Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Laónenn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sengoku le Bouddha
Admin/Amiral en Chef
Admin/Amiral en Chef
avatar

Nbre de messages : 2490
Equipage : EMM
Inscrit le : 21/08/2007

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Fiche de Laónenn   Dim 07 Sep 2008, 22:22

Nom et Prénom :
Tagayasu Ikari (alias : Laónenn).

Âge :
19 ans.

Rang/Grade :
Chasseur de Primes (mais j'aime pas la marine non plus ><'''' cf Mon Histoire pour plus de précisions Wink ).

Métier(s) :
Guerrier, épéiste et..... Prêtre ><''''

Arme(s) :
Laónenn possède deux énormes lames (ressemblant à s'y méprendre à celles de Cloud) qu'il a appris à manier au fil du temps.
Ces deux lames sont chacunes accrochées à une épaisse chaîne, venant ensuite s'enrouler autour des avant-bras d'Ikari, avant de se rejoindre dans son dos (les deux chaînes sont donc liées). Il les manie principalement grâce à ces chaînes.


Équipage :
Aucun pour l'instant.

Fruit du démon :
Fruit de l'Os

Description :

Description physique :

De taille moyenne (entre un mêtre septan,te-cinq et un mêtre quatre-vingts, disons), Ikari Tagayasu est relativement fin, quoiqu'extrêmement musclé, en grande partie grâce à l'entraînement draconien qu'il s'est imposé pour pouvoir réaliser son but (encore inconnu...).
Il a les cheveux bleus métalliques (teintés ?), les yeux de la même couleur et, enfin, il est habillé d'un pantalon et d'un haut en cuir noir moulant, ce qui lui permet de se mouvoir facilement.
D'un teint assez pâle et blanc, contrastant beaucoup avec ses habits et ses cheveux, il est généralement enveloppé dans une grande cape grisâtre avec capuchon, ce qui lui permet de passer relativement inaperçu tout en continuant de créer une grande distance et d'entretenir une certaine froideur et une certaine austérité envers les autres personnes.
Lorsqu'il voyage, et qu'il ne combat pas en général, il range ses deux immenses lames dans son dos, cachées dans de grands sacs eux aussi, grisâtres.


Caractère :

Très froid et réservé, Ikari Tagayasu, alias Laónenn, n'aime pas se mêler aux autres personnes, et tâche toujours de garder un maximum de distance avec tous les individus qu'ils croisent ou avec qui il doit vivre.
Il a un sens bien défini et carré de la justice... sa propre justice, celle du fil de l'épée, et répugne le plus souvent à témoigner de la pitié ou de la compassion envers ses ennemis qu'il abat sans remord s'il le juge nécessaire.

D'un tempéramment plutot calme, il n'hésite cependant pas à se défendre, mais ce sera rarement lui l'origine d'une bataille, d'un conflit.
Il est aussi très caractérisé par une très grande force d'esprit ainsi que par un esprit fort de battant, qui lui a permi, par ailleurs, d'évoluer dans la vie et, par dessus tout, de survivre dans ce monde.
Pas de camps spécifique, si ce n'est le sien.


Histoire :

Né sur le petite île de Vulcano Island (HRP : nom totalement inventé ^^'), située en plein milieu de la mer de Grand Line, une île habitée par de très célèbres forgerons, fameux, notamment, pour leur raffinement et leurs armes, Ikari Tagayasu apprit très tôt à se battre, comme l'exigeait la coutume de son peuple.
très doué, il maîtrisa rapidement la technique Goniiryuu, art de combattre millénaire jalousement gardé et protègé, enseigné de génération en génération par les grands Précepteurs, gardiens de Vulcano Island.
Cet art constituait uniquement un moyen de défense pour les habitants, mais la Marine le voyait d'un très mauvais oeuil, et craignait surtout de voir apparaître un grand nombre de pirates d'une force exceptionnelles jaillir de cette île.

Une fois son apprentissage terminé, le vulcanien, alors âgé de seize ans, avait le choix entre continuer son apprentissage du Goniiryuu pour devenir, lui aussi, un Précepteur, ou de mener sa vie en temps que simple citoyen et de devenir, profession toujours très en vogue sur Vulcano Island, forgeron.
Ikari Tagayasu, jeune orphelin ayant vu de ses propres yeux ses parents mourir en tentant de le protèger des raids de pirates cruels, choisi de continuer dans la voie du combat et de l'épée car, en l'absence d'un père professeur, il n'avait que peu de chance de devenir un jour un forgeron.

Usant toujours plus de son talent exceptionnel et de son caractère de battant, il triompha finalement des épreuves et, à la veille de ses dix-huit ans, devint enfin lui aussi un puissant Précepteur.
Sa première mission en tant que tel fut d'accompagner un convoi marchand en direction de Water Seven, la cité flottante.
Alors qu'il était déjà parti à l'aide d'un Eternal Pose en direction de la cité submarine, berceau du fameux Tom, créateur du train aquatique, le Gouvernement eut vent d'une bien sombre affaire : ses archéologues auraient découvert un autres ponéglyphes sur Vulcano Island, servant d'autel pour les prêtres vulacanien, qui, apparemment, avaient appris à lire et à décrypter les étranges signes.
Immédiatement, un immense Buster Call fut appelé et, en l'espace d'une heure seulement, la minuscule île de Vulcano Island fut entièrement rasé de la carte, sans même que ikari ne s'en rende compte.
La Marine, afin de ne pas alerter les îles avoisinnantes, justifia son acte comme le mattage d'une violente et sanglante rebélion de la part des guerriers Précepteurs qui, accompagnés du peuple de l'île, aurait entièrement détruit la base militaire qui se trouvait sur l'île, massacrant au passage tous les officiers et soldat de cette dernière.

Ikari et son équipage, quand à eux, se firent attaquer en chemin par le terrible "Berbant, le chasseur de têtes", barbare sans nom, mis à prix à 45 millions de berrys.
Par un sordide hasard, il s'agissait en fait là de l'assassin de ses deux parents qui, il y a 11 ans de cela, avait pillé les côtes de Vulcano Island, avant de fuir à l'approche des Précepteurs. Mais le cruel capitaine était trop éloigné du jeune homme pour que celui-ci puisse reconnaître l'assassin de ses parents, visage qui, pourtant, était resté gravé dans la tête du jeune Précepteur depuis ce jour-là.
Alors qu'il luttait comme un démon pour maintenir la ligne, les deux navires de Berbant s'éloignèrent tout à coup du bateau marchand, laissant le guerrier seul au beau milieu de ses amis et de cinquantaine de pirates massacrés sur la coque branlante d'un navire croulant et saccagé, la cargaison volée.
Mais le terrible capitaine pirate ne laisserait pas un acte nuire à sa réputation et, à paine s'étaient-ils repliés qu'il ordonnait de couler la carcasse flotante à coup de canons.

Rejeté par la mer deux jours plus tard, à moitié mort, Ikari ne put que constater avec effroi la destruction de son île natale dont il ne restait plus que quelques rochers par-ci par-là par le Buster Call.
Etrangement, il ne remit jamais la faute entièrement sur la tête de la Marine et du Gouvernement, mais bel et bien sur celles des pirates, non seulement ceux qui les avaient attaqués, mais aussi tous les autres, autant qu'ils étaient.
Alors qu'il pleurait toutes les larmes de son corps, il entendit, à quelques dizaines de mêtres de lui, une voix faible et tremblante...


- "I...Ikari.... C'est toi ?.. Teuheu ! Teuheu !"

- " Taraya-sama ? Que s'est-il passé ? Pourquoi ont-ils déclenché le Buster Call ? mes..mes amis, mon île..."

- "I..Ikari, écoute-moi bien... Quoique l'on te raconte, ne l'écoute pas.. Teuheu ! Teuheu !
Le Gouvernement nous a attaqué car nous possédions un légendaire ponéglyphes... J'en déduis que ceux -ci sont dangereux pour le gouvernement mondial, qu'iols révèlent quelque chose d'incroyable à leur sujet... Teuheu ! Teuheu !"

- "Non ! Arrêtez de parler ! Vous avez perdu trop de sang comme ç......."



C'est ainsi que Taraya-sama, le Maître Précepteur mouru dans les bras de son fidèle disciple qui, hurlant sa colère et son désarroi, ne pouvait cependant rien faire, absolument rien.... Il était totalement impuissant face à cette situation de crise...
Il passa ainsi trois jours entiers à se morfondre sur son sort, se nourrissant des poissons morts flottants à la surface de l'eau, tués probablement par un boulet mal visé ou encore un éboulement.
C'est alors que, attiré par les cadavres de poissons multiples de la zone, une ombre gigantesque nageant mystérieusement à grande vitesse sous la surface de la mer, s'approcha calmement dês restes de l'île, comme les nuages noirs sur l'océan calme...
Sortant tout à coup de la mer, en gobant quelques ichtoïdes au passage, le grand monstre, voyant la silhouette esseulée d'Ikari décida de finir par un petit dessert bien mérité... Bien mal lui en pris. En deux temps trois mouvements, l'affaire était règlée, et le monstre vaincu.
Alors qu'il marchait déjà pour reprendre sa place sur le rocher, à côté de la tombe de fortune de son Maître, il fut enfin frappé par son esprit de combattant... Ce monstre allait pouvoir lui servir à quitter ces îlots rocheux vers l'aventure et, plus que tout, vers sa vengeance...

Très vite, et ce, afin de pouvoir continuer sa "mission de vengeance divine", Ikari dut recourir à une nouvelle identité, le Gouvernement recherchant activement le seul et unique survivant de la fameuse destruction de Vulcano Island.
Le surnom de "Laónenn" était né...

C'est ainsi que débutèrent les aventures de Laónenn, le chasseur de prime, unique héritier de la tradition du Goniiryuu...

_________________


Dernière édition par Sengoku le Bouddha le Sam 18 Oct 2008, 18:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chapeaudepaille-rpg.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiche de Laónenn   Ven 12 Sep 2008, 18:42

Équipage : Aucun.
Rang : Chasseur de Primes de Grand Line.

Fruit du démon : Hone Hone no mi (le Fruit de l'Os)
Équipement : Deux lames Goniiryuu reliées par une chaîne en acier, enroulée autour de ses avant-bras, en passant derrière son dos.

Techniques :

Pour l'origine de ces techniques, cf ma présentation.


Techniques corps à corps




  • Tsuki no kiba, technique consistant en une passe habile dans le but de briser la garde de l'adversaire et de lui infliger une blessure plus ou moins légère. Particulièrement utile contre un style défensif ;
  • Tate no Ryuu, technique défensive consistant à créer d'immenses "boucliers" en faisant tournoyer rapidement ses deux lames au bout des chaînes et parer ainsi les attaques portées contre Laónenn ;
  • Iwa no Tate, technique défensive qui consiste à, grâce à un mouvement net, vif et préccis, faire voler le sable, les roches, etc. du sol afin de brouiller la vue de son adversaire, et d'affaiblir son attaque ;
  • SurudoïMononoke, La frappe du Démon, Ikari projette ses lames en arrière à l'aide de ses chaînes et, d'un coup, les ramène violemment en arrière tout en sautant en l'air. Là il accumule encore plus de puissance en tournoyant en l'air, avant de frapper son adversaire avec toute la force confèrée par la force centrifuge, le poids de ses lames et par sa propre force. Technique dévastatrice, mais très peu précise ;
  • SurudoïMononoke, Hakaïryoku no nami, Ikari fait tournoyer rapidement ses deux lames au-dessus de sa tête grâce à ses chaînes, avant de s'emparer, dans un même mouvement, des lames et d'employer la vitesse et la force confèré par la force centrifuge pour vaincre son adversaire ;
  • SurudoïMononoke, Kingyosu no ookami, sur le même principe que le Tate no ryuu, Ikari fait tournoyer ses deux lames avec ses chaînes autour de lui, mais, cette fois-ci, se dirige vers son adversaire afin de le pousser dans ses retranchements en créant une véritable machine à broyer ;
  • SurudoïMononoke, La Danse du Saule, technique ancestrale originaire de Vulcano Island comme la plupart des techniques de Laónenn, et l'une des plus puissante du répertoire de l'art du sabre Goniiryuu, elle consiste à, par de rapides mouvements amples et précis, à abaisser la garde de son adveresaire, à le tromper et à exploiter ses moindres failles. L'utilisateur sur-oxygène, grâce à une technique spéciale de respiration, ses muscles pour réaliser cet enchaînement, puis tournoie sur lui-mlême en donnant de nombreux coups.

Techniques à distance



  • Tounan no ryuu, Tsubasa no taka, technique où Ikari projète ses deux épées sur son adversaire tout en gardant un contrôle sur celle-ci par l'intermédiaire de ses chaînes. Ainsi, il en projète une d'un côté de son adversaire, et l'autre d'un autre côté, pour l'encercler ;
  • Tounan no ryuu, Tsubasakachi, Ikari projète ses lames haut au-dessus de son adversaire et, à l'aide de ses chaînes et de sa grande force, frappe à plusieurs reprises ce dernier en faisant pleuvoir sur lui un véritable déluge de coups ;
  • Hasamu, Ikari projète sa lame pour qu'elle fasse le tour de son ennemi et le ligote au moyen de sa chaîne ;
  • KamiFuuryoku, Ikari frappe le sol en "tranchant" l'air d'une telle manière qu'il provoque comme une onde de choc rapide et tranchante qui déchiquète ce qu'elle rencontre ;
  • RyuuFuuryoku , Ikari, sur le même principe que le KamiFuuryoku, frappe le sol de ses deux lames, en créant deux ondes de choc distinctes. Celles-ci, en cours de route, se diviseront en plusieurs ondes qui viendront ensuite encercler l'adversaire. Il s'agit en fait là d'une technique terriblement destructrice, mais à double-tranchant, si bien que Ikari ne peut l'utliser qu'une fois par combat, en ressentant tout de même des souffrances physiques importantes, surtout aux muscles.


Hone Hone no Mi no jutsu


  • HoneHasaki, Ikari fait pousser des pointes d'os sur son corps afin de parer une attaque, ou encore pour blesser un adversaire ;
  • Hone Sendan. Technique où Ikari, usant du pouvoir du Hone Hone no mi, fait pousser un, ou plusieurs os longs, pointus et tranchant, avant de le faire se projeter sur son adversaire à toute vitesse ;
  • Hone no Koutetsu, Ikari fait sortir et grossir les plaques et les os de son corps afin de se constituer une armure complète et extrêmement résistante ;
  • Surudoï Mononoke, Yanagi no Maï, il s'agit en vérité d'une adaptation faite par Ikari de la Danse du Saule afin de combler les lacunes défensives, et d'optimiser sa puissance. Tout en réalisant son enchaînement, Laónenn fait pousser et se rétracter rapidement des os afin de parer des attaques, baisser la garde de son adversaire, ou encore le blessé et le déconcentrer.
    Technique actuellement la plus puissante aux sabres de Laónenn.


En construction...


Dernière édition par Laónenn le Dim 11 Jan 2009, 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiche de Laónenn   Mer 10 Déc 2008, 21:01

Parcours à travers Grand Line


  • Water Seven

Un membre de plus ! [PV Shanks et son équipage]

Rencontre impromptue [PV Chun/Moon Jigen]

  • Banano Island

Effluves de sang... [Solo]

  • Monkey Island

Monkey Island [PV White D. Young]

Petite dérive en mer qui m'amène en arrière...

  • Alabasta

Quand le cirque arrive dans le désert. [PV Vall Miroyoshi/Baggy le Clown] (En attente d'exp)

Toujours en dérive... Il est temps que je trouve un Log Pose -___-'''

  • L'île du Brouillard

L'île du brouillard [PV Millia Rage/Kazama Jin] (En cours)


Dernière édition par Laónenn le Dim 01 Fév 2009, 11:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiche de Laónenn   Dim 01 Fév 2009, 11:43

Fiche mise à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche de Laónenn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche de Laónenn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Archives-
Sauter vers: