Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Another way to decay [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samberpphire Asu
Pirate des Red Roses
Pirate des Red Roses
avatar

Nbre de messages : 202
Equipage : GM
Inscrit le : 14/10/2009

Feuille de personnage
Niveau:
15/100  (15/100)
Fruit du Démon :
Expérience:
20/600  (20/600)

MessageSujet: Another way to decay [Solo]   Dim 20 Juin 2010, 23:15

Logue Town. La plus grande ville de toutes les quatre mers, et sans doute un des lieux les plus significatifs de la piraterie. La ville où tout commence, et où tout se termine. Freyja avait lu les histoires qu'on racontait à propos de l'ancien seigneur des pirates, une exécution hors norme, faite en grande pompe après un combat acharné. Et alors que tout l'état major pensait mettre ainsi un terme à l'envie de liberté des pirates, il leur servait sur un plateau d'argent une quantité gargantuesque de trésors qui n'attendait désormais plus qu'à être récupéré. C'était beau les histoires, prêtes à bercer les plus grands enfants afin qu'ils prennent dans une vague de piraterie sans précédent les voiles, le pire étant que ce que Roger avait dit à cette époque semble encore résonner dans leur tête comme la promesse d'un meilleur avenir, ou plutôt d'un avenir sans manquer de rien. Et ils n'avaient pas tort, du moins ils l'espéraient, malgré le fait que Freyja voyait plus là une quête synonyme d'impossibilité. Cependant, le seigneur des pirates n'avait sûrement pas tort, un homme de cette envergure et de ce charisme ne pouvait pas mentir à propos de son trésor. Et la jeune femme, dans un coin de son esprit, semblait croire en cette fable, mais pour servir la révolution, pas pour l'utiliser en alcool. A croire qu'elle s'était assagie avec le temps, ce qui n'était pas forcément une bonne chose quand on la connaissait un temps soit-il.

Logue Town. Elle s'était retrouvée là-bas après une embrouille avec ce qu'elle avait désigné comme une manifestation de son fruit du démon. Et voilà qu'elle finissait par se croire schizophrène. Cela allait sûrement, et dans des proportions qu'elle ignorait totalement, aller de mal en pis, et la seule chose qu'elle pouvait faire, c'était subir sans broncher. L'espèce de couple de ratons-laveurs s'était bien amusé avec ses nerfs tout le long du voyage, faisant résonner dans son crâne un flot de paroles sur les choses qu'elle devait faire, quitter les Shikis le temps d'une petite semaine, aller se saouler dans un bar au milieu d'une bande de poivrots, et finir par regagner une fois pour toute la complète possibilité de changer son corps comme elle l'entendait. Quelques jours auparavant, elle avait montré des signes évidents de bête, et cela ne lui plaisait guère, car elle ne se voyait pas plus tard fouiller des poubelles, et vivre de rapines. Elle avait besoin de grandes choses, et de voir le monde différemment, pas plus grand. Elle avait rencontré par hasard un autre membre de sa race, et avait vraisemblablement discuté avec lui, comprenant chacun de ses propos et parlant avec une facilité déconcertante le raton-laveur. Mais cela s'était arrêté là, et elle était retournée à son hôtel.

Et il fallait dire que partout où elle allait, c'était le cirque. Entre les gamins accompagnés de leurs parents, les uns fascinés et les autres dépités de voir un animal sale se promener ainsi, elle regrettait même de devoir laisser le katana de Lucky avec son fusil à pompe, dans un vieil case du gérant, qui avait insisté pour qu'elle ne se promène pas ainsi de peur d'effrayer les passants et qu'elle ne se retrouve dans une situation déplorable. Et avec tout cela, elle n'avait même plus envie de se mettre en colère. Elle était tout simplement blasée de tout ça, et les ratons finissaient eux aussi par ne tirer plus aucune satisfaction de la voir ainsi. Aussi avaient-ils décidé de relâcher légèrement leur entrave sur le corps de la jeune femme, non pas pour arrêter de perturber sa vie courante, mais plutôt pour s'offrir quelques derniers moments de rire devant une mine qu'ils imaginaient parfaitement bien, une Freyja choquée ou surprise, voire peut être un peu trop habituée à ce corps...

Le réveil sonna, démoniaque instrument de l'humanité pour rappeler que l'heure n'était plus à la torpeur et aux rêves oniriques. Freyja, dans son habituelle et languissante énergie, se contenta de s'enrouler toujours plus dans sa couette, dans une étreinte qui relevait presque de la plus complète intimité. Puis, quelques instants plus tard, et sûrement lassée du bruit tonitruant de l'engin, elle se résigna à l'éteindre d'une main maladroite. Quelques secondes de silence passèrent avant que la couette laisse place à la jeune femme. Cette dernière bailla, s'étira lentement, cligna des yeux quelques fois pour s'habituer à la lumière environnante, jetant un coup d'oeil aux rayons du soleil qui filtraient au travers des volets, puis, l'esprit toujours embrumé, elle se mit à descendre les escaliers pour récupérer du gérant un petit déjeuner bien mérité. Ce dernier s'étonnait toujours d'ailleurs de ses revenus, la jeune femme avait en effet toujours un peu d'argent sur elle, mais savoir d'où ce liquide provenait n'était pas forcément une bonne idée.

Et l'autre n'était pas au bout de ses surprises. Avec le soleil qui cognait fort, la journée déjà bien avancée et la réputation que l'auberge avait, pas un chat ne trainait à l'intérieur mis à part Freyja. Elle descendit rapidement les marches qui la séparait de la cuisine où elle espérait le trouver. Ce fut le cas, mais la réaction qu'il eu fut plus celle qu'aurait eu une poule en voyant un renard s'approcher furtivement, c'est à dire qu'il ne s'y attendait pas, et qu'il fut bien surpris. A cette vue, la jeune femme soupira. Elle espérait qu'il ait pris l'habitude de la voir dans un corps de raton-laveur, mais à priori ce n'était pas le cas, et elle s'apprêtait à le sermonner quand ce dernier la stoppa net d'un signe de main. Il vira soudainement à un rouge plutôt vif, ce qui intrigua suffisamment la jeune femme pour qu'elle daigne se regarder dans une casserole qui chauffait là. Sa seule et unique réaction fut de s'admirer, bien que son image soit déformée par l'incurvation. Elle passa ses mains ses mains sur son corps, et dû admettre qu'elle était toujours aussi bien foutue.


Et c'est tout ce que tu trouves à dire ?! Pas plus tard qu'hier tu étais un raton-laveur, maintenant tu traînes à poil dans ma cuisine et tout ce que ça te fait c'est « Je suis toujours aussi bien foutue » ?

Vas pas me dire que t'as jamais vu de femme. Tu devrais être habitué avec ta chère et tendre.

Pour insister sur ce fait, elle s'approcha de lui, qui faillit faire tomber une marmite qui préparait le repas du soir, puis elle saisit son bras avant de lui lancer un regard sadique. Dans un mouvement rapide, elle se colla à lui, qui balbutia quelques mots avant qu'elle ne fasse passer son bras dans sa poitrine. Cela eu l'effet escompté et il finit par lâcher une série de petits cris stridents avant de tomber sur le sol, devant le rire presque sadique de Freyja. Elle finit par le laisser tranquille en lâchant qu'il avait vraiment à apprendre des femmes. Sous le cadre de la cuisine, elle lui demanda de préparer une assiette pour elle qui mangerait plus tôt afin de sortir fêter la récupération de son corps. En toute hâte, elle remonta les marches de l'escalier de bois, et pensa à ce qu'elle allait désormais faire. Elle se sentait débarrassée de cette malédiction, aussi elle prévit d'aller boire et dépenser plus que d'habitude en boisson. Mais avant cela, il fallait se réveiller, et quoi de mieux qu'une bonne douche pour chasser ses maux sous l'eau chaude ? Elle fit sans attendre couler la chaleur sur son corps, le liquide glissant sur ses courbes, semblant l'apaiser. Et c'est seulement après de longues minutes qu'elle finit par sortir, requinquée, pour aller s'habiller. Ayant perdu ses anciens vêtements après toutes ces péripéties, elle dû se contenter de ce qu'elle avait trouvé récemment. Après quelques essayages, il se trouva que cela lui seyait plutôt bien, aussi elle décida d'adopter cette tenue, montrant comme un nouveau tournant dans sa vie.

De nouveau, elle dévala les marches, pour se présenter devant son compagnon. Pleine de vie, ce qui eu pour effet de lâcher un léger soupçon dans son esprit déjà endommagé par ce qu'elle avait fait auparavant. Un doux fumet vint flatter ses narines, et elle eu l'impression de reconnaître chacun des produits utilisés dans la préparation du repas, peut être un reste de ce qu'elle avait vécu les quelques semaines qui la séparaient de ce qui semblait être un mauvais rêve. Sans attendre, elle avala par grandes bouchées ce que l'aubergiste avait préparé pour elle, seule à sa table. Après avoir rempli sa panse comme il se fallait, elle ne demanda pas son reste, paya pour la chambre et le repas, puis d'un signe de main le salua. Elle verrait plus tard si elle allait retourner le voir. Encore fallait-il qu'elle trouve un petit travail pour se refaire économiquement. L'alcool n'était pas quelque chose qui n'était pas excessivement cher après tout. Et elle déambulait alors dans les rues, à la recherche d'un bon emplacement pour dépenser ses pécules. Les premiers poivrots étaient de sortie, au même titre que ceux qui désiraient profiter de la fraîcheur d'une nuit qui s'annonçait mouvementée. Les honnêtes familles étaient rentrées maintenant, et les première patrouilles de la marine commençaient leur chemin de garde. On avouait facilement que Logue Town était d'autant plus animée au crépuscule que la journée, avec une chaleur pareille. Et cela n'allait sûrement pas s'arranger aujourd'hui. Mais ça, beaucoup l'ignorait encore, surtout Freyja qui pensait être sortie de la totalité de ses problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yokujitsu.blogspot.com/
 
Another way to decay [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: The World [RP] :: East Blue :: Logue Town-
Sauter vers: