Chapeau de Paille RPG

Un forum en jeu de rôle basé sur l'univers du célèbre manga One Piece.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Jubei Kakei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sengoku le Bouddha
Admin/Amiral en Chef
Admin/Amiral en Chef
avatar

Nbre de messages : 2490
Equipage : EMM
Inscrit le : 21/08/2007

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Fruit du Démon : N/A
Expérience:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Fiche de Jubei Kakei   Mer 22 Avr 2009, 20:43

Nom et Prénom : Jubei Kakei

Âge : 21 ans

Rang/Grade (Capitaine, Soldat, Amiral…) :

Agent

Métier(s) (Charpentier, Navigateur, Voleur...) :

Je voudrais devenir un assassin et médecin du CP9 si c'est possible.

Arme(s) :

Kakei est un assassin qui privilégie naturellement les morts rapides et silencieuse, c'est pour cela qu'il utilise de telles armes, des senbon, des épines de métal comme on peut le voir cette image. Il les appelle "toge seigi" qui veut dire "épines justicières". Lorsqu'il se déplace, il les range dans un étui spécial à compartiments, dont six sont cachées dans son manteau et un autre sur chaque jambe, il a dons constamment sur lui huit étuis qui contiennent chacun quatre compartiments, avec une trentaine de fines aiguilles meurtrières dans chaque compartiment, je vous laisse imaginer le bazar qu'il met sut la table lorsqu'il les sort pour les aiguiser et les nettoyer (ce qui lui prend environ trois heures). Quand il se bat en combat rapproché ce qui est assez rare, puisque la plupart du temps, il tue ses cibles avant qu'elles aient la possibilité de le voir, de l'entendre, ou de se rendre compte de sa présente que quelques manières que ce soit, il place une aiguille dans chaque intervalle entre deux doigts. Lorsqu'il reste dans l'ombre et peut tuer sa cible sans qu'elles ne puissent s'en rendre compte, il prend une aiguille et la place de la manière suivante dans sa main. Il pose l'aiguille sur son majeur et son annulaire qui sont repliés vers la paume et sert ensuite l'aiguille avec l'index et l'auriculaire en les refermant sur cette dernière, puis il vise sa cible en regardant la pointe que forme la pliure de son index et de l'auriculaire puis d'un mouvement sec du poignet, il envoie la tueuse soit, entre les deux yeux de la cible, dans le haut de la nuque (dans l'épine dorsale) ou bien en plein dans la trachée, uniquement dans les zones qui sont fatales sur le coup.

Équipage (Vogue-Merry…) / Régiment :

CP9.

° Description °


Description Physique :

Bon, on va commencer par le commencement, on va partir du haut de son crâne pour aller jusqu'au bout de son pied droit. Mais d'abord, parlons de Kakei en général, il mesure 1m86 pour 70 kilogrammes, voilà on passe à la suite. ATTENTION C'EST PARTI.
Les cheveux de Kakei sont châtains à la limite du brun, ils sont mi-long et tombent sur le front jusqu'à la pointe du nez. Son visage n'a rien de très particulier il est plutôt fin, ses yeux sont verts et assez fin. Pour ce qui est de son nez, il n'est ni gros, ni trop fin, il est bien proportionné et est en parfaite harmonie avec le reste de son visage, tout comme sa bouche qui est fine et bien dessinée qui reste assez souvent clause, excepté avec ses supérieurs et les gens qu'il estime. Pour ce qui est du haut de son corps, il a les muscles bien répartis, mais qui sont tendus et élancés, ce qui laisse supposer la vitesse des attaques et des actions qu'il peut effectuer avec le haut de son corps. Pour ce qui est du bas du corps, la répartition des muscles est assez similaire, ses muscles des cuisses et des mollets sont également fins et élancés, il a des jambes taillées pour la vitesse, les sauts et les déplacements silencieux.
Pour ce qui est des vêtements, sur le visage il a une paire de lunette bleue qui lui donne un style très sympa. Il porte un manteau séparé en deux couleurs, du blanc à droite et du violet à gauche qui s'arrête au niveau du haut des hanches. Il a un col qui remonte jusqu'au au de la bouche. Sur le col, du côté gauche, il y a une sorte de triangle en métal qui donne un style à la veste. Pour le pantalon, il revêtit un jean simple bleu pâle. Pour les mains, il possède une paire de gants bleue nuit avec trois plaques de métal sur chaque gant. Aux pieds, il chausse une paire de botte plutôt souple qui facile les déplacements rapides et silencieux.

Description Psychologique :

Ce serais assez dure de décrire parfaitement l'état psychologique dans lequel évolue Kakei, tant celui-ci est compliqué. Pour commencer, parlons de ce qui régit sa vie. Il faut savoir qu'il agit et combat en suivant les trois règles du parfait assassin qui sont :

1/ Se cacher dans l'ombre en contrôlant sa respiration jusqu'à ce qu'une faille se présente.

2/ Se mettre dans la peau de sa cible afin de deviner ses prochains mouvements.

3/ Abattre la cible avant même qu'elle n'ait conscience de ta présence.

Il vit tous les jours en suivants ces trois règles, ce qui veut dire, que ce n'ait pas rare qu'on croit qu'il est mort alors que sa respiration est simplement inaudible, il a même failli déclencher une crise cardiaque chez un de ces supérieurs, car il ne l'avait pas entendu arriver derrière lui.

Pour ce qui est de ce qu'il pense, c'est plutôt compliqué, car il ne retranscrit quasiment aucune émotion de n'importe quelle sorte, on ne sait jamais s'il est satisfait, triste ou heureux.

ATTENTION, ce que je m'apprête à vous dévoiler là, est une tare avec laquelle, Kakei doit vivre au quotidien, même s'il ne le montre pas, il perd la totalité de ses moyens en présence d'une fille qui est comme il le dit « gâtée par la vie » (je ne vous fais pas un dessin, quoi que Wink). Il ne peut pas leur faire le moindre mal. Néanmoins, si l'une d'elles s'en prend à ses amis ou aux personnes qu'il estime, il ne fait alors plus aucune distinction et ne donne alors pas cher de sa peau. Bien qu'il évite toujours de s'en prendre aux enfants et aux femmes.
Sinon, il adore les oiseaux et tout particulièrement les corbeaux, car ils sont parmi les plus intelligent. Sa couleur préférée est le violet et il aime la musique, la bonne cuisine et soigner les gens.

° Histoire °


C'est sur une petite île de West Blue, entre deux montagnes, derrière une forêt touffue, au beau milieu d'une plaine vierge de tout danger que se niche un village presque inexistant de cinquante habitants. C'est dans ce petit village que vie une modeste famille dont le mari est médecin et la femme mère au foyer, cela faisait bientôt une semaine qu'elle venait d'accoucher d'un tout jeune garçon, ensemble, ils avaient décidé de le nommer Kakei, car ils trouvaient que cela sonnait comme une invitation au changement dans leur vie. Ils ne crurent pas si bien dire en parlant de changements, à l'âge de six ans, alors que le petit Kakei revenait de la forêt où il était allé couper du bois pour pouvoir chauffer la maison pendant l'hiver qui approchait à grand pas, il était dans les environ de sept heures du soir. La nuit commençait à dévoiler son manteau de ténèbres et à ouvrir la porte vers le monde des cauchemars. Le jeune garçon entra dans la maison et déposa soigneusement les bûches dans un coin sombre de la pièce qui semblait servir de salon puis il retira son lourd manteau pour emprunter les marches et pénétrer dans une pièce ou la pression se faisait lourde et pesante.

- Maman, je suis de retour avec plein de bois sec.
- C'est bien, il fait froid dehors ?
- Non, ça peut aller, mais le bois commence à devenir humide et bientôt, nous ne pourrons plus l'utiliser pour nous chauffer. Sinon tu es toujours aussi malade ?
- Oui, je crois bien que cette fois, je ne pourrais pas guérir comme les autres fois.
- Ne dis pas cela maman, je suis sûr que papa va revenir avec un médecin qui pourra te soigner et tout ira bien tu verras.


Soudain, on entendit la porte s'ouvrir, puis dans un long craquement de bois, elle se referma et l'homme qui était entré posa son long manteau noir sur une chaise en bois posée autour de la table puis il monta les marches et entra à son tour dans la pièce.

- Kakei, vas dans ta chambre tu veux

Le garçon sortit alors de la pièce et poussa une autre porte entra et referma derrière lui. Il se précipita alors contre le mur et écouta attentivement la conversation qui se faisait dans la pièce voisine.

- Je suis désolé ma chérie, mais lorsque je suis arrivé dans la ville, je me suis rendu chez le meilleur médecin, mais lorsqu'il m'a reçu et qu'il m'a écouté parler de ton état, il m'a regardé de bas en haut et à alors dit qu'il ne pouvait rien faire pour toi. Je ne l'ai pas cru et ai demandé la raison de ce refus, à force d'insister il a alors dit qu'il ne te soignerais pas, car vus mes vêtements, nous ne devions pas avoir assez d'argent pour payer les soins. Je suis sincèrement désolé.
- Ne t'inquiète pas, je mis attendais un peu en fait. Ce qui me gène c'est Kakei, comment lui annoncer cela, je ne sais vraiment pas comment il va le prendre et que va-t-il devenir ?
- Pour le moment je pense m'en occuper, mais je ne pourrais pas le faire longtemps, je dois partir en mer et il ne peut pas venir avec moi.


Seul dans sa chambre, le jeune garçon sentait les larmes et la fureur l'envahir, il ne pouvait plus se contrôler. Il sauta de son lit et entra avec fracas dans la chambre. Il ne pouvait comprendre comment son père pouvait accepter que sa mère meure par la faute d'un médecin radin. Son père resta de marbre et lui expliqua qu'il fallait l'accepter et laisser sa mère partir en paix, mais il ne pouvais l'admettre, il sortit à toute vitesse alla dans sa chambre et mit toutes ses affaires dans un sac puis partit hors de lui de la maison.

Une semaine plus tard, Madame Jubei mourais durant la nuit dans les bras de son mari en pleurant la fugue de son fils bien aimé.

Il faisait chaux, l'été était arrivé depuis trois semaines, les oiseaux chantaient et volaient avec joie et engouement. Il avait maintenant seize ans, il mesurait un mètre quatre-vingts pour soixante kilogrammes, ses cheveux ont poussé et il travaillait maintenant dans un champ et depuis plusieurs années, il avait suivi des études de médecine et, en secret il s'entraînait la nuit pendant des heures à se battre avec des aiguilles en métal, car il les trouvais simples, mais efficace simples et meurtrières.

Un beau jour, alors qu'il était enfin devenu médecin, il décida alors de rejoindre la marine et de faire régner la justice ainsi que protéger tous les gens qui en auraient besoin quelle que soit leur situation en hommage à sa mère. C'est alors que, en rendant à la caserne la plus proche, il surprit une jeune femme se faire agresser par une bande de trois hommes qui semblaient être des pirates. Kakei monta sur le toit de la maison voisine à la scène et figea sa respiration, il prit une de ces aiguilles et, avec un geste rapide et sec lança l'objet dans la nuque d'un des hommes qui tomba sur le coup. Surpris, les deux autres hommes se demandèrent ce qui avait bien pu se produire. Mais avant qu'ils n'aient pu réagir, le jeune homme envoya de nouveau une aiguille, mais cette fois entre les deux yeux d'un des pirates qui lui aussi tomba raide mort sur le sol. Plein d'incompréhension, le dernier agresseur tenta de s'enfuir, malheureusement pour lui, il fut rattrapé par Kakei qui lui enfonça profondément trois aiguilles le long de la colonne vertébrale. En moins de trois minutes, il avait éteint trois vies misérables pour sauver une vie qui en valait la peine, il se sentait bien et il avait plus que jamais la conviction de faire régner la paix et la justice dans ce monde quel que soit le prix à payer et les risques à encourir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chapeaudepaille-rpg.forumsactifs.com
 
Fiche de Jubei Kakei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kakei Jubei
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chapeau de Paille RPG :: Archives-
Sauter vers: