contenant ses fioles, quelques livres de botaniques, le Breath Dial soigneusement caché au fond de son sac, quelques rations de survie, une boite de munitions, et tout un tas de bric-à-bras en majeur partie inutile ...

    Pour tout vous dire, Laksas est l'incarnation même du vieux dicton "l'habit ne fait pas le moine». Son apparence physique est parfaitement à l'opposé de son caractère. Bien qu'étant la plupart du temps un exemple parfait de non communication et préférant largement les longs silences genre enterrement au brouhaha incessant des tavernes, le pirate est quelqu'un de très social, et même gentil au fond. Toujours à veiller sur les gens important pour lui, mais pas de trop près non plus, des fois que ces derniers s'en rendent compte et qu'ils viennent lui parler.
    Néanmoins, et vous l'aurez peut être compris, le jeune homme reste au fond de lui un grand timide, raison pour laquelle on le voit souvent seul dans son coin et pourquoi il n'enlève pour ainsi dire jamais les deux grands morceaux de tissus qui lui masquent le visage ... C'est un personnage assez paradoxal au fond, très social et pourtant souffrant d'une timidité presque maladive qui l'empêche la plupart du temps de communiquer avec les gens. C'est quelqu'un de très esthétique, qui aime bien parfaire chaque chose qu'il fait, et il passe beaucoup de temps à bidouiller son bâton quand il en a l'occasion, et prévoirait même d'en mettre un deuxième au point sous peu ... Ah, ses autres passetemps favoris restent bien sur le poker, ainsi que la bonne aventure à grand coup de tarot, bien que ses prédictions soient souvent très douteuses ...

    Bien que son apparence face peur et évoque parfois la Grande Faucheuse, c'est un homme comme les autres, avec ses qualités et ses défauts, le plus gros étant certainement le fait qu'il soit atteint de ce qu'on appelle communément "le syndrome du poisson rouge". Cette déficience de la mémoire se traduit par des troubles violents sur la mémoire immédiate à court, moyen et long termes, agissant par le biais d'amnésie soudaine et temporaire. En gros, il est capable d'oublier où il à poser un objet quelques secondes auparavant, tout comme le nom de la personne à qui, où et quand il a fauché le bracelet qu'il porte au poignet aujourd'hui. Heureusement, ses souvenirs reviennent quelques minutes après qu'ils l'aient quitté ...
    Il exagère souvent beaucoup ses traits de caractère et prend un air plutôt stupide la plupart du temps pour que les gens se sente à l'aise devant lui et pour sympathiser directement avec ceux qu'il rencontre, tout du moins quand il a le courage de leur parler. Engloutir des tonnes et des tonnes de donuts (son met favori) qui peuvent lui passer sous la dent, faire son gentleman-pervers à la vue du moindre jupon pouvant se profiler jusqu'à la ligne d'horizon, essayant de toujours voir le bon côté des choses et de garder une petite lueur d'espoir même dans les situations les plus noires tout en scandant de temps à autre la phrase : "Ce monde est fait d'amour et de paix !", complété par de sublimes signe V de la main ...
    Néanmoins, lorsque la situation dérape et qu'il est directement menacé, le doux crétin cède le pas au pirate, à sa terrible capacité d'analyse et de réflexion ainsi qu'à son calme olympien, tout en essayant au possible de conserver une certaine discrétion. Ce sont d'ailleurs ses grandes capacités d'analyse ses plus grandes qualités et qui peuvent faire lui un adversaire redoutable en certaines situations. Calculateur et méticuleux, avec toujours un coup d'avance. Cette capacité de réfléchir rapidement en énerver plus d'un, et ça il le sait, et en joue souvent d'ailleurs. D'où le fait qu'on le considère parfois comme un personnage très arrogant, à la mine impassible et au regard narquois devant toute autorité, qui prend les gens de haut. Mouaif ... c'est vrai qu'il a tendance à être orgueilleux parfois.
    Réfléchir dans le feu de l'action est un exercice difficile, qui se solde par le tragique et accidentel décès de celui ou ceux qui l'ont attaqué ... Il n'aime pas tuer, je sais, mais il faut ce qui faut.

    A cause de quelques événements tragiques de son passé, Laksas ne croit désormais plus en rien : ni en dieu, ni au paradis, ni à l'enfer, seulement en la vie. Ces mêmes événements lui ont enseigné la valeur de la vie et surtout son caractère sacré. Aucun vie ne doit être sacrifiée pour la réalisation d'un quelconque objectif, aussi important soit-il. Même celle de ses adversaire.
    Pour lui, les moyens utilisés à la réalisation d'un objectif ne sont rien, et importe peu tant qu'il parvient à ses fins. Autrement dit, la moindre petite étincelle de vie, aussi insignifiante soit elle à ses yeux, mérite d'être protégée corps et âme, et peu importe les risques encourus. Cette philosophie lui en a d'ailleurs couté ; épargner la vie de certains adversaires a permis à ces derniers de le frapper en traitre alors qu'il avait le dos tourné ...

    Provenant des îles célestes, Laksas est constitué comme tout habitant des cieux : les petites ailes blanches dans le dos, les gadgets qui en proviennent, et surtout, l'accent. A son plus grand damne, le jeune homme n'a toujours pas réussi à se défaire de l'accent des cieux depuis toutes les années qu'il est sur le monde « d'en bas » Il parle normalement la plupart du temps, quand il y fait attention, mais y a des fois où, sans en rajouter, on ne pige pas un broc de ce qu'il peut raconter. (pour vous faire une idée, cet accent est comparable à l'anglais élitiste, celui qu'on les écossais par exemple, c'est à dire une forte manie à rouler les « r »)
    Ah, il n'y a peut-être que la plus petites antenne de cheveux qu'il n'a plus, la raison en étant toute simple : vous pensez qu'on vous prendriez au sérieux, vous, avec cette connerie sur la tête ?


Histoire :
    Le soleil brillait. Tous les jours, les rayons de soleils filtrés par le peu de nuages éclairaient de leur lumière chaude les impérionimbus soutenant les pays céleste. On aurait dit un petit coin de paradis que ce beau pays de Bilca. Un paysage d'un ennui insondable à plus de dix milles kilomètres des Mers Bleues. C'est dans ce cadre quasi-idyllique que naquit le Laksas, d'un père céleste et d'une mère aventurière venant d'en bas. Le bambin n'eut pas vraiment l'occasion de connaitre sa mère, car celle-ci repris la route et retourna sur les mers d'en bas l'année de ses trois ans. C'est donc seul avec son paternel que le petit Laksas grandit, dans la charpenterie/menuiserie familiale. Bon, mis à part son enfance de mioche turbulent, ses premières créations avec le bois et ses balades en surf propulsé par jet-dial, ce passage de l'histoire est un peu chiant, alors mieux vaut le passer.

    Nous reprenons donc le cours du récit l'année des seize ans de Laksas, peu de temps après que son père ait succombé à la maladie qui lui rongeait les entrailles. C'est en cette période de deuil que le jeune homme entendit parler d'Ener, un homme au corps de foudre prétendant être un dieu. Laksas fini par rencontrer cet être, et, sans vraiment savoir pourquoi lui-même, peut-être était-ce parce que le désespoir dans lequel il se trouvait l'aurait poussé en croire en n'importe quoi ou simplement parce que les exploits réalisés par cet Ener sortaient vraiment du commun des mortels, il décida donc de rentrer au service des dieux. Bien qu'encore jeune, la force qu'il avait gagnée en maniant chaque jour de grands morceaux de bois, et sa dextérité travaillée sur tous les ornements minutieux faits sur les sculptures de bois furent toutes deux un atout qui lui permit de gravir rapidement les échelons et de finir prélat de dieu. Ils n'étaient que deux à l'époque à jouir de ce titre : lui-même ainsi qu'un homme portant le nom de Fuji. Laksas resta aveuglément sous les ordres de son maitre pendant trois longues années, jusqu'à la grande fête de Purification ...

    L'ordre qu'Ener leur donna ce jour-là étonna, choqua même Laksas. D'après la divinité, Bilca était souillée, impure, et il comptait bien purifier la cité à grand coup de foudre divine. En échange de l'or se trouvant en la cité. Il ne comprenait pas. A quoi servirait de prendre l'or et de purifier Bilca si c'est pour la détruire ensuite ? Enfin, le jeune homme ne posa pas plus de questions et se contenta d'obéir aux ordres, une fois de plus. Puis vint le second commandement du dieu ...
    Encore un ordre dénué de sens. La ville devait être purifiée, certes, mais pourquoi impliquer les habitant ? La seule réponse de son dieu fut :
    "Ils m'ont servis, ils méritent donc de voir le paradis."
    Le doute prenait de plus en plus d'importance dans son esprit. Les deux prélats arrivèrent au port de la ville et stoppèrent les civils, les menaçant d'attaquer si jamais ils tentaient de fuir.
    Les questions commençaient à s'accumuler. Un dieu a-il vraiment droit de vie ou de mort sur ses sujets ? Le paradis allait-il vraiment accueillir autant de monde ? Un simple homme pouvait il se révolter aussi simplement contre une autorité toute puissante ?
    Si son collègue n'avait pas prononcé les mots suivants, Laksas serait resté dans ses pensées et aurait obéis aux ordres, et il serait peut-être bien mort à l'heure où je vous parle :
    "Le Seigneur n'a pas à se salir les mains pour écraser ces cafard, on attend pas et on les butte tout de suite"

    Un tel massacre n'était pas acceptable. Reniant sa foi une bonne fois pour toute, Laksas se rebella et affronta Fuji. Je vous passe les détails, mais dans l'assaut final, Fuji fut pris dans une explosion provoqué par les pouvoirs combinés d'un Breath dial et d'un Heath dial, tandis que Laksas eut une bonne partie du corps brulée par le puissant Fire dial de son adversaire.
    En très mauvais état mais pourtant toujours pas mort, Laksas ordonna aux habitants de la ville de prendre les bateau et de foutre le camp. Après ça, il empoigna son surf et fonça jusqu'au palais de dieu pour mettre un terme à cette folie. Il voulut affronter Ener ; mais en vain : la puissance du dieu était trop importante pour le simple combattant qu'était le jeune homme. Le châtiment divin s'abattit sur lui alors même qu'il était arrivé face à son ancien maitre pour livrer bataille, sans qu'il n'ait pu lui asséner un seul coup. Sous la violence du choc électrique, Laksas cru mourir - et ne passa surement pas très loin de cette funeste extrémité, je vous l'accorde. Grillé par la foudre, Laksas tomba sur le dos de tout son long et perdit connaissance. Lorsqu'enfin il revint à lui, le ciel au-dessus des nuages était sombre, une myriade d'éclair s'abattait sur Bilca, le palais semblait avoir été le premier frappé de la folie de son ancien occupant. Ce n'est qu'en relevant, avec toute les difficultés du monde son corps endolori et encore parcouru par des décharges électrique qu'il vit quel funeste sort Ener réservait à son pays. Aujourd'hui encore, il peut encore écouter le sinistre rire du dieu et le nom de son ultime attaque dans les méandres de ses plus sombres cauchemar : "Raïgo". Les yeux de Laksas se figèrent, son sang se glaça, même son cœur lui sembla s'arrêter de battre dans sa poitrine. Une seule solution : fuir.
    Il sortit du palais divin avec la plus grande hâte et chevaucha son surf pour fuir. En traversant les rues de la ville à grande vitesse, il manqua de peu de se faire toucher par un éclair, qui éclata a à peine quelques mètres de lui, mais l'onde de choc provoqué par le choc le fit tombé de son surf, et il perdit une nouvelle fois connaissance, assommé par les morceaux de ruines projetées dans les airs par l'explosion.
    Il revint de nouveau à lui, allongé au sol, dans un navire. Les habitants de Bilca, qui fuyaient à présent leurs terres, avaient dû le trouver gisant dans une rue et avaient décidé de le sauver. La pensée qu'aucun citoyens ne seraient tués dans la folie d'Ener rassura Laksas. Au moins, aucune vie ne serait prise. Alors qu'il gisait au sol dans un sale état, il put voir l'énorme masse sombre s'abattre sur Bilca dans un grondement de tonnerre sans égal. Les impérionimbus qui soutenait la cité céleste se désagrégèrent à une vitesse effrayante, et les quelques rares bâtiments qui n'avaient pas été détruit par l'horrible boule de foudre commencèrent une très longue chute jusqu'en bas. La fuite n'avait servie à rien. L'énorme trou béant qui venait d'être ouvert dans les nuages aspira tout : que ce soit le peu de bâtiment, de ruines plutôt qui n'avaient pas été anéanti par l'attaque du dieu, la flottille de navires des célestes ...

    Plus tard, Laksas apprit que la destruction de Bilca avait eu l'air d'un "feu d'artifice géant" sur les îles d'en bas. A ces paroles, il éclata dans une fureur sans pareil et botta le cul de l'homme qui avait osé ricaner en lui disant ça. Aujourd'hui, s'en foutant quelque peu et surtout pensant à l'endroit où doit se trouver Ener aujourd'hui, cette idée le fait doucement ricaner.
    Mais revenant en à nos moutons !
    On retrouva Laksas - ou plutôt ce qui restait de lui - quelques jours plus tard sur l'île de Mafuyu Island, dans le North Blue, suspendu par les branchages d'un arbre au-dessus d'une épave de surf.
    Un couple de retraités recueillis l'homme blessé, le nourrirent et s'occupèrent de lui durant de nombreux mois, jusqu'à ce qu'enfin Laksas soit rétabli. Dans les temps qui suivirent Laksas travailla comme homme à tout faire dans le manoir du vieux couple (ah, petit détail que j'ai certainement dû omettre : ces vieux-là étaient pleins aux as). Domestique, cuisinier, le jeune homme fit un peu de tout pour eux, sans grands succès la plupart du temps, avec même des passages tragiques, comme l'incendie de la cocotte-minute qui manqua de peu de mettre le feu à tout le reste de la maison, jusqu'à ce que la vieille dame ait des envies de remettre à neuf toute la grande demeure. Ce travail étant dans ses gênes depuis au moins trois génération, Laksas s'acquitta avec plaisir de cette nouvelle tâche. Bon, ce passage de l'histoire étant un peu chiant, je vous en fais grâce ...
    Au bout de quelques mois, tout le manoir avait été rénové : le mobilier avait été remis à neuf et entièrement remplacé pour la plupart des pièces, toutes les poutres constituant l'ossature de la maison, pourries par le temps et les vers, avaient été remplacées. En voyant le résultat final, on aurait dit qu'on se trouvait dans un autre endroit. En plus, elle était solide : finie peu de temps avant l'hiver, celui-ci fit encaisser à la demeure de violents blizzard sans qu'elle ne bronche une seule fois.
    Le vieil homme, romancier, fit même de lui un des héros de son roman. Après au total cinq ans passés avec eux, le temps des adieux se fit enfin. Jugeant que son juste au corps ne lui suffirait pas pour survivre dans le froid, le couple lui offrit en cadeau d'adieu la tenue qu'il porte aujourd'hui encore (sauf les bottes, celle-ci étant trop chaudes, il les a remplacés par des tongs)

    Après un vagabondage de deux ans durant lesquels il ne fit pas grand-chose à part dormir, jouer aux jeux de hasards dans les casinos, se faire plumer, mendier et se refaire en prédisant l'avenir aux passant dans la rue, il apprit un bon nombre de choses sur le monde d'en bas. Néanmoins, même ici, sur la terre ferme, quelque chose lui semblait amèrement familier. Le gouvernement était trop "vénéré" à son gout, et bientôt il comprit qu'une certaine forme de toute-puissance - et de divinité - semblait lui être associée. Et cette impression ne fut que renforcée par la triste scène qu'il assista il y a quelques temps, en voyant toute l'admiration qui pouvait être portée à des hommes comme les autres se déclarant eux même comme étant au-dessus de la masse, j'ai nommé les tenryuubito ...
    Et pourtant, jusque-là, il ne trouva pas en lui le courage de se mettre en marge de la société.
    Néanmoins, Laksas fit ses "vrais" premiers pas dans le fabuleux monde des hors-la-loi la piraterie il y a peu, un poil contre son gré pour ainsi dire. Alors qu'il nettoyait tranquillement un de ses pistolets sans avoir pensé à mettre la sécurité, un coup parti subitement alors qu'il briquait la détente, et le plomb se figea par malchance entre les deux yeux d'un officier de la Marine ...

    Voilà, c'est tout pour le récit un peu pitoyable de la vie de Laksas ! J'espère que vous aurez pris autant de plaisir à le lire que moi à l'écrire ! Sur ce, bonne continuation et encore merci d'avoir pris la peine de lire !


Dernière édition par Laksas St.Lazar le Dim 29 Aoû 2010, 15:33, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laksas St.Lazar
Pirate
Pirate
avatar

Nbre de messages : 36
Equipage : Clown's Pirates
Inscrit le : 30/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
0/500  (0/500)
MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Ven 11 Juin 2010, 20:30

Terminé ! Big up !

(dsl pour le retard ^^")

Edit : pour les dials, je suis pas bien sur, fait le moi savoir si ça pose problème ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laksas St.Lazar
Pirate
Pirate
avatar

Nbre de messages : 36
Equipage : Clown's Pirates
Inscrit le : 30/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
0/500  (0/500)
MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Dim 13 Juin 2010, 16:18

Heu ... Je sais que c'est la périodes des exams' et je comprend que les membres du staff aient autre chose à faire ... mais petit up quand même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeda Hankai
Agent Néophyte
Agent Néophyte
avatar

Nbre de messages : 156
Equipage : Gouvernement Mondial
Inscrit le : 17/01/2009

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Dim 13 Juin 2010, 19:52

Yo, Je suis pas membre du staff mais bon =)

Donc Les dials pour un céleste tu en a droit à 2 maximun.

Il y a pas mal de faute, tu peux les corriger avec Bonpatron ou en te relisant sinon j'ai bien aimé ton histoire Smile

Je demanderais à un admin de passer pour te valider après avoir corrigé les fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laksas St.Lazar
Pirate
Pirate
avatar

Nbre de messages : 36
Equipage : Clown's Pirates
Inscrit le : 30/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
0/500  (0/500)
MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Lun 14 Juin 2010, 13:56

Hello !

Merci pour l'indication pour les dials ^^
J'ai corrigé un maximum de fautes (celles que j'ai pu voir en tout cas ^^")

Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanio Miyazaki
.ø. Modérateur .ø.
Lieutenant-Colonel

.ø. Modérateur .ø.Lieutenant-Colonel
avatar

Nbre de messages : 356
Equipage : Commando Falcon/The Sentence
Inscrit le : 09/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : [...]
Expérience:
122/800  (122/800)

MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Lun 14 Juin 2010, 14:33

Hola, welcome ! Pas mal la présentation, elle se laisse lire assez facilement, et je n'ai pas vu de faute, ce qui est assez agréable.

Bon pour les Dial's, je préfère laisser le soin à un admin de valider ça, sinon pour le reste de la présentation tout me semble correct. Ton personnage est assez charismatique, cependant je n'arrive pas très bien à cerner son caractère. Pour moi donc c'est bon, reste plus qu'à attendre l'avis d'un supérieur/maitre/Dieu :p.

Oroshi: Même si ça partait d'une bonne intention merci de ne pas écrire dans la partie présentation. Ce que tu as dis dans ton message tu pouvais lui dire par MP. Merci de ne plus recommencer.

_________________




Si ce monde ne compte que peu de gens bien, alors je me battrais contre ce monde corrompu pour leur donner un monde meilleur ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-draw.forum-actif.net
Hokya Shikuni
.ø. Administrateur .ø.
Agent du CP9
.ø. Administrateur .ø.Agent du CP9
avatar

Nbre de messages : 486
Equipage : Cipher Pol 9
Inscrit le : 20/03/2009

Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
250/600  (250/600)
MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Mer 16 Juin 2010, 13:19

Bienvenue sur Chapeau de Paille RPG et pardonne le retard...~

L'histoire me laisse un peu sur ma faim, tu n'indique pas exactement pourquoi il est devenu un pirate... En tuant un Marine, il devient un Criminel forcément mais comme il est dit dans Suikoden V "Je suis un honnête pirate moi, pas un vulgaire criminel !"... Or pour moi dans ton cas, criminel semble être ce que tu es dans tes descriptions...^^

Pour les Dials, c'est valable... Wink

Enfin, ta présentation est plutôt bien écrite et je te laisse donc le choix pour la validation: Pirate ou Criminel...? ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laksas St.Lazar
Pirate
Pirate
avatar

Nbre de messages : 36
Equipage : Clown's Pirates
Inscrit le : 30/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
0/500  (0/500)
MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Mer 16 Juin 2010, 18:55

Pirate !

J'ai rajouté un passage à l'histoire pour expliquer ce choix ^^
Si ça parait pas plausible, dites le moi, j'en rajouterais Wink

EDIT : J'ai rajouté deux ou trois trucs au niveau des armes aussi ^^

Ah, et puis j'ai une question aussi ^^
Comme l'a dit Oroshi, on a droit à seulement deux dials. Mais étant donné que les dials viennent des îles célestes, il ne peuvent pas en avoir plus ?
(dsl si c'est marqué dans le règlement, j'ai tout relu deux fois, mais c'est pourtant pas impossible que j'ai raté cette partie ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hokya Shikuni
.ø. Administrateur .ø.
Agent du CP9
.ø. Administrateur .ø.Agent du CP9
avatar

Nbre de messages : 486
Equipage : Cipher Pol 9
Inscrit le : 20/03/2009

Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
250/600  (250/600)
MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Mer 16 Juin 2010, 19:39

Bien, tu es validé pirate alors... Wink

Et bien non, pas plus de deux, c'est pour éviter d'avoir des personnages qui ont trente-six impact dial, 18 pyro dials, etc... Avec deux, au moins on peut garder les comptes... xD

Pour en avoir d'autres, je dirais qu'il faudrait que tu fasse une quête pas simple dans les îles celeste ou que tu les ramasses sur des PJs ou PNJs (joués par notre estimé PNJ-chan) de haut niveau que tu aurais vaincus...^^ Ca rajoute du peps... Wink

EDIT Hokya: Oh, et ton avatar est trop large, la limite c'est 150 de largeur... o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laksas St.Lazar
Pirate
Pirate
avatar

Nbre de messages : 36
Equipage : Clown's Pirates
Inscrit le : 30/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : //
Expérience:
0/500  (0/500)
MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   Mer 16 Juin 2010, 19:41

Hum ... A voir plus tard donc ^^

Enfin bref merci pour la validation =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laksas St.Lazar [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laksas St.Lazar [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations-
Sauter vers: