Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suwaru
Capitaine Pirate
Capitaine Pirate
avatar

Nbre de messages : 12
Equipage : Black Spiders
Inscrit le : 19/07/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
16/1000  (16/1000)
MessageSujet: ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~   Sam 24 Juil 2010, 03:33




Voguant sur les douces mers d'East Blue, le Black Death ne passe pas inaperçu. Sa couleur noire de jais combinée avec sa taille non négligente lui donne un aspect terrible et mortel ce qui explique en partie son nom. Ce navire, disposant d'un drapeau de tête de mort d'une araignée, abrite en son sein un équipage, ou plutôt, le début d'un équipage. Cependant, les principaux rôles sont remplis. Il y a tout d'abord Suwaru, la capitaine de l'équipage depuis bientôt sept ans ainsi que Shikyo, récente recrue que la jeune femme a accepté d'élever à l'honorable titre de vice-capitaine mais aussi de navigateur. Celui-ci se dit aussi médecin mais, la jeune capitaine non sûre de ses méthodes préfère attendre quelques temps avant de le considérer comme tel. En tout cas, seuls eux deux peuplaient le grand bateau qui, du coup, faisait un peu vide. Cela n'était pas très habile de naviguer sans canonnier permettant de se défendre si un navire de la marine ou même d'un autre équipage attaque le bateau sans protection. Mais, pour trouver un tel compagnon, il faut naviguer et c'est donc là qu'intervient le très récent vice-capitaine. De ce côté, il se débrouille plutôt bien ...

Suite à son entrée, Suwaru offrit le corps de son ancien navigateur au jeune homme afin qu'il puisse pratiquer son passe-temps assez particulier. Après ce merveilleux cadeau, la jeune femme enchaîna en débutant une très courte réunion servant à déterminer leur prochaine destination. Tous les deux ayant assez faim, elle lui demanda un endroit où se trouve d'excellents restaurant. Après plusieurs propositions, le décision fut prise. Ils iraient au très célèbre Baratie qui, malgré sa popularité, n'était pas connue de la jeune capitaine. Ce n'est pas qu'elle ne sait rien, c'est qu'elle a toujours vécu à South Blue et qu'elle ne s'intéressait pas à ce qui pouvait bien se passer dans le monde. Ainsi, elle apprit qu'il existait un navire faisant office de restaurant. Cela ne la rassura pas au début mais, suite aux nombreux gargouillements de chacun des membres de l'équipage, plus aucune hésitation ne fut présente. Ils partirent dès ce moment en direction du Baratie.

Et, c'est donc suite à un petit voyage que l'on retrouve nos jeunes compagnons sur les mers d'East Blue tout près du restaurant. Suwaru ne tenait plus debout. Elle avait tellement faim qu'à ce moment, elle aurait préféré que Shikyo se présume cuisinier et non pas médecin. Mais bon, la qualité sera au moins au rendez-vous. Bien sûr, une des raisons qui repoussa la jeune femme à aller là-bas est le fait qu'elle soit pirate mais elle fut rapidement rassurée en comprenant qu'ils recevaient n'importe qui tant qu'aucun combat n'éclatait au sein du restaurant sans quoi ils se feraient jeter dehors sans pitié. De ce fait, elle allait devoir se tenir correctement, ce à quoi elle n'est pas très habituée. Néanmoins, elle a remarqué que son coéquipier, malgré ses occupations suspectes, dispose d'une certaine classe faisant de lui quelqu'un de haut placé. Ainsi, le Black Death se rapprochait petit à petit du célèbre bateau-restaurant …

Enfin arrivés à bon port, chacun descendit à son rythme du bateau pour, finalement, marcher sur … un bateau. Cela était étrange de penser qu'un tel espace était en fait un bateau. Il est pratiquement sûr que personne n'y pense mais ce navire ferait office d'un excellent navire pirate si jamais il était volé. Mais, un bateau de cette taille, ce n'est pas discret non plus donc autant qu'il reste du « bon » côté. Plus elle s'approchait de l'entrée du restaurant, plus le côté « maléfique » que Suwaru a l'habitude de posséder disparaissait. C'était comme si la classe et la luxure de ce bateau transformaient la jeune femme en une personne normale, sans envies meurtrières. En même temps, si elle était venue là, ce n'était pas pour y mettre le bordel mais juste pour manger. Par conséquent, elle monta lentement les marches tout en s'angoissant. Ça ne lui était jamais arrivé d'autant paniquer à l'idée d'entrer dans un bâtiment. Elle qui tue depuis pas mal de temps, être effrayée par un restaurant est bel et bien une première. Finalement, la jeune femme se trouva au bout d'un moment devant la porte où elle resta d'ailleurs quelques secondes immobile. Elle hésitait encore à rentrer en vue de se faire mal voir. D'habitude, cela ne la dérangerait pas mais là, c'était différent. En quoi ? Elle ne le savait absolument pas …

Soudain, juste avant d'ouvrir les portes, Suwaru se mit à penser à un détail plutôt ... dérangeant. En effet, bien que l'appât de l'odeur donnait envie de manger, encore fallait-il avoir les moyens de s'offrir de la nourriture de ce restaurant. Disposant de peu d'argent vu que, d'habitude, elle menace les gens, la jeune femme hésita fortement à rentrer ou non dans la Baratie. Son coéquipier attendant derrière et ne voulant pas passer pour une idiote alors que celui-ci vient à peine de rentrer à bord du Black Death, elle se dit rapidement, sans tracas et sans réfléchir, qu'elle avisera au moment tant redouté. Elle prit donc son courage à deux mains et partit à l'intérieur de l'étrange navire qu'est la Baratie.

Doucement, la jeune femme ouvrit donc les portes. Contrairement à ce qu'elle pensait, ce ne furent pas des critiques qu'elle reçut mais plutôt des sifflements qui, cependant, donnaient le même résultat. Elle qui serait, à son habitude, aller voir l'origine de cette perversité afin de lui régler son compte, là, elle ne dit rien. En tout cas, personne ne la regarda étonnamment comme s'ils savaient pertinemment qu'elle ne ferait rien. Mais, ce qui était sûr, c'est qu'ils savaient tous qu'elle était pirate. En effet, de grandes baies vitrées ornent les murs du restaurant permettant aux clients de voir ceux qui arrivent et ceux qui repartent. Et, c'est d'ailleurs le fait que personne ne s'inquiète qui l'étonna. Vraiment surprenant cet endroit. Soudain, un serveur vint jusqu'à elle afin de lui demander pour combien de personnes était le repas. Étant encore bouche-bée, elle avança dans le restaurant laissant Shikyo régler cela sans lui expliquer le pourquoi du comment. Elle se sentait tellement bête à ce moment-là, elle ne se demandait plus ce que les gens pensaient d'elle en général mais seulement ce que son vice-capitaine pouvait penser d'elle. Qu'est-ce qu'il devait être étonné de la voir comme ça … ou pas. En même temps, jusqu'à maintenant, la jeune femme n'a jamais réellement pu percer ses pensées afin d'en savoir plus sur lui. Ainsi, après avoir reçu une table, elle s'y assit tranquillement tandis que son coéquipier suivait non-loin. Le repas allait enfin pouvoir commencer … ou pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shikyo no Jikkei
Pirate
Pirate
avatar

Nbre de messages : 33
Equipage : Suzu no slave
Inscrit le : 22/07/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
8/1000  (8/1000)
MessageSujet: Re: ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~   Lun 26 Juil 2010, 19:19

Spoiler:
 

Direction : Le Baratie. C'était mes premiers ordres à bord du bateau pirate dans lequel je venais de m'engager en tant que second, navigateur et optionnellement second. Je voguais tranquillement, ayant pu à mon entré dans l'équipage, trifouiller le bide de l'ancien navigateur. Cette femme, Suwaru, elle savait y faire avec moi~ Ce n'est qu'après quelque heures de route que nous arrivons enfin au baratie. Cet endroit à tant de souvenir, dont le fameux passage du jeune Mugiwara. Personne ne pouvait le nier maintenant, il était en passe de devenir un des pirates les plus imposant de ce monde. Souriant à cette pensée, je me dis que ce n'était qu'une question de temps avant que nous, membres de l'équipage du black spider, arrivons sur grand line pour tout mettre à feu et à sang. Je descendis du pont pour gagner un autre pont, étrange. Devant moi, ma capitaine qui semblait plutôt hésitante. Je ne savais pas ce qu'il se passait en elle, mais si elle était comme moi, elle avait surement du mal à se contrôler et appréhendait les lieux publics autant que la peste. Dieu merci, mes crises à moi n'étaient que passagères. Soupirant, me préparant à passer devant elle pour ouvrir les portes, comme en une poussé d'adrénaline Suwaru me devança et pénétra les lieux, l'air presque hagard. Elle ne connaissait donc pas ce genre d'endroit ? Après tout, je ne la connaissais pas assez pour pouvoir porter un quelconque jugement sur elle. Levant les yeux, je regardais une ampoule qui semblait sauter, c'était psychédélique comme truc, j'adore~. Un des serveurs vint à elle pour savoir combien de couverts dresser, elle continua sa route sans se soucier de lui. Je pris donc sa place, demanda une table pour deux et demanda que l'on vienne nous servir rapidement et aussi que l'on nous prépare des vivres pour une longue traversée. Je m'assieds enfin à la table, plongeant mon regard dans le sien, lisant une certaine inquiétude. Je sortie une bourse pleine de berrys que je posai sur la table en souriant.
" Qui a dit qu'être honnête ne paie pas ? Huhuhu~ "

Suite à cela, un nouveau sourire se voulant réconfortant, mais je me doutais que ce n'était pas l'unique raison de ses inquiétudes. Un autre serveur vint pour prendre notre commande, je pris ramens, tout simplement. Je pris le temps, avant que l'on nous servent, pour regarder les personnes autour de nous. Des pirates, des marines, des riches, des pauvres. Il faut de tout pour faire un monde, et visiblement le monde n'a jamais été autant en paix qu'à bord de ce navire. Au final, le repos ce n'était pas si mal. Je continuais de regarder partout autour de moi, croisant le regard de sublime créatures me donnant tout simplement envie de jouer du scalpel~ Il ne fallait pas que je craque, pas devant ma capitaine, il fallait que je lui montre que j'étais aussi capable de me tenir en public. C'était sans compter ce qui allait arriver. Sentant quelque chose d'anormal, je me levais, prétextant les toilettes. Je me baladais entre les tables et croisa un gars pour le moins étrange, il semblait complètement dans son monde celui-là. Je retournais à ma table une paire de minutes plus tard. Mon regard se portant vers le hublot pour voir un navire pirate accoster. Je ne savais réellement pas pourquoi, mais ce sentiment était si fort. Je pensais réellement pouvoir me contrôler mais avec une aura si... aimable, ils ne peuvent tous que me donner envie de vomir. Un rictus de dégoût se dessina sur mon visage, fixant toujours par le hublot les personnes descendant du navire. Deux ? Seulement deux ? Un nouvel équipage surement, tout comme le notre.


" Sincèrement désolé Capitaine, je pense que sa sera animé d'ici quelque secondes... huuhuhuuhuhu ~ <3 "


~Psychédélique~

(desolé de la pauvre taille =/ A toi Masashi =))
C'était le compte de mon frère -__- /// a supprimer le poste d'Element svp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masashi Kensei
Pirate des Zeraphiel's
Pirate des Zeraphiel's
avatar

Nbre de messages : 72
Equipage : Hoshi Yasei
Inscrit le : 07/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~   Lun 26 Juil 2010, 22:37

Spoiler:
 
Vogue vogue mon petit tonneau; vogue mais ne prend pas l'eau. ¤ Je me trouvais pour le moins dans une position précaire, car je pouvais chavirer à tout moment. Mon embarcation n'avait rien de luxueuse et je chevauchais avec difficulté toute les vagues qui se présentaient à moi. Seul ma coupe afro et mes yeux sortaient par l'ouverture du tonneau; j'aurais pu facilement me faire passer pour une plante dans un pot au beau milieu de l'océan, mais malheureusement personne ne pouvait admirer ce spectacle visuel. Avec moi tout est un spectacle et j'étais pour le moment très fier de mon imitation. Je me rapprochais tant bien que mal de mon objectif:le Baratie. J'avais décidé de mon propre chef de me rendre une nouvelle fois dans cet endroit magique où je faisais de superbes rencontres à chaque fois. La faim me taraudait depuis bientôt 1 semaine et j'étais maintenant plus que dégoûté par le goût de mes gants de cuir que je rongeais à l'occasion. Heureusement que j'en avais en rechange pour me sauver la mise. En voyant le bateau restaurant se pointer à l'horizon je me suis cambré sur mon siège et j'ai chantonné à mi-voix pour festoyer mon arrivée dans ce lieu féerique. Lançant plusieurs syllabes dans un ordre imprécis, ma chansonnette en prenait pour son rhume. Elle dégageait au moins ma joie maladive. Plus que quelques vagues et je pourrais enfin embarquer sur mon navire préféré. C'était à cet endroit où j'avais joué aux fléchettes pour la première fois, siroté mon meilleur café et également celui où je m'étais fait bannir à répétition. Des erreurs de jeunesse et après 2 semaines elles ne pouvaient qu'avoir été oublié; moi-même je ne m'en rappelais plus! Le soleil transperçait le ciel de son éclat matinal et le ciel ne m'avait jamais paru aussi dégagé. On avait l'impression que la mer rejoignait les cieux pour ne former qu'un seul et unique océan. Un seul nuage trônait en tant que maître incontesté du ciel et une nuée d'oiseaux exotiques probablement en provenance du sud arpentaient le ciel de leurs ailes majestueuses. Le soleil approchait son zénith et ma panse jouait du tambour; je me devais de me revigorer le plus tôt possible. Mon tonneau heurta finalement la clôture qui entourait le pont principal du Baratie. Sans me soucier des navires accostés j'ai fait ce que je devais faire.

¤¤¤

Trois explosions retentirent simultanément. Ne détruisant rien elles semèrent le questionnement dans l'assistance. Une fumée rose, une bleu et une jaune enfumèrent l'entrée et attira indubitablement l'attention des spectateurs présents. C'est avec un gracieux moonwalk que Masashi Kensei perça le rideau multicolore. Habillé de son habituel manteau brun à épaulettes dorées et d'une chemise blanche soigneusement rentrée dans son pantalon bouffant brun, le nouveau venu était décidément remplit de style. Arborant un magnifique afro rejoint d'une barbe naissante, l'homme aux favoris avait de quoi impresionner. Ayant une main sur la taille il tourna sur lui-même pour faire face à ses admirateurs et pointa sa main vacante vers le ciel. L'énergumène cria ensuite une phrase bien à lui:

-Lets get ready to rumble!!!


Une femme prit d'une insatiable panique se leva dans le fond de la salle et se précipita la tête la première dans une des grandes vitres qui entourait le restaurant. Celle-ci vola en éclats et ne fit qu'attirer d'avantage l'attention de l'auditoire. La jeune blonde, légèrement blessée, tomba dans la mer et se mit à nager vers l'horizon. Hébété devant cette scène tragique Masashi qui avait reconnu la femme ne pu s'empêcher de tenter de l'interpeller.

-Je vous l'avais pourtant dit que je n'avais jamais joué aux fléchettes!


Préférant passer à autre chose Masashi pigea dans l'assiette d'un homme obnubilé par ce qui venait de se passer et croqua à pleine dent dans un énorme gigot de viande fumant. Il ne fit que trois pas dans le Baratie avec son butin avant que l'un des serveurs ne le reconnaisse:


-Hey vous êtes bannis de ce restaurant! Foutez le camp!


Le premier réflexe du jeune homme de 24 ans fut qu'il devait courir, mais il se rappela assez vite qu'on ne devait pas courir avec de la nourriture plein la gueule. Il entama alors une lente marche autour des tables circulaires en tentant désespérément d'échapper au serveur qui lui courait après. Une dizaine de secondes plus tard ils étaient 5 à ses trousses. L'alerte s'était rependu sur le Baratie et les membres de l'équipage mirent bien rapidement la main sur le pauvre homme. Étant contenu par 5 personnes Masashi ne pu pas faire autrement que de regarder le visage des personnes qui l'entouraient. Immobilisé et le nez contre le sol il croisa le regard d'un homme qui se tenait près des toilettes. Le pirate ne l'avait pas remarqué jusqu'ici, mais il s'en rappellerait pour sûr!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyokan Ren
Pirate des Zeraphiel's
Pirate des Zeraphiel's
avatar

Nbre de messages : 70
Equipage : Zeraphiel's
Inscrit le : 03/03/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~   Mar 27 Juil 2010, 18:37

  • Ren gisait dans son petit bateau, suffoquant. Il venait de faire face à une tempête. Il ne pouvait maintenant plus savoir où il se trouvait, et où il se dirigeait. Il se laissait emporter par le courant, dirigé par les vagues. La tempête avait tout emporté, il ne lui restait plus qu’une petite bourse de berrys qu’il avait caché sur lui ainsi que ses vêtements. Les rames et les réserves de nourriture avaient disparus dans la tempête. Il n’avait donc rien mangé depuis, et cela faisait deux jours. Son ventre grognait. Des crampes d’estomac l’empêchaient de faire quoi que soit. Il n’avait croisé aucun navire et n’avait aperçu aucune île. Quand tout à coup, une ombre gigantesque recouvra le bateau où Ren se trouvait puis le bateau heurta quelque chose. C’était énorme. Sûrement un navire. Pirate ou marine ? Dans tout les cas, c’est certain que personne ne l’aiderait…

    Ren usa de ses dernières forces pour se lever. Il grimpa sur la passerelle du navire puis s’arrêta, bouche bée. Ce navire qui était devant lui, ce navire qui se trouvait sous ses yeux, ce navire qu’il pouvait atteindre en quelques pas. C’était le plus célèbre restaurant, ou plutôt navire-restaurant dont le personnel était composé uniquement d’anciens pirates, le Baratie ! Le patron de ce restaurant n’était autre que le célèbre Zeff. Mais peu importait Ren. La seule chose qu’il voulait à l’instant, c’était manger. Ce mélange d’odeurs si agréables ne faisait que l’attirer à l’intérieur.

    Les portes s’ouvrirent. Ren s’avança. Un homme tout de noir vêtu s’approcha du pirate. Il lui demanda de le suivre. Ce que Ren fit sans poser de question. Le serveur prit immédiatement la commande de Ren. Ce dernier lui demanda le repas le moins cher, en raison du peu d’argent dont il disposait. On lui apporta ce qu’il avait commandé assez rapidement. Il dévora son repas. Cela se vu qu’il n’avait pas mangé depuis quelques temps, il ne laissa rien dans son assiette, même pas une miette. Il se leva et s’en alla en direction des toilettes. Il croisa un homme suspect. Un léger sourire sadique se dessinait sur le visage de ce dernier.

    Il donna sa petite bourse au serveur puis marcha en direction de la sorte. Il était encore à quelques pas lorsque les portes s’ouvrirent. De la fumée multicolore apparut, puis un homme fit son apparition. Il se dandinait dans tout les sens. Une femme hurla et bondit en direction de la fenêtre qui vola en éclat. Puis plusieurs hommes du personnel se ruèrent vers l’homme et lui sautèrent dessus.

    Ren les ignora et passa les portes du navire. Au même moment, un navire accosta. Deux jeunes hommes en descendirent. L’un deux, qui devait surement être le capitaine, le fixa, puis sourit. Et s’en alla en direction du restaurant. Ren regarda aux alentours. Et par chance, il trouva ce qu’il cherchait, un navire abandonné. Il était autant en mauvaise état que le sien, mais il était bien plus grand, il serait mieux protégé en cas d’imprévu. Il monta alors à bord de ce navire et s’en alla. Il regarda une dernière fois en direction du restaurant, l’homme qu’il avait croisé sur le pont le regardait encore, à travers les fenêtres, il esquissait un léger sourire qui signifiait : « nous nous reverrons très bientôt… ». Ren se tourna, et entama sa nouvelle traversée. Sa prochaine destination, il n’en avait aucune idée.


Dernière édition par Kyokan Ren le Mer 28 Juil 2010, 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Element Emishi
Capitaine des Zeraphiel's
Capitaine des Zeraphiel's
avatar

Nbre de messages : 30
Equipage : Zeraphiel's
Inscrit le : 17/07/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
8/1000  (8/1000)

MessageSujet: Re: ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~   Mer 28 Juil 2010, 15:13

oO intéressant, cette mer Oo

Spoiler:
 

Voilà maintenant deux jours que nous avions levé l'ancre de Logueown. Mon sens de l'orientation n'était visiblement pas ma plus grande qualité. Depuis notre départ, j'observais les allers et venues de Leck Demonis, mon tout nouveau nakama, du pont à ces appartements. Il semblerait qu'en effet, il ait le mal de mer. Esquissant un léger sourire, mon regard se pointa sur l'horizon. Une mer bleue, une étendue vierge d'eau de mer. Soupirant, je partie de la barre pour rejoindre la cuisine, les vivres commençaient à se faire rare, il me faudrait rapidement gagner un restaurant ou la terre ferme pour pouvoir faire le plein à bord. Si seulement j'avais une carte. Dans mes livres, j'en avais des dizaines, voir des centaines, mais jamais suffisamment. Où que j'aille, il me faut des cartes détaillées des lieux faute de quoi je me perds. Mon regard se portait sur des légumes, visiblement passé date bien que déjà cuisinés. Je comprenais mieux maintenant le malaise de Leck, il avait surement dut vouloir cuisiner pour se remplir l'estomac, mais c'était sans compter la légère moisissure. Soupirant de nouveau, je sentais mon ventre jouer du tambour, me montrer que si je ne mangeais pas dans les prochaines heures, je ne ferais pas long feu. Je gagnais ensuite mes appartements, croisant le regard maladif de Leck qui de nouveau, gagnait sa chambre. Il ne servait a rien de parler, pour la prochaine escale, il resterait à bord. Qu'il le veuille ou non, ce serait un ordre. Arrivé dans ma chambre, j'ouvris un livre de cartographie sur la mer d'East Blue ainsi que ces îles. Lisant le livre en travers en quête d'une île de restaurateur, mon regard se porta sur un bateau restaurant. Un bateau répertorié sur une carte ? Étrange, vraiment. Je notais la position géographique par rapport à Logue Town, le chemin que l'on avait déjà parcouru et le chemin restant et en quelle direction aller. Nous étions à une heure approximative du lieu de mes convoitises. Lâchant un nouveau sourire, je retournais à la barre, changeant le cap pour faire route vers le Baratie. Enfin de quoi manger et surtout, de quoi soigner Leck de son indigestion. Les cuistots savent surement quoi faire face à ce genre de situation. Une fois le bateau en bonne position, je me dirigeais vers la proue pour faire face à la mer, j'allais tout simplement attendre d'arriver.

Ce n'est qu'une bonne heure et demie plus tard que j'aperçus enfin le baratie droit devant. Enfin, je commençais à m'impatienter quelque peu. Je me préparais alors à accoster, repliant lentement les voiles en pensant à ce que j'allais découvrir à bord de ce restaurant dont les serveurs étaient tous d'anciens pirates. Peut-être allais-je trouver un nouveau compagnon de voyage pour faire face aux dangers de la mer, et surtout face aux dangers de Grand Line. Voilà, c'était maintenant chose faite. Je venais de poser pied à terre, si l'on peut se permettre l'expression. D'ici, je pouvais entendre de l'agitation venant de l'intérieur. Je fis un pas en avant avant de voir la porte s'ouvrir et un homme en sortir, il devait avoir la trentaine, je le fixais avec insistance avant de lui lâcher un léger sourire. Se dernier passa tout droit, sans prendre réellement la peine de faire attention à moi. Il monta à bord d'une sorte d'épave. C'était cela, son bateau ? Je le vis s'éloigner vers le large, depuis que je l'avais croisé, je ne l'avais pas lâché du regard. Enfin il m'adressa un léger sourire, que pouvait-il bien signifier ? Je me retournais de nouveau pour faire face à la porte du baratie et poussais lentement la porte. Je ne m'étais pas trompé, il y avait de l'agitation à l'intérieur. Plusieurs cuistots étaient en pile sur un gars avec une afro. A quoi jouait-il celui là ? Je passais à côté de ce dernier, sans lui adresser un regard, main sur la crosse de mon revolver. Je m'assieds finalement sans encombre à une table en fixant plus loin, vers une fenêtre, un homme et une femme. L'homme devait être à peine plus jeune que moi mais les traits sur son visage trahissait un sadisme comme il m'avait rarement été permis d'en voir, la femme elle devait avoir entre vingt-cinq et trente ans. L'homme lui me jetait des regards insistants et provocateurs. Que me voulait-il ? L'aura meurtrière qui se dégageait de son regard ne pouvait absolument pas trahir mon intuition, il allait se passer quelque chose avant la fin de cette journée. Portant de nouveau ma main à ma crosse, je saisis mon revolver avant de le poser sur la table, prêt à faire feu. Mes billes de poudres soigneusement posées dans la poche de ma veste. J'attendais. Mon regard se portais de nouveau sur l'homme en train de se faire maitriser au sol. Quel raffut pour pas grand chose. Soupirant, je fis un léger signe de main aux cuistots.


" Laissez-le, vous allez faire fuir les clients... Cet homme sera mon invité... Si vous le permettez... "

Suite à cela, s'en suivit un silence pesant avant qu'il ne le relâche en déclarant que je l'avais désormais sous ma responsabilité et qu'au moindre écart de conduite, je me prendrais une balle de mon propre revolver entre les deux yeux. Pirates. L'homme précédemment immobilisé semblait désormais me fixer, mais je ne lui prêtais aucune attention particulière. Toute mon âme était plongée dans les yeux de l'autre enfoiré assis plus loin. C'était juste un enfoiré de psychopathe. Les quelque tâches de sang sur sa veste rouge trahissaient sa véritable identité, et son regard, son sourire en coin en mon attention, que me voulait-il ? J'étais venu ici pour manger et faire le plein de vivre. En parlant de cela, j'appelais un des serveurs, l'invitant à remplir mon navire de nourriture et boissons diverse, dont de l'eau et du rhum, bien évidemment. Ce dernier approuva, demandant son reste, je déposais alors une légère bourse sur la table qu'il saisit avant d'envoyer des hommes remplir la cale du bateau qui était le mien. Désormais, j'allais tâcher de ne plus croiser le regard de l'autre fou. Je fixais maintenant l'hurluberlu assis à mes côtés avec un regard interrogateur. Je brûlais d'envie de savoir qui il était, bien qu'à la base il ne m'intéressait pas plus que cela. En présence d'un fou, qui feriez-vous ? Vous intéresseriez vous à votre vie ou alors, à un homme étrange assis à vos côtés ? Mon choix était fait mais j'en avais changé. Je commandai de la viande pour deux. J'adressais finalement un sourire amicale à l'homme à l'afro en prenant la parole.
" Pourquoi ils t'ont sautés dessus comme ça ? Qu'est-ce-que t'as pu bien faire pour te faire haïr à ce point ? Je suis Element Emishi, capitaine et accessoirement archéologue. "

Un donné pour un rendu, j'espérais juste qu'il allait maintenant se présenter lui aussi. Mon regard se posais de nouveau sur l'autre cinglé qui se faisait de plus en plus insistant. Qu'allais-je bien pouvoir faire ? Rapidement, ma main se porta à mon revolver avec lequel je tirai dans la vitre aux côtés des deux protagonistes. Ils ne bronchèrent pas. La femme continuait de manger pendant que le fou me fixait en passant sa langue sur sa lèvre supérieure. Un frisson me parcouru l'échine, des pieds à la tête. mon regard était maintenant des plus agressifs, je venais surement de lancer les hostilités. L'homme vêtu du costume rouge pourpre se leva, pointant un scalpel dans la direction. Je soupirais avant de le lever à mon tour.

" Rassieds-toi et mange, ne me regarde plus et tout ira bien... Nous sommes ici pour nous restaurer, j'ai un nakama souffrant à bord. Je n'ai décemment pas le temps de jouer avec toi, putain de psychopathe... "

Sa n'allait plus tarder à commencer...

_________________
" What's up ? You're gonna Die ... "

~Ma Fiche~
Element's theme (thx peluche ! ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame Mouette
Maîtresse du Jeu
Maîtresse du Jeu
avatar

Nbre de messages : 12
Inscrit le : 22/07/2010

MessageSujet: Re: ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~   Mer 28 Juil 2010, 16:57

Ô, malheur ! Ô, bonheur ! Voilà la Mouette des Catastrophes qui arrive ! ♫
Ô, bonheur ! Ô, malheur ! Mais, qu'est-ce qu'elle peut bien vous vouloir ? ♫
Ô, malheur ! Ô, bonheur ! Madame vous dicte, vous subissez, vous passez sur l'autre rive ! ♫
Ô, bonheur ! Ô, malheur ! Madame est là, pour vous soumettre à son pouvoir ! ♫


Moi, si j'étais vous, je ne me permettrai pas une telle action. Car, il faut bien l'avouer, je vois deux cuisiniers, envoyés par Zeff en personne, se diriger vers vous. Ohlala, ils ont l'air d'être en colère. Je n'aimerai vraiment pas être à votre place. Mieux vaut calmer vos ardeurs, et vous battre sur vos navires, mes chers pirates. Ce serait tellement fâcheux d'avoir à récupérer les morceaux après... Tiens, je suis gentille, je vous rapporte leurs paroles, histoire que vous sachiez ce qu'il vous attend, si jamais vous oser troubler la tranquillité de ces lieux délicieux.

Cuisinier 1 — Nous vous conseillons grandement de vous calmer. Vous dérangez les autres clients et la mauvaise ambiance me pique, personnellement, les yeux !
Cuisinier 2 — Ouais ! Et la seule chose qui devrait nous piquer les yeux, c'est uniquement la sauce piquante ! Ne nous obligez pas à vous chasser.
Cuisinier 1 — Euh, non... N'obligez pas Monsieur Zeff à le faire...

Ah oui. J'oubliais. Je crois, je dis bien je crois, qu'ils sont assez forts. De plus, une petite mouette m'a dit, que Zeff n'hésiterait pas à descendre en personne pour... Enfin, vous imaginez bien ! Have a good lunch... Or I'll be back~ !

Ô, malheur ! Ô, bonheur ! Voilà la Mouette des Catastrophes qui repart ! ♫
Ô, bonheur ! Ô, malheur ! Mais, qu'est-ce qu'elle a bien pu vouloir vous faire comprendre ? ♫
Ô, malheur ! Ô, bonheur ! Madame la Mouette vous jetterait bien contre des remparts ! ♫
Ô, bonheur ! Ô, malheur ! Madame reviendra, car toujours elle revient, et vous fera pendre ! ♫

_________________
Si vous me voyez débarquer, alors prenez peur~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Element Emishi
Capitaine des Zeraphiel's
Capitaine des Zeraphiel's
avatar

Nbre de messages : 30
Equipage : Zeraphiel's
Inscrit le : 17/07/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
8/1000  (8/1000)

MessageSujet: Re: ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~   Mer 04 Aoû 2010, 17:16

Bon, ont jump l'équipage adverse. Masashi à toi.

Edit Kamakiri : Le Topic est-il en pause ? ^^

_________________
" What's up ? You're gonna Die ... "

~Ma Fiche~
Element's theme (thx peluche ! ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ La faim justifie les moyens ! [ Zeraphiel's & Black Spiders ] ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tyrannia] La faim justifie les moyens
» JOAO LIVEN THERON. ‡ la fin justifie les moyens
» La faim justifie les moyens
» La faim justifie les moyens [Belinda A. Goldsmith]
» La Faim Justifie Les Moyens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: The World [RP] :: East Blue :: Restaurant La Baratie-
Sauter vers: