Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle du Manoir : Les Bains.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Salle du Manoir : Les Bains.   Sam 13 Nov 2010, 21:26

Les bains sont sans aucun doutes la plus grande pièce du Manoir. fait de quatre grands bassins la pièce est entièrement carrelée de petites pièces bleu et blanche, comme une mosaïque géante. Chaque bassin à sa propre statue de sirène portant un pot. C'est par ces pots qu'arrivait l'eau dans les bassin. Aujourd'hui l'installation ne fonctionne plus. Il ne reste d'ailleurs que deux bassins encore plein. Le premier à étrangement une eau encore pure et le second est un bassin d'eau croupis dégageant une forte odeur désagréable.

C'est entre les quatre bassins, au sol que se réveille Mikai Asakura un mot en main :


Tu veux sortir ? Il a la clef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikai Asakura
Capitaine des Hoshi Yasei
Capitaine des Hoshi Yasei
avatar

Nbre de messages : 229
Equipage : Aucun
Prime : 50.000.000
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
38/600  (38/600)
MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Les Bains.   Jeu 25 Nov 2010, 21:01

Ouvrant mes yeux lentement, je ne savais pas pourquoi j'étais là. Je levais ma tête avec un énorme sourire, c'était marrant d'ouvrir ces yeux et de se trouver dans une énorme salle avec beaucoup de mousse. Je posa sur un des bords du bassin et me balança tout en me serrant mes mains sur le bord ... C'était Marrant. Je faisais des bruitages avec la bouche. Lorsque je tomba dans le bain, J'étais tout mouillé mais une petite pause dans ce bain, ça fait vachement plaisir. Après ma pause bain, j'allais examiner la salle, Quatre bains autour de moi. Ma main sur mes katanas, je me dirigeais vers la porte. il fallait bien partir, ça me foutait la rage de rester ici alors que je pourrais jouer avec Kid. Je me rappelais des bon souvenirs avec ce mec, les bonnes parties de cartes complètement bourrés ou sa rencontre dans mon année de Midnight Angel. Je retroussais les manches de ma chemise, je nonchalais vers cet porte qui me semblait fermer. Je bougeais frénétiquement la poignée mais rien ne s'ouvrait. Je criais d'un ton gamin et en colère.

→ BORDEL !!!!

J'aurais voulu casser la porte mais c'était plus marrant de chercher la clé, c'était comme une chasse au trésor. Il y avait pas mal de bulle et de buée qui obstruait la vue ... ça allait être dur de trouver cet putain de clé. Je crachais un gros crachat par terre, je n'arrivais pas à trouver cet foutus clé, la seule solution était donc de casser cet foutu porte. Lorsque je me rongeais les ongles, je remarqua qu'il y avait un papier collé sur ma main. Je me rappelais enfin, j'avais bu comme un puits et j'avais mangé une tonne de bonbon pour Halloween ... C'était pour ça que le papier était collé. Je lisais lentement et voilà que quelqu'un était dans la salle et qu'il avait la clé. Posant une de mes mains sur mes katanas, j'allais donc trouver cet inconnu pour m'amuser avec lui et lui reprendre la clé. Un bruit, je me retournais vers ce bruit. Je ne pouvais pas voir à cause de cet buée. Une grosse ombre s'avançait vers moi, je prenais la parole d'un air euphorique.

→ Oh un .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra O'Connell
Caporal
Caporal
avatar

Nbre de messages : 140
Inscrit le : 06/09/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
43/400  (43/400)
MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Les Bains.   Ven 26 Nov 2010, 10:42

Réveillé par une onde. Un infime mouvement dans l'eau. On venait de passer pres de son bassin. Quelque chose avait plongé dans l'eau fraiche du bassin mitoyen au sien. Reveillé par une onde... il se mit aux aguets, est ce que ça vallait le coup de rester éveillé? est ce qu'il fallait simplement se rendormir et attendre encore?

Des vibrations dans le sol, dans l'eau. Quelqu'un marche sur le carelage le long des bassins. Quelqu'un ou quelque chose fait les cents pas. Ca se deplace vite, ça fait des allées retours. C'est plutôt lourd. Cette fois ce n'est pas le rat qui courait dans la pièce ces derniers temps. C'est plus gros. peu être plus apétissant aussi. Tester l'air, resentir ce qu'il se passe dehors. Il est rare d'avoir de l'agitation ces temps ci. Un peu de nouriture ne serait pas de refus....

L'architeuthis sortit une de ses tentacules sensorielle de l'eau. L'air était humide. La buée était épaisse presque un brouillard. Le céphalopode entreprit de taponner le carelage. Chaque dalle, chaque interstice. Il sortit une seconde tentacule. Puis comme si il avait resentit plus netement la presence d'une proie, il fit emerger les huit autres.

Seul l'avant du corps de la créature marine sortait de l'eau, mais ce serait suffisant pour attraper, enormir et engloutir son repas, si repas il y avait. Et bien que ses yeux ne puisse rien deceler dans le bropuillard de la salle, il savait qu'il y avait bel et bien un être vivant dans la piece. Il marchait encore, les vibrations dans le sol avaient reprises.

Le repas finit par sortir du brouillard. C'était un humanoïde, une de ces petites créatures juteuses qui se debatent en gemissant. Celle ci semblait armée, si on pouvait appeler ces choses qui luipendait du flan des armes. L'architeuthis n'avait que faire de ces choses coupantes que quelques humains avaient deja tenté d'utiliser contre lui. Ses bras repoussaient, la douleur d'en perdre un était certes atroce, mais ils repoussaient. Et puis... ces choses à quatre tentacules osseuses sont si delicieuses... peu importe le prix d'un tel repas. De plus ça changerait des rats ou du chaton qui s'étaient approchés de son bassin récement.

Le céphalopode avança alors l'un de ses deux bras sensoriel vers la proie, se tenant prét à l'attaquer avec deux autres tentacules, de droite et de gauche si la chasse en vallait réelement le coup.


[hrp il n'y a ni open office ni correcteur d'aucune sorte sur l'ordi que j'emprunte actuellement, j'espere donc avoir corrigé le maximum mais je m'escuse pour les eventuelles fautes oubliées, notament les accents ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikai Asakura
Capitaine des Hoshi Yasei
Capitaine des Hoshi Yasei
avatar

Nbre de messages : 229
Equipage : Aucun
Prime : 50.000.000
Inscrit le : 09/05/2009

Feuille de personnage
Niveau:
37/100  (37/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
38/600  (38/600)
MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Les Bains.   Mar 30 Nov 2010, 02:25

Un Poulpe devant moi, il avait l'air super bon même s'il sentait vraiment les chiottes. J'attendais sa réaction tout en montrant ma belle paire de fesses blanche. J'allais quand même bien m'amuser avec ce monstre venant des bains. C'était assez incroyable de voir un poulpe sortir d'un bain avec de la mousse, Il prenait surement du bon temps. Je me rappelais du premier monstre marin que j'avais atomisé d'un bon coup de katana sur la tête ... Quelle souvenir. Le jour où j'avais mangé de très bonne brochette de poulpe grillé, je m'en lèche les babines juste en y pensant. Cet odeur gracieuse s'évaporait dans mes narines, cet viande tendre que j'arrachais avec brutalité et cet sensation gluante qui fondait dans la bouche tel un chocolat de qualité. Je semblais être dans un instant euphorique devant cet bête aux tentacules collantes. J'allais me remplir le bide aujourd'hui avec cet énorme poulpe. J'observais tout les mouvements de ce poulpe, ses bêtes là ils t'attrapent mais ne te lâche plus ... C'est comme un gamin et son doudou. Je craquais mes phalanges tout en laissant un filet de bave descendre délicatement sur mon menton. Le dîner allait être servi.

Eh voilà qui m'attaquer ce sale poulpe. Il balança une de ces tentacules vers moi, j'avais pas envie de me la recevoir à la gueule en plus je venais de me faire une coupe tendance. Je me baissa rapidement tout en faisant une petite roulade vers la droite. Je l'avais échappé belle. Lorsque mon regard se concentra vers la bête, il envoya deux tentacules vers moi, il voulait me bouffer ce putain de poulpe. Prenant appui sur mes chevilles, je faisais un salto acrobatique , j'observais dû de mon saut que les tentacules s'étaient collé, un bon signe pour la contre attaque. J’atterrissais sur les tentacules et là je me souvenais d'un bon film de rappeur américain comme ça. Quand on leur léchait trop les baskettes, il prenait leur gros calibre visant le crâne du pauvre jeune homme et il criait " Motherfuck " tout en tirant tout leur chargeur. Je revenais rapidement à mes esprits, j'avais comme une envie de faire comme ces rappeurs américain.

Me décalant vers la droite de petit saut, je m'éloignais des tentacules du monstre. Je pouvais dès maintenant l'attaquer tranquillement. La seule classe que j'avais, c'est que je reprenais la classe des acteurs de film assez bon pour en faire des techniques dévastatrices. Courant vers le sens inverse, je sautais vers le mur tout en me retournant vers la bête. Je prenais appui sur le mur, j'allais prendre de la vitesse. Je fonçais vers cet bête tel une fusée. J'attaquais vers la droite, sortant mon flingue des western, je tirais une balle en direction de l'oeil. BIM dans ta face, au moins tu me laissera tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra O'Connell
Caporal
Caporal
avatar

Nbre de messages : 140
Inscrit le : 06/09/2010

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
43/400  (43/400)
MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Les Bains.   Lun 06 Déc 2010, 16:55

[hrp : tout d'abord je tiens à m'excuser pour l'attente, soucis de live box en rentrant de Paris. Ensuite... si je l'ai appelé "architeuthis" c'est qu'il y a une raison. Un poulpe est un octopode, il ne possède que 8 bras, le calmar en a 10, de plus (sauf erreur de ma part) le calmar a une ébauche de squelette (que l'on nomme "plume, située comme une colonne vertébrale) or, l'architeuthis est un calmar (un calmar géant comme son nom l'indique : "teuthis" faisant référence à l'ordre auquel les calmar appartiennent : les "teutides"). Appelle le comme tu veux je m'en fiche, mais prend bien en compte le fait qu'il a 10 et non 8 bras et une ébauche de squelette^^. Sur ce, après cette mini mini leçon de bio... rp]


Il était agile ce petit bout de primate. Il venait d'esquiver l'attaque. Le céphalopode suivit des yeux les mouvements de sa proie. Elle bondissait, roulait, bondissait de nouveau. Tout ceci commençait à agacer la créature. Il avait faim. Il avait faim maintenant. Il ne voulait pas attendre que cette chose soit fatiguée pour pouvoir la déguster. IL était amusant de jouer avec la nourriture, du moment qu'on était sur de pouvoir la déguster à la fin. Et puis, depuis combien de temps le calmar n'avait il pas mangé autre chose que des nuisibles. Ceux ci s'approchaient en effet souvent du bassin voisin, imprudents et insouciants. Mais ils n'était pas dignes de son estomac. Le menu semblait plus clément aujourd'hui. Il ne savait pas ce que cette chose faisait là, ni comment elle était entrée, mais elle n'allait pas ressortir avant qu'il ne l'ai goutée.

L'architeuthis lança un second assaut. Mais au moment où il envoyait trois de ses bras de part et d'autre de sa proie, il se passa une chose à laquelle il n'avait pas pensé. Une lueur. Une vibration dans l'air. Une douleur au dessous de l'œil. Le mollusque aquatique s'était redressée pour porter son attaque, c'était sans doute ce qui lui avait, à son insu sauvé un œil, si ce n'était la vie. Quoi que l'humain est tiré, ça avait percé l'estomac de la créature et l'avait rendue furieuse.

Dans un sursaut de douleur, le calmar frappa l'eau avec l'ensemble de ses bras. Créant ainsi sans vraiment l'avoir voulu, une gerbe d'eau qui emplit l'air d'une peu plus d'humidité encore. L'eau retomba, pas la colère de l'animal. Il aurait aimé pouvoir jouer un peu avec cette faible chose avant de passer à table. Mais faible, le primate n'en avait que l'apparence. Il venait de le blesser sans même le toucher. Notre teuthide avait beau savoir réfléchir, c'était pour lui incompréhensible. Non cette douleur ne pouvait être liée à la vive lumière, le flash, qui avait semblé émané du bras du primate. De rage, tout autant que de douleur, le céphalopode frappa de nouveau l'eau avec force. L'humain était trempé. Peut être courrait il moins vite? Non il ne fallait pas compter là dessus. Peut être glisserait il? Peut être le brouillard allait il s'amplifier? Le céphalopode cessa de réfléchir. Il avait toujours aussi faim, et il y avait maintenant cette vive douleur à supporter. Il attaqua donc de nouveau, lançant cinq bras vers sa proie. Cette fois il attaqua de toute part et avec la ferme intention de tuer. Il y mit toute sa puissance.

Il en avait vu d'autre, chassé des proies plus coriaces. C'était du moins de cette façon qu'il voyait les choses. Il allait bien finir par chopper ce sale petit humain bondissant et se le mettre sous la dent. Et quand bien même sa douleur serait trop forte pour avaler quoi que ce soit, il allait tout de même le tailler en pièce. rien que pour lui apprendre à ne pas réveiller les créatures affamées assoupies sous l'eau qui dort. Et puis vu la tournure que prenaient les choses, c'était cet humain ou lui. Tuer ou être tué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Les Bains.   Sam 11 Déc 2010, 02:18

Mikai se réveilla dans son lit, la respiration haletante. Cette salle. Cette créature. Ce n'était qu'un rêve ? Et pourtant cela avait l'air si réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle du Manoir : Les Bains.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle du Manoir : Les Bains.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salle de Bains & Chiottes !
» Lidia Faith Columbus - J'suis le genre de personne qui va s'enfermer dans la salle de bain, qui va pleurer toutes les larmes de son corps, et en ressortir comme si rien n'était.
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Holiday Island [RP~HRP] :: Manoir-
Sauter vers: