Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Showl
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 268
Equipage : Sleeping Forest/Commando Falcon
Inscrit le : 16/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
488/500  (488/500)

MessageSujet: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Sam 10 Juil 2010, 01:07

Après avoir vu la bâtisse de son ennemi être recouverte par les flammes, il décida qu'il n'avait plus rien à faire ici et s'en retourna à la ville. Il avait bien le papier qu'avait signé cet homme, c'était le principal. Il irait demain matin voir l'état des mines de ses propres yeux pour savoir s'il fallait faire des travaux pour qu'il y ai moins de risques ou si tout allait bien. Pour l'instant, une bonne nuit de sommeil après un peu de lecture sera parfait se disait-il. Tuer autant d'hommes lui avait demandé une certaine quantité d'énergie, il fallait donc qu'il récupère ce qu'il avait perdu pour pouvoir être en forme lorsqu'il quitterait l'île. Effectivement, il ne comptait pas rester plus d'une journée de plus ici, cela ne servait à rien de traîner en longueur désormais puisqu'il venait de tuer la cause de ses ennuis soudain. Il fallait juste qu'il voit l'état des mines avant de partir après quoi plus rien ne le retiendrait en ces lieux. Il pourrait passer sur la prochaine île et donc se rapprocher du continent. Il ne savait combien d'îles il lui restait à traverser avant d'attendre Shin Tsuchi, mais qu'importe. Le fait de savoir qu'il se rapprochait de sa destination était amplement suffisant. Savoir dans combien de temps il arriverait lui importait peu. Il avait appris plus d'une fois que bon nombre d'imprévus font que l'on prend toujours plus de temps que prévu. Aussi, c'était autant ne pas faire attention au temps qui passe. Qu'il reste sur Kyuseï Jigûu trois jours ou une semaine ne changeait strictement rien si c'était à cause d'imprévus que la durée s'allongeait. Par contre, si ce n'était que par sa faute qu'il restait plus longtemps que prévu, dans ce cas tout changeait. Mais, rien ne pourrait le pousser à se mettre en retard, rien du tout. La ponctualité était l'une des qualités auxquelles il était le plus sensible. Continuant à marcher en direction de la ville, il quitta rapidement la propriété du défunt riche homme d'affaires puis la forêt pour arriver ensuite dans la ville, en début de soirée. Il avait bien le temps de lire avant de penser à dormir. Allant droit au but, il passa dans les rues sans prêter attention à quoi que ce soit, il arriva bien vite à l'hôtel où il demanda la clef au réceptionniste avant de monter les escaliers menant à sa suite. A l'intérieur, il prit en vitesse une douche avant d'entamer la lecture d'un autre ouvrage. Il avait une valise entière de livres en tout genre afin d'éviter de s'ennuyer et de s'occuper durant ses longues heures de libre.

Mais, il lisait bien trop vite et la moitié des ouvrages avaient servis à le faire patienter durant la croisière l'ayant mené à la première île de l'archipel. Désormais, il ne lui restait déjà plus qu'un tier à lire et il se doutait bien qu'il ne pourrait tenir bien longtemps avec cela. Tout au plus jusqu'à son arrivée sur le continent. Il faudrait donc qu'il en achète d'autres dans des boutiques s'il voulait ne pas mourir d'ennui. Toutefois, il se pouvait très bien qu'il trouve une salle d'entraînement à sa destination. Si c'était le cas, cela lui permettrait de s'entraîner durement et de ne pas s'ennuyer par la même occasion. Mais, il ne le saurait pas avant son arrivée, il allait donc falloir qu'il soit patient jusque là. Prenant le livre et commençant sa lecture, il le termina seulement une demi-heure plus tard alors que le livre comptait un bon nombre de pages et était écrit en petit caractère. C'était tout lui, il n'avait pas conscience de sa vitesse de lecture et de sa capacité à mémoriser les informations, ce qui faisait qu'il terminait aussi rapidement des livres que des personnes normalement auraient pris des heures à lire sans tout comprendre et sans, bien évidemment, retenir plus de 40% des choses écrites. Lui, il en retenait plus de 95% en lisant à cette vitesse et il avancer avec certitude que s'il prenait autant de temps que des personnes normales à lire le livre il retiendrait l'entièreté sans problème. Mais, à quoi bon ? Ce qu'il retenait était l'essentiel, l'important, l'obligatoire. Le reste était superflu ou alors il connaissait déjà cela. Après avoir posé le livre sur sa table de nuit, il se coucha et s'endormit. Le lendemain matin, il se réveilla bien tôt comme à son habitude et alla prendre son petit déjeuner de bonne heure après avoir pris une douche et s'être habillé. ce qu'il comptait faire aujourd'hui était bien simple, visiter les mines de l'île qui lui appartenait désormais puis rejoindre l'embarcadère afin d'y prendre le bateau qui le conduirait jusqu'à la prochaine île de l'archipel. Une journée tout ce qu'il y a de plus tranquille donc. Préférant récupérer ses bagages après avoir visiter ses récentes acquisitions pour ne pas s'encombrer pour rien.

Il quitta donc l'hôtel après avoir mangé et remit la clé au réceptionniste et il se dirigea vers la première mine qu'il devait visiter. Il se trouvait que cette mine était remplie d'argent et que l'on exploitait ses richesses depuis plus de deux siècles. C'était dire si ces matières pullulaient ici. Avoir ces mines allait donc se révéler bien plus profitable qu'il ne l'avait espéré. C'était une bonne chose. Il visita donc cette première de fond en comble et demanda donc aux superviseurs de veiller à ce que ses exigences soient remplies. Hormis quelques petits défauts et manque de sécurité, il n'y avait rien de grave dans celle-ci. La visite fut donc assez courte et il en profita donc pour prendre un peu d'avance sur la prochaine. La seconde, qui regorgeait d'or, était située à quelques centaines de mètres, il ne lui fallu donc que peu de temps pour y arriver. Lorsqu'il y fut, il demanda aux superviseurs de bien vouloir l'accompagner à l'intérieur de la mine pour lui expliquer les dispositifs de sécurité mis en place ainsi que la qualité de vie des mineurs. Au bout de seulement quelques minutes, il eut la confirmation que cette mine n'était pour ainsi pas sécurisée et qu'un éboulis pouvait se produire à tout moment. Ne voulant pas qu'il y ait d'accident, il ordonna à tous les mineurs de quitter leur lieu de travail et de sortir immédiatement. Ne disant pas encore le fond de sa pensée aux superviseurs, il attendit d'être ressortit pour donner ses ordres. Il donna donc congé à tous les mineurs jusqu'à ce que la mine soit sécurisée et ordonna aux superviseurs que les sécurités soient optimales dans les plus brefs délais sinon il les remplacerait.Soudain, une détonation eu lieu à l'intérieur de la mine et ce que l'officier marine redoutait venait de se produire. Un éboulis avait eu lieu. Quelques minutes de retard lui auraient bien fait perdre toute sa main-d'oeuvre. A ce moment-là, un mineur lui annonça qu'un un vieil homme dévoué à son travail n'avait voulu quitter son poste et était toujours à l'intérieur. Fusillant du regard les superviseurs, il vit quelqu'un portant une autre personne sur son dos émerger de l'écran de fumée formé suite à l'éboulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Kujo
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 35
Inscrit le : 22/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Sam 10 Juil 2010, 23:23

Après avoir tout simplement uriné dans un volcan, il n'y avait d'ailleurs vraiment pas de quoi en faire tout un plat, le jeune homme avait été attaqué par des gardes forestiers, puis par des membres de la Policia Minima, dont il pensait qu'ils étaient juste des agents de sécurité, sans plus. Il avait mis KO les plus faibles d'entre eux, et balancé l'un des gardes forestiers directement dans le volcan où il mourut très rapidement, sans même avoir le temps de souffrir, puisqu'il avait dû fondre quasi-instantanément. Shiro avait dû courir pour fuir ses assaillants et il avait ralenti dès lors qu'il avait pénétré au sein de la foule de touristes qui souhaitait prendre le bateau qui la mènerait droit vers la prochaine île de l'archipel. Invité par une vieille dame et sa fille, un peu plus âgée que le blondinet, il s'installa de nouveau avec elles pour le voyage, il s'entendait vraiment très bien avec la vieille, elle était plutôt ouverte et savait meubler une conversation. Quant à sa fille, le fait d'avoir vu le Kujo en tenue d'Adam avait dû la marquer à vie, car elle n'osait plus le regarder sans devenir rouge pivoine, c'en était presque lassant au bout d'un moment. Il appris que ce n'était pas la première fois que la dame âgée visitait ces îles, c'est pourquoi, il en profita pour l'interroger sur ce qu'il y avait de si intéressant dans le coin. Elle lui expliqua tout d'abord que le royaume de la Terre était majoritairement une archipel volcanique, les sources chaudes y étaient abondantes et très réputées, puisqu'elles étaient tout à fait naturelles, et non alimentées par une machine ou quelque chose dans le genre. Ce royaume, ou cet empire, était dirigé par un seul et unique homme Muramasa Kushido, celui-ci allait d'ailleurs transmettre ses pouvoirs à son fils aîné, lors de l'anniversaire de celui-ci. Récoltant ainsi de nombreuses informations, il décida de faire en sorte de se rendre à cet évènement, même si à tous les coups, seuls les grands de ce royaume seraient invités à assister à cette transmission de pouvoirs. Il ne serait pas aisé d'y participer, mais il souhaitait absolument assister à ce spectacle, histoire d'y foutre le souque, ce serait toujours ça de gagner.

Le périple dura quelques heures, et lorsqu'ils accostèrent, Shiro se mêla cette fois-ci à la foule, ne sachant absolument pas si les personnes qu'il avait frappées sur l'île d'avant avaient appelé cette île pour leur faire un rapport ou pas. En attendant de le savoir, il se devait de faire profil bas, sa liberté en dépendait, il s'était changé depuis son départ, mais pas tant que ça. Il posa une dernière question à la vieille, à savoir ce qu'il y avait d'intéressant dans le coin, on lui répondit alors que les mines ouvrières étaient la caractéristique principale de cette île de l'archipel. Il y aurait de l'or, de l'argent et du cuivre, cela lui permettrait peut-être de se refaire les poches, ou encore de se fabriquer une nouvelle arme, une hache pourrait être intéressante entre ses mains. Suffisamment tranchante pour découper un pilier en un seul coup, voire un être humain normalement constitué. Maintenant qu'il y pensait, il avait hâte de s'y rendre, il fit ses adieux à la vieille femme, lui serrant la main et embrassa carrément sa fille, qui devint si rouge qu'elle tomba dans les pommes lorsqu'il rompit le baiser. Eclatant de rire, il s'en alla tranquillement en marchant. 10 minutes plus tard, il était toujours en train de rigoler, lorsqu'il tomba sur 2 jeunes hommes, ayant à peu près son âge. L'un maintenait l'autre par l'épaule, l'autre semblait être en train de boîte et souffrait le martyr, il remarqua alors que sa jambe était totalement tordue, comme si l'os s'était retourné, il devait ressentir une douleur affreuse à chaque mouvement qu'il effectuait.

Shiro se rapprocha d'eux et remarqua qu'ils avaient des marteaux dans les mains, sans doute des mineurs, il décida donc de se rendre directement dans les mines, la meilleure manière de se faire discret était encore de se faire engager dans les mines. Là-bas au moins, on ne le chercherait pas. Il s'y rendit promptement. Ce ne fut pas très long, car les mines se trouvaient derrière les habitations. Dès son arrivé, il chercha le chef, le superviseur de toute la mine, lorsqu'il y parvint, celui-ci l'observa longuement, de bas en haut, comme s'il avait déjà compris ce que souhaitait demander le Kujo. Il finit par lui faire signe de venir le voir, il s'exécuta et après à peine 2 minutes de conversation, où le chef lui expliqua qu'il venait justement de perdre un mineur à cause d'une blessure à la jambe, celui qu'il avait vu un peu plus tôt d'ailleurs. Il décida donc de l'engager et lui demanda s'il savait se servir des outils adéquats ou pas, Shiro répondit par l'affirmative, enfila un casque et prit le chariot libre contenant tous les outils nécessaires. Il rentra alors directement dans la mine et commença à creuser dans les mûrs pour trouver les métaux qu'il était sensé chercher. Le travail était ardu, épuisant, mais suffisamment intéressant pour qu'il y passe toute la journée sans même s'en rendre compte.

Le lendemain, il se leva de bonheur et revint exactement au même endroit pour poursuivre son travail, ce fut à ce moment-là que des mouvements se firent entendre depuis l'extérieur de la mine. D'ailleurs, à l'intérieur de la mine, c'était de plus en plus calme, comme si elle se vidait de toutes les personnes se trouvant à l'intérieur, en vérité, un homme de la Marine avait fait vidé la mine pour des questions de sécurité. Shiro s'apprêtait alors à sortir de la mine pour voir ce qu'il se passait quand il remarqua qu'un vieil homme continuait de travailler, il lui demanda alors ce qu'il se passait et il lui expliqua que tous les mineurs devaient évacuer rapidement. Quand Shiro lui demanda pourquoi lui il restait, il lui répondit qu'il souhaitait continuer de travailler, malgré les risques d'éboulement, d'après lui, il y avait tout autant de chance qu'un éboulement ait lieu qu'un soldat de la marine devienne ami avec un pirate. Dans ce cas-là, il ne pouvait que le croire. Juste après, il remarqua qu'un caillou était en train de dégringoler d'un mûr, levant les yeux vers l'endroit d'où il provenait, le barbare observa un trou dans le plafond, son cerveau réagit très vite et il cria:

"Cours !!!!!"


Le vieil homme détala comme un lapin, avec le blondinet juste derrière lui alors que les rochers continuaient de tomber les uns à la suite des autres derrière lui. Comme le plus grand des imbéciles, le vieillard s'écroula juste devant lui, et des rochers étaient en train de lui tomber dessus, sautant tête la première, il le protégea de son corps. Les morceaux de roches l'écrasèrent totalement, mais il ne céda pas pour autant, son casque sur sa tête le protégeait des chocs trop violents, et son dos était suffisamment solide pour résister à ces quelques pierres. Il attendit que l'éboulement soit totalement terminé, avant de commencer à se relever, il eût un peu de mal au départ, mais au final, il se dégagea totalement des gravats. Il se releva et souleva le vieillard qui semblait évanoui, le plaçant sur ses épaules, il commença à se frayer un chemin au milieu des rochers, shootant dans ceux qui l'empêchaient de passer. Petit à petit, il se rapprochait de la sortie et de la fumée l'empêchait de voir correctement, tout à la fin, il remarqua qu'un énorme bloc de roche bouchait le passage, il donna un énorme coup de poing dessus et le bloc vola en éclat !! Libérant ainsi la voie, il ressortit en marchant tranquillement, pas vraiment essoufflé, il avait l'air d'un véritable survivant quand il marchait comme ça, tous ses muscles étaient tendus, contractés, montrant qu'ils avaient servi quelques secondes encore auparavant.

"Hmm... Vous pouvez vous occupés de lui, il semble qu'il se soit évanoui, mais j'ai veillé à ce qu'il ne reçoive aucune roche sur lui. Il devrait survivre."


Il tendit le vieillard aux autres mineurs et retira son casque de sa tête pour souffler un peu, il remarqua alors un homme qu'il n'avait pas encore vu jusqu'à maintenant. Il se dirigea vers lui et tendit une main pour qu'il la lui serre:

"Je suis Shiro, tout nouveau mineur dans le coin. Enchanté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Showl
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 268
Equipage : Sleeping Forest/Commando Falcon
Inscrit le : 16/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
488/500  (488/500)

MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Mar 13 Juil 2010, 18:46

Regardant la personne portant le mineur sur ses épaules, il vit que celle-ci portait également un casque et la tenue réglementaire. Qu'est-ce que cela signifiait ? Il ne tarderait très certainement pas à le découvrir. Il demanda alors aux superviseurs des explications. Cet homme était-il un mineur ? Les personnes parurent décontenancées, l'une d'elles répondit que c'était un nouveau mineur qui avait été embauché la veille et que les listes n'avaient pas encore été mises à jour. Tandis que le jeune homme s'avançait à présent vers le marine après avoir déposé au sol le vieil homme près d'autres travailleurs, le commandant dit aux superviseurs qu'il réglerait cela plus tard sur un ton signifiant clairement qu'ils passeraient un sale moment. Après cela, il entendit juste avant de se retourner le nouveau mineur se présenter et voulant lui serrer la main. Après s'être retourné, il examina la personne de haut en bas avant d'accepter de lui serrer la main. Autour d'eux, tout le monde s'était tut et se demandait ce qui allait se passer. Le marine prononça alors quelques mots à l'attention du blond.

Je vous remercie d'avoir sauvé ce vieil homme. Peut-être pourrais-je vous offrir un verre pour vous prouver ma gratitude ?


N'attendant pas de réponse de la part de son interlocuteur, il lui fit signe de le suivre. De suite, les personnes personnes placées derrière s'écartèrent afin de laisser passer les deux hommes. Les mineurs ne savaient pas où ils se rendaient, mais il y avait une chose dont ils étaient sûr c'était qu'ils quittaient la mine. Après qu'ils se soient éloignés, les superviseurs commencèrent à donner les ordres afin de déblayer le passage menant à l'intérieur de la mine avant de consolider les murs et le plafond pour éviter tout risque d'éboulement. Les deux hommes,eux, se dirigeaient résolument vers la ville. Du moins, l'officier marine se dirigeait résolument vers la ville. Le second homme ne faisait que le suivre. Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent en ville. Tout de suite, il partit vers la gauche dans une rue bondée de gens. Il continua ensuite dans une rue similaire pour ensuite s'arrêter devant un bar empli de monde et réputé. Il laissa entrer le jeune homme en premier et le suivit de près avant de le mener vers une table située près d'une fenêtre dans un coin calme. Après cela, il appela un serveur pour commander les boissons. Tandis que le serveur s'approcha et leur donna à chacun une carte sur laquelle était inscrit la liste des boissons et leur prix en berry's, il dit quelques mots.

Vous prendrez bien un rafraîchissement. Prenez ce qui vous plaira, je vous l'offre. Quant à moi, je prendrai une eau plate, moyennement minéralisée.

La commande passée, le serveur reprit les cartes et s'éloigna. Il ne savait d'où provenait ce jeune homme qui avait sauvé la vie d'un de ses employés et espérait le savoir bientôt. Il n'était encore jamais venu dans ce bar, mais on lui en avait parlé en bien. Il trouva donc utile de vérifier les rumeurs. Il regarda alors une nouvelle fois l'homme qui était assis en face de lui avant de lui dire qu'il n'avait pas l'air d'un mineur. Il lui demanda ensuite ce qui l'avait poussé à exercer ce travail pénible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Kujo
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 35
Inscrit le : 22/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Sam 17 Juil 2010, 23:29

Un éboulement avait eu lieu dans cette mine alors que Shiro s'y trouvait encore, pourtant si on avait pris le temps de le prévenir, il aurait eu le loisir de sortir bien plus tôt de cet endroit et n'aurait pas eu à sauver un idiot. Et oui, un vieillard, persuadé qu'un tel événement n'aurait pas lieu avait su convaincre le blondinet qu'un éboulement n'aurait pas lieu, celui-ci avait donc choisi de rester avec le vieil homme pour continuer à travailler la mine. Cependant, un caillou dégringola du mûr et tomba près de lui, réagissant très vite son regard se porta sur le plafond et juste après il cria à l'autre de se mettre à courir. Ils avaient très peu de chance de parvenir à semer ces énormes blocs de roche et de sortir indemnes de cet éboulement, mais c'était sans compter sur les capacités physiques du jeune homme qui se servit de son corps pour protéger l'autre mineur des roches. Il se coucha sur lui et attendit que tout ce qui devait tomber tombe, avant de se relever.

Se relevant, il se créa son propre chemin à travers les gravats tout en soutenant le vieil homme sur son dos, il parvint alors à sortir tranquillement et sans aucune égratignure de cette catastrophe. Son casque de mineur toujours sur la tête prouvait bien qu'il travaillait dans le coin, et bien qu'il ne soit arrivé que la veille, le simple fait d'avoir sauvé cette homme d'une mort certaine devrait suffire à faire de lui un membre à part entière de cette mine. Déposant le corps du second miraculé près d'autres travailleurs, il leur affirma qu'il survivrait et qu'il avait veillé à ce qu'il ne subisse aucun choc. C'était déjà ça, malgré le manque de sécurité flagrant de cet endroit, il n'y avait absolument aucune perte à déplorer, Shiro y avait veillé, lui et le vieillard avaient été les derniers à ressortir de cet endroit. Il se dirigea alors vers un homme qu'il n'avait pas vu la veille dans le coin, rien qu'en le voyant, il avait compris qu'il exerçait une certaine influence sur les autres, cela devait faire de lui quelqu'un de particulièrement important. Il tendit sa main vers lui et se présenta à lui comme étant un tout nouveau mineur dans le coin, quelques secondes plus tard, après avoir été jaugé du regard, l'homme lui serra la main et le remercia d'avoir sauvé l'homme âgé. Ce n'était absolument rien, et à la base, c'était surtout parce qu'il n'était pas du genre à laisser quelqu'un mourir sous ses yeux, les vieillards étaient vus comme des sages sur son île natale, ce qui lui octroyait une seconde raison de le sauver de cette situation. Enfin, il l'avait sauvé pour lui faire dire qu'il avait eu tort de continuer à travailler alors qu'on lui avait dit d'évacuer, soit-disant parce qu'il était sûr qu'un tel accident n'aurait pas lieu, rien que pour lui faire admettre cela, ça en avait valu la peine.

Il lui proposa alors de lui offrir un verre pour exprimer sa gratitude, c'était une excellente idée, et puis au moins, ça lui permettrait de se rafraîchir un peu, non pas que le travail de mineur l'avait fatigué, mais bon, il commençait à avoir soif. Le suivant, il se rendit compte qu'ils quittaient la mine et qu'ils se rendaient directement dans la ville, ce qui était tout à fait normal d'ailleurs... Très vite, ils arrivèrent devant un bar, il entra le premier puisque c'était ce que l'autre voulait et s'installa sur une chaise près de la fenêtre , suffisamment éloigné pour qu'ils n'aient pas à subir le brouhaha qu'émettaient les clients. Il prenait de l'eau plate !!? Plutôt étrange pour un homme en pleine santé, préférait-il rester sobre pour son boulot ou n'aimait-il pas les boissons alcoolisées tout simplement. Si c'était vraiment le cas, il ne l'aurait pas mené dans un bar, il aurait trouvé un restaurant tout simple servant de l'eau toute simple si on le souhaitait. Shiro commanda alors au serveur en jetant à peine un coup d'oeil à la carte:

"Une bouteille de rhum me suffira..."


Alors comme ça il n'avait pas l'air d'un mineur, quelle perspicacité !! C'était vraiment impressionnant, mais pas tant que ça quand on y réfléchissait vraiment, il n'était qu'un simple passant dans le coin. Enfin, à la base, s'il avait décidé de se faire engager comme mineur, c'était pour se faire très discret, mais son visage n'était affiché nulle part, il pouvait donc se sentir en sécurité, il pourrait quitter ce boulot et cette île très rapidement. Shiro décida donc de lui répondre de manière détournée, il ne lui donnait pas forcément la réponse que l'autre voulait entendre, mais il ne mentait pas.

"Et bien en fait, ce travail n'est pas si pénible que ça, il me permet de me défouler un petit peu sur cette île si paisible, et puis ce n'est pas parce que je n'ai pas l'air d'être un mineur que je ne peux pas en être un. D'ailleurs, si je n'avais pas été là, l'autre mineur ne s'en serait jamais sorti..."

Débouchant sa bouteille, il but une petite gorgée de rhum avant de s'essuyer la bouche d'un revers de main et de se re-concentrer sur l'homme qui lui faisait face. Qu'est-ce qu'il pourrait bien lui poser comme question ? Il n'en avait pas vraiment en fait, mais il parvint à se creuser suffisamment la tête pour l'interroger sur certaines choses qui le turlupinait...

"Je ne vous ai pas vu hier quand j'ai été engagé, cela signifie-t-il que vous vous n'êtes pas le superviseur de cette mine, bien que vous semblez avoir une certaine influence sur ceux-ci ? Et puis, vous ne vous êtes pas présentez, vous devez bien avoir un nom, ou au moins un surnom, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Showl
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 268
Equipage : Sleeping Forest/Commando Falcon
Inscrit le : 16/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
488/500  (488/500)

MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Lun 19 Juil 2010, 23:40

Après avoir commandé des boissons à ses frais, il posa une question à l'homme se tenant devant lui tandis que le serveur apportait les rafraîchissements. Il se demandait bien ce qu'une personne étant, apparemment, dotée d'une grande force et sachant se débrouiller pouvait bien faire dans une mine comme mineur. S'il le souhaitait, cet homme pourrait devenir bien plus important qu'un mineur. Mais, le jeune homme devait savoir cela supposait-il. Du moins, c'était à espérer sinon il ne pourrait devenir un homme important plus tard. C'était certain, pour devenir quelqu'un il faut commencer tôt. C'est ce qu'il a fait, lui, et désormais il possède des mines sur plusieurs îles du monde ainsi qu'une fortune colossale. Grâce à cela, il pouvait acheter ce qui se faisait de mieux et non se contenter d'objets ou de vêtements de seconde main. De plus, il avait pu acheter bon nombre de katanas grâce à cet argent et les exposer dans son château. Rien n'était trop cher pour lui.

La personne, assise en face de lui, lui répondit alors qu'il ne trouvait pas que le travail était particulièrement pénible. L'officier marine s'en doutait, après avoir jaugé l'homme à la mine il s'était attendu à ce qu'il lui réponde que la tâche n'était pas pénible. Le reste de la réponse de l'homme lui fit connaître le côté belliqueux et facilement irritable du mineur. Le blond lui dit que ce travail lui permettait de se défouler, une preuve de son côté belliqueux et immature, avant de se mettre sur la défensive en disant que sans lui l'ouvrier ne serait plus de ce monde. Le jeune homme ne savait, apparemment, rester calme et neutre durant une discussion. Le marine prit alors la peine de lui répondre.

Effectivement, vous pouvez très bien en être un, je n'ai jamais prétendu le contraire. Je ne faisais que remarquer le fait que vous ne sembliez pas en être un. Il est évident que sans votre aide inopinée, ce vieil homme ne serait plus en vie en ce moment-même.

En attendant que l'homme continue la conversation, il prit son verre rempli d'eau et en but une gorgée avant de le reposer sur la table. L'eau était bien comme il l'avait souhaité, moyennement minéralisé et plate. C'était un bon point pour ce bar tout comme le service qui paraissait être rapide et bien. Fixant ensuite le jeune homme, il attendit que celui-ci dise quelque chose. C'est seulement après plusieurs secondes d'attente que des mots sortirent enfin de la bouche du jeune blond pour former des phrases correctes et compréhensibles. L'homme lui dit qu'il ne l'avait pas vu la veille et se demandait donc quel était son rang dans cette mine avant de lui demander de se présenter comme lui l'avait fait à la mine. La question le stupéfia quelque peu, c'était étonnant que cette personne ne sache pas quel est son rang dans la mine malgré les nombreux indices. Toutefois, il décida de ne pas en tenir rigueur à son employé et lui répondit avec la même voix neutre et posée qu'il avait pour habitude d'utiliser.

Je ne suis, en effet, pas le superviseur de cette mine, vous avez entièrement raison. J'en suis le directeur, ce qui fait donc de vous mon employé. Le simple fait de savoir que je suis le directeur de la mine devrait vous suffire.

Il reprit en suite son verre rempli d'eau pour en boire une nouvelle gorgée avant de le reposer pour la deuxième fois sur la table fait en bois de chêne verni. Il se demandait si l'homme le mineur avait encore l'une ou l'autre question à lui poser et décida donc d'attendre quelques instants afin d'entendre les probables questions et d'y répondre. Si par contre la personne n'avait plus rien à lui dire ou à lui demander, dans ce cas il prendrait congé d'elle. Après tout, faire une pause dans un café n'avait pas été prévu et il ne fallait donc pas qu'il prenne de retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Kujo
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 35
Inscrit le : 22/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Ven 23 Juil 2010, 03:48

La commande passée, Shiro avait commandé une simple bouteille de rhum, il était toujours en service après tout et une seule et unique bouteille ne le rendrait pas ivre du tout, il pourrait donc largement retourner travailler tranquillement après, comme si de rien n'était. L'autre, par contre, avait demandé de l'eau plate, à croire qu'il s'était totalement trompé de destination. On n'allait pas dans un bar pour boire uniquement de l'eau, sauf si on avait une raison particulièrement importante !! Cette interrogation resta donc en suspens et il répondit à la question qu'on lui avait posé, à savoir si le travail qu'il effectuait était dur ou pas, ainsi qu'à un commentaire comme quoi il n'avait pas l'air d'un mineur. Il répondit donc qu'il travaillait les mines pour se défouler et qu'il pouvait être mineur s'il le souhaitait sans avoir besoin d'en avoir l'air. Les personnes qui ne s'attardaient que sur les apparences extérieures n'étaient au premier abord pas les plus malignes, mais bon, il ne comptait pas dire à cet homme ce qu'il pensait véritablement de sa façon de penser et de juger les gens... Et puis, il n'allait quand même pas révéler qu'il s'était pensé poursuivi, cet homme pouvait tout aussi bien être une balance, voire un membre de ce service de sécurité qui avait décidé d'infiltrer le service minier uniquement pour le retrouver. Sauf que, s'il commençait à penser de cette manière, il allait finir par soupçonner toute personne le poursuivant, ou marchant simplement dans la même rue que lui, il ne souhaitait pas devenir paranoïaque, ça ne le mènerait franchement à rien dans tous les cas.

Il avait peut-être eu l'air de s'énerver un petit peu sur la fin de sa phrase, mais ce qu'il avait dit était vrai à 300%, sans lui, le vieillard y serait resté. Enfin bon, un mort de plus ou de moins, ce n'était pas ceci qui aurait pu stopper ses projets, il avait bien l'intention d'assister à l'événement qui secouait toutes les îles de cet archipel. Son interlocuteur lui répondit qu'il pouvait bien être un mineur, et qu'il n'avait jamais prétendu le contraire, simplement qu'il n'en avait pas l'air à première vue. Dans ce cas-là, il se demandait dans quoi cet homme aurait bien pu le voir, connaître son avis là-dessus pourrait être particulièrement intéressant, même s'il ne le connaissait pas vraiment, cela lui donnerait une petite idée de l'image qu'il donnait aux personnes qui le voyaient passer. Il rajouta alors que sans son aide, il était clair et net que le vieillard serait mort, s'il l'avait compris, c'était déjà ça, et en un sens, il pouvait être considéré comme un héros pour ce qu'il avait fait, mais ce n'était pas lui qui tenterait de s'en vanter... La question qui suivit provenait du blondinet, celui-ci voulait savoir quel rôle tenait cet homme dans la mine, puisqu'il ne l'avait pas croisé et qu'il donnait l'impression de dominer les superviseurs, tout ceci était vraiment très bizarre pour lui. La réponse lui parvint, il avait eu raison, il n'était ni mineur, ni superviseur, mais plutôt "le" directeur, ce qui d'après lui, devrait suffire pour les présentations. Et bah, il n'avait pas l'air d'éprouver tant de respect que ça envers ses employés, s'il n'était même pas capable de leur donner un nom voire surnom par lequel l'appeler. Shiro n'était pas du genre à respecter ce genre de titre en plus, mais puisqu'il cherchait à éviter les ennuis, même s'il ne faisait pas exprès de les attirer vers lui, il choisit de faire semblant, jusqu'à ce qu'ils se séparent au moins.

Cette fois-ci, les questions arrivèrent bien plus vite que plus tôt, il demanda directement au directeur:

"A votre avis alors, de quoi ai-je l'air ? Puisque vous ne me voyiez pas comme un mineur, comment m'avez-vous perçu au moment où je suis sorti de la mine ?"

Cette question pouvait être assez profonde à partir du moment où le directeur chercherait à y répondre sérieusement, c'était-à-dire, en prenant son temps pour y réfléchir et en se remémorant la manière dont ils s'étaient rencontrés quelques minutes plus tôt. La mine devait être en travaux, il avait donc largement le temps de finir son rhum tout en discutaillant avec ce jeune homme, même si leur sujet de conversation n'était pas des plus divertissants, il se trouvait que le barbare avait une toute nouvelle question à lui poser, concernant justement ce Royaume:

"Dites-moi, savez-vous quand et où se déroulera l'événement dont tout le monde parle ? Une certaine passation de pouvoirs si je me souviens bien, mais je suis pas très sûr en fait... Vous pouvez me donner quelques informations concernant ce phénomène en particulier ? Notamment la manière d'y assister, si possible bien entendu..."

Quand il le voulait, il pouvait se montrer suffisamment poli pour persuader une personne d'accéder à sa demande, là en l'occurrence, il voulait emmagasiner le plus d'informations possibles sur ce qui allait se passer d'ici quelques jours sur une certaine île du Royaume, jusqu'à maintenant, il avait toujours oublié ce qu'on lui avait dit, mais là, il avait vraiment fait son choix, il voulait absolument y assister. Pour lui, ce jour-là serait bien plus intéressant qu'il ne pourrait l'imaginer, et c'était ce qui expliquait sa soudaine détermination à l'idée d'y aller et peut-être même d'y participer de façon plus active. Seules les réponses du directeur pourraient l'aider à déterminer la prochaine voie qu'il emprunterait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Showl
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 268
Equipage : Sleeping Forest/Commando Falcon
Inscrit le : 16/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
488/500  (488/500)

MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Mer 28 Juil 2010, 12:09

Tandis qu'il reposait son verre sur la table, le jeune homme blond lui lança, à brûle-pour-point, une autre question qui semblait avoir une importance pour le mineur au vu de la rapidité avec laquelle il l'a prononcé. Cette question trottait-elle dans la tête du blond depuis longtemps ? Il n'en saurait, très certainement, jamais rien. Il avait déjà une réponse pour cette question puisqu'il jugeait toujours les gens qu'il voyait. Et cette personne ne faisait pas exception à la règle. Il l'avait également jugé, juste avant de lui serrer la main. Il allait donc lui dire, puisque cela lui tenait à coeur visiblement, comment il le perçu lorsqu'ils se rencontrèrent à sa récente mine.


Comment je vous ai perçu lorsque nous nous sommes rencontrés à la mine ? Hé bien, je vous ai vu comme un jeune homme fougueux assoiffé d'aventures en tout genre, aimant aider les gens. Voyez si ma description est la bonne, il se peut très bien que je me sois trompé. Après tout, on n'apprend pas tout d'une personne d'un simple regard.

Il fixa alors intensément du regard la personne lui faisant face avant de boire à nouveau une gorgée d'eau. A peine eut-il reposé son verre que le jeune homme l'assaillit d'une nouvelle question assez étrange, cette fois-ci. Pourquoi ce mineur voulait-il obtenir des informations sur l'événement se déroulant sur le Continent ? Pensait-il que l'empereur allait inviter une personne telle que lui ? C'était très improbable. Quel souverain inviterait à une cérémonie aussi importante des simples ouvriers ? Cela n'avait aucun sens. Néanmoins, afin d'en savoir un peu plus sur les futurs projets de cet homme, il consentit à répondre à sa question. Après tout, ce n'était pas en ne divulguant aucune information qu'il arriverait à en savoir plus sur la personne en question.

Cet événement important se déroulera bien entendu sur le Continent, Shin Tsuchi. Comme vous venez de le dire, c'est une passation de pouvoir. L'empereur va lui-même couronner son fils empereur. En ce qui concerne la manière d'y assister, il vous suffit d'obtenir une invitation de l'empereur lui-même qu'il distribue aux hauts-dignitaires de l'empire selon ce que l'on m'a dit. Mais, pourquoi vous intéressez-vous à cela ? Auriez-vous l'intention d'y assister par quelque moyen que ce soit ?


Une fois de plus, il fixa la personne lui faisant face de son regard perçant. Il fallait qu'il sache pourquoi un simple ouvrier comme lui souhaitait assister à cette cérémonie. Si l'homme souhaitait réellement y être, alors il se pouvait très bien qu'il eut raison et que cette personne n'était pas ce qu'elle prétendait être soit un mineur. Son interlocuteur semblait cacher quelque chose. Il ne pouvait s'y tromper, il y avait dans la voix de celui-ci lorsqu'il avait prononcé sa dernière question un sentiment d'exaltation. L'homme voulait donc, très certainement, être invité à la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Kujo
Pirate de GrandLine
Pirate de GrandLine
avatar

Nbre de messages : 35
Inscrit le : 22/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Mer 28 Juil 2010, 18:02

Il était vrai que savoir ce que le directeur avait pensé de lui en le voyant au départ était intéressant, mais pas forcément indispensable. Même si, savoir comment les autres le percevaient était toujours un élément important à connaître, surtout s'il possédait une image de criminel au premier abord. Ce n'était pas ce qu'il souhaitait, bien qu'il se considérait comme étant un pirate, la discrétion valait mieux pour lui, quoi de plus normal quand on voyageait seul, sans aucun acolyte pour lui prêter main forte en cas de besoin. En même temps, demander de l'aide n'était pas dans ses habitudes, il se débrouillait seul et se sentait très bien comme ça, sans attache, nul besoin d'accorder sa confiance à des personnes qui ne la méritaient pas. Il vivait au jour le jour, cherchant constamment à avancer, et à progresser, dans le but de venger son clan, et de faire ce qu'il voulait de sa vie, il était libre de faire ce qu'il voulait, non ?

Le directeur avoua qu'il l'avait perçu comme un jeune homme assoiffé d'aventure, ce qui n'était pas faux, et aimant aider les gens... Alors là, il se trompait totalement sur son compte. Bon d'accord il avait sauvé le vieillard, mais ça ne voulait absolument rien dire, il l'avait fait par réflexe, sans vraiment y réfléchir et puis, quand il décida de travailler en groupe, son esprit de camaraderie se développait. Travailler dans les mines consistait en un travail collectif, il n'était pas seul et donc, si l'un de ses collègues était en danger, normal qu'il le sauvait, il ferait de même s'il se constituait un équipage. Mais c'était justement pour ça qu'il n'en cherchait pas un, s'il le faisait, il se sentirait obligé de les protéger envers et contre tout, et au final, ses nakamas éventuels ne feraient que le ralentir alors que lui ne voulait pas le moins du monde changer d'allure. Mais bon, sa description était vraie, car c'était bien l'apparence extérieure qu'il donnait, sauvage, curieux, doté d'une certaine audace pour foncer directement vers de nouvelles aventures toutes plus intéressantes les unes que les autres et enfin solidaire lorsqu'il le fallait vraiment.

Buvant de nouvelles gorgées de sa bouteille de rhum, il sentit qu'il n'en restait plus beaucoup et posa une nouvelle suite de questions, concernant l'évènement principal de cet archipel au directeur, qui était bien mieux placé que lui pour avoir des infos. Il était vraiment intéressé par ce truc, avide de savoir et de connaissances, il n'hésita pas à lui poser autant de questions que possible pour avoir les réponses adéquates à ses interrogations. Ainsi, c'était sur Shin Tsuchi, le continent principal que se déroulerait cette passation de pouvoir. Un empereur allait couronner son fils et lui attribuer tous les pouvoirs que possédait son père jusqu'alors. Un empereur hein !? Cela devenait de plus en plus intéressant, et lui donnait encore plus envi d'y assister, cependant, c'était l'empereur lui-même qui distribuait les invitations, et Shiro doutait fortement qu'il en reçoive une. Il allait devoir ruser, mais énormément, pour pouvoir y assister en toute sécurité, enfin aussi prudemment que possible.

Pourquoi s'intéressait-il à cela ? Et avait-il l'intention d'y assister peu importait les moyens ? C'était fort possible, mais bon, il ne pouvait quand même pas dire ça à son propre directeur, il n'avait qu'à tenter de lui cacher la vérité tout simplement, il espérait que ça ne soit pas trop compliqué. Il était intelligent, et même très intelligent, son QI était bien plus élevé que la moyenne et on n'avait encore jamais réussi à discerner le vrai du faux lorsqu'il jouait la comédie, sauf lorsque c'était vraiment flagrant. Il répondit donc au directeur en disant la vérité au départ:

"Et bien, comme je suis bien parti pour visiter la plupart des archipels du coin, je me suis dit que ça pouvait être intéressant d'assister à un tel évènement, pas vous ?"

Il poursuivit en mentant à moitié:

"N'importe quel moyen ? Quand même pas, mais je ferai tout ce qui est légalement possible pour y assister, en effet. Et qui sait, peut-être aurais-je le loisir de vous y retrouver..."


Il finit de boire sa bouteille et la déposa sur la table, il se leva alors de sa chaise et salua le directeur:

"Sur ce, je vais devoir vous laisser Monsieur le directeur, je vais voir si je peux aider à la mine. Au revoir et à la prochaine peut-être."


Il se retourna et s'en alla sans demander son reste, souriant et tremblant d'excitation à l'idée du coup qu'il était en train de préparer au fin fond de son esprit. Un plan digne des plus grands, qui lui permettrait sans doute d'assister à cette passation de pouvoir. En attendant par contre, il retournait comme il l'avait dit, en direction des mines.


[Topic clos pour moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark Showl
Commandant
Commandant
avatar

Nbre de messages : 268
Equipage : Sleeping Forest/Commando Falcon
Inscrit le : 16/09/2009

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
488/500  (488/500)

MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   Jeu 29 Juil 2010, 13:43

Tandis qu'il buvait encore une gorgée d'eau, l'homme répondit à sa question avec une étrange désinvolture. En effet, celui-ci lui dit que visiter les îles de l'archipel pouvait être profitable ainsi qu'assister à un tel événement avant d'enchaîner en disant qu'il n'y irai que par des moyens légaux. Une chose demeurait floue dans son esprit. Pourquoi un mineur voudrait-il visiter les îles d'un archipel et assister à une cérémonie aussi grandiose ? C'était inconcevable. Un travailleur ne pouvait avoir de telles ambitions. Cette personne lui cachait certainement quelque chose et il allait falloir qu'il le découvre par lui-même puisque ce jeune homme n'était pas décidé à lui dire l'entièreté. Mais avant d'avoir pu creuser sur ce point-là, le blond se leva et le salua avant de quitter précipitamment le bar. S'il voulait en savoir plus sur celui-ci, il faudrait qu'il reste quelques jours de plus ici. Mais, c'était tout simplement impossible. Il était déjà resté bien trop longtemps et ne pouvait y rester une seule journée supplémentaire. Il termina donc tranquillement, en pensant, son verre rempli d'eau. Cet archipel était décidément rempli de surprises en tout genre. Jamais, il n'aurait pensé qu'il parlerai un jour comme cela à un de ses employés. Et qui plus est, devoir dissoudre une sorte de mafia n'était pas non plus au programme. Il ignorait quelles surprises l'attendait sur les prochaines îles, mais une chose était sûr, cela le changeait des missions rébarbatives qu'il avait pour habitude d'exécuter pour la marine. Ces missions étaient terriblement ennuyeuses, pour la plupart, et, qui plus est, les bateaux qu'ont lui attribuait ne possédaient jamais de salle d'entraînement si bien qu'il devait utiliser les cales comme telles ou le pont. Il lisait donc des livres encore et encore si bien qu'il devait à chaque fois prendre deux étalages de livres pour avoir assez d'occupation pour une mission. Grâce à sa fortune, acheter autant de livre n'était pas un soucis. Les vendeurs étaient assez ennuyés car il les dépossédait à chaque visite d'au moins la moitié des étalages en prenant soin de prendre tous les livres qu'il n'avait pas lu traitant de sujets philosophiques, de la flore, de la faune,...

Lorsqu'il eut fini sa boisson rafraîchissante, il appela un serveur et lui demanda l'addition. L'homme repartit donc derrière le comptoir où il appuya sur quelques boutons d'une caisse enregistreuse avant de revenir quelques instants plus tard avec la note à payer. Il paya donc tout naturellement la note par chèque et ajouta à la note à payer un petit pourboire. La personne prit le chèque puis s'en alla à nouveau derrière le comptoir où il rangea soigneusement le chèque. Le service avait plut à l'officier marine et l'eau était bien comme il l'avait souhaité, cela méritait donc un petit pourboire. Il se leva ensuite de sa chaise, puis quitta le bar d'une démarche assurée pour arrivée dans la rue qui se remplissait de personnes à vue d'oeil. Il lui restait encore deux mines à voir avant de quitter l'île et il lui restait tout pile trois heures pour arriver à l'embarcadère où un ferry l'y attendait. Il prit donc le chemin menant à une mine afin de ne pas perdre du temps inutilement. Il lui restait suffisamment de temps, mais des imprévus pouvaient très bien lui faire rater le navire. Il fallait donc continuer les visites sans tarder. Marchant dans le dédales des rues de la ville, il arriva finalement au bout de plusieurs minutes de marche à un endroit reconnaissable. Il n'y avait pas de couvert végétal, le sol était d'un brun clair presque marron. Une sorte de grotte se profilait à l'horizon. Il était bien arrivé à la mine en question. Selon ses informations, ici l'on extrayait également de l'or. Il espérait que les mesures de sécurités étaient plus élevées ici afin d'éviter un nouvel accident inutile qui pourrait bien lui faire perdre de l'argent. Il s'avança vers un mineur conduisant un chariot rempli d'un métal précieux de couleur jaune et lui demanda à parler aux superviseurs. Le travailleur lui désigna une bâtisse de taille modeste située à quelques dizaines de mètres et lui dit qu'ils se trouvaient là. Laissant à son travail l'homme, il se dirigea vers le bâtiment qu'on lui avait indiqué et après s'être arrêté devant la porte, il frappa avant d'entrer. Il se présenta aux hommes qui discutaient entre eux avant de leur demander de bien vouloir lui montrer entièrement la mine. L'une des personnes lui demanda alors de bien vouloir le suivre et tous deux, ils quittèrent le bâtiment pour se diriger vers l'intérieur de la mine.

Après avoir inspecté la mine comme le ferait un véritable inspecteur, il dit à l'homme que c'était bon et qu'il pouvait retourner vaquer à ses occupations. Cette mine possédait de loin, les meilleures mesures de sécurité des trois mines qu'il avait visité. C'était bon de savoir qu'il ne devrait pas dépenser d'argent pour améliorer les mesures de sécurité d'une mine. Malheureusement, les deux autres allaient lui faire dépenser une belle somme d'argent pour que leurs mesures de sécurité soient optimales. Il quitta donc la mine pour rejoindre la dernière située à plusieurs centaines de mètres d'ici. Après une petite marche, il y arriva et put voir à quoi ressemblait-elle. Apparemment, c'était une mine d'argent comme la première. C'était dommage qu'il n'ait pas eu une d'une autre matière, mais qu'importe. Elle lui rapporterait quand même, c'était le principal. Il répéta donc les mêmes choses qu'à chaque visite et après une demi-heure, il put dire au superviseur que les mesures de sécurités étaient bonnes sans toutefois être optimales et le quitta après lui avoir dit qu'il faudrait améliorer quelque peu les mesures de sécurité. Il retourna ensuite en ville et plus précisément à l'hôtel où il avait laissé ses bagages pour les prendre avant de se rendre à l'embarcadère pour y prendre le ferry. Le réceptionniste lui donna la clé de sa suite après qu'il soit entré dans l'établissement. Il monta alors dans ses appartements et y prit ses bagages avant de redescendre. Il rendit ensuite une dernière fois les clés au réceptionniste et paya la note à nouveau par chèque avant de quitter l'hôtel. Il se dirigea ensuite vers l'embarcadère qui par chance n'était pas loin. Il y fut en quelques minute seulement. Après avoir fait validé son ticket auprès d'un membre du personnel de bord, il monta sur le bateau et se dirigea vers sa cabine ressemblant plus à une suite. Il s'y installa et ne défit pas ses bagages à l'exception d'eux afin de prendre un ou deux livres pour la croisière. Elle devait durer deux heures, mais il ne pouvait rester ce temps-là à ne rien faire. Lire était donc la meilleure option. Il s'installa donc dans un fauteuil confortable et prit un livre avant d'entamer sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Kyuseï Jigûu ] Rencontre soudaine [ Pv : Shiro Kujo ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Chrono de Shiro
» Une amitié est si soudaine [with Nuage de Lune]
» Kamui Shiro
» La prèsentation d'une folllle que j'ai nommée : Sora Kujo!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: La Route de tous les Périls [RP] :: Nulle part ailleurs :: Royaume de la Terre-
Sauter vers: