Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Captain Kyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Captain Kyo   Ven 05 Nov 2010, 17:04

    Première partie
      Avez-vous lu les règles ? Check ♪ Signé Frey'
      Comment avez-vous découvert le forum ? Top Site
      Une suggestion ? Pas pour le moment!


    Seconde partie : le personnage.

      Nom et Prénom : Kyoshi Dante; Alias Kyo
      Âge : 20 ans
      Rang/Grade : Capitaine Pirate
      Métier(s) : Bretteur
      Arme(s) :
      -Il a avalé le fruit Mizu Mizu no Mi (Logia de la pluie et de l'eau)
      -Son défunt maître lui a légué son Katana: le Hiryuu (signification : le dragon volant)
      Équipage : Aucun pour le moment

      Description :



      Kyo est un jeune homme qui a la vingtaine, il possède ainsi la fraicheur propre à son jeune âge. Nous allons commencer sa description en partant de son aspect général et extérieur, puis nous alors nous intéresser de plus prêt à chaque composant de son physique. Aux premiers abords, Dante paraît être un jeune homme craquant. De beaux cheveux bleus clairs tout ébouriffés lui donnant un style négligé sont en quelque sorte sa marque de distinction. Ces cheveux d'ailleurs très soyeux était aussi très différents de ceux des autres, de par non seulement leur couleur, mais leur texture lisse et effilée. La nature lui a offert de magnifiques yeux noirs qui pouvaient terrifier lors d'un duel. En éffet, le regard qui émanait de ces yeux était très beau et à la fois très inquiétant. Telles deux perles de couleur noir, des joyaux rares qui ouvrent toutes les convoitises des voleurs, les yeux de Kyo semblaient précieux, presque rares. Une forme de visage fine, des traits fins, Kyo avait tout pour plaire les jeunes demoiselles d'East Blue, mais ce n'était pas ce qu'il recherchait: Kyo était un jeune homme d'action, et séduire n'était pas ce qu'il aimait faire par dessus tout. Il portait une chemise noir et blanche avec les extrémités (col, manches) rouges. Un vêtement magnifique ayant appartenu à Kalash, son maître défunt lors d'une attaque de marines (voir l'histoire de Kyo). Kyo portait un pantalon assez serré, mais qui lui offrait tout de même la possibilité de bouger en toute agilité. D'ailleurs, il était agile! Le jeune homme était capable de lever son pied si haut qu'il y avait un angle plat (180°) entre ses deux jambes. Très impressionnant n'est-ce pas. Le jeune acrobate portait des chaussures noires, souples qui étaient très classes. Son son dos, il y avait un dessin de Dragon qui volait, ce qui lui donnait un air très ravageur et combatif. A sa ceinture, reposait l'étui de son katana: le Hiryuu. Ce katana lui avait été offert par son maître lors de ses derniers souffles. Il avait une maîtrise parfaite de ce sabre qui était pour lui une extension parfaite et destructrice de son bras. Quand il le voulait, Kyo pouvait se désintégrer complètement ou partiellement en eau. Il devenait ainsi intouchable aux attaques physiques. Cependant, ce don du fruit Mizu Mizu no Mi avait un point faible, mais il ne préférait pas le dévoiler. Aussi, le jeune homme est un fumeur. Il l'est devenu afin de ressembler à son maître, et aujourd'hui, il ne peut plus se passer de cette drogue qu'est le tabac. On le verra donc souvent avec une cigarette. Kyo adoptait une posture très décontracté en règle général, et avait souvent un sourire aux lèvres, car avant d'être un redoutable adversaire, il était un jeune homme charmant et très amical. (voir la suite dans la description Mentale).

      Après avoir décrit physiquement notre ami Kyo, attaquons nous à ce qu'il est à l'intérieur, ce que son esprit lui a donné comme directives de vie. Car ce que l'on est, c'est l'esprit qui nous l'offre. Kyo n'est pas religieux: il ne croit pas à une puissance supérieur qui a tout les pouvoir sur le monde qu'elle a créé. Il pense que l'homme est arrivé sur cette terre non pas pour vivre, mais pour honorer son nom. Dans sa tête, chaque chose se passe de faon très méthodique et calculée. Il tente de tout prévoir au maximum depuis très jeune. C'est son objectif de tout contrôler, étant donné qu'il souhaite devenir le capitaine d'un équipage de pirates. Oui, le jeune homme a beaucoup de rêves, non, d'objectifs! Il souhaite devenir le seigneur des pirates, et ainsi, donner l'honneur maximal à son nom, ainsi qu'a son équipage. Kyo est doté d'un esprit très perspicace, autant en combat qu'en dehors. Ainsi, il peut être très drôle avec ses nakamas, et devenir une bête à tuer contre un adversaire. C'est très dûr de décrire une mentalité, mais celle de Kyo est très positive, car quoi qu'il arrive, ses valeurs passeront avant quoi que ce soit. Ainsi, si un ami à lui a des soucis, ou a besoin de lui, le jeune homme n'hésitera pas une seconde à se mettre en danger pour l'aider, pour le tirer hors de la situation qui l'enferme dans le mal. De plus, Kyo n'est pas du tout pessimiste: tant qu'il y a de l'espoir, tout est possible. Tant qu'il y aura quelqu'un pour se battre, l'espoir boostera qui que ce soit. De surcroit, Kyo est un homme très courageux, et très brave qui n'hésite pas une seconde à affronter le danger, parfois, sa raison laisse place à la colère, et le jeune pirate devient incontrôlable. Il peut, dans cet état de rage, défier n'importe qui sans se soucier des conséquences qui s'en suivent, et sa puissance s'en voit décuplée. Cependant, il n'aime pas être dans un état de colère, car il sait qu'il ne s'énerve pas facilement, et si cela arrive, c'est que quelque chose de très grave l'a provoqué.

      Test RP :



~~Naissance~~


Il était tôt le matin, une brise légère sortait de sa torpeur et des méandres de l'horizon pour se perdre dans l'île paisible d'Orange, en East Blue. Tout était calme, la brise maritime se perdait dans les feuilles des arbres qui semblaient frissonner de plaisir. L'atmosphère était tellement calme qu'elle en devenait triste et ennuyeuse. Un vieil homme était sur un banc de l'île, à regarder l'océan. Plus loin, il y avait une petite fille qui jouait avec une poupée délabrée, vieille qui semblait être passé entre les mains de tellement d'enfants avant elle. Encore un peu plus loin dans l'allée centrale de l'île d'Orange, une femme se balançait sur une petite balancelle d'avant en arrière. Cette femme posait ses mains sur son ventre. Son gros ventre. Elle était enceinte. La femme qui était posée là était arrivée au terme de sa grossesse, elle savait que ce n'était qu'une question de jours avant qu'elle mette au monde un enfant, qui elle espérait, ne suivrait pas la voie de son père. En effet, l'homme qui a mi cette femme enceinte était un pirate démentiel, qui a tenté, quelques mois auparavant, d'envahir l'île d'Orange. Si la marine n'était pas arrivée, l'île ne serait aujourd'hui qu'une vaste étendue de cendres. Le pirate méprisable était entré dans la maison où se cachait la jeune femme, et l'avait brutalisé, et malheureusement violé. Un souvenir tragique pour cette femme, et sûrement oublié pour le père de l'enfant. Elle pensait souvent à l'homme qui avait brisé sa vie, elle se souvenait de l'horreur de la soirée qu'elle avait été contrainte de passer avec lui, et de l'horreur qu'elle a ressentie en s'apercevant que son ventre grossissait avec le temps. La jeune femme qui se balançait sur cette balancelle avait vécu tellement d'horreurs, que le bébé qui l'attendait allait être le miroir de souvenirs atroces. Mlle Dante le savait bien, et elle y était préparée. Une douleur intense la sortie de ses pensées, et la força à hurler. Le travail commençait. Le vieil homme de l'avenue se leva, et courût vers la maison du médecin, la jeune fille qui jouait à la poupée s'approcha de la jeune femme et lui attrapa la main. "Ne t'inquiètes pas Nala, tout ira bien j'en suis sûr". Le sourire de la petite fillette était très rassurant, et poussa la jeune femme à frissonner. Un homme d'une trentaine d'année tout au plus vint au secours de la jeune femme, il la soutenu et la transporta jusqu'au canapé de sa maison, à deux pas de là où ils se trouvaient sur l'avenue. Le médecin arriva. Le travail continuait, et en début d'après midi, des cris retentirent: le bébé était né. La mère allait bien, et le nouveau né n'avait aucun problème de santé apparente. Ainsi était né un jeune garçon d'Orange en East Blue. "Il s'appellera Kyoshi".


~~Quatre ans~~


Quatre années ont passé, Kyo a eu une petite enfance magnifique. Seul vivant avec sa mère, fils unique, il bénéficiait de tout l'amour dont les jeunes enfants pouvaient rêver, et il bénéficia d'une éducation très sereine, avec des valeurs inspirant le respect, ainsi que l'amour. C'était une belle journée, le ciel était bleu, la brise maritime rafraichissait le soleil de plomb qui brillait au dessus des têtes des habitants de l'île. Tout était si calme, qu'il semblait impossible que cela ne durerait. Et ce fut le cas: la situation de dura pas. Un coup de canon retentit soudainement, arrachant le silence paisible. Femmes et enfants se réfugièrent chez eux, le coup de canon avait atteint une ferme qui avait déjà prit feu. Kyo était entrain de jouer quand il vit la scène se passer: Il y avait un bateau de la marine qui était entrain de tirer sur les civiles. Le petit garçon ne comprenait pas du tout ce qui ce passait, mais il voyait, et interprétait à sa manière. Pour lui, la marine était donc les méchants! L’assaut de la marine cessa d’un coup, et ils repartirent. Comme si de rien n’était. Le village était tombé dans un froid glacial. Aucun villageois n’osait parler, personne ne bougeait. C’était un village mort qui s’imposait à la vue du petit garçon. Le cadavre d’une fillette avec une poupée tenue fermement à sa main droite, telle une dernière volonté de la fillette de garder sa poupée, jonchait le sol de son sang. Les enfants commencèrent à pleurer, les âmes sensibles à faire des malaises, et les femmes solides à hurler. La vie s’était arrêtée ce jour là dans l’île d’Orange. Mais pour Kyo, ce ne fut que le début d’une nouvelle vie. Apeuré par les évènements, le petit garçon dévala les rues de la ville en pensant : « Maman… MAMAN !!! ». De la fumée provenait de la direction de sa maison. Terrorisé par tout ce qu’il venait de se produire, la fumée provoquait dans le cœur de Kyo l’effet d’une bombe : « et si maman était morte ? et si les marines avaient pris la vie de ma mère ? »… Kyo ne pouvait cesser d’y penser. Ses faibles tentatives pour remonter son moral étaient totalement vaines car l’inquiétude primait totalement sur son calme. Dante était arrivé chez lui. Il tourna à la ruelle et se trouva devant sa maison. Ce n’était malheureusement, et tellement horriblement plus sa maison. Ce qu’il trouva devant lui était une ruine et un brasier. L’attaque de la marine avait détruit sa maison et tué sa mère. Il s’agenouilla devant la maison, et pleura, il pleura encore et encore…


~~Dix ans~~


Six ans plus tard, sa haine envers les marines avait grandie. Kyo était un garçon rancunier, et à dix ans, il n’avait pas oublié ce que les marines lui avaient volé sa mère. Le petit garçon avait bien grandi, et s’était entraîné seul. Ce qu’il a fait pour ? Il a réparé seul, en six ans la maison de sa défunte mère afin d’honorer l’endroit où elle vivait. C’était sa façon de lui dire qu’il l’aimait, même si elle n’était pas de ce monde. Il avait désormais l’âge qu’il s’était fixé pour prendre la mer et devenir un pirate. Kyo avait préparé son navire… son petit bateau… bon, son rafiot de fortune au mât duquel il monta un drapeau noir, symbole de la piraterie. Il portait une veste large qui lui tombait derrière le dos, et des lunettes de soleil. Il se sentait libre. Kyo monta sur son radeau, et lança un dernier regard à son île. Il ne la révérait pas avant longtemps, très longtemps. Il avait préparé sur son radeau de fortune un petit panier destiné à le nourrir pendant son voyage. Ce petit panier était très précieux pour Kyo, car il s’agissait de sa seule chance de survie avant d’atteindre une île ou un bateau. Il eut un voyage plutôt calme, la mère ne fut pas très agitée. Pendant trois jours il naviguait sans savoir où il allait, et sans vraiment s’en soucier en réalité. Le troisième jour de voyage, il aperçut à son réveil une île non loin de lui. Il ramai afin de s’en approcher, tant bien que mal, il y parvint. Ses réserves de nourritures étaient sérieusement entravées, il devait absolument remplir ce qui lui servait de garde manger. Il accosta sur une place de galets dans l’île inconnue, et se mit en quête d’une ville. Il marcha quelques minutes en s’éloignant de la place où il avait laissé son radeau, caché à peu prêt, et tomba sur une ville assez importante où il décida de s’aventurer. Un sourire énorme était apparût sur les lèvres de Kyo : l’aventure était tellement palpitante !

Après avoir marché quelques minutes dans les ruelles de cette ville apparemment peuplée de gens assez louches aux premiers abords, Kyo trouva une taverne. Selon ce qu’on lui avait dit, la taverne était l’endroit parfait pour qu’un voyageur trouve du réconfort, du repos, et de la nourriture. Il n’avait cependant pas d’argent. Kyo entra dans la taverne, s’installa au bar et demanda au tavernier : « Je pourrais avoir à boire et à manger s’il vous plait, je n’ai plus rien. Au fait, je suis un Pirate monsieur ! ». Après avoir dit ça, tous les yeux de la taverne se retournèrent vers lui. Le tavernier s’écarta légèrement du jeune garçon, car il savait bien ce qui allait désormais se passer dans son auberge. Un groupe de cinq hommes assis au fond se leva, et s’approcha du bar lentement en riant beaucoup trop fort pour que ça paraisse naturel. Kyo se retourna et tomba nez à nez avec un homme qui l’observait de très prêt. « Alors comme ça tu es un pirate hein petit ? » L’homme était hideux, il avait un gros nez plein de pustules, un visage parsemé de boutons et de creux. Les quatre autres qui étaient avec lui restaient à l’écart de la seine ; tous les yeux étaient braqués sur Kyo et le vieil homme qui lui parlait. Kyo garda son calme, il ne fallait pas faire preuve de faiblesse au début de son aventure ! Il regarda l’homme hideux dans les yeux et déclara : « Oui, je suis un pirate. » Après cette déclaration, l’assemblée réprima un rictus. Des murmures retentirent. Kyo comprit alors « tu as entendu ce qu’il a dit… » ; « il va se faire tuer ce gamin ! ». Le jeune garçon était inquiet mais pas moyen de rebrousser chemin. Il garda l’air sérieux devant le vieil homme qui le défiait du regard. L’homme déclara alors : « Donc tu es un pirate hein ! Ici c’est mon territoire petit, donc tu vas mourir. Ne me demandes pas pourquoi, moi-même je ne sais pas ! ». Kyo avala sa salive, il avait peur. Ses petites jambes tremblaient, mais il repensa à son entraînement, et se dit qu’il devait lutter. Il s’était entrainé toute son enfance pour battre des adversaires très forts, et c’était le moment de mettre ce qu’il avait mi au point à la pratique. Le vieil homme attrapa le garçon par le col et le souleva au dessus du sol. Kyo était énervé, il ne supportait absolument pas l’humiliation. Une ouverture ! Le vieil homme avait baissé sa garde et Kyo en profita pour frapper le pirate en face de lui. Un coup de point d’une violence extrême pour un jeune garçon qui atterrit entre les deux yeux du vieil homme qui le lâcha. Kyo tomba au sol, une douleur intense lui explosait littéralement la gorge du fait d’avoir été suspendu par le col. Le jeune garçon frappa une deuxième fois le vieux pirate qui se releva et lui attrapa la jambe. « Petit, t’as fais une grosse connerie. Les gars, tirez ! ». Kyo allait mourir. Ainsi, l’aventure s’arrêtait ici, a peine trois jours après avoir commencé. Le jeune pirate ferma les yeux, attendant le PAN qui lui donnera la mort. Cependant, il ne vint pas. Devant lui, se trouvait un homme seul avec un Immense Katana. Tous les pirates étaient à terre, dépourvu de toute forme de conscience, peut être morts. L’homme au Katana s’approcha du petit garçon qui n’allait finalement pas mourir. « Alors comme ça tu es un pirate petit ? Suis-moi. ». Suivant le principe que cet homme venait de lui sauver la vie, Kyo le suivit. Ils marchèrent quelques secondes dans les rues de la ville où ils se trouvaient, en silence. Le jeune garçon en profita pour analyser l’homme a qui il devait la vie. Il était grand, avait les cheveux longs, une cicatrice sur l’arcade qui était très impressionnante. Il avait une cigarette à la bouche. L’homme était vêtu d’un long manteau, d’une chemise très ouverte et d’un pantalon fin. Il avait beaucoup de style, et il impressionnait vraiment le jeune Kyo.

Ils étaient dans une ferme de l’île éloignée de la ville où l’homme au Katana avait mit hors d’état de nuire tout un équipage de pirates. Kyo osa poser une question à son sauveur : « Comment avez-vous fait pour maîtriser aussi bien le sabre ? ». L’homme au sabre planta sauvagement son Katana sur la table et dit au petit garçon : « Tu oses me vouvoyer ? Après ce que j’ai fait pour toi ? Je m’appelle Kalash. Je t’ai entendu tout a l’heure à la taverne, et tu n’as pas vraiment l’étoffe d’un pirate, alors je te propose un marché : Tu es un jeune homme courageux, tu as fait preuve d’une volonté extrême face à ces tirants, alors qu’ils étaient quatre contre toi. Je vais t’enseigner l’art du sabre. » Kyo était prit totalement au dépourvu, mais la proposition de l’homme qui se tenait aujourd’hui devant lui était l’occasion rêvée de s’ouvrir à un avenir plein d’aventures. Kyo savait bien qu’il fallait pouvoir attraper la main du destin lorsqu’il la tendait, et c’est ce qu’il fit : « C’est d’accord ! ». L’homme ria en disant : « Petit, tu vas devenir quelqu’un, mais avant tout, il faut que tu prennes du muscle ; ton entraînement commence dès maintenant. Es-tu sûr que tu peux assumer d’être un homme dès ton plus jeune âge ? » Kyo était prêt, il avait tant rêvé d’avoir un maître depuis tout ce temps qu’il s’est entraîné seul dans sa petite île insignifiante, et maintenant, un vrai bretteur lui proposait de l’entraîner ! « Je suis prêt ! »


~~Seize ans~~


Six années plus tard, Kyo avait suivi un entraînement très sévère. Il était devenu un vrai bretteur. Comme chaque semaine, le samedi soir, le jeune homme et son maître se rendaient à la taverne pour boire un verre. Ce soir là, alors qu’ils buvaient un saké tranquillement en discutant de tout et de rien, un marine entra dans la taverne. Kalash semblait perplexe, le marine lui inspirait quelque chose de pas très appréciable. Cependant, le maître bretteur ne bougea pas et continuait de boire son saké, faisant mine de rien. Cependant le marine l’avait déjà remarqué, au loin dans l’ombre de la taverne, et il s’approchait. L’homme en costume blanc et bleu, uniforme du gouvernement se positionna juste à côté de Kalash et lui déclara : « Ne bouges pas ou tout le monde mourra sur cette île. Tu es fait, l’auberge est entourée. Rends-toi. » Kyo était dépourvu de toute émotion. Que faire ? Son maître était en danger, et il n’avait pas de sabre ! Kalash fit signe à son élève de le suivre, et ils quittèrent en même temps la taverne. Dehors, il n’y avait pas de civils, juste des marines qui entouraient le maître et son élève qui ne savaient pas où donner de la tête. Kalash murmura à l’oreille de Kyo : « Aujourd’hui, ce n’est pas de l’entraînement. Sauve toi, ils ne te feront rien à toi, c’est à moi qu’ils en veulent. » Mais Kyo ne bougea pas, il ne fit d’ailleurs aucun geste de recul, mais un geste d’assaut. Il bondit sur le pirate qui se tenait en face de lui, esquiva le coup de sabre de ce dernier et lui mi un coup derrière la nuque qui le fit s’effondrer d’un coup sec. Kalash soupira, son élève était trop vaillant, même dans les situations où il ne fallait pas l’être. Kyo se battait désormais à deux contre un. Esquivant et frappant, il était doté d’une agilité surprenante. L’entraînement avec Kalash avait duré environ six années, et avait porté ses fruits. A présent, les marines étaient de plus en plus nombreux autour des deux hommes. Kalash avait attaqué lui aussi de son côté. Tranchant avec agilité et force, il découpait chaque adversaire qui se présentait à lui, et fit tomber un nombre impressionnant de marines. Soudain, au beau milieu de la bataille, un coup de feu survint provenant des marines, et Kalash s’effondra au sol. Un sursaut général prit la marine de cours, les soldats hurlaient entre eux : « Quelle bavure ! Il fallait l’amener vivant ! », Puis un « On se tire vite ! Il n’y a aucune preuve que c’est nous ! On part tout de suite ! » retenti dans les rangs de la marine. Les hommes en blanc et bleu déguerpirent, laissant Kalash inerte au sol. Kyo se précipita vers son maître, et s’agenouilla prêt de lui. « Ne t’inquiètes pas Kyo, tout ira bien. Je veux que tu écoutes ce que j’ai à dire entièrement d’accord ? » Kyo affirma d’un signe de tête. Kalash enchaîna : « Ton entraînement avec moi s’arrête ici. Tu es devenu un jeune homme habile autant avec un sabre que sans, et c’est ce dont je voulais m’assurer. Ces hommes *pufpuf* » Kalash toussa quelque goutes de sangs qui rendirent Kyo fou de tristesse. Il continua : « Kyo, ces hommes me recherchent depuis des années parce que je leur ai volé quelque chose. As-tu déjà entendu parler des fruits du démon Kyo ? » Le jeune homme acquiesça d’un signe de tête. « Et bien, il y a tout juste dix ans, je me suis rendu au bastion de la marine d’East Blue, et j’ai dérobé dans le bureau de l’amiral ce fruit. » Il sortit de sa sacoche un fruit ressemblant à une mangue aux couleurs bleues et noires. « Je ne sais pas ce qu’il offre comme pouvoir, et c’est à toi qu’il revient. Fais en bon usage Kyo. *pufpuf* Une dernière chose… je t’offre mon Katana, le Hiryuu (signification : le dragon volant). Ce sabre est sacré, et il peut découper n’importe quel élément si tu as la volonté et le savoir pour bien l’utiliser. Kyo, c’est aujourd’hui que se termine mon histoire, et que commence la tienne. » Kyo pleurait depuis un petit moment déjà quand les yeux de son maître se fermèrent pour l’éternité. Il saisit le corps de son maître, et le porta entre ses bras jusqu’à la ferme où il avait été entraîné. Le jeune homme creusa un trou, et enterra son maître en écrivant ces mots : Au père, au maître, et à l’Homme dont l’esprit restera.

Après avoir prié, et fini la sépulture de son maître, Kyo entra dans la ferme, et retrouva sur la table de l’entrée le Hiryuu et le fruit du démon que son maître lui avait laissé quelques heures plus tôt. C’était le moment. Il prit le Katana de son maître, l’attacha à sa ceinture, enfila une veste bleue et blanche et s’ébouriffa les cheveux. Il se regarda dans la glace, et il ressemblait vraiment à l’homme charismatique qu’il avait toujours voulut être. Il en était heureux, mais la réalité ressurgit de plein fouet quand Kyo vit le fruit du démon sur la table. Il se demanda s’il avait la volonté de transformer sa vie à jamais, et il le fit. Aussitôt avalé, le fruit lui donna une impression très étrange : il n’avait plus l’impression d’être solide ! Il passait à travers la table quand il la touchait ! Réprimant un geste de recul, il regarda attentivement ses mains. Un reflet bleu y apparaissait, c’était très impressionnant, Kyo ne contrôlait plus du tout la situation. C’est plus tard qu’il comprit qu’il avait en fait mangé un fruit du démon lui donnant le pouvoir de devenir un homme d’eau. Tout s’expliquait aux yeux de Kyo : Son maître avait volé ce fruit pour qu’un jour, il devienne utile à quelqu’un luttant pour une cause juste, et Kyo était ce quelqu’un selon Kalash. Kyo sortir de la maison, il ne contrôlait pas encore son pouvoir, c’est normal, il venait de l’obtenir. Il tremblait de partout, et trouva au sol le paquet de cigarette de son maître. Il en sortit une et la fuma. Il était tellement surprit par tout ce qui venait de se passer cette journée, qu’il se sentit obligé de s’assoir et faire un point. Il prit place au pied du saule qui l’avait vu grandir, et apprendre, et regarda ses mains. Kyo ressentait une sensation étrange, comme si tout n’était qu’eau en lui. Soudain, alors qu’il ne s’y attendait pas, les feuilles de l’arbre sous lequel il était posé tremblèrent, et quelque chose tomba. Il s’agissait d’un oiseau blessé qui tombait de l’arbre, droit sur la tête de Kyo qui n’eut pas le temps d’anticiper. Le temps de lever les yeux, et l’oiseau percuta sa tête. Cependant, il n’y eut aucun choc, et l’oiseau transperça la tête de Kyo, tombant directement dans ses mains. Le jeune homme ne savait pas comment il avait fait, mais il avait réussi à faire quelque chose avec son nouveau pouvoir. Ce qu’il venait de découvrir allait encore une fois changer sa vie : il avait en réalité mangé le fruit Mizu Mizu no Mi. Un Logia qui en fait permettait la maîtrise de l’eau, et de bénéficier de tous ses avantages. Kyo sourit en regardant la tombe de son maître. Il déclara : « Alors tu avais tout prévu Kalash. Tu savais que ce fruit était destiné à celui que tu entraînerais. Je ne te décevrais pas, je resterai fidèle à ton enseignement, je le jure. Un jour, je deviendrai seigneur des pirates comme tu le rêvais tant. »


~~Aujourd'hui~~


Quatre années plus tard, nous arrivons à la période actuelle dans l’histoire de Kyoshi. Il a bien grandi. Il a vingt ans aujourd’hui. Durant les quatre années suivant la disparition de son maître, il s’est perfectionné seul au sabre, développant des techniques innovantes alliant finesse et force, ainsi que sa maîtrise de l’eau qui lui avait été offerte par son fruit du démon Mizu Mizu no Mi. Il s’était fixé l’âge de vingt ans avant de partir en mer et conquérir le monde. Aujourd’hui, son but était atteint, et il pouvait commencer à poursuivre l’objectif suivant : devenir le seigneur des pirates. Kyo ferma la porte de la ferme à clef, grava un mot sur la tombe de son ancien maître : « Merci », et prit la route en direction de la plage, laissant derrière lui dix années de sa vie sur l’île qui l’a vu grandir. Kyo était désormais au même point d’où il était arrivé dix années plus tôt, mais il avait tellement changé depuis. Il regarda la mer qui l’avait déposé dix ans plus tôt sur cette même plage, et rechercha la falaise où il avait caché son radeau de fortune. Il le trouva à quelques mètres de là, toujours caché au même endroit, mais dans un sale état. Il s’agissait désormais d’un amas de bois immense qui semblait avoir été dévoré par les bêtes qui vivent dans le sable. Soupirant à l’idée qu’il se doutait bien que son radeau ne pourrait plus le transporter, remontant son sac à dos, il se dirigea vers le port de la ville afin de trouver une embarcation. Et il la trouva : un petit bateau de pêche ! Le propriétaire venait de quitter son navire et marchait sur le port. L’accès était libre. Kyo ne voulait pas se faire remarquer, il laissa son pouvoir de côté pour le moment et décida de voler ce bateau simplement en se faufilant aux commandes. Le jeune homme sauta la petite barrière interdisant l’accès au navire, et grimpa à bord. Il détacha la corde qui le retenait au port, et démarra vers le vaste océan qui s’offrait à lui. Comme il y a 10 ans, il hissa le drapeau noir sur le mat, et hissa les voiles. Il était déjà loin quand le pêcheur s’était rendu compte qu’il n’avait plus de bateau, et quand le tavernier se rendit compte que son client le plus Fidèle ne reviendrait plus. Kyo sorti son paquet de cigarettes de sa poche et en alluma une. « J’espère qu’il va faire beau aujourd’hui… »

Fin


Dernière édition par Kyoshi Dante le Dim 07 Nov 2010, 15:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Captain Kyo   Ven 05 Nov 2010, 21:40

Présentation terminée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Captain Kyo   Sam 06 Nov 2010, 01:47

Pyu, alors bienvenue sur le Forum tout d'abord ^^


Je vais sans plus tarder passer à la révision de ta prez en pointant ce qui cloche pour faciliter ton arrivée chez nous =o


- Alors les règles sont apparemment lues, mais si tu avais bien tout lu en détail tu aurais vu deux choses sur les FDD : 1) Pas de Logias inventés sauf exceptions rares et 2) pas de FDD dès la présentation. Donc va falloir enlever tout ça ^^'

- Ensuite ton sabre dont tu parles, j'aimerais savoir s'il s'agit d'un sabre légendaire ? =o Si oui sache qu'ils sont aussi indisponibles dès la présentation. Les 12 et 21 sabres sont éventuellement donnés par les MJ tandis que les 50 et 71 sont données dans le Rp après que le membre ai posté une demande dans ce sens dans le topic approprié (si la Description du Sabre et le Niveau du Rp du membre est jugé suffisant).

- Au sujet du grade de Capitaine, celui-ci n'est accessible que dans les Mers Bleues dès la présentation, et pour l'avoir il faudrait rajouter un Test Rp a ta présentation.

Bon alors maintenant passons a la présentation proprement dite =o

- Angle a 180° en levant la jambe ? Bah mon vieux t'as du avoir très mal pour en arriver là, c'est même pas humain j'dirais...un peu trop non ? ^^'

- Au sujet de la "Maîtrise parfaite de son sabre" je rappellerais que la maîtrise de ton arme et la puissance de tes techniques découlent directement de ton niveau InRp, donc je penses que tu es encore très loin de maîtriser ton sabre ainsi là ^^'

- Hum, alors je veux bien qu'il ne se mette en colère que rarement, mais de là a dire que sa puissance est "décuplée"...faudra aussi voir a bien maîtriser ça avant que ça ne vire en GB hein ^^'

- Depuis quand la Marine s'amuse a tirer sur des civils sans raison ? Désolé mais non ^^' Et puis si la Marine bombarde une île tu as pas juste une maison de détruite et une morte, tu en as beaucoup plus.

- Les Marines qui menacent toute une île innocente juste pour chopper UN mec ? Ouais mais non ^^' Ça a été utilisé qu'une seule fois la destruction d'île - aussi appelée Buster Call - et juste dans un cas où le Conseil des 5 Etoiles en avait donné l'ordre. (Enies Lobby compte pas, c'était encore une bourde de Spandex.) Donc c'est uniquement un dernier recours, pas utilisé pour chopper un mec donc ^^'

- Quand on tue sa cible, on fuit pas, surtout quand un gamin a massacré des dizaines de Marines devant ses yeux. sans être blessé. D'ailleurs a ce sujet faut arrêter le GBillisme là ^^' Un gamin qui manie un katana depuis 6 ans et qui décime du Marine a vue sans être blessé ? C'est non aussi =/

- Ton Maître il est quand même bien balèze hein, ah mais si j'insiste, s'infiltrer dans le bureau d'un Amiral (qu'est-ce qu'il fiche avec un Bureau a East Blue ? Les Amiraux sont pas exclusifs au QG ? Les grades en dessous j'veux bien mais là...) et lui voler un Logia avant de s'enfuir sans se prendre tous les Marines de la Base sur la tronche (l'Amiral était en vacances ?) là c'est juste...pas possible désolé ^^' D'ailleurs s'il a réussi a faire ça, pourquoi meurt-il a la première balle tirée par un Marine ? Ca fait un peu contradictoire avant l'anecdote du dessus =/

- Le sabre qui peut couper tout et n'importe quoi si on sait s'en servir désolé mais c'est...non ^^' C'est du niveau d'un sabre des 12 là (et encore) donc non comme j'ai dit au début ^^'



Voilà voilà voilà, j'espère que je n'oublie rien =/ Mais bon ça fait déjà pas mal de boulot, jte laisse faire et tiens moi au courant de l'avancement =o Courage ^^


P.s : Dernière chose, le lecteur de musique qui se déclenche en auto dès que tu charge la page perso ça m'agace (mais c'est tet juste moi), donc un lecteur qui se lance pas en auto okay, mais là ça risque de vite énerver ^^'

EDIT Frey' : Nan nan t'es pas seul XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Captain Kyo   Dim 07 Nov 2010, 15:50

- 180° correspond à un angle plat, donc il s'agit d'un grand écart. C'est possible dans one piece: Sanji le fait!

Sinon, si j'ai bien compris, je n'ai plus qu'à moddifier toute mon histoire en supprimant les données du fruit du démon, et le Katana doit être basique c'est ça?

Ensuite, le Maître de Kyo paraît très fort par rapport à lui! Et dans le manga, les soldats marines ne sont pas vraiment doué.

L'attaque sur l'île d'Orange peut s'agir d'une bourde! Comme à Enies Lobby!


Sinon, je pourrais être capitaine pirate seulement avec un sabre basique et aucun pouvoir? Une puissance très limitée dans l'univers de one piece, non?
Revenir en haut Aller en bas
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Captain Kyo   Dim 07 Nov 2010, 16:40

- Sanji est un expert dans le combat avec ses pieds, il utilise que ça en fait, donc son niveau d'entrainement me parait suffisant, sachant maintenant que pour un sabreur son arme principale c'est ses katanas (et par extension ses bras) je ne sais pas si la partie inférieure de son corps sera assez entrainée pour arriver a faire ça (possible, mais quand même assez douloureux au début, et aussi très compliqué).

- C'est l'idée oui, faudra aussi réduire fortement ta puissance (découpage de Marine a la chaîne par exemple, 1 contre une multitude c'est juste pas possible que tu t'en sortes aussi bien...)

- Non mais tu le fais s'introduire tout seul dans une base Marine (un humain) et rentrer par effraction dans le bureau d'un Amiral (qu'est-ce qu'il fout là ? Ou plutôt où est-il ?), voler un Logia qui trainait dans le coin (étonnant qu'on laisse un truc aussi puissant libre de vue non ?) et s'enfuir sans aucune égratignure...Les soldats Marines ont beau être "faibles" dans le Manga, là c'est quand même beaucoup. Surtout que si y'a un Amiral doit forcément y avoir des troupes du QG, surtout avec un butin pareil (le Logia).

- A Enies Lobby la bourde vient du fait que Kiji avait donné le Den-Den Mushi Doré a Spandam, les seuls a pouvoir invoquer le Buster Call sont les Amiraux et les gens mandatés par eux ou le Conseil des 5 Etoiles. Donc j'en reviens à ma question, Pourquoi est-ce qu'on fait ça sur ton île ? Pourquoi autoriser une telle tactique ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Captain Kyo   Dim 07 Nov 2010, 17:26

- Ok on retire la souplesse alors

- Je réduirais la puissance de mon personnage

- La mère de Kyo devait être tuée par érreure par les marines, et c'est la seule idée que j'ai trouvé...

Sinon, je pourrais être capitaine pirate seulement avec un sabre basique et aucun pouvoir? Une puissance très limitée dans l'univers de one piece, non?
Revenir en haut Aller en bas
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Captain Kyo   Dim 07 Nov 2010, 20:54

J'avais raté la dernière question, la réponse est oui tu peux être Capitaine, sur les Mers Bleues.

Et pour le "tuée par erreur" tu peux aussi penser a une prise d'otage et une bavure d'un Marine qui veut tirer sur le criminel et tue ta mère...enfin c'est juste une idée .__.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Captain Kyo   Dim 07 Nov 2010, 22:16

D'accord, je vais tout modifier merci.
Revenir en haut Aller en bas
Tanio Miyazaki
.ø. Modérateur .ø.
Lieutenant-Colonel

.ø. Modérateur .ø.Lieutenant-Colonel
avatar

Nbre de messages : 356
Equipage : Commando Falcon/The Sentence
Inscrit le : 09/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : [...]
Expérience:
122/800  (122/800)

MessageSujet: Re: Captain Kyo   Lun 08 Nov 2010, 17:39

Dernier petit truc juste comme ça. Le nom de ton sabre est déjà pris par celui de Nakamura Ryuusuke x) Hiryuu

_________________




Si ce monde ne compte que peu de gens bien, alors je me battrais contre ce monde corrompu pour leur donner un monde meilleur ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-draw.forum-actif.net
Baggy
.ø. Modérateur .ø.
Capitaine Pirate
.ø. Modérateur .ø.Capitaine Pirate
avatar

Nbre de messages : 266
Equipage : Clown's Pirates
Prime : 80.000.000
Inscrit le : 07/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : Bara Bara no Mi
Expérience:
0/400  (0/400)
MessageSujet: Re: Captain Kyo   Mar 16 Nov 2010, 12:27

Où en est la présentation alors?..^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyja Crescent
.ø. Modérateur .ø.
Officier Révolutionnaire
.ø. Modérateur .ø.Officier Révolutionnaire
avatar

Nbre de messages : 164
Equipage : Final Fantasy
Inscrit le : 03/10/2010

Feuille de personnage
Niveau:
52/100  (52/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
10/500  (10/500)
MessageSujet: Re: Captain Kyo   Mer 01 Déc 2010, 21:45

Présentation déplacée. Si il revient il pourra demander qu'on la remette parmi les présentations en cours ~

_________________

Thanks to Baggy for the kit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Captain Kyo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Kyo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche: Captain Cortez
» Captain Marvel - Walter Lawson
» + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)
» [Octobre] Taeyang Captain Hook
» Steve Rogers - Captain America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations :: Sans suite-
Sauter vers: