Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hatsune Miku
Première Classe
Première Classe
avatar

Nbre de messages : 49
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 06/10/2010

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
18/200  (18/200)
MessageSujet: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Mer 06 Oct 2010, 22:30

Première partie

      • Avez-vous lu les règles ? Plop ! Tanio est passé..~
      Comment avez-vous découvert le forum ? je suis le double compte de Opale accepté par Jason.
      • Une suggestion ? /
      • Simple curiosité, si vous aviez un Fruit du Démon, lequel aimeriez-vous avoir ? Bien-sûr, vous n’êtes pas obligé d’en vouloir un... Hum pas d'idée



    Seconde partie : le personnage.

    • Nom et Prénom :Miku Hatsune
    • Âge : 17 ans
    • Rang/Grade : A vous de juger
    • Métier(s) : Médecin
    • Arme(s) : Deux éventail d'acier
    • Équipage : The Sentence normalement si Tanio veut toujours de moi

    • Description :


Physique: «Si belle, si furtive et fragile à la fois. Mon petit rayon de soleil tu es la réincarnation de l’innocence. Silhouette fine qui semble si fragile, avec une démarche sautillante mais peu assuré avec sa maladresse habituelle. Mais je ne me lasse pas de voir voler au vent les longues mèches de ces cheveux bleu. Entre l’azur et le turquoise, ils descendent jusqu’en bas de ces genoux, mais n’en garde pas moins une apparence soyeuse et brillante au soleil comme la mer un jour d’été. Je relève qu’elle les noues souvent en deux couettes ce qui renforce le coté enfantin que se dégage chez elle. Accompagnée d’un sourire qui quitte rarement ces lèvres, on dirait que le monde des adultes n’est pas prêt de l’accueillir. D’ailleurs ce sourire je ne m’en lasse pas, il fait tout son charme. Chaleureux, on a l’impression d’y retrouver celui d’une mère aimante et il est en plus si sincère, comment lui résister. Deux beaux yeux bleus viennent compléter cette figure innocente. Toujours allumé d’une étincelle de joie, qui sait réchauffer les cœurs endurcit dans un sombre chagrin. Celui qui oserait faire pleurer cette mignonne petite frimousse serait vraiment un monstre. Car tout chez Miku rappelle l’attitude d’une petite fille. Et pourtant sa silhouette élancée trahit cela. Elle mesure sur ces deux grandes jambes en tout et pour tout un mètre soixante pour quarante trois kilos. Et oui je la surveille même quand elle se pèse sur une balance. Où quand elle choisit ces vêtements, pervers direz vous mais nous ne somme pas là pour parler de moi mais de Miku alors puisque nous sommes dans les vêtements parlons en. Généralement habillée en uniforme de travail, qui se constitue d’une chemise grise sans manche nouées avec une cravate bleue. Pour le bas une mini jupe avec un boxer noir en dessous pour dissuader les pervers de regarder en dessous. Le bas se termine par de grandes bottes noires à talon aiguilles. Notons également qu’elle porte généralement des gants de la même couleur qui monte jusqu’à ces coudes. Deux petits bras tout fins et le gauche porte un tatouage à deux chiffres rouges. Et c’est sur mon œuvre que je clos ce rapport» by 01

 
Moral:
«A la voir comme cela avec un sourire jusqu’aux oreilles le premier venue pourrait la manipuler comme bon lui semble si je n’étais pas là pour la surveiller. Notre pauvre Miku est d’une naïveté affligeante tout comme sa maladresse. Elle pourrait se montrer agile mais ce défaut ne le permet pas même si elle bénéficie d’une bonne souplesse. Son esprit aussi est souple, capable de s’adapter à toutes les situations. Disons que dans sa naïveté et son innocence, elle n’en reste pas moins gentille avant tout. Vraiment trop gentille, tout le monde pourrait profiter d’elle. Toujours respectueuse, à tel moins qu’elle met finalement mal à l’aise ces supérieurs tant elle est dévouée gentille et…maladroite. Si elle l’est tant c’est parce qu’elle veut toujours en faire beaucoup trop. Très ambitieuse, à l’écoute des autres, elle les fait passer avant elle. Miku se considère toujours au deuxième plan et si elle arrive à soulager les peines de son entourage, elle ne montre jamais les siennes ce qui au fond d’elle la détruit. Pauvre petite, je la prendrais bien dans mes bras moi mais l’heure n’est pas à cela. A force de l’observer j’ai finis par cerner ces gouts. Cette jeune fille se contente de chose très simples. Un rien lui fait plaisir, la fait rire ou pleurer. Malheureusement c’est une grande sensible qui lui fait venir des larmes pour pas grand-chose. Il lui arrive de pleurer sur le malheur des autres en essayant d’oublier les siens, au fond elle culpabilise toujours, c’est une chose imprimée en elle, cette culpabilité. Mais si elle arrive à cerner les peines des autres, elle sait aussi les soulager. C’est un grand don chez cette jeune fille qui sait toujours trouver les mots justes que je ne me lasse pas d’écouter. Aussi bien quand elle parle que quand elle chante, car sa petite voix est aussi douce qu’un rayon de lune d’été. Alors si vous la rencontrer avant de penser que cette fille est stupide, apprenez déjà à mieux la connaitre sa vous sera bénéfique. Fin du rapport» by 01

• Histoire :

Il était une fois, un voyageur qui voulait découvrir le monde. A chaque nouvelles étapes de son parcours, ces yeux s’émerveillaient devant les nouveaux paysages qu’ils découvraient. Mais il avait un défaut, il était extrêmement stupide et croyait tout ce que les gens lui racontait. Ainsi quand il traversait un village, bon nombre de gens profitaient de lui.
«Je suis veuve avec trois enfants» disait une femme, et le voyageur attendrit lui cédait toutes ces économies. «Je suis infirme et sans logement» disait un vieillard, alors le voyageur lui offrait de bon cœur ces chaussures. Mais évidement tout cela n’était que des mensonges pour profiter de lui tout en l’escroquant. Mais cet homme si idiot ne s’en apercevait pas, au contraire il pleurait en écoutant leurs histoires en leur souhaitant beaucoup de bonheur.
Finalement le voyageur n’a plus rien, on lui a tout prit. Il n’a même plus de quoi se vêtir et honteux décide de traverser une forêt afin que personne ne puisse le voir. Mais cette fois ce sont des animaux qui abusent de lui en le manipulant avec de belles paroles dans le but de le manger. Un pumas se plaindra qu’il n’y a pas de gibier et le voyageur désolé lui offrira son bras. Puis c’est une jambe, et ainsi de suite. Il n’a plus que sa tête et l’ours qui mange ces yeux lui dit alors: «je vais te faire un cadeau». Mais évidement comme chaque fois c’est un mensonge, car le présent en question n’est qu’un simple morceaux de papier sur lequel était écrit «Idiot».
Le voyageur se mit alors à pleurer de reconnaissance, ne cessant de répéter «merci merci ! C’est le premier cadeau que l’on m’offre ! Je suis si heureux ! »
Le malheureux finit par s’éteindre juste après, des larmes de joies coulant des yeux qu’il n’avaient plus.

-C’est terminé ?
-Oui, dors à présent
-Mais c’est terriblement triste !
-Je sais ma chérie, mais tu sais ta mère aime beaucoup ce conte
-Moi je ne suis pas sur d’avoir tout bien compris
-Et bien dors la nuit porte conseil

Chère Maman. Maintenant que Luka m’a appris à écrire je peux enfin t’écrire. Je pense que tu n’auras pas le temps pendant ton voyage de me répondre. Mais je pense que sa te fera plaisir de recevoir ma lettre même si il y a des ratures. Tout le monde va bien, moi je suis très sage et papa a arrêté de boire la bouteille verte. Luka dit que c’est très mal de boire cela, de toute façon je risque pas d’essayer sa sens vraiment trop mauvais. Le médecin dit que papa ne va pas quitter son fauteuil roulant, mais je promet de prendre bien soin de lui. Hier il m’a lu ton conte préféré, j’ai pas tout compris mais c’est pas toujours facile de comprendre pour une fille de sept ans. Même si Luka dit que je suis intelligente pour mon âge. Je l’aime beaucoup Luka, elle s’occupe bien de la boutique et a une jolie voix, même si elle est très sévère. Elle m’apprends plein de petites chansons.
Papa dit que c’est une bonne employée, je suis trop heureuse qu‘elle travail pour nous, même si j‘aimerais la voir plus souvent. Je te fais plein de gros bisou maman ! Miku
 
Chère maman, il fait très beau en ce moment, alors j’en profite pour aider Luka. Elle m’a apprit comment nettoyer le linge, j’aime aller au lavoir avec elle et puis sa lui fait moins de travail et dit que tenir une blanchisserie c’est très dur. Papa m’a encore raconté ces batailles de quand il était colonel dans la marine. Il me dit même qu’un jour il me racontera comment il a perdu sa jambe, brrr. Je crois qu’il continue a boire la bouteille verte en cachette mais c’est mal de rapporter donc je ne dirais rien. Il me lit aussi moins d’histoire du livre, mais c’est sans doute parce que j’approche de mes huit ans. Je suis une grande fille tu sais maman ! Je poste même la lettre toute seule ! Je veux devenir aussi formidable que toi ! Je t’aime !

Chère petite maman sa fait longtemps que je ne t’est pas écrit. Dans deux mois j’aurais neuf ans j’ai du mal à le croire ! Maintenant je sais étaler la lessive sur le linge et le laver même si je suis encore trop petite pour atteindre les fils des cordes pour le faire sécher. Et puis tu sais je me laisse pousser les cheveux comme toi. Papa me dit que ma tignasse est loin d’être aussi belle que la tienne comme il dit. Mais bon sa me fait plaisir de pouvoir me faire plus de coiffures. Je chante souvent, j’aime bien, mais papa n’aime pas lui il me dispute alors je fais comme lui je chante en cachette et lui bois en cachette, chacun ces secrets. Tu ne m’en veux pas hein maman ? Je trouve qu’il est de plus en plus en colère quand même. L’autre jour il m’a dit qu’il ne pouvait même pas consoler son chagrin avec moi parce que j’étais inutile. Il doit être vraiment triste je crois que c’est un peu de ma faute. Bisou Maman.

Ma chère maman, pardonne moi ce long temps de silence. Il s’est passé beaucoup de chose et je n’ai pas eu le temps de t’écrire mais j’en ressens vivement le besoin maintenant que tout s’est calmé. Papa et Luka se sont disputés, il dit qu’il n’en peut plus de voir une femme autre que toi déambuler dans la boutique. Ils ont vraiment criés très fort je crois même que papa a tapé Luka. Mais je n’ai rien vu, ils m’ont dit de rester dans ma chambre. Après elle est a rassemblé ces affaires de travail et est partie en remettant la clé à papa. Je crois qu’elle pleurait mais moi aussi j’ai beaucoup pleuré parce que je l’aimais bien Luka. Depuis qu’elle est partie personne n’a put prendre la relève à la boutique, et moi je ne sais plus trop quoi faire. Papa ne me parle plus, il ne me lit plus ton livre et l’a même enfermé dans ton coffre. Je crois qu’il souffre de ton absence et du fait qu’il ne peut plus être dans la marine. Je m’en veux maman, je ne sais pas comment faire. J’aimerais rouvrir la boutique mais je n’ai que onze ans. Le maire est pourtant très gentil car il nous fait venir une pension. On m’a proposé d’aller habiter chez la mère de la boulangère. Mais je ne peux pas laisser papa, maintenant que Luka n’est plus là c’est moi qui doit lui donner ces médicaments. Elle m’a laissé une liste, je pense me débrouiller, car le médecin ne vient pas souvent. Habiter dans un village de montagne n’est pas pratique mais tu sais bientôt je pourrais reprendre la boutique. Tu vas voir maman !

Maman, je t‘écris alors que l’hivers s’est abattue en gros flocon sur le village. C’est vraiment dur de fendre la glace du lavoir pour laver le linge mais à force je ne sens même plus l’eau glacée. J’ai du mal à tenir la boutique toute seule, le maire veut nous faire parvenir une pension mais je ne veux pas que le village se sacrifie pour nous. Lavandière ce n’est pas si mal. Pourtant j’ai attrapé froid l’autre jour, comme je suis désolé ! Papa était furieux, il m’a dit que la seule chose que j’avais hérité de toi était une santé fragile. J’étais si désolé, en plus je ne pouvais plus le surveiller et je suis sur qu’il boit de plus en plus. Je sais bien qu’il passe ces soirées à la taverne du village. Le pauvre je lui cause bien de la peine. Tu trouves que je suis une mauvaise fille ? Ce n’ai pas ce que me dit le Dr Namine, il essaye de venir le plus souvent qu’il peut, car la santé de papa se détériore. Il m’a appris les choses de base en cas d’urgence j’ai désormais des bonnes bases en tant qu’infirmière malgré que je n‘ai que treize ans. Les temps sont durs maman, mais quand sa ne va pas je récite les chants que tu répétais sa m’apaise. Je ne veux pas que tu me quittes maman, je t’envoies mes meilleurs pensées. Miku H

Chère maman, je viens de fêter mes quinze ans. J’aurais du devenir une meilleur lavandière mais maintenant la boutique prend la poussière. Je suis vraiment désolé je pense que tu aurais été très triste mais je n’étais pas aussi douée que toi et seule je ne peux pas. A la place j’ai ouvert une petite pharmacie avec l’aide du Dr Namine. Si tu savais, je lui dois énormément. Ces visites ce sont faites plus fréquentes avec le retour des beaux jours. Et il a eu la bonne idée de m’initier à la médecine, j’ai appris très studieusement je ne veux surtout pas lui faire perdre son temps. Je sais que tu ne me pardonneras jamais de t’avoir fait ce que je t’ai fais, mais j’aimerais que tu sois fière de moi ou du moins que je puisse faire cicatriser cette blessure irréversible. Désormais je sais faire beaucoup de mélange. J’arrive mieux à soigner papa, mais je crois qu’il n’arrivera pas à se guérir si il n’y met pas du sien. J’ai peur, il délire de temps en temps. Parfois il m’appelle par ton nom et la seconde d’après il se fâche en se rendant compte que je ne suis que sa fille. Je n’aurais jamais ta voix, tes cheveux, ta beauté. Même si je parle aussi poliment que toi je ne réussirais jamais à combler le vide de ton absence. Parfois je me dit que tout ce que j’entreprends est inutile mais pourtant pour le Docteur et pour toi je vais travailler dur à la médecine. Et puis sa arrange beaucoup les habitants, c’est dur dans ce village isolé de trouver des médicaments.
Je m’apprête à te quitter mais je veux avant te faire part d’une chose étrange. L’autre jour dans la boite au lettre j’ai trouvé un message de Joyeux anniversaire qui m’étais adressé. Il n’y avait que ces mots d’écrits et ils portaient les chiffres «01» en guise de signature. Etrange mais c’est surement une erreur. Je sais de toute façon que tu es à mes cotés. Bisou maman chérie !

Chère maman, sa ne fais que depuis deux mois que je t’es écrit mais je voulais te faire part de mon inquiétude. J’ai reçut d’autre messages signés «01». Je ne sais pas de qui il s’agit, au début ils étaient postés dans la boite aux lettres mais maintenant je les trouves punaisés sur la portes. J’en est reçut six plus celui du jour de mes quinze ans. Se sont de court billets rédigé d’une écriture manuscrite appliquée. J’ai du mal à saisir leur contenue voici un exemple: «mes pas dans les tiens, mon regard dans tes yeux, je crois qu’ils sont fuyants mais fort dans l’adversité. 01 »
Ou celui-ci: «Les derniers mots accablé d’une douleur sont souvent diffus. Un sens peut en caché un autre. Je suis ton ombre. 01».
Je ne pense pas qu’au village quelqu’un puisse me faire ce genre de plaisanterie. Mais ce n’est rien je continue d’étudier, j’y arriverais un jour.
Miku

Maman, mon cœur se sert et je m’inquiète pour papa. Il est de plus en plus absent, et s’assombrie peu à peu dévoré par l’alcool et le chagrin. Je suis très triste surtout quand je sais que c’est de ma faute. Mais je ne veux pas lui montrer, je n’en ai pas le droit. Pour lui et pour toi je dois continuer à veiller sur lui durant ton absence. Pourtant je crains pour lui et mes compétences en médecines n’y peuvent rien. Il est vrai que j’ai fais quelque progrès, je pense être en mesure d’accueillir le village en consultation. Mais s’occuper de papa prend déjà beaucoup de temps et j’ai encore tant de chose à apprendre. Au fait, il m’a encore écrit, ce mystérieux 01...je ne sais vraiment quoi penser et mon cœur s’affole quand je découvre un nouveau message, parfois punaisé sur la porte de l’armoire et le dernier sur celle de ma chambre. Des sens que je ne comprends toujours pas. Veilles tu sur moi maman ? Je pense que tu as mieux à faire mais je t’aime de tout mon cœur.

-Et de suite ! Il a voulu amputer ma jambe !
-Je sais papa mais ne t’agites pas
-Hidemi, c’est toi ?
-Non papa c’est Miku, reposes toi maman n’est pas là.
-ET LA FAUTE A QUI ?! Hein !
-Je sais papa, mais pour l’amour du ciel reste tranquille pour ta santé
-Sa fait longtemps que ma santé a été engloutis sous des litres d’alcool ! Ah ! Voilà ce qui me reste ! Le drapeau bleu et blanc, partie ! Envolé !
-Papa je…
-Tais toi ! Tu peux pas savoir à quel point tu me dégoutes ! Scorf scorf scorf…
-Papa, arrêtes de parler tu t’épuises !
-Tais toi ! Scrof, tu me dégoutes et tu m’as pris la dernière chose qui me maintenait en vie ici, je…kof…je ne te pardonnerais jamais ! Scorf Scorf…Idemi…
-Papa ?
-…

Maman, après un an de souffrance, papa a finalement trouvé le repos qu’il méritais. Il est mort dans mes bras avec ton nom sur ces lèvres. Comme je m’en veux maman…Mais j’ai compris quelque chose. Même le meilleur médecin du monde n’aurait put guérir papa. Cela faisait longtemps que son cœur était mort, à partir du moment où tu as franchis le seuil de la porte. Quand il est tombé malade et son métier lui a été retiré tu étais la dernière chose qui lui apportait du bonheur. Maman, je ne cherche pas à te faire culpabiliser car tout est ma faute. Pourtant me laisser mourir serait une insulte à tes efforts pour faire de moi la fille que je suis. Je vais donc continuer et garder la tête haute. Même si ce «01» continue à m’envoyer des messages de très mauvais gout comme: «deux fois, deux fois, première mort de l’âme, deuxième mort du corps, sincère condoléance.» J’ai l’impression de déceler de l’ironie. Mais je ne peux pas juger. Ma grande inquiétude est que cette fois j’ai trouvé le message sur ma table de nuit. J’ai peur maman, j’ai déjà seize ans mais je crois que je reste une petite fille craintive. Ne pars pas maman, je t’aime. Miku

Chère maman, il continue, encore et toujours. Je t’en est fait part tout au long de mes lettres durant cette année, et maintenant qu’elle s’achève et que je vais sur mes dix sept ans, je crois que recevoir ces mots plus longtemps vont me rendre folle. Ces petits carrés de papier, remplis de quelque caractères soignés viennent à présent me hanter jusque dans ma chambre et la salle de bain. Parfois sur le miroir, ou sur l’oreiller. J’ai l’impression de le voir partout. J’ai peur et je ne sais vers qui me tourner. La nuit chaque ombres qui passent sous ma fenêtre devient une silhouette humaine à mes yeux. J’ai honte mais mes craintes sont justifiées. Car c’est avec horreur que ce matin j’ai constaté qu’il m’avait définitivement apposé sa marque. Je me suis réveillée avec un gout amer dans la bouche, la tête m’a tournée, je ne me souviens pas avoir été me couché mais j’étais pourtant dans mon lit. Mes souvenirs s’arrêtes quand hier soir j’ai bu une tasse de thé. Puis c’est le noir jusqu’à ce matin ou j’ai découvert sur mon édredon l’ignoble carte de papier dont le contenus joue avec mes nerfs: «Tu m’appartiens, tu es ma propriété. Puisse cette marque te le rappeler, 01». Toujours signé de ce chiffre qui est désormais tatoué sur mon épaule gauche. J’ai peur, je ne sais jusqu’où il peut aller, après le tatouage que va-t-il faire ? M'imaginer qu'il a put me toucher... Et maintenant que papa n’est plus ici je me sens que trop inutile. J’ai l’impression d’être à bord d’un bateau partie tout droit sur des récifs…

Maman. Je viens d’avoir mes dix sept ans et la situation ne m’est jamais apparus aussi clairement. Je suis stupide de rester les bras croisés à craindre un ennemie invisible. J’espère que tu ne m’en voudras pas, mais à l’heure où je t’écris ces lignes la maison a commencé à rentrer dans un profond sommeil. J’ai fermé tous les rideaux, recouvert les meubles de tissus. Notre demeure bien modeste va devoir se passer de ma présence désormais. Au cas où tu rentrerais je glisse dans le pot de géranium, le double de la clé. Je n’ai pas le courage de la louer, savoir que d’autre personne pourrait l’occuper me rendrais triste. J’ai toutefois vendu une bonne partie du mobilier bien que nous en ayons peu. J’ai également vidé les dernières étagères de la boutique dont il me semble encore sentir l’odeur de lessive et de vapeur mêlée. Et avec grande cérémonie je me suis finalement décidé à ouvrir la malle qui renfermait les souvenirs de toi. Ce coffre que papa gardait jalousement était son trésor et je n’ai pas eu le cœur à le profaner jusqu’à aujourd’hui. Se n’ai pas sans émotion que je manipulé ces morceaux de ta vie. Ta robe de mariée, un peu rongée, tes bijoux, ton ombrelle et tes éventails. Ces artifices que tu avais acheté à la sueur de ton front pour les grandes occasions. Je suis pourtant navrée de te dire que le tissu des éventails n’était plus qu’un tas de poussière. J’ai donc pris la liberté de me les approprier pour en faire des arme en remplaçant le tissu et le bois par de l’acier. Kenko m’a fait cela à bon prix mais cela reste du travail de qualitée. Je prends tes éventails car il m'insupporterait te frapper avec une arme que tu n'approuves pas. Prendre ces deux objets c'est comme si tu étais avec moi. J’emporte également ton album avec dedans tes photos un peu jaunies et tes partitions de musique. Je ne veux pas m’encombrer mais comme papa maintenant, c’est un peu mon trésor.
Mais où vais-je me dirais tu ? Comme tu le sais, papa avait deux choses qui faisait battre son cœur. Toi et son métier. Il a perdu les deux par ma faute il est de mon devoir de lui en restituer un. Je sais que cela ne lavera jamais mes erreurs mais je veux me sentir mieux. Pour toi maman et pour papa. Car je veux me persuader, même si c’est idiot que vous serez un jour fier de moi. Je veux le croire, c’est la conviction qui me pousse en à m’engager dans la marine, pour la justice, pour un monde meilleur, pour toi, pour papa…Je n’ai pas besoin de votre pardon, un simple sourire de gratitude me suffira. Et puis tu sais, j’ai compris ce conte du voyageur. Pour certain il était facile à tromper mais moi je n’aurais pas profité de lui. Il ne pense pas aux pertes ni aux souffrances. Pour lui l’important c’est que les autres sois heureux comme il l’est lui. Alors je serais comme lui.
Je t’aime maman je le ferais.
Miku Hatsune

Glissant comme à son habitude la lettre dans une enveloppe. Miku se saisie de la petite valise en fermant la porte derrière en remettant la clé dans la terre des géraniums. Comme toujours et depuis ces sept ans, elle dévala le sentier courant lestement entre les rochers disséminés sa et là. Puis finalement, entre deux rocs massifs, une tâche bleu s’étendit dans son champ de vision. La mer scintillant sur le soleil qui commençait son rituel du couché. Le souffle court, la jeune fille s’arrêta contempla un instant ce spectacle du haut de la falaise où elle était. Ce roc qui surplombait la mer, sur lequel reposait une simple couche d’herbe verte ainsi qu’un petit tas de terre retourné. Miku sortant de ces pensés glissa son enveloppe dans une bouteille et la lança de toute ces forces en direction des vagues dorées de soleil. Ces rayons doré englobèrent toute la côte, la jeune fille ainsi que la tombe à coté de laquelle elle se trouvait. Sur le petite croix de bois était inscrit cet épitaphe: «à ma tendre Hidemi, que ton repos ne sois jamais troublé». Hidemi Hatsune, morte à trente et un ans en donnant naissance à sa fille. Miku, née de ce sacrifice dut vivre avec l’idée que sa mère était morte par sa faute. Car après tout, ces derniers mots furent ceux-ci: «je ne lui pardonnerait jamais !». Son père plein de rancoeur, ne put supporter la perte de sa bien aimée, et reporta sa haine contre sa fille, allant jusqu'à lui dire qu'elle était inutile car en plus elle ne ressemblait pas à la défunte. L'enfant prit telement cela au sérieux qu'elle fit tout pour faire revivre l'image d'Hidemi à travers elle en copiant son caractère, même si ces efforts restèrent vain. Pauvre Miku, si monstrueuses d’avoir causé la mort de ces parents. La petites bouteille dérive portées par les flots capricieux de cet océan où elle va embarquer.
C’est sous un ciel couleur encre qu’elle pénètre la ville où elle va se faire engager, sans même savoir que à coté de son ombre, s’en cache une autre. Une autre qui la suit partout, une autre qui même à l’autre bout du monde sera toujours là. Une ombre, pouvant être identifiée à la sienne et qui signe ces messages de deux chiffres.
 
 


Dernière édition par Hatsune Miku le Dim 10 Oct 2010, 16:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Première Classe
Première Classe
avatar

Nbre de messages : 49
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 06/10/2010

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
18/200  (18/200)
MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Ven 08 Oct 2010, 19:03

Présentation terminée, j'espère que c'est plausible et sans trop de faute >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millia Rage
.ø. Administratrice .ø.
Pirate des Purple Beer
.ø. Administratrice .ø.Pirate des Purple Beer
avatar

Nbre de messages : 494
Equipage : ex-Officier
Prime : 100. 000. 000

Inscrit le : 19/09/2008

Feuille de personnage
Niveau:
58/100  (58/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
1303/700  (1303/700)
MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Lun 11 Oct 2010, 22:06

Hop, re-bienvenue ^^

Et c'est validable, attention tout de même aux fautes d'orthographe.


_________________


Modératrice orthomaniaque (© Kama-chan)

Comment arrêter un pirate ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aelith.draenor.free.fr/OPTree/?id=1
Tanio Miyazaki
.ø. Modérateur .ø.
Lieutenant-Colonel

.ø. Modérateur .ø.Lieutenant-Colonel
avatar

Nbre de messages : 356
Equipage : Commando Falcon/The Sentence
Inscrit le : 09/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : [...]
Expérience:
122/800  (122/800)

MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Mar 12 Oct 2010, 00:42

Mmmmh, moi je trouve ta présentation très intéressante. J'ai pris beaucoup de plaisir à la lire, c'est agréable. Pour moi c'est un oui ! =) Et évidemment, si tu es accepté, tu l'es aussi dans mon équipage Wink

_________________




Si ce monde ne compte que peu de gens bien, alors je me battrais contre ce monde corrompu pour leur donner un monde meilleur ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-draw.forum-actif.net
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Mar 12 Oct 2010, 01:15

Bon alors pour moi c'est largement validable mais j'ai juste un petit souci avec ton grade =o

En effet vu comme c'est bien j'aimerais te donner plus que "1ère classe" mais sans Test Rp je ne peux pas =/

Donc a toi de voir ce que tu vas faire ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Première Classe
Première Classe
avatar

Nbre de messages : 49
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 06/10/2010

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
18/200  (18/200)
MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Mar 12 Oct 2010, 10:00

Oua j'avais pas esperé autant o__o
Bon je vais tenter le test rp mais comme je n'en est jamais fait pour fiche je voudrais juste savoir ce que vous attendez de ce test. Je veux dire est-ce que sa doit juste raconter la vie quotidienne de Miku dans la marine ou bien un fait préscis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Mar 12 Oct 2010, 15:22

Idéalement il nous faudrait un petit passage de ton perso en situation de combat, d'affrontement. Mais le Test Rp est ici laissé à l'entière appréciation des membres donc tu es seule a décider du thème =o Il faut juste nous montrer comment tu appréhende ton personnage ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Miku
Première Classe
Première Classe
avatar

Nbre de messages : 49
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 06/10/2010

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
18/200  (18/200)
MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Mar 12 Oct 2010, 21:59

Bon je vais peut être sembler bête mais j'abandonne le test rp et on laisse Miku première classe. J'ai réfléchie toute la journée, je ne refuse pas une promotion mais si j'accepte cela j'aurais l'impression de bruler des étapes. En effet mon personnage ne sait absolument pas se battre et son seul talent reste pour le moment dans le domaine médical. Je ne vois pas trop un caporal ne sachant pas se battre donc je pense que je vais rester première classe afin de rester conforme à mon personnage. Et Miku progressera en s'entrainant comme Kobby ^^
Désolé pour ce cogitation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hokya Shikuni
.ø. Administrateur .ø.
Agent du CP9
.ø. Administrateur .ø.Agent du CP9
avatar

Nbre de messages : 486
Equipage : Cipher Pol 9
Inscrit le : 20/03/2009

Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
250/600  (250/600)
MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   Mar 12 Oct 2010, 22:44

Rebienvenue sur chapeau de paille RPG, jeune chanteuse numérique...~

Tu es donc validée au rang de Marine 1ère Classe avec tout ce qui va avec...^^

Bon jeu...~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miku Hatsune brin d'innocence (Validée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hatsune Miku ♪
» Vocaloid : Miku Hatsune
» When the sun reflect the color of Money
» Laara S'akil
» Un avatar pour un autre forum, please 8D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations-
Sauter vers: