Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Yurei Kaidankai

Aller en bas 
AuteurMessage
Yurei Kaidankai
Chasseur de Prime de Grandline
Chasseur de Prime de Grandline
avatar

Nbre de messages : 18
Equipage : Solitaire
Inscrit le : 29/11/2010

Feuille de personnage
Niveau:
19/100  (19/100)
Fruit du Démon : aucun.
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Yurei Kaidankai   Mar 30 Nov 2010, 02:10

    Première partie
      Avez-vous lu les règles ? Check, signé Frey' ♪
      Comment avez-vous découvert le forum ? Double Compte de Neko.
      Une suggestion ? Puis-je vous tuer?
      Si vous aviez un Fruit du Démon, lequel aimeriez-vous avoir ? Le Zoan Légendaire du Vampire.



    Seconde partie : le personnage.

      Nom et Prénom : Kaidankai Yurei
      Âge : 19 ans
      Rang/Grade : Tueur Professionnel / "Phantom".
      Métier(s) : Chasseur de Prime / Tueur à gage.
      Arme(s) : Une Guitare, des fils d'acier très fins et tranchants.
      Équipage : Aucun.

      Description :
      Yurei Kaidankai, âgé de 19 ans, possède un corps plutôt grand et bien bâti. En effet, il mesure environ 1 mètre 90 et pèse 70kg. Suite à son entrainement quotidien, ses muscles sont plutôt bien formés au niveau des bras et des jambes, et ses abdominaux sont plus que bien modelés. Une pilosité quasi inexistante sur son corps, ainsi qu'une peau d'une légère blancheur le rende tout du moins assez séduisant et son corps au premier abord plutôt maigre laisse à penser qu'il s'agirait d'un garçon inoffensif. Loin de là puisque dans la région de East Blue, on le considère comme l'un des meilleurs assassins mais aussi comme le plus intraitable. Il n'accepte que les contrats selon ses termes mais n'a aucun scrupule à tuer femmes ou enfants si cela est jugé nécessaire. Sa peau blanche s'explique sans doute par le fait que le jour il ne sort pratiquement pas, vivant de préférence la nuit, puisque c'est son terrain de chasse de prédilection. Bien qu'un travail de jour n'est pas exclure pour autant. Ses yeux quand à eux sont d'un rouge assez voyant, ce qui lui a valu plusieurs moqueries de mauvais goûts par le passé. Bien qu'ils possèdent une couleur attirante ils sont la plupart du temps vides de toute expression depuis son plus jeune âge.

      La formation qu'il suivit, digne des spartiates, le rendit totalement insensible au monde qui l'entoure, à tout lien de fraternité ou de famille, en faisant ainsi l'un des meilleurs tueurs. Insensible certes, mais observateur et calculateur, possédant également un excellent jeu d'acteur pour tromper son entourage. Sa tenue, bien que peu commune est sa favorite. C'est celle qu'il porte à chacun de ses contrats ou quand il est en "service". Le reste du temps pour se fondre dans la populace il n'hésite pas à agrandir sa garde robe. Un pantalon de costume noir, des chaussures en cuir également noir et une chemise un peu plus claire avec des rayures grises. Au dessus de sa chemise, un veston noir sans manche possédant des boutons argentés identiques à ceux de ses manches et de son col de chemise. Une chaine en argent pend de son pantalon jusqu'à sa proche arrière, relié à un portefeuille. La même est visible sur le veston mais elle est attaché à une montre à gousset en argent.

      Ses cheveux sombre comme la nuit sont coupé mi-court, étant plus long au niveau de sa nuque, et quelques mèches viennent sur son front ou encore sur les côté de son visage pour l'encadrer. Ses ongles de mains sont vernis de noir. Bref, vive le noir quoi! Dans son dos il porte par moment un étui à guitare, qui renferme une guitare électrique. C'est également un musicien si l'ont met de côté son métier d'assassin. Cela lui donne une bonne couverture pour ses déplacements fréquents et il ne manque pas de talent à vrai dire. Autre particularité, ses gants. Noir - jusque là rien d'étonnant, ils sont coupés au niveau du bout des doigts, et sont entouré d'anneaux fin en acier. Il en va de même pour les poignets. A chacun de ses anneaux résistants sont relié des fils d'acier d'une finesse extrême et d'une résistance sans pareil. Sans doute les fils les plus solide que l'on puisse trouver, capable de résister à d'énormes poids mais surtout de trancher tout et n'importe quoi. Il s'agit de son arme de prédilection dans son métier. Ils lui permettent de manipuler quelqu'un comme une marionnette, d'étrangler, de trancher, de couper et d'arracher. Aussi coupant que les meilleurs Katana ce sont des fils mortels.

      Quasi Invisible à l'œil nu, Yurei s'en sert dans tout ses combats et pour se protéger. Cela demande une concentration hors du commun et pour arriver à les maitriser, le jeune homme aura subit de lourds dégâts. Une grande partie de son corps est couvert de coupures en tout genre suite à des entrainements intensifs. Pour arriver à les contrôler c'est depuis sont plus jeune âge qu'il s'en sert. Au début pour de simples marionnettes puis par la suite afin de tuer. Ses méthodes sont un grand professionnalisme, une discrétion à toute épreuve, une rapidité hors norme, un talent... inégalité. Un pur génie n'ayant qu'un seul but: devenir le meilleur assassin du monde. Kaidankai a horreur qu'on le compare à un chasseur de prime classique. Comme il le dit souvent: "Tuer c'est facile, mais le transcender en un art, voilà toute la difficulté de la chose". Dans le monde du crime comme du côté de la marine - car ses services sont ouvert à tous mais dans la plus grande discrétion, on le connait sous le nom de Phantom. Certains parlent d'un groupe d'assassins sous ce pseudonyme, mais en réalité il s'agit plus de son surnom personnel, là pour inspiré crainte et respect.

      C'est un homme qui n'obéit qu'à ses propres règles. SI vous décidez de l'embauchez, ce sera selon ses critères. C'est ce qui le rend différent des autres tueurs. Seul lui décide qui tuer, pour quoi, et comment. Bien sur, si un client demande une certaine discrétion, cela va de mise que l'assassin s'exécutera à ce sujet. Pour Yurei, plus un tueur est talentueux, plus il se rapproche de sa cible. C'est une personne d'un tempérament assez calme, posé, qui n'aura jamais d'excès de colère au risque de perdre son sang froid et de commettre une erreur. Un calculateur, analysant chaque cibles et l'environnement dans lequel elle évolue afin de garantir un résultat optimal. On pourrait le comparer à un joueur d'échec. Chacun de ses coups sera fait pour amener le roi ennemi à Echec et Mat le plus rapidement et efficacement possible. Phantom n'a aucun lien avec sa famille ou des amis, pour limiter les possibilités qu'on le fasse chanter. Aucun sentiment ne peut se dégager de lui, ci ce n'est la jubilation d'un travail accompli à la perfection.

      Cependant, son grand point faible est une trop grande confiance en lui. Bien qu'il soit considéré comme l'un des meilleurs d'East Bleu, il est loin d'être le meilleur au monde... Yurei l'oublie de temps en temps, et à force de vouloir jouer avec le feu, il se brûle. Si par malheur on arrive à le blesser il perdra toute retenue et ce ne sera que colère et dégout de lui même qui le pousseront à vous achever de la manière la plus horrible et dégradante possible. Comme quoi, même quelqu'un comme lui ressent de l'orgueil et de la fierté. Peu importe qu'on l'insulte ou qu'on lui manque de respect, la seule chose qu'on ne peut toucher c'est son visage... Un peu narcissique n'est ce pas?... Quoi qu'il en soit, son arme elle, est un instrument de mort redoutable et infaillible. Ses fils capable de trancher la chair comme le papier l'ont tristement rendu célèbre. Il s'agit de sa signature. "Phantom". Une personne impossible à qualifier d'Être-Humain, se mouvant comme une créature de l'autre monde, n'ayant goût que pour le sang et la mort. Son tempérament calme et insensible ne fait qu'en rajouter à l'horreur de sa réputation. Après tout, tuer quelqu'un de sang froid... n'est pas Humain. Les émotions sont toujours perceptibles quand on commet un meurtre, mais pas chez lui. Le seul tic qu'il peut avoir à ce moment, c'est allumer sa clope et lécher ses doigts couvert d'hémoglobine. Yurei Kaidankai, alias Phantom, Assassin et chasseur de prime professionnel, pour tout renseignements, demandes, ou règlements de comptes: à contacter par MP. Le dernier contact que vous aurez peut être avec lui jusqu'à votre rp...


      Histoire :
      Yurei Kaidankai naquit sur une île d'East Blue, issue à priori d'une bonne famille. Il possédait un frère jumeau appelé Yaroi. Les deux se ressemblaient tellement que s'en était troublant. Impossible de savoir avec lequel vous parliez à moins qu'il vous dise son nom - et ne mente pas. Autrefois on pouvait le considérer comme un enfant normal, aimant ses parents, jouant avec son frère, bricolant des marionnettes ou même apprenant d'un instrument de musique. Bien que les revenus de la familles fussent plus que correct, le père de Yurei ne mentionna jamais d'où cet argent venait. Les seuls collègues qu'on lui connaissait étaient Godou Tensai, en réalité Yakuza de terrible réputation, et Shunsui, un homme mystérieux... Ce n'est que lorsque que Godou eut une discussion assez musclé avec son père que Yurei comprit dans quoi sa famille avait été embarquée. Croulant sous des dettes de jeu, le père avait quelques ennuis avec les mafieux. Ses anciens amis n'en étaient pas vraiment... Pour rembourser sa dette, le père devait céder Yurei à Godou et Shunsui. Sans hésiter son paternel lui offrit alors que sa mère elle était dans tout ses états. Les deux criminels disaient que pour rembourser la dette il devrait travailler pour eux. Très peu d'information sur ce qui en réalité allait se produire. Yaroi lui, ne supporta pas le départ de son frère jumeau. C'était comme arracher une moitié de lui même mais il dû bien s'y faire car désormais rien ne pouvait empêcher ce qui se produisait. C'était sa mort assuré s'il s'opposait aux Yakuzas. Alors âgé de 15 ans, Yurei s'en alla pour découvrir le monde auquel il allait appartenir jusqu'à sa mort. Celui du crime, du meurtre, des jeux d'argent, de la perversion et des hors-la-loi... Un destin peu enviable en effet. Quelques jours après cela, La mère de Yurei quitta son mari pour s'en aller loin de l'île ou elle vivait. Yaroi resta avec son père pour s'en occuper puisque celui-ci se faisait de plus en plus âgé. C'est ce qui se passe lors des mariages arrangés avec des criminels. Un vieux plein d'oseille et trop joueur sur les bord, une belle nana innocente vendue comme une prostituée...

      Malgré ce mariage forcé, une paix régnait jadis dans la maison. La mère aimait ses enfants, supportait les excès de colère de son mari sous l'effet de l'alcool, et le père bien que peu adapté à cela, s'occupait quand même de ses deux fils. Yurei et Yaroi quand à eux étaient lié pour toujours. Des jumeaux possèdent ces liens fort qu'il n'y a pas même entre les meilleurs frères et sœurs. Pour ainsi dire leur amitié allait plus loin que la simple camaraderie. Une relation incestueuse des plus étrange avait naquit entre eux. Rien ne pourrait l'expliquer, ils s'aimaient plus que tout. Les deux garçons faisant pratiquement tout ensemble, et quand je dis pratiquement tout cela sous entend beaucoup de choses. Il n'y avait rien de pervers à y voir, leurs sentiments étaient sincères bien que ce genre de relations soit classé hors normes. Et rien à priori n'aurait pu les séparer si ce n'est ces deux mafieux qui avaient débarqué chez eux. Déjà à 15 ans, l'âge auquel il du quitter le foyer, Yurei avait appris à se défendre, grâce à ses fils... Aimant beaucoup les marionnettes, des idées un peu plus macabre avaient vu le jour dans sa tête. Si il pouvait se couper le doigt accidentellement avec un fil comme cela, en s'en procurant des plus spécifiques il se créerait une arme hors du commun. Une autre passion que lui et Yaroi avaient développé. Ensembles ils s'entrainaient, ensembles ils vivaient, ensembles ils voulaient rester... Plus jumeaux qu'eux, tu meurs... Mais revenons aux dettes de son père.

      Pour les rembourser, Yurei allait devoir devenir un tueur. Shunsui était lui aussi un assassin. Qui possédait une renommé des plus grandes dans la région. Ce n'est donc pas n'importe quel professeur. Pour ses débuts, Shunsui demanda à Yurei de lui montrer ce qu'il savait faire. Le jeune homme avait déjà fabriqué ses gants possédant des fils, mais ils n'étaient pas plus de deux ou trois. S'entrainant régulièrement et particulièrement à la course, Yurei Kaidankai se déplaçait plutôt vite, afin d'étrangler sa cible, de tourner autour d'elle, de l'agripper de ses fils pour trancher ou arracher. Très innovant et surprenant, mais contre quelqu'un comme Shunsui, c'était inutile. En quelques secondes, Yurei s'était déjà retrouvé au sol, les fils coupés, ses mains ensanglantés, alors que Shunsui n'avait qu'une simple coupure à la joue. L'assassin reconnut tout de même un talent plus que suffisant pour suivre son entrainement. Pour commencer, Il enseigna à Yurei le respect et l'obéissance de manière souvent très rudes. S'enfuir et c'était la mort de sa mère. Se rebeller, et c'était la mort de son père. Les trahir... et c'était comme si sa famille n'aurait jamais exister. Par la suite c'est ensemble qu'ils développèrent son arme. Ses fils d'acier capable de trancher. Pour la rendre plus redoutable, Shunsui fit ajouter plus de fils aux gants mais cela augmenta également la difficulté de maitrise. Pour cela, le reste était à faire par Yurei. Pendant 3 ans, il dût perfectionner son utilisation, au prix de nombreuses souffrances. A chaque mauvais mouvement, c'était son corps qui risquait de finir en morceaux. Par chance dirons nous, il ne finira que couvert de cicatrices sur la totalité de son corps. Shunsui, tout au long de ces trois années l'écrasa, l'humilia en combat. Ce n'est que lorsque Yurei parvint enfin à bloquer les deux bras de son maitre qu'il réussit pour la première fois à battre quelqu'un avec cela.

      Heureux de ce retournement de Situation, Shunsui venait d'accomplir un véritable miracle. AU delà des capacités de combat, le professeur avait reforgé le caractère de sa "poupée" assassin. Vide de sentiments, incapable de montrer colère ou haine, simplement forgé pour obéir et détruire. Peu de personne aurait pu accomplir ce travail d'éducation. Godou Tensai voulait un assassin parfait pour accomplir son plan. Contrôler la totalité d'East Blue. C'est donc lors de ce fameux entrainement que le Yakuza se rendit compte des capacités de Yurei. Désormais on pouvait lui faire confiance. Il ne se dresserait plus contre Godou, il n'oserait pas se retourner contre eux, sa vie n'étant plus que mort et désolation. Les liens de parenté ne l'affectaient plus. Sur ordre du chef Yakuza, Yurei assassina sa mère après l'avoir retrouvé sur une autre île. Une personne à première vue innocente mais qui s'apprêtait à dévoiler les plans des Yakuza qui l'avaient jadis prostitué au plus offrant. Sans le moindre remord, sans la moindre émotion son châtiment s'abattit sur celle qui lui avait donné naissance. Aucune émotion n'émanait de lui désormais. 3 ans de souffrance, de lavage de cerveau, d'apprentissage... C'était comme régler une marionnette...

      Satisfait de son travail, Shunsui demanda à Yurei de le libérer de son emprise. Cependant Yurei n'obéissait pas. Godou se tenait là avec plusieurs de ses hommes. Le petit terrain d'entrainement isolé laissait à penser que tout et n'importe quoi pouvait arriver ici: personne ne s'en apercevrait. Godou fixait Shunsui, en silence. Il le remercia brièvement pour son travail puis se tourna vers Yurei. Il lui annonça qu'il avait fait ses preuves et qu'il serait récompensé à sa juste valeur. Le garçon devenu aussi insensible qu'un mort ne répondit rien. Godou pouvait encore afficher son sourire narquois, c'était en effet sa plus belle trouvaille. Il lui annonça également qu'il serait autorisé à revoir son frère à une seule condition. Là, pour la première fois en trois ans, L'assassin montra une pointe d'émotion dans son regard. Pendant ce long moment dans le monde du crime, la seule chose qui le faisait tenir debout était le souvenir de son frère. S'il disait vrai, Godou n'était pas si mauvais dans le fond. Un Yakuza n'a qu'une parole. La condition était de tuer Shunsui son professeur. C'est avec son premier sourire depuis des lustres que Yurei put accéder à cette requête des plus jouissante. Sans l'ombre d'un remord ou d'un sentiment à l'égard de l'homme qui lui avait tant apprit, il lui trancha les bras d'un geste du doigt, et l'acheva d'un revers de la main, ses terribles fils d'acier le décapitant. Désormais, pour le clan Godou, Yurei Kaidankai n'était plus. Il était Phantom, l'assassin ultime de la bande de Yakuza. C'est sous ce nom que sa réputation d'assassin naquit. Des criminels, principalement, furent ciblés. La marine étant de mèche avec le Yakuza par peur d'avoir des ennuis ne faisait rien dans la région alors on ne les touchait pas. Rapidement... Yurei devint l'un des meilleurs d'East Blue. Et le clan Godou grandissait.

      Ce n'est qu'à ses 19 ans, que Yurei demanda quelque chose à Godou. Le droit de tuer son père. Son père faisait parti du clan, mais le chef Mafieux pouvait comprendre le ressentiment que l'assassin éprouvait face à l'homme qui l'avait vendu. C'est donc avec son accord qu'il se rendit chez lui pour tuer son paternel. Cet homme avait sans doute profité de Yaroi pour l'asservir aux tâches ménagères ou à pire encore. Mais bientôt il pourrait s'en aller avec lui, ensembles ils seraient invincibles. Son frère pourrait tout apprendre de lui! ils deviendraient de vrais terreurs! craints et respectés! Le clan Godou accepterait sans aucun doute ce tandem majestueux... C'est donc en pleine nuit que Yurei s'infiltra chez lui. Alors que son père dormait dans sa chambre, il passa brièvement par celle de Yaroi. Il somnolait également... Regardant son visage pendant un petit moment, le but de sa mission lui revint à l'esprit. Toujours discrètement, il s'infiltra mais préféra réveiller son père, afin de voir l'horreur et la stupeur s'afficher sur son visage. C'est ce qu'il fit en fredonnant l'air favori de sa mère. Le père se réveilla aussitôt, et fut prit de panique. Il reconnut son fils, armé de ses fils, venu pour prendre sa vie. Un lâche parmi tant d'autres, qui n'avait même pas le courage d'affronter son fils qu'il avait vendu comme un chien. Le père hurla le nom de Yaroi. Yurei croisa les bras et les abattit vers son père, toujours avec le regard impassible. Cet homme n'avait aucun courage et aucune fierté... Alors que les fils allaient s'abattre sur son père, Yaroi fit irruption et s'interposa. Yurei ne put se retenir, il était trop tard, son frère encaissa le coup, ses veines et sa chair volant en éclat. Le corps retomba au sol, et ce n'est qu'à ce moment, lorsque Yaroi tendit la main vers lui, qu'il comprit toute l'horreur de son geste. Son impassibilité, son insensibilité, s'envola à cet instant, laissant place à une immense peine, une douleur impossible à contrôler au plus profond de son être.

      Spoiler:
       

      Il repensa à tout ses bons moment avec son frère, à la promesse qu'il c'était faite de le protéger et de l'emmener avec lui. Il l'avait abattu de ses propres mains... Son cri fut si long et si fort, que son père n'osa pas bouger pétrifié par la peur. Yaroi tendit sa main vers le visage de son frère, lui griffant la joue avant de laisser retomber ses doigts meurtri sur le plancher de la chambre. Un simple murmure se fit entendre, une voix cassé, presque inaudible, puisque les fils de Yurei avait tranché sa gorge. " Mon frère... ". Ce fût ce que Yurei entendit. Là, l'assassin comprit, que tout ce qui lui était cher, venait de disparaitre. Sa raison de vivre, la seule personne qu'il considérait digne d'être sa famille, la seule personne qu'il aimait... Tout cela à cause de son père et de Godou Tensai. A ce moment, ce fût le seul instant ou Yurei perdit tout contrôle sur lui même, enfreignant ses règles d'assassin. La colère, la haine, la douleur... tout cela remonta à la surface, le lavage de cerveau de Shunsui s'évaporant à petit feu comme la vie quittant le corps de son jumeau. Il avait enduré tout cela pour rien... Il ne lui restait que le meurtre... Le meurtre et rien d'autre... Ses yeux rempli de larme il sauta au coup de son père, et frappa son visage de toute ses forces à plusieurs reprises, même lorsque le corps resta inanimé au sol. Il lui réduisit le visage en bouillie et c'est un rire mêlé à des sanglots qui put retenir dans la maison. La folie s'inscrivant dans son regard et toute retenue ayant disparu. Godou allait payer...

      - GODOUUUUUUU !!!

      Yurei se tenait à l'entrée du domaine du Yakuza, un sourire macabre sur son visage, ses yeux rouge injecté de sang, ses mains écarté sur les côtés. Le chef Yakuza n'hésita pas une seconde, il lança ses hommes contre l'intrus. Ceux-ci ne purent faire grand chose, car à peine approché de 3 mètres de leur cible, ils volèrent en éclat, morceaux par morceaux. Les fils d'acier des gants de Yurei se reflétaient à la lumière des lampes, et ils éclaboussaient de sang la pièce. Rapidement, les effectifs de la maison Godou furent réduits à Néant. Le maitre des lieux s'empara de son Katana, et fonça droit sur Yurei. Au moins, le chef tenait plus longtemps. Il avait réussi à toucher Yurei au ventre. Le garçon se dégagea de l'emprise du mafieux, et entreprit de lancer un mouvement défensif, pour bloquer les différents coups de Tensai. Cela marcha à merveille, une défense parfaite... Même des balles n'auraient pu l'atteindre. Les fils tournoyaient autour de lui tel des serpents. Cependant, le chef Yakuza exécuta un enchainement digne des maitres épéistes pour traverser la défense. Une fois le mouvement analysé, Godou pouvait voir à travers ces fils des failles évidentes. La lame frappa alors à une vitesse ahurissante en divers points heureusement non vitaux pour Phantom. Celui-ci encaissa tout de même pas mal de dégâts avant de reculer de plus pas, baissant les bras, les fils retombant au sol. Sur de sa victoire, le Yakuza se jeta sur Yurei pour le transpercer de son katana. Celui-ci se laissa faire, accueillant l'arme dans son ventre en tendant les bras en avant. Godou laissa échapper un sourire, mais pour peu de temps car Phantom resserra ses doigts faisant se dresser les fils à nouveau. Ils les encerclèrent tout les deux, et les serrèrent au maximum.

      Spoiler:
       

      Yurei affichait un sourire toujours aussi fou et ses yeux fixaient Godou avec une haine sans nom. Quitte à mourir, autant que ce soit avec cet ordure. Tout allait prendre fin. le jeune homme fit se resserrer d'un coup les fils et il les sentit pénétrer dans sa chair. Godou lui, se fit trancher en morceaux, le sang recouvrant Yurei de toute part. Le garçon tomba également au sol, mais alors qu'il sombrait dans l'abysse de la mort, il se retint d'une main et sur un genou. Godou s'étala pitoyablement par terre, tandis que Yurei tenait encore debout. Par le plus heureux des hasard il avait survécu à sa propre attaque, se marquant cependant le dos avec une immense violence. Puisqu'il pouvait encore marcher, il abandonna les lieux après avoir signé de son sang sur le mur: " PHANTOM". Désormais, Yurei Kaidankai n'existait plus. Il ne serait plus que Phantom, un assassin, chasseur de prime et tueur à gage, travaillant pour son propre compte afin de devenir le meilleur. Il réaliserait seul le rêve qu'il aurait tant aimé gardé pour lui et son frère: être le meilleur... C'est donc seul, dans la maison désormais vide de toute vie de sa famille, qu'il s'appliqua des premiers soins de qualité moyenne, pour ensuite passer par le biais d'un médecin de campagne avant de disparaitre de l'île, libéré du crime de la famille Godou. Depuis ce moment, toute son insensibilité, son calme, sa sérénité revint rapidement. Meurtre après meurtre, contrat après contrat, il redevint le zombie qu'il était. Seul, sans son frère, plus personne ne pourrait le sortir de cet enfer. Phantom il devint, et Phantom il restera, jusqu'au bout.





Dernière édition par Yurei Kaidankai le Mar 30 Nov 2010, 04:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurei Kaidankai
Chasseur de Prime de Grandline
Chasseur de Prime de Grandline
avatar

Nbre de messages : 18
Equipage : Solitaire
Inscrit le : 29/11/2010

Feuille de personnage
Niveau:
19/100  (19/100)
Fruit du Démon : aucun.
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Yurei Kaidankai   Mar 30 Nov 2010, 02:11

Test RP :


~ Yurei Kaidankai en Ville ~

Encore une longue journée pour Yurei. Le travail lui prenait beaucoup de son temps libre, mais après tout, qu'est ce qu'un assassin ferait de son temps libre? A part la guitare qu'il voulait perfectionner, rien ne l'occupait. Le boulot avant tout. A vrai dire, assassin devenait assez banal avec le temps. Une personne vous contacte, vous donne de l'argent, vous tuez quelqu'un, et vous disparaissez. Étrangement, la Marine faisait parfois appel à lui, pour descendre des criminels de bas étages. Et inversement, les criminels faisaient appel à lui pour tuer des hauts fonctionnaires marines de la région. Étant indépendant, Yurei se fichait pas mal de ce détail. Tant que personne ne pouvait prouver que c'était bien lui en l'arrêtant sur les lieux du crime, l'État ne pouvait rien faire. Il évitait en général de tuer des marines de toute façon. Les avoir de son côté était bien plus plaisant. Mais il ne faisait équipe avec personne. Tu payes, il tue, il s'en va. Tel est la règle. Parfois, même des gens du même groupe s'entretuaient grâce à lui. Au final, plus personne, et un joli paquet de fric. Et du travail en moins pour la marine. Chacun y trouvait son compte la dedans... Les marines ripoux y passaient, les pirates y passaient, les mafieux, les hauts fonctionnaires. Parfois il y a des gens qui se fichent totalement du camp dans lequel ils seront en fonction de leurs actions. Il y en a qui aiment simplement tout voir brûler. C'est le cas de Phantom. Quand on n'a plus rien à perdre... on n'a plus rien à perdre.

Aujourd'hui, c'était la Marine qui faisait appel à lui. Dans une petite ville habitée par le crime. Même la marine n'y était pas claire. Mais qu'importe, ce genre de détail est inutile pour Yurei. Seul le job compte. Comme à son habitude, il arrivait dans la ville qu'on lui indiquait avec pour seul bagages ses gants, sa guitare et sa tenue noire. Yurei n'aimait pas qu'on le rencontre en face à face, il s'arrangeait toujours pour que les gens puissent le joindre facilement. Après tout, trouver Phantom n'était pas si difficile, quand on connaissait sa réputation. Yurei trouvait toujours un intermédiaire qu'il payait pour lui obtenir des infos et des contrats. Après il les liquidait. Aucunes preuves, aucunes traces. Le contrat de cette fois-ci était simple. Un Pirate primé à 15 000 000 de berry's devait être tué. Non pas parce que c'était un pirate, mais visiblement parce qu'il devait beaucoup d'argent à cet officier de la marine. Comme quoi, je l'avais dit. Des loups parmi les chèvres. Sans un peu de scrupules, on n'arrive à rien dans la vie. Bref, cette cible se trouvait régulièrement dans un bar appelé Devil Nest, situé près des docks. Il y passait tout les jeudis afin d'aller boire un coup et retrouver ses potes, tout aussi bien primé que lui voire un peu plus. Il fallait le faire disparaitre sans en arriver à tuer d'autres personnes. Un assassinat simple à exécuter et faire passer ca pour un dérapage entre gens bourrés jusqu'à la mort. Parfait parfait, ont était bien le Jeudi, après midi. Ce bar avec pour réputation de faire venir quelques musiciens, et sa guitare électrique serait sans doute apprécié dans ce milieu mal famé.

C'est donc en jouant son rôle que Yurei se présenta au directeur de l'établissement. Après tout, jouer le musicien vagabond avec quelques vêtements un peu crasseux et la poussière sur le visage, sa pouvait passer. En fait, c'était la tenue de son frère. Il l'avait gardé au cas où il devrait se changer pour passer inaperçu. Un pantalon gris, une chemise blanche et un veston gris, et des chaussures en cuir. En les salissant un peu, n'importe qui le prendrait pour un musicien itinérant. Après un petit entretien rapide avec le patron, il fut accepté pour jouer quelques morceaux lors de la soirée. Le patron le mit tout de même en garde pour ce qui était des personnes présentes dans le bar. Yurei se contenta encore de jouer le pauvre garçon un peu timide mais sur de lui. C'est donc à 19H00 après avoir analysé le terrain que Phantom se présenta pour aller jouer. Le terrain était idéal. D'un côté, les bâtiments des docks, tous barricadé puisqu'ils étaient inactifs. Seul le bar était ouvert dans un rayon de 1 kilomètre. De l'autre côté, la mer, et les plots de pierres usées pour amarrer les navires. Un terrain idéal n'offrant pas trop de difficultés. Yurei avait déjà vu bien pire: en plein centre ville, éliminer un marine sur une place publique alors que celui-ci faisait un discours à ses troupes rassemblés là. Parfois, seul ses fils ne suffisaient pas alors se fournir d'autres armes plus rudimentaires mais tout de même efficace était nécessaire.

On annonça son tour sur la scène. Il y monta, muni de sa guitare électrique. Il installa son matériel. Le rideau s'ouvrit, et Yurei put observer la salle. Que des pirates plus ou moins primés à 5 ou 10 millions. Et la cible, un pirate nommé Big Dady à 15 millions. Là, il commença à jouer son morceau. Les autres musiciens étaient autour de lui, un batteur, un basiste, pour l'accompagner. Il avait fourni les partitions. S'il donnait bonne impression, le patron avait promis de le garder puisqu'en plus son groupe l'aimait bien. Yurei avait dit qu'un soir suffirait amplement... Suffirait amplement à quoi pauvre balourd? À tuer un de tes clients va...


~ Yurei Kaidankai Guitare Electrique~

Et ainsi donc, il se mit également à chanter...

...Dead as dead can be
My doctor tells me
But I just can't believe him
Ever the optimistic one
I'm sure of your ability
To become my perfect enemy...


Les paroles semblaient plaire aux criminels. SI l'ont devait expliquer la signification de ce morceau, ont pourrait parler d'un homme qui défie la mort, mais également que le chanteur se plaint d'une personne et que cette personne le déçoit.

...Leaning over you here
Cold and catatonic
I catch a brief reflection
Of what you could and might have been
It's your RIGHT and your ability
To become my perfect enemy...


Rapidement, plusieurs cris et quelques applaudissements retentirent. Comme quoi, un assassin peut aussi être doué pour la musique. Il avait passé aussi pas mal de temps à apprendre la guitare, mais cela faisait à peine quelques mois qu'il avait tué son frère et le clan Godou. Il avait encore à apprendre, mais pour le chant, son talent d'acteur aidait...

...Wake up
(Why cant you?)
And face me
(Come on now)
Don't play dead
(Dont play dead)
'Cause maybe
(Because maybe)
Someday
(Someday)
I will walk away and say
You disappoint me
Maybe you're better off this way...


Alors qu'il jouait et chantait, Yurei ne cessa pas de fixer Big Dady, sa cible. Celui-ci semblait également apprécier la musique. Et bien, profite-en, car se sera la dernière que tu écouteras... Alors que toute la salle jubilait face à un bon morceau comme celui-ci, Phantom se contentait d'analyser chacune des personnes présentes afin d'établie un diagnostic de la situation et de la meilleur méthode à utiliser pour abattre la cible.

...Someday
(Someday)
I will walk away and say
You fucking disappoint me
Maybe you're better off this way!
Why can't you turn and face me?
(WAKE UP!)
Why can't you turn against me?
(WAKE UP!)...


Il serait trop risquer de viser la cible ici. Trop de monde, et quelques uns n'ont pas l'air d'être de simples clients en cachette. Le meilleur moment serait à trouver ailleurs pour l'abattre. Pas dans les toilettes se serait trop bruyant... Ni en éteignant la lumière, cela ne laisserait pas beaucoup de temps pour l'abattre et s'enfuir. Non... Le meilleur moment pour atteindre sa cible, c'est quand il baisse sa garde. Ce moment est...

You fucking disappoint me
Passive-aggressive bullshit...


Une fois le morceau finit, quelques uns applaudissaient, d'autres discutaient encore, ou buvaient un verre. Big Dady lui, regardait Yurei... Celui-ci fit de même, le fixant de son regard d'assassin. Un regard vide de toute émotion, sans le moindre sentiment. Là, ses lèvres bougèrent mais il ne prononça rien. Il forma les lettres suivantes à l'attention de Big Dady. "P.H.A.N.T.O.M". Le rideau se referma alors, mais Yurei put observer que Big Dady Semblait troubler. Qu'importe... La soirée allait durer encore longtemps et avec quelques verres de plus il serait facile à duper. Mais quitte à le rendre ivre, autant y aller plus violemment. Alors que le musicien allait au bar, après le 4ème morceau joué par le groupe sans lui, il prit son verre et discrètement donna une liasse de billet au serveur avec le nom Big Dady écrit dessus et une fiole de drogue. Sans poser la moindre question, le serveur s'exécuta comme si c'était chose courante ici qu'on lui demande ce service. Cette drogue allait le rendre pompette rapidement et accélérer les choses sans qu'il s'en rende compte! Le prochain verre qu'il allait commander allait être son dernier. Puis il s'en alla avec un verre de rhum comme si de rien n'était pour retourner derrière la scène par un petit escalier sur le côté. Là, il posa son verre dans un coin sur une caisse près des instruments du groupe du bar, et sortit par la porte de derrière.

~ Le plan se met en place ~

Il retira ses vêtements, qu'il posa dans l'étui de la guitare avec la guitare électrique. Sous ses faux vêtements il avait sa véritable tenue. Une fois l'étui sur son dos, il enfila ses deux gants et masqua une partie de son visage avec une moitié de masque ne recouvrant que de son cou jusqu'au nez, laissant le haut du visage bien visible. On y voyait encore les griffes qu'il avait reçues sur son visage par son frère. Comme si elles ne voulaient jamais partir, pour le laisser maitre de ce pêcher jusqu'à sa mort... D'un geste rapide de la main, il lança les fils jusqu'à un bout de bois dépassant du toit du bar. Il se hissa ensuite d'une poussé avec ses pieds et atterrit sans le moindre bruit, tel un chat. Là, il avança lentement, prudemment, écoutant également à travers le toit le remue ménage à l'intérieur. Quelques uns allaient sortir. Il fouilla dans son dos et sortit deux revolvers caché par son veston. Il s'approcha un peu plus vite de la sortie et vit Big Dady Sortir avec quelques hommes. Ils étaient en tout 5. Ils s'en allaient en direction du centre ville en passant par le long des docks. Vraiment, c'était trop facile... De plus, il avait acheté le nécessaire pour faire croire à son accident. Les suivant de toit en toit, il sautait tel un petit démon, survolant sa proie. Ses deux revolvers étaient chargés, prêt à faire feu. Et les fils de ses gants le suivaient en silence, voltigeant et évitant tous obstacles aux alentours.

Deux des hommes portaient des revolvers. Trois autres avaient des sabres, et le capitaine lui portaient deux gros gants avec des plaques en métal. Il savait le plan qu'il allait suivre. Le moment ou la cible baisse sa garde c'est... lors de la sortie...

- Ah Putain Quel soirée!!! Hips!! Jve... jvais pisser les gars! Attendez-moi!! Grmblmbl...

Les hommes attendirent prudemment près de l'entrée d'une ruelle, là ou l'homme cible allait pisser. Yurei le suivit depuis le toit, observant ce qu'il faisait tout en gardant un œil sur les hommes de mains. Les trois hommes munis de sabres s'étaient un peu écartés, l'un d'eux était un peu en arrière et regardait en direction du bar, les deux autres regardaient vers le centre ville. Les deux derniers avec les revolvers étaient à l'entrée de la ruelle. Yurei sauta dans une ouverture entre deux toits pour arriver dans la ruelle également. En Silence il tomba juste derrière les deux hommes armés de revolvers. Ils ne l'avaient pas entendu. C'est à ce moment que Big Dady Fit tomber des objets juste derrière lui en jurant comme un cochon. Au même instant, Yurei tira deux balles une pour chacun des hommes en pleine tête. Le bruit avait été masqué par les conserves et objets en verre tombé grâce à Big Dady. Il utilisa alors ses fils pour soulever l'un des corps et le jeter un peu plus loin sur la rue du dock. Il posa un flingue dans la main du premier, et jeta celui du deuxième par terre à quelques mètres de lui.


~ Yurei entre sur scène ~

La, l'un des hommes armée d'une épée fonça sur lui. Il déploya alors ses fils, encerclant ses jambes et ses bras. Il le fit maintenir son épée, et vit derrière lui approcher les deux autres prêts à le frapper. Alors que le premier avançait péniblement vers ses deux comparses ceux-ci lui dirent de s'écarter. Il marchait bizarrement à vrai dire, comme un automate mal réglé. Il essayait de parler mais une corde lui retenait à gorge. Là alors qu'il était leur allié, il abattit son épée à l'horizontale, frappant les deux au ventre. Puis sans qu'il puisse faire quoi que ce soit, il s'empala lui même. Les trois corps tombèrent au sol inanimé. Yurei lâcha son emprise sur le corps inerte, et fit revenir ses fils meurtrier. Si tout trancher avait quelque chose de jouissif, là c'était encore plus drôle de pouvoir manipuler les gens. Sans la moindre résistance dans ses fils, Yurei avait pu manœuvrer cet homme comme une poupée. Il aurait pu les tuer tout les trois, mais bon, on lui demande d'organiser un accident, je pense que la mise en scène est plutôt réussite. Ayant finit de pisser, Big Dady, revint chancelant un peu. Il fixa alors Yurei droit dans les yeux, et petit à petit, son visage afficha une surprise plutôt pas banale! Il savait bien que cela arriverait. Quand on ne paye pas ses dettes, voilà le souci. Et puis, qui penserait pouvoir entuber un officier de la marine sur son propre terrain de chasse? De plus s'il fait appel à lui.

-Pu... PUTAIN!! T'ES QUI TOIIII!!!

L'homme fonça droit sur Yurei, prêt à le frapper avec son poing métallique. L'homme semblait avoir une bonne condition physique pour utiliser ce genre de gants, mais avec la drogue qu'il avait ingéré par erreur, il n'était plus aussi performant que le disait les rapports de la marine. Avec un bon coup de whisky, ses 15 millions descendaient à zéro. Ses mouvements étaient lents, facilement prévisible, et ne comportaient aucune puissance. Bref, un jeu d'enfant... La victime se lançait toute seule dans ses bras. Mais Yurei se contenta se lever la main en l'air faisant frémir les fils d'acier autour de lui et de fermer son poing d'un coup sec après que le poing de l'homme se rapproche de son visage. Là, un sifflement rapide se fit entendre dans l'air, un léger éclat, reflet de la lune sur les fils d'acier, put être aperçu. Puis une giclé de sang colorant l'eau de mer qui voguait paisiblement et clapotaient sur le rebord des docks vint perturber se silence de mort. La seule chose ayant atteint la joue de Yurei fût une éclaboussure de sang. Big Dady fût tranché de la cuisse droite jusqu'à l'épaule gauche, et bascula dans l'eau, impuissant. Avant que celui-ci tombe, Yurei se tourna vers lui et le fixa de son regard froid et inexpressif tandis que celui-ci chutait inlassablement. Son regard ivre le fixait, troublé, se demandant se qui avait bien pu se passer si vite... et bientôt il allait pouvoir fixer éternellement le fond de l'océan avec les même yeux stupides.

- Phantom...

Le corps tomba dans l'eau, et disparu au fond - le corps assez ouvert tout de même. Là, Phantom se tourna vers les corps au sol, et s'empressa de prendre une bouteille de whisky qu'il avait subtilisé. Il en imbiba les différents corps et cassa quelques autres bouteilles qu'il avait dans sa valise un peu partout. Il entendit alors les chiens aboyés, les bottes de marines qui faisaient probablement une ronde et ne tarda pas à ranger ses affaires avant de partir. Il disparu dans la même ruelle sombre que Big Dady avait prise.

~ Thème de Phantom ~

Yurei avait accompli sa mission avec brio. La mise en scène semblait assez bonne pour lui. Bien qu'il préfère tuer directement pour laisser sa signature, le corps de Big Dady remontera bien un jour et ils découvriront ses marques laissé sur le corps. Peu de personne tuait comme lui à vrai dire. Là, il s'en alla jusqu'au centre ville, toujours une lueur inexpressive dans son regard, comme si tout le travail qu'il venait de fournir ne lui faisait rien ressentir. Et c'est vrai, il ne ressentait rien. Ce genre de choses étaient banales - quoi qu'une mise en scène change un peu de ses habitudes, et depuis le temps, il ne se souvenait plus du nombre de personnes mortes par sa main. Une fois la ruelle traversé, il arriva jusqu'au centre de la ville. Il était également désert. Son informateur cependant, était là, près de la fontaine représentant une femme tenant un vase. Phantom s'approcha, l'homme lui montra la liasse de billet et demanda si le travail était fait. Yurei répondit que oui, et l'informateur lui expliqua qu'il avait eu chaud aux fesses en disant qu'il n'était qu'un informateur pour Phantom. Et il voulait sa part. La, Yurei le fixa, le regard cette fois montrant un peu de peine, et un sourire navré.

- Désolé mais... Toi, je dois te tuer ici.

D'un mouvement rapide du poignet, les cercles de fils d'acier s'abattirent sur l'informateur, qui fut tranché en plusieurs morceaux. Bras, jambes, tête, et corps. Les morceaux tombèrent dans la fontaine, éclaboussant de sang les pavés autour de la sculpture. Yurei lui, ne fut pas touché par une seule goutte. Aucune preuve ne devait émaner de l'extérieur ce... Ce petit con demandant de l'argent n'était pas sûr. Comme la plupart des informateurs d'ailleurs. Toujours le sourire aux lèvres, il sortit un paquet de cigarette de sa poche, et s'assit sur le rebord. Les nuages semblaient encore plus sombres pour cette nuit, et la lune fût masquée en peu de temps. Yurei alluma sa cigarette avec son briquet, puis il fuma un petit temps, restant assis ici. Une fois sa cigarette finit et entendant le ciel gronder, le jeune homme savait qu'un orage allait arriver sous peu et que s'abriter serait mieux... Alors qu'il se leva, une femme et son enfant passaient par là, sortant de leur maison. Le petit garçon appela Yurei, en lui faisant coucou. La mère elle, avait vu que ce n'était pas qu'un simple inconnu de passage, puisque du sang couvrait encore ses mains depuis l'incident de Big Dady. Cela faisait ca à ses doigts chaque fois qu'il utilisait son arme. Comme réponse, Yurei se mit à sourire aussi et fit coucou au garçon. Après tout, avec un temps aussi sombre peu de chance qu'on le reconnaisse. Là, un éclair transperça le ciel, et le tonnerre retentit de manière assez forte. Le garçon sursauta, la mère aussi, ils regardèrent le ciel un instant, puis virent qu'un orage était effectivement proche. ils voulurent alors regarder de nouveau en direction du mystérieux homme en noir mais... Celui-ci avait déjà disparu... La mère s'approcha de la fontaine, et son cri perçant la nuit alerta le quartier qui se réveilla et put constater avec horreur les morceaux de chair flottant dans l'eau du monument de la place.


Dernière édition par Yurei Kaidankai le Jeu 02 Déc 2010, 00:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurei Kaidankai
Chasseur de Prime de Grandline
Chasseur de Prime de Grandline
avatar

Nbre de messages : 18
Equipage : Solitaire
Inscrit le : 29/11/2010

Feuille de personnage
Niveau:
19/100  (19/100)
Fruit du Démon : aucun.
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Yurei Kaidankai   Mar 30 Nov 2010, 02:23

    Techniques de Yurei

      Shinigami: Shinigami est sa technique consistant à mouvoir ses fils d'acier dans différentes positions et différentes formes afin de trancher. C'est son attaque la plus rapide et la plus sensibles à ses mouvements de la main. Une utilisation répété peut lui casser les doigts voire la main entière. Il s'agit de sa plus puissante attaque. A noter que les entailles peuvent couper en deux, si la résistance de son ennemi est quasi inexistante. Sinon, cela tranchera moins profond comme une épée.

      Puppet Show: Cette technique lui permet de contrôler un adversaire dans ses moindres mouvements, comme une marionnette et il peut ainsi faire agir un ennemi contre ses ennemis à lui. Assez déroutant car Yurei bloque la gorge de l'ennemi pour l'empêcher de parler et que ses fils sont quasi invisibles. Une technique redoutable, tout dépend de la force de l'ennemi pour Yurei s'il peut y arriver longtemps ou pas du tout. Elle nécessite une grande agilité. Yurei ne peut pas bouger en utilisant cette technique.

      Cerberus: Ce tour consiste à enrouler ses fils d'acier autour d'un membre ou d'une partie du corps de l'ennemi. Dans un premier temps pour immobiliser, comme une morsure jusqu'au sang, puis d'arracher cette chair d'un coup sec. Une technique faite un peu plus pour s'amuser qu'autre chose, elle n'a pas spécialement de point fort ou faible. Tout dépend de la rapidité d'action et de la force physique. L'ennemi peut tenter de produire l'effet inverse, arracher la main de Yurei s'il est plus fort que lui.

      Protection: Comme son nom l'indique, c'est une protection, qui va agir en mouvement de cercles autour de Yurei pour le protéger. Il ne peut cependant pas bouger pendant ce moment, et il a un temps de latence entre la protection et la retirer. Ce qui laisse une petite ouverture au gens rapides. Quand il utilise ceci, personne ne peut l'atteindre en théorie, et il ne répliquera que dans un rayons de 6 mètres maximum, portée de sa défense. Elle épuise beaucoup et ne peut durer que quelques minutes.

      Paralysie: Des notes de guitare électrique pouvant affecter l'oreille interne de l'ennemi et ainsi le paralyser (vu que la douleur est assez importante, mais le corps n'est pas paralysé à proprement parlé), le plaquer au sol. Une fois le tympan touché, tout personne normale perd l'équilibre et est dans l'incapacité de se battre. Une note assez forte, qui a des effet pouvant varier selon la personne.

      Sommeil: (optionnel) Une douce Berceuse, qui a des effet VRAIMENT soporifiques sur les personnes "Faibles" d'esprit. Peu efficace en combat.

      Douleur: Yurei relie les fils de ses gants aux cordes de sa guitare une fois que sa cible est totalement attachée. Chaque notes de sa guitare deviendra alors une douleur incommensurable car les fils de ses gants se serrent petit à petit pour faire souffrir. La note finale tue.


Dernière édition par Yurei Kaidankai le Mer 15 Déc 2010, 01:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurei Kaidankai
Chasseur de Prime de Grandline
Chasseur de Prime de Grandline
avatar

Nbre de messages : 18
Equipage : Solitaire
Inscrit le : 29/11/2010

Feuille de personnage
Niveau:
19/100  (19/100)
Fruit du Démon : aucun.
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Yurei Kaidankai   Mar 30 Nov 2010, 02:24

J'ai terminé, à vous les studios. <3

(potentiel membre d'Ashura, ou simple CDP j'aimerais bien "Phantom" dans mon rang si possible =3 ).


Dernière édition par Yurei Kaidankai le Jeu 02 Déc 2010, 00:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurei Kaidankai
Chasseur de Prime de Grandline
Chasseur de Prime de Grandline
avatar

Nbre de messages : 18
Equipage : Solitaire
Inscrit le : 29/11/2010

Feuille de personnage
Niveau:
19/100  (19/100)
Fruit du Démon : aucun.
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: Yurei Kaidankai   Mer 01 Déc 2010, 01:40

Petit Up pour toi, Siid ^^

Edit Jason : On ne up pas dans des périodes de moins de 48H, merci. Le Staff n'a pas forcément que ça a faire .__.

Edit: Sorry, Siid m'avais demander de Up au cas ou, vous en faites pas, j'ai tout mon temps ^w^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baggy
.ø. Modérateur .ø.
Capitaine Pirate
.ø. Modérateur .ø.Capitaine Pirate
avatar

Nbre de messages : 266
Equipage : Clown's Pirates
Prime : 80.000.000
Inscrit le : 07/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
50/100  (50/100)
Fruit du Démon : Bara Bara no Mi
Expérience:
0/400  (0/400)
MessageSujet: Re: Yurei Kaidankai   Lun 13 Déc 2010, 13:59

Bien bien, alors ta fiche est bonne dans son ensemble. Ton arme me fait cependant un peu peur, je la trouve quand même un peu trop puissante malgré les inconvenants que tu t'inflige. Je veux bien, mais tu dois garder à l'esprit que peu importe sa matière, les fils restent cassables surtout si ils sont aussi fins. Ensuite certaine de tes techniques me paraissent un peu exagérés comme le fait d'utiliser une personne comme un pantin, où alors les effets produits par ton instrument qui n'est pas vraiment expliquer dans ses détails. Pour finir, elle est presque validable mais un admin doit venir juger des détails de l'arme ainsi que de tes techniques, le reste est acceptable, bonne chance..^^

_________________

Fiche Complète de Baggy
Nos Arcs
Équipage du Clown
Carnet de bord