Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Roronoa Zorro !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Roronoa Zorro !   Sam 10 Avr 2010, 13:26



Première partie : le joueur.

Prénom : Tommy
Age : 14 ans
Etude : Je suis en 3ème, je vais aller en seconde général Very Happy

Comment avez-vous découvert le forum ?
J'ai découvert le forum sur Google (le meilleur ami sur Internet)

Seconde partie : le personnage.

Nom et Prénom : Roronoa Zorro
Âge : 19ans, né le 11 novembre
Rang/Grade : Bretteur
Métier(s) : Pirate
Arme(s) : ¤ Wadô Ichimonji - ou Le chemin direct vers l'harmonie - est un Oowaza Mono, sabre d'exception de seconde catégorie donc. A noter qu'ils sont au nombre de 21. Ce sabre se distingue des autres par son fourreau et sa poigne blancs, sa garde circulaire et dorée, ainsi que ... sa provenance. Il s'agit là du sabre de feu Kuina. Zoro en a hérité des mains de Kôshirô, père de la défunte. En plus d'avoir une valeur sentimentale dont ne peuvent se targuer les deux suivants, Wadô Ichimonji a également le beau rôle d'être le sabre que Zoro porte à sa bouche, mais aussi et surtout celui qu'il utilise pour ses rares techniques Itouryuu.
¤ Yubashiri - ou Le pas enneigé - est un Ryu Waza Mono légué par Ippon-Matsu à Zoro. Admiratif face à un homme de la trempe de ce dernier, l'armurier lui en fit cadeau. Il s'agissait pourtant de sa plus belle pièce ... Ce qui n'a pas empêché le sabreur d'en disposer gratuitement. Yubashiri est donc un sabre d'exception de troisième catégorie, lesquels sont au nombre de 50. En longueur, il surpasse ses deux homologues. Sa finition laquée, sa lame courbée et son fourreau noir à motifs dorés en font une arme du niveau de notre homme. Sa garde, enfin, ressemble un peu à un trègle à quatre feuilles.
¤ Le Sandai Kitetsu, enfin, appartient à la même catégorie que Yubashiri. Sa particularité tient en son accabit, celui d'un sabre maudit. Mettant au défi ladite malédiction, Zoro le lança en l'air au beau milieu de la boutique, comme pour voir s'il était digne de devenir son propriétaire. Un défi qu'il emporta haut la main, suscitant par là même l'admiration de Tashigi et d'Ippon-Matsu. Contrairement aux deux sabres précédents, le Kitetsu dispose d'un look peu original. Des lanières d'un tissu rougeâtre entourent sa poigne et son fourreau, tandis que sa garde a la forme d'un cercle entrecoupé tous les 90°.

Équipage : Mugiwara

Description : Zoro Roronoa dispose d'un look pour le moins atypique, lui conférant une originalité certaine et bien des éléments de différenciation de la masse, au sein d'One Piece s'entend. La simplicité prévaut pourtant dans son apparence, si bien que le qualificatif de "douteux" a parfois succédé à celui de "sobre" pour désigner son style vestimentaire. Cependant, ce n'est aucunement ce dernier qui contribue majoritairement à façonner l'unicité de notre homme. En effet, comment passer outre sa tignasse verdâtre ? Si la coupe en elle-même renvoie, encore une fois, à l'idée susmentionnée de simplicité, il en va autrement de sa teinte basique. Et pour cause, il s'avère que Zoro dispose du privilège - ou non, c'est selon - d'être l'un des seuls à se démarquer du lot, de par sa chevelure en le cas présent. Au point que l'un des sobriquets dont il est affublé, à savoir "marimo", se rapporte à ce même élément. La taille du tout est de type court ; on y décèle, par ailleurs, quelques pics irréguliers sur toute la largeur de sa surface capillaire. Pour les puristes, on relèvera l'orientation desdits pics, la plupart du temps orientés vers la gauche. Voire vers le haut ou même la droite, comme quoi il n'y a guère de ligne de conduite prédéfinie à ce niveau. Enfin, il faut savoir qu'en des occasions bien définies par son porteur, un bandana noir sert de couvre-chef à Zoro. L'impact et le rôle du tissu seront étoffés plus bas.

Second point assez propre au bretteur, à tout le moins si l'on s'en tient exclusivement au Mugiwara, le caractère froid et ferme qui émane de l'ensemble de ses traits faciaux. Son regard, tout d'abord, se dépare de celui de ses pairs d'une façon assez nette. En l'occurence, là où Luffy, Nami, Chopper, Robin et même Sanji ou Usopp disposent d'un globe oculaire plus ou moins bien arrondi, découvrant en son sein un iris plus ou moins proéminent, Zoro se voit amputé de pareil profil. La forme étirée de ses yeux, en largeur s'entend, lui confère très facilement ce qu'on qualifie de regard glacial. Tout comme la taille hautement réduite de ses iris, d'autant plus perçants. Pour couronner le tout, ses sourcils adoptent couramment une posture froncée, en V inversé et rallongé. Des traits secs et tirés, donc. Comme sur l'ensemble de son visage, à vrai dire. Son nez et ses lèvres sont plutôt fins, chose qui accentue encore le focus sur la forme assez "directe" de son visage. Les courbes de ce dernier n'en sont pas vraiment, tant elles sont linéaires. Fort heureusement, tout ceci ne rend aucunement Zoro mono-expressif. Sans doute ce profil sec, aux traits tirés, lui offre-t-il le paroxysme de ce qu'il incarne, au sein du collectif. Dernier point se rapportant à son visage, la présence d'une boucle d'oreille tripartite, le long du lobe inférieur de son oreille gauche. Trois comme ... le nombre de ses sabres, ni plus ni moins. La forme du bijou rappelle quelque peu le port de ses lames, d'ailleurs. Notamment leur manie de brinquebaler au gré de ses pas. Sa provenance demeure inconnue, bien qu'on sache qu'il n'en disposait pas encore dans sa jeunesse.

L'ensemble du corps de Zoro, ensuite, est d'une constitution pour le moins robuste. Aussi bien dans son aspect que dans ses facultés. Là encore, on pourrait dire qu'il propose du neuf au sein de l'équipage. Mais c'est sans compter sur la constitution de Luffy, capable de soutenir la comparaison. Même si, aux plans de la morphologie et de la résistance intrinsèques, on peut raisonnablement donner l'avantage au sabreur. Ses muscles saillants sont arborés par ses soins avec une certaine classe, bien qu'il ne cherche pas à les mettre en avant. Tout au plus, son bandeau noué autour de son bras gauche contribue-t-il à faire ressortir davantage le relief de ses biceps. Biceps, triceps, ... Peu étonnant qu'il ait développé la masse musculaire de ses bras. Il en va de même pour sa sangle abdominale : sculptée, forte et tonique, on ne manque pas de poser son regard dessus. Le reste de son corps est du même accabit. Au vu de sa détente et de son endurance, on peut largement généraliser en considérant que son tonus musculaire est plutôt bien réparti, de haut en bas et de long en large.

Toujours au niveau du corps, mais à une autre échelle cette fois ... Les cicatrices. Elles sont foison, tout le long de la paroi cutanée de notre homme. La plus majestueuse, authentique trésor de guerre de son état, est sans nul doute celle qui parcourt son torse en oblique. Elle est l'oeuvre de Taka no Me no Mihawk, en plus d'être le symbole de l'estime de ce dernier. Au vu de la profondeur et de l'ampleur de la blessure ayant occasionné pareille relique, Zoro eut dû mourir. Mais il n'en fut rien, quand bien même l'hémorragie fut conséquente. Cela lui donna l'occasion d'amasser une nouvelle cicatrice, double cette fois : ses chevilles se rappellent du Candle Set de Mister 3. Fidèle à lui-même, n'acceptant pas la défaite face à pareil adversaire, le bretteur avait entrepris de se trancher les pieds, pris dans la cire. Cela afin de se mouvoir. Les séquelles sont bel et bien présentes. (*) Par ailleurs, on note que le reste de son corps est assez bien épargné, excepté en phase de combat. Il a eu beau être cogné, brûlé, lacéré, entaillé, ... Il ne porte pas d'autres marques symbolisant cela. Par contre, au beau milieu d'un arc, l'on verra toujours Zoro accouplé à bien des pertes de sang, écorchures, plaies, ... On notera également que son teint de peau varie sur nombre d'images officielles, étant mi-hâlé, mi-jaune foncé. Quelque peu ocre (!), même, en de rares occurences. Toutefois, la version officielle, celle d'Eiichiro Oda, nous présente un Zoro aussi blanc que Robin, Luffy, Nami et cie.

Le fin du fin, enfin : le fameux style vestimentaire dont il est fait mention dans le paragraphe initial. La plupart du temps, on le voit affublé du même ensemble, lequel est composé des éléments suivants : une chemise blanche, dont le haut est sempiternellement déboutonné ; un pantalon noir et souple, dont le bas est bien souvent édenté ; des bottes tout aussi souples, de même teinte que le pantalon et enfin, son fameux turban vert, enroulé autour de sa taille. Les fourreaux de ses sabres sont fixés à la droite de l'étoffe, toujours. Un autre élément contribue à établir le look de Zoro, à savoir son bandana noir. En situation de calme ou tout simplement lorsqu'il n'est pas engagé dans un combat à mort, il le garde noué à son bras gauche. Par défaut, on comprend dès lors qu'il ne le fixe sur sa toison qu'en situation de combat "à mort". Il s'agit là d'une marque de respect envers son adversaire, symbolique affirmée de son engagement total au combat. Le reste du temps, son rôle découle de ce même usage : signe de deuil. Pour celui qui se prévaut d'être le futur meilleur sabreur de toutes les mers, tout adversaire ayant contribué à asseoir ce titre mérite une once de respect, de gratitude même selon les cas. Symbolisée, en l'état, par le traditionnel port d'un bout d'étoffe noir.

Zoro étant dépeint pleinement, je ne m'attarde pas davantage sur ses changements de look. Notez qu'il n'y en a pas encore eu un seul dans le RP fourni, étant donné qu'Arlong Park n'a pas été joué et que le manteau de garde n'a pas encore été récupéré à Drum. J'ajouterai, éventuellement, les ensembles utilisés à Alabasta, sur Skypiea et à Enies Lobby.

Au premier abord, Zoro renvoie de lui l'image d'un homme assez froid, fier et borné. S'il est vrai que ces qualificatifs sont d'application dans son chef, il convient d'en étayer la vue d'ensemble. Ainsi, il est peu dire que la solitude l'accompagne, de tout temps. S'il fait partie intégrante du Mugiwara, il n'en reste pas moins seul, sur la voie sur laquelle il s'est engagé. A ce titre, il n'acceptera jamais la moindre marque de pitié, d'aide, de compassion même. Eu égard à son passif, il appert que ses nakamas ne font pas exception à la règle. Que du contraire, il tient d'autant moins à perdre la face en leur présence, dans le contexte de groupe qui régit leur lien. Ainsi, Zoro s'en voudra d'autant plus, lorsqu'il verra le glas sonner au bout de son duel face à Taka no Me. Sous les yeux de son capitaine, celui-là même auprès duquel il s'était targué de devenir le meilleur sabreur de toutes les mers. Coûte que coûte, au point que la motivation de son engeance le pousserait à se mettre en marge de l'équipage, si d'aventure cette ambition devait être mise à mal par la marche en avant édictée par Luffy. Lorsque l'on voit la dévotion dont fait montre Zoro, tant envers le statut de pirate qu'envers le code de l'honneur, on saisit la portée de ladite ambition. De rêve d'enfant, elle est devenue l'objectif de toute une vie. Et elle perdure, renforcée par deux promesses. Ainsi que tant d'engagements tacites envers soi-même ... C'est là le symbole d'une volonté de fer, laquelle transparaît invariablement lors de chaque combat mettant aux prises Zoro et quelque opposant. S'il en allait autrement, il ne serait pas à même de s'imposer autant de fardeaux.

Un homme doté d'une volonté de fer, donc. Au combat comme dans la vie, Zoro est un peu une locomotive inébranlable, dont la voie est toute tracée. Peu importe les remparts qui se dressent sur sa route, il trouve toujours les ressources nécessaires à la victoire. Si bien qu'on se demande qui pourra l'arrêter. Pas lui-même, en tout cas. Il a déjà repoussé ses limites en de si nombreuses reprises qu'il n'a pas à douter de sa capacité à réitérer l'opération. Cependant, il est conscient de la difficulté accrue de la chose. Chaque nouvelle étape le rend plus fort, certes. Mais elles le rapprochent également tant et plus de la mort. Ce n'est pas comme si cette dernière lui faisait peur. Kamikaze avéré, Zoro est même de ceux qui l'affrontent volontairement, qui cherchent à jouer avec les limites entre elle et la vie. Force est de constater qu'il est très habile à ce petit jeu. C'est là la conséquence de sa parfaite préparation physique, mais aussi de son mental à toute épreuve. Comme lorsqu'il se charcute volontairement face à Kabaji, arguant derrière qu'une défaite face à l'acrobate serait pire que la mort. Ou lorsqu'il jette un regard noir de haine à Arlong, un regard habité d'une force indicible pour ceux qui n'ont jamais connu la moindre pulsion meurtrière. Et cela, à plus forte raison, lorsque l'homme-poisson découvre son torse salement amoché ... A ce niveau, on dépasse les concepts de force de caractère et d'abnégation. S'il a pu atteindre ce stade dès son périple sur East Blue, c'est bien parce qu'il s'est astreint aux pires austérités dès sa prime enfance. Il en est conscient et personne ne lui en enlèvera le mérite.


Test RP :

" Devenir plus fort ... Ne plus jamais faillir ! Refuser l'idée même de la défaite, devenir plus fort coûte que coûte ! Je dois y parvenir ! "

Pour ce faire, il avançait étape par étape. Sans trop se précipiter, mais sans perdre de temps non plus. Loin d'être fataliste, il acceptait son sort, quel qu'il fût. Vie ou mort, les combats qu'il livrerait en décideraient. N'importait que la finalité de ce chemin de croix : " Suis-je ou ne suis-je pas capable de m'élever à la hauteur de mes ambitions ? ".Cette question, Zoro ne se l'était pas posée une seule fois. Non pas par vanité. Pas plus qu'il ne raisonnait comme un arriviste. De plus, il avait conscience de la difficulté de la tâche et ne se montrait aucunement présomptueux quant à sa réussite à ce niveau. Simplement, avait-il pris l'habitude d'aborder tout ceci avec philosophie. Il restait très secret à son propre sujet, y compris envers ses nakamas. Mais il ne faisait aucun doute que chacun d'entre eux connaissait son raisonnement, ainsi que la force de sa volonté. La résolution d'un homme à accéder au sommet, quitte à perdre la vie en cours de route. Zoro en était tellement empreint qu'on eut cru qu'il avait été élevé dans cette seule optique. Il n'en était rien, bien entendu. C'est lui-même qui s'était forgé ce caractère de battant, de guerrier de l'impossible. Cause autant que conséquence d'une vieille promesse, celle-là même qui transparaissait à travers le moindre de ses actes, sur cette voie du plus fort.

Si Mihawk était le point de chute et le dernier obstacle de son chemin de croix, il n'en demeurait pas moins vrai que d'autres hommes de haut rang attendaient Zoro de pied ferme. Ils n'étaient pas spécialement animés du même désir, voire pas du tout pour la plupart. Aux yeux du bretteur, c'est le destin qui les plaçait et en placerait encore sur son chemin. En résulterait ce qui devrait en résulter : soit il se montrerait assez fort que pour ne pas ployer, vaincrait et continuerait à avancer ... Soit il subirait un cuisant échec, verrait son objectif devenir inaccessible et préférerait la mort au constat de sa déroute. Tout ou rien, vivre ou mourir, vaincre ou disparaître. Si cette façon de voir les choses paraissait aussi carrée que stupide aux yeux de certains, elle n'en était pas moins admirable. Zoro ne le sait que trop bien. Nombreux sont ceux à pouvoir parler, à se prévaloir de telle ou telle chose. A l'opposé, ceux dont les actes suffisent comme carte de visite ... se comptent sur les doigts de la main. Il en fait partie. Tout dans son attitude s'imprègne de cet élément. Que ce soit son air autoritaire, dont il dispose naturellement, sans avoir à se forcer. Ou son charisme, tout aussi inné. L'on peut également citer son sang-froid et sa clairvoyance, à placer sur le même pied. Derrière toutes ces petites choses qui font de Zoro celui qu'il est, on retrouve un homme coulé dans la plus pure tradition, aussi respectueux qu'honorable. En découlent sa solitude et une facette froide, impénétrable. Toutefois, sans elles, il ne pourrait disposer d'aucune permanence à lui-même. L'extérieur l'influencerait. Tandis qu'en restant fidèle à ses principes, confiné qu'il est dans ses pensées, il les conforte et en fait des convictions inébranlables.

Celles-là même qui lui ont permis, de tout temps, de toujours garder la tête haute. Qu'il ait été un jeune escrimeur impétueux, un chasseur de primes sans le sou ou un pirate, Zoro peut se targuer d'être constamment demeuré au-dessus de la mêlée. C'est de ses lames qu'il rédige l'histoire de sa vie, celle du futur meilleur sabreur au monde. Certains auront l'honneur d'en être un chapitre, ses plus valeureux adversaires en l'occurence. L'un en sera le point d'orgue, un jour. A n'en pas douter. Et tous ces hommes, le dernier excepté, sont les étapes qui permettront à Zoro de concrétiser ce pourquoi il vit. Comme les marches de l'escalier qui conduit au trône de Taka no Me. Seul sur la voie du plus fort, fermement résolu à s'imposer, un jeune sabreur natif d'East Blue continue à défier l'inimaginable. Ses combats sont une perpétuelle provocation aux limites du corps humain. Il faut croire qu'il est doué à ce petit jeu, tel le funambule qui avance sur la corde raide. Et s'il venait à tomber ? C'est une autre histoire ... Et c'est précisément celle qui nous intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Jason O'Neill
.ø. Administrateur .ø.
Colonel
.ø. Administrateur .ø.Colonel
avatar

Nbre de messages : 1051
Equipage : Le Commando Falcon
Inscrit le : 26/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
62/100  (62/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
373/600  (373/600)
MessageSujet: Re: Roronoa Zorro !   Lun 12 Avr 2010, 10:55

Bonjour et bienvenue sur Chapeau de Paille RPG ^^

Bon désolé de devoir te l'annoncer mais ce forum compte déjà un Roronoa Zoro donc ce compte n'est pas à reprendre =/

Je ne peux que te conseiller de refaire une tentative avec un autre personnage libre ou d'en inventer un autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inactif64
Capitaine des Heart Pirates
Capitaine des Heart Pirates
avatar

Nbre de messages : 21
Equipage : # Kokoro Kaizoku-dan.
Prime : 85.000.000
Inscrit le : 20/12/2009

Feuille de personnage
Niveau:
51/100  (51/100)
Fruit du Démon : Taga Taga no Mi.
Expérience:
0/400  (0/400)
MessageSujet: Re: Roronoa Zorro !   Mer 14 Avr 2010, 10:08

Au passage, c'est un plagiat.

[→ Source ←]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chapeaudepaille-rpg.forumsactifs.com/fiche-des-pirates-f3
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roronoa Zorro !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roronoa Zorro !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première année ; L'éclosion de la petite fleur {Rachel}
» Roronoa Zoro, un sabreur qui à la tête dans les étoiles.
» Zorro est arrivée... sans se presser.
» Zorro est arrivééééééééééééééé !!!!!
» Epreuve Zorro Wolfen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Présentations-
Sauter vers: