Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Daren Solsteim, the Dark Knight. [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daren Solsteim
Sbire d'Ashura
Sbire d'Ashura
avatar

Nbre de messages : 45
Equipage : Ashura ~
Inscrit le : 12/07/2009

Feuille de personnage
Niveau:
20/100  (20/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
0/900  (0/900)

MessageSujet: Daren Solsteim, the Dark Knight. [Validé]   Mer 10 Nov 2010, 03:14

Première partie
    Avez-vous lu les règles ?

    Check ♪

    Comment avez-vous découvert le forum ?

    J'me demande bien tiens... >_>

    Une suggestion ?

    Plus de steak, j'ai faim...! xD *sort* Plus sérieusement, faudrait changer les codes de couleurs des fiches type de présentations... >_>

    Simple curiosité, si vous aviez un Fruit du Démon, lequel aimeriez-vous avoir ? Bien-sûr, vous n’êtes pas obligé d’en vouloir un…

    Nay, un fruit du démon ne sied guère à ma noble personne...~ *sort*



    Seconde partie : le personnage.

      Nom et Prénom : Daren Solsteim
      Âge : 19 ans
      Rang/Grade : Sbire d'Ashura
      Métier(s) : Chevalier au service d'Ashura
      Arme(s) : Sa noble épée à deux mains, Mordred
      Équipage Organisation : Ashura (Si c'est pas répétitif ça... >_>)

      Description :


      Si vous cherchez un gentil ou un méchant, vous ne tapez pas à la bonne porte, Daren n'est ni l'un ni l'autre. Chevalier à la base il a apprit à faire du rêve de son "employeur" le sien, à faire de son objectif le sien et tout le reste ainsi de suite de la même manière. Ne pensez pas qu'il n'a pas sa propre personnalité ou ses propres envies, c'est juste qu'il est né dans un famille de chevalier dont le code de l'honneur est pratiquement leur vie en elle-même. Ceci dis, Daren est un homme calme, réfléchit et professionnel au point de parfois faire le contraire de ce que ses sentiments lui dictent, pour le bien de celui ou ceux qu'il sert. La trahison ne fait pas partie de son vocabulaire, le seul moyen pour qu'il se retourne contre un de ses employeurs c'est que celui-ci lui dicte de faire quelque chose qui est contre son honneur.

      Daren est un homme de terrain et c'est en partie une des raisons pour lesquels il a quitté Lur-Albion, l'autre étant qu'il ait été refusé par le conseil pour le rang de Chevalier. Il a découvert les aléas de la guerre, à travers la guerre civile en L-A qui opposa deux des princes et faillis mettre à mal la position de force du royaume sur le plan mondial, et en développa à la fois une fascination et une peur pour les combats qu'il essaie de cacher au mieux. Pas une tête brulée dans l'âme, Daren ne se lancera pas dans un combat qui n'apporte aucun intérêt que ce soit à lui ou son seigneur.

      Le chevalier est très soigneux avec les armes et les armures qu'il possède ou qu'on lui confie, il les considère comme des êtres à part entière qui se battent aux côtés des guerriers tout au long des batailles. Mordred, son épée à deux mains, est l'un de ses joyaux, la prunelle de ses yeux et il en prends soin comme nulle autre personne pour son arme. Il ne la prêterait pour rien au monde à qui que ce soit... si ce n'est son seigneur, mais avec un peu de réticence si cela n'est pas nécessaire. Il n'a pas beaucoup d'autre bien matériels chers à ses yeux si ce n'est un pendentif qu'il garde autours du cou en souvenir de son passé.

      Quand au physique, Daren est un jeune homme dans la fleur de l'âge qui possède un visage fin et amical qui peut parfois s'avérer dur lorsqu'il porte un jugement sur quelqu'un ou quelque chose. Des cheveux mi-longs d'un blond pale lui recouvre le crâne de manière à encadrer son visage et descendre jusqu'aux épaules, voir un peu plus bas encore. Quand aux iris de ses yeux, ils sont d'une couleur bleue pale qui reflètent une volonté sans failles à servir son seigneur et son honneur jusqu'à la mort.

      Le chevalier à une carrure d'athlète plutôt fine aussi et étant donné qu'il à été entrainé à l'épée depuis sa toute jeunesse, il est plus musclé des bras que du reste du corps. Portant une armure plutôt lourde pratiquement en permanence, Daren a aussi développé une endurance très élevée qui peut lui être extrêmement utile lors des batailles. Sous son armure, Daren est habillé d'un simple pantalon large noir retenu par une ceinture et d'un haut sans manches. Il porte ses bottes d'armure même lorsque cela n'est pas nécessaire... sauf quand il va dormir ou se doucher, bande de petits malins.

      Histoire :

      Né dans une famille de chevalier de Lur-Albion particulièrement connue portant le nom de Solsteim, Daren est l'héritier d'un honneur familiale qui passe de père en fils et de mère en fille depuis la fondation même du royaume. Ainsi, depuis qu'il a l'âge de marcher et de comprendre, le garçon avait apprit à se comporter en futur chevalier qui serait digne de sa famille, de son honneur et de son royaume. Étant le premier né et héritier de la famille tous les espoirs de sa famille se portait sur ses épaules en ce qui concerne la chevalerie contrairement à son petit frère qui est né 9 ans après Daren qui avait le droit de choisir son propre destin et sa propre vie, comme l'avait promit son père Richter Solsteim à sa mère Isabelle. Ainsi donc, Daren n'a pas été élevé en communauté comme la plupart des autres enfants, il avait un précepteur qui, lorsque ce n'était pas son père qui le faisait, l'entrainait aussi à l'art du combat à l'épée ou de la lance.

      Sa vie fut donc plutôt calme jusqu'à bien entendu la naissance de son petit frère Lucas. Il avait accueillit la naissance avec appréhension, lui pour qui à cette époque le monde tournait autours voyait en cette naissance une intrusion particulière. Mais la jalousie laissa rapidement place au bonheur lorsqu'il découvrit la petite bouille plein de joie du bébé qui déjà s'amusait à lui tirer les cheveux (habitude qu'il ne perdra jamais), certains disent même que c'est pour cette raison que les cheveux de Daren poussent plus vite que la moyenne des autres personnes. La deuxième chose qui changea son existence de manière radicale se passa lors de l'année de ses 14 ans: Richter avait obtenu de son fils qu'il devienne l'écuyer, et donc l'apprenti-chevalier, d'un de ses supérieurs: le Champion Chevalier Roch Stross dont la précédente écuyère avait quitté sans prévenir du jour au lendemain ses obligations pour parcourir les océans en tant que chasseuse de prime.

      Le jeune homme qui avait appris les bases de la chevalerie en avant-première n'eut pas trop de mal à prendre la place de cette ancienne élève sans que cela ne gène Roch qui pour le coup fut extrêmement soulagé. Les jours passèrent ainsi pendant plusieurs années paisiblement jusqu'au retours de la dite écuyère qui souhaitait reprendre son entrainement, apparemment lassée de ses voyages. La jeune femme portant le nom d'Alinoë Reinard ne pouvait certainement pas rejoindre de nouveau Roch qui avait maintenant Daren comme écuyer. Après de longues journées de débat et le soutien de plusieurs chevaliers, il fut décidé que la blonde soit affiliée à un autre chevalier ce qui retira un poids sur la conscience du jeune écuyer.

      Étant proche de Roch, Alinoë rendait souvent visite aux deux hommes lors de ses pauses. Daren écoutait sans le dire les aventures de la jeune femme lorsque celle-ci les racontaient à son maitre. Sans savoir comment ni pourquoi, les deux devinrent rapidement, à défaut d'être réellement amis, des rivaux car la jeune femme l'affrontait dans des matchs d'entrainement et le battaient avec une aisance marquée. Ce qui frappait le jeune homme, c'était sa facilité à tourner à son avantage les duels avec l'utilisation du terrain, son agilité et son endurance qui surpassait la technique et la puissance de l'adolescent alors qu'il s'était entrainé depuis beaucoup plus longtemps qu'elle. Son maitre lui avait expliqué que c'était principalement parce qu'elle avait parcourus le monde et eut des combats sur le terrain où sa vie était en jeu mais le jeune homme restait sceptique, il trouvait que son style de combat manquait d'un peu d'honneur.

      Un jour, sous un coup de colère lorsqu'il avait apprit qu'elle avait été appointée Chevalier de l'Ordre, il le lui avait dit sous des termes presque similaire. En réponse, la jeune femme s'était contentée de rire à vive voix avant de lui répondre que survivre pour rejoindre sa patrie en vie était parfois plus honorable que de rentrer mort auprès de sa famille. La phrase, bien que réfutée quelque secondes après par l'écuyer car cela n'avait aucun rapport avec le duel, fit longtemps cogiter le jeune homme. Ce n'est que lorsque la guerre civile éclata qu'il comprit les horreurs des batailles mais là il ne savait pas pour qui il devait se battre... il suivit donc son Maitre sans se poser de question. Le destin n'étant pas sympathique, Richter s'était retrouvé dans le camps adverse et les deux chevaliers durent se faire face dans un duel mortel. Daren ayant été retenu dans un combat qu'il avait considéré à l'époque comme intéressant contre des Mercenaires n'arriva qu'à la fin du duel lorsque Roch était sur le point de frapper mortellement son père.

      L'écuyer hurla à ce moment là et Roch qui fut distrait par cet acte se fit frapper par Richter. Le monde s'écroula alors autours du jeune homme qui avait vécu l'une des scènes les plus traumatisante de sa vie. Il avait considéré son maitre comme un deuxième père et son vrai père qu'il aimait tout autant l'avait tué. Ne sachant comment réagir et étant perturbé au plus haut point, il fut demandé au jeune homme de se retirer du combat pour le moment par son père qui le renvoya à la maison familiale auprès de sa mère et de son petit frère. N'ayant aucun point de vue sur la guerre civile et plus aucune volonté de combattre, Daren écouta son père après avoir ramassée Mordred, l'épée de Roch qui disait de son vivant qu'il la considérait comme la représentation de son honneur en tant que chevalier.

      La retraite forcée du jeune écuyer fut ponctuée par la visite d'Alinoë et de son père qui lui racontèrent comment la guerre civile s'était terminée et pourquoi ils avaient dut se battre. Lorsqu'il apprit que son maitre était mort pour un malentendu, Daren ne put s'empêcher d'éclater en sanglot. La guerre était maintenant finie, elle n'avait pas durée plus de quelques jours mais cela avait suffit à faire monter le nombre des victimes à un point regrettable pour le royaume. L'écuyer ne se remit jamais réellement de cette bataille et cela fut particulièrement visible lorsqu'il fut enfin désigné pour passer le test qui lui permettrait peut-être de devenir finalement Chevalier de l'Ordre de Lur-Albion sur les traces de son père et de son maitre Stross. C'était une simple passe d'arme contre un autre écuyer mais le jeune homme avait encore en tête l'horreur de la guerre et la mort de Roch, il ne réussit pas à faire un duel digne de ce nom et il manqua presque de tuer son adversaire d'un jour. Il fut refusé.

      C'était la première fois qu'un Solsteim s'était vu refuser le rang de Chevalier dès le premier test et cela toucha durement le jeune Daren qui considérait cela comme un déshonneur à son nom et à celui de son maitre. Ne voulant être placé sous les ordres d'un autre chevalier que Roch, Daren qui se souvenait des aventure d'Alinoë, après réunit ses affaires, son armure neuve et l'épée Mordred, quitta ses appartements pour se rendre auprès de ses supérieurs à qui il demanda l'exceptionnelle possibilité de quitter les terres de Lur-Albion pour se renforcer psychologiquement et physiquement afin de revenir plus fort pour son pays et être plus digne du rang de Chevalier qu'il ne l'était actuellement. Lur-Albion avait perdu beaucoup d'homme dans cette guerre civile et la décision fut difficile. Ce n'est que le support inattendu de son père qui permit à Daren de se lancer dans son voyage initiatique à travers le monde.

      Daren n'entendit parler de l'Ashura que quelque temps après, lors de son escale sur l'île automnale de Cervisco. Il avait assister au meurtre d'une des cibles de l'organisation de tueur à gages par une jeune femme aux longs cheveux noirs ébène sous la forme d'un duel entre les deux protagonistes. La femme n'était pas très haut gradée dans l'organisation mais elle avait réussit à combattre son adversaire et à le tuer dans un enchainement d'arts martiaux qui laissa pantois le chevalier. Professionnelle, la demoiselle avait remarquée la présence de Daren et rapidement un duel non voulu se lança entre les deux protagonistes. L'écuyer n'ayant aucune raison de combattre ou de la signaler aux autorités tenta de raisonner l'agent d'Ashura.

      Ce fut cette rencontre qui signa le début de l'aventure de Daren dans ce monde vaste où l'aventure, les rêves et l'honneur sont présents partout...

      Test RP :

      Une journée différente des autres commençait sur le royaume de Lur-Albion tandis que personne ne se doutait de ce qui allait se passer. Daren était alors d'un calme olympien alors que son petit frère, encore tout jeune, Lucas lui tirait les cheveux habilement tout en restant accroché à son dos. Le jeune adolescent de 14 ans cherchait à s'habiller de manière plus ou moins classieuse avant de rejoindre son père, le grand Capitaine Chevalier Richter Solsteim, qui devait l'emmener pour la première fois dans le château de Le Lac, là où se trouvait le roi Eldarick le VIIème. Jusqu'à aujourd'hui, il n'avait jamais eut le droit d'accompagner son père à son travail et donc le jeune homme ne savait comment trop réagir à cette nouvelle. Certes il avait toujours voulu découvrir le monde pour lequel il s'entrainait depuis sa toute jeunesse mais il avait peur de faire honte à son père et à son nom.

      Après avoir gentiment déposé son frangin sur le lit ("Oh, un frère qui vole !"), l'adolescent rejoignit son père dans la calèche qui devaient emmener les deux jusqu'au château du roi. Vivre à Ventus signifiait traverser une grande partie du royaume pour pouvoir rejoindre la capitale et donc il était extrêmement tôt alors qu'il quittait la maison familiale. Les Solsteim n'étaient pas des nobles comme l'on pourrait les imaginer, ils étaient de sang du communs des mortels mais leurs ancêtres avaient gravis les échelons de la Chevalerie au point d'être reconnu comme des nobles de terre.

      Daren ne parla que peu avec son père durant le trajet, c'était une habitude qu'ils avaient entre père et fils. Parler pour ne rien dire n'était pas du genre des deux hommes mais cela ne les empêchaient pas de partager une complicité filiale que peu pouvaient se targuer d'avoir dans leur famille. La beauté du paysage de Lur-Albion au levé du soleil remplissait bien à elle seule le vide de son avec lequel seul le bruit de la calèche roulant sur le sol caillouteux donnait un fond sonore particulier.

      -"Père..."

      Se décida finalement à prononcer le jeune adolescent en tournant son visage doux perlé d'une petite nervosité.

      -"Je croyais que je n'avais pas le droit de venir avec toi sur les lieux de ton travail... Pourquoi est-ce différent aujourd'hui...?"

      Daren n'avait pas l'habitude de questionner les actes de son père, c'était un homme respecté chef d'un bataillon d'une vingtaine d'hommes qui l'écoutait au doigt et à l'oeil d'après ce que le jeune adolescent avait pu entendre des amis de la famille. Il se souvenait aussi du jour du passage de son père au rang de Capitaine-Chevalier, il n'avait encore que 8 ans lorsqu'il avait assisté à cet évènement magique dans la vie de son père et de la famille.

      "Mon fils, tu as été très patient, tu mérite de savoir."

      Prononça l'homme en armure assis devant le jeune Daren. L'homme était bien battit, avec des cheveux d'un brun clair qui grisonnaient à certains endroit de son crâne. Le sourire bienveillant qui se posait sur son visage rassurait d'une manière étrange l'adolescent.

      "Félicitation Daren: A partir de demain, tu deviens un apprenti-chevalier !"

      La joie sur le visage de l'homme mature éclata enfin alors que Daren avalait doucement ce qu'il venait d'apprendre. Un sentiment étrange étreignait maintenant le cœur du chevalier en devenir qui baissa la tête sans réellement le vouloir. Son père, le remarquant, demanda:

      "Qu'y a-t-il, mon fils ? N'es-tu pas heureux ?"

      -"Si, si, bien sûr que si, père..."

      S'empressa de répondre le jeune garçon en relevant la tête, un sourire aux lèvres qui rassura immédiatement le chevalier vétéran. Mais Daren ne savait pas ce qu'il avait ressentit, était-ce de la joie ? Était-ce de la peur ? Ou bien était-ce autre chose ? Il oublia ce sentiment étrange bien rapidement, un sentiment qu'il ne reconnaitra que bien des années plus tard, pendant la guerre civile de Lur-Albion qui suivit la mort du roi Eldarick VII, le jour de la mort de celui qui sera son professeur. Mais à l'heure actuelle, Daren observait avec joie le paysage du nouvel endroit où il allait vivre, la capitale du royaume de Lur-Albion: Le Lac...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siid Da' Panda
.ø. Modérateur .ø.
Première Classe
.ø. Modérateur .ø.Première Classe
avatar

Nbre de messages : 288
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 02/09/2010

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
31/200  (31/200)
MessageSujet: Re: Daren Solsteim, the Dark Knight. [Validé]   Dim 14 Nov 2010, 02:48

Yop ! Bienvenue sur le forum. Code valide, présentation validable rien à dire ... pour changer. Ah si ta suggestion : Fais le toi même feignasse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Daren Solsteim, the Dark Knight. [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action
» Présentation de Tommy Knight [Validée]
» [Stinger's Story n°9] The Dark Knight Rises + Justice Squad
» The Dark Knight Rises
» The Dark Knight - scène de l'interrogatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations-
Sauter vers: