Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle du Manoir : La Salle d'armes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   Sam 13 Nov 2010, 21:52

La salle d'arme est surement la pièce la plus exiguë du Manoir. Une petite pièce sans fenêtres, éclairée seulement par les rayons de la lune passant par l'unique meurtrière de la pièce. Etant une salle d'arme, aucun soin de décorations n'a été appliquer à cette pièce. On y trouve seulement de nombreuses armures, des frondes , des haches, des Hallebardes ou autres outils de mort. Le seul moyen de sortir de la pièce est une porte de bois assez grossière et fermée à clef..

C'est ici au milieu de la pièce, à même le sol que se réveille Neko un mot en main :


Tu veux sortir ? Il a la clef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neko
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 122
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 19/03/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   Mar 23 Nov 2010, 02:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Neko venait de s'endormir paisiblement dans son hôtel sur une petite île d'East Blue. C'est avec une grande surprise qu'il se retrouva dans une salle plutôt froide, avec de grands mur de pierres ainsi que plusieurs râteliers pour armes. Sur une table, des instruments de torture assez variés, et une porte en bois verrouillé. C'est cependant avec un peu de self control que le Neko se releva, essayant au mieux de ne pas paniquer ni de crier. Cela pourrait alerter son ravisseur! Mais que faisait-il ici? Il n'avait fait de mal à personnes, et pour ce qui est des fans ce serait assez improbable. Shinji n'était pas encore assez connu pour subir cela. Quoi qu'il en soit, Le chat décida d'observer attentivement chaque recoins, pour tenter de trouver des objets utiles. Si on voulait se battre en effet, on avait l'embarras du choix! Mais comment trouver de quoi sortir, ou même à manger ici... Cette salle sentait la mort. Neko fouilla dans ses poches au cas où, regarda sa ceinture, il avait encore ses armes. Petit plus, un papier chiffonné avec une inscription. "Il a la clé"... Ohlala décidément c'était de plus en plus louche!! On lui avait même enlevé son violon!! Bande de saligauds!! Commençant à perdre son sang froid, le jeune musicien se mit à parcourir les différences rangées d'armes jusqu'à la porte en bois. Comme dit sur le papier une clé était nécessaire. On se serait cru dans un chenil de la SPA... Mais... oui, serait possible que???

- Qui sa peut bien être??? La SPA? Le CCC?... Chantal Goya? Kyaaaaaaa-miaaaw!

Le jeune homme reparti en sens inverse, pour aller se cacher derrière une rangée de Haches. Il se roula en boule, et observa furtivement chaque coins pour s'assurer qu'il était bien seul. Vu la taille de la pièce, on aurait facilement pu l'épier. Mais à première vu, rien à l'horizon. Neko poussa un soupire de soulagement après cet excès d'émotion, puis il se releva, main sur son couteau pour avancer jusqu'à la table de torture. En l'observant de plus près, on pouvait voir encore du sang dessus, ainsi que d'horribles marques de griffures d'ongles à l'endroit ou se trouvait les attaches poignets. Rien qu'à regarder ca, le garçon sentit un frisson lui parcourir le corps. Détournant son attention de la table, il s'occupa à observer et analyser la structure de la porte. En bois visiblement... Peut être facile à casser?! Ne cherchant pas une minute de plus, Neko dégaina son couteau et se mit en position. Ses bras le long du corps, pendant vers le bas, la tête tourné vers le sol, se balançant lentement de gauche à droite... Son poing se refermant sur le fourreau de son nouveau couteau, il s'élança à une vitesse fulgurante contre la porte pour la frapper!!!

- Shakushi!!!

Le couteau toucha la porte, un grand fracas se fit entendre, mais aussi le cri du pauvre Neko, qui voltigea en arrière pour atterrir sur un râtelier d'épées. La porte n'avait qu'une égratignure...

-AAAAAH! NananananNAAAAN!! >w<*

Tombant sur un support rempli d'épées aiguisés, Neko pratiqua une haute performance pour éviter de s'empaler dessus. Les lames lui frôlaient le corps et ce n'est qu'une fois les fesses par terre, qu'il put constater toute l'immensité de sa chance. Trois épées entre ses bras et son corps, une pas loin de sa tête, et encore une qui lui avait légèrement entaillé la peau au niveau de son épaule.

- Ouf.... Un? qu'est ce.... NOM DE D-

Une des épées encore en équilibre sur l'étagère vint tomber pile à l'endroit ou se trouvait Neko. C'est à ce moment qu'il vit défiler toute sa vie, et... celle qu'il ne pourrait probablement plus avoir! La lame vint se planter à quelques millimètres de son entre-jambe. C'est le visage livide et les yeux grands ouvert que le pauvre garçon fondit en larme, heureux d'être si chanceux.

- Ouiiiiiiin!!! Opaaaaale, Asuuuunaaaaaa..... sniiff sniiff...

C'est avec précaution que Shinji se releva, et regarda son travail sur la porte. Même pas une planche de cassé. Cette clé allait lui être nécessaire mais personne ne se trouvait là! Allons bon... Son couteau était bien trop petit pour casser une porte comme celle là. C'est donc à ce moment que ses yeux remplis de larmes se fixèrent sur un autre râtelier d'armes... Les Haches! Un sourire sadique se dessina sur son visage, et il sécha vite ses larmes avant de s'emparer d'une de ses armes. Sous le poids, Neko la fit tomber sur le sol. Cela cassa l'une des dalles de pierre sur laquelle il marchait. Quoi qu'il en soit, la porte allait en avoir pour son grade!!! Neko se remit en face, mais plus loin afin d'avoir de l'élan. Là, il s'en empara à deux mains, et couru aussi vite qu'il pouvait jusqu'à la structure en bois. Soulevant l'arme de toute ses forces, il s'apprêta à l'abattre dessus. Soit la porte allait se casser, soit il allait voltiger vers la lune avec le recul! Une porte c'est qu'une porte bon dieu!!

- Humf!!! Jvais te montrer comment on ouvre une porte, chez moi!!! MIIIAW!!


[note: CCC = comité contre les chats (les NULS, l'intégrule.) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye D. Flowright
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 252
Equipage : Sous-Officiers
Inscrit le : 22/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
45/100  (45/100)
Fruit du Démon : Sakura Sakura No Mi
Expérience:
547/500  (547/500)
MessageSujet: Re: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   Jeu 25 Nov 2010, 18:16

Toute à sa rage destructrice de porte, Neko ne sembla pas remarquer que la hache qu'il avait saisi, si elle était sans aucun doute extrêmement tranchante et dangereuse, fut-ce pour une porte, était aussi celle dont le manche était le plus vétuste. Le pauvre morceau de bois, rongé par les mites, supportait déjà avec bien assez de peine le lourd poids que lui imposait sa tête en acier pour que le premier énergumène venu essaye de le projeter contre un battant de bois d'une incroyable solidité ! Bien conscient de son rôle, néanmoins, le manche tint bon un certain temps, malgré les mouvements saccadé que l'homme chat lui imposait en se déplaçant. Mais lorsque Neko souleva l'arme, là, le bâton ne tint plus. Dans un craquement sinistre, il se rompit, mettant fin à son calvaire. La tête de la hache, séparée de sa base, retomba au sol avant même d'avoir était projetée contre la porte, réduisant au passage une autre dalle en bouillie dans une explosion de pierre.

Décidément, en plus d'être exubérant, le dénommée Neko faisait un barouf de tous les diables ! En à peine 5 minutes, il avait produit plus de bruit dans la petite salle d'arme que tous les autres visiteurs occasionnels réunis en plusieurs mois ! Sans compter que le sol, jadis assez neutre, certes, mais tout de même en bonne état, venait de perdre deux de ses dalles. Et qui allait payer les réparations ? Non, cette fois, c'était assez ! Le gardien se devait d'agir !

L'une des statues de la salle, la plus grande de toute, se mit soudain à frémir tandis qu'une paire d'yeux apparaissait dans les fentes du casque prévues à cet effet. Des yeux porteurs de sombres promesses, rougeoyants comme... Ah non, tiens, pas rouges mais... roses. Deux petits iris roses fluorescents troués de pupilles de la même couleur, quoiqu'un peu plus sombres. Tel était donc l'effrayant monstre qui gardait la salle d'arme ? Une armure aux yeux roses ? Apparemment, car troublé par la présence de cet inconnu si bruyant, le soldat d'acier frémit de nouveau, prêt à se mettre en mouvement... et dans un concert de grincements, il s'étala au sol, les divers morceaux de l'armure roulant avec fracas aux quatre coins de la pièce. Seule la tête, soudain affolée, continua à se déplacer dans tous les sens, raclant le sol en produisant un affreux bruit métallique pour finalement se stopper en percutant un mur. Là, le casque vacilla une dernière fois avant de tomber en arrière, révélant ce qui se trouvait à l'intérieur.

Une petite créature, d'une dizaine de centimètres environ, au pelage aussi rose que ses yeux, roula timidement hors de sa protection de métal pour lever un regard terrifié vers Neko. Un petit hamster, assez normal malgré ses étranges pigmentations, qui observait avec crainte l'homme si semblable à un chat. Un hamster normal... ? Pas si sûr finalement, au vu de ce qui se passa ensuite. Sous une impulsion inconnue, la créature rose sembla soudain grossir, enfler de manière démesurée en produisant tout un tas de craquements sinistres et inquiétants. D'à peine plus grande qu'une main ouverte, elle grandit jusqu'à atteindre un bon mètre de hauteur pour pratiquement autant de largeur, ce qui laissait supposer que sa masse musculaire venait elle aussi de sérieusement augmenter. Ses petites mains, si mignonnes auparavant, se mirent à ressembler à d'inquiétantes faux lorsque des griffes recourbées longues comme de petits poignards surgirent à l'extrémités de ses doigts. Son pelage, s'il resta rose, s'épaissit et prit du volume jusqu'à former une protection douce mais efficace contre le froid et, plus inquiétant, contre certaines attaques physiques. Ses dents, naguère inoffensives, devinrent méchamment pointues pour la plupart pendant que deux grandes incisives jaillissaient du centre de sa mâchoire supérieure, incisives certes plates, mais dont le tranchant n'avait rien à envier aux armes les plus effilées présentes dans la pièce.

Un Hamster ? Non, le Ham'on'ster, gardien que l'on pouvait supposer génétiquement modifié de la salle d'arme. Bien qu'elle dut toujours lever la tête pour planter son regard dans les yeux de Neko, la créature était à présent incontestablement plus effrayante et, dans ses yeux injectés de sang, dansaient des images de massacre. Se dressant sur ses pattes arrière, le Ham'on'ster découvrit son imposante mâchoire et hurla un cri de guerre à glacer d'effroi les coeurs les plus valeureux :

" Crouîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîk !!!!!!!!!! "

Puis, retombant sur ses quatre pattes, il chargea, incisives en avant. Le pauvre Neko aurait-il assez de son pauvre manche de bois pour se défendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neko
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 122
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 19/03/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   Jeu 02 Déc 2010, 00:05

Malheureusement, le bois de mauvaise qualité fit se casser en mille morceaux le manche de la hache, laissant également tomber le tranchant sur les dalles de la pièce qui se brisa encore. Perdant l'équilibre Neko tomba en avant, la tête contre la porte qui à sa grande surprise craqua plus fort qu'avec le couteau. C'est qu'il avait la tête dure le matou! Un peu sonné, il se releva avec un peu de peine pour observer le résultat de son action burlesque. Une petite fissure dans la porte, des dalles encore cassés, une hache en milles morceaux éparpillés un peu partout... Quel bordel! Il s'en alla alors dans les allées d'armes, ronchonnant tout seul, fouillant les râteliers à la recherche de quelque chose qui ne datait pas de trois siècles et qui tiendrais le choc mais au bout de plusieurs minutes ce fût peine perdu... Tout ici n'était que ruine et pourriture... Mit à part les épées sur lesquelles il avait failli s'embrocher rien ne semblait en bon état. Poussant un soupir, le garçon préféra attendre qu'on vienne lui ouvrir. Cette salle devait bien appartenir à quelqu'un non? Pour patienter, le musicien fixa plusieurs armures de chevaliers qui se trouvaient contre un mur. Bizarrement son regard sur fixa sur l'une d'elle qui possédait deux yeux rose. Rose? Oui, Rose! C'est avec un petit air méfiant que son visage s'approcha de la structure métallique mais le voyant basculer Neko retourna vite fait en arrière pour se cacher sans succès derrière un râtelier d'arcs et de flèches.

- Miaw! Mais y'a rien qui tient ici!!! >.<

Le casque roula jusqu'à ses pieds, les autres parties volèrent un peu partout et au milieu de ce bric à braque, il était possible d'apercevoir une boule de poil rose. Elle était si mignonne!! Neko s'en approcha l'air ravi de trouver une telle créature ici. La petite bête semblait timide, mais Neko s'accroupit pour l'observer. Ses poils soyeux brillaient et les deux yeux roses étaient en réalité ceux de cette petite chose. Un hamster à première vue. Mais à peine que le garçon contemplait l'animal qu'il se mit à grossir, encore et encore!!! La petite boule de poil faisait maintenant presque la même taille que lui avec des poils plus longs. Son regard qui semblait si doux était maintenant celui d'un animal enragé! Et ses griffes ainsi que ses dents devinrent de véritables lames de rasoir. Neko resta bouche bée en voyant la bestiole devenir si menaçante. Lorsqu'elle poussa un immense cri de rage, il s'empressa de s'enfuir pour aller à l'autre bout de la pièce, la peur guidant ses pas. Caché près de quelques haches pourrîtes le jeune musicien regardait par ou l'animal allait l'attaquer...

- Miawlalala.... C'est quoi ce Bordel??? O__o

Voyant que la créature n'allait pas tarder à le charger, Neko regarda dans ses mains. Il y avait un reste du manche en bois de la hache cassé. Il le jeta sur le côté droit pour attirer l'animal. Ensuite il dégaina son couteau. Préférant jouer la carte de l'arrogante, le garçon se mit en évidence, l'air effrayé - il savait que ca attirait les méchants pas beau ca, les gens faible! Le Ham'om'ster Retomba sur ses pattes et fonça droit vers Neko dans la ferme intention de le dévorer, celui-ci poussa un cri digne des plus grands films d'horreur. Un choc se fit entendre, de la chair déchiré, du sang giclant sur le sol froid de la pièce...

- Ha!! Je plaisantais!

Le vilain petit garçon!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le garçon Chat avait paré les crocs de l'animal avec le petit couteau dans sa main droite, et avait planté l'autre dans son flanc. Le sang venait de là mais aussi d'ailleurs... En parant le coup avec une lame si petite, Les crocs de l'animal étaient retenus mais bien planté dans son bras droit. Bien que s'il n'avait pas joué ainsi au malin, c'est son bras entier qui serait dans sa gueule. Neko ricana, et fixa la créature avec un regard sadique et un sourire qui n'indiquait qu'une longue nuit de massacre et de sang. L'hémoglobine coulait abondamment de son bras, mais également de la blessure qu'il avait infligée à la créature. Bien que le poil soit assez épais et résistant, Neko avait réussi à le planter au prix d'un grand effort. Tout les deux blessés et ne bougeant plus, qui allait donc gagner? Le cruel Ham'om'ster, ou le taré de musicien? Bref, place au spectacle!!!

- Héééé.... Amusons nous saleté! Je vais te découper et te vendre au marché! mais d'abord... OU EST MON VIOLON??? >w<

Il dégagea le couteau d'un geste violent, agrandissant la plaie pour augmenter le saignement, mais lorsqu'il recula pour s'éloigner, l'animal tira un peu sur son bras puisque ses crocs étaient encore dedans. C'est avec un léger cri de douleur que Neko le récupéra, assez bien entaillé. La il ne souriait plus du tout. C'était du sérieux. Reculant de quelques pas, il observa sa gauche et sa droite. D'un côté le mur de pierre, et de l'autre un râtelier rempli de katanas. N'hésitant pas plus longtemps, Le garçon tourna sur lui même, pour frapper de son arme le râtelier. "Neko Kiba!!" L'attaque fit basculer le râtelier, en plein sur le Ham'om'ster. Des bouts de bois volèrent en éclats, des lames rouillées tombèrent sans retenue, et un nuage de poussière se dégagea de ces décombres. Un coup en traitre certes, mais après tout c'était un monstre! pas de pitié! Profitant de ce moment de répit, Neko se mit à courir vers la porte. Toujours fermée, impossible de l'ouvrir. Il l'abandonna donc pour escalader en coup de feu d'autres armoires d'armes afin de se percher en hauteur et éviter les coups de crocs de c'te fichu bestiole.

Miaw... Pourquoi sa n'arrive qu'à moi?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye D. Flowright
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nbre de messages : 252
Equipage : Sous-Officiers
Inscrit le : 22/10/2008

Feuille de personnage
Niveau:
45/100  (45/100)
Fruit du Démon : Sakura Sakura No Mi
Expérience:
547/500  (547/500)
MessageSujet: Re: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   Dim 05 Déc 2010, 19:53

Le Ham'on'ster se dégagea de son adversaire avec un cri de rage. Habitué à déchiqueter ses ennemis dès sa première charge, il était furieux de ne pas avoir pu arracher le bras de l'homme-chat. De plus, la plaie sur son flan irradiait de douleur et amplifiait sa colère. Neko, en plus de le déranger dans sa demeure, l'agressait maintenant violemment avec un couteau ! Levant ses yeux roses injectés de sang, la créature darda un regard de fou sur son adversaire et découvrit largement ses dents : cette fois serait la bonne ! Ses incisives ne se contenteraient pas de mordre : elles déchiquetteraient !
Se ramassant sur lui-même, excité par l'odeur du sang, le Ham'on'ster s'apprêta à bondir. Un grincement sinistre l'arrêta dans son saut : une étagère pleine d'armes lui tombait dessus.

Agissant en suivant son instinct, la créature profita de sa position pour se détendre et bondir hors de portée. Bougeant trop vite cependant pour contrôler son mouvement, elle percuta un mur et retomba au sol, un instant sonnée par le choc. Heureusement pour elle, le nuage de poussière et de débris soulevé par la chute du meuble empêcha son adversaire de voir et de profiter de ce moment de faiblesse. Se redressant sur ses quatre pattes, la créature huma la poussière devant elle. Elle repéra aisément l'homme-chat aux effluves de sang qu'il dégageait. Elle envisagea de nouveau de le charger immédiatement, comme elle voulait le faire à l'instant, mais la peur qu'elle avait ressentit en voyant l'étagère lui tomber dessus et la douleur lancinante qui lui vrillait le flan lui avait un peu éclairci l'esprit. Si bestial qu'il paraissait, le Ham'on'ster n'était pas dénué d'une certaine intelligence.

De toute évidence, l'homme-chat n'était pas la plus simple des proies qu'il avait chassé. D'habitude, ses adversaire terrifiés succombaient rapidement sous ses morsures en tentant de fuir. Neko, lui, avait fait face et, bien plus désagréable, l'avait blessé. La créature décida donc de changer de tactique. L'homme chat était agile : mais le serait-il suffisamment pour éviter l'attaque suivante ?

Les dents du Ham'on'ster n'étaient pas ses seules armes : ses griffes étaient elles aussi redoutablement efficaces lorsqu'il s'agissait d'égorger, d'étriper ou de massacrer ses victimes. Et elles étaient particulièrement mortelles lorsque le Ham'on'ster utilisait l'une de ses techniques secrètes...

Prenant soudain son élan, la créature s'élança en direction de son adversaire et bondit. Au sommet de son saut, elle croisa les bras sur sa poitrine, déploya ses griffes de chaque côté de son corps et se roula sur elle-même. Surgissant alors de la poussière, c'était à présent une boule rose qui fonçait vers Neko dans le but de le broyer sous sa masse et sa vitesse. Car, si petit qu'il était, le Ham'on'ster était particulièrement lourd. Et gare à l'homme-chat s'il tentait d'esquiver en se jetant sur le côté : les redoutables griffes ne manqueraient pas de le découper en rondelle.

Le Ham'mer, redoutable technique qui avait signé la mort des téméraires qui résistaient au courroux de la bête !

Ceux qui ont déjà eu un hamster le sauront : ces petites créatures établissent des records de vitesse en tournant dans leur roue, produisant par là même un exaspérant bruit de frottement continu pour vous empêcher de dormir. Imaginez maintenant cette même vitesse mise au service de la puissance de destruction phénoménale du Ham'on'ster !

Ham'sterible, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neko
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 122
Equipage : Red Roses
Inscrit le : 19/03/2010

Feuille de personnage
Niveau:
10/100  (10/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   Ven 10 Déc 2010, 00:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Ham'om'ster Fonça droit sur Neko, roulant comme un tank, ses crocs tranchant prêt à le découper en milliers de morceaux. Celui-ci sauta de son perchoir, et le jetant sur la créature qui s'empressa de le réduire en bouillie. Juste un leurre pour l'attaque de Neko! Celui-ci tourna autour de lui même, et envoya une onde de choc. Mais il fit un second tour pour en envoyer une seconde qui suivait la première de près. Neko no Tatsumaki. Les deux ondes de chocs foncèrent à ras du sol, brisant les pierres sur leur passage. La première vint frapper le Ham'om'ster qui l'encaissa sans broncher, son attaque étant plus forte. Mais alors qu'il continuait son avancé rapide, la seconde onde vint frapper également mais celle-ci contenait la véritable force de Neko, puisque la première l'avait aidé à faire un second tour sur lui même. La première était le leurre parfait pour cacher une attaque, et en envoyer une plus puissante derrière par dessus le marché! La seconde onde, donc, brisa la garde du Ham'om'ster. Neko se précipita alors sur lui, l'attaque l'ayant envoyé en l'air. Le garçon bondit de toutes ses forces, et abattit ses deux couteaux dans la chair de l'animal pour s'accrocher à lui. Le sang gicla, et les deux corps retombèrent lourdement au sol. Une fois par terre, le Ham'om'ster découvrit que Neko tenait encore sur ses deux jambes, malgré le sang qui coulait de son bras, et que les deux couteaux étaient encore dans sa chair.

Cependant, un Hamster ne se laisse pas avoir! Même s'il est gros et poilue. Celui-ci ouvrit la gueule, Neko recula la tête avec prudence. Mais inutile! La bestiole envoya une volée de cartes de tarot tranchantes vers lui. Plusieurs lui coupèrent la peau, si bien qu'il préféra lâcher ses deux couteaux pour reculer. Une vraie mitraillette. L'attaque Ham 'tarot avait grièvement blessé le musicien, qui saignait de partout. Il tomba à genou, et se retint avec peine d'une main pour ne pas s'effondrer totalement. Cette créature n'était pas normale! Autant de blessures et elle tenait encore debout, alors que lui, il n'en avait plus pour longtemps c'était certain. Mais ne renonçant pas pour autant, L'homme chat s'empara de deux armes dans les râteliers: deux katanas. Bien qu'il ne maitrise pas trop les épées, c'étaient des couteaux plus longs. Et là, il s'apprêta à utiliser à nouveau le Shakushi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il se balança lentement de gauche à droite, puis il disparut à nouveau du champ de vision de la créature. Elle ne pouvait pas le suivre, malgré la trainée de sang que Neko laissait derrière lui. Elle avait trop de retard par rapport au garçon qui se déplaçait rapidement. Tant mieux cela allait tromper la vigilance de l'animal. Celui-ci tentait quand même de se protéger, arrivant à parer de justesse des coups de Katana assez précis. Quelques uns stoppés, mais la plupart touchant droit au but. L'animal perdait pas mal de fourrures, et de chair par dessus le marché. Les katana sifflaient dans l'air, frappant avec fracas les griffes du Ham'om'ster. Cette saloperie était arrivée à coincer l'un des Katanas entre ses griffes. Neko fut stoppé dans sa course, impuissant, lâchant les deux katanas pour ne pas se briser les mains en stoppant net ainsi, mais la deuxième griffe du Ham'om'ster le transperça impitoyablement. Neko poussa un cri de douleur, avant d'être jeté comme un sac à patate contre le mur, rependant son sang un peu partout.

Ayant du mal à observer ce qu'il se passait avec le sang dégoulinant de son visage, il frappait de ses poings dans le vide, et très lentement. Le Ham'om'ster, s'approcha de lui la gueule grande ouverte, prêt à le dévorer. Neko se releva, et fonça en criant vers l'animal pour le tabasser. Mains nues, on s'en fout! C'est le geste qui compte! Mais patatras! Neko glissa sur son propre sang, et tomba en avant. Le Ham'om'ster se mit en garde, prêt à tuer Neko si c'était un mouvement louche, mais pas du tout. Le garçon tomba dans les bras de l'animal, sans rien faire d'autre que d'essayer de le serrer contre lui. Dans un sens ce n'était pas idiot car les petits bras du Hamster ne pouvaient plus le toucher. Neko tentait encore de se battre, mais l'animal lui, se mit à rougir. Il semblait ne pas comprendre que le garçon tentait encore de le tuer! Il prenait surtout cela pour un câlin affectueux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est à la surprise générale que le Hamster dégonfla, lentement, très lentement, pour redevenir la petite boule de poils aux yeux roses. Neko s'écroula par terre, et le hamster le regarda, tout content d'avoir reçu un câlin. Neko ne semblait pas comprendre, mais se releva très doucement, souffrant le martyr. Il regarda la créature avec un petit sourire, et la prit dans sa main. Le hamster couina tout content, mais Neko serra si fort son poing qu'il réduisit l'animal en miette en le tapant pas la suite du pied au sol.

- Saloperie, Saloperie, Saloperie!!!! Si tu voulais un câlin fallait le dire tout de suite! Baaaaakaa!!! è___é

Un son métallique se fit entendre au dernier coup de pied... Neko aperçut une clé en argent... Celle de la porte! Il se baissa avec précaution pour la ramasser, puis se dirigea en boitant vers la sortie. Ouvrant la porte avec un petit sourire en coin, il marmonnait quelque chose entre ses dents. A peine inaudible alors qu'il quittait la pièce devenue d'un coup très très calme.

- Si je connaissais le con, qui m'a piqué mon violon.....!

Et voilà!!!

[edit: on est short au niveau dla limite de temps, et comme je bosse, Fye m'a rapidement fait résumé par mp pour que nous puissions finir ensembles dans les temps. Voilà !! ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   Sam 11 Déc 2010, 02:18

Neko se réveilla dans son lit, la respiration haletante. Cette salle. Cette créature. Ce n'était qu'un rêve ? Et pourtant cela avait l'air si réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Spécialiste du déblocage de situation
avatar

Nbre de messages : 253
Equipage : RPG's Team
Inscrit le : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   Lun 20 Déc 2010, 21:23

C'est alors qu'il remarqua quelque chose d'étrange dans sa main droite : Une Queue de Hamster Rose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle du Manoir : La Salle d'armes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle du Manoir : La Salle d'armes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Holiday Island [RP~HRP] :: Manoir-
Sauter vers: