Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Travers Will

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sengoku le Bouddha
Admin/Amiral en Chef
Admin/Amiral en Chef
avatar

Nbre de messages : 2490
Equipage : EMM
Inscrit le : 21/08/2007

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Fiche de Travers Will   Ven 30 Mai 2008, 15:09

Nom et Prénom : Travers Will
Âge : 17 ans
Rang/Grade : Simple civil, aspire à devenir pirate…
Métier : Charpentier (depuis peu)
Armes : Wakizashi (50cm) et une panoplie de couteaux
Équipage : En recherche…
Fruit du démon : Connais pas

Description :

De taille moyenne, environ un mètre soixante-quinze pour une soixantaine de kilos, c’est un jeune homme plutôt bien bâti, ce qui n’est nullement dû à la chance étant donné son travail.
Ses cheveux sont blonds, plutôt longs, s’assemblant à merveille avec ses yeux noirs, respirant pourtant la joie de vivre et l’espièglerie.
Il aime s’amuser, et passe le plus clair de son temps a cela. Piquant les bourses des riches, bravant l’autorité des policiers, rigolant avec n’importe qui, traînant tard le soir, s’enivrant et se battant… Will est rebelle, écervelé, mais a bon cœur et ne garde jamais rancune. Certes, ce n’est pas un garçon honnête. Disons le franchement, la plupart du temps, il ne sort de sa bouche que mensonge, ruse et tromperie. Mais ce n’est jamais fait avec méchanceté. Pour le reste, il est parfois superstitieux, rêveur et extrêmement naïf.

Histoire :

Prologue : Britania Island



Je me nomme Will. Pas le "Will" de "William", non, juste Will. Rien de beau et de noble, un simple prénom, pratique et sonnant plutôt bien. Je n’en suis pas mécontent. Bref, inutile de s’attarder là-dessus, j’ai une histoire sur le feu moi…

Je naquis il y a dix-sept ans, au cours de l’été, dans une maternité d’une petite île de South Blue. Ma mère et morte en couche, et mon père avait mis les voiles depuis belle lurette. Néanmoins, je n’ai de cela aucunes certitudes, mes souvenirs ne remontant pas aussi loin… Bon, O.K, je me rends… C’est une idée que j’ai eue, toute vie étant un livre, il est logique que la mienne débute par le chapitre de ma naissance, j’ai donc fait travaillé mon imagination, et vous vous en contenterez. Merci bien.

Les premières images sont floues, j’y vois pleins de gamins, mon lit, mon biberon, rien d’intéressant et encore moins d’utilisable. La suite de mon histoire est donc aussi peu fiable que son commencement, car elle me vient de mes aînés. Non pas que ce soit des mauvais bougres, mais étant payé une misère pour s’occuper de nous, ils n’étaient que très peu motivés. Quoiqu’il en soit, vers mes trois ans je débarquais je ne sais comment sur une île un peu plus grande. Sans me demandé mon avis (certes, je n’en avais pas) on me plaça dans l’orphelinat du coin.

Ainsi passèrent les premières années de ma vie, des nourrices sympas, des nourrices méchantes, des copains idiots, des copines capricieuses… Et j’en passe. Mais les choses deviennent un peu plus intéressantes vers l’âge de huit ans, mes souvenirs sont brumeux, mais utiles.

J’avais alors une bande de copain très farfelue ; il y avait tout d’abord Zaccharie dit Zack, le charismatique chef de bande, c’était lui qui nous mettait d’accord et qui nous entraînait toujours vers les bêtises les plus drôles… Paulo était le métisse, silencieux, les yeux rieurs, loyal en toute circonstance. Il y avait aussi Henry le petit gros, Delphine naïve et mignonne comme tout, ainsi qu’Isa, le garçon manqué. Et bien évidemment, il y avait moi, Will, roublard mais toujours souriant.

Nous faisions les quatre cent coups, sans nous souciés du mal que l’on faisait ou des conséquences. Même à l’école, s’amuser était le mot d’ordre, sauf pour Delph’ qui était bien la seule à ne pas se prendre de coup de règle sur les doigts…
J’avais onze ans lorsque nous perdîmes cette habitude, nous étions tous alors partit chercher Isa pour aller jouer. Car, en effet, c’était la seule à ne pas vivre à l’orphelinat, son père étant un ancien marine qui vivait de sa solde.

Il faisait froid ce soir-là, je m’en rappelle bien étant donné que Delphine s’était blottie contre moi, ce qui à l’époque m’avait rendu particulièrement heureux. Mais il y avait aussi un inquiétant silence devant la maison de notre amie. Nous avions frappé encore et encore à la porte mais personne ne répondait. Paulo était alors partit chercher la garde. Au bout de ce qui nous sembla plusieurs heures, un policier enfonça la porte…

Adieu innocence. Bienvenue dans le monde des adultes, au combien plus sombre et réaliste…

Cette fois-ci aussi il avait bu. Mais à la différence des autres soirs, il avait frappé trop fort. Ce qui lui valu une cellule dans une prison du coin. Vingt ans. Au moins échappait-il à la corde, au grand mécontentement de la population de l’île qui était horrifié par ce drame.

Cet évènement sonna le glas de notre joyeux groupe. Delphine continua l’école, elle était douée et avait de l’avenir. Nous autres partîmes en apprentissage, selon notre professeur, l’artisanat était réservé aux incultes de notre espèce. Peut-être avait-elle raison, mais aujourd’hui encore j’en doute. Quoiqu’il en soit nous fûmes séparés, et même si de temps en temps nous nous croisons, le lien qui nous unissait semble bel et bien brisé.

J’avais douze ans lorsque maître Ralf me prit sous son aile. Paulo avait été pris par un pêcheur, Henry par un cuisinier. Mon maître lui était le meilleur charpentier du coin. Quand à Zack, il ne s’est jamais remis de la mort d’Isa, pensant encore et toujours que tout est de sa faute. Qu’on était sous sa responsabilité. Néanmoins, il entreprit de reprendre le bar de Mario, un vieillard qui l’avait toujours eu à la bonne.

Cinq ans passèrent, les années nécessaires à l’apprentissage. Je suis maintenant charpentier, je travaille aux quais avec Ralf, Garry et tous les autres. C’est un boulot fatiguant, mais je m’y suis habitué. Néanmoins, je passe surtout mon temps dans les bars, jouant, pariant, dansant. Loin d’être idiot, mon maître m’a appris à me servir de couteau et d’autres petites choses toutes aussi utiles, car comme il le dit si bien, on ne sait jamais ce qui peut arriver…

Être entraîné au combat est un avantage non négligeable face à une bande d’ivrogne. Cela me sortit du pétrin un nombre incalculable de fois…
Cependant et malgré tout je m'ennuies, rêvant encore et toujours d’aventure et de découverte, nul doute que je ne ferais pas long feu sur cette île. Reste à trouver le bon moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chapeaudepaille-rpg.forumsactifs.com
 
Fiche de Travers Will
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Archives-
Sauter vers: