Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marco Le phénix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Marco Le phénix   Mer 06 Oct 2010, 19:26

    Première partie
      Avez-vous lu les règles ? Validé par Kama' !
      Comment avez-vous découvert le forum ?Top Site
      Une suggestion ? Aucune
      Simple curiosité, si vous aviez un Fruit du Démon, lequel aimeriez-vous avoir ? Bien-sûr, vous n’êtes pas obligé d’en vouloir un…



    Seconde partie : le personnage.

      Nom et Prénom : Marco
      Âge :la trentaine
      Rang/Grade :Shiro Hige no Ichi Ban Tai Taishô / The Blue Phœnix
      Métier(s) :/
      Arme(s) : Mon Fruit du Démon et le Haki
      Équipage : Whitebeard’s

      Description :
      Tout d’abord et à simple titre informatif, étant un des plus puissants pirates du Shin Sekai, je suis doté d’un grand mental.

      Je dois bien dire que la première de mes qualités, c’est que je suis très attentif envers les autres. Peu importe qu’ils soient pirates, marines ou révolutionnaire, mon comportement restera toujours le même, à savoir aider si le besoin s’en ressent. C’est aussi par ce trait-ci de mon caractère que j’ai aidé plusieurs îles par le passé contre d’ignobles pillards pensant qu’à semer la panique sur leur chemin. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir afin de sauver d’innocentes personnes, étant un phœnix, servir de bouclier est ma spécialité. Bien entendu, pour ceux à qui je tiens, je suis prêt à leur donner ma vie à chaque instant, car je sais que eux aussi feraient ainsi pour moi.

      Je suis également quelqu’un d’extrêmement patient en toutes circonstances, il faut vraiment pousser le bouchon très loin pour me voir devenir fou de rage. Et pour en rajouter un peu plus, je suis de nature calme et sereine, ce qui me permet de rester zen afin de pouvoir tout analyser et de trouver plan de bataille ou encore une solution non violente. J’aime également avoir toute sorte d’informations, c’est pourquoi je lis le journal tous les matins et quand je passe dans un bar, je reste attentif à toutes les conversations qui me sembleront intéressante. La preuve que je me tiens au courant de tout est lorsque le Yonkou Shanks est monté sur notre navire, j’ai prévenu mes frères et sœurs qu’ils ne supporteraient son puissant Haki, cela malgré que l’on ne l’ait jamais vu d’aussi près

      Étant depuis maintenant plusieurs années, membre de l’équipage du Yonkou, Barbe Blanche, je suis devenu quelqu’un qui adore faire la fête, les banquets et surtout le rhum. J’aime énormément être en compagnie des personnes qui comptent beaucoup pour moi ; Joz, Ace et Père en tête, mais tous les autres commandants et membres de l’équipage en font partie. Sans oublier les membres de ma propre flotte.

      Dernière chose, j’apprécie énormément les combats. Bien entendu plus mes adversaires sont puissants et à ma mesure, plus j’apprécierais, mais je n’en reste pas moins, un grand fan de combat. Dès que je suis face à un adversaire, je me sens plus que jamais vivant, car je suis soudainement exciter à l’idée de connaître la puissance de mon ennemi et de lui montrer le faussé qui sépare nos deux forces. Car en dehors des grandes puissances de la Marine ou encore des Yonkou, peut de personnes en ce monde peuvent rivaliser avec ma force obtenu après des années et des années et des années de travail. Bien entendu, en tant que fils de Barbe Blanche, aucun adversaire n’arrivera à faire naître en moi, de la peur, ce sentiment n’est plus présent chez moi depuis quelques années, mais je n’en reste pas moins humain.


      Mon physique, voilà quelque chose qu'il me faut décrire à tout prix, car il prouve en bien des points que je suis différent des autres.

      Pour commencer, je suis quelqu'un que l’on peut considérer de grande taille, bien que je ne mesure qu’un petit mètre quatre-vingt. J’avoue que pour un simple homme, c’est déjà très bien et au-delà de la moyenne générale, mais quand vous voyagez côte à côté avec Père ou Joz, vous comprenez réellement le sens de ‘grande taille’. Mais il est vrai que tel que je suis, je peux regarder la plupart des autres de haut, ce dont je n’ai pas le moins du monde à me plaindre. Passons, en plus de ma grand taille, je ne pèse qu’entre 50 et 60 kilos, je sais plus exactement et je m’en fou à vrai dire, car mon poids est ce qu’il doit être par rapport à ma taille. Et pour que ça soit tout de suite claire pour tout le monde, je n’ai pas un gramme de graisse, ce n’est que du muscle partout et c’est dût à mon entraînement quotidien. De toute façon, vous serez forcé de l’admettre, car laissant ma chemise ouverte, vous pouvez voir, mes pectoraux, mes abdominaux. Sans oublier que mes bras et mes jambes sont eux aussi bien musclés et sont bien visibles, même au travers de mes vêtements.

      Comme tous les membres des Whitebeard’s Kaizoku, j’ai quelque part sur mon corps, un tatouage représentant mon appartenance à Père. Laissant mon torse à découvert, il est possible à tous ceux qui me regardent de savoir qui je suis ou du moins à quel équipage j’appartiens. Mais le mien est différent de celui d’Ace et de tous les autres, pour eux, ils l’exacte réplique de notre pavillon. Alors que moi, il est simplement composé d’une croix sur laquelle se trouve ce qui pourrait ressembler à un croissant de lune… mais en réalité, il s’agit bel et bien, de la moustache blanche de celui qui m’à donné ainsi qu’à tant d’autres, une nouvelle raison de vivre, Barbe Blanche.

      Caractéristique qui me différencie réellement des autres membres de l’équipage et même de ceux naviguant aux quatre coins du monde, c’est ma peau. Je m’explique, Ace et Père ont la peau blanche et lorsqu’ils prennent le soleil, elle changent et devient plus foncé, prenant un couleur bronzé. Et bien pour moi, j’ai cette fameuse couleur bronze, mais constamment, que ce soit à l’automne, en hiver ou encore au printemps. L’été, comme toutes les autres peaux, elle deviendra un peu plus foncée à cause de la force du soleil.

      Passons ensuite, à ce qui concerne mon visage. Mes yeux sont simples et leur couleur noir ordinaire, je dois l’avouer, ils n’ont rien de bien original, mais ce sont mes yeux et j’y tiens. Au premier abord, vous penserez que j’ai un regard assoupis, mais vous comprendrez rapidement que ce n’est pas du tout le cas, ma vue est la partie qui est la plus aiguisée chez moi. Je vois tous les petits détails de la situation, ceux qui pourraient échapper à quiconque qui passe juste par-là. Mes autres sens sont tout autant en alerte et je suis toujours prêt à agir en circonstance de n’importe quelles situations dans laquelle je pourrais me trouver. Mes sourcils sont presque inexistants, tellement ils sont fins. Dormant toujours ce dont mon corps à besoin, je n’ai pas de cernes sous mes yeux, ce qui ne peut pas gâcher mon visage. Mon nez est pile au milieu, joliment arrondi, il est selon moi, tout simplement parfait. Mes oreilles viennent compléter le tableau de belle manières, étant de taille normal, pas grosse ni fine, elles me permettent d’entendre ne serait-ce qu’un infime petit bruit et ceux à plusieurs mètres autour de moi. Bien entendu, j’ai passé des années à entraîner ma vue et mon ouïe pour en arriver à pareil résultat.

      Pour compléter mon visage, il ne me reste plus qu’à vous parler de ce qui se trouve sur ma tête, à savoir donc, mes cheveux. Les miens se trouvent sur la partie milieu de mon crâne, car les deux côté et le derrière sont complètement rasés, pas un cheveu n’y est visible. Ils sont donc de couleur blond et ma coiffure est composée de plusieurs pics qui pointent soit vers le côté gauche soit vers le côté droit. A l’exception d’une seule et unique, qui est un peu comme une ‘rebelle’, elle pointe au milieu et atteint mon front, ce qui me fait comme une mèche.

      Et pour conclure cette description, je vous invite à lire ce qui est ma manière de me vêtir et je dois bien avouer que personne ne porte la même chose que moi. Pour le haut, je ne porte rien de plus qu’une simple chemise violette, elle ne se ferme pas avec des boutons mais avec une fermeture éclaire, mais je m’en fou, car je la laisse toujours ouverte, afin que l’on voit mon beau corps bien musclé. Je porte un pantacourt s’arrêtant tout juste au-dessus de mes genoux. Au-dessus de ce dernier, j’ai une ceinture en tissus qui se trouve être du même type que celle de Roronoa Zoro. Puis dessus cette dernière encore, se trouve une deuxième ceinture entièrement composé de carrés en or avec un petit diamant au milieu de chacun d’eux. En-dessous de mes genoux, se trouve un petit bracelet fait de tissus de couleur blanc. Le tissus à été coupé afin d’être composé de bandelettes ayant deux centimètres. Pour terminer le tout, mes pieds sont recouverts d’une paire de chaussure avec un petit talon et ouverte sur le dessus, mais ne soyez pas inquiet, elles me tiennent bien, car elles montent presque jusqu’à mes genoux.

      Histoire :
      Pour commencer mon histoire, je vais passer par mon enfance rapidement, simple enfant au départ, je fus pris en otage par un équipage pirate après que celui-ci ai mit a feu et a sang mon île. Malgré tout, je fis comme-ci je n'avais pas de rancœur contre eux, afin qu'il me prenne définitivement pour l'un des leurs et ainsi, ils m'apprirent à me défendre, à attaquer, en gros à combattre quoi. Plusieurs années passèrent, je naviguais alors tout seul, quand je croisais sur ma route, un navire ressemblant a une baleine, curieux, je décidais de monter a bord, je fus bien accueilli par des pirates, qui par contre ne croyaient pas que moi aussi, j'étais un pirate, car pour eux j'aurais du avoir un équipage. Je fus alors attaqué, mais je pus me défendre, je mis plusieurs personnes a terre, avant de finalement attirer l'attention du Capitaine du navire. En un coup de son épée aussi grande que lui, il réussit à me battre, je perdis alors consciences et quand je pus reprendre mes esprits, je me trouvais toujours sur le navire baleine. Un des membres passa a côté de moi, je lui demandais alors pour quelles raisons, je me trouvais encore ici, il ne me répondit pas. Bien entendu, je ne pouvais maintenant plus aller ailleurs, donc je décidais de rester, après plusieurs tentatives de vengeance sur le capitaine, je capitulais et décidais d'arborer son emblème, pour le montrer, je me fis faire le symbole en tatouage sur le torse. Après quelques mois au service de mon Père, il me fit passer commandant de sa première flotte, car j'étais meilleur que l'actuel. Une des personnes avec qui je m'entendais particulièrement bien, se nommait Joz, il était bien plus grand et plus costaud que moi, lui aussi fut promus quelques jours après moi, il était maintenant le commandant de la troisième flotte de notre Père.

      J'avais alors dans les 20ans, je ne sais plus trop si c'est deux ou trois années qui s'écoulèrent, mais Jinbei un homme-poisson qui était camarade avec nous affronta un jeune capitaine pirate, ce dernier disait vouloir voir Barbe Blanche, sans dire pour quelles raisons, après cinq jours de combats entre ces deux, Père arriva sur les lieux, décima une partie de son équipage, puis le capitaine a l'aide de son fruit protégea le reste de ses nakamas. Tandis qu’en échange, lui, il restait pour affronter le Yonkou, il s'élança sur le Jii-san et un coup suffit pour que le jeune senchô s'écroule, mais il était plus coriace que ça et tenait encore debout, c'est alors que mon Père lui proposa de devenir l'un de ses fils, mais il répondit " Te fous pas de moi!!!".

      Juste après ça, il perdit connaissance, pas étonnant avec toutes les blessures qu'il avait subit. Nous l'amenâmes donc sur notre navire et bien qu'au début, l'idée d'être un des nôtres ne lui plaisait guère, il finirait par s'y faire. Satch lui dit même que son équipage était venu le délivrer, mais bien entendu, nous les avons battus sans problème et désormais ils étaient avec nous. Malgré cela, il ne voulait toujours pas porter fièrement l'emblème de l'homme le plus fort du monde. Même s'il restait sur notre navire, je ne sais pas pendant combien de jours exactement il a essayé de tuer par tous les moyens mon Père, mais il n'est jamais parvenu a ses fins, par contre, je sais qu'il a fait environ dans les 100tentatives. Il me rappelait moi-même avant que je n'acceptes de dire, ‘oui je t'obéis, Père!’, bien qu’il reste bien plus borné que moi à l'époque. Puis lors d’une petite fête, je décidais de lui amener à manger, car il refusait de bouger de sa place, contre le bord du navire, la tête dans les genoux. Après avoir posé le bol remplis de légumes et alors que je partais, je fus surpris qu’il m’adresse la parole.

      -" Pourquoi vous l'appelez tous... ...'Père', Hein...? "
      -"Parce qu'il nous appelle 'Mes Fils'" Bien qu'il ne comprenait pas bien, je poursuivi ma lancé "Tu sais, le monde dans lequel nous vivons, n'aime vraiment pas ce que nous sommes... ... Mais ce qu'il dit nous fait vraiment plaisir..." A ce moment là, il avait les larmes aux yeux, je conclus alors ma phrase "Même si ce n'est qu'un mot... Ça nous fait vraiment plaisir."
      Après ça, le sourire aux lèvres, je me mis debout et le regardant en face, je décidais alors de lui parler franchement, autant ne pas tourner autour du pot trop longtemps.
      -"Tu comptes continuer longtemps avec tes conneries, hein? Faut vraiment que tu prennes une décision. Avec ton niveau actuel, tu n'as aucune chance de prendre la tête de notre Père. Alors soit tu décides de quitter ce navire ici et de refaire ta vie... ...Soit tu restes et tu arbores l'emblème de Barbe Blanche dans ton dos...!!!"
      Je n'eu aucune réponse de sa part avec des mots, par contre je l'eus par des actes, il était désormais des nôtres, son tatouage se situant dans le dos, il faisait honneur en plus au nom de notre Père, ce qui lui valu la place de Commandant de la deuxième flotte, place inoccupé depuis longtemps, il l'a prit avec joie, il était maintenant bel et bien mon Frère.

      Les années passèrent, j'avais maintenant dans les trente ans, tout ce passait pour le mieux, Ace est désormais un remarquable membre de notre équipage et même bien plus encore. Car tout comme Joz et moi-même, il s’est vu offrir la place de Commandant de Flotte, la sienne étant le numéro 2. Les missions étaient faite facilement et donc rapidement, ce qui nous laissé toujours beaucoup de temps pour faire la fête, ceux que nous vainquions finissent toujours par devenir nos amis. Soit ils portent notre emblème, soit tout simplement, ils gardent leur liberté en tant qu’équipage mais doivent allégeance à Barbe Blanche. Oui, tout allait vraiment pour le mieux, quand soudain un membre de la division d'Ace, trahit le nom de notre Père en tuant son camarade qui étant commandant de la quatrième flotte. Étant une transgression de notre loi, Père demanda sans attendre à Ace, commandant de la flotte où se trouvait Teach, de partir à sa recherche et de le ramener pour son salut. Mais Père après avoir réfléchi, dit que cette mission risquait de mal tourner et annula l’ordre, mais Ace ne voulait rien entendre. Teach avait déshonoré le nom de Barbe Blanche et il devait le payer et en tant que son chef, Ace se sentant responsable ne pouvait laisser passer cela. Oui, il n’écouta aucune recommandation, qu’elles soient de Joz, Père ou Moi, il dit qu’il allait le trouver et régler seul. Il partit ainsi, dans son navire fonctionnant grâce à son logia du feu.

      Plusieurs semaines venaient de s’écouler depuis le départ de notre cher frère Ace, bien que nous n’ayons reçus aucune nouvelles, nous savions qu’il n’avait pas retrouvé le traître, car sinon, nous le saurions grâce aux journaux. Cependant la nouvelle de la mort de Satch, tué par son propre nakama fit bien vite le tour des navires et îles de tout le Shin Sekai. C’est alors qu’un jour, nous reçûmes la visite d’un émissaire du Yonkou Yakagami no Shanks, demandant si Père accepterait de le recevoir ici même, sur le Moby Dick, afin d’avoir une petite discussion. Le jeune qui était là pour porter le message et rapporter se nommais ‘Rockstar’ et il n’arrêtait de dire que nous devions le connaître, car il avait une prime de ’94.000.000’ de berrys. Étant un des plus anciens et des plus respectés des Whitebeard’s, je prie la parole pour lui dire ce que tous pensaient. "Non, je n’ai jamais entendu parler de toi!" Quelques instants plus tard, Père se tourna vers lui et lui donna la réponse à transmettre à son senchô. "La prochaine que tu as quelque chose à dire, vient en personne avec du bon saké!" Et je ne pouvais que l’approuver, pas parce que Père venait de le dire, mais parce que j’ai envie de voir à quoi le Roux ressemble de près, l’ayant toujours vu de loin. Mais aussi et surtout, car je ne pouvais pas siffler ce petit prétentieux et bon à rien d’émissaire, qui croit que sa prime qui dépasse pas les 100millions de berrys fait de lui le meilleur…

      Une rencontre entre deux des quatre Yonkou, n’avait jamais eu lieu jusqu’à maintenant, d’où la raison que Shanks mit autant de temps à venir sur notre navire. Parce qu’il devait s’assurer de laisser tout ce qu’il voulait comme il le voulait, que la marine ne puisse pas intervenir afin de nous gêner. Enfin, nous pûmes trouver le moment idéal pour faire que cette rencontre soit enfin réalisable. Alors que notre vigie nous signalait l’arrivée du navire du Roux, je dis à nos frères et sœurs que la personne qui allait venir parmi nous, à un Puissant et Terrifiant Haki et que ceux qui ne sont pas prêt, ne pourront résister. Ce fus sans surprise quand plusieurs des nôtres tombèrent dans les pommes au passage du Yonkou, d’autre crurent à une attaque, mais je les calmais aussitôt, disant qu’ils ne faisaient que dormir et qu’ils se réveilleraient bien assez tôt. Père demanda alors à ce que nous le laissions seul avec son prestigieux invité, nous prîmes de la distance, tout en restant bien entendu sur le même navire. Je me trouvais aux côté de mon grand ami, Joz, lui debout accoudé au bord en bois du navire et moi assis dessus, nos yeux fixaient sur les deux Yonkou assis l’un en face de l’autre. De notre position, je ne pouvais rien entendre de ce qu’ils disaient, sauf un mot qui parvient à mes oreilles et eu en moi, un effet négatif, ‘Teach’. Celui qui avait trahi et bafouer le nom de Père et à cause de qui, Ace risquait sa vie, afin de le punir convenablement.

      Bien que nous ne pouvions les comprendre, du fait de notre distance, nous commençâmes à entendre que le volume de leur montaient graduellement, ce qui annonçait à coup sur, un désaccord entre les deux Yonkou. Et nous en fûmes convaincu peu de temps après, car Shanks se leva, vida sa coupelle de saké et prit son katana en main. Père son arme en main, se leva de son siège et ils commencèrent des échanges. Le duel ne dura que quelques minutes, le Roux finit par ranger son arme et prit le chemin inverse de tout à l’heure afin de regagner son navire. Dès qu’il fût partit, je partis demander des explications à Père sur ce qu’il venait de se passer et sur leur discussion. Shanks avait lui aussi un mauvais pressentiment et voulait que Père rappel Ace et ayant refusé, cela avait tourné au duel. Mais même si il avait dit oui, comment faire revenir Ace, personne ne sait où il se trouve actuellement, il pourrait se trouver n’importe où sur Grand Line ou dans le Shin Sekai.

      Le temps redevint calme sur le Moby Dick et les autres navires composant la flotte de Barbe Blanche, car plusieurs semaines venaient de s’écouler depuis la rencontre entre les deux Yonkou. Je commençais à me demander ce que devenait notre bien aimé frère partit maintenant plusieurs mois, car nous n’avons toujours pas reçus la moindre petite nouvelle. Bien entendu, je savais très bien, ainsi que tous les autres qu’il ne pouvait qu’être vivant, quelque part en mer ou sur une île quelconque à la recherche de celui qui à osé enfreindre la LOI de Barbe Blanche.

      Alors que nous ne nous y attendions pas, des Pacifista tombèrent du ciel dans tout le Shin Sekai et après une dure lutte, je finis par être envoyé sur une île de West Blue.



      Test RP :
      Alors que je me trouvais sur le navire principal de la Grande Flotte de Barbe Blanche, celui ayant une tête de baleine blanche comme proue, de son nom le Moby Dick, j’entendis comme un bruit de métal. Ni une ni deux, je partis immédiatement vers l’endroit d’où cela venait et je fus surpris de ne rien trouver, en dehors de notre cuisinier qui manie ses couteaux fait de différents types de métaux. Désormais rassuré, je pus retourner à mes occupations, à savoir ne rien faire en dehors de regarder le magnifique ciel bleu sans un seul nuage. Bien entendu, nous sommes toujours dans l’attente d’une quelconque nouvelle de la part de notre cher frère Ace. Mais malgré tous ces mois passés, rien, pas même un tout petit indice sur un endroit ou autre. Et pour y rajouter, cela faisait un moment que Père ne m’a pas envoyé en mission, je ne faisais que passer mes journées à rien faire, en dehors de discuter avec Joz ou bien El Padre. Mais j’en pouvais plus, j’avais besoin de me dégourdir le corps, de faire quelque chose, je suis même près à accepter, n’importe quel type de mission, tant que j’en ai une à faire. Hélas, je ne crois pas avoir la chance d’en avoir une avant un bon moment encore, car la situation préoccupante du cas ‘Teach’ est dans toutes les têtes, en particulier dans celle de Père.

      La fin de journée se passa comme toutes les autres, tous réunis autour d’un grand festin sur le pont principal du Moby Dick, sauf actuellement deux personnes importantes. Ace toujours en mission et Satch mort et toujours pas remplacé à son poste de commandant de la quatrième flotte. Bien entendu, comme pour toute fête digne de se nom, il y avait de la musique et quelques fous osaient danser devant tout le monde, ce qui me faisait extrêmement rire. Une fois finie, nous prîmes tous, le chemin de notre lit afin de reprendre des forces grâce à un sommeil réparateur. Comme à mon habitude, le lendemain matin, alors que le soleil se levait tout juste, je partis prendre ma douche, celle qui me permet de bien commencer la journée. Après quoi, je revins sur le pont du Moby Dick afin d’aller saluer comme toujours celui grâce à qui, je suis le moi d’aujourd’hui. Notre échange fût rapide, car il me montra quelque chose qu’il tenait dans sa main.

      Il s’agissait de la première page du journal d’aujourd’hui, je fus bien entendu attiré par le gros titre qui prenait la moitié de la place à lui tout seul ‘Opération Division!’ Sans réfléchir, je pris le morceau de papier des mains de Père, pour pouvoir lire tout l’article, je mis une bonne dizaine de minutes à bien tout lire afin que rien ne m’échappe. Je n’en croyais pas mes yeux, ces enfoirés de Marine avaient agis alors que le moment n’était pas top pour nous. Sengoku venait de faire lever une armée de Pacifista, robot ayant l’apparence de Kuma. Mais il ne s’est apparemment pas arrêté là cette fois-ci, Vegapunk aurait trouvé le moyen de faire que chacun d’eux puissent utiliser le Nikyu Nikyu no Mi. Donc, ils peuvent désormais, utiliser la faculté du Shichibukai afin de téléporter n’importe qui, n’importe où. Jusqu’à maintenant, ils n’ont attaqués que des îles proche de l’entrée de la première moitié de Grand Line, mais je ne peux pas imaginer qu’ils s’arrêtent là. Non, tôt ou tard, ils finiraient par attaquer le Shin Sekai, car c’est la moitié qui échappe totalement au contrôle de la Marine.

      Enfin bref, pour le moment, je n’avais pas trop à m’inquiéter pour ça, car il y a quelque chose de bien plus important, la santé de notre frère. La matinée passa anormalement vite, je ne sentis pas du tout les heures défilés, comme-ci elles étaient partit sans que je ne le remarque. Alors que je mangeais assis sur le rebord du navire en compagnie de ce cher Joz, un frère vint me trouver afin de me dire que Père voulait me voir tout de suite. Ne voulant pas le faire attendre, je ne pris pas le temps de finir mon déjeuner et partis donc afin de le rencontrer sur le pont principal. Une fois arrivée, je m’assis en face de lui, pas trop loin, afin qu’il n’est pas à crier pour que je l’entende et il prit alors la parole.

      -"En plus de ce que nous avons lu ce matin, j’ai appris par une de nos connaissance, qu’un certains groupe de pirates font des ‘bêtises’ sur une île tropical pas loin! Voudrais-tu leur rendre une petite visite avec ta flotte et les faire nous rejoindre?"

      -"Avec plaisir Père, faut bien que quelqu’un aille éduquer les petits nouveaux! Je pars sur le champ et je serais de retour dans deux jours au plus tard!"

      -"Bien, fait attention à toi, Fils!"

      -"Toi aussi, Père!"


      C’est ainsi qu’après m’être relevé, je partis en direction de mon navire, identique au Moby Dick à un détail près, à savoir la couleur de la baleine, non pas blanche mais noir. Une fois arrivée dessus, je dis à mon navigateur de partir en direction de l’île où se trouve le groupe de pirates. Je réunis tous les autres afin de les mettre au courant de notre travail une fois arrivé sur place. Car même si comme ça, la mission semblait super simple, une fois en face d’eux, elle risque de prendre une tournure différente, ne connaissant rien de nos adversaires, sauf qu’ils viennent d’arriver dans le Shin Sekai. Et rien qu’arriver dans cette moitié de Grand Line est considéré comme un ‘exploit’ ce qui n’est pas faux, vu tout les dangers que cet océan réserve. Nous arrivâmes à destination en moins d’une heure de trajet, après avoir jeté l’ancre, nous accostâmes à l’aide d’une petite barque, l’île étant petite, nous ne mirent pas longtemps à trouver ceux que nous cherchions.

      Et qu’elle surprise quand nous parvînmes sur place, le groupe de pirate n’était pas seul, je n’eus aucun mal à reconnaître ceux qui se trouvaient en leur compagnie. Mesurant presque la même taille que Père, portant un pantalon avec des dessins en forme de coussinets, une veste bleue marine avec en son milieu une cible blanche. Sans oublier le chapeau du même genre que le pantalon avec en plus, deux oreilles rappelant celle d’un ours. Il s’agit bel et bien, des robots créent par le docteur en robotique de la marine, les Pacifista. Les croiser ici, me surprend vraiment, ayant a peine lu ce matin qu’ils s’attaquaient à Grand Line, je ne pensais qu’ils s’aventureraient aussi dans le Shin Sekai, mais je me trompais. Ce qui signifie que Sengoku à réellement fait créer des bataillons et des bataillons de ces choses sans vie, obéissant aveuglement aux ordres.

      Dans tous les cas, ils sont là, pas la peine de tourner vingt fois autour de la question, ils ne partiront pas avant de nous avoir tous envoyés je ne sais pas où, loin les un des autres en tout cas. En plus de tout ça, leur présence ici, va compliquer la mission de faire rejoindre les pirates dans la famille de Barbe Blanche, mais désormais, ce qui compte, c’est de réussir à détruire ses machines afin de repartir ensemble. Alors que je réfléchissais à un moyen de combattre ces monstres mécaniques, l’équipage de notre mission fut anéanti en quelques secondes, à quatre le travail est plus facile pour eux. Ayant plus d’adversaire devant eux, ils se tournèrent alors vers nous et en un rien de temps, un d’eux se téléporta et arrivant dans mon dos, envoya mon navigateur loin de nous. Mais je ne pouvais me laisser distraire par lui, sinon, toute ma flotte finira par disparaître, un par un. Ainsi débutait un combat pour notre survie à tous, en tant que membre de la première flotte de Barbe Blanche, me tournant vers eux, je pris la parole.

      -"Nos ennemis sont extrêmement puissants, faite attention et combattaient ensemble! Faites attention à la téléportation!"

      J’eu à peine le temps de finir ma phrase qu’un autre pacifista entra en action, il disparu pour réapparaître juste devant deux de mes frères et alors qu’il allait les faire voyager en les touchant, il se heurta à autre chose. Mon bretteur avait réussi à frapper au bon moment, ce qui fit reculer le robot de quelques centimètres seulement, mais cela avait suffit pour que mes nakamas soient toujours là. Il est désormais que le commandant entre en scène, rien qu’en y pensant, je pus devenir le phœnix complet afin d’arriver super vite vers mon ennemi. Puis avant de le frapper, je pris ma semi forme et ainsi, je pus lui infliger un coup de pied renforcer de mon haki. La force de l’impact fut vraiment puissante, car il fit un gros trou dans l’estomac en plomb du robot et il fût projeté sur le dernier.

      Bien que je savais que ça ne suffirait pas pour les vaincre, ils étaient pour le moment du moins, plus une menace. J’avais plus qu’à me concentrer sur les deux autres, qui désormais luttaient contre mes frères et je me rendis compte que plusieurs d’entre eux avaient été téléportés pendant que je combattais. Reprenant ma forme complète, je fonçais à toute vitesse vers le pacifista qui combattait mon épéiste et comme pour l’autre, je lui mit un coup de pied, mais dans la tête ce coup-ci. ‘Maintenant!’ dis-je à mon bretteur qui s’exécuta et lui fendit la tête en deux. Ce qui nous en faisait réellement un de moins et confirmait que rien ne vaut mieux qu’un bon travail en équipe.

      Mais comme tout à l’heure, pendait que je m’occupais de celui-ci, l’autre décima le reste de ma flotte, il ne restait plus sur ce morceau d’île, que 3 pacifistas, mon bretteur et moi-même. Qui en sortiras vainqueur, je ne peux hélas pas vous donner de réponse, car ces trois robots on l’avantage du nombre désormais, car les deux autres se sont relevés. Celui auquel j’avais laissé une marque, semblait avoir comme un court-circuit, mais il couru dans ma direction, car il sait maintenant que je suis une menace pour lui. Il ouvrit alors la bouche et commença à tirer sur moi avec un laser, puis il commença à les enchaîner, les uns après les autres. Dommage pour lui, aucun de ses shoots ne fonctionnèrent réellement, pouvant me régénérer dans la seconde. Le temps que je me retourne, je vis mon bretteur et dernier nakama se faire décimer par l’attaque d’un autre pacifista.

      *J’y crois pas, j’ai perdu tous mes frères et ce n’est qu’une question de temps avant que je sois moi aussi exilé sur une île de je ne sais quel océan*

      -"Kuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuso!!!"

      Je partis sans attendre à la rencontre du pacifista cabossé afin de le mettre hors d’état, une bonne fois pour toute, Encore une fois à pleine vitesse, je le percutais au même endroit avec le même pied recouvert de haki. Ayant déjà subit de gros dommage, mon coup réussi à le fissurer horizontalement à partir du bout de mon pied. M’éloignant de lui, je pus remarquer qu’il commençait à perdre la boule. Sautant au-dessus de sa tête, je pus me maintenir en l’air grâce à mes ailes, puis d’une pulsion, je partis dans sa direction à la vertical afin de lui donner le coup de grâce. Mon pied frappa sa tête dans le même sens que ma course, ce qui l’écrasa au sol et cette fois-ci, il ne put se relever.

      Je n’eu pas le temps de faire un quelconque mouvement supplémentaire qu’un des deux pacifista restant se téléporta juste à côté de moi, prêt à me cogner. Je parvins à esquiver de justesse grâce à la vitesse de mes ailes. C’est alors que le deuxième se trouvait en place à quelques centimètres prêts à m’anéantir, je n’en reviens pas, je vais être battu par ces maudits robots. Sa main me toucha et c’est ainsi que je tombais dans une sorte de sommeil éveillé, tandis que désormais, je volais droit sur la destination choisis par cet enfoiré de boite métallique. Je ne peux pas vous dire combien de temps je mis afin d’attendre la terre ferme et quand je pus enfin la toucher, je perdis complètement connaissance.


Dernière édition par Marco Le phénix le Ven 08 Oct 2010, 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kamakiri Raishigami
.ø. Administratrice .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Administratrice .ø.Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 335
Equipage : Purple Beer / Ex-Ashura
Prime : 80. 000. 000
Inscrit le : 01/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
55/100  (55/100)
Fruit du Démon : Pas de fruit, pas de soucis !
Expérience:
700/600  (700/600)
MessageSujet: Re: Marco Le phénix   Jeu 07 Oct 2010, 19:18

Yop là !
Quelque chose me dit que tu n'as pas lu les règles Razz
Je t'invite donc à le faire ;3
On passera sur ta présentation après ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marco Le phénix   Ven 08 Oct 2010, 20:13

A mais oui c'était pas un simple Oui suffit mais un simple oui ne suffit pas XD je suis désolé mauvaise lecture Mais c'est modifié
Revenir en haut Aller en bas
Tanio Miyazaki
.ø. Modérateur .ø.
Lieutenant-Colonel

.ø. Modérateur .ø.Lieutenant-Colonel
avatar

Nbre de messages : 356
Equipage : Commando Falcon/The Sentence
Inscrit le : 09/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : [...]
Expérience:
122/800  (122/800)

MessageSujet: Re: Marco Le phénix   Sam 09 Oct 2010, 20:10

Bienvenue, je viendrais corriger ta fiche demain, la je suis pressé par le temps ^^. Euh, je post juste pour te dire qu'on écrit "phoenix" et non pas "phénix". L'administrateur qui passe par là n'aura qu'à modifier Wink

_________________




Si ce monde ne compte que peu de gens bien, alors je me battrais contre ce monde corrompu pour leur donner un monde meilleur ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-draw.forum-actif.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marco Le phénix   Sam 09 Oct 2010, 20:29

Ok , Aucun problème mais Je voulais mettre Marco simplement mais ce nom était déjà pris
Revenir en haut Aller en bas
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Marco Le phénix   Lun 11 Oct 2010, 16:44

Bienvenue parmi nous donc =o J'espère que tu t'y plairas et je suis ravi de voir un Marco aussi motivé =o

Mais avant de passer aux choses sérieuses j'aimerais savoir quelque chose d'important...t'es-tu déjà servi de cette présentation autre part ? Et si oui peux-tu m'envoyer par MP des explications quand à ça ? =o On pourra penser a la validation après ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Marco Le phénix   Lun 18 Oct 2010, 15:27

Aucune nouvelle, présentation aux archives pour soupçons de plagiat =o

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marco Le phénix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marco Le phénix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Marco [en cours]
» Memorial Marco Pantani (1.1) =====> Burgel (Lampre)
» Retour de Marco
» Les travaux de Marco Albiéro
» Marco Reus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations :: Sans suite-
Sauter vers: