Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Asumi 'Neko' Arame [Validable]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Asumi 'Neko' Arame [Validable]   Jeu 03 Fév 2011, 21:50

    Première partie
      Avez-vous lu les règles ? Oui. validé à coup de modo Monochrome
      Comment avez-vous découvert le forum ? Tourdejeu, cap'taine.
      Une suggestion ? Ne pas être trop dur avec mes posts...=3
      Simple curiosité, si vous aviez un Fruit du Démon, lequel aimeriez-vous avoir ? Bien-sûr, vous n’êtes pas obligé d’en vouloir un…
    Le fruit du Diamant ou bien celui du chat. Mais dans l'absolu, celui du phénix.



    Seconde partie : le personnage.


    Nom : Arame
    Prénom : Asumi
    Âge : 16 étés
    Rang/Grade : Pirate. Pour le reste, ça m'est égal, à juger selon la qualité de mon post.
    Métier(s) : Musicienne.
    Arme(s) : Pieds, poings et Ryûteki (flute traversière)
    Équipage : -


Description :
Une très belle plante, s'il en est. Du haut de son mètre 52, la demoiselle aux long cheveux de jaie illumine le monde qui l'entoure grâce à son visage fin et délicat, ses yeux en amande sertis d'une paire d'émeraudes d'une pureté et d'une lueur éblouissante. Néanmoins, son corps ne laissait pas à penser qu'elle était aussi jeune, puisque notre protagoniste était doté d'une plastique sublimement féminine: Une poitrine développée, des fesses rebondies et des jambes qui, en dépit d'être courtes, étaient délicieuses. Sa peau douce et laiteuse traduit un manque d'implication évident concernant toute sorte de travail manuel. En effet, notre adolescente se complaît à cultiver son charme fou et son élégance naturelle, ce qui l'amène à délaisser bon nombre de tâches 'dégradantes' telles que le ménage ou la cuisine, dixit Asumi.

Née dans une famille relativement aisée, elle possède un goût immodéré pour les bijoux, de valeur si possible, ainsi que pour les yukatas. En effet, elle détient une multitude de ces kimonos dans sa garde-robe qu'elle garde jalousement. En plus de son amour pour les parures, elle adorait les félins, notamment son chat Naginata, et passait pour être la musicienne la plus douée de la région, malgré son jeune âge. Son principal secret était d'accompagner ses morceaux avec un spectacle visuel le plus souvent complètement improvisé, que ce soit des danses ou des défilés avec ses nombreux kimonos. Quoi qu'il en soit, les voyageurs de passages en avaient toujours pour leur argent, et à chacunes de ses représentations, même les êtres les plus vils restaient silencieux devant elle, comme hypnotisés.

Histoire :
*Journal de bord du capitaine Neko, date inconnue.
Aujourd'hui encore, je me suis fait avoir par la vice-amiral Ma M. An. C'était juste après mon retour du Poisson Volant, ce rade complètement délabré. Il faudra que je discute non seulement de mon salaire, mais aussi des modifications à faire dans cette vieille bicoque qui sent l'alcool en permanence à ma prochaine visite, sinon je n'aurai pas d'autres choix que de donner mes spectacles ailleurs. Enfin bref! En rentrant, j'ai vu ce pendentif, tout en or avec des rubis incrustés sur toute la monture. Il m'a fallut que quelques secondes pour la sortir de l'écrin dans lequel il était rangé. Malheureusement, c'était une seconde de trop avant que la propriétaire, cette amiral mal embouchée ne me prenne la main dans le sac. Ainsi, j'ai eu droit à son sermon habituel sur le bien et le mal, et j'ai écopé de deux jours au trou. Encore...J'ai beau être terriblement habile de mes doigts, mon bourreau semble avoir un flair hors-pair. Cela étant, j'ai quand même réussi à subtiliser une des petites gemmes rouges du collier. Il ne me manquait qu'un rubis pour compléter ma collection de pierres précieuses. Avec mes yukatas, j'ai enfin mon One Piece à moi. A présent, il me faut celui du capitaine Roger. Enfin...Il faudra que je purge d'abord ma peine avant tout. Quoi qu'il en soit, en deux jours, j'aurai le temps de peaufiner mon dernier numéro et de travailler encore à la flûte. Après, j'aurai besoin d'un bat...*

-'Asumi! A table!', entendit-on à travers la porte close en bois.
-'Oui, vice-amiral!', hurla notre adolescente, qui déposa son pinceau imbibé d'encre tout en pestant d'avoir été dérangée.

Comme vous l'aurez sans doute compris, la jeune Arame nourrissait un fantasme légendaire One Piece, au point de se mettre dans la peau d'une pirate. Evidemment, elle ne se doutait pas des dangers auxquels elle pourrait s'exposer si elle s'engageait dans cette voie. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir été mis en garde régulièrement par ses parents. Mais son penchant pour les bijoux était bien trop grand, et, coincée sur sa petite parcelle de terre au milieu de South Blue, elle désirait voyager pour faire découvrir au monde entier ses talents dans l'univers du divertissement, ainsi que parfaire sa collection de yukatas. Le reste n'avait pas vraiment d'importance à ses yeux, que ce soit l'argent qu'elle gagnait ou l'amour que lui portait les habitant du village. Il faut dire qu'Asami était quelqu'un de très égoïste, quand bien même sa jovialité et son côté expansif font d'elle une personne fort agréable à côtoyer.

Lentement, elle ferma le livre à couverture rouge d'un revers de la main, puis elle saisit le chat qui était posé sur ses genoux afin de le déposer au sol, avant de se lever enfin tout en ayant pris le soin de s'épousseter pour retirer le maximum de poils de l'animal qui étaient restés sur ses jambes. Elle ouvrit alors violemment la porte et descendit les escaliers telle une furie, son visage ne laissant aucun doute sur l'émotion qui l'animait à cet instant, à savoir de l'énervement. Notre future pirate n'avait pas apprécié le fait d'avoir été dérangée pendant qu'elle remplissait son 'carnet de voyage'. Pour autant, elle feintait plus encore l'agacement, de façon à avoir plus encore d'intérêt et d'attention vis-à-vis de ses parents.

Première née d'une fratrie de quatre enfants tous plus différents les uns que les autres sur le plan mental, Asumi eût une enfance que l'on pourrait facilement qualifier d'heureuse. Néanmoins, il fallait avouer qu'elle était régulièrement brimée en tant qu'ainée, de par le fait qu'elle dût être l'exemple pour son frère Dai, 14ans, et ses deux soeurs Hakufuu et Chisei, 9 et 8ans. La plus grande des enfants n'était pas spécialement proche de sa famille, sauf de son père et de son frère, en qui elle a de profonds liens. Elle estimait qu'ils étaient les seuls en qui elle pouvait avoir confiance, en raison d'un soutien sans failles qu'ils lui procuraient. Ce sont eux qui l'ont encourager à faire ce que son coeur lui dictait, ce qui ne les empêchaient pas de désapprouver ce qu'ils n'estimaient pas être bien. Ainsi, à titre d'exemple, eux seuls lui reconnaissaient un talent inné pour la musique et le vol en toute discrétion, et ils n'ont pas cherché à la détourner de ce que notre héroïne estime être son destin, mais ne se privaient pas pour lui dire le fond de leur pensée. Il en fut de même lorsqu'elle leur fit part de son envie de devenir une pirate, tandis que sa mère pleurait toutes les larmes de son corps tout en cassant ce qui lui passait entre ses mains, tel que le couvert, entre autres, entre haine et profonde tristesse, et que les deux dernières discutaient l'une avec l'autre, complètement indifférentes. Eux savaient, de par l'éducation qu'elle reçut, ni trop stricte, ni trop laxiste, qu'elle savait à peu près ce qu'elle faisait, ce qui était juste ou pas. Et c'était bel et bien le cas! Malgré ses tendances cleptomanes quand elle voyait une parure qui n'était pas à elle, Asumi savait qu'elle était dans l'illégalité. Cela étant, elle estimait également que cela mettait du piment dans une vie trop monotone.

Quoi qu'il en fut, la demoiselle, encore bougonne, s'installa à table. Son père et son frère, complètement hilares après avoir dévisagés Asumi, firent ce qu'il fallait pour détendre une atmosphère tendue. Il y avait de quoi, remarquez, entre le caractère de l'adolescente et l'incident du collier survenu un peu plus tôt. Après quoi, notre protagoniste, pensive mais souriante, engagea discussion sur un sujet qui lui tenait à coeur.

-'J'ai besoin d'un bateau. C'est décidé, je pars dans deux jours. J'honore ta punition, et après je m'en vais.'

Le silence. Un tel silence n'était jamais survenu sous ce toit. Pas même un bruit de mâchouilles, juste les cliquetis de l'horloge du salon. C'était comme si quelqu'un était mort. Et à vrai dire, au figuré, c'était peut-être déjà le cas, du moins l'était-ce pour certains.

-'Je veux sa chambre! Non! Moi!', s'exclamèrent les deux petites filles, en coeur...
-'Tu fais ce que tu veux, mais tu n'auras pas un centime de nous.', fit la mère, feignant l'indifférence la plus totale tout en se remettant à manger.

Son père, quant à lui, jeta un dernier regard à l'intéressée, avant de reprendre ses baguettes et de finir son bol. Son frère porta une main sur l'épaule de sa soeur avant de faire de même.

-'Alors c'est officiel?', reprit le père.

Un simple hochement de la tête suffisait à transmettre le message, d'autant plus que les yeux d'Asumi étaient plus qu'explicites. Ils brûlaient d'une volonté peu commune. D'un geste du doigt, elle coinça une mèche de cheveux derrière l'oreille, avant de finir son repas.

-'De toute façon, ça n'aurait pas changé grand chose de te ligoter et de t'enfermer dans la cave...'. Le parent souriait légèrement. 'Mais tu n'as pas intérêt à revenir ici avant d'avoir trouvé ton machin, là.'

Le dîner se terminait plus rapidement que d'habitude, et le plus surprenant fut que la jeune et jolie musicienne se joignit aux autres afin de débarrasser la table et de faire la vaisselle. C'était comme si elle voulait se faire pardonner et passer de derniers moments avec ceux avec qui elle vécut durant 16ans. Puis, toutes les corvées étant terminée, elle s'empressa de monter dans sa 'geôle'. Ses longs cheveux d'ébène volaient très légèrement sous l'impulsion du mouvement, tandis que ses mains effleuraient la rampe de l'escalier en bois. Et, une fois à l'intérieur, elle s'accroupissait afin de caresser longuement son chat, tout en fixant du regard le livre rouge qui trônait au milieu de son bureau. Elle se releva ensuite, se dirigeant vers la fenêtre qui donnait sur l'océan. Une vue imprenable sur l'étendu d'un bleu azur magnifique, s'il en est. Les étoiles s'y reflétaient dessus, telles des millions de petits diamants sur une longue robe indigo, alors que le monde semblait bercé par le bruit du flux et reflux des vagues sur le récif et la plage. Un court sourire dévoilant une rangée de dents blanches se dessina alors sur le visage de notre héroïne.

Les deux jours s'écoulèrent lentement dans l'esprit d'Asumi, impatiente de conquérir cet univers qui semble l'appeler, mais ils passèrent finalement, au grand dam des hommes de la maison, qui eurent probablement espérés quelque miracle. L'adolescente, qui peina à dormir de la nuit, s'arma de deux grosses valises pleines à craquer, et quitta la maison. Seul son frère l'accompagna au port, où lui connaissait un ami dont le père était charpentier. Il ne faisait que rigoler, amusé de voir sa soeur partir en tant que pirate avec autant d'affaires. 'Ce n'est pas un séjour balnéaire', lui disait-il continuellement. Peut-être cherchait-il à se défaire d'une peine croissant à mesure que leurs pas les rapprochaient de leur séparation...En tout état de cause, arrivés à destination, elle demanda un bateau léger et tendit les pierres précieuses qui constituaient ses seules économies, son One Piece. C'était extrêmement difficile de s'en séparer, mais il n'y avait aucune autre possibilité. Elle fut alors livrée d'une petite barque à une seule voile, mais facilement maniable pour une personne, même peu dégourdie. S'en suivit alors d'une longue accolade.

-'Tu reviendras nous voir, hein...', murmura Dai, essayant de contenir le liquide qui voulait se frayer un chemin par les yeux.

Elle ne lui répondit que par un clin d'oeil et un large sourire, lourd de sens. Après quoi, Asumi embarqua, déploya la voile, et fit cap on-ne-sait-où.

*Journal de bord du capitaine Neko, date inconnue.
Me voici enfin en train de voyager. Bon, c'est un peu à l'étroit ici. Il va me falloir un bateau plus grand, et un équipage aussi. A moins que je ne recherche un autre capitaine. Je pense que je m'y suis pris sans préparer mon expédition, est-ce que c'était une erreur? La chance sourit aux audacieuses, alors nous verrons bien comment ça se passe. En tout cas, le départ à été plus compliqué que je ne l'aurait cru. En tout cas, la vice-amiral Ma M. An semblait m'avoir complètement oublié. Bah! Je m'en plaindrais pas. Pour une fois qu'elle me laisse faire ce que je veux...Bien! Assez parlé de ça. J'ai de quoi manger et boire pour deux semaines maximum, il me faut toucher terre très vite.*


Dernière édition par Asumi Arame le Ven 04 Fév 2011, 04:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Siid Da' Panda
.ø. Modérateur .ø.
Première Classe
.ø. Modérateur .ø.Première Classe
avatar

Nbre de messages : 288
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 02/09/2010

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
31/200  (31/200)
MessageSujet: Re: Asumi 'Neko' Arame [Validable]   Ven 04 Fév 2011, 04:35

B'jour ! Enchantée demoiselle Razz C'est moi qui vais me charger de vous.

Bien donc pour partir sur de bonne base, je t'invite à relire les règles et à trouver le bon code. Une fois cela fait, je lirais ta production et on avisera Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Asumi 'Neko' Arame [Validable]   Ven 04 Fév 2011, 04:41

De même, de même.

J'avais un doute, c'était soit l'un, soit l'autre. Il semblerait que ce soit l'autre, donc. J'ai édité. Wink Micii de l'accueil en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Siid Da' Panda
.ø. Modérateur .ø.
Première Classe
.ø. Modérateur .ø.Première Classe
avatar

Nbre de messages : 288
Equipage : The Sentence
Inscrit le : 02/09/2010

Feuille de personnage
Niveau:
12/100  (12/100)
Fruit du Démon : Aucun
Expérience:
31/200  (31/200)
MessageSujet: Re: Asumi 'Neko' Arame [Validable]   Ven 04 Fév 2011, 05:18

C'est mieux ! Bon on va commencer par te préciser qu'on à déjà un Neko et ... que c'est suffisant Razz

Et on va finir vite par te dire que c'est une très belle présentation et que je te met validable avec joie Smile

Un Admin passera par là pour valider tout ça et "On the road again" pour toi !

PS : à si ! Si tu veux devenir capitaine va falloir faire un test RP par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Asumi 'Neko' Arame [Validable]   Ven 04 Fév 2011, 13:36

Aaaaaaaaah! Sacrebleu! Bon, ce sera juste officieux pour le surnom. De toute façon, je ne pense pas devenir capitaine, je vais chercher un équipage qui veut bien de moi.

Miciii en tout cas! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Asumi 'Neko' Arame [Validable]   Mar 15 Fév 2011, 15:09

C'est bon, validée comme Pirate des Mers Bleues =o

Un petit avertissement cependant sur le nombre de lignes de la description, c'est limite-limite pour une validation ^^' Faudra faire gaffe lors des Rps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asumi 'Neko' Arame [Validable]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Asumi 'Neko' Arame [Validable]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haita Neko
» Ballade, Neko, Kairi, Léa
» Suite de l'arrivé d'une pauvre Neko (hentaï)
» Le journal d'un Neko-Loup
» Partos avec Senshi-Neko?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations-
Sauter vers: