Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kimi chan (enfin terminée !!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kimi Kasane
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 24
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Nada
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Kimi chan (enfin terminée !!)   Ven 06 Aoû 2010, 23:17

    Première partie

      Avez-vous lu les règles ? oui code = /*validé par Millia*/


      Comment avez-vous découvert le forum ? Par ma grande sœur Opale


      Une suggestion ? Non aucune
      Simple curiosité, si vous aviez un Fruit du Dé
      mon, lequel aimeriez-vous avoir ? Bien-sûr, vous n’êtes pas obligé d’en vouloir un…Je n'en ai aucune idée pour le moment


  • Seconde partie : le personnage.


    Nom et Prénom : Kimi Kasane (j'aimerais avoir ce pseudo si possible à ma validation s'il vous plait :3 )


    Âge : 18 ans


    Rang/Grade : Pirate


    Métier(s) : Médecin
    Arme(s) : Maitrise des arts martiaux et d'aide d'un grand baton en fer lèger peu solide. Sa conaissance en médecine font qu'elle analyse toujours ces adversaires pour pouvoir frapper le plus efficacement possible, trouver leur faiblesse en les analysant comme un diagnostic
    Équipage : Red Roses

    Description :



    Physique : (de haut en bas) Kimi a le teint pâle mesure environ 1 mètre 58, elle a deux couettes bordeaux en forme de tornade (ce qui explique tout de suite son caractère). Par tornade disons que ces mèches s'enroulent à la manière de deux ressorts soyeux. Elle a une petite mèche enroulée au dessus de la tête qui lui donne un aspect fougeux , montée sur un visage rond avec de grands yeux assortis à ses cheveux tout aussi ronds et pétillants, le tout complèté par un petit sourire mignon. Sa tenue est généralement une tenue de warrior à la fois grise et bleue avec une petite jupette, de grandes bottes noires avec des reflets bordeaux. Elle s'habille souvent comme ça bien qu'elle adore se parer de petits accesoires car notre miss est très coquette et un ruban par ci ou un bijoux par là n'est jamais de trop. Quand on la voit pour la première fois, on pourrait croire qu'il sagit d'une simple gamine qui ne pense qu'à faire la fête mais si quelqu'un est son ennemi il ne devrait pas trop traîner avec elle car elle pourrait bien lui causer des dégats. Elle n'est pas très haute se qui contribue à la rendre très craquante au yeux de tous ceux qu'elle croise, ces yeux savent très bien s'animer d'une expression de pitié afin de faire plier tout ceux qu'elle souhaite mettre dans sa poche. Kimi possède une démarche sautillante et enjouée, et se promène généralement avec tout son équipement dans un sac "mignon" en forme d'animal en peluche. Elle y range son matériel de médecin ainsi que son peu d'affaire personelle. Seule chose que la jeune fille a toujours sur elle, sa barre de fer, longue comme une tige de bambou avec la même finesse et tout aussi creux et lèger. Cette arme n'est pas très dévastatrice mais pratique car composée de trois parties elle se replie facilement et tient dans un étui accroché sous sa jupe. Généralement Kimi s'en sert comme d'une aide au combat car son corps lui même est une arme bien forgé aux arts martiaux. Pas très musclée notre Kimi pourtant son agilité lui permet à coup sur de surprendre son adversaire qu'elle sait examiner parfaitement lors d'un combat pour trouver son point faible, le malheureux se voit examiner sous tous les angles ! Mais après tout son plus grand atout est son charme naturel !





    Moral : Kimi est une vraie petite gamine. Pourtant elle a 18 ans mais ça ne se voit pas. Elle adore se jetter des fleurs et se mettre en avant. Elle ne se vente pas trop mais adore rajouter un petit quelque chose quand on la flatte. Par exemple lors d'une promenade elle part toujours à cinq mètres devant le groupe la tête haute et les mains sur le hanches avec un grand sourire en les croyant incapable de la rattraper .Mais une heure et demi plus tard elle est à 5 mètres derrière en les suppliant de l'attendre. Elle adore manger tout ce qui est chips, pop corn bonbons ou encore bien d'autres gâteaux appéritifs. Elle aime beaucoup avoir des grands yeux de chibi pour être mimi et pour recevoir des flatteries. Quand Kimi fait un combat avec quelqu'un, elle aime beaucoup s'imaginer comment son adversaire va attaquer et comment il va finir. Quand c'est elle qui remporte le combat elle fait un petit diagnostic de fin du genre : 3 cotes cassée, la machoir fissurée, une glande nasale explosée membres de la jambe gauche en miettes. Temps de récupération mental : 4 mois. Chance de me refaire un croche-pied ? Aucune chance ! Temps de récupération entière... 4 ans et demi. Voici comment notre chère petite Kimi finit généralement ses combats (quand elle gagne bien évidement) Kimi adore le pain. C'est pour ça qu'elle en a toujours avec elle. En général elle n'aime pas en donner plus de la moitiée à quelqu'un ; sauf si vraiment elle aprécie cette personne. Pourtant cette façade joyeuse s'éteint quand elle songe à son frère pour lequel elle se bat. Kimi lutte à sa façon en concervant une attitude joyeuse afin de ne pas se décourager par ce combat qui est des plus rude. Etudier la médecine ne l'enchante pas toujours, mais elle sait se résigner bien qu'elle fasse souvent peur aux patients. Mais si il y a bien une chose dont la demoiselle à peur, se sont les insectes ! Il suffit que Kimi en voit un, et c'est la panique ! Avant elle avait tout de même une affection pour les papillons, mais depuis que son frère a eu la bonne idée de lui en montrer un en gros plan dans un livre, tout insecte doit être a jamais banni du champ de vision de Kimi pour qu'elle conserve son "calme". C'est tellement ideux ces choses pleine de pattes et d'yeux, brrr. Donc une petite fille énergétique, sûre d'elle, peut être trop, surement son gros défaut, mais comment lui en vouloir elle est telement mignone !


    Histoire :



Hey, t’es qui toi ? Pourquoi tu me suis, c’est mon grand charme irrésistible qui t’attire vers moi ? Ma description ne t’as pas suffit qu’il faut en plus que je te raconte mon histoire. Bon alors offre moi à boire et je veux bien te raconter, mais attention tu peux déjà faire une croix sur mon numéro de Den Den Mushi ! Bon alors on commence:

Toutes les divas doivent bâtir difficilement leur vie, car il est vrai que j’ai démarré avec peu de chose. En effet je n’ai pas connue mon père qui est parti en mer sans jamais revenir et je n’en connais pas la raison. Ma mère elle je n’ai pas non plus eu trop le temps de la connaitre étant donné qu’elle nous a quitté quand j’avais six ans, à cause d’un accident à la pêche durant laquelle, elle fut emportée par les flots.
Me direz vous je vis seule, et bien non, celui qui a toujours pris soin de moi se nomme Yue et est de quatre ans mon ainé. Vous l’avez compris il s’agit de mon très cher frère, qui fut comme un père pour moi. De tout le village lui seul comprenait mes caprices et savait les apaiser. Lui seul me rassurait la nuit pendant mes cauchemars et je lui étais beaucoup redevable de s’occuper de moi ainsi, d’autant plus que je n’ai jamais eu le profil d’une maîtresse de maison.

Je vivais heureuse dans notre village situé sur une île d’East Blue. Et je ne fut jamais seule jusqu’à l’âge de mes douze ans, quand mon frère décida d’offrir ces services à la marine. Je le regardais partir avec une pointe de tristesse tout en essayant de ne jamais lui montrer. Il partait souvent mais j’avais de la chance, son QG n’était pas loin de notre île et il ne manquait jamais de passer me voir pendant ces permissions. Yue m’avait placé chez un ami à lui qui dans le village avait ouvert une petite boulangerie, il était très gentil mais n’arrivait pas à remplacer la complicité qui existait entre mon frère et moi. Par contre la bonne odeur de pain chaud qui émanait tous les matins dans la boulangerie était mon petit rayon de bonheur de tous les jours. Sa sentait si bon le pain à la sortie du four, j’en est fait ma nourriture préférée !
Une année s’écoula tranquillement sans que je ne manque de rien, malgré l’absence de Yue toujours prit par son post de marine. Nous correspondions souvent par lettre dans laquelle le plus souvent il me demandait de bien travailler à l’école sans que j’écoute cette recommandation. Je n’aimais pas être enfermée dans une salle de classe dans un uniforme des plus immonde et des plus impersonnel. Je m’investissais seulement dans le sport et la biologie, seules matières où mes notes arrivaient à dépasser les huit sur vingt.
Mais arriva enfin une lettre qui me fit bondir de joie !

Spoiler:
 



Ah mon frère ! Ma moitié revient vers moi ! J’aimerais être aussi brave que toi, quand tu pars la tête haute alors que moi je te regarde partir, courbée par le chagrin. Je sais très bien que tu peux disparaître en mer, mais je ne veux pas, ne me laisse pas seule, je veux rester avec toi, même si je veux me croire forte sans toi je ne suis finalement pas grand-chose. Comme un chêne qui protège le roseau du vent, mais je crains que le chêne ne se déracine et ne laisse seul le roseau qui lui se courbe simplement sous le vent. J’ai peur grand frère mais maintenant que tu es là je saurais contenir mes inquiétudes et je continuerais d’afficher mon sourire.
Et pour être forte, j’ai décidée moi aussi d’apprendre les arts martiaux pour me battre comme lui ! J’ai découvert que mon corps pouvait être une arme contrôlée par la volonté de l’âme. Après chaque leçons je me sentais plus forte même si j’étais encore bien loin de passer le titre de débutante. Je me gonflais d’orgueil face à mes camarades de classe, jaloux que je puisse maintenant les envoyer au tapis. Je m’entrainais chaque jours ou presque quand mon frère ne rentrait pas trop occupé à ces affaires.

-Yiiiiiiia !
-Pfff une mouche aurait fait plus de dégat
-Qu’est-ce que tu racontes ? Le mannequin est en miette
-Tu lui a juste fait une fissure je n’appelle pas ça des miettes
-YIIIIII !
-Hey tête de ressort ne crie pas comme ça où une mouche va vraiment finir par faire des dégâts dans ta bouche quand tu l’avaleras
-Ah non pour la dernière fois ne m’appelle pas comme ça ! Eh ne rigole pas !



Et cela dura trois ans, mon bonheur était à nouveau complet durant ces trois années de plénitude que je savourais. Et pourtant, un évènement me rappela la dur réalité de notre île.

Notre île se compose de six villages, plus d’une grande ville où se tient la base des marines ainsi que le port. Ces communes sont toutes disposées près des côtes et font le tour de l’île. Au centre on peut trouver des champs, mais en gagnant le cœur de l’île, la végétation s’intensifie pour finalement se retirer et laisser place à un grand fort.
Un grand bâtiment de pierre, battis en plein milieu de l’île, dont personne ne s’approche jamais. Ces épaisses pierres branlantes son entouré d’une passerelle de pierres blanche, et rare sont les personnes qui ose même s’approcher de cette palissade. Et pour cause, les seules personnes à y pénétrer sont celles qui y vivent, sois le personnel médical ainsi que leurs patients. Oui, nous pouvons apparenter cela à un hôpital et qui pourtant n’accueil que les personnes atteintes du virus Urukai. Ceci est la partie sombre de la vie des habitants de l’île. Un virus déclenchant une maladie incurable et contagieuse qui a fait des ravages il y a de cela environ quarante ans. Des voyageurs on séjournés sur l’île et à leur départ, de nombreux cas ce sont manifestés sans que personne ne puisse rien y faire.
C’est un virus qui se manifeste d’abord par des toux de plus en plus violentes, puis par des plaques rouges au niveau des articulations, les paralysants peu à peu. On pensais qu’il n’était pas mortel, mais finalement les personnes s’éteignirent au fil des ans. On ne sait pas pourquoi la maladie met autant de temps à se propager pour finalement emporter celui qu’elle touche. Généralement un malade peut mettre cinq à vingt ans avant d’y succomber, tout dépend de son endurance.



-DEBOUT !!!!
-Hum
-Yu ! Yu ! Yu ! DEBOUT !!!
-Ki…Kimi
-Pfff c’est à sa que tu profites de ton congé, une grasse matinée, et ma leçon alors !
-…
-Yue !
-…
-Heu Yue ça va ?

Non il ne va pas bien, il est brulant de fièvre et moi paniquée je cours dans la rue demander de l’aide. Impuissante face à ces médecins qui arrivent et qui sans problème détecte le problème.

-Alors docteur ?
-Je suis désolé mademoiselle mais il va falloir qu’on l’emmène.
-Mais où ça ?
-…
-NON !! Tout sauf là-bas ! Pas Yue ! Pas lui NON !

Et la grande horloge du salon qui sonne dix heures, dix coups sonores dans la maison, dix coups de poignard dans mon cœur. A cette heure là où nous nous entrainions tous les deux et maintenant qu’est-ce que je vais faire ? Si impuissante à le regarder partir sur une civière, j’ai essayé de les arrêter car ton départ signifie que je vais encore devoir dormir seule dans cette maison, non je ne veux plus l’être !

-YUE NE ME LAISSES PAS !

J’aurais tant voulut que tu saisisses ma main tendue mais dans ton état tu ne pouvais rien faire à part me gratifier d’un sourire désolé qui me déchira le cœur un peu plus. Ta voix déjà faible m’a adressée ces dernières paroles:

-Avoir peur du noir n’est pas une honte ma princesse, mes pensées t’accompagneront toujours, je te promet de faire face à toutes les difficultés. Ca sera comme si j’étais ton chevalier.

Mais tu l’as toujours été Yue ! Mais je comprends, tu ne veux pas me voir triste.

-Je serais forte Yue !

Les larmes dans mes yeux pourtant veulent dire le contraire car sans toi qu’est-ce que je vais faire ? Je n’ai même pas la force de te suivre, sans toi je ne suis rien, sans toi je suis seule ! Avant j’avais la certitude de ton retour je croyais en toi mais maintenant tous mes espoirs s’écroulent, car je sais que toutes les personnes à avoir franchis les portes du fort ne sont jamais revenues.


 
J’ai seize ans je suis grande maintenant, mais depuis déjà cinq jours je pleure comme une gamine contre la cruauté de cette vie. Je suis jalouse des gens heureux, oui je suis égoïste et bien tant pis mon chagrin est trop grand ! Une femme remerciera le ciel d’avoir épargné sa maison d’une tornade, mais je ne peux m’empêcher de songer à sa voisine qui elle a tout perdue. Pourquoi ?! C’est gentil Kaito d’essayer de me réconforter mais je n’ai envie de rien, l’odeur du pain chaud me rappelle juste les douloureux souvenirs que je partageais avec Yue pendant nos quatre heures. Mais maintenant il est parti ! Parti ! Mais…pas tout à fait, à vrai dire il n’est pas vraiment mort, pas encore, il est fort pourquoi je devrais je pleurer comme un défunt ? Mais aucun médecin à ce jour n’a soigné le virus, mais moi j’en serais capable parce que pour toi Yue, je me sens pousser des ailes, et ta pensée est le souffle qui me porte pour voler. Je vais le faire frangin ! Oui maintenant je suis Docteur Kimi !

C’est plus facile à dire qu’à faire…mais je me suis mise à étudier sérieusement, pendant les trois premiers mois qui suivirent, je séchais sans scrupule les cours qui ne concernaient pas la biologie ou les sciences naturelles, je passais ainsi toutes ces heures inutiles dans la bibliothèque dans des livres de médecine. Dans mon esprit, une voix criait de me rendre vers la grande muraille dans la forêt, mais je craignais ce que j’aurais put y trouver, et puis personne ne pourrait y accéder. Mais mon frère devait savoir que je travaillais pour lui afin qu’il se batte contre le virus et est la pensée que sa petite sœur ne l’avait pas abandonné.
Je me suis rendue derrière ce mur de pierre j’ai appelé, j’ai hurlé son prénom mais rien, juste le bruit du vent qui s’engouffrait dans les archères. Mais j’ai attendu ! J’ai hurlé jusqu’à ne plus avoir de voix, je ne pouvais même plus articulé un mot mais tant pis je criais, je criais parce qu’il devait savoir, savoir que je trouverais le remède qui le soignerait. Même quand la lune a chassé le soleil j’étais encore là, ma voix s’était finalement éteinte et seulement des sanglots s’échappaient de mes lèvres, pourtant ce qui ma redonné espoir fut un simple avion de papier, qui vint doucement se poser devant moi au pied de la palissade. Elle n’était pas si haute finalement il était obligatoire que cet avion vienne de derrière et je m’en saisie toute excitée !

Spoiler:
 

Je ne saurais décrire l’effet que cette lettre eu sur moi, mais assurez vous que ce fut l’étincelle qui me manquait pour achever de raffermir mes convictions. Cette fois j’en étais sur, mes recherches allaient aboutir ! Mais avant tout la première chose que je fut, c’est de répondre à cette lettre et de la porter le soir. Ce fut quotidien, un petit rendez-vous nocturne. La lune comme souvent le soir rendait blanche la grande palissade par-dessus lequel nous jetions nos lettres pliées en avion de papier. Ces petits messages rayonnaient sous la lune, ils étaient tous porteur d’espoir, il me donnait à moi le courage de continuer mes études et à Yue de continuer à s’accrocher.
 
 
Spoiler:
 

Depuis le départ de Yue il y a un an maintenant, j’ai retrouvé confiance, nos dialogues par avion de papier m’aident beaucoup, mais les gens de village m’évitent beaucoup aussi, c’est étrange, mais j’ai de la chance que le médecin veuille bien de moi, j’étais loin de me douter de la cause de cet éloignement.

Spoiler:
 
 
-Quittes la ville !
-Pardon ?
-Quittes le village ! L’île, on veut pas de toi ici !
-C’est vous qui avez tagué la porte de ma maison ?!

La boulangerie portait cette inscription depuis hier «Dégages baka» Je me trouvais en face d’une dizaine de jeunes que je soupçonnais d’être les auteurs de ce message.

-Ouais et alors t’aurais dû écouter ce qu’il y avait dessus et partir on le répètera pas deux fois !
-Je peux savoir où est le problème
-On veut pas que tout le village sois contaminé parce qu’une contagieuse se promène dans le village !
-Qu’est-ce que vous racontez ?! Je ne suis pas atteinte par le virus !
-T’as ça dans les gênes ! Ta chienne de mère te l’a transmis à toi et ton frère et maintenant regardes où il est ! T’as le virus et tu vas contaminer tout le village !
-Ma mè…

Ils partirent en courant après m’avoir craché au visage, je ne cherchais même pas à les retrapper, trop effondrée par l’information. Je doutais mais il fallait que je sache ! En rentrant j’attrapais tout de suite une plume et un parchemin:
 
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Quand j’eu la réponse de mon frère entre les mains, elle m’affecta beaucoup. Je voulais croire en ces écrits mais c’était dur. Il disait qu’il ne m’abandonnerait pas, mais maman aussi l’avait surement aussi rassurée de la sorte avant de succomber à la maladie. Cette pensée me fit redoubler dans mon travail et jeta comme un froid entre mon frère et moi, oh je lui écrivais toujours, je ne voulais pas gâcher son seul plaisir lui qui n’avait rien là-bas. Mais nos écrits étaient moins chaleureux, le temps passe le temps passe…J’ai quitté la boulangerie de Kaito qui perdait de la clientèle à cause de moi, le pauvre je ne pouvais pas lui infliger une faillite. J’ai loué une cabane pas chère dans laque je m’adonnais à des expériences médicales. J’avais désormais mon propre matériel dans un joli sac digne de moi en forme d’ours en peluche. Je pouvais élaborer des médicaments et avait réussi à surpasser le médecin du village même si il me restait tant de choses à apprendre. Sur Grand Line, on dit que le savoir des médecins est immense ! Aller là-bas, j’aimerais…plus j’accumulais des connaissances et plus je voulais en savoir, c’est en travaillant que l’on se rends compte qu’on ne connait pas grand-chose. Mais je ne pouvais pas partir il y avait Yue…pourtant ma décision fut prise au lendemain de mon dix huitième anniversaire. Elle ne fut pas facile à écrire ma dernière lettre qui fut tâchée par les larmes qui perlaient de mes yeux.

Spoiler:
 

Cette fameuse photo existait en deux exemplaires, j’avais pris soin de glisser le deuxième dans mon sac ainsi que les lettres de Yue et mon matériel de médecine. Il y avait des vivres et toutes mes économies, j’embarquais demain matin à six heures et comptais bien parcourir East Blue à la recherche de voyageurs ou de personnes se rendant sur Grand Line. Hors de question de partir seule ! Je fermais ma cabane pour la dernière fois. De toute façon j’allais me faire expulser, ça faisait déjà trois mois que je ne payais plus le loyer pour mettre de l’argent de côté.
Je me dirigeais vers la palissade de pierre le cœur lourd. Mes yeux suivirent la courbe que décrit l’avion de papier avant de le voir disparaitre derrière le rempart blanc. J’attendais. Je voulais une réponse avant de partir ! Je m’assoupis contre le mur puis finalement réveillée par le message en forme d’avion qui vint se poser sur ma tête. Je le dépliais avec impatience.

Spoiler:
 

En serrant la lettre contre moi je laissais couler le flot de larme qui s’échappait de mes yeux. Puis sans chercher à taire mes sanglots, je me tournais vers la palissade en criant:

-JE VAIS LE FAIRE YUE ! TANT QUE JE SERAIS QUE TU TE BATS JE ME BATTRAI AUSSI ! PARCE QUE JE SUIS TA PETITE SŒUR ! CETTE FOIS JE SERAIS LE CHEVALIER TU VERRAS ! JE TE LE PROMET JE REVIENDRAI AVEC UN REMEDE ET ON SERA DE NOUVEAU ENSEMBLE ! TU M’ENTENDS ! JE TE LE PROMETS !

Et pris dans un même élan, je me retournais en faisant face à la lune et couru en laissant le rempart blanc derrière moi. Je devinais tout de même derrière cette palissade, qui avait vue passer nos avions de papier, je devinais, un visage qui souriait et qui aussi bien dans ces gênes que dans son cœur gardait une part de moi car nous étions liés. Cette partie de moi derrière cette palissade, je ne devais pas la décevoir et je ne la décevrait pas, tel est et sera pour toujours ma conviction sur cet océan vers lequel je me dirige.

 


Dernière édition par Kimi chan le Jeu 26 Aoû 2010, 00:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimi Kasane
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 24
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Nada
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Kimi chan (enfin terminée !!)   Mar 24 Aoû 2010, 12:55

Voilà Fiche finit ! Je remercie Opale qui m'a beaucoup aidé à rediger les phrases de l'histoire. Mais les idée et les descriptions sont entièrement de moi !! J'espère que sa ne vous dérangera pas trop que l'histoie est été écrite à deux =s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davy Arashi
Capitaine des Purple Beer
Capitaine des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 273
Equipage : The Purple Beer
Prime : 165. 000. 000
Inscrit le : 04/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
70/100  (70/100)
Fruit du Démon : Fruit Tama Tama
Expérience:
1260/1100  (1260/1100)
MessageSujet: Re: Kimi chan (enfin terminée !!)   Mar 24 Aoû 2010, 22:04

Burp à toi miss !

Bon alors allons-y, on va commencer par le côté cool, le reste passera mieux.

Dans l'ensemble on voit que c'est une fiche travaillée ça fait plaisir, aussi bien sur le fond que sur la forme -j'aime bien les lettres, c'est rafraichissant. En tout cas je n'ai pas vu d'incohérences flagrantes.

Passons arbitrairement à cette histoire d'écriture à quatre mains : Perso ça me gêne pas. Moi du moment que nos critères (assiduité, relatives qualité et quantités) sont respectés, vous pouvez bien être vingt-trois derrière le compte que ça m'empêchera pas de rouler saoul dans le caniveau.

Maintenant, est-ce que sincèrement vous pourrez continuer comme ça ? Est-ce que déjà vous avez l'intention de continuer ? Parce que là où ça m'inquiète un peu, c'est que même à deux il demeure quand même pas mal de petites fautes d'accord ou de conjugaison, que ce soit dans les descriptions physique, morale, ou l'histoire.

Je n'ai pas bien compris si dans ton post ci-dessus tu parlais des descriptions de ton perso, ou des descriptions en général en parlant du fond. Dans ce dernier cas, je ne fais que spéculer, mais je n'en suis pas sûr que si tu te mettais à RP seule, tu remplirais les critères syntaxiques.

Qu'en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimi Kasane
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 24
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Nada
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Kimi chan (enfin terminée !!)   Mer 25 Aoû 2010, 00:15

Bonsoir !

Merci déjà pour d'avoir répondu si vite et pour les compliments ! Alors opale et moi avons travaillé de cette manière : j'écrivais et elle passais derrière pour soigner les phrases et le style. Après question syntaxique je me suis relus seule parce que c'est un domaine qu'elle n'apprécie pas trop et que je peux faire? Je vais donc faire une relecture pour voir les fautes.
J'entends par description que ce sont le moral et le physique qui sont de ma main. Je m'attaque à la relecture et edit ce post dès que c'est fait !

EDIT : voilà j'espère qu'il n'y a plus trop de faute mais au moins j'ai revue mes conjugaison xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davy Arashi
Capitaine des Purple Beer
Capitaine des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 273
Equipage : The Purple Beer
Prime : 165. 000. 000
Inscrit le : 04/06/2008

Feuille de personnage
Niveau:
70/100  (70/100)
Fruit du Démon : Fruit Tama Tama
Expérience:
1260/1100  (1260/1100)
MessageSujet: Re: Kimi chan (enfin terminée !!)   Sam 28 Aoû 2010, 01:03

Ok ça me paraît cool cocotte !

Validée, tu viens grossir les rangs de la piraterie !

Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimi Kasane
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 24
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Nada
Expérience:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Kimi chan (enfin terminée !!)   Mer 15 Sep 2010, 22:55

Fiche technique





L’arme primaire de Kimi n’est autre que son propre corps. Fondé pour les arts martiaux, elle est très agile celui lui donne un vitesse et une souplesse confortable. Même si notre belle Kimi n’a pas encore assimilé le respect qui fait partie des arts martiaux. Ce qui fait son originalité et rend son style personnel, c’est la capacité de la jeune fille à associer ces connaissances en médecine avec ces attaques.
Ainsi elle saura frapper là où cela fait le plus mal et ne manquera pas de fournir un petit diagnostic à son adversaire. Pas très arts martiaux finalement mais efficace même si elle reste nul en combat à distance.
Voici ces techniques qui sont plus des enchainements de coups rapides:

Evaluation of médicine: Kimi prend le temps d’esquiver chaque coup de son adversaire pour rechercher ces points faible. Elle examine sous toute les couture pour l’évaluer comme un diagnostic.

Sound Impact: Technique à utiliser quand Kimi est proche de son adversaire. Elle le surprend en le frappant de ces deux mains entre la mâchoire et les oreilles, dans le but d’étourdir la personne par le bruit et mieux frapper ensuite d’un coup de pied.

Arabesque: Enchainement rapide dans le but de faire tomber l’adversaire. Kimi place un coup assez fort derrière les genoux pour faire fléchir l’ennemie, puis en profite pour le renverser en arrière en le poussant de sa main pour finalement lui sauter sur le ventre durant sa chute.

Splits surprise: Toujours en corps à corps, Kimi feinte en faisant mine d’attaquer son adversaire vers l’épaule. Quand il essaye de le contrer, dans un grand effort de souplesse Kimi lève la jambe bien haut afin que son talon aille se loger sous le menton de l’ennemie. Attention à ne pas utiliser avec une mini jupe !!

Boucle douloureuse: Placée derrière l’adversaire, Kimi l’attrape par le coude tout en lui donnant un coup de pied au milieu de la colonne vertébral. Ainsi tiré et poussé avec le pied, un beau craquement se fait entendre assez douloureux. Le bras déboité et colonne cambrée.

Larmes aux yeux: Technique vicieuse qui devrait être interdite. Kimi passe ces beaux ongles manucuré dans les yeux de l’adversaire au moment où il s’y attend le moins. Aveuglé pendant un certain temps, la jeune fille peut faire pleuvoir coup de poing et coup de pied.

Arabesque dangereuse: Kimi assène un coup de pied sous la hanche de l’adversaire pour le forcé à se courber. Dans cette position, elle lui donne un coup derrière la nuque très douloureux comme partie du corps.

Blind Fury: l’homme qui subit cette technique aura surement attiré les foudre de Kimi qui sans aucun état d’âme frappera de toute ces forces du bout de sa chaussure les parties génital de l’homme en question. Attention…

Asphyxie five: Kimi frappe très rapidement à cinq points vitaux du corps de l'adversaire. Bas du cou, haut de l'épaule, haut des côtes, milieu du torse, ventre. Avec juste deux doigts mais vite et fort. Touché ici, l'adversaire aura non seulement mal mais aura extrèmement du mal à respirer pendant quelque minutes.


La jeune fille possède également une longue barre de fer légère en trois parties plié sous la jupe de Kimi. Elle s’en sert comme d’une aide dans ces différentes technique dont en voici des spécifique:

Haut perchée: Kimi prend de l’élan, s’élance et se sert de sa barre comme d’une perche pour la projeter au dessus de l’adversaire sur lequel elle retombe en lui donnant un bon coup de pied.

Roue protectrice: Kimi fait tourner sa barre comme un moulin devant elle à très grande vitesse pour lui servir de bouclier

Bas perchée: Kimi s’appuie sur sa barre pour se retrouver à la verticale et frapper l’adversaire de ces deux jambes

Parade riposte: Kimi part un coup de poing par exemple en plaçant sa barre transversalement. Puis profite de cette occasion pour mettre un coup de pied dans le ventre au combattant.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kimi chan (enfin terminée !!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kimi chan (enfin terminée !!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois, le pensionnat... [PV Sarah McWiller][Enfin terminé!]
» Hypérion, le soleil noir (enfin terminé,enfin j'éspère ^^)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations-
Sauter vers: