Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle du Manoir : Le Laboratoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Sam 13 Nov 2010, 20:36

Le Laboratoire est une petite pièce sans fenêtre et sans porte. Cette pièce était un secret de l'ancien propriétaire du Manoir. Il y pratiquait des expériences sur le corps humain. On y trouve donc naturellement une table d'autopsie avec un chariot médical avec une multitude d'outils servant à cet art de la médecine. Il y a également une multitude d'étagères où sont posés des livres ou des bocaux renfermant des restes humains ou non conservés dans du formol. Les quatre murs en pierre noir sont extrêmement solide et assortie au sol fait de grès. Sur une des briques du mur est on peux apercevoir une petite fente.

C'est ici, sur la table d'autopsie que se réveille Samberpphire Asu avec un mot dans la main.


Tu veux sortir ? Il a la clef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samberpphire Asu
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 202
Equipage : GM
Inscrit le : 14/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
20/600  (20/600)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Mar 16 Nov 2010, 01:23

Le néant. Un espace noir dans lequel les bruits se faisaient flous, au même titre que diverses lumières qui ne faisaient que danser devant les yeux du jeune homme allongé sur la table d'autopsie. Rapidement, le métal froid vint mordre les endroits dénudés de sa peau, le sortant peu à peu d'une torpeur involontaire. Que c'était-il passé ? Il fouilla son esprit engourdi par quelques drogues la raison de sa venue ici, avant de rapidement abandonner lorsqu'une violente migraine vint lui arracher une grimace de douleur. Portant sa mai à sa tête en manquant de se frapper tellement le mal de crâne dominait ses sens, il attendit que ce dernier passe sur sa table d'autopsie.

Une faible lumière éclairait la pièce, mais suffisamment pour que le jeune homme puisse voir tout depuis sa table d'autopsie. Un nécessaire de chirurgien apparemment usé et rouillé, des livres sur un thème approchant la chirurgie, bref un véritable laboratoire. Le propriétaire des lieux devait sans doutes tenter des expérimentations sur les corps humains et...

Un gros doute envahit alors l'esprit encore embrumé du blondin. Relevant subitement son buste à la seule force de ses abdominaux, il commença à s'ausculter avant de remarquer un papier dans sa main droite, chose qu'il n'avait pas vue auparavant, sans doutes à cause de la drogue. Dans ce dernier était marqué que la clé était en possession de « Il ». Asu regarda alors plus attentivement la salle, sans pour autant remarquer la présence de l'individu en question.

Se saisissant d'une dague, il la plaça en avant comme pour se préparer à une éventuelle attaque, puis tourna son buste afin de poser les pieds à terre. Son équilibre n'était pas encore tout à fait revenu, et sa queue lui assurait un centre de gravité plutôt bas, mais cela n'allait sûrement pas l'aider si il allait devoir combattre un ennemi dont il ne savait rien. Se hissant sur ses jambes, il faillit vaciller mais se rattrapa de justesse sur le chariot médical. Sans faire bien attention, il avait jeté le papier qui semblait le narguer, puis posa son regard dans un coin d'ombre qu'il n'avait pas remarqué jusqu'alors.

Une clé ? En avait-il réellement besoin vu ses capacités ? Non pas qu'il se sentait d'attaque à forcer n'importe quelle serrure, mais il ne jugeait pas bon de se blesser dans un combat, surtout si il était encore sous l'effet, aussi minime soit-il, d'une drogue. Mais dans quel endroit pouvait-il avoir atterri ? Finalement, en tant qu'agent du gouvernement, il allait devoir lever le voile sur cette affaire. Le plus étrange était enfin qu'il avait son équipement habituel dans les moindres détails, bien que cela ne le dérange pas, loin de là...

Et son adversaire qui n'allait sûrement pas tarder à se montrer. Entre impatience et prudence, Asu choisit finalement un mélange des deux en renvoyant la lumière vers le coin sombre à l'aide de ses dagues. Polies avec soin, elles n'eurent aucun mal à refléter la lumière jusque dans le coin. Et ce qu'il allait voir allait sûrement le surprendre au plus haut point...


[Désolé, un peu court pour un début de RP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokujitsu.blogspot.com/
Asuna Naoko
Capitaine des Red Roses
Capitaine des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 184
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
34/1000  (34/1000)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Mar 23 Nov 2010, 18:05

Cela faisait déjà un petit moment que l’on avait réveiller un monstre sortant de l’ordinaire que même l’imagination n’aurait le courage d’imaginer. Cette bête, du haut de ses deux mètres trente avait une tête un peu ovale avec des grosses pommettes grisées, deux longs et puissant crocs sortant de sa gueule, descendant jusqu’à la base de son cou, même un petit peu plus bas. De petit yeux jaunes pour lui offrir une vision dans de nocturne, comme la plus part des grands prédateurs ainsi que deux longues cornes au-dessus de ses toutes petites oreilles. Cette tête était posé sur un long cou, donnant une forme des plus allongés à ce monstre. Ses bras ou plus tôt ses pattes avant ne sont pas bien large et ceux finissent par deux griffes acérés, capable de trancher la chaire comme une feuille de papier. Le reste de se monstre, n’est autre qu’un ventre bien rond et des grosses pattes, ressemblant à celle d’un dragon et lui permettant de s’élancer à vive allure, mais également, de lui donner un centre de gravité assez bas. Sans oublié une longue queue pointue et tranchante, ce qui n’arrangeait rien pour ses proies. Cependant, Elios avait été transféré dans une salle, le sortant de sa prison pour l’envoyer dans une salle d’autopsie, éclairé avec les flammes des bougies, il avait néanmoins réussit à trouver un coin d’ombre pour s’y cacher. Sa couleur de peau noir et gris foncé l’aidait parfaitement dans les milieux sombres, les seules choses qui le trahissaient, n’étaient autre que ses pupilles jaunâtres et sa longue langue rouge vif.

Il se trouvait dans le petit recoin sombre, ayant enfoncer ses griffes dans le mur pour se retrouver en hauteur, la tête vers le bas et ferma doucement ses yeux de chasseurs, laissant juste son odorat et son ouï en alerte, au cas où quelque un est l’impudence de rentrer dans la pièce ou de l’approcher. Il fut au calme de longue heure, sans un bruit, sans un mouvement, jusqu’à ce que la porte de salle d’autopsie s’ouvre pour laisser entrer un groupe d’homme qui déposa un jeune garçon devant les yeux d’Elios. Il le regarda avec des yeux de désirs, un désirs de chaire fraîche, laissant sa grande longue sortir de sa gueule pour se frotter contre ses crocs. C’était l’heure de manger apparemment et un humain, quel délice, quel meilleur viande pourrait-il rêver que celle d’un jeune homme. Il réveillait ses envies de sang, de s’amuser et surtout, ne résisterait pas bien longtemps à l’envie de le manger, seulement, il voulait un peu d’amusement, que sa proie se débatte pour une fois, qu’elle ne lui résiste pas ou se laisse faire. Mais alors qu’il allait lui bondir dessus, le petit blondinet commença à ouvrir les yeux, ce qui l’arrêta et ferma instantanément la bouche, plissant un peu les yeux pour ne pas qu’il le voit. Il avait l’air perturber, perdu et surtout, complètement déboussoler.

Le monstre noir préféra d’abord l’observer, regarder le moindre de ses déplacements pour en apprendre un peu plus sur sa cible avant de fondre sur elle comme un aigle attaquant un mouton. Cependant, il ne s’attendait pas à ce qu’il l’éclaire à l’aide de sa dague, le faisant ouvrir sa grande gueule, montrant ses crocs d’un air agressif. Il remarqua une clé sur le sol et décrocha l’une de ses griffes pour l’attraper et la mettre sur sa langue, jouant doucement avec devant lui, avant de l’avaler. Un visage malsain se dessina sur son visage avant de tomber lourdement au sol, relevant un peu la poussière qui se trouvait dessus, lançant un regard des plus glacial. L’heure du jeu avait sonné et avec cela, l’heure du repas. Il bondit rapidement vers le jeune homme en décochant une droite monstrueuse espérant juste le frôler pour pouvoir goûter la peur sur son visage de blondinet. Elios laissa échapper un rire démoniaque, comme si cela l’amuser, bien que c’était loin d’être une impression, c’était bel et bien le cas.


« Huuummm … tu m’as l’air bien bon mon garçon … et si on jouer tout les deux. »

Sa voix grave et sinistre raisonna dans la pièce, entourant le jeune homme d’une aura meurtrière sûrement pour le donner envie de se défendre et de l’amuser un peu.


(Désolé pour le rp, pas génial sur la fin T-T)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samberpphire Asu
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 202
Equipage : GM
Inscrit le : 14/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
20/600  (20/600)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Jeu 25 Nov 2010, 02:53

Mais qu'est-ce que c'était que cette chose horrible qui se tenait dans un recoin de cette pièce ?! Des crocs à en faire pâlir un requin et un air des plus démoniaque qui ne tarda pas à laisser parcourir un frisson la colonne vertébrale du jeune homme à la dague. Il fallait dire qu'on ne vous formait aucunement à rencontrer de tels monstres, et qu'il était sûrement futile de tenter la négociation. Asu en était maintenant à se demander ce qu'il avait bien put faire pour mériter de tomber nez à nez avec une telle monstruosité, mélange excentrique entre plusieurs espèces que l'on rencontrait sur les quatre mers, le tout donnant une dimension bien plus malsaine à la salle d'autopsie. De quoi traumatiser quelqu'un qui n'avait pas la chance d'être aussi optimiste que l'agent du gouvernement...

Elios s'était saisi de la clé et c'était sous le regard dépité du blondin qu'il avala la clé, seule chance que le jeune agent possédait de sortir facilement d'ici. A croire que le destin s'acharnait contre lui en tentant de limiter grandement ses chances de survie. Il ne manquait plus qu'à immobiliser l'ennemi pour espérer pouvoir sortir en crochetant la serrure. Tout n'était alors qu'une question de temps, ou alors de capacités, chose qu'il n'aimait pas pour peu qu'il ne connaissait rien de celles du monstre en face de lui. Mais cela n'allait sûrement pas tarder maintenant que le blondin l'avait énervé...

Comme convenu, le monstre bondit dans sa direction avec une vélocité qu'on ne lui imaginait pas, et tenta de le frapper avec une droite monstrueuse. Se prendre de plein fouet cette attaque était synonyme de mort, et emporté par sa peur soudaine le blondin laissa place à ses réflexes d'agent qui le firent se décaler légèrement pour éviter de se faire frôler par l'énorme griffe. Prenant rapidement conscience de son esquive, il tenta de se ressaisir comme il le pouvait en profitant de cette proximité pour tenter une estoc avec ses dagues, un cri accompagnant le coup.


* Allez Asu, tu vas te réveiller, un agent n'a pas peur !*

Et il ferma alors les yeux sur la vérité qui s'offrait à lui, ne sachant pas si son contre avait marché, et ne voulant en aucun cas savoir si cela avait réussi à dissuader le monstre de l'attaquer. Et, qui sait, allait-il peut être pouvoir espérer sortir de cette pièce vivant. Optimiste comme toujours, avantage ou défaut, nous ne sommes sûrs de rien pour peu que nous devons nous cantonner au présent...

[HRP : Désolé un peu court, il se fait tard n__n]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokujitsu.blogspot.com/
Asuna Naoko
Capitaine des Red Roses
Capitaine des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 184
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
34/1000  (34/1000)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Dim 28 Nov 2010, 19:49

Alors qu’il l’attaquait sauvagement, cherchant à l’effleurer pour voir ses reflex, l’homme semblait complètement tétanisé, loin de vouloir lui résister ce qui fit un peu perdre le sourire à ce monstre. Encore un qui n’allait pas lui permettre de s’amuser, ce qui était dommage, mais bon, en contre partit, il allait avoir un repas rapide et de la chaire bien fraîche. Malheureusement pour lui, le jeune blondinet avec l’air un peu maigrelet ce qui lui ferait un repas rapide et sans avoir beaucoup à manger, tant pis, il profiterait bien quand même. Cependant, alors qu’il pensait qu’il n’allait pas esquiver son coup, s’avouant vaincu avant même d’avoir combattu, sa proie se décala légèrement sur le côté pour laisser passer son attaque, contre attaquant directement avec son petit couteau. Elios affichait pourtant un énorme sourire, le jeune garçon avait fermé les yeux pour le frapper et la pointe de la lame fut arrêté par sa peau résistante. Ce n’était pas une petite lame comme celle-ci qui allait lui faire grand mal. Il attendit un petit instant, faisant glisser sa chaude langue le long de ses crocs et se permit même de tousser un petit pour attirer l’attention de son adversaire, lui laissant croire qu’il avait prit le dessus avec son petit jouet. Il attendit le moindre mouvement pour attaquer directement, laissant partir sa main sur le côté pour atteindre la joue du blondinet et espérer l’envoyer dans les murs.

Elios le regarda un petit moment avant de laisser échapper un rire assez machiavélique et aigu, mettant ses deux mains sur son ventre en riant toujours aussi fort. Il se tapa doucement le ventre d’un air de dire que ce n’était pas ce petit coup faiblard qui allait trancher sa peau. Le monstre le regarda de ses yeux jaunes vifs, laissant sa queue tournoyer derrière lui.


« C’est tout ce don tu es capable … je suis bien déçu. »


Il baissa la tête en la secouant de droite à gauche, faisant comme s’il le décevait énormément, se tournant un peu en reprenant de la distance. Il se demandait s’il avait d’autre arme plus intéressante que celle-ci et malgré la distance, à l’aide de sa queue, il pouvait quand même toucher ses adversaires.

« J’ai l’impression que tu ne tiens pas à cette clé que j’ai manger … un peu froide d’ailleurs, j’aurais mieux faire de la faire passer avec une cote, ça aurait été meilleur je pense. Malheureusement, sans cette clé, tu ne pourras pas sortir … et malheureusement pour toi, j’ai une faim incroyable … »

Sa queue se balançait de droite à gauche, au cas où il aurait voulu lui lancer quelques choses, près à l’esquivait et se retourna pour se retrouver une nouvelle fois face à lui. Ses pupilles se plantèrent dans les siennes, comme un couteau dans la chair. Son sourire diabolique apparut de nouveau, laissant ses crocs ressortirent de nouveau alors qu’en une fraction de seconde, il balança la pointe de sa queue en direction de son repas, s’en servant comme d’une épée pour l’attaquer et certainement l’épuiser.


(Un peu court désolé, mais je te mangerais au prochain mdr)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samberpphire Asu
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 202
Equipage : GM
Inscrit le : 14/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
20/600  (20/600)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Ven 03 Déc 2010, 01:20

Quelle erreur que de fermer les yeux pour ne pas être impressionné par la présence si gargantuesque d'un tel monstre. Et dire qu'il se voyait déjà rentrer dans l'un des Cipher Pol, on était encore loin des capacités nécessaires à tenir ce rôle d'une main ferme. Asu ne faisait que s'en rendre compte à travers ce combat, mais que pouvait-on faire alors que notre adversaire possédait une carapace qui empêchait toutes ses attaques de passer ? On reprenait ses sens pour ne pas commettre deux fois la même erreur. Se remotivant à la simple pensée de faire partie des plus fidèles membres du gouvernement, il sentit nettement sa dague arrêtée par quelque chose de dur. Dissimulé par ses cheveux qui formaient dès lors un rideau fin devant ses yeux, Asu les ouvrit légèrement par simple doute d'avoir réussi ou non son attaque.

Mais le monstre était toujours là, aucune blessure en vue, ce qui confirmait que l'agent du gouvernement ne rêvait pas, mais aussi qu'il avait complètement été ridicule, ce que 2lios ne tarda pas de lui faire remarquer en se léchant allégrement les crocs de sa langue. Ceci fut suffisant pour que le jeune homme tente quelque chose pour reprendre en main la situation. Ainsi, tandis que son ennemi croyait qu'il était complètement tétanisé, il frappa de nouveau. Mais cette fois, il ne se contenta pas de toucher la carapace du monstre, bien trop solide pour espérer la briser, mais il attaqua l'une des parties du corps qu'il ne pensait pas renforcée d'une quelconque manière, à savoir la langue même de l'ennemi alors qu'elle passait sur le deuxième croc...

Cependant, il n'eut pas le temps de voir si cette petite frappe avait fait mouche ou non que déjà il se prenait de plein fouet une énorme torgnole de la part d'Elios, l'envoyant ainsi au travers de la pièce. Comme seul réflexe il se rattrapa au chariot d'opération, renversant ce dernier en même temps qu'il amortissait le choc d'une roulade improvisée. Les années passées à faire de l'escalade et à chuter avaient sans doutes désormais portées leurs fruits en lui permettant de ne pas vulgairement s'écraser contre le mur et ainsi offrir une proie facile à l'ennemi.

Quelques reflets attirèrent son attention sur les divers instruments de chirurgie qui jonchaient désormais le sol et alla même jusqu'à remarquer que parmi ces derniers se trouvaient des objets qui n'avaient leur place ici que chez une personne dérangée. Quelques gouttes de sueur perlèrent sur ses tempes quand il remarqua ceux destinés à la plus stricte torture, puis chassa vivement de son esprit les utilisations que l'on pouvait en faire afin de se reconcentrer sur son adversaire qui n'allait sûrement pas laisser les choses ainsi. La queue du blondin commença à brasser l'air frénétiquement, trahissant sa propre concentration. Les choses ne tournaient pas rond ici, s'enfuir était une trop bonne idée pour l'ignorer, mais avec un monstre de ce gabarit en face, mieux valait ne pas compter là-dessus.

Asu dégaina son autre dague avant de placer les deux lames en avant. L'expression du visage montrait encore une certaine peur, mais elle était diluée par une neutralité et une dureté dans le regard qu'on ne lui connaissait pas. Il avait sans doutes pris au sérieux cette histoire désormais, ce qui faisait qu'il n'allait pas se laisser faire désormais. Une lueur de défi et de volonté sans faille apparut dans son regard azuré, mais il se contenta de lâcher quelques mots pour tenter une ultime négociation, bien qu'on ne puisse voir une intense conviction animer ses lèvres :


« Laisse moi partir et je ne te ferai aucun mal... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokujitsu.blogspot.com/
Asuna Naoko
Capitaine des Red Roses
Capitaine des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 184
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 06/05/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
34/1000  (34/1000)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Mar 07 Déc 2010, 03:33

Après avoir essayer de répliquer par une petite attaque fébrile qui eut pour effet de faire réagir le monstre. Il voulu s’attaquer à sa langue, la seule parti de son corps qui n’était pas aussi résistante et contre-attaquer directement pour lui remettre les idées en place et surtout, attendrir peut-être un peu sa chair. Il le regarda partir la tête la première vers le mur, cependant, il fut déçu que celui-ci se rattrape au chariot, le reversant par la même occasion, mais ne s’écrasant pas contre le mur comme il le voulait. Elios se décida à lui tourner pour lui lancer quelques petites phrases, juste pour le motiver à se battre un peu, mais ceci n’avait pas vraiment l’air de le toucher plus que cela. Il se retourna pour se retrouver de nouveau fasse à lui et appuyant ses deux grandes griffes sur son ventre, plongeant son regard jaunâtre dans ceux de sa victime pour voir ce qu’il comptait faire enfin de compte. De nouveau, le monstre reprit son sourire mécaniquement en voyant ses yeux azur prendre une lueur de défis et d’une volonté incroyable, ce qui était bien la première fois qu’il voyait cela.

Puis, alors qu’il pensait qu’il pourrait enfin s’amuser un peu, le jeune blondinet pointa une nouvelle petite dague vers lui en lui disant de le laisser partir, qu’il ne lui ferait aucun mal s’il faisait cela. Elios fit semblant de trembler, arborant un visage d’extrême peur, mais ne put s’empêcher de rire juste après, lançant son énorme queue vers le jeune homme dans le seul but de l’effleurer. Il guida son extrémité comme s’il guidait une épée et coupa légèrement le visage du jeune garçon sous son œil droit, ramenant doucement sa queue avec le sang dessus pour pouvoir y goûter. Le monstre passa ensuite doucement sa longue langue rouge vif sur l’hémoglobine qui goûtait petit à petit sur le sol et n’eut pu s’empêcher de sourire froidement.

« Huuummm …appétissant mon garçon … cependant, tu manques un peu de sel. »

Elios ne put s’empêcher de se remettre à rire, plongeant ses deux petites boules jaunes dans celle du jeune garçon, essayant de faire disparaître cet air de confiance qui semblait grandir en lui. Son aura était vraiment effrayante et son regard était à vous glacer le sang.


« Bon … tu sembles décidé à toujours pas te battre … tant pis, jvais faire de toi mon dîner. »

Ce monstre imposant eut à peine le temps de finir sa phrase qu’il sauta assez haut pour sa corpulence, arrivant à loger ses pattes contre le mur derrière lui et se propulsa vers le garçon, pour donner encore plus de vitesse à son coup, laissant traîner sa queue pour stopper sa course au cas où il y aie trop vite ou que le jeune impudent l’évite. Cependant, il ne comptait pas s’arrêter là, il se devait de ne lui laisser aucun moment de repos, de l’épuiser autant que possible et surtout, c’est pas cette petite dague qui allait lui faire bien mal. Une fois les pattes à terre, c’est sa queue qui partit à ras le sol, dans l’obscurité la plus totale pour lui faucher les jambes et l’envoyer au sol. Une fois ceci fait, il ne perdit pas de temps et abattu son extrémité sur lui, ne le frappant pas avec la pointe pour lui faire plein de petit trou, mais avec la base, y mettant un peu de son poids. Il s’écarta une nouvelle fois, restant en ses longs crocs blancs apparents et ses petits yeux jaunes n’attendent qu’une chose, de pouvoir goûter à ce jeune blondinet en face de lui.

« Tu abandonnes … ou il faut que je m’énerve vraiment ? »

Malgré ses mots, on aurait pu croire qu’il commençait a avoir peur, mais son sourire disait tout le contraire, peut-être que la vraie bataille allait vraiment pouvoir commencer.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Sam 11 Déc 2010, 02:18

Asu se réveilla dans son lit, la respiration haletante. Cette salle. Cette créature. Ce n'était qu'un rêve ? Et pourtant cela avait l'air si réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   Lun 20 Déc 2010, 21:26

C'est alors qu'il remarqua quelque chose d'étrange dans sa main droite : Une Griffe Coupante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Le Laboratoire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle du Manoir : Le Laboratoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Holiday Island [RP~HRP] :: Manoir-
Sauter vers: